Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 12 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesParcoursArticle
Sydney Domoraud, avocat au cabinet Dewey & LeBoeuf
25/11/2008
 

Le "parcours" de la semaine est un avocat de 28 ans arrivé en France à 11 ans, travaillant pour le cabinet Dewey & LeBoeuf. Il a accepté de répondre à nos questions sur son parcours professionnel
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Sydney Domoraud  
Sydney Domoraud
© Jean-Baptiste Pellerin (www.pellerin.eu)
 

Pouvez-vous présenter aux grioonautes?

Je suis Sydney Domoraud, 28 ans, avocat au barreau de Paris. Né en Côte d'Ivoire, je suis arrivé en France à l'âge de 11 ans.

Qu'est-ce qui vous a poussé vers des études juridiques dans un premier temps puis vers la faculté d'économie pour y suivre une spécialisation en transports internationaux dans un second temps?

J'ai toujours voulu devenir avocat. Aussi, ai-je intégré la faculté de droit de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne où j'ai obtenu un Master II Recherches (DEA) de Droit Fiscal. Ayant fait mon mémoire de DEA sur la fiscalité des entreprises de transport maritime, je me suis pris d'intérêt pour ce secteur d'activité. Ma nature curieuse m'a alors poussé vers la faculté d'économie de la même université pour y faire le Master II Professionnel (DESS) de Transports Internationaux. Dans le cadre de mon stage de DESS, j'ai intégré le département Shipping (Financement maritime) de BNP Paribas en qualité de juriste. Ce stage m'a ensuite donné l'envie et l'opportunité de faire du Droit bancaire et financier en cabinets d'avocats.

Vous avez commencé votre carrière professionnelle par des stages dans des entreprises/cabinets aussi divers que BNP Paribas, Ernst & Young, Orrick Herrington & Sutcliffe ou encore Norton Rose. Que vous a appris cette phase de votre carrière?

Les stages sont la meilleure façon pour un jeune professionnel de se confronter aux réalités du monde du travail et de choisir en connaissance de cause son futur métier. Le fait d'avoir évolué en tant que stagiaire dans différentes structures (banques, cabinets français, cabinets anglo-américains, etc.) m'a appris à être rigoureux dans le travail et flexible. Ces différents stages m'ont également conforté dans l'idée que je voulais exercer le métier d'avocat dans un cabinet d'affaires international.


 Publicité 
 
Sydney Domoraud  
Sydney Domoraud
© Jean-Baptiste Pellerin (www.pellerin.eu)
 

Qu'est-ce qui vous a poussé à rejoindre en décembre 2005 le cabinet Freshfields Bruckhaus Deringer pour votre première collaboration en cabinet d'avocats ?

Si j'ai pu rejoindre Freshfields, c'est parce que Freshfields a voulu de moi. Mais ce qui est certain est que je n'ai pas rejoint ce cabinet par hasard, car j'ai avant tout postulé. Freshfields est un cabinet très exigeant et bénéficiant d'une excellente réputation au niveau mondial. C'est la raison pour laquelle j'ai intégré ce cabinet pour commencer ma carrière professionnelle sur des bases solides.

Vous y avez été le conseil de plusieurs entreprises essentiellement en financement d'acquisitions, refinancement et restructuration de dettes. Pouvez-vous nous parler de ces missions ?

J'ai en effet eu l'opportunité d'assister et d'accompagner des clients de diverses natures (banques, fonds d'investissement et sociétés industrielles et commerciales) pour la mise en place et la structuration de leurs opérations de financement. Ma pratique dominante concernait le financement d'acquisitions d'entreprises avec effets de levier (leveraged buy out dit LBO) mais je suis également intervenu sur des dossiers de refinancement et restructuration de dettes.

Ces missions sont variées et leur approche dépend du type de client conseillé, selon qu'il s'agisse d'un prêteur, d'un emprunteur ou d'un investisseur en capital. Ces missions diffèrent également selon que nous rédigions la documentation ou que nous la commentions.
Le rôle de l'avocat dans ces opérations prend plusieurs formes et comprend notamment l'assistance du client dans la négociation et la rédaction des contrats et la communication permanente avec le client pour lui expliquer les subtilités juridiques et prendre en compte ses commentaires.

Lorsque vous étiez chez Freshfields, vous avez été détaché pendant 6 mois dans une grande banque internationale. Quelles furent vos attributions au sein de cette banque et quel bilan tirez-vous de cette mission ?

En tant que jeune collaborateur (j'avais à peine 5 mois de séniorité), ce détachement était pour moi une opportunité formidable et une grande marque de confiance de la part de l'associé qui m'avait recruté. C'était également une lourde responsabilité car il s'agissait d'un client important du cabinet.
Mes missions consistaient à assister les "front" dans la négociation et/ou la rédaction de la documentation juridique. L'étendue de ma mission variait selon le rôle que jouait la banque dans chaque opération de financement (arrangeur mandaté, agent de la documentation, agent du crédit, agent des sûretés, etc.).


Sydney Domoraud  
Sydney Domoraud
© Jean-Baptiste Pellerin (www.pellerin.eu)
 

Qu'est-ce qui vous pousse à changer de cabinet pour rejoindre Dewey & LeBoeuf en avril 2008 ?

Chez Freshfields, ma pratique était essentiellement tournée vers les financements LBO. C'est une pratique très exigeante et technique qui m'a beaucoup apporté en tant que junior. Mais j'étais conscient du risque pour un jeune collaborateur de "s'enfermer" dans une pratique aussi intéressante et porteuse qu'elle puisse être à l'époque.
Après deux ans et demi, j'étais à la recherche d'un cabinet qui me permettrait d'élargir mon domaine de pratique.
Il s'est avéré qu'au moment où j'ai commencé à chercher, l'associé responsable de ma pratique voulait également changer de structure. Il m'a donc proposé de le suivre chez Dewey & LeBoeuf. J'ai alors décliné les offres "alléchantes" d'autres cabinets importants de la place pour continuer d'apprendre auprès de lui chez Dewey & LeBoeuf.

L'histoire vous a donné raison puisque le financement LBO est l'une des pratiques les plus touchées par la crise actuelle du crédit…

En effet, le financement LBO est l'une des pratiques les plus touchées par la crise du crédit que nous vivons actuellement.

Pouvez-vous nous parler de vos nouvelles missions au sein du cabinet Dewey & LeBoeuf ?

Dewey & LeBoeuf est un cabinet américain originaire de New York. L'esprit d'entreprenariat et la pro-activité des collaborateurs y sont très appréciées. Mes missions sont beaucoup plus variées aujourd'hui puisque, tout en continuant à faire du droit du financement, je travaille sur des dossiers d'investissement en Afrique, de prise de participation dans des sociétés cotées en bourse, de réglementation bancaire et financière, etc.

En analysant rétrospectivement votre carrière estimez-vous que le fait d'être noir a joué un rôle?

Je ne sais pas si le fait d'être noir a joué un rôle quelconque dans ma jeune carrière d'avocat. En tout cas, je ne connais pas de rôle.
Pour ma part, le fait que je sois noir n'est pas une chose à laquelle je pense tous les matins en me rasant. Et je ne crois pas que mes collègues se disent tous les matins en se rasant ou en se maquillant : "Sydney est noir".


Sydney Domoraud  
Sydney Domoraud
© Jean-Baptiste Pellerin (www.pellerin.eu)
 

Que vous voyez-vous faire dans cinq ans?

Dans cinq ans, j'espère continuer à exercer un métier qui me motive à me lever tous les matins et me donne la satisfaction de participer à la marche du monde comme acteur et non comme spectateur.

Quel conseil donneriez-vous à un(e) afro-antillais(e) souhaitant vous imiter?

Il faut se donner les moyens de ses ambitions et non l'inverse. La plupart des jeunes issus des minorités visibles (quelles qu'elles soient) n'ont pas de grands moyens, ce qui ne doit pas les empêcher de nourrir de grandes ambitions. Pour moi l'être humain n'a de limites que ses peurs. Il faut donc dompter ses peurs, craintes et autres manques de confiance en soi et être sérieux en toute chose (études, travail, loisirs, etc.).

Les bons plans de Sydney Domoraud Operi

Film préféré

Les Evadés
J'aime ce film grâce aux qualités incarnées par le héro : discrétion, détermination et loyauté.

Livre préféré

"Une saison au Congo" d'Aimé Césaire

Restaurant préféré

Chez ma maman (rire).
Les Innocents (Paris 8)
L'Equateur (Paris 11)

Marque/magazin de vêtements préférés

Au-delà des marques, j'aime la bonne qualité.


       
 Donnez votre opinion ou lisez les 5 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Mohammed Ali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version