Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 20 Août 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesInterviewsArticle
Claude Ribbe : "Patrick Karam devrait être limogé par Nicolas Sarkozy"
16/06/2008
 

Ancien président du Collectif Dom, Claude Ribbe sort un nouveau livre, « le nègre vous emmerde », et part en guerre contre Patrick Karam, actuel délégué interministériel à l’égalité des chances des français d’Outremer, qu’il critique sévèrement. Interview
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Claude Ribbe  
Claude Ribbe
 

Claude Ribbe, vous avez publié "Le Nègre vous emmerde", hommage à Aimé Césaire. Pourquoi ce titre et pourquoi ce livre ?

La formule est de Césaire. Elle était destinée aux racistes. Je la trouve drôle et assez efficace. C’est ce qu’il faut répondre désormais à ceux qui ne voient en nous que des « nègres » et en Césaire que le «chantre de la Négritude». Maintenant, les racistes, on les emmerde. En ces temps de canicule, c’est assez rafraîchissant, non ? C’est un livre pédagogique, simple et pas cher (c’est important) écrit en urgence pour rappeler ce qu’il faut savoir sur Césaire et empêcher les racistes de déformer sa pensée. C’est aussi un hommage à un écrivain admirable. Ce n’est pas une hagiographie non plus. L’idolâtrie n’est pas mon genre. Je crois avoir trouvé le ton juste pour parler de l’auteur et de l’homme politique. En tout cas, c’est un livre utile. Le premier publié sur Césaire depuis sa disparition.

Aucun écrivain français en dehors de ceux de l'Afrique et de la diaspora n'a rendu hommage à Aimé Césaire
Claude Ribbe


Vous critiquez les politiques qui selon vous ont tenté de récupérer Aimé Césaire alors qu’ils l’avaient ignoré, voire méprisé de son vivant…Sa mort a-t-elle été l’enjeu d’une bataille locale ?

Plutôt une bataille nationale pour tenter de s’approprier un fantasmatique vote noir estimé à 600 000 voix par les experts, qui se fondent sur le score obtenu par Christiane Taubira. C’est Villepin qui a lancé tout cela. J’explique comment dans mon livre.

 Publicité 
 

Vous faites remarquer qu’en dehors des écrivains de la diaspora afro-caribéenne, aucun écrivain ou poète français n’a rendu hommage à Césaire...

Aucun écrivain, mis à part ceux de l’Afrique et de sa diaspora. C’est vrai. Césaire est un grand auteur français et un grand écrivain planétaire. On a voulu en faire un régionaliste, sous le prétexte qu’il a fait de la politique chez lui en Martinique. On a voulu faire de sa pensée une idéologie communautariste. Tout cela par racisme. Au moment de sa mort, on lui a refusé le droit d’être français. Pourtant, c’est dans cette langue qu’il écrivait, me semble-t-il. Même pas en créole.

Je regrette d'avoir appelé à voter pour Bayrou
Claude Ribbe


Vous évoquez également plusieurs épisodes de sa vie, ses démêlés avec Giscard et De Gaulle, ses réflexions sur l’indépendance de la Guadeloupe et de la Martinique, la censure de "discours sur le colonialisme" par François Bayrou...Il y a également des événements dont on n’avait jamais entendu parler comme la grenade tirée dans son bureau...

Les politiques n’ont jamais pardonné à Césaire d’avoir comparé les colonialistes et les esclavagistes à Hitler. De Gaulle n’a jamais supporté l’expression de « génocide par substitution » utilisée par le poète pour évoquer la déportation perpétrée sous le couvert du Bumidom à partir des années soixante. Bayrou a été d’une totale indécence. Je regrette d’avoir appelé à voter pour lui.

Le ''nègre vous emmerde'' est le dernier livre de Claude Ribbe  
Le ''nègre vous emmerde'' est le dernier livre de Claude Ribbe
 

Si en Martinique, beaucoup ont souhaité qu’il repose sur sa terre natale, vous dites dans le livre que vous souhaitez que son corps soit transféré au Panthéon...

Je nuance ce propos en disant que son corps peut très bien rester en Martinique, mais qu’il faut une cérémonie au Panthéon où son esprit a sa place. Le tombeau de Césaire au Panthéon peut être vide, comme celui de Condorcet. L’important, c’est qu’un hommage vraiment national à Césaire permette de montrer aux racistes que nous existons et que nous avons de grands hommes. Une cérémonie funèbre, même symbolique, c’est important pour la cohésion d’un pays. En l’occurrence, c’est important pour faire reculer le racisme.

Parallèlement à la sortie de votre livre, vous vous en êtes pris à Patrick Karam. Qu’est ce qui vous pousse à partir en guerre contre Patrick Karam ?

C’est un homme dangereux. Depuis son officine de la rue Oudinot, le voilà qui espionne les Antillais et les met en fiches. Et gare à ceux qui lui déplaisent. Quant aux Africains, on sait ce qu’il en pense. En France, un bureau de la police des Noirs, ça ne s’était pas vu depuis Louis XVI. Une manifestation lui déplaît-elle ? Patrick Karam la sabote. Ainsi, parce que le Cran s’y est associé l’an passé, Frank Anretar, son ancien lieutenant pourtant, voit les « Césaire de la musique » mis en cause.

Patrick Karam veut saboter les Césaire de la musique parceque le Cran s'y est associé
Claude Ribbe


Le poste sur mesure confié à Karam échappe pratiquement à tout contrôle, Il résulte d’un simple décret. Karam fait ce qu’il veut dans sa cour des miracles. Je sais comment fonctionne ce monsieur. C’est extrêmement préoccupant.


Qu’est ce qui vous a poussé à vous faire entendre ces derniers temps, pourquoi maintenant ?

Depuis un an qu’il est là, on a eu le temps de l’observer. On aurait pu espérer quelques résultats positifs. Je n’ai pas voulu l’attaquer au moment où il était en difficulté avec le ministre Estrosi. J’ai attendu de voir. Quand je me suis aperçu que non seulement il sacrifiait les congés bonifiés et la continuité territoriale, mais qu’en plus il essayait de s’emparer de la mémoire de l’esclavage pour en finir avec la loi Taubira, qu’il s’appropriait le dossier Césaire pour mieux «enterrer» l’œuvre de l’écrivain en métropole, j’ai décidé de réagir.

Patrick Karam est d’une totale nullité. Mais parfois on a vu des gens sans qualités accéder à un niveau de pouvoir où ils deviennent dangereux. Constatant que la date du 23 mai avait été choisie non pas pour rendre hommage à la mémoire des esclaves mais pour tenter un véritable coup d’Etat contre le secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer, Yves Jégo, qui se trouvait alors en déplacement aux Antilles, j’ai décidé de prendre la parole le 22 mai. Alors j’ai dit ce que j’avais pu observer pendant toutes ces années.

Patrick Karam est d'une totale nullité (...) Un homme pareil au poste qu'il occupe, c'est de la provocation
Claude Ribbe


J’avoue que j’ai été assez proche de Patrick Karam, croyant pendant un temps qu’il soutenait vraiment les combats que je menais. En fait, il tentait de les récupérer. Quand je critiquais Napoléon à travers un livre, il prétendait s’associer à mon combat ; même chose quand je dénonçais tel ou tel raciste (Frêche, Finkielkraut, Sevran). Lors de l’affaire Pétré Grenouilleau on a eu une première alerte puisque Patrick Karam a négocié avec je ne sais qui, en échange de je ne sais quelle contrepartie, le retrait de sa plainte. Ce qui l’a certainement aidé dans son ascension, histoire de montrer qu’il avait un pouvoir sur la communauté ultramarine… En ce qui me concerne, Karam me soutenait comme la corde soutient le pendu.

Claude Ribbe en compagnie d'Aimé Césaire  
Claude Ribbe en compagnie d'Aimé Césaire
 

Malgré les défauts que vous lui prêtez, Karam n’a-t-il pas eu une action positive en bousculant les choses ?

J’aimerais que vous me disiez ce qu’il a fait de positif, ce qu’il a fait concrètement aussi bien au Collectif Dom que depuis sa nomination. Vous pouvez chercher. Rien au Collectif. Que du mal, depuis. La seule question qui se pose maintenant est de savoir s’il s’agit d’une simple erreur de casting ou s’il y a une entreprise programmée contre la loi Taubira, contre les acquis obtenus à grand mal par les Ultramarins depuis trente ans. Dans ce cas là, effectivement, Patrick Karam correspondrait au profil idéal, par sa brutalité et son arrogance. Franchement, un homme pareil à ce poste, c’est de la provocation.

Pour vous Patrick Karam est raciste et sème la division ?

Question racisme, je me pose très souvent la question. Même chose pour l’homophobie. Tout le monde connaît en tout cas ses plaisanteries douteuses sur les « Makoumés » (une manière péjorative de désigner les homosexuels en Guadeloupe). C’est lui qui m’a appris ce mot, et cela m’a mis très mal à l’aise.

Vous citiez certains de ses propos peu flatteurs tenus en 2006 à l’égard des Africains. A l’époque vous aviez considéré que c’était un dérapage. Aujourd’hui comment considériez vous ces propos ?

En 2006 j’aurais déjà du prendre mes distances. Je n’avais pas visionné l’émission diffusée par Canal Plus. Pourtant Rama Yade avait écrit à l’époque une lettre à Jean-Claude Beaujour. Une lettre dont j’ai copie. Karam a d’ailleurs tenté de se servir de ce courrier pour obtenir un poste en se fondant sur certains propos que Rama Yade aurait, d’après lui, tenu sur les Antillais. Ensuite, il a souvent menacé de rendre cette lettre publique. Il accusait la jeune femme d’avoir soutenu les émeutiers en novembre 2005. Il a même écrit à Sarkozy pour la dénoncer. Visiblement, ça n’a pas impressionné le chef de l’Etat puisqu’il l’a nommée au gouvernement tandis que Karam n’obtenait qu’un petit poste au rabais.


Pouvez-vous nous rappeler ce qu’avait dit Patrick Karam ?

Il sortait de vieux poncifs coloniaux, disant que les Africains sont polygames et pratiquent l’excision. Des idées rances dictées par la xénophobie. Ce qu’il ne pardonne pas à Rama Yade, c'est d’être née au Sénégal et d’en être fière.

Patrick Karam a écrit à Nicolas Sarkozy pour dénoncer Rama Yade. Visiblement, ça n'a pas impressionné ce dernier qui a nommé Rama Yade secrétaire d'Etat tandis que Karam a obtenu un poste au rabais
Claude Ribbe


J’ai pris position lorsqu’en juin 2007, Karam a écrit un texte carrément xénophobe dans lequel il accusait Claudy Siar, le patron de Tropiques FM, de prendre la place de Media Tropical, grâce au soutien d’un prétendu lobby africain. Un complot auquel auraient été associés Rama Yade, le CRAN, Basile Boli, Calixthe Beyala et vous peut-être...Du pur délire. Comme ce texte était extrêmement grave, Karam l’a fait signer par un factotum à son service, Daniel Dalin, qui est incapable de rédiger dix lignes. Un beau matin, j’ai reçu le message qui a été diffusé au nom du Collectif DOM que je présidais. J’ai aussitôt démissionné. Alors Karam, par Dalin interposé, a commencé à m’insulter, ce qui m’était bien égal.

Avec le recul, je regrette de m’être associé, même involontairement, à ce qui m’apparaît aujourd’hui comme une véritable entreprise de division des afrodescendants, en tentant de faire battre ceux qui viennent directement du continent africain avec ceux qui sont passés par les Antilles. Cette division, c’est le but de Patrick Karam, qui n’a pas même pas le discernement de cacher ses projets.

Selon vous Patrick Karam a aussi tendu un piège à Yves Jégo...

Patrick Karam avait prévu de remplacer Christian Estrosi au poste de secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer. Aussi a-t-il éprouvé un extrême dépit lorsqu’il a vu arriver Yves Jégo, et il a entrepris de mener à ce dernier une guerre sans merci comme il l’avait déjà fait avec le prédécesseur.

Comment voyez vous l’avenir ?

Sombre si cet énergumène reste en fonctions. Mais je vois mal comment les syndicats pourraient continuer à discuter avec lui. Je pense que le fait de se retrouver dans son bureau, ignoré et méprisé par tout le monde, scellera son sort au cas où Nicolas Sarkozy ne prendrait pas rapidement ses responsabilités dans cette affaire, ce qui m’étonnerait.

Patrick Karam  
Patrick Karam
 

Ne pourrait t-on pas vous accuser de vous prononcer contre lui aujourd’hui par dépit ? Est-ce que vous n’étiez pas associé avec lui parce que vous aviez des affinités idéologiques ?

Il a prétendu soutenir certains de mes combats, mais nous n’avons jamais eu d’affinités idéologiques. Ce serait difficile puisqu’il est opportuniste au possible. Pourquoi aurais-je eu du dépit ? Si tel était le cas, je me serais prononcé le jour de sa nomination ou même avant. Je n’ai rien de personnel contre Karam. Je le trouve simplement nuisible, du point de vue de l’intérêt général.

N’exagérez vous pas un peu la menace ?

Il y a beaucoup de gens qui ont déjà été victimes des menaces de ce monsieur et les langues vont peu à peu se délier. Il ne se passe pas de jours sans que quelqu’un ne se plaigne à voix basse. Je ne pensais pas qu’un homme puisse être en mesure d’agir de la sorte en se servant des moyens de l’Etat.

Avez-vous encore des relations avec Patrick Karam, a-t-il réagi au pamphlet que vous avez publié sur lui il y a deux semaines ?

Par huissiers et avocats interposés. Il a réagi à la publication de mon blog et surtout de mon livre en adressant des lettres d’intimidation en recommandé à tous les médias qui m’ont invité pour parler de mon livre et en m’assignant en référé d’heure à heure devant la 17 e chambre du tribunal de Paris au motif que je l’aurais diffamé. Tout cela aux frais de la République en ce qui le concerne. Plus que mon blog, c’est mon livre qui l’emmerde. Il suffit de le lire et on comprend pourquoi.

S’il a autant d’influence que vous lui prêtez, pourquoi n’est-il pas devenu secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer ?

On peut reprocher ce qu’on veut à Sarkozy, mais il n’est pas fou. Seulement Karam a quand même été nommé délégué interministériel à 47 ans (paraît-il pour services rendus pendant la campagne électorale de 2007) sans aucune expérience administrative et sans jamais avoir exercé d’autre métier avoué que celui d’imprimeur. Ce qui m’intrigue le plus, c’est qu’il ait été maintenu après la période de conflit extrêmement violente qu’il y a eue en décembre 2007 avec Christian Estrosi. Maintenant que toutes les cartes sont sur la table on va bien voir comment réagit le Président puisque c’est lui qui l’a nommé.

Selon vous Nicolas Sarkozy doit limoger Patrick Karam ?

Oui, et le plus tôt possible. Sinon l’outre-mer risque de devenir ingouvernable et ça peut très mal finir. On a eu un aperçu de la situation lors des récents déplacements ministériels en Guadeloupe. Personne n’a intérêt à provoquer les DOM en ce moment. Je pense que la manière dont Karam a traité le dossier des congés bonifiés suffit à le remercier. Je ne parle même pas de ses manières, de ses méthodes, ni de sa conception de la liberté d’expression. La plaisanterie a assez duré. Comme disent les syndicats : Karam dewo !

       
Mots-clés
afrique   césaire   claude ribbe   diversité   le nègre vous emmerde   nicolas sarkozy   patrick karam   senegal   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 37 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version