Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mercredi 13 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesParcoursArticle
Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
21/10/2014
 

Grioo.com a rencontré Marc Kamgaing qui évoque pour nous son parcours et ses activités d'investisseur sur le continent africain
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
 Publicité 
 
Marc Kamgaing  
Marc Kamgaing
 

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Mon nom est Marc Kamgaing, je suis camerounais âgé de 36 ans, marié et père de 2 filles. Je travaille à Casablanca chez Rma Capital, un acteur africain de la gestion d’actifs avec près de 5 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Je gère un fonds qui investit sur le continent Africain. Parallèlement je travaille sur les projets de développement en Afrique subsaharienne. Je suis titulaire d’un Master de Physique de l’Université Jussieu Paris 7 et d’un Master spécialisé Finance et Informatique du réseau Ionis STM.

En quoi consiste votre travail au quotidien ?

Mon job chez Rma Capital consiste à gérer des fonds confiés par des investisseurs. L’idée est de tirer le meilleur rendement possible dans le respect des contraintes que les investisseurs nous ont fixées et en fonction d’un niveau de risque prédéfini. Nous essayons d’augmenter la valeur financière des placements de nos clients.

Cela passe par l’étude régulière et permanente d’opportunités d’investissements et l’analyse financière des sociétés opérant sur le continent Africain. On passe un temps considérable à évaluer leurs perspectives, à étudier leurs ratios boursiers dans le but d’anticiper sur leur évolution.
C’est un job passionnant mais instable en termes d’horaires de travail et aussi de stress.


Mon job chez Rma Capital consiste à gérer des fonds confiés par des investisseurs
Marc Kamgaing


 Publicité 
 

Votre fonds a récemment été désigné comme le fonds africain ayant réalisé la meilleure performance sur l’année écoulée. Quelles sont les bases de ce succès ?

RMA Capital a la chance d’appartenir à un groupe qui a initié depuis longtemps une stratégie de développement ambitieuse sur le continent. Le groupe FinanceCom est présent aujourd’hui dans 18 pays via le réseau Bancaire Bank Of Africa et la compagnie d’assurance RMA Watanya.
Nous avons une approche d’acteur local qui n’étudie pas l’Afrique et les opportunités à travers un écran Bloomberg. Notre équipe, composée de 2 autres gérants et de 10 analystes repartis par secteur d’activité, sillonne de manière continue le continent. A ce jour, nous avons étudiés ainsi plus d’une centaine d’opportunités. Toutes les données compilées sont modélisées via nos outils de recherche interne.

Nous avons une approche d’acteur local qui n’étudie pas l’Afrique et les opportunités à travers un écran Bloomberg
Marc Kamgaing


Les décisions et mes convictions sont débattues lors de comités d’investissement dans lesquels participent d’éminents spécialistes du continent. Ce sont des moments souvent difficiles à vivre (rires).
Pour résumer, notre présence sur le terrain, la connaissance des environnements et des acteurs, les synergies du groupe et sans oublier notre processus rigoureux de prise de décision sont des éléments qui nous différencient des autres gestionnaires classiques. Cela se reflète dans nos performances.

 
 

En tant qu’observateur privilégié, quel regard portez-vous sur la finance africaine d’une part et sur les économies du continent d’autre part ?

Je suis, comme dirait certains de mes amis, un afro-optimiste. Et cela dans tous les domaines, pas seulement la finance. Certains indicateurs de développement ont une connotation négative pour le continent, mais nous le percevons chez RMA Capital comme des signaux d’opportunités. La finance, en tant qu’outil, jouera un rôle déterminant dans cette dynamique africaine car il est difficile d’envisager un développement sans système financier efficient.

Les économies sont plus fortes et les récentes prévisions du FMI confirment que l’Afrique restera parmi les zones à forte croissance pour les années à venir. Pour nous, les voyants sont au vert même s’il reste un long chemin à parcourir. Les états et le secteur privé doivent continuer de faire des efforts en termes de gouvernance et aussi dans l’allocation des ressources. La corruption et les risques politiques restent présents.
Globalement vous aurez compris que je suis confiant pour l’avenir de nos économies et de notre continent.


Sur le terrain, quels sont les pays qui vous ont fait la meilleure impression et ceux qui ont le plus grand potentiel ?

La meilleure impression, je dirais les pays du Maghreb dont principalement le Maroc. Ce pays applique un modèle de développement basé sur la connaissance et, à mon humble avis, d’autres pays africains pourraient s’en inspirer. La feuille de route du pays est bien définie et la trajectoire est suivie scrupuleusement avec une capacité de réaction rapide en cas de turbulences. Par exemple, le pays a su éviter le printemps arabe en 2011 en mettant vite en place les reformes nécessaires.
Le plus grand potentiel : naturellement je pense à l’Afrique de l’Ouest tiré par le Nigeria.

Le Maroc applique un modèle de développement dont d'autres pays africains pourraient s'inspirer
Marc Kamgaing


Le récent calcul du PIB nigérian l’a propulsé à la première place des économies du continent avec une richesse évaluée à 500 milliards de dollars. Un déplacement à Lagos ou Port Harcourt vous fait réaliser que c’était prévisible et je pense que ce n’est pas fini. Avec ses 180 millions d’habitants et ses indices de développement à la traîne dans divers secteurs (banques, assurances, télécoms, etc), le potentiel est immense.

D’ailleurs le cabinet McKinsey voit le Nigeria dans le top 20 mondial en 2030. Néanmoins Il reste des efforts à faire dans le domaine de la distribution des richesses, des infrastructures et aussi dans la mise en place d’un cadre plus propice aux affaires.
J’ai exclu l’Afrique du Sud de mon univers car le pays a une avance confortable en termes de développement financier. Par exemple, Plus de 80% de la capitalisation boursière du continent est en Afrique du Sud.

RMA Capital  
RMA Capital
 

Vous serez désormais basé en Côte d’Ivoire. Quelles seront vos responsabilités à votre nouveau poste ?

Comme indiqué, je travaille aussi au déploiement de l’activité de Rma Capital en Afrique Subsaharienne, dans le sillage de notre maison mère, la compagnie d’assurance Rma Watanya. Cette dernière a acquis récemment des participations dans un groupe d’assurance présent au Togo, au Cameroun et en Cote d’Ivoire. Nous voulons participer en Afrique de l’Ouest et en Afrique Centrale à l’accompagnement du marché d’assurance dans ses enjeux de placements et de rentabilité pour les assurés.

Le potentiel du Nigeria est immense
Marc Kamgaing


La bourse régionale étant basée à Abidjan, le choix du lieu d’implantation du bureau était facile à effectuer. Par la suite, j’ai été désigné pour coordonner sur place l’ouverture et le lancement de l’activité.
La coordination impliquant aussi le reporting, je continuerai à être régulièrement présent à Casablanca.

Comment envisagez-vous l'année à venir ?

C’est une année passionnante qui arrive.
Sur le plan des performances économiques, l’Afrique continuera sur sa tendance positive et attirera plus de flux financiers. Dans ce monde financier, qui connait des difficultés en Europe et qui peine à démarrer aux Etats Unis, les gisements de croissance sont rares. Les performances des pays africains continueront de convaincre, même les derniers sceptiques.


Attention néanmoins aux crises politiques car, d’ici la fin 2016, 14 élections à la magistrature suprême devraient être organisés sur le continent.

Pour Rma Capital, après Casablanca et Paris, nous ouvrirons notre premier bureau en Afrique subsaharienne. Comme vous le savez bien, les premiers pas pour un bébé sont décisifs et ouvrent de nouveaux horizons avec leur lot de surprise. Nous avons hâte de vivre ces challenges.

Question d'actualité. Que pensez vous en tant qu’investisseur du virus Ebola ?

D’un point de vue économique, je fais partie de ceux qui pensent que les effets seront en réalité moindres sur la croissance du continent. La situation doit être prise au sérieux mais je trouve que quand il s’agit de l’Afrique, le son des tambours est toujours plus fort. L’épidémie de SRAS avec plus de 8000 cas recensés en 2003 a engendré moins de questionnements sur les capacités de croissance de la Chine. Il y a eu moins de décès vous me direz.

Pour sur, c’est une maladie dommageable pour l’image de l’Afrique au delà des pays concernés. Par exemple, nous sommes conviés à une conférence au Kenya le mois prochain et certains confrères venant des Etats Unis et de l'Europe ont annulé leur participation pour cause du virus. Ca vous donne aussi une idée de la connaissance du continent.

L’OMS a déclaré le Sénégal et le Nigeria vainqueurs du virus. Ce sont de bons signaux pour la suite.

 
 

Vous êtes donc un jeune camerounais qui gère un fonds Marocain en voie d’implantation en cote d’Ivoire et qui apprécie le potentiel du Nigeria tout en respectant l’Afrique du Sud. Et votre pays d’origine, le Cameroun?

La spécificité de mon métier et son lien étroit avec les bourses rendent difficile, dans l’immédiat, nos interactions avec l’Afrique centrale. Nous suivons de très près les travaux du comité de pilotage mis en place pour le rapprochement des deux bourses et les choses semblent évoluer dans la bonne direction.

Rma Watanya vient de faire son premier pas dans le milieu des assurances au Cameroun et le groupe y est déjà présent en banque d’investissement. Les ambitions ne s’arrêteront pas là.
Personnellement, je visite aussi souvent que possible le Cameroun où mes parents vivent. Ma première expérience professionnelle en Afrique s’est faite dans mon pays et je garde globalement de bons souvenirs.

Ma première expérience professionnelle en Afrique s’est faite dans mon pays
Marc Kamgaing



Quel conseil donneriez-vous aux plus jeunes qui veulent devenir gérant d’actifs ?

J’encourage les plus jeunes et les étudiants à croire en leur projet, à être persévérants dans leur initiative bien construite et surtout je les encourage à ne pas avoir peur de l’échec car le plus important est de savoir « Turn failure into success » comme disent les anglosaxons.

Concernant spécifiquement le métier de la gestion d’actifs, je pense qu’il y a pas de chemin prédéfini. Il faut savoir compter, être dynamique, passionné des marchés de capitaux et avoir un bon relationnel.

Un dernier mot pour les internautes ?

Merci à Grioo pour la plateforme offerte pour présenter Rma Capital et mon métier.

Comment vous contactez ?
Par mail, marc.kamgaing[at]gmail.com

''The Black Swan'' de Nassim Nicholas Taieb  
''The Black Swan'' de Nassim Nicholas Taieb
 

Les bons plans de Marc Kamgaing

Son bon plan
Un week-end avec mon épouse et ma famille, à la découverte d'une nouvelle ville.

Son restaurant préféré
J’ai des habitudes locales dans les villes que je visite fréquemment. Je dirais donc La Petite Cour, Rue Mabillon à Paris ; Sole Plus de Treichville à Abidjan ; Bukka Hut de Lekki à Lagos où on y sert le meilleur Pepper soup d’Afrique ; et bien entendu Le Comptoir Colonial à Douala.

Son magasin de vêtements préféré
Pas très addict à la mode mais ce serait l’espace Homme des galeries Lafayette. Plus jeune c’était tout simplement Celio.

Son hobby préféré
Le basket, sans aucun doute.

Son livre préféré
« The Black Swan » de Nassim Nicholas Taieb




       
Mots-clés
afrique   finance   fonds d'investissement   gestion d'actifs   marc kamgaing   maroc   rma capital   rma watanya   
 
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance

Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Mohammed Ali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version