Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 22 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesInterviewsArticle
Mois de l’histoire des Noirs à Montreal : Frantz Benjamin se confie
18/02/2012
 

Conseiller à la ville de Montréal pour les communes diverses, Frantz Benjamin explique le sens de cette célébration
 
Par Roger Toguem
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Frantz Benjamin  
Frantz Benjamin
 

Que représente pour vous le mois de l’histoire des Noirs?

Un moment fort pour marquer une présence identitaire par notre contribution à la collectivité, mais aussi pour célébrer avec l'ensemble de la population la nécessité de continuer à bâtir des ponts de solidarité, de justice et de dignité. Il y a encore beaucoup de trop de gens qui ne connaissent pas l'Histoire des communautés noires ici même à Montréal, et ce, dans les communautés noires.

Quel est le sens d’une telle célébration?

Aujourd'hui, elle devrait tenir compte du Québec moderne, celui d'une société ouverte, moderne et tournée vers le monde. Elle se doit aussi de rappeler qu'à côté des célébrations, il nous faut continuer par la vigilance, l'engagement à poursuivre le rêve de Martin Luther King Jr. Évitons d'en faire seulement un «happening».

Le soutien de la ville de Montreal au mois de l'histoire des Noirs ne s'est pas démenti depuis 20 ans
Frantz Benjamin


Selon vous, quelles sont les personnalités qui ont marqué l’histoire des noirs et pourquoi?

Voilà une question très difficile. Elles sont nombreuses. Et chacune à leur façon.Cheikh Anta Diop et Frantz Fanon pour leur contribution intellectuelle à une meilleure compréhension de l'Histoire des Noirs et des mécanismes d'aliénation et d'oppression. Jean-Jacques Dessalines, celui qui a brisé en Haïti définitivement les chaînes de l'esclavage. Rosa Parks qui nous enseigna que vivre en femme ou en homme libre commence par de simples gestes. Martin Luther King Jr qui nous a invités à rêver de dignité, de liberté, de justice et de fraternité, Nelson Mandela, la plus brillante leçon de courage que je connaisse. Patrice Lumumba, l'écho vertical de mon Congo de mémoire.

 Publicité 
 
Frantz Fanon  
Frantz Fanon
 

Comment voyez-vous l’avenir de cet évènement?

L'avenir s'annonce bien, car c'est un événement qui s'est renouvelé au fil des ans, faisant place à du sang neuf tout en gardant l'expérience. Le soutien de la ville de Montréal ne s'est pas démenti au bout de vingt ans et nous espérons que celui des autres paliers gouvernementaux le seront tout autant.

Le tableau des personnes honorées fait foi de la volonté des organisateurs de proposer aux jeunes des communautés noires et des autres communautés des modèles inspirants. J'espère que les entreprises montréalaises vont se réveiller et trouveront dans le Mois de l'Histoire des Noirs une occasion de dire à leurs clients, membres des communautés et autres leur fierté de s'associer à cette célébration. À New York ou à Chicago, le Mois de l'Histoire des Noirs est une occasion d'affaires pour de nombreuses entreprises. Et pourquoi pas à Montréal?

Qui êtes-vous Frantz BENJAMIN ?

Un homme engagé dans et pour sa ville depuis de nombreuses années. À titre de commissaire scolaire à la Commission scolaire de la Pointe-de-l'île, comme bénévole en siégeant sur des conseils d'administration de plusieurs organismes montréalais. Comme conseiller municipal de Saint-Michel et récemment comme membre du Comité exécutif de la Conférence régionale des élus de Montréal CRÉ, j'ai toujours à coeur cette nécessité de travailler au développement de la collectivité avec le sens de la justice sociale et de l'équité au coeur de mes démarches. Je suis un homme d'équipe.

Une vue de la ville de Montreal  
Une vue de la ville de Montreal
 

J'ai toujours pu d'ailleurs compter sur de précieux collaborateurs dans l'exercice de mes différentes fonctions ou responsabilités. Après plusieurs années d'implication, je suis heureux d'avoir pu travailler avec d'autres à faire de ma ville une société plus inclusive, plus fière de sa diversité et plus consciente des défis qui l'attendent.

Je ne saurais oublier une dimension importante aussi dans ma vie : la poésie. Poète, j'ai déjà publié plusieurs recueils de poésie. Et bien sûr, le titre dont je suis le plus fier de porter est celui de père. Je suis l'heureux papa de deux filles.

QUESTION EN RAFALE

Que vous inspire :

-Le Profilage racial
Un fléau qui frappe hélas de nombreuses personnes issues de différentes communautés d'origines diverses, dont les jeunes des communautés noires. Fléau auquel il faut s'attaquer sans relâche. Le dernier plan stratégique du Service de police de la ville de Montréal SPVM est, par ailleurs, une bonne réponse, mais il nous faut continuer à redoubler d'efforts afin que le sentiment d'appartenance de certains de nos jeunes à leur ville ou à la société ne soit pas diminué.


- Le Projet Montréal 2035
Dans le cadre de Montréal ville apprenante, il nous faudra travailler afin de créer plus de richesses à Montréal afin de mieux la partager. Pour ce faire, il nous faut travailler collectivement afin d'augmenter le taux de réussite des jeunes montréalais. Nous avons besoin d'avoir un plus grand bassin de personnes diplômées et compétentes. Aussi, faire de nos spécificités montréalaises (culture, diversité, grands espaces, le fleuve) en atouts à l'international afin d'attirer davantage de capitaux.

 
Monica Ricourt, Gérald Tremblay (maire de Montreal) et Frantz Benjamin à l'occasion du lancement du mois de l'histoire des Noirs
 


-La diversité et de l’intégration des communautés culturelles
Voilà ce qui est un défi. La première chose à faire : il nous faut actualiser ces deux concepts à partir du Montréal d'aujourd'hui et de nos ressources disponibles comme ville. Développer de meilleurs partenariats avec les secteurs privé et communautaire par exemple dans l'intégration des communautés culturelles. L'intégration en emploi d'abord. Nous avons des modèles de réussite dans plusieurs de nos quartiers. Il nous faudra mieux les adapter aux réalités de demain aussi.


-l’apport des noirs à l’histoire de l’humanité
Immense et mal connu cet apport. L'Histoire des Noirs ne remonte pas qu'à l'esclavage. Certes, il nous faut saisir l'esclavage et toute la période de la Traite transatlantique comme un moment fort de l'Histoire de l'humanité, celles des Noirs en particulier.
La Ville de Montréal se souvient maintenant depuis plusieurs années de cette période douloureuse notamment par une motion adoptée par le conseil municipal.

Je dois saluer Marvin Rotrand, conseiller dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce et Mary Deros, conseillère de Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension qui ont présenté avec moi cette résolution.
D'où la nécessité de travailler sur la mémoire et de continuer à établir les ponts. Car c'est par l'ouverture que nous arriverons à une meilleure connaissance des uns et des autres.


       
Mots-clés
black history month   canada   frantz benjamin   gérald tremblay   grioo canada   haïti   mois de l'histoire des noirs   monica ricourt   montreal   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Mohammed Ali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version