Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 16 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Les négociations sur la crise zimbabwéenne reprennent dimanche
31/07/2008
 

Négociations au Zimbabwe, inondations au Togo, un député allemand favorable à l'arrestation d'El Bechir
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Les négociations sur la crise zimbabwéenne reprennent dimanche
 
© daylife  

Le président sud-africain Thabo Mbeki a indiqué que les négociations sur la crise au Zimbabwe, dont il est le facilitateur, se passaient bien et devraient reprendre dimanche, après une brève suspension intervenue en début de semaine. Il s'exprimait ainsi au terme d'une rencontre, mercredi, avec le président Robert Mugabe, qu'il était venu informer des progrès faits jusqu'ici au niveau des discussions censées mettre un terme à l'impasse électorale. Le gouvernement et l'opposition, qui se déclarent tous les deux vainqueurs de l'élection présidentielle au Zimbabwe, à l'issue des deux tours de scrutin organisés en mars et juin, sont engagés dans de difficiles négociations en Afrique du Sud pour trouver un accord portant sur le partage du pouvoir.

"J'étais venu informer le président (Mugabe) sur l'état des négociations. Les discussions reprendront dimanche", a déclaré M. Mbeki à la presse, après sa rencontre avec M. Mugabe. "Les négociations se passent bien, et les négociateurs étaient juste revenus chez eux pour informer leurs supérieurs", a-t-il dit, dissipant ainsi la rumeur persistante selon laquelle les négociations inter-partis butaient sur l'attribution des postes au sein du gouvernement d'union.

M. Mbeki a été désigné médiateur de la crise zimbabwéenne par l'Union africaine et la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC), qui militent toutes deux pour la formation d'un gouvernement d'union après ces élections controversées. Le chef de file de l'opposition, Morgan Tsvangirai, a remporté le scrutin de mars, mais a boycotté le second tour en juin à cause de la violence et de l'intimidation dont ont été victimes ses partisans. Mais le gouvernement avait maintenu le vote, et M. Mugabe, seul candidat, a été élu.

Les deux challengers veulent aujourd'hui que l'attribution des postes au sein du gouvernement d'union nationale soit basée sur leurs victoires respectives à l'élection présidentielle. M. Mugabe aurait offert un poste de troisième vice-président à M. Tsvangirai, alors que le chef de l'opposition tient absolument à diriger le gouvernement, fort de sa victoire au premier tour. Des officiels proches des négociations affirment que les désaccords autour du rôle de M. Tsvangirai au sein du futur gouvernement d'unité étaient à l'origine de la suspension des négociations en début de semaine.

Selon eux, cette question était également au centre des discussions de mercredi entre Thabo Mbeki et Mugabe.

 Publicité 
 
Des inondations aux portes de Lomé, la capitale togolaise

Les inondations qui affectent les régions Maritimes et des Plateaux depuis la semaine dernière au Togo s'approchent de Lomé, à la suite de l'affaissement du pont à Togblékopé, à environ 20 Km au nord de la ville.

L'effondrement de ce pont, qui porte à neuf le total des ponts détruits depuis le début des inondations, est dû au débordement du lit du fleuve Zio, proche de cette localité.

La circulation entre Togblékopé et Lomé est quasi impossible, et les populations sinistrées fuient les lieux, bagages sur la tête.

Champs inondés, cultures dévastées, populations en détresse, parce que sans abris, c'est le spectacle après le passage des eaux.

Le gouvernement, qui tente d'organiser les secours, donne des conseils de prudence aux habitants des zones environnantes afin de prévenir d'autres catastrophes.

Jeudi matin, la pluie a encore finement arrosé cette localité et Lomé, faisant craindre des risques d'inondations dans les zones avoisinantes.

Un eurodéputé allemand pour l'arrestation du président El-Béchir

L'eurodéputé allemand du Groupe socialiste (PSE) du Parlement européen, Jo Leinen, a lancé un avertissement à l'ONU pour qu'elle ne cède pas au "chantage" du président Omar el-Béchir du Soudan, qui menace de mettre fin à l'opération de la Mission hybride ONU-UA au Darfour (MINUAD), suite à son inculpation par le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Luis Moreno-Ocampo pour génocide, crime de guerre et crime contre l'humanité.

"Les Nations unies ne doivent pas être soumises au chantage d'Omar el-Béchir", a dit à la presse, jeudi à Bruxelles, l'eurodéputé allemand pour qui l'arrestation de Omar el-Béchir ne pourra qu'avoir des effets positifs sur le travail de l'ONU au Darfour.

Aussi le député européen demande qu'un mandat d'arrêt international soit lancé contre le président soudanais, considérant que le processus de paix au Darfour ne saurait être pris en otage par des criminels.

Jo Leinen fait observer que le chef de l'Etat soudanais n'a jamais participé aux négociations de paix, mais qu'il s'est toujours appliqué à faire tout ce qui est en son pouvoir pour entraver la mission de l'ONU et de l'UA au Soudan.

Le président Omar El-Béchir s'est rendu au Darfour d'où il a lancé un appel pour la paix dans cette province soudanaise.

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit se prononcer, ce jeudi, sur la prolongation ou non du mandat de la mission hybride ONU-UA au Soudan.

Lors de sa visite la semaine dernière aux Etats-Unis, le président Abdoulaye Wade a estimé que l'ONU pourrait provisoirement suspendre les poursuites judiciaires contre le président soudanais, surtout que la Russie et la Chine, membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, sont opposées à son arrestation.

Des experts du génie militaire du Ghana au secours du Togo

Gravement affecté par des inondations depuis une semaine, le Togo a bénéficié mercredi de l'assistance de 12 experts du génie militaire du Ghana, a annoncé, jeudi, sur les ondes de la Radio nationale, le ministre togolais de la Sécurité et de la Protection civile, le colonel Atcha Mohamed Titikpina.

Selon le ministre, les experts du génie militaire du Ghana ont effectué un survol des zones inondées pour faire la reconnaissance et le renseignement afin d'étudier les plans et réfléchir sur la logistique nécessaire et appropriée pour l'assistance aux sinistrés.

Selon le ministre, les experts ghanéens ont, lors de leurs opérations, réussi à sauver 23 enfants qui étaient en vacances à Adétikopé (environ 20 Km au nord de Lomé) ainsi que 2 coopérants étrangers bloqués par les eaux.

Le Ghana, pays voisin du Togo, va dans les jours à venir, intervenir dans les zones touchées pour porter assistance aux sinistrés, victimes des inondations dans les régions Maritimes et des Plateaux.

Ces inondations, qui font suite à des pluies diluviennes s'abattant depuis une semaine dans ces deux régions, ont provoqué l'effondrement de 9 ponts, bloquant la circulation sur nombre d'axes routiers de la zone.

       
Mots-clés
afrique   afrique du sud   ghana   morgan tsvangirai   robert mugabe   soudan   thabo mbeki   togo   zimbabwe   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diddy      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version