Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 31 Octobre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Tchad : Deby se débarrasse de la banque mondiale
15/09/2008
 

Retour sur le retrait de la banque mondiale du Tchad
 
Par Lefaso.net
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

La Banque mondiale se retire du projet pétrolier de Doba au Tchad. Après avoir exigé du gouvernement tchadien le remboursement total de ce qu’il lui devait (66 millions de dollars),l’institution financière a choisi de tirer sa révérence, mettant un terme à son implication dans une réalisation qu’elle avait cautionnée et financée depuis sa création en 2001, et qui permettait au Tchad de tirer 1 milliard et demi de dollars annuellement, grâce aux revenus du pétrole.

Du gâchis, du beau gâchis sans doute, mais la sagesse conseille de savoir quitter la table lorsque l’honneur est desservi. A l’origine du désaccord, le non-respect par le Tchad d’accords conclus avec l’institution de Bretton Woods auquel s’ajoutent d’autres griefs : surfacturation, détournements de fonds, utilisation de l’argent du pétrole à des fins militaires.

Les accords signés avaient stipulé la création d’un fonds pour les générations futures. Des soucis plus urgents auront sans doute été décelés à leur place. Refusant d’être la caution morale de cette gestion indélicate de la chose publique, la Banque mondiale claque la porte car c’est sa crédibilité qu’elle est en train de jouer.

 Publicité 
 

On ne peut que déplorer ce départ de l’institution de Bretton Woods, l’une des seules encore en mesure d’exercer des pressions sur des gestions d’Etats en vue de les conduire sur de saines voies. Car désormais, bonjour la gestion gabégique, familiale et fantaisiste à souhait, de ces revenus générés par l’or noir. La guerre est-elle une raison sérieuse qui justifie tout ? Que nenni. Elle est au yeux de nombreux observateurs, au regard de ce qui se passe dans ce pays, un mauvais prétexte mal servi et qui ne convainc personne. Il est fort à parier que même en temps de paix, Déby n’aurait nullement agi autrement.

Générations futures, connaît pas . Le militaire qu’il est, arrivé au pouvoir de la manière qu’on sait, a besoin d’assurer ses arrières. Si vis pacem para bellum (1). Les moralisateurs n’ont qu’a repasser.

Le Tchad serait-il, à l’instar de beaucoup d’autres pays, victime à son tour de la "malédiction de l’or noir" ? Curieux, tout de même que toutes les victimes de cette malédiction se recrutent sur le continent... noir. Preuve qu’il font tous montre d’une malgouvernance financière grave. Il existe bien d’autres pays pétroliers qui font utilisation judicieuse du pétrole que recèle leur sous-sol, et cela sans aucun contrôle, ni de la Banque mondiale ni d’aucune autre institution financière. Pauvre Afrique !

 
© greenpeace.fr  

Mais il existe aussi comme une caution morale qui parraine l’attitude de Déby dans cette affaire. La responsabilité de la France y est sans doute engagée, négativement, en dépit de la gravité de l’enjeu en présence. Elle qui a toujours su se montrer l’inconditionnel bouclier protecteur d’un filleul pour le moins "peu sage". Pourquoi, et dans quel but ?

Que retenir de cette rupture Tchad-Banque mondiale ? Que traduit un nouvel échec pour le gouvernement tchadien qui, une fois de plus, brouille son image sur la scène internationale ? Assurément. Qu’elle représente aussi comme une insatisfaction frustrante pour la Banque mondiale qui avait souhaité faire de ce projet un exemple pour le reste du continent ? Sans doute.

Mais le plus à plaindre demeure aujourd’hui le Tchad, classé par le Pnud, pauvre parmi les plus pauvres d’Afrique. La Banque mondiale s’en est allée. Les compagnies pétrolières peuvent désormais s’incruster. De nouvelles autres se bousculeront sans doute aux portes. De nouveaux accords seront signés avec les autorités en place. Et on peut se convaincre d’une chose : l’argent perdu ne le sera pas pour tout le monde. L’establishment politique tchadien peut continuer à s’armer et à faire la bamboula.

(1) Vieil adage latin reprise par César : si tu veux la paix, prépare la guerre.

Jean-Claude Kongo, Le pays

www.lefaso.net









       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Tchad : la Banque Mondiale se rétracte
 
Mots-clés
banque mondiale   idriss deby   pétrole   tchad   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 18 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Blaise Compaoré : la fin de règne pour le président burkinabé ?
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 Ebola : le Canada envoie son vaccin expérimental à Genève
 Les avocats de l'affaire Habré déplorent le manque de coopération tchadienne
 Procès Pistorius : une peine de10 ans de prison requise
 
Adoua      Afrique      Afrique Du Sud      Bataille D'adoua      Benin      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Colonialisme      Colonisation      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Ethiopie      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Livre      Mali      Menelik Ii      Nigeria      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version