Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 20 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesBloc NotesArticle
Edito: après la fin de l'ouverture celle de la diversité?
18/11/2010
 

Nicolas Sarkozy serait-il vraiment l'homme de la rupture?
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Nicolas Sarkozy  
Nicolas Sarkozy
 

Nicolas Sarkozy a dû en partie sa victoire à la présidentielle française de 2007 sur sa promesse de "rupture" avec les pratiques de ses prédecesseurs, et un style de gouvernement plus dynamique que celui impulsé par Chirac, Miterrand ou De Gaulle. Et il est au moins deux domaines où il a fait montre de "rupture" avec les pratiques du passé.
Nous ne parlons naturellement pas de la rupture avec la "françafrique" puisque les présidents africains ont rapidement convaincu Sarkozy de revenir à des relations plus "traditionnelles". Jean-Marie Bockel, l'éphémère secrétaire d'état à la coopération, dont Bongo (père) & co ont eu la peau en sait quelque chose.
Nous ne parlons naturellement pas de l'ère des écoutes téléphoniques illicites. Si l'on en croit la presse en effet, les journalistes ayant eu l'outrecuidance d'enquêter sur des affaires politiquement sensibles ou relevant de la vie privée du couple présidentiel ont eu l'honneur de voir leurs factures détaillées analysées. Ceci en complément d'un vol de leur ordinateur portable et/ou GPS afin de retracer leurs déplacements. Difficile en effet de voir une "rupture" entre ces pratiques et celles ayant existé par exemple sous François Miterrand.

 Publicité 
 
Jean-Marie Bockel et Nicolas Sarkozy  
Jean-Marie Bockel et Nicolas Sarkozy
 

Nous pensions donc en premier lieu à l'"ouverture". Une pratique que les africains connaissent bien puisqu'il est relativement courant en Afrique que l'opposition siège au gouvernement avec le parti dominant. Ceci tranche avec la pratique habituelle française qui veut que le parti ayant récolté 51% des suffrages exprimés cumule 100% des pouvoirs exécutif comme législatif.

Nous pensons aussi et surtout à ce que les français appellent diversité. Nous n'oublions naturellement pas, et Grioo.com les a régulièrement dénoncés, les petits calculs électoralistes ayant poussé Nicolas Sarkozy à choisir comme têtes de turcs les jeunes issus de l'immigration, et à se mettre systématiquement du côté des policiers même quand il est évident qu'ils ont tort. Le "kärscher", la "racaille", la médiatisation des expulsions, le discours de Grenoble sont selon nous des éléments indignes d'un personnage de la stature que souhaiterait avoir M. Sarkozy. Tout autant que la création d'un ministère de l'"identité nationale" (même si l'intitulé a disparu avec le dernier remaniement) afin de donner des gages aux électeurs tentés par le Front National.

Rachida Dati  
Rachida Dati
© reuters
 

Mais ceci ne doit pas nous empêcher de voir que durant la campagne électorale de 2007 il a su trancher avec la pratique traditionnelle française en nous permettant de découvrir deux femmes "différentes". Rachida Dati et Rama Yade. A titre de comparaison, Ségolène Royal de son côté avait désigné comme l'une de ses "porte-parole" Najat Belkacem, aux côtés de Arnaud Montebourg. Mais curieusement, à part une "punition" pour une blague sur le couple François Hollande-Ségolène Royal, Montebourg a souvent été invité par les télévisions qui ont dû perdre le numéro de la "beurette" socialiste. Dans le même temps Rama Yade et Rachida Dati enchaînaient les plateaux télévisés, souvent face à des "poids lourds" de l'opposition.

Même si leurs carrières ministérielles (surtout pour Rachida qui a franchement déçu plus par le style que par le fond qui était le programme du candidat Sarkozy) ont connu des fortunes diverses, on peut reconnaître que les deux femmes ont été brillantes pendant la campagne présidentielle, et que leur origine tranchait singulièrement avec ce à quoi les formations politiques traditionnelles françaises nous ont habitué.

Rama Yade  
Rama Yade
© daylife
 

Emportée comme tous ceux qui étaient considérés comme trop proches de Cécilia Attias (et ex-Sarkozy), Rachida a été la première à quitter le gouvernement. Le bilan inexistant de Fadela Amara (comme pour la quasi-totalité des titulaires du secrétariat d'état à la ville dépourvu de crédits), ainsi qu'une proximité trop grande avec Jean-Louis Borloo doublée d'une inimitié avec François Fillon poussent probablement, de façon méritée selon moi, l'ex-présidente de Ni Putes ni Soumises vers la sortie. Au même moment, Rama Yade paie peut-être d'être précisément ce qui a séduit chez elle Nicolas Sarkozy au premier abord: sa personnalité et son franc-parler.
Je me souviens encore de l'épisode du refus de se présenter aux européennes. Un membre africain de l'UMP, pour me faire comprendre la portée du geste, m'a dit avec le ton d'un enfant ayant caché un pot de confiture et parlant pour ne pas se faire entendre par son voisin: "personne ne fait ça au président de la République". Sous-entendu: même les responsables politiques dits "chevronnés" hésitent avant de déplaire au Prince.
On peut également penser que François Fillon n'a pas oublié l'épisode d'Aubervilliers. Il avait critiqué un déplacement de Rama Yade venue soutenir des expulsés. Elle avait rétorqué selon le Canard Enchaîné: "tant que j'ai la confiance du président de la République tout va bien". Sous-entendu: Fillon est bien inutile. Et l'"inutile" sortant renforcé du dernier remaniement, il a dû se trouver peu d'avocats pour la défendre.

Au delà des cas individuels, le dernier remaniement ramène la France à un fonctionnement plus "classique". Une domienne... à l'Outre-Mer, deux femmes d'origine maghrébine à des secrétariats d'état relativement subalternes, et un gouvernement très masculin. Ca tranche un peu avec la "rupture", mais me rappelle propos "hors antenne", d'une membre de l'UMP qui après une interview me confiait: "vous verrez, Sarkozy va très vite se chiraquiser"...

       
Mots-clés
france   monde   nicolas sarkozy   rachida dati   rama yade   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 13 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Niger      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version