Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 20 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesInterviewsArticle
Louis-Georges Tin: "le débat du 23 Mai portera sur une question essentielle, mais tabou : les réparations liées à l'esclavage"
22/05/2012
 

Le président du CRAN présente le débat organisé ce mercredi
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Louis-George Tin, le président du CRAN  
Louis-George Tin, le président du CRAN
 

Est-ce que vous pouvez présenter le débat organisé le 23 Mai prochain par le CRAN?

Ce débat porte sur une question essentielle, mais tabou : les réparations liées à l'esclavage. C'est un sujet qui est débattu à l'ONU, à l'UNESCO, à l'Union africaine, dans le monde entier. Mais en France, pratiquement pas.
C'est pourquoi nous avons décidé de lancer le débat. Sur ce sujet, il y a beaucoup de positions idéologiques. Beaucoup de gens sont contre, d'autres sont pour, mais rares sont ceux qui sont vraiment informés des enjeux. C'est pourquoi nous organisons cette rencontre, et de nombreuses questions seront posées à cette occasion : par exemple, à qui a profité la traite négrière ? Peut-on réparer les dommages liés à l'esclavage ? Si non, pourquoi ? Si oui,dans quels cas, et comment ? Qu'est-ce qui est fait à l'international ? Et en France, qu'est-ce qui est envisageable ?

Le prospectus indique une dizaine d'intervenants. Cela ne vous semble pas élevé pour un débat par nature court?

Oui et non, car les interventions seront brèves, pour laisser un maximum de place aux interactions avec le public.
Nous avons deux tables rondes. La première porte sur les enjeux internationaux, avec des personnalités de très haut niveau représentant l'ONU, l'UNESCO, l'Union africaine, l'ambassade d'Haïti, ou encore le Mouvement International pour les Réparations.
La seconde se concentre sur le débat en France, avec des personnalités également expertes.
Et nous avons la chance de recevoir en invité d'honneur le grand philosophe, Edgar Morin, médaille d'or de l'Unesco.

C'est une belle affiche, c'est une rencontre internationale qui fera date, je l'espère. C'est un débat à ne pas rater !


 Publicité 
 
Nicolas Sarkozy  
Nicolas Sarkozy
© AFP
 

Quels rapports entretenait votre association sur ce type de sujets avec le gouvernement du président Nicolas Sarkozy?

Nicolas Sarkozy, on le sait, était hostile toute repentance. Il l'a souvent répété. Mais personne ne demande de repentance ! En revanche, certains demandent des réparations, ce qui est très différent !
Par exemple, pour conserver sa liberté, chèrement acquise, et éviter de retomber en esclavage, Haïti a dû payer à la France, sous la contrainte, l'équivalent 21 milliards de dollars, et cela jusqu'en 1946 ! Certains demandent que la France rembourse cette somme à Haïti, ou alors, annule sa dette.
Est-ce totalement injustifié ? En tout cas, il est certain que le gouvernement Sarkozy a tout fait pour étouffer ce débat. Reste à voir ce que fera le prochain gouvernement, dont Mme Taubira est ministre de la justice...

Louis-George Tin et François Hollande  
Louis-George Tin et François Hollande
 

Vous avez eu l'occasion de rencontrer le nouveau président, François Hollande, pouvez-vous nous en parler et donner votre sentiment sur ce que pourraient vos rapports?

Je l'ai rencontré peu de jours après son élection, le 10 mai dernier, dans son QG de campagne. François Hollande a tenu à me rencontrer, ce qui me paraît un signe positif donné à la question des discriminations, qui a été le sujet de notre discussion. Assurément, les relations semblent meilleures que ce qu'elles pouvaient être avec Nicolas Sarkozy. Par ailleurs, je me réjouis de la forte place
accordée à la parité et à la diversité dans le nouveau gouvernement. Cependant, je regrette que la lutte contre le racisme n'apparaisse pas dans l'organigramme. Il y a un ministère pour le droit des femmes, un autre pour le handicap, un pour la jeunesse, un pour la vieillesse, un pour l'égalité des territoires, mais rien concernant la lutte contre les discriminations raciales. Autrement dit, le sujet sera confié, comme d'habitude, à telle ou telle sous-direction du ministère de l'intérieur. Bref, c'est la police qui va lutter contre le racisme. Est-ce vraiment une bonne idée ? N'est-on pas à la limite du conflit d'intérêt ?


Patrick Lozes  
Patrick Lozes
 

Par communiqués de presse interposés on sent que les rapports entre le CRAN et son ancien président, Patrick Lozes ne sont pas au beau fixe. Pouvez-vous nous éclairer?

Depuis quelques mois, Patrick Lozès a pris systématiquement le contrepied des positions du CRAN concernant plusieurs sujets importants.
Comme beaucoup d'autres, nous avons critiqué le magazine Elle, qui avait publié des propos à la limite du racisme ; lui, a soutenu Elle, en affirmant que « les associations antiracistes se sont souvent trompées ».
Nous avons soutenu l'élection de Miss Black France, comme la plupart des acteurs de la communauté, et des médias comme Grioo, Africa n°1, Tropiques FM, Traces TV, etc ; M. Lozès n'a cessé de condamner les organisateurs en affirmant que c'était un événement dangereux et communautariste.
Nous avons affirmé que François Hollande devait rappeler que Jules Ferry était aussi celui avait relancé la Colonisation en Afrique, avec la vision raciste qui était la sienne, et M. Hollande nous a d'ailleurs donné raison ; mais Patrick Lozès a affirmé que cette polémique était vaine.

Tout cela est assez frappant. Je vous laisse juges...

Affiche du débat du 23 Mai  
Affiche du débat du 23 Mai
 



       
Mots-clés
cran   esclavage   france   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 63 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Niger      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version