Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 26 Octobre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
RDC : le gouvernement salue les sanctions de l'ONU contre le M23 et les FDLR
02/01/2013
 

Contre le M23 et les FDLR
 
Par Redaction Grioo.com
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Le gouvernement de la République démocratique du Congo a salué mardi comme très bonne la décision du Conseil de sécurité de l'ONU d'imposer des sanctions aux rébellions congolaise du M23 et rwandaise du FDLR, toutes deux actives dans l'est congolais.

"C'est une condamnation que nous attendions (...) et qui arrive à point nommé car ces groupes risquent de déstabiliser pour des décennies l'Afrique, et particulièrement la région des Grands Lacs. Je pense que c'est une très bonne décision," a déclaré à l'AFP son porte-parole, Lambert Mende.

Le Mouvement du 23 mars (M23) et les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) - dont des membres sont soupçonnés de participation au génocide de 1994 contre les Tutsi, qui a fait 800.000 morts selon l'ONU - sont surtout basés dans la province du Nord-Kivu, où ils sont accusés de graves exactions. Le placement sur la liste noire du Conseil de sécurité impose notamment aux entités ou individus sanctionnés un gel des avoirs et une interdiction de voyager. De telles mesures avaient déjà ciblé individuellement de hauts responsables du M23 et des FDLR.

 Publicité 
 
 
 

Lundi, le Conseil a sanctionné deux autres dirigeants du M23. Il s'agit de Jean-Marie Runiga Lugerero, qualifié de chef civil du Mouvement, et d'Eric Badege, présenté comme un commandant du M23 soupçonné d'exactions contre des femmes et des enfants, selon l'ambassadrice américaine à l'ONU, Susan Rice.

"Je considère que ces sanctions sont injustes (...) C'est une manipulation pure et simple du gouvernement de Kinshasa qui induit un organe comme les Nations unies en erreur," a déclaré mardi à l'AFP Jean-Marie Runiga, joint par téléphone à Bunagana, une ville frontalière de l'Ouganda sous contrôle du M23.

Selon lui, les sanctions font suite aux allégations du Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme (OHCHR) qui a rapporté des exécutions arbitraires, disparitions forcées, traitements dégradants et viols de civils (commis) par les combattants du M23 dans et autour de Goma, la capitale du Nord-Kivu qu'ils ont prise le 20 novembre et évacuée onze jours plus tard.

"On n'a jamais vérifié ces allégations", a souligné Jean-Marie Runiga, qui dit avoir demandé en vain une enquête à la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), médiatrice dans la crise.


 
 

Susan Rice a évoqué l'éventualité de mesures supplémentaires du Conseil contre ceux qui persistent à fournir un appui extérieur au M23 ou à contrevenir à l'embargo sur les armes imposé à la RDC. Aucun pays n'est cité mais des experts de l'ONU accusent nommément le Rwanda et l'Ouganda voisins de soutenir les rebelles - accusations réfutées par Kigali et Kampala.

Nous pensons, quoi qu'on en dise à Kigali, que de telles mesures (les sanctions) ne resteront pas sans lendemain parce que, à l'instar de notre pays, tous ces pays voisins vivent beaucoup de l'aide internationale, a souligné le porte-parole du gouvernement congolais.

Si des pressions viennent des acteurs multilatéraux comme le Conseil de sécurité, cela ne peut que les pousser dans la bonne direction parce que cela va alourdir le prix de ces aventures militaires qu'ils entreprennent chez nous par rapport aux avantages qu'ils en tirent, a-t-il conclu.

       
Mots-clés
afrique   m 23   onu   rdc   rwanda   susan rice   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 Ebola : le Canada envoie son vaccin expérimental à Genève
 Les avocats de l'affaire Habré déplorent le manque de coopération tchadienne
 Procès Pistorius : une peine de10 ans de prison requise
 Sommet Etats-Unis Afrique : 33 milliards de dollars de promesses d’investissement
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Colonialisme      Colonisation      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Ethiopie      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version