Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 22 Novembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Cinéma noir: la "blaxploitation"
  Cinéma noir: la "blaxploitation"
Contraction de "Black" et "Exploitation", la "blaxploitation" a permis l'émergence, sur quelques années, d'un cinéma noir aux Etats-Unis. Grioo.com vous plonge dans les origines de ce mouvement
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Cinéma noir: la "blaxploitation"

Nombre de messages
:  25
Pages:  1  2 > >> 

  Bravo mais ... la même injustice
Kodjo ( 26/04/2005 12:47 )
À Paris / France

Bravo et merci Yasmina pour ton article.

Mais une fois de plus la même injustice, le même oublie, sans doute l'ignorance.

A force de la mode récente de la Blax et de surmédiatisation de « Sweet Sweetback’s Baadasssss Song » de Melvin Van Peebles, surtout en France, puisque Melvin connaît bien la France et qu'un certain milieu intello de gauche parisien sympathisant de Melvin l'a canonisé comme le fondateur de la Blax, finallement nous avons fini par croire que Sweet Back avait lancé le genre en 1971.

C'est une terrible injustice puisque que "Cotton Comes to Harlem" a été réalisé en 1970 par l'immense Ossie Davis. Adaptation ciné de l'oeuvre de Chester Himes, "Cotton comes to Harlem" est une oeuvre majeure reconnue de la Blax, est antérieure à Sweet Back et Shaft.

Fallait-il encore le savoir ?

le film: http://www.imdb.com/title/tt0065579/
Ossie Davis : http://www.imdb.com/name/nm0001115/

Ossie Davis, immense acteur, vu et revu entre autres dans plusieurs films de Spike Lee. Ossie Davis nous a quitté il y a seulement 2 moins.

Malgré ton oublie, je salue ton travail.
k
Ecrire une réaction
  SweeeeeeeeeeetSweetBack BadAssSong
CIIMAN ( 26/04/2005 17:46 )
À / United Kingdom

Bravo ppour cet article.
Il me rappelle une soiree thematique passee sur ARTE il y a 5 ou 6 ans.
Cette soiree comprenait un reportage presente par Melvin Van Peeble sur la place du noir dans le cinema Americain depuis le debut du 20e siecle, jusqu'a Spike Lee..etc., la projection de SweetsweetBack BadAssSong, et un reportage sur la vie de Melvin VanPeeble lui meme.

Melvin VanPeeble avais cependant un avis assez different de cet article.
Il expliquait que la blaxploitation etait nee suite au succes de son film aupres de la communaute noire americaine,
mais qu'elle etait cependant une (nouvelle) manipulation d'Hollywood afin de recuperer le public noir, en lui proposant certe, des films avec des acteurs (principaux) noirs, mais des film totalement vides de messages politique, et de toute moralite, les noirs y evoluant dans tous les cas dans des univers de violence, drogue..etc (voir superfly, shaft, dolemite...)

Il explique que ces films loin de promouvoir un cinema noir, etaient realises tjrs par des realisateurs blancs,pour des raison mercantiles, et non artistiques, ceci expliquant la pauvre qualite de pas mal de ces films, et le fait que le genre se soit essouffle assez vite.
D'ailleurs la pluspart des stars de ces films, ont disparu avec le genre, et n'ont pu faire valoir leur competences dans le reste du cinema Hollywoodien.
(pas meme Pam Grier, ou Antonio Vargas cantonnes a des petit roles de serie B)

Pour la petite histoire SweetSweetBack a ete finance par des fonds recoltes en France (etonnant n'est ce pas!?), et a ete classe X automatiquement, parceque Melvin VanPeeble a refuse de le faire passer devant une commision composee uniquement de blancs,

C'est l'un des films les plus surprenant qui m'ai ete donne de voir, je vous le recommande a tous.

Ce film a neanmoins remporte un vif succes comme cela est souligne dans l'article, presentant une esthetique totalement inedite et parlante pour la communaute noire, et un message politique tres clair , au point de devenir un film de reference pour le Black Panther Party.
Ecrire une réaction
  Yasmina..
( 26/04/2005 21:00 )
À Gatineau / Canada

Tu as oublié Racine /ROOTS'..
ca été toute une révelations ce grand film du roman écrit par d'Alex Haley ..tu l'as oublié.. ce fut toute une découverte tu sais pour nous en Amérique..ce film a suscité une prise de conscience profonde chez les blancs face à l'esclavage..il ne fallait pas l'oubliéer..
Neanmoins bon travail Yasmina..
Ecrire une réaction
  ne mettez pas la charrue avant les boeufs
( 26/04/2005 21:18 )
À / France

le role des noirs americains dans leur cinema est a l image du rang qu il tiennent dans leur pays aujourd hui
Ecrire une réaction
  vous n avez aucun respect...vous voulez etre respecté commencer par respecter vos idoles
( 26/04/2005 21:31 )
À / France

comment osez vous comparé le cinema de la blaxploitation avec les pseudofilms africains ou antillais dont vous citez
Ecrire une réaction
 
Kodjo ( 27/04/2005 02:15 )
À Paris / France

Roots n'a rien à voir avec la Blax, même si on peut trouver en commun la même aspiration à définir sa propre image.

Roots est un énorme projet achevé en 1977, un travail de recherche de 12 ans par Alex Haley commencé juste après l'assasinat de son ami Malcolm X en 1965. Roots, livre comme la série, est une révolution, une oeuvre centrale. On est bien loin de 1971et de l'esprit Blax.

Sweet Back est une oeuvre est une oeuvre à contre courant, qui casse les clichés, 1ere fois qu'un noir détronche la gueule d'un flic blanc, 1ere fois qu'un noir baise une blanche parce qu'il veut la niquer point, c'est sans concession, bref qui marque par son esthétique non hollywoodien, la B.O co-produite avec Earth Wind & Fire et son militantisme. Dédié à tous les brothers and sisters who had enough of the Man, le Black Panther Party l'adopte comme référence pour ses membres au même titre que Les Damnés de la Terre de Fanon, et du livre rouge de Mao.

Néanmoins, la mode Blax lancée par Tarantino avec Jackie Brown puis par le remake de Shaft de John Singleton, la surmédiatisatiion, le bizness qui a suivi et parce qu'il faut se rendre compte à l'évidence qu'en France particulierement les milieux cinéphiles intello de gauche à 2 balles sensibles au genre ont décrété Melvin comme le pionner de ce genre, nous avons fini par croire que Sweet Back a lancé le genre.

C'est faux.

Melvin lui même se défend d'ailleurs d'être l'initiateur d'une Blax qui se conforte dans les mêmes clichés, Blax dans laquelle il ne se reconnaît pas.

Il s'en défend lui même et s'en explique dans la Soirée thématique Arte : Carte blanche à un cinéaste noir Melvin Van Peebles, diffusé en 1997 (avec les docs "L'homme qui court" et "Classified X" superbe documentaire sur l'image du noir dans le cinéma hollywoodien commenté par Melvin et réalisé par Mark Daniels)

Ici, à Grioo.com on aime respecter l'Histoire, alors respectons l'histoire du cinéma afro-américain. Non pas tel que les cinéphiles intello de la rive gauche de médeu ou européen, sur Arte ou ailleurs, veulent vous la montrer mais par votre propre recherche.

Oui, Shaft(1971) de Gordon Parks, photographe et ami de Malcolm X, mais aussi Sweet back de Melvin (1971) ont lancé le genre, mais avant il y avait:

Cotton Comes To Harlem (1970), véritable flm de Blaxploitation.

Plus d'infos sur le site de référence Blaxploitation.com :

http://blaxploitation.com/m_33.html

k
Ecrire une réaction
 
Don Diego de Matoumona ( 27/04/2005 11:04 )
À / France

Bon, concernant le thème du racisme ou celui de la " bête noire traquée, le fim de Melvin Van Peebles tient la route . Cepdt, concernant les scènes d'action ou de baston, bof !!!
D'ailleurs, pr tout vous dire, la scène que j'ai vraiment apprécié dans ce film, c'est la 1ère ... Ouais, voir Mario Van Peebles *
( Sweetback à l'âge pré-pubère ) , faire l'amour avec une femme noire
d'âge mûr donc qui pourrait être sa
mère, ça restera pr moi un moment
inoubliable ...

* Fils de Melvin Van Peebles, partenaire de Christophe Lambert ds Highlander 3 & réalisateur du cultissime New Jack City starring Ice-T & Wesley Snipes .
Ecrire une réaction
  GRIOO SVP revisez vos classiques
JFKENNEDY ( 28/04/2005 07:35 )
À Toronto / Canada

La blaxploitation etait un genre fait par le blancs pour le blanc, le noir n'etait qu'un pretexte pour gagner plus d'argent
SWeet badass n'avait rien a voir avec ce genre puisque fait par un noir pour les noirs
Ecrire une réaction
  ...
Dpn Diego de Matoumona ( 28/04/2005 08:05 )
À / France

Mais si que ça a tt à voir avec le truc... Bon , c'est sûr qu'après les WASP, les Red Necks ont récupéré
l'affaire ...
L'occasion fait le larron , dit-on .
Mais bon, tjrs est-il qu'au départ, ce mvt(blax-
ploitation) n'est-il pas né de la volonté des Afro-Américains de créer un genre cinématographique qui leur RESSEMBLE ???
Je demeure sûr & certain que Spike Lee ne me contredirait pas . John Singleton ( réalisateur de 'Boyz'n'daHood' & de la nouvelle version de
' Shaft ' starring Samuel L. Jackson ) encore moins .
Ecrire une réaction
  bolo!!!!!!!!
( 28/04/2005 14:26 )
À Aulnay-sous-bois / France

mario van peeble le fils de melvin l un de mes meilleur acteur noir le deuxieme apres DENZEL
Ecrire une réaction
 
je suis d'accord ( 30/04/2005 00:39 )
À / France

v.peebles lui meme refuse d'etre affilié à ce genre qui a dénaturé sa démarche et exploité le noir.
Ecrire une réaction
  Contact
Amahoro ( 03/05/2005 09:43 )
À / France

Cela peut sembler curieux mais j'aimerai rencontrer Spike Lee, Denzel, Wesley, ... ou leur parler ou correspondre par mail ou courrier. Pouvez-vous me dire comment faire? Ont-ils été interviewé par GRIOO.com? Cela pourrai constituer une suite de la'rticle...
Ecrire une réaction
  Devine qui vient diner ce soir
Jean-Jacques ( 18/10/2005 16:38 )
À Antogny / France

Bonjour à toutes et tous,

Je voudrais savoir pourquoi q'on a jamais passé ce film.

Merci de nous faire plaisir.
Sincères salutation
Jean-Jacques Osnais
Ecrire une réaction
  cinema cinema
nana invisible ( 27/10/2005 22:52 )
À / France

si cela tombe dans l'oublie, c'est parceque les salles ne sont pas aux noirs et les maisons de productions aussi, il faudrait en avoir déjà et ainsi nous auront les moyens de faire vivre et revivre des films d'auteurs noirs!
Ecrire une réaction
 
dora ( 28/10/2005 11:17 )
À Lognes / France

Dommage que vous ne citiez pas la littérature inspirée de ce mouvement incarnée par ex par Iceberg Slim
Ecrire une réaction
  Pour repomdre a Nana invisible
bintuz ( 29/10/2005 02:05 )
À Alma / United States

Lorsque je vais voir un film au cinema "Black" image d'ailleurs, il y a une majorite ecrasante de blancs dans la salle, j en ai presque honte. C est a nous tout d abord de

"c'est parce que les salles ne sont pas aux noirs".
Quand tu dis cela et que tu reflechis au nombre de Noirs desoeuvres qui pourraient monter un tel projet, tu te reds compte qu avoir nos propres salles c tres possible, il faut le faire c tout, c a nous de nous secouer pour valoriser le patrimoine culturel noir
Ecrire une réaction
  Ossie Davis
maryjane ( 01/11/2005 09:14 )
À Roubaix / France

Je ne savais pas pour son décès ; paix à son âme ; c'était un plaisir de le voir dans les films de Spike Lee.

Grand personnage ; grande perte.
Ecrire une réaction
  affiches posters de films blaxploitation
jessica ( 23/10/2008 21:02 )
À Boissise-le-roi / France

A tous,
Je suis à la recherche d'affiches cinéma de ce genre de films
si vous savez où je peux en trouver dans paris n'hésitez pas à me prévenir par mail jkluvie@yahoo.fr
Ecrire une réaction
  une bonne synthèse
johnson ( 25/02/2009 15:07 )
À Villefranche-de-lauragais / France

Un bon article synthétique qui fait du bien malgré des petits oublis comme le remake de Shaft en 2000 par John Singleton, avec un Samuel Jackson au sommet. Sur le sujet des livres de Régis Dubois ou un livre de Moussa Djigo (sur Spike Lee) qui nous éclaire sur des pans de la blaxploitation et de son influence sur la génération de Spike Lee, Mario Van Peebles and so on.
Ecrire une réaction
  WHERE IS THE QUEEN,?
wildcat ( 26/02/2009 03:31 )
À Vitry-sur-seine / France

FOXY BROWN, COFFEE, SHEEBA

PAM GRIER: bon je vous pardonne pour cette fois-ci!

http://www.fanpix.net/gallery/pam-grier-pictures.htm
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  25
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version