Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 22 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesMondeArticle
Obama: ''il y a 35 ans, j'aurais pu être Trayvon Martin''
21/07/2013
 

Le président américain a fait une apparition surprise vendredi devant la presse
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Barack Obama  
Barack Obama
 

"Il y a 35 ans, j'aurais pu être Trayvon Martin", a lancé le président américain Barack Obama vendredi, saluant l'incroyable dignité des parents de l'adolescent noir tué en 2012 en Floride par George Zimmerman qui a été acquitté samedi.

Lors d'une apparition surprise dans la salle de presse de la Maison Blanche, M. Obama, premier président noir des Etats-Unis, a également appelé à réduire la défiance entre les Afro-Américains et la police, indiquant qu'il souhaitait un examen des législations locales sur la légitime défense, telles que celle appliquée en Floride.

Adoptant un ton très personnel, espaçant ses mots de silences émus, M. Obama a dit ne pouvoir imaginer ce que traversent les parents du jeune homme, mais il a aussi estimé que le procès de M. Zimmerman avait été juste et qu'un verdict avait été rendu par un jury souverain.



 Publicité 
 

"Une fois que le jury a parlé, c'est ainsi que fonctionne notre système, a-t-il fait valoir. Mais lorsque Trayvon Martin a été abattu, j'ai dit qu'il aurait pu être mon fils. Une autre façon de le dire, c'est qu'il y a 35 ans, j'aurais pu être Trayvon Martin", a affirmé M. Obama, en soulignant que la communauté afro-américaine observe ces questions à travers un ensemble d'expériences, et une histoire qui ne disparaît pas.

"Il y a très peu d'hommes afro-américains qui n'ont pas vécu l'expérience d'être suivis (par des vigiles) dans un grand magasin où ils faisaient leurs courses. Cela a été mon cas. La communauté afro-américaine sait aussi qu'il existe une histoire de disparités raciales dans l'application de nos lois pénales, a-t-il remarqué. Et cela finit par avoir des conséquences sur la façon dont les gens interprètent l'affaire criminelle."

Souhaitant que des leçons soient tirées du drame, M. Obama a aussi affirmé "qu'il était compréhensible qu'il y ait eu des manifestations et des veillées (...) tant qu'elles restent non-violentes. Si je vois que des violences se déroulent, alors je rappellerai que cela déshonorerait ce qui est arrivé à Trayvon Martin et sa famille", a-t-il prévenu. Mais le président a également appelé à trouver le moyen de réduire l'espèce de défiance dans le système qui existe chez certains Afro-Américains. "Dans le même ordre d'idée, je pense qu'il serait utile pour nous d'examiner certaines lois locales si elles sont élaborées d'une telle façon qu'elles encouragent le genre d'altercation, d'affrontements et tragédies que nous avons vues en Floride", a-t-il noté.




       
Mots-clés
barack obama   trayvon martin   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 531 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Mohammed Ali      Nation Of Islam      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version