Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 2 Août 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Le Soudan déjoue un complot contre la sécurité du pays: des chars à Khartoum
22/11/2012
 

Les autorités soudanaises enquêtent sur l'implication du personnel civil et militaire
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Les services de renseignement soudanais ont indiqué jeudi avoir déjoué un complot contre la sécurité du pays, tandis qu'un témoin a déclaré avoir vu des chars circulant dans la capitale Khartoum.

Les services de sécurité et du renseignement ont déjoué tôt jeudi matin un complot visant la sécurité de l'Etat. Ce complot est dirigé par des responsables de partis d'opposition, a déclaré le Centre des médias du pays, qui est proche de l'appareil de sécurité. Selon une source citée par le Centre, les autorités enquêtent à la fois sur l'implication de personnel militaire et civil. Un témoin a indiqué à l'AFP avoir vu des chars et des véhicules de transport de troupes circulant en ville.

Vers 02h00 (23h00 GMT) alors que je me trouvais sur l'avenue Obeid Khatim, j'ai vu des chars et des blindés transportant des militaires et de l'équipement venant du sud et se rendant dans le centre, a ajouté le témoin sous couvert de l'anonymat. L'avenue Obeid Khatim est un grand axe reliant les aéroport militaire et civil de Khartoum aux bâtiments du gouvernement dans le centre-ville. L'annonce du complot déjoué intervient quelques heures après que l'armée soudanaise a confirmé mercredi une attaque aérienne près de Samaha, une région frontalière disputée avec le Soudan du Sud où des rebelles du Darfour ont installé un campement.

 Publicité 
 
 
 

"Nous avons attaqué Al-Regaibat, à 40 km au nord de la frontière internationale avec le Soudan du Sud et à 10 km au nord de Samaha", avait annoncé dans un communiqué le porte-parole de l'armée Sawarmi Khaled Saad, accusant les rebelles de bénéficier d'un grand soutien de la part du Soudan du Sud.

Juba a de son côté déclaré que son voisin du nord avait bombardé un marché sur son territoire, sans en préciser l'emplacement exact. Un Antonov a bombardé une zone où des gens ont installé un marché, a indiqué le porte-parole de l'armée du Soudan du Sud, Kella Kueth, sans donner plus de détails. "Cet endroit nous appartient (...), ils ont bombardé des gens après l'accord de coopération", a-t-il ajouté, faisant allusion à des accords de sécurité signés en septembre par Khartoum et Juba.

Plus tôt, le porte-parole du Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM, un groupe rebelle du Darfour) avait fait état de bombardements aériens intensifs (mardi et lundi) autour de la région de Samaha. "Les bombes ont atterri sur des zones civiles sans toucher les positions rebelles", avait-t-il ajouté.


Lundi, l'armée soudanaise avait menacé de déloger par la force des rebelles du JEM qui ont installé un campement à Samaha. Un porte-parole du JEM, qui appartient au Front révolutionnaire soudanais, avait alors confirmé avoir un campement au nord de la frontière, sans fournir plus de détails.

Le Front révolutionnaire soudanais, une alliance de groupes rebelles originaires de différents Etats du Soudan, affirme avoir pour objectif de renverser le régime de Khartoum, dominé par les Arabes. Samaha, une des cinq régions que se disputent le Soudan et le Soudan du Sud, est considérée par Khartoum comme partie intégrante de l'Etat du Darfour (ouest).

Les deux Etats voisins n'ont pas réussi à régler leurs différends au sujet de ces régions, malgré la médiation de l'Union africaine (UA) qui a conduit à la signature en septembre d'accords de sécurité prévoyant une zone tampon démilitarisée à leur frontière. Khartoum et Juba n'ont pas été capables de se mettre d'accord sur les mesures pratiques à mettre en oeuvre pour appliquer ces accords, a indiqué l'UA le 10 novembre.

       
Mots-clés
afrique   soudan   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
  Prédateurs et sadiques: L'Afrique et ses guerres qui n'en finissent pas. Des chefs charismatiques aux guérilleros sans vision. Pourparlers stériles. Y'a-t-il un intérêt mili-politique à pénétrer une femme avec un fusil d'assaut et appuyer sur la détente?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Sénégal : le procès de Karim Wade a débuté ce jeudi
 Côte d'Ivoire : hervé Renard désigné sélectionneur
 L'Allemagne remporte sa quatrième coupe du monde
 Canal+ va lancer A+, une chaîne panafricaine, en octobre prochain
 Le Brésil écrasé par l'Allemagne en demi finales (1-7)
 Brésil Allemagne : Yaya Touré avait vu juste dans ses prévisions
 Sénégal : Macky Sall limoge Aminata Touré !
 France Nigeria : Stephen Keshi critique l'arbitrage
 Brésil, Pays-Bas, Colombie et Costa Rica en quarts de finale
 L'Algérie se qualifie et rejoint le Nigeria au second tour
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Coupe Du Monde 2014      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version