Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 21 Novembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Présidentielle libérienne : Prince Johnson, un bourreau dans l’arène
27/09/2010
 

L'ancien seigneur de guerre compte bien être candidat lors des prochaines présidentielles
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Prince Johnson en octobre 1990  
Prince Johnson en octobre 1990
© corbis
 

Si l’exécution et la mutilation du président Samuel Doe, filmées au détour d’une gorgée de bière, l’ont révélé aux yeux du monde, il doit aussi sa triste réputation à l’histoire de son Liberia natal de cette décennie qu’il aura contribué à écrire en lettres de sang.

Lui, c’est l’ancien seigneur de guerre, Prince Johnson, qui peut revendiquer la mort de plusieurs milliers de ses compatriotes durant la guerre civile déclenchée à la veille de Noël 89. Coupable au même titre que le rouquin de Monrovia, Charles Taylor, de l’enfer qui s’est ainsi installé dans cette partie de l’Afrique de l’Ouest, c’est la terreur faite homme.

Si son comparse Charles Taylor est aujourd’hui entre les mailles de la justice internationale pour répondre de ses crimes de guerre et de sang perpétrés en Sierra Leone, lui a réussi l’exploit de migrer, depuis, au Nigeria, où il se la coule douce, après s’être converti en chrétien évangéliste pour espérer l’Au-delà. Mais la mue a-t-elle réussi pour autant ?

 Publicité 
 
Prince Johnson est désormais sénateur au Liberia  
Prince Johnson est désormais sénateur au Liberia
 

En tout cas, c’est ce bourreau de Monrovia et monstre de Nimba, son fief du Nord Liberia, qui a aussi réussi à se faire élire, malgré tout, au Sénat, qui frappe maintenant aux portes du palais présidentiel. A-t-il seulement oublié que les peuples ont de la mémoire ? Question sans objet aujourd’hui, puisque, contre toute attente, et à peine les braises de la guerre civile éteintes, le « révérend » a reçu, en milieu de semaine dernière, le quitus de la Commission électorale pour briguer le scrutin présidentiel de la fin 2011.

Une gifle au peuple libérien, considérée à juste titre comme une seconde mort des milliers de victimes de la guerre civile, après que ladite commission a déclaré son parti (l’Union nationale pour le progrès démocratique) légal et qu’il remplissait toutes les conditions.

On dit sa popularité indéniable dans sa tanière de la province de Nimba ; mais la joie du loup pourrait être de courte durée, poursuivi qu’il est par un rapport de la Commission Vérité et Réconciliation pour les pires exactions qui lui collent à la peau. Toutefois, s’il en sortait indemne, Prince Johnson prendrait le départ de la course vers la consécration nationale avec le footballeur Georges Weah qui, soit dit en passant, s’est découvert une nouvelle vocation, et l’actuelle présidente Ellen Johnson Sirleaf que l’ancien chef rebelle accuse du reste d’être au commencement et à la fin de la guerre civile.


La lutte sera certainement âpre, et le pire est à redouter, car on ne sait trop l’accueil qui lui sera réservé durant la campagne sur les multiples charniers. Alors, la Commission électorale a-t-elle été bien inspirée en accordant l’onction à un tel candidat, aux mains toujours tachées de sang ?

En tout cas, le risque est grand qu’elle réveille les vieux démons et qu’elle complique davantage la tâche de la Communauté internationale au chevet du pays depuis de très longues années. Pour la paix et la stabilité du Liberia, le pasteur devrait faire valoir ses prétentions dans d’autres prairies. Car, Prince Johnson au State House à Monrovia, ce serait un prédateur de plus pour l’Afrique qui ne sait trop comment s’en débarrasser.


L’Observateur Paalga

www.lefaso.net





       
Mots-clés
afrique   liberia   présidentielles libériennes   prince johnson   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 5 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version