Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 27 Avril 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Une trentaine de chefs d'Etat ont participé au sommet de la francophonie
14/10/2012
 

Qui s'est déroulé ce week-end à Kinshasa en RDC
 
Par Panapress
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Joseph Kabila et son épouse Olive accueillent le premier ministre canadien Stephen Harper le 13 octobre 2012 en présence d'Abdou Diouf  
Joseph Kabila et son épouse Olive accueillent le premier ministre canadien Stephen Harper le 13 octobre 2012 en présence d'Abdou Diouf
 

Près d’une trentaine de chefs d’Etats et de gouvernement participent au XIVème sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) qui s’est ouvert ce samedi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC). Parmi les chefs d’Etat et de gouvernement présents à ce sommet, qui a pour thème principal «Francophonie : enjeux économiques et environnementaux face à la gouvernance mondiale», figurent le Béninois Yayi Boni, président en exercice de l’Union africaine (UA), le Burundais Pierre NKurinziza, le Tunisien Moncef Marzouki, l’Ivoirien Alassane Ouattara, le Canadien Stephen Harper et le Français François Hollande.

Sont également présents au sommet, le Nigérien Issoufou Mahamadou, le Togolais Faure Gnassingbé, le Camerounais Paul Biya, le Haïtien Michel Martely, le Congolais Denis Sassou N’Guesso, le Burkinabé Blaise Compaoré, le Centrafricain François Bozizé et le Guinéen Alpha Condé.

En revanche, on note parmi les grands absents, le Marocain Mohamed VI, le Djiboutien Ismaël Omar Guelleh, l’Equato-guinéen Teodoro Obiang N’Guéma, le Mauritanien Mohamed Abdel Aziz et le Rwandais Paul Kagamé.
Les présidents par intérim du Mali Diancounda Traoré, celui de la Guinée-Bissau Manuel Serifo Nhamadjo et leur homologue malgache, Andy Rajoelina, sont également absents du Sommet en raison de la suspension de leurs pays respectifs des instances de la Francophonie.

 Publicité 
 
Joseph Kabila accueille ses hôtes lors d'un discours le 13 octobre 2012 à Kinshasa  
Joseph Kabila accueille ses hôtes lors d'un discours le 13 octobre 2012 à Kinshasa
 

Les chefs d’Etat et de gouvernements devraient entrer dans l’après-midi dans le vif des travaux avec un tour d’horizon à huis-clos des crises dans l’espace francophone, de la Côte d’Ivoire à la RC Congo, en passant par Madagascar, la Guinée et la Guinée-Bissau. S’exprimant à l’ouverture du Sommet, le président Hollande a appelé ses pairs à aider le Mali à reconquérir son intégrité territoriale par une intervention militaire menée sous l’égide de l’Union africaine (UA), de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) avec l’aval du Conseil de sécurité des Nations unies.

«Nous devons tout mettre en œuvre pour que les terroristes soient combattus, défaits et chassés du nord du Mali. Je salue à cet égard le vote hier au Conseil de sécurité d’une résolution qui ouvre la voie à une intervention militaire africaine pour libérer le nord du Mali», a-t-il assuré.

Le sommet devrait ensuite se pencher sur les enjeux économiques dans l’espace francophone, en s’appuyant sur les recommandations de la Rencontre internationale de la Francophonie économique (RIFE) organisée en juillet dernier à Québec et sur les réflexions issus du Forum francophone des affaires qui s’est tenu à Kinshasa, en prélude au sommet.

François Hollande au sommet de la francophonie à Kinshasa  
François Hollande au sommet de la francophonie à Kinshasa
 

Alors qu’elle a réalisé 864 milliards de dollars d’échanges en 2011, la Francophonie économique peine encore à être visible et audible. Les travaux à huis-clos porteront également sur la place de langue française, les questions d’éducation et d’enseignement dans l’espace francophone. «La majorité de nos membres sont des pays en développement. Il est donc important que nous abordions des questions centrales d’enseignement de la langue française, d’éducation et de formation», a expliqué M. Ousmane Paye, conseiller spécial du secrétaire général de l’OIF, Abdou Diouf.

A cours de ce sommet qui se tient pour la première fois en Afrique centrale, les chefs d’Etat et de gouvernement devraient examiner la place et le rôle de l’Afrique dans la Francophonie. Près de 80% des 700 millions de Francophones du monde seront africains en 2050, selon une étude récente qui souligne par ailleurs que l’Afrique est la seule région du monde où le français enregistre une nette progression.

« Née en Afrique, la Francophonie a son destin lié à celui de ce vaste et grand continent », a déclaré M. Diouf à l’ouverture de a rencontre qui s’achèvera dimanche par l’adoption d’un document dit «Déclaration de Kinshasa».

       
Mots-clés
afrique   canada   francophonie   joseph kabila   kinshasa   rdc   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version