Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 24 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Guinée : l'opposition menace de reprendre ses manifestations
20/10/2013
 

Elle veut obtenir l'annulation des dernières législatives
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Cellou Dalein Diallo  
Cellou Dalein Diallo
 

L’opposition guinéenne a réitéré samedi sa détermination pour obtenir l’annulation des élections législatives du 28 septembre dernier remportées par le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG arc-en-ciel) et ses alliés, crédités de 60 des 114 sièges, selon les résultats provisoires publiés vendredi soir par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Réunie au domicile privé du leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Mamadou Cellou Dalein Diallo, crédité de 37 sièges, l’opposition martèle que «les élections ont été émaillées de fraudes et de bourrage d’urnes» qui appellent à leur annulation.

L’opposition, qui avait dit qu’elle ne saisirait pas la Cour Suprême qu’elle juge partiale, a indiqué qu’elle allait y déposer des recours qui n’excluent pas les mouvements de protestation sur l’ensemble du territoire national au cas où sa requête ne serait pas prise en considération. Elle assure que ses représentants (10), autant pour la mouvance, deux pour l’administration et trois pour la société civile, siégeront au comité de suivi à la CENI en attendant la décision de la Cour Suprême.



 Publicité 
 
Alpha Condé  
Alpha Condé
© ap
 

Dès la fermeture des bureaux de vote, l’opposition qui avait crié victoire, exigeait au même moment l’annulation du scrutin pour cause de fraudes et menaçait de faire descendre dans les rues ses militants pour manifester sa désapprobation.

Le président Alpha Condé avait répliqué à l’opposition quelques jours plus tard à l’occasion des festivités de la commémoration de l’indépendance, célébrées dans le sud-est du pays, assurant que : «rien ne se passera après les élections, la loi sera appliquée dans toute sa rigueurs et le débat quittera la rue pour l’Assemblée nationale».

Sur les 31 partis ayant présenté des candidats, seuls 15 des 140 partis politiques agréés seront représentés au Parlement où 09 y étaient en 1995 contre 03 en 2002, dont le Parti de l’unité et du progrès (PUP, ex-parti au pouvoir), l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) de l’ancien Premier ministre, Jean Marie Doré, et l’Union pour le renouveau (UPR) du défunt Siradiou Diallo, qui n’avaient pas accepté de boycotter le scrutin comme la majorité des partis d’opposition qui dénonçaient l’absence de transparence.

Les observateurs de l’Union européenne (UE) avaient relevé des problèmes d’organisation dans 08 des 38 circonscriptions électorales. Ainsi, le RPG, qui a remporté deux des 08 circonscriptions litigieuses, a annoncé avoir déposé des recours devant la Cour Suprême pour "bourrage d’urnes et fraudes".



Guinée: Le RPG au pouvoir et ses alliés remportent les législatives

Le Rassemblement du peuple de Guinée (RPG arc-en-ciel), au pouvoir, et ses alliés ont raflé 60 des 114 sièges de la nouvelle Assemblée nationale dont 25 femmes, selon les résultats provisoires des élections législatives du 28 septembre dernier, publiés tard dans la nuit de vendredi à samedi par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

La nouvelle Assemblée nationale va compter 25 femmes dont neuf du RPG du président Alpha Condé qui a obtenu 18 des 38 sièges du scrutin uninominal et 35 des 76 sièges de la liste nationale sur laquelle, sept de ses alliés ont obtenu chacun un siège.

L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de l’ancien Premier ministre, Mamadou Cellou Dalein Diallo, adversaire malheureux de Condé au second tour de la présidentielle de 2010, et ses alliés ont obtenu 14 sièges à l’uninominal et 23 autres à la proportionnelle.



Son principal allié, le leader de l’Union des forces républicaines (UFR), Sidya Touré, autre ancien Premier ministre, qui avait établi en certains endroits des listes communes avec l’UFDG, est crédité de 10 sièges, dont 05 pour le scrutin uninominal et 05 autres pour la liste nationale. Les cinq communes de Conakry ont été remportées par l’UFR (3) et l’UFDG (2).

Pour sa part, l’ex-Premier ministre, Lansana Kouyaté, leader du Parti de l’espoir et du développement national (PEDN), a obtenu 02 sièges, tout comme l’Union pour le progrès de la Guinée (UPG) de l’autre ancien Premier ministre de la transition (2009-2010), Jean Marie Doré.

Seuls 15 des 140 partis politiques agréés seront représentés au Parlement où 09 étaient en 1995 contre 03 en 2002, dont le Parti de l’unité et du progrès (PUP, ex-parti au pouvoir), l’UPG et l’Union pour le renouveau (UPR) du défunt Siradiou Diallo, qui n’avaient pas accepté de boycotter le scrutin comme la majorité des partis d’opposition qui dénonçaient l’absence de transparence.


Dès le lendemain du scrutin, l’opposition dénonçait des fraudes et autres bourrages d’urnes avant de demander 'l’annulation pure et simple' de l’élection, dont l’organisation, dans le calme et dans la sérénité, avait été saluée par la majorité des observateurs étrangers parmi lesquels, ceux de l’Union européenne (UE) avaient relevé des problèmes d’organisation dans 08 des 38 circonscriptions électorales.

Ainsi, le RPG, qui a remporté deux des 08 circonscriptions litigieuses, a annoncé avoir déposé des recours devant la Cour Suprême pour 'bourrage d’urnes et fraudes', alors que l’opposition clame haut et fort qu’elle n’a pas confiance dans cette institution qui siégera sur les contentieux électoraux.

       
Mots-clés
afrique   conakry   guinée   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 2 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version