Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 19 Septembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCaraïbesArticle
Guadeloupe : un accord salarial signé dans la nuit de jeudi à vendredi
27/02/2009
 

Il concerne 15 à 17 000 personnes et n'a pas été signé par le Medef local
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Guadeloupe : un accord trouvé pour 15 à 17 000 salariés, mais pas signé par le Medef
Willy Angele, président du Medef de la Guadeloupe, a prétexté des ''menaces physiques'' pour quitter la table des négociations  
Willy Angele, président du Medef de la Guadeloupe, a prétexté des ''menaces physiques'' pour quitter la table des négociations
© reuters
 

Un accord a été signé dans la nuit de jeudi à vendredi 27 février en Guadeloupe. Le préfet de la Guadeloupe, Nicolas Desforges, a déclaré : "Un certain nombre d'organisations patronales ont signé avec le LKP un accord qui prévoit une augmentation de 200 euros avec une participation de l'Etat à hauteur de 100 euros".

Un accord qui ne concerne que 15000 à 17000 salariés sur l'île, au lieu des 85.000 initialement demandés par la LKP comme l'a précisé Elie Domota. De plus, l'accord n'a été signés que par une minorité de patrons, le MEDEF local (rejoint par sept autres organisations patronales) s'étant retiré des négociations.

Son dirigeant, Willy Angele a prétexté une menace physique de la part d'Elie Domota pour ne pas participer à des négociations dont l'issue semble ne pas convenir au patronat local que représente Willy Angele. Le prétexte qu'il a avancé ne trompe d'ailleurs pas grand monde.

Le préfet Nicolas Desforges a ainsi précisé que M Angele pouvait certes se plaindre d'une "attitude déplacée" de la part d'Elie Domota à un moment de tension pendant les négociations, mais a ajouté : "Je m'inscris en faux contre les affirmations de M. Angèle. A aucun moment, sa sécurité n'a été en cause". Une suspension de séance a été demandée par Nicolas Desforges pour "calmer les esprits" à ce moment là.

Le président du conseil régional de la Guadeloupe, Victorin Lurel, avait déclaré pour sa part qu'il n'était pas surpris par le départ du Medef de la table des négociations et l'a appelé (ainsi que la LKP) à faire un "effort d'amélioration de son offre". Il disait cependant espérer un accord définitif d'ici ce week-end.

Du côté de la Martinique, la nuit de jeudi à vendredi a été beaucoup plus calme que les précédentes. Deux coups de feu contre des policiers ont toutefois été enregistrés tandis qu'un magasin de téléphonie a été pillé. Le président du conseil général, Claude Lise, a déclaré ce vendredi sur la radio Europe 1 que la sortie de crise était proche. Des accords sur les salaires et sur la baisse des prix de produits de première nécessité pourraient être conclus ce week-end.

 Publicité 
 



       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Guadeloupe : pour le LKP, la grève n'est pas encore finie
 
Mots-clés
caraïbes   crise en guadeloupe   elie domota   guadeloupe   lkp   martinique   nicolas desforges   victorin lurel   willy angele   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Mali      Niger      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version