Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 20 Décembre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCélébritésArticle
Taxé de racisme par Spike Lee, Clint Eastwood s'explique
12/06/2008
 

Lors du dernier Festival de Cannes, une altercation a éclaté entre les deux célèbres réalisateurs américains Clint Eastwood et Spike Lee sur le rôle des soldats noirs pendant un épisode de la Guerre du Pacifique en 1945.
 
Par Audrey Brière
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
© telegraph.co.uk  

Lors du dernier festival de Cannes, Spike Lee a lancé la polémique. Le porte-parole de la communauté noire américaine – notamment grâce à ses films Do the right thing, Malcolm X, ou encore un récent documentaire sur le cyclone Katrina à la Nouvelle-Orléans – s'en est pris à Clint Eastwood, reprochant au septuagénaire de ne pas avoir fait figurer de soldats noirs dans ses deux films sur la bataille d'Iwo Jima, Mémoires de nos pères et Lettres d'Iwo Jima, sortis fin 2006.

« Clint Eastwood a fait deux films sur Iwo Jima qui dépassaient les quatre heures au total et pas un acteur noir n'est vu à l'écran », avait reproché Spike Lee. « Dans sa version d'Iwo Jima, les soldats noirs n'existaient pas », avait-il poursuivi. Justement, le réalisateur était à Cannes pour promouvoir son film Miracle at St. Anna, sur la contribution des noirs dans l'armée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le 6 juin, Clint Eastwood avait répliqué, conseillant à Spike Lee de « la fermer ». « A-t-il seulement étudié l'Histoire ? », avait-il questionné. Il a par la suite défendu la distribution de Mémoires de nos pères, l'histoire des soldats qui ont hissé le drapeau américain sur l'île volcanique d'Iwo Jimma, d'un point de vue historique. En effet, la photo de ces soldats est l'un des documents de guerre les plus célèbres du monde. Tout en reconnaissant la présence de Noirs à Iwo Jima, Eastwood a expliqué qu'« ils n'ont pas hissé le drapeau ».

« L'histoire est celle de la photo au drapeau, et ils [les Noirs] n'ont pas fait cela », s'est expliqué Clint Eastwood. « Si je mettais un acteur africain-américain à cet endroit, les gens diraient 'ce mec a perdu la raison'. Ce n'est pas conforme à l'Histoire ».

Mais Spike Lee n'est pas d'accord. « S'il le veut, je peux rassembler des Noirs qui ont combattu à Iwo Jima et je lui dirais d'affirmer à ces gars que ce qu'ils ont fait n'était rien et qu'ils n'ont pas existé », a contre-attaqué le réalisateur. « Je n'invente rien. Je connais l'Histoire. J'ai été étudiant en Histoire. Et je connais l'histoire de Hollywood et son omission du million de Noirs américains, hommes et femmes, qui ont contribué à la Seconde Guerre mondiale », a-t-il ajouté.

La controverse a amené des historiens à trancher le débat. Prudents, ils ont déclaré que chacun des cinéastes pouvait avoir raison. Selon eux, entre 700 et 900 soldats noirs étaient présents lors de la bataille d'Iwo Jima, mais ils sont restés en retrait de la ligne de front, étant affectés au pilotage des transports de troupes amphibies et l'approvisionnement en munitions. Aucun d'entre eux n'a hissé le fameux drapeau. Cependant, Yvonne Latty, professeur à l'université de New York et auteur d'un livre sur les anciens combattants noirs, estime que ces soldats ont ainsi joué un rôle fondamental à Iwo Jima. Ils « faisaient le boulot le plus dangereux ». « Si vous voulez montrer l'accostage des soldats, il faut montrer des Noirs sur la plage » d'Iwo Jima.

En dehors de l'aspect historique du débat, Spike Lee et Clint Eastwood avaient déjà eu un échange houleux il y a quelques années à propos du film Bird : "il s'est plaint lorsque j'ai réalisé Bird [un film biographique sur le musicien afro-américain Charlie Parker], demandant pourquoi c'est un Blanc qui le tournait. C'est parceque j'étais le seul à vouloir le faire, voilà pourquoi. Il aurait pu prendre les devant et le faire, au lieu de ça, il faisait autre chose" a conclu Eastwood.

 Publicité 
 
       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Clint Eastwood conseille à Spike Lee de la fermer
 
Mots-clés
clint eastwood   discrimination   hollywood   racisme   spike lee   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 23 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Burkina Faso : manifestations pour réclamer justice pour Norbert Zongo
 La Francophonie aujourd’hui: Le rendez-vous de Dakar
 Soirée Afrowork ce jeudi 4 Décembre au Sitatunga
 Blaise Compaoré : la fin de règne pour le président burkinabé ?
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 
Afrique      Afrique Du Sud      Benin      Burkina-faso      Burundi      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Dakar      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Guinee Conakry      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Rdc      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version