Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 25 Novembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesEconomieArticle
Nigeria : Goodluck Jonathan limoge le gouverneur de la banque centrale
21/02/2014
 

Sanusi Lamido et le président sont à couteaux tirés
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
De puissants ennemis politiques
Lamido Sanusi  
Lamido Sanusi
 

Le président nigérian tentait jeudi de reprendre la main après un scandale de corruption touchant le secteur clé du pétrole avec la suspension du gouverneur de la banque centrale (CBN) qui avait accusé la société pétrolière nationale d'avoir détourné 20 milliards de dollars.

Lamido Sanusi, dont le mandat devait expirer en juin, s'est retrouvé impliqué au coeur d'une controverse depuis qu'il a demandé des comptes à la Société pétrolière nationale nigériane (NNPC) sur 20 milliards de dollars de fonds publics manquants.

Ce nouveau scandale est venu affaiblir un peu plus le président Goodluck Jonathan, confronté à une crise sans précédents eu sein de son propre parti, et sous pression face à son incapacité de mettre fin aux violences perpétrées par les islamistes de Boko Haram dans le Nord, à un an des élections générales. Selon un communiqué publié par la présidence, le mandat de Sanusi a été marqué par plusieurs imprudences et des manquements en matière de finance.

M. Sanusi, qui a remis de l'ordre dans un secteur bancaire au bord de l'implosion et stabilisé la monnaie du pays le plus peuplé d'Afrique et premier producteur de pétrole du continent, a souvent été applaudi par les économistes nigérians et étrangers.

Mais cela lui a valu, également, de puissants ennemis politiques.

Le communiqué de la présidence annonce la suspension immédiate de M. Sanusi, remplacé au poste de gouverneur de la Banque centrale du Nigeria par Sarah Alade, le plus haut responsable après lui.



 Publicité 
 
Les 20 milliards manquants
Goodluck Jonathan  
Goodluck Jonathan
© getty
 

M. Sanusi avait mis le débat sur la table en septembre en accusant publiquement le NNPC de devoir près de 50 milliards de dollars de revenus pétroliers à l'Etat. Il avait ensuite revu ce chiffre à la baisse, annonçant qu'il ne manquait que 12 milliards de dollars, laissant planer des rumeurs de pressions politiques.

Il est revenu sur le sujet au début du mois, dénonçant une perte d'environ 20 milliards de dollars pour le Nigeria entre janvier 2012 et juillet 2013, en partie à cause du paiement douteux de subventions sur le kérozène par la NNPC. La NNPC, critiquée depuis longtemps pour être un nid de corruption, a répondu aux accusations, rétorquant que M. Sanusi ne maîtrisait pas tous les rouages de l'industrie pétrolière.

Selon le Financial Times, qui cite des documents confidentiels de M. Sanusi, la NNPC continue à payer des subventions sur le kérozène à des distributeurs alors même que les consommateurs paient le carburant au prix fort. Le défunt président Umara Musa Yar'Aduah était censé avoir mis fin à ces subventions en 2009. Leur paiement par le NNPC serait donc illégal.

De son côté, la NNPC dit continuer à appliquer ces subventions, parce que leur annulation n'a jamais été entérinée par le parlement et accuse les distributeurs de ne pas répercuter ces subventions à la vente.



Taire les critiques
 
 

Pour Debo Adeniran, de la Coalition contre les dirigeants corrompus, une organisation apolitique à but non lucratif, le président Jonathan ne peut pas tolérer un gouverneur de la CBN qui dénonce "les idioties du gouvernement une année d'élection". Selon Shilan Shah, du cabinet de conseil londonien Capital Economics, il existe un risque que la personne qui remplace M. Sanusi à la tête de la CBN taise de nouvelles irrégularités dans les dépenses de l'Etat.

Le parti démocratique populaire (PDP) du président Jonathan a été délaissé par des dizaines de députés qui ont rejoint le parti des congressistes (APC), principale formation d'opposition, ces derniers mois. Au même moment dans le Nord Est, les attaques des islamistes de Boko Haram ont déjà fait près de 300 morts depuis le début de l'année, malgré l'état d'urgence imposé depuis mai.

S'il ne parvient pas à mettre fin à ces violences, M. Jonathan risque de perdre le soutien de certains Etats du Nord qui lui avaient été précieux lors de l'élection de 2011. Aussi, le groupe extrémiste menace désormais de s'en prendre au sud pétrolier à dominante chrétienne.

Dans une vidéo reçue mercredi par l'AFP, le chef présumé de Boko Haram, Abubakar Shekau, a lancé : Vous, dirigeants du Delta du Niger, vous allez bientôt voir vos raffineries détruites. Le groupe est surtout actif dans le nord musulman et il n'est pas certain qu'il puisse exécuter ses menaces.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Nigeria: Le gouverneur par intérim de la Banque Centrale prend fonction
 
Mots-clés
afrique   goodluck jonathan   nigeria   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Mohammed Ali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version