Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 21 Novembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesOpinionsArticle
73 morts à Port Saïd: les enjeux politiques révélés par un match de football
05/02/2012
 

Que cache le drame qui a fait 73 morts à Port Saïd ?
 
Par Lucien Pambou
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Hosni Moubarak s'exprimant au Caire lors de son procès  
Hosni Moubarak s'exprimant au Caire lors de son procès
© reuters
 

Après le départ de Moubarak, la révolution de la place Tahrir et la victoire aux élections législatives des Frères musulmans et des Salafistes, l’Egypte est apparue comme le laboratoire de la révolution d’octobre dans le Maghreb après la révolution tunisienne.

Le jugement concernant Moubarak et ses fils, les reports du Tribunal à cause de la santé de Moubarak, les revendications immédiates et non satisfaites du peuple, la réaffirmation de l’armée comme source réelle de pouvoir et de stabilité du pays sont autant de sources de déséquilibre et de tension que connait l’Egypte aujourd’hui. La vérité est que le match de football qui a opposé les équipes d’Al-Masry et Al-Ahly et qui a fait 73 morts montre en éclairage diffus et clair les véritables enjeux des nouveaux acteurs politiques de l’Egypte de l’après Moubarak.

Le véritable enjeu est la maitrise de l’espace politique après l’éviction de Moubarak
Lucien Pambou


Je ne reviens pas sur les violences entre les deux clubs qui sont inacceptables et intolérables. De plus, ces violences concernent deux équipes d’un même pays : l’Egypte.

Le véritable enjeu est la maitrise de l’espace politique après l’éviction de Moubarak. Les militaires estiment qu’ils sont dépositaires de la stabilité politique en Egypte et que l’accord qui les lie aux Etats Unis, dont ils reçoivent des fonds importants, et à Israël en matière de recherche de la paix et d’un accord avec le Moyen et le Proche Orient, est non négociable.

 Publicité 
 
Les violences lors du match Al Masry / Al Alhy  
Les violences lors du match Al Masry / Al Alhy
© ap
 

La victoire des Frères musulmans (Parti de la Liberté et de la Justice) et de leurs alliés les Salafistes musulmans ne change rien, même si l’assemblée du peuple est dominée par les Frères musulmans qui veulent diriger le pays après leur victoire aux élections législatives. Les Frères musulmans vainqueurs des élections législatives ont accusé les partisans du Président Moubarak d’être responsables des violences qui ont entrainé la mort de 73 personnes.

La réalité est autre car les Frères musulmans sont d’accord avec le Chef du Conseil suprême des Forces armées, le Maréchal Hussein Tantaoui (au pouvoir depuis février 2011) pour des raisons qui sont politiques et économiques. Au plan politique, il y a une négociation entre Frères Musulmans et l’armée qui souhaite que la passation du pouvoir se fasse de façon pacifique sans que les militaires soient poursuivis car un certain nombre d’entre eux possèdent des affaires importantes et prospères acquises sous l’ère Moubarak.

Il y a une négociation entre Frères Musulmans et l’armée qui souhaite que la passation du pouvoir se fasse de façon pacifique sans que les militaires ne soient poursuivis
Lucien Pambou


Ces éléments de démonstration sont des hypothèses de travail affirmées par de nombreuses radios internationales, donc sujettes à caution et qui doivent être vérifiées. Nous utilisons ces éléments de langage non comme éléments de preuve, mais comme effet de démonstration à vérifier et que nous empruntons aux différents analyses et reportages de journalistes. Certains hauts dirigeants militaires ne souhaitent pas être éventuellement jugés devant des tribunaux au nom de relations trop proches avec Moubarak le Président déchu.

La police anti-émeute charge vers des manifestants le 3 février près du ministère de l'intérieur pour protester contre la mort de 73 personnes lors du match Al Alhy Al Masry  
La police anti-émeute charge vers des manifestants le 3 février près du ministère de l'intérieur pour protester contre la mort de 73 personnes lors du match Al Alhy Al Masry
© getty
 

Revenons au match de football pour faire émerger un problème politique important : celui d’une approche délibérée de la part de certains responsables de l’armée qui n’ont pas organisé les contrôles nécessaires pour l’accès au stade et il se dit ici ou là que certains responsables militaires n’étaient pas présents au stade alors qu’ils le sont tout le temps pour des matchs importants.

Certains journaux et télévisions rapportent que c’est une volonté délibérée des hauts responsables de l’armée de punir l’équipe Al –Ahly cairote dont les supporters sont considérés comme des ultras et qui n’auraient pas hésité à donner le coup de poing contre les forces de l’ordre Place Tahrir au moment des évènements qui ont entrainé le départ de Moubarak.

l’armée ne veut pas perdre le pouvoir
Lucien Pambou


Certaines télévisions et analystes n’hésitent pas à dire que l’armée ne serait pas volontairement intervenue pour punir ces supporters ultras qui par leurs actions auraient incité le peuple égyptien à la révolte. Le véritable problème est que l’armée ne veut pas perdre le pouvoir car un certain nombre de leurs responsables prospèrent dans les activités économiques, industries alimentaires, armements.

Le maréchal Tantaoui  
Le maréchal Tantaoui
© getty
 

Quelle est la place réelle de l’armée ? Quelle est la signification de la victoire des Frères musulmans ? Quel est le modèle de gouvernance politique, économique ? Que souhaitent les Egyptiens ? Quelle place sera réservée aux minorités chrétiennes coptes qui sont aujourd’hui conduites à l’exil pour certaines d’entre elles ? Quelle place prendra la religion musulmane dans les institutions de l’Egypte nouvelle ?

Il faut espérer que les 73 morts, voire plus, permettront à l’Egypte nouvelle de se regarder en face et obligeront ses acteurs politiques multiples à dévoiler leur stratégie en disant la vérité au peuple égyptien.








       
Mots-clés
lucien pambou   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version