Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'AFRIQUE AU SECOURS DE HAÏTI
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Skank
Bon posteur


Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 532

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2010 10:57    Sujet du message: L'AFRIQUE AU SECOURS DE HAÏTI Répondre en citant

Si ce n'est pas un sujet de trop sur Haïti, je propose de compiler les initiatives africaines en faveur de Haïti ici. Car, j'ai un des grioonautes qui semble se moquer de l'Afrique et cela m'est insuportable.

La presse occidentale fait largement écho des contributions de leurs pays et c'est normal. C'est normal aussi que cette presse taisent - comme cela a toujours été le cas - les initiatives positives africaines. C'est un enjeu de puissance qui nous échappe...

Mais nous savons que certains pays africains via les médias nationaux ont déjà fait part de leur solidarité avec nos frères haïtiens:

-Gabon :1M $
-Guinée Equatoriale: 2M$
-Rwanda : 52M Frw

Si vous connaissez d'autres initiatives de solidarité, faites nous en savoir...


Dernière édition par Skank le Mar 02 Fév 2010 15:20; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2010 11:13    Sujet du message: Re: L'AFRIQUE AU SECOURS DE HAÏTI Répondre en citant

Skank a écrit:
Si ce n'est pas un sujet de trop su Haïti, je propose de complier les initiatives africaines en faveur de Haïti ici. Car, j'ai un des grioonautes qui semble se moquer de l'Afrique et cela m'est insuportable.

La presse occidentale fait largement écho des contributions de leurs pays et c'est normal. C'est normal aussi que cette presse taisent - comme cela a toujours été le cas - les initiatives positives africaines. C'est un enjeu de puissance qui nous échappe...

Mais nous savons que certains pays africains via les médias nationaux ont déjà fait part de leur solidarité avec nos frères haïtiens:

-Gabon :1M $
-Guinée Equatoriale: 2M$
-Rwanda : 52M Frw

Si vous connaissez d'autres initiatives de solidarité, faites nous en savoir...

Slt,
Voici un lien sur AFRIK.COM qui repertorie en quelque sorte l'aide de l'Afrique a Haiti.
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Franceàfrique
Grioonaute


Inscrit le: 29 Sep 2005
Messages: 38

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 16:20    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La presse occidentale fait largement écho des contributions de leurs pays et c'est normal.


Non, ce n'est pas normal de faire un bilan financier, car contrairement aux occidentaux, les haïtiens sont nos frères et un frère est celui qui vous ouvre si vous avez frappé, qui vous donne si vous besoin, sans tenir la comptabilité de ses dons.

Je n'ai rien contre la médiatisation des dons provenant des pays africains mais je ne participerai pas a en faire le bilan financier. C'est un choix personnel. Libre a chacun .[/u]
_________________
There's only two things in life that are constant that's change and change.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 22:31    Sujet du message: Répondre en citant

apophis a écrit:
c'est une vaste connerie vous etes meme pas foutu de vous occuper de vous meme que vous voulez vous occuper d'haiti ça n'a pas de sens

C'est toi qui est une vaste connerie...
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 22:35    Sujet du message: Répondre en citant

Je trouve qu'on rencontre de plus en plus des gens très aigris sur ce forum et c'est bien dommage! On les voit débarquer avec leur gros fardeau quotidien, vont s'asseoir dans leur petit coin comme dans les transports en commun parisiens...Et dire qu'il paraît que l'enthousiasme est d'essence nègre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Franceàfrique
Grioonaute


Inscrit le: 29 Sep 2005
Messages: 38

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2010 23:32    Sujet du message: Répondre en citant

Apophis n'a pas vraiment tord sur le fond. C'est la maniéré dont il le dit qu'est vexant.


Comment des dirigeants qui mendient l'aide international peuvent se permettre de faire des dons de 2,5M Usd (Kabila RDC) alors que leur population meurent chaque jours ?

Bon sens ou absurdité ?
Les deux avec victoire pour "absurdité".
D'un cote les pays d'Afrique ont recus et continuent de recevoir de l'aide. A leur tour maintenant d'aider.
De l'autre cote, le non-sens c'est que les mots ne suffisent plus pour décrire la misère qui fait le quotidien des congolais.
De plus, des réfugiés Congolais qui sont a Brazzaville ont attendu en vain un geste de la part de leur gouvernement.

500 000,jeveux bien,mais 2,5M Usd... c'est de la frime.
Ca me dépasse.
_________________
There's only two things in life that are constant that's change and change.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010 04:42    Sujet du message: Répondre en citant

Franceàfrique a écrit:

Bon sens ou absurdité ?
Les deux avec victoire pour "absurdité".
D'un cote les pays d'Afrique ont recus et continuent de recevoir de l'aide. A leur tour maintenant d'aider.

De quelle "aide" parles-tu????
Cherches bien et tu verras qu'en réalité c'est l'Afrique qui aide contre son gré ceux qui prétendent l'aider ; la RDC étant l'une des régions africaines ayant le plus aidé les Blancs, depuis des siècles, notamment par "l'envoi" de 13.250.000 travailleurs (non payés et torturés) aux Amériques, afin d'y "développer" - au profit de l'Europe et des immigrés européens d'Amériques- les terres que les Blancs y avaient volées aux autochtones...

Aujourd'hui encore le solde des transferts financiers de l'Afrique avec l'extérieur est positif : chaque année, l'Afrique "donne" plus d'argent au reste du monde que le contraire (Cf. Sanou Mbaye, L'Afrique au secours de l'Afrique) ; des sommes estimées à plusieurs dizaines de milliards...

Tu vois donc qu'au regard de ces réalités ( que trop d'Africains méconnaissent), un chèque de 2.5 millions de dollars au vaillant peuple africain d'Ayiti est une broutille. Et ce n'est pas à cause de cela que les réfugiés Kongo sont laissés pour compte ; sauf à mélanger coco et zabrico...

De temps en temps, ayons l'intelligence de lire notre propre histoire, "nos propres réalités", avec nos propres lunettes : on y verrait plus clair...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2010 04:57    Sujet du message: Répondre en citant

Franceàfrique a écrit:
Apophis n'a pas vraiment tord sur le fond. C'est la maniéré dont il le dit qu'est vexant.


Comment des dirigeants qui mendient l'aide international peuvent se permettre de faire des dons de 2,5M Usd (Kabila RDC) alors que leur population meurent chaque jours ?

Bon sens ou absurdité ?
Tu as tort tout comme celui que tu feins très maladroitement de comprendre ou defendre.
L'argent que les organismes ou états Européens (ou Américains) octroient à l'Afrique ne peut pas être considérée comme de l'Aide comme l'est ici ce petit soulagement fait à Ayiti, ce vocable est galvaudé à souhait, ce n'est pas de l'aide que de recevoir de l'argent duquel on t'oblige à racheter des produits précis qui oh suprise sont manufacturés par le pays aideur dont tu peux te passer ou à libéraliser un pan entier de ton économie oubien, dans le pire des cas, une aide avec un taux d'intérêt pire que le plus vil des usuriers.

Mathématiquement une aide n'est pas supposée te plonger plus dans la mélasse qu'avant ?! ça ne s'appelle plus "Aide" mais autre chose que je vais m'abstenir de nommer par pudeur ! Nommons les choses par leur nom pour être moins nigaud dans nos analyses.

Pour ce qui est de l'aide des pays Africains il n'en est rien comme on peut le constater, ce qui fait que l'aide envoyé par la RDC prend un peu plus de valeur dans le sens qu'il est donné par un pays qui n'a JAMAIS été aidé, ce qui devrait être un objet de fierté devient avec vous un fait divers bête et cynique !

On peut perorer sur la population Congolaise qui a plus besoin de cet argent, mais qui diable n'a pas besoin de ces dollars dont il se departi pour aider un tiers dans le besoin ? que ce soit le Canada qui pouvait bien donner cet argent à ses sans-logis ou à ces milliers d'organismes d'aides, les USA qui pouvaient en faire autant avec ses 50 millions de pauvres, en passant par la Côte-d'Ivoire ( $2 millons) , même nous pauvres citoyens pouvions faire autre chose avec nos petits dollars, en clair tout le monde pouvait utiliser son argent à autre chose, mais souvent dans certaines situations, on aide l'autre parce que lorsqu'on se regarde vivre on se dit que l'autre en ce moment précis-là en a plus besoin que nous.

Qui plus est ce lien de fraternité d'avec Ayiti nous implore de faire un geste, juste pour leur dire que nous sommes là avec eux !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bahamadia
Grioonaute 1


Inscrit le: 24 Mai 2009
Messages: 231

MessagePosté le: Mar 26 Jan 2010 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà pour l'aide fournie par les Africains (www.bworldconnection.com):

"L'Aide des Etats Africains pour Haiti occultée par les médias

A l'heure où se joue sur la scène mondiale le vaudeville assommant des grandes puissances qui, à coup de millions de dollars, se disputent les sous-sols d'Haïti regorgeant de pétrole et d'uranium, l'Aide des Etats Africains pour Haiti a tout bonnement été occultée par les médias. Pourtant:

A l'heure où se joue sur la scène mondiale le vaudeville assommant des grandes puissances qui, à coup de millions de dollars, se disputent les sous-sols d'Haïti regorgeant de pétrole et d'uranium, l'Aide des Etats Africains pour Haiti a tout bonnement été occultée par les médias. Pourtant:

L'Afrique du sud envoie tout un contingent sanitaire,
La République Démocratique du Congo: un don de 2,5 millions $,
Le Congo Brazzaville: 1 million $,
Le Gabon: 1 million $
Le Sénégal: 1 million $,
Le Togo: 500.000 $,
Le Rwanda: 100.000 $,
Le Libéria: 50.000 $,
Le Nigéria envoie 121 policiers,
Le Benin organise un Téléthon,
Le Maroc envoie 2 avions de médicaments.

Nous sommes en droit de nous demander pourquoi la presse internationale, si tonitruante et zélée de coutume, a-t-elle "omis" disons plutôt occulté cette information, majeure et hautement significative, prouvant, sans équivoque, que l'Afrique n'est pas indifférente à la souffrance de ses frères et soeurs d'Haïti (comme certains articles ont pu le prétendre), que le Continent Africain tout entier s'est mobilisé...
Munsa Mâga


2) Renseignements pris sur infoplus Gabon

Voici une liste des principaux pays ou groupements qui ont manifesté leur solidarité :
GABON : Aide d’urgence d’un million de dollars.
BANQUE MONDIALE et FMI : La Banque mondiale et le Fonds monétaire international vont apporter chacun une aide financière de 100 millions de dollars.
ETATS-UNIS : Aide immédiate de 100 millions de dollars et déploiement d’une brigade de 3.500 soldats américains, dont une centaine doit arriver jeudi, pour participer aux efforts humanitaires et aider à maintenir la sécurité. Envoi d’un porte-avions nucléaire, le "Carl Vinson", et d’autres navires. Le géant américain de l’internet Google a annoncé qu’il allait donner un million de dollars et qu’il avait mis des moyens technologiques à la disposition des équipes de secours.
G20 : Le Groupe des 20 plus grands pays industrialisés et émergents de la planète a affirmé jeudi son "engagement" à fournir une aide économique et matérielle à Haïti, aide qui n’est pas encore chiffrée.
AUSTRALIE : Neuf millions de dollars (USD).
BRESIL : Aide de 15 millions de dollars et de huit avions d’aide humanitaire. Le Brésil qui dirige la force militaire de la mission de paix de l’Onu en Haïti, a aussi proposé de créer dans ce pays un cimetière pour les adeptes du vaudou, rite très répandu dans l’île, afin d’enterrer les morts.
CANADA : Prêt à offrir une aide égale à celle des citoyens canadiens, allant jusqu’à 50 millions de dollars canadiens, ce qui porterait le total de l’aide canadienne à 100 millions (97 millions de dollars américains). Le pays a envoyé deux bâtiments de guerre, des hélicoptères et des avions gros porteurs.
UE : La Commission européenne a débloqué trois millions d’euros d’aide d’urgence.
GRANDE-BRETAGNE : Aide financière de 6,87 millions d’euros. Deux équipes, dont 71 spécialistes des secours d’urgence accompagnés de chiens et dotés de 10 tonnes d’équipement, sont arrivées en Républicaine dominicaine et devaient se rendre à Port-au-Prince dans la journée de jeudi.
FRANCE : Près de 200 pompiers et militaires avec du matériel de recherche de disparus et un hôpital de campagne envoyés en trois vagues mercredi et jeudi. L’envoi de deux navires de guerre, dont l’un sera doté d’équipements chirurgicaux, a également été annoncé.
ESPAGNE : Aide d’urgence de trois millions d’euros et envoi jeudi de cinq avions transportant équipes de secours et matériel. Un sixième avion chargé d’équipes et de matériels d’ONG doit partir vendredi.
ITALIE : Un million d’euros d’aide d’urgence, moitié au Programme alimentaire mondial (PAM) et moitié au Comité international de la Croix Rouge (CICR). Un avion envoyé mercredi soir avec des experts en logistique. Un second avion, un C-130 militaire, devait décoller jeudi avec un hôpital de campagne et 20 chirurgiens. L’Eglise catholique italienne a annoncé une collecte de fonds dans ses paroisses le 24 janvier.
ALLEMAGNE : Aide humanitaire d’urgence de 1,5 million d’euros. 320.000 euros d’aides d’urgence déjà annoncés par des ONG.
NORVEGE : 2,7 millions d’euros pour des ONG norvégiennes mobilisées pour les victimes.
DANEMARK : 1,34 million d’euros d’aide d’urgence.
BELGIQUE : Envoi d’une équipe d’intervention médicale avec un hôpital de campagne (20 personnes), 33 sauveteurs et quatre chiens pisteurs.
PORTUGAL : Envoi d’un C-130 des forces aériennes ainsi que 32 éléments de la protection civile.
RUSSIE : Le ministère russe des Situations d’urgence devait dépêcher un avion Il-76 avec 20 médecins et un hôpital de campagne aéroporté.
MAROC : Aide d’urgence d’un million de dollars en produits médicaux et pharmaceutiques.
JORDANIE : Envoi d’un avion transportant des médecins et plusieurs tonnes d’aide alimentaire et médicale.
COREE-DU-SUD : Aide d’urgence d’environ un million de dollars et envoi d’une équipe de secouristes.
CARAÏBES : Le Guyana et Trinité-et-Tobago vont offrir deux millions de dollars. La Caribbean Development Bank (CDB) dont le siège est à La Barbade a annoncé une aide d’un million de dollars aux victimes. Cuba a annoncé l’envoi d’une aide médicale d’urgence.
CHILI : Envoi jeudi d’un avion militaire chargé de 40 tonnes d’aide humanitaire de première urgence (tentes, médicaments et eau), d’une équipe de médecins (20) et de secouristes spécialisés.
PEROU : Deux avions militaires partis jeudi avec 40 tonnes d’aide humanitaire (médicaments et vivres).
PARAGUAY : L’envoi de 56.000 tonnes d’aide alimentaire annoncé.
JAPON : cinq millions de dollars (3,5 millions d’euros) d’aide ainsi que des biens de première nécessité d’une valeur de 230.000 euros.
INDONESIE : Envoi d’une équipe de 75 sauveteurs et soignants."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bahamadia
Grioonaute 1


Inscrit le: 24 Mai 2009
Messages: 231

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 19:06    Sujet du message: Répondre en citant

L'Afrique au secours de Haïti; (Ils en parlent enfin) (Par SABINE CESSOU le 2010-01-2Cool


"L'Afrique au secours de Haïti

Plusieurs pays africains, malgré leur pauvreté, offrent leur aide à Haïti.

Un soldat nigérian et un américain distribuent de la nourriture à des enfants haïtiens, le 22 janvier. (REUTERS/Ho New)

Le malheur qui frappe les Haïtiens, pour majorité des descendants d'esclaves noirs, a inspiré un élan de générosité sans précédent à travers l'Afrique. La République démocratique du Congo, un pays qui reçoit lui-même une aide substantielle, a promis 2,5 millions de dollars d'aide d'urgence à Haïti.

La Côte d'Ivoire, dont le président Laurent Gbagbo s'est dit «profondément touché», va donner 1 million de dollars. L'Afrique du Sud, terre d'accueil de l'ancien président haïtien Jean-Bertrand Aristide, a très vite envoyé deux équipes, l'une de 40 secouristes avec 10 tonnes de matériel, l'autre de médecins légistes, pour aider à l'identification des corps.

Le Liberia et la Sierra Leone, qui se relèvent à peine de leurs guerres civiles, ont respectivement annoncé des dons de 50.000 et 100.000 dollars. Le Rwanda, dévasté par un génocide en 1994, s'est lui aussi engagé à hauteur de 100.000 dollars. Abdoulaye Wade, le président du Sénégal, a d'abord promis, le 16 janvier, 500.000 dollars à Haïti - le même montant que le Tchad. Cette «aide symbolique», selon les propres termes du chef de l'État sénégalais, est ensuite passée à 1 million de dollars - le même niveau que la Côte d'Ivoire.

Wade offre une région entière du Sénégal

Le beau geste a été assorti d'une promesse de «rapatriement» en Afrique des Haïtiens qui le souhaitent, avec dons de terres au Sénégal, voire une région entière, si le mouvement de retour s'avérait massif. Dakar, la capitale sénégalaise, compte depuis plusieurs années une petite communauté haïtienne bien intégrée.

La promesse présidentielle n'en a pas moins déclenché une vive polémique au Sénégal, un pays dont les problèmes sociaux poussent depuis des années la jeunesse à émigrer en Europe et aux États-Unis. Si un groupe de 25 Haïtiens s'est déclaré intéressé par l'offre de Wade, celle-ci a été critiquée sur les ondes de RFI par l'écrivain haïtien Eric Sauray.

«L'Afrique est une terre d'imagination pour les Haïtiens, pas de recours», a expliqué l'auteur, évoquant la possibilité d'un «second échec» pour ceux qui sont prêts à «faire le chemin à l'envers, après l'avoir fait par bateau en tant qu'esclaves».

Téléthon au Bénin

Au Bénin, l'un des probables pays d'origine des Haïtiens, un téléthon sera organisé pour leur venir en aide. Les Haïtiens se considèrent souvent comme des «Béninois», a rappelé Mamatou Bio-Djossou, la ministre béninoise de la Solidarité nationale, à cause de la ressemblance de leur rites vaudous avec les cultes animistes des pays du Golfe de Guinée (Ghana, Togo, Bénin et Nigeria).

Au final, l'apport africain ne représentera qu'une petite part des 575 millions de dollars demandés par les Nations unies pour l'aide d'urgence à Haïti. L'effort de ces pays pauvres n'en reste pas moins louable."


Source : bworldconnection
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Franceàfrique
Grioonaute


Inscrit le: 29 Sep 2005
Messages: 38

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2010 21:48    Sujet du message: Répondre en citant

Merci missié bwana.

Un peu d'ambition bon sang de bonsoir.
_________________
There's only two things in life that are constant that's change and change.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bahamadia
Grioonaute 1


Inscrit le: 24 Mai 2009
Messages: 231

MessagePosté le: Ven 29 Jan 2010 19:34    Sujet du message: Répondre en citant

Franceàfrique a écrit:
Merci missié bwana.

Un peu d'ambition bon sang de bonsoir.



A qui tu parles ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Linguere
Bon posteur


Inscrit le: 29 Déc 2005
Messages: 994
Localisation: Dans Les Bras de Youssou Ndour

MessagePosté le: Sam 30 Jan 2010 04:20    Sujet du message: Répondre en citant

$1 million de dollars (l'argent du contribuable), une region TRES FERTILE, et now un prelevement obligatoire sur les salaires (publics comme prives) pour venir en aide a Haiti.

wade est tres genereux!!!

Citation:
Me Wade annonce ’’ un prélèvement obligatoire ’’ sur les salaires pour aider les survivants du séisme

Dakar, 29 jan (APS) – Le chef de l’Etat sénégalais Abdoulaye Wade a annoncé avoir ’’préparé un projet de loi’’ pour un ‘’prélèvement obligatoire’’ de trois jours sur les salaires des agents du public et du privé de son pays, en vue d’aider Haïti frappé par un séisme meurtrier qui a ravagé une bonne partie de son territoire le 12 janvier dernier.

’’J’ai préparé un projet de loi qui institue un prélèvement obligatoire de trois jours de salaires dans le secteur public et privé pour aider Haïti’’, a dit Abdoulaye Wade interrogé par Radio France internationale (RFI).

M. Wade a rappelé que son gouvernement a déjà décidé de verser une somme d’un million de dollars (environ 500 millions de francs CFA) en guise de solidarité au peuple haïtien.

Il a fait cette annonce à Davos (Suisse) où il participe au sommet sur l’économie mondiale.

Le Parlement sénégalais, convoqué en session d’urgence sur la situation en Haïti, avait décidé vendredi dernier de donner une contribution de 50 millions de francs CFA pour venir en aide aux survivants du séisme en Haïti.

La contribution vise également à accompagner l’initiative du chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade, qui a versé, au nom du peuple sénégalais, une contribution d’un million de dollars (cinq cent millions de francs CFA).

MSA/AD


FYI, pour les curieux: oui, le Senegal est toujours une Republique!
_________________
The Humanitarian
My Love



Wade, une erreur dans l'histoire du Senegal!
Carpe Diem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mar 02 Fév 2010 10:00    Sujet du message: Répondre en citant

bahamadia a écrit:
[b]L'Afrique au secours de Haïti;

La Côte d'Ivoire, dont le président Laurent Gbagbo s'est dit «profondément touché», va donner 1 million de dollars.



Arrow
Arrow Arrow

Citation:


Solidarité après le tremblement de terre : La Côte d`Ivoire a remis un chèque en bois à Haïti

L'information nous est tombée dessus, hier, telle une massue. Le Chèque que l'Etat de Côte d'Ivoire avait remis à Haïti, en guise de solidarité après le tremblement de terre qui a endeuillé ce pays, est revenu impayé.

On se rappelle, dans un communiqué diffusé par la Présidence de la République le 20 janvier dernier, le gouvernement ivoirien décidait d'apporter son soutien au peuple haïtien frappé par un violent séisme le 12 janvier dernier, en lui octroyant la somme de 1 million de dollars américains.

Mais, selon nos sources, au moment de toucher cet argent, les autorités haïtiennes se sont rendues à l'évidence, que le compte de l'Ambassade ivoirienne aux USA sur lequel l'argent devrait être tiré, était au rouge. Dans un langage plus populaire, le compte n'est pas fourni et donc le chèque ressort impayé. C'est donc un chèque en bois. Que s'est-il passé ? Notre source ne le dit pas. Toujours est-il que pour une question d'honneur, ordre a été donné au Trésor ivoirien depuis 48 heures de remuer ciel et terre pour trouver le million de dollars et le verser à Haïti. C'est hier donc, selon notre source, que cet argent a été versé. Et en fin d'après midi sur le portail de Abidjan.net, on pouvait lire dans les dépêches : " Solidarité avec le peuple Haïtien sinistré : le don ivoirien entièrement payé par le Trésor ". Pourquoi cette précision ? Veut-on devancer quelque chose ? Certes, ce n'est pas un remboursement, encore moins une transaction, mais la production d'un chèque en bois, dans le cas d'espèce, s'il est avéré, constitue un délit international commis par la Côte d'Ivoire. Ce qui déshonorerait encore plus le pays sous la refondation.



Un petit soucis "logistique à régler visiblement avant . . . A l'ancienne quoi ... Business as usual . . .

Heureusement, il semble qu'à la fin tout soit rentré dans l'ordre... Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 02 Fév 2010 14:07    Sujet du message: Répondre en citant

@Benny Da B
je suis un peu surpris par ton post et je trouve ce type d'incident hautement improbable. Lorsqu'un état fait un donc à un autre état, aucun chèque physique n'est évidemment envoyé, c'est comme pour tous paiements, ce sont des jeux d'écritures entre banques centrales, en l'occurrence ici entre la banque centrale ivoirienne et la banque centrale haïtienne. je ne vois pas ce trop ce que le compte de l'ambassade ivoirienne domicilié si je comprends bien dans une banque privée américaine viendrait faire ici, surtout pour 1M de dollars. Bref, je suis un peu circonspect d'autant plus que nous aimons bien le sensationnalisme qui découle de ce genre d'anecdote.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mar 02 Fév 2010 17:00    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Benny Da B
je suis un peu surpris par ton post et je trouve ce type d'incident hautement improbable. Lorsqu'un état fait un donc à un autre état, aucun chèque physique n'est évidemment envoyé, c'est comme pour tous paiements, ce sont des jeux d'écritures entre banques centrales, en l'occurrence ici entre la banque centrale ivoirienne et la banque centrale haïtienne. je ne vois pas ce trop ce que le compte de l'ambassade ivoirienne domicilié si je comprends bien dans une banque privée américaine viendrait faire ici, surtout pour 1M de dollars. Bref, je suis un peu circonspect d'autant plus que nous aimons bien le sensationnalisme qui découle de ce genre d'anecdote.


Jofrère,

J'imagine que d'habitude c'est comme cela que ca se passe, mais j'ai l'impression que dans ce cas, probablement pour des questions de rapidité et de commodité, ca c'est réglé par un chèque entre l'ambassadeur d'Haiti et celui de la CI à Washington, comme on le comprend en lisant ceci :

http://ads.weblogy.net/clients/reportage/Ambassade-CI-USA/remise-don-haitie/index.asp

Mais sinon, tu as raison, ceci n'est pas le plus important...

En revanche, ce qui semble prendre forme de ce côté là est bien plus intéressant à suivre :


Citation:


Le président Wade promet de se rendre en Haïti ’’dans dix ou quinze jours’’

01/02/2010 22:36 GMT

Dakar, 1-er fév (APS) – Le président Abdoulaye Wade a annoncé lundi à Radio France internationale qu’il se rendra dans ‘’dix ou quinze jours’’ en Haïti, pays dont, selon lui, au moins 50 ressortissants ont manifesté le désir de venir s’installer au Sénégal après l’appel qu’il a lancé dans ce sens après le tremblement de terre du 12 janvier dernier.



Dans le détail, 25 Haïtiens ont saisi l’ambassade du Sénégal à Kingston en Jamaique et 25 autres ‘’se sont enregistrés par Internet’’, a expliqué le chef de l’Etat ajoutant toutefois que ce nombre qui est celui qu’il avait en quittant Dakar pour le sommet de l’Union africaine d’Addis Abéba a sûrement augmenté.

Dans tous les cas, a-t-il averti, l’accord de s’installer au Sénégal ne sera pas aussitôt accordé à tous les Haïtens qui le souhaitent.

’’Nous sommes obligés de faire des enquêtes pour savoir de quelle catégorie de gens ils appartiennent parce que tout le monde sait qu’ils ont ouvert les prisons (en Haïti) avec plus de 4000 prisonniers avec tous les crimes et délits imaginables’’, a dit le président Wade avant d’ajouter qu’en plus de créer un consulat en République dominicaine il va lui-même se rendre ’’dans dix ou quinze jours’’ en Haïti.

Il a ajouté que l’Etat sénégalais a déjà donné un million de dollars à Haïti, sans compter l’ouverture d’un compte bancaire qui sera alimenté par l’appel à contributions qu’il a lancé à tous les Sénégalais, de l’intérieur comme de l’extérieur.


http://www.lepoint.fr/actualites-monde/2010-01-31/l-union-africaine-examinera-l-idee-d-une-terre-pour-les-haitiens/924/0/419112


Citation:


Publié le 31/01/2010 à 13:43 Reuters

L'Union africaine examinera l'idée d'une terre pour les Haïtiens


L'Union africaine est convenue dimanche d'examiner une proposition visant à accueillir les Haïtiens sinistrés et d'envisager la création d'un Etat pour eux sur le continent. L'idée a été lancée par le président sénégalais Abdoulaye Wade (photo), selon qui l'histoire des Haïtiens, descendants d'anciens esclaves africains emmenés dans les Caraïbes ou en Amérique, leur donne le droit à un nouveau départ sur leurs terres d'origine. /Photo d'archives/REUTERS/Denis Balibouse



L'Union africaine est convenue dimanche d'examiner une proposition visant à accueillir les Haïtiens sinistrés et d'envisager la création d'un Etat pour eux sur le continent.

L'idée a été lancée par le président sénégalais Abdoulaye Wade, selon qui l'histoire des Haïtiens, descendants d'anciens esclaves africains emmenés dans les Caraïbes ou en Amérique, leur donne le droit à un nouveau départ sur leurs terres d'origine.

La proposition va être discutée durant le sommet de l'Union africaine qui se tient pendant trois jours à Addis Abeba, en Ethiopie, a déclaré devant les chefs d'Etat et de gouvernement le président de la Commission de l'UA, Jean Ping.

L'Union africaine a d'ores et déjà ouvert un compte pour Haïti à la Banque africaine de développement, a-t-il ajouté.

"C'est le sens du devoir, de la mémoire et de la solidarité qui nous commande d'examiner la proposition du président sénégalais Abdoulaye Wade de créer en Afrique les conditions du retour des Haïtiens qui souhaitent revenir après le désastre qui a ravagé Haïti", a-t-il souligné.

Wade a suggéré que le Sénégal et plusieurs autres Etats devaient naturaliser les Haïtiens qui demandent à obtenir une nouvelle nationalité et a exhorté ses homologues à adopter un vaste programme d'adoption d'orphelins.

L'idée d'un Etat dessiné ex nihilo pour les Haïtiens fait écho à la création du Liberia au 19e siècle par les esclaves affranchis aux Etats-Unis.

"Nous avons des attaches et des liens avec ce pays", a encore dit Ping à propos d'Haïti. "La première république noire en 1804, qui a porté haut le flambeau de la libération et de la liberté du peuple noir."

Barry Malone et Duncan Miriri, version française Grégory Blachier
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Mar 02 Fév 2010 23:00    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
Jofrere a écrit:
@Benny Da B
je suis un peu surpris par ton post et je trouve ce type d'incident hautement improbable. Lorsqu'un état fait un donc à un autre état, aucun chèque physique n'est évidemment envoyé, c'est comme pour tous paiements, ce sont des jeux d'écritures entre banques centrales, en l'occurrence ici entre la banque centrale ivoirienne et la banque centrale haïtienne. je ne vois pas ce trop ce que le compte de l'ambassade ivoirienne domicilié si je comprends bien dans une banque privée américaine viendrait faire ici, surtout pour 1M de dollars. Bref, je suis un peu circonspect d'autant plus que nous aimons bien le sensationnalisme qui découle de ce genre d'anecdote.


Jofrère,

J'imagine que d'habitude c'est comme cela que ca se passe, mais j'ai l'impression que dans ce cas, probablement pour des questions de rapidité et de commodité, ca c'est réglé par un chèque entre l'ambassadeur d'Haiti et celui de la CI à Washington, comme on le comprend en lisant ceci :

http://ads.weblogy.net/clients/reportage/Ambassade-CI-USA/remise-don-haitie/index.asp

Mais sinon, tu as raison, ceci n'est pas le plus important...

En revanche, ce qui semble prendre forme de ce côté là est bien plus intéressant à suivre :



La question POURQUOI du jour :

-Mais si ce n'etait important comme nouvelle POURQUOI diable l'avoir postée ?
-POURQUOI maintenant que Jofrère veut en parler plus sérieusement tu t'enfuis ?
-POURQUOI plaques-tu une nouvelle sans indiquer sa source (pourtant ça nous aurait éclairé sur les intentions de ce journal) et lorsqu'on veut en savoir long tu feinds de parler d'autres choses ?
-POURQUOI derrière tous tes postes planent cette odeur putride d'afropessimiste à deux balles ?
-Mais POURQUOI donc ?
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 09:53    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
-POURQUOI derrière tous tes postes planent cette odeur putride d'afropessimiste à deux balles ?
-Mais POURQUOI donc ?

Gnata,
Ici, je vois plutot le zele et l'obssession d'egratiner Laurent Gbagbo. Car c'est un peu paradoxal de voir qu'apres avoir ferrailler dur contre l'Afrique qu'on ne voit jamais a la television, Benny fait le chemin inverse, il invite, je dirai presque, avec une certaine delectation, a suivre l'initiative qui nait de cette meme Afrique.
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 11:43    Sujet du message: Répondre en citant

@ Gnata,

Tu fais le griot, daigne que d'autre joue à l'avocat du diable. Après tout, ca serait trop facile que nous nous en sortions si facilement non.


@ Ardin

Pour quelqu'un qui dit que tu ne veux pas débattre avec moi et que tu ne me lis meme pas, je vois que tu me lis quand même (comme cela doit t'être insupportable). Mais bon, il n'empeche que tu lis quand même d'une étrange manière.

J'ai déjà dit je ne sais pas combien de fois que je n'étais pas un anti LG primaire, que j'étais un de ses électeurs et que selon toute probabilité je le serais encore dès que les élections nous seront "accordées".

En revanche, je ne suis pas une groupie / un griot.

C'est tout.

Allez, je me dépêche..avant que le courant ne se coupe ... Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 15:18    Sujet du message: Répondre en citant

ARDIN a écrit:
Gnata,
Ici, je vois plutot le zele et l'obssession d'egratiner Laurent Gbagbo. Car c'est un peu paradoxal de voir qu'apres avoir ferrailler dur contre l'Afrique qu'on ne voit jamais a la television, Benny fait le chemin inverse, il invite, je dirai presque, avec une certaine delectation, a suivre l'initiative qui nait de cette meme Afrique.


Ardin, si c'etait seulement contre le Pr Laurent Gbagbo qu'il avait une dent j'aurais compris (moi-même j'ai une flopée de récriminations contre ce lourdeau-là) mais le problème avec Benny c'est que depuis que je le lis, systématiquement TOUS ses posts ou reponses sont plombés d'Afropessisme drapé ça et là de "l'arnaque du gars qui est sur le terrain "( quel terrain même ?!), il le fait tellement avec la manière qu'à s'y meprendre on croirait qu'il sait de quoi il parle, et pourtant !

Benny a écrit:
Allez, je me dépêche..avant que le courant ne se coupe ...

Ayant une bonne mémoire je me souviens que tu avais un groupe électrogène "qui fait un bruit d'enfer", en quoi alors ça devient un problème que tu aies ou non de l'electricité venant de la compagnie nationale ? à moins que ce ne soit une autre fuite en avant.
Well, à te voir aller à la fin on se demande ce qui cloche ?!
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 20:39    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:


Ardin, si c'etait seulement contre le Pr Laurent Gbagbo qu'il avait une dent j'aurais compris (moi-même j'ai une flopée de récriminations contre ce lourdeau-là) mais le problème avec Benny c'est que depuis que je le lis, systématiquement TOUS ses posts ou reponses sont plombés d'Afropessisme drapé ça et là de "l'arnaque du gars qui est sur le terrain "( quel terrain même ?!), il le fait tellement avec la manière qu'à s'y meprendre on croirait qu'il sait de quoi il parle, et pourtant !



Wouaaaaaaaaaaaaaah ! Mon vié ! Alors là . . . J'en reste coi, comme on dit. Celle là, fallait quand même oser la sortir ! C'est là qu'on voit les vrais, ca ose tout.

Parce que quand même, me reprocher à moi, par un retournement de perspective assez surréel de faire passer un point de vue basé sur une expérimentation assez concrète de la réalité, confortablement planqué, embourgeoisé, intellectualisé, et plus si affinités, dans de très lontaines contrées, c'est quand même pas rien.

Entre nous, qui arnaque qui de celui qui ne fait désormais que commenter à 10 000 kilomètres de là l'actualité de son pays et de celui qui essaie juste de faire passer l'idée de manière un peu plus pragmatique dirons nous que la réalité et là ete que les faits sont têtus . . . et qui est clairement et régulièrement mis en minorité par les thuriféraires de la Cââââûûûse que vous êtes de manière toujours plus ou moins violentes ?

Vrai-Vrai, si arnaque il y a, je crains qu'on ait des surprises sur l'arnaqueur. . .

Gnata a écrit:

Benny a écrit:
Allez, je me dépêche..avant que le courant ne se coupe ...

Ayant une bonne mémoire je me souviens que tu avais un groupe électrogène "qui fait un bruit d'enfer", en quoi alors ça devient un problème que tu aies ou non de l'electricité venant de la compagnie nationale ? à moins que ce ne soit une autre fuite en avant.
Well, à te voir aller à la fin on se demande ce qui cloche ?!


On peut pas tout baser sur sa mémoire . . .

Je t'en conjure, viens re-faire un tout par chez nous, tu vas re-comprendre deux ou trois trucs.

A moins que ton passeport ne ce soit périmé entre temps...faut dire ca fait vieux . . . En espérant que ton croisement aura été positif le frère, on se pince quelque part au pays pour re-faire ce monde . . .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
Gnata a écrit:


Ardin, si c'etait seulement contre le Pr Laurent Gbagbo qu'il avait une dent j'aurais compris (moi-même j'ai une flopée de récriminations contre ce lourdeau-là) mais le problème avec Benny c'est que depuis que je le lis, systématiquement TOUS ses posts ou reponses sont plombés d'Afropessisme drapé ça et là de "l'arnaque du gars qui est sur le terrain "( quel terrain même ?!), il le fait tellement avec la manière qu'à s'y meprendre on croirait qu'il sait de quoi il parle, et pourtant !



Wouaaaaaaaaaaaaaah ! Mon vié ! Alors là . . . J'en reste coi, comme on dit. Celle là, fallait quand même oser la sortir ! C'est là qu'on voit les vrais, ca ose tout.

Parce que quand même, me reprocher à moi, par un retournement de perspective assez surréel de faire passer un point de vue basé sur une expérimentation assez concrète de la réalité, confortablement planqué, embourgeoisé, intellectualisé, et plus si affinités, dans de très lontaines contrées, c'est quand même pas rien.

Entre nous, qui arnaque qui de celui qui ne fait désormais que commenter à 10 000 kilomètres de là l'actualité de son pays et de celui qui essaie juste de faire passer l'idée de manière un peu plus pragmatique dirons nous que la réalité et là ete que les faits sont têtus . . . et qui est clairement et régulièrement mis en minorité par les thuriféraires de la Cââââûûûse que vous êtes de manière toujours plus ou moins violentes ?

Vrai-Vrai, si arnaque il y a, je crains qu'on ait des surprises sur l'arnaqueur. . .

Gnata a écrit:

Benny a écrit:
Allez, je me dépêche..avant que le courant ne se coupe ...

Ayant une bonne mémoire je me souviens que tu avais un groupe électrogène "qui fait un bruit d'enfer", en quoi alors ça devient un problème que tu aies ou non de l'electricité venant de la compagnie nationale ? à moins que ce ne soit une autre fuite en avant.
Well, à te voir aller à la fin on se demande ce qui cloche ?!


On peut pas tout baser sur sa mémoire . . .

Je t'en conjure, viens re-faire un tout par chez nous, tu vas re-comprendre deux ou trois trucs.

A moins que ton passeport ne ce soit périmé entre temps...faut dire ca fait vieux . . . En espérant que ton croisement aura été positif le frère, on se pince quelque part au pays pour re-faire ce monde . . .

Mais n'iiiimpoooorte quoi, je ne sais même pas quoi te repondre !

Enfin, je ne vais pas encombrer ce post qui augurait bien avec ce que les Africains étaient capable de faire malgré leurs immenses problèmes et ce malgré le profond mépris que quelques "danseurs" ça et là lui voue ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Mer 03 Fév 2010 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:


Mais n'iiiimpoooorte quoi, je ne sais même pas quoi te repondre !



Gbé est mieux que Draps, toi même tu sais !

A toi de choisir ce qui te dérange le moins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Jeu 04 Fév 2010 11:00    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
Gnata a écrit:


Mais n'iiiimpoooorte quoi, je ne sais même pas quoi te repondre !



Gbé est mieux que Draps, toi même tu sais !

A toi de choisir ce qui te dérange le moins.


Tu vois Benny, je vais décrire un individu plus bas (ce sera bien-sûr celui derrière le pseudo de Gnata) il est l'individu-type de l'africain vivant, et respirant l'air du Terrain dont tu vantes si nigaudement les vertus cognitives, cet individu est la règle ( je ne le décrète pas, par expérience je sais que la majorité d'entre les Africains sont pareille ), l'exception ce sont ces Mamadou Koulibaly. Obenga , Cheikh Anta et consorts.

Pour en finir avec ce mythe de "l'homme de terrain", je vais montrer que le "Terrain" est très souvent trop vicié pour y cerner ce qu'on veut discuter, à lui-seul il est incomplet dans une analyse sur le continent.

Comme toi, j'ai vécu en Afrique, j'étais dans la début vingtaine quand je suis arrivé ici en Occident, j'ai la mi-trentaine maintenant tout ça pour dire que j'ai l'avantage d'avoir deux perspectives d'une même réalité à des âges très critiques ce que n'ont pas ceux qui se targuent d'être uniquement sur le terrain (suis bien où je vais)...

Je sais parfaitement ce qu'on croit, pense et ressent lorsqu'on est là-bas, j'y suis né, j'ai même fait l'université là-bas, pour dire que j'avais quand même une certaine conscience de ce qui se passait autour de moi avant d'attérir ici :

1- Éducation: Je sais à quel point en Afrique l'éducation eurocentrique nous formate pour devenir des petits européens admirablement ratés (je le sais je l'ai subie) et pendant qu'elle nous rend inapte à regler nos problèmes les plus insignifiants, elle (cette éducation) ne manque pas de faire de nous des gens incroyablement imbus, on croit savoir ce qu'on ne soupconne même pas.
Tout est mis en place pour nous rendre inopérant, aucune connaissance de nous ni par nous-mêmes, tout est mécanique, un véritable cirque sur des savoirs dont on sait à peine à quoi ils serviront !

2- Politique: On croit savoir les origines des problèmes qui nous accablent pourtant nous ne subissons que ses "reflets", nous sommes loin du compte sur les origines de notre retard, étant de langue Bhété j'ai tout au long de ma vie appris à me méfier du Baoulé ou de l'Agni pour leur supposée perfidie, à detester le Dioula (je tairai les raisons par pudeur), à ne jamais mettre pied chez un Wobè ou un Guéré étant convaincu qu'ils étaient de fiéfés anthropophages (ect...) mais surtout à prendre de haut tout ce qui n'est pas Ivoirien, parce que ,semblait-il, nous étions les meilleurs, par rapport à quoi , à qui ? je ne m'étais jamais posé la question, pffff .

Pendant que Bwana et sa clique tiraient les ficelles assis à Paris, New-York ou London pour notre perte, moi j'étais persuadé que la plus grande menace pour mon intégrité venait de mon propre voisin Burkinabé, Malien ou Baoulé.

3- Économie : Nous avons été dréssés pour devenir de petits fonctionnaires travaillant au mieux pour bwana ou à défaut pour nos fonctions publiques tragiquement corrompues , quant à l'esprit d'initiative ou d'entreprise, c'est pour Bwana ou les Libanais, le petit commerce c'était pour les Dioula, eux étaient supposés avoir un don dans le commerce, nous ? on nous répétait ad nauseam que c'est dans l'école des blancs que se trouvait notre salut !

Toute ma vie en Afrique j'ai jamais sû que la BCEAO était un instrument francais pour nous entuber en règle, pourtant je le rappelle j'étais étudiant à l'université, j'ai jamais su que nos banques étaient faites pour ne pas prêter aux authoctones, j'ai jamais su qu'on était appauvris et non pauvres, j'ai jamais su ( et tout ca vivant sur le fameux "terrain") que bwana ne nous aidait pas gratuitement ect...

4- Société: Puisque j'étais gavé de télés et d'informations franco-francaises, j'ai appris à detester les Africains qui étaient raflés, brutalisés et re-expédiés par la police francaise chez eux comme des sacs de riz, juste parce qu'ils étaient présentés dans LEURS médias (que j'identifiais comme les miens aussi) comme des criminels.
L'Afropessimisme saupoudré de cynisme était ma tasse de thé, j'en jouissais juste à me moquer de tout ce qui était Africain, si tu savais comme ca m'éclatait...

Je ne me sentais, mais alors, absolument pas solidaires des Noirs d'aucune diapora, je coulais une larme traite pendant le visionnement de Roots à la télé, après bof la vie continuait.
Je n'avais aucune idée des combats de la diapora Noire, je maudissais le fait même d'être né en Afrique etant persuadé que les membres de cette diaspora étaient chanceux d'être nés en Occident, je ne comprenais jamais leurs plaintes sur le racisme, j'étais même persuadé qu'ils pouvaient passer outre ce "petit" problème d'incompréhension pour vivre en harmonie avec tout leurs concitoyens blancs, j'étais le plus outré lorsqu'ils parlaient de réparations, étant encore persuadé alors que TOUT ce qui leur était dû fût épongé depuis la fin de l'esclavage...

5- Le passé et l'Avenir : L'avenir se résumait à l'occident ou à Bwana, le passé se réduisait à cette Afrique pleine de losers qui de toutes facons etait trop pleine d'Africains, l'afrique du sud (malgré l'apartheid) était l'exemple politique idéal pour un bon dévéloppement de la Côte-d'Ivoire, là où ya Bwana ya développement, disions-nous en coeur, et ceux malgré l'oppression que nos frère vivaient, étais-je maso ? non tout juste "homme de terrain", le "terrain" était ainsi fait qu'il fabriquait ce genre d'individus...

Les perspectives locales d'avenir ? mais qui pouvait me convaincre qu'on pouvait les envisager là d'où j'étais ? je ne pensais même pas que pareille intuition existait, j'ai jamais pensé que j'étais formaté à être si niais, indolent, obtus et intellectuellement paresseux.

...Liste non-exhaustive !

Une certaine pudeur ( et surtout la honte) m'interdit d'étaler certaines autres de mes certitudes d'antan, elles sont tellement idiotes et bêtes que lorsque ,disais-je, tu me vantes ton expérience d'homme de terrain je ris jaune certes mais j'en ris quand même, ma foi, tu dois surement séduire une clique d'afropessimistes désespérés avec tes historettes de foire, mais pas tout le monde, certains ont appris à prendre du recul et à questionner systématiquement tout ce qui leur a été enseigné, inculqué à leur insu et vendu et s'il leur a fallu d'être à 12.000 km pour faire cette introspection-là, c'est tant mieux, c'est là une distance salutaire.


J'imagine un peu l'adulte terrible que serait devenu l'individu décrit plus haut, Afropessimiste à fond, toujours prêt à cracher sur l'Africain en prémier, cynique, bête, méchant, incrédule, naïf, admiratif de bwana à mort, enfin, rien qui psychologiquement vaille la peine de former une société viable avec ça !.

Conclusion: Si la majorité des Africains qui sont sur le "Terrain" ont le profil plus haut décrit , dis-moi pour quelle raison devrait-on tenir pour objectif ton histoire "d'homme de terrain" et croire obstusément qu'être sur le "terrain" est à elle seule determinante pour juger convenablement de toute une superstructure comme celle-là ?
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 05 Fév 2010 17:48    Sujet du message: Répondre en citant

salut Gnata,
j'ai été impressionné par ce dernier message. Impressionné par sa force et sa violence. L'Afrique serait peuplée de des ignorants, tribalistes, sans esprit d'entreprise?
Comme je te sais sincère, ça demande vraiment réflexion.
est ce que c'est moi(comme quelqu'un me l'a reproché récemment) qui mets des lunettes pour voir l'Afrique plus belle qu'elle n'est, peuplée de gens qui se sacrifient pour envoyer leurs enfant à l'école, qui se marient à des taux importants entre supposées tribus, une Afrique où la débrouillardise est omniprésente. est ce qu c'est moi ou bien est ce toi qui développe là un énième avatar de l'afro-pessimisme?
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Ven 05 Fév 2010 21:09    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
Benny Da B' a écrit:
Gnata a écrit:


Mais n'iiiimpoooorte quoi, je ne sais même pas quoi te repondre !



Gbé est mieux que Draps, toi même tu sais !

A toi de choisir ce qui te dérange le moins.


Tu vois Benny, je vais décrire un individu plus bas (ce sera bien-sûr celui derrière le pseudo de Gnata) il est l'individu-type de l'africain vivant, et respirant l'air du Terrain dont tu vantes si nigaudement les vertus cognitives, cet individu est la règle ( je ne le décrète pas, par expérience je sais que la majorité d'entre les Africains sont pareille ), l'exception ce sont ces Mamadou Koulibaly. Obenga , Cheikh Anta et consorts.

Pour en finir avec ce mythe de "l'homme de terrain", je vais montrer que le "Terrain" est très souvent trop vicié pour y cerner ce qu'on veut discuter, à lui-seul il est incomplet dans une analyse sur le continent.

Comme toi, j'ai vécu en Afrique, j'étais dans la début vingtaine quand je suis arrivé ici en Occident, j'ai la mi-trentaine maintenant tout ça pour dire que j'ai l'avantage d'avoir deux perspectives d'une même réalité à des âges très critiques ce que n'ont pas ceux qui se targuent d'être uniquement sur le terrain (suis bien où je vais)...

Je sais parfaitement ce qu'on croit, pense et ressent lorsqu'on est là-bas, j'y suis né, j'ai même fait l'université là-bas, pour dire que j'avais quand même une certaine conscience de ce qui se passait autour de moi avant d'attérir ici :

1- Éducation: Je sais à quel point en Afrique l'éducation eurocentrique nous formate pour devenir des petits européens admirablement ratés (je le sais je l'ai subie) et pendant qu'elle nous rend inapte à regler nos problèmes les plus insignifiants, elle (cette éducation) ne manque pas de faire de nous des gens incroyablement imbus, on croit savoir ce qu'on ne soupconne même pas.
Tout est mis en place pour nous rendre inopérant, aucune connaissance de nous ni par nous-mêmes, tout est mécanique, un véritable cirque sur des savoirs dont on sait à peine à quoi ils serviront !

2- Politique: On croit savoir les origines des problèmes qui nous accablent pourtant nous ne subissons que ses "reflets", nous sommes loin du compte sur les origines de notre retard, étant de langue Bhété j'ai tout au long de ma vie appris à me méfier du Baoulé ou de l'Agni pour leur supposée perfidie, à detester le Dioula (je tairai les raisons par pudeur), à ne jamais mettre pied chez un Wobè ou un Guéré étant convaincu qu'ils étaient de fiéfés anthropophages (ect...) mais surtout à prendre de haut tout ce qui n'est pas Ivoirien, parce que ,semblait-il, nous étions les meilleurs, par rapport à quoi , à qui ? je ne m'étais jamais posé la question, pffff .

Pendant que Bwana et sa clique tiraient les ficelles assis à Paris, New-York ou London pour notre perte, moi j'étais persuadé que la plus grande menace pour mon intégrité venait de mon propre voisin Burkinabé, Malien ou Baoulé.

3- Économie : Nous avons été dréssés pour devenir de petits fonctionnaires travaillant au mieux pour bwana ou à défaut pour nos fonctions publiques tragiquement corrompues , quant à l'esprit d'initiative ou d'entreprise, c'est pour Bwana ou les Libanais, le petit commerce c'était pour les Dioula, eux étaient supposés avoir un don dans le commerce, nous ? on nous répétait ad nauseam que c'est dans l'école des blancs que se trouvait notre salut !

Toute ma vie en Afrique j'ai jamais sû que la BCEAO était un instrument francais pour nous entuber en règle, pourtant je le rappelle j'étais étudiant à l'université, j'ai jamais su que nos banques étaient faites pour ne pas prêter aux authoctones, j'ai jamais su qu'on était appauvris et non pauvres, j'ai jamais su ( et tout ca vivant sur le fameux "terrain") que bwana ne nous aidait pas gratuitement ect...

4- Société: Puisque j'étais gavé de télés et d'informations franco-francaises, j'ai appris à detester les Africains qui étaient raflés, brutalisés et re-expédiés par la police francaise chez eux comme des sacs de riz, juste parce qu'ils étaient présentés dans LEURS médias (que j'identifiais comme les miens aussi) comme des criminels.
L'Afropessimisme saupoudré de cynisme était ma tasse de thé, j'en jouissais juste à me moquer de tout ce qui était Africain, si tu savais comme ca m'éclatait...

Je ne me sentais, mais alors, absolument pas solidaires des Noirs d'aucune diapora, je coulais une larme traite pendant le visionnement de Roots à la télé, après bof la vie continuait.
Je n'avais aucune idée des combats de la diapora Noire, je maudissais le fait même d'être né en Afrique etant persuadé que les membres de cette diaspora étaient chanceux d'être nés en Occident, je ne comprenais jamais leurs plaintes sur le racisme, j'étais même persuadé qu'ils pouvaient passer outre ce "petit" problème d'incompréhension pour vivre en harmonie avec tout leurs concitoyens blancs, j'étais le plus outré lorsqu'ils parlaient de réparations, étant encore persuadé alors que TOUT ce qui leur était dû fût épongé depuis la fin de l'esclavage...

5- Le passé et l'Avenir : L'avenir se résumait à l'occident ou à Bwana, le passé se réduisait à cette Afrique pleine de losers qui de toutes facons etait trop pleine d'Africains, l'afrique du sud (malgré l'apartheid) était l'exemple politique idéal pour un bon dévéloppement de la Côte-d'Ivoire, là où ya Bwana ya développement, disions-nous en coeur, et ceux malgré l'oppression que nos frère vivaient, étais-je maso ? non tout juste "homme de terrain", le "terrain" était ainsi fait qu'il fabriquait ce genre d'individus...

Les perspectives locales d'avenir ? mais qui pouvait me convaincre qu'on pouvait les envisager là d'où j'étais ? je ne pensais même pas que pareille intuition existait, j'ai jamais pensé que j'étais formaté à être si niais, indolent, obtus et intellectuellement paresseux.

...Liste non-exhaustive !

Une certaine pudeur ( et surtout la honte) m'interdit d'étaler certaines autres de mes certitudes d'antan, elles sont tellement idiotes et bêtes que lorsque ,disais-je, tu me vantes ton expérience d'homme de terrain je ris jaune certes mais j'en ris quand même, ma foi, tu dois surement séduire une clique d'afropessimistes désespérés avec tes historettes de foire, mais pas tout le monde, certains ont appris à prendre du recul et à questionner systématiquement tout ce qui leur a été enseigné, inculqué à leur insu et vendu et s'il leur a fallu d'être à 12.000 km pour faire cette introspection-là, c'est tant mieux, c'est là une distance salutaire.


J'imagine un peu l'adulte terrible que serait devenu l'individu décrit plus haut, Afropessimiste à fond, toujours prêt à cracher sur l'Africain en prémier, cynique, bête, méchant, incrédule, naïf, admiratif de bwana à mort, enfin, rien qui psychologiquement vaille la peine de former une société viable avec ça !.

Conclusion: Si la majorité des Africains qui sont sur le "Terrain" ont le profil plus haut décrit , dis-moi pour quelle raison devrait-on tenir pour objectif ton histoire "d'homme de terrain" et croire obstusément qu'être sur le "terrain" est à elle seule determinante pour juger convenablement de toute une superstructure comme celle-là ?


GOOD !!!!
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 06 Fév 2010 13:43    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
salut Gnata, L'Afrique serait peuplée de des ignorants, tribalistes, sans esprit d'entreprise?
Jofrère, c'est pas ça que j'ai écris, j'ai parlé de Règle et d'Exception, comme en Côte-d'Ivoire avec les Dioula, il existe aussi au Cameroun l'exception les Bamiléké qui sont très entreprenants, on a aussi de nombreux esprits éveillés qui sont à l'oeuvre en Afrique, en Côte-d'Ivoire un Mamadou Koulibaly en est un parfait exemple, on a toutes ces exceptions ça et là qui malheureusement n'eclipsent pas la majorité, la règle !

Structurellement parlant nos systèmes politiques économiques et financiers (avec surtout nos Banques dans le cas de l'entreprenariat) n'aident pas dans le débat, originellement c'est à ce système-là (Esclavagiste-colonial-néocolonial) même qu'on doit cette indolence d'où émane la règle...

Citation:
est ce qu c'est moi ou bien est ce toi qui développe là un énième avatar de l'afro-pessimisme ?
Dire que l'expérience africaine a elle-seule est incomplète si on veut faire une analyse juste de notre condition, est-il un autre avatar de l'Afropessimisme ? Où s'arrête l'Afropessimisme et où commence une indexation de nos maux en vue d'une tentative de leur compréhension ?
À y voir de près, je crois que chacun devrait avoir sa reponse propore ...

Citation:
est ce que c'est moi(comme quelqu'un me l'a reproché récemment) qui mets des lunettes pour voir l'Afrique plus belle qu'elle n'est, peuplée de gens qui se sacrifient pour envoyer leurs enfant à l'école, qui se marient à des taux importants entre supposées tribus, une Afrique où la débrouillardise est omniprésente
Pas bien compris, en quoi la forte propension des gens à se marier avec les personnes de leur tribu te fait voir l'Afrique plus belle ?
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Dim 07 Fév 2010 04:38; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Sam 06 Fév 2010 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Il va quand même falloir que nous arrêtions de nous la raconter pour meubler le décor et que ceux qui ont des idées aident l'autre partie encore plongée dans l'"inexception de la règle" à se sortir de la marche dans le méandre.

Qu'importe que tel peuple soit très entrepreneur, tant que " l'inexception de la règle" est encore la condition de la houe et de la machette on aura beau compter les milliards sonnants, ce sera pareille...

L'Afrique et le monde noir sont face à des défis qu'il faut relever par des stratégies d'école et non plus des théories académiques qui ont tôt fait de nous endeuiller l'esprit...Il faut bien discerner afropessimisme qui n'est que la résultante additionnelle des incapacités stratégiques et l'afroscepticisme qui est l'endeuillement obtus des forces capacitaires.

La vraie problématique au-delà de cet afropessimisme et afroscepticisme est comment dé-obturer les moyens de se réaliser sans souffrir du poids du devoir collectif ?

Les premières réalisations sont personnelles car profondes, intérieures, de l'être à l'être, avant tout passage subjectif à l'individu...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 10 Fév 2010 19:24    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Gnata,
La thèse que tu défends en fait c’est qu’il faut quitter l’Afrique pour voir et pour comprendre.
Mais la question, c’est pour comprendre quoi ?

J’ai sensiblement le même parcours que toi et moi aussi j’ai l’impression de mieux comprendre les choses aujourd’hui qu’à 20 ans, n’est ce pas dans la logique des choses ?
J’ai sensiblement le même parcours que toi et moi aussi j’ai l’impression d’être revenu d’un certain nombre de choses qui nous ont été inculquées et qui sont à mon sens encore malheureusement toujours d’actualité.

Arrow Tu affirmes que lorsque tu étais en Côte d’ivoire, tu n’étais pas sensible aux questions concernant la diaspora et que tu étais outré lorsqu’on parlait de réparations et qu’il a fallu que tu arrives en occident pour être sensibilisé à ces questions.
En Afrique contrairement à ce que tu dis Gnata, les questions relatives à l’esclavage, aux diasporas et aux réparations sont extrêmement présentes dans l’imaginaire collectif et dans la vie intellectuelle. Ces questions sont au contraire omniprésentes.
C’est précisément ces mythes qui structurent notre pensée depuis trop longtemps qui la sclérosent complètement. Lorsque Wade fait sa proposition concernant Haïti, il sait pertinemment que c’est une thématique qui touche profondément les masses africaines. Mais c’est de la démagogie pure. Que ne donne-t-il ces terres fertiles à ceux qui souffrent au Sénégal?
Le ressassement de ces vieilles lunes prouve en vérité l’incapacité de nos élites a donner un horizon, une perspective aux masses africaines.

Arrow Tu affirmes que tu as appris à détester les africains qui se faisaient expulser de France. Cherches tu à exprimer l’idée que les africains dans leur majorité détestent ceux qui se font arrêter et expulser des pays européens?
Mais c’est une absurdité totale. Les africains se sentent évidemment solidaires de ces personnes et le vivent comme une humiliation. Tout comme d’ailleurs, ils sont solidaires de ceux nombreux qui perdent leur vie sur des radeaux de fortune ou dans le désert lybien.

Arrow Parlons d’éducation.
Si j’en crois les chiffres, le pourcentage de gens en Côte d’Ivoire atteignant le secondaire est à peu près de 25%. On peut donc estimer que ce pourcentage doit être inférieur pour l’université, extrêmement minoritaire donc. La côte d’Ivoire a comme beaucoup de pays africains a fait un effort conséquent pour qu’une majorité d’ivoiriens puissent au minimum sortir de l’école en sachant lire et écrire. C’est un pays qui s’est aussi doté d’établissements secondaires puis d’universités afin de former les gens dont elle avait besoin.
Si j’en crois toujours ce que tu dis, tu as bénéficié de cela et as pu poursuivre tes études jusqu’à l’université de façon gratuite ou presque je suppose.
Question : Je ne connais pas ta vie, je ne sais pas dans quel domaine tu travailles, mais ce savoir acquis au sein de l’université, t’as il servi d’une manière ou d’une autre dans le cadre d’une poursuite d’étude en Occident ou dans le cadre de l’activité professionnelle que tu exerces peut-être aujourd’hui ?
Tu vilipendes un savoir auquel une grande majorité d’ivoiriens n’ont pas accès alors qu’ils voudraient bien, un savoir dont il s’avère que pour beaucoup d’entre nous, c’est les pays développés qui en profitent.

Arrow Je finirai en parlant de cette histoire de tribalisme. Tu as 35 ans, tu es donc né au milieu des années 70. Tu es quelqu’un visiblement éduqué et en âge de raison, tu étais persuadé que les Wobè ou les guérés étaient des anthropophages ?
Je ne connais pas le contexte ivoirien, mais en tous cas, si le Cameroun n’est pas exempt de comportements tribalistes, je n’ai pas souvenir d’avoir rencontré au cours de mon existence l’accusation d’anthropophagie. Peut-être est ce une spécificité ivoirienne.
Concernant les Dioula et les bamilékés, là il faut que tu m’explique. L’école nous apprendrait à être de petits fonctionnaires, mais ceci n’est pas donc valable pour ces peuples.
Ne vont-ils pas à cette même école ? Il semblerait d’après radio-trottoir qu’ils y aillent même encore plus que les autres et qu’ils y réussissent aussi mieux que les autres. Elle est où la cohérence ?

Gnata, je reste un peu perplexe par rapport non pas à ton expérience du terrain ivoirien mais à la restitution que tu en fais aujourd’hui.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Jeu 11 Fév 2010 02:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'attendais à ce que Benny reponde ... mais bon !
Jofrere a écrit:
Salut Gnata, La thèse que tu défends en fait c’est qu’il faut quitter l’Afrique pour voir et pour comprendre.
Mais la question, c’est pour comprendre quoi ? [...] ...


Jofrère, est-ce de l'audace ou de l'incrédulité ? l'audace (ou l'incrédulité) de te permettre de décontextualiser toute mon intervention et vouloir en même temps comprendre où elle voulait en venir ou espérer découvrir ce qu'elle voulait refuter ?

L'idée c'est que pour le commun comme moi, l'expérience Africaine à elle seule n'est pas suffisante pour cerner les enjeux nous concernant et que le "Terrain" dont parle Benny n'a jamais eu vocation à nous faire prendre conscience d'un quelconque enjeu, voilà pourqupoi encore aujourd'hui des milliers de jeunes Africains meurent dans la méditérannée persuadées que L'Afrique n'a rien à leur apporter, le niveau d'instruction n'a rien à y voir ...
Tant mieux pour les exceptions de ton genre qui ont compris depuiiiis bien longtemps ce que nous pauvres communs lambda avons mis tant de temps à comprendre !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Merikama
Grioonaute 1


Inscrit le: 07 Sep 2008
Messages: 254

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2010 14:15    Sujet du message: Répondre en citant


conférence wade sur Haiti-2
envoyé par senewebvideo. - L'actualité du moment en vidéo.
_________________


"L’esclave qui n’est pas capable d’assumer sa révolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. Cet esclave répondra seul de son malheur s’il se fait des illusions sur la condescendance suspecte d’un maître qui prétend l’affranchir". THOMAS SANKARA

[Sankara = S ˁnḫ Rˁ]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 17:55    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
Je m'attendais à ce que Benny reponde ... mais bon !

Il y a quand même quelque chose de frappant, c'est comment des gens qui vivent en occident depuis 20 ou 30 ans essaient par des tours de passe passe sémantique d'affirmer qu'ils connaissent mieux les réalités des nos pays que les gens qui y vivent.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 20:45    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Gnata

Posté le: Jeu 11 Fév 2010 01:10 Sujet du message:

--------------------------------------------------------------------------------

Je m'attendais à ce que Benny reponde ... mais bon !



Et pourquoi même ?

Hein ?

Et pourquoi devrais-je me sentir obligé de répondre à cette nauséabonde "démonstration" de notre soit-disante débilité nous les pauvres bougres qui n'avons pas eu la chance de nous faire "édifier" in situ par le monde occidental ? Nous qui, le nez dans la bouse, ne comprenons rien à rien du monde qui nous entoure et ne sommes capable de choix rationnels ou raisonné.

Pourquoi donc, en outre, devrais-je me sentir obligé de venir, en bon faire valoir de ta "splendeur", me fourvoyer à commenter ton narcissisme bêlant ?

Désolé Gnata, mais au risque de te décevoir, non je n'ai pas été transpercé par les dagues affutées de ta pensée. A aucun moment en lisant ta mise à nue, mes genoux n'ont flagellé devant le vertige insondable de ta proposition.

Car ne nous y trompons pas Gnata et analysons froidement le plat que tu nous proposes là. Il s'agit ni plus ni moins que de l'exposition obscène de ton syndrome de l'évolué.

Je veux dire par là, qu'à part nous expliquer en t'étalant, à quel points, domaine par domaine, fuir le continent à fait de toi un "nouvel homme" au point que tu traites toi-même de débile l'africain que tu aurais pu devenir si tu n'étais pas sorti du continent, je ne vois pas quoi retenir d'autres…

A vrai dire, lorsque j'ai lu ton pensum pour la première fois, il y a quelques jours maintenant, j'ai eu plus pitié qu'autre chose… Ce qui explique aussi mon peu d'entrain à "répondre". Toi en revanche, je devine que tu y as mis toutes tes "tripes". Cela se sent. Et je dirais que c'est surtout pour cela que ca fait "un peu mal". Comme c'est de saison, j'ai envie de dire que tu me fais penser à un quaterback sur-motivé qui ne se rend pas compte qu'il a oublié de remettre son casque après le huddle et qui plus, après le snap, sort benoitement de la poche.

A toi de voir, à découvert, au milieu du gué, ca donne des frissons…

D'ailleurs, un obscur cinquième remplaçant qui du bout des doigts, te tapote sur le dos, tu as bien sur toi-même remarqué que les titulaires de ta frontline, les cadors de ta secte, sont restés coi. D'un silence assourdissant j'ai envie de dire. Car à bien y regarder, qui voudrait venir se fourvoyer à pérorer sur la puissance de ses raisonnements depuis qu'il a été correctement civilisé par les blancs ? C'est à mourir de rire lorsqu'on y réfléchit 5 minutes !

Alors oui, au vu de tout cela, tu devais être impatient d'avoir ma "réaction". Mais bon … à quoi bon ? A quoi bon discuter avec nous ? Nous les demeurés resté englués dans la bêtise crasse et la gestion quotidienne de nos intérêts. Qu'elle est hideuse cette nature humaine ! Indigne des pharaons que nous sommes de toute éternité.

Et si malgré tout, malgré tout cela, il fallait revenir au fond de ta "proposition"?

Je dirais qu'elle conclue parfaitement ce que je pressens et ressens de pas mal de positionnements sur Grioo et ailleurs.

A savoir, qu'englué dans une logique tellement idéologique, tellement totalisante, vous en êtes capable de "démontrer" doctement à des gens que ce qu'ils voient n'existe pas, que ce qu'ils vivent n'est pas réel. Ce n'est d'ailleurs pas du tout étonnant. La continuation de cette logique idéologique qui comme son nom l'indique cherche à faire rentrer la réalité dans une vision du monde ne peut que mener à ce genre d'aberration fondamentale pour peu qu'on y réfléchisse 5 minutes.

Ce sont les mêmes idéologues qui se gargarisaient à longueur de journée du peuple et de la classe ouvrière du temps du Marxisme triomphant mais qu'en réalité, le peuple au quotidien, dans le vécu, dégoutai.

Le tour de passe-passe est quand même incroyable lorsqu'on s'arrête pour y réfléchir un tant soi peu. On me reproche, du haut de ses 12 000 km de supériorité d'oser remettre en cause les constructions idéologiques transcendantale de mes frères expatrié. Mais qui suis-je en effet pour oser un tel blasphème ?

Si je comprends bien, les blancs après t'avoir défait, ton RE-fait ? Mais c'est parfait. Bravo!

Mais comment veux tu que je considère cela comme un projet pour mon pays ? Mon continent ? Car qu'on le veuille ou pas, l'Histoire et le futur de l'Afrique se fera avec tous ses fils et filles, des plus brillants au plus tarés, tout le monde est sur le bateau. Tu auras beau jeu de nous expliquer que toi, en vertu de ta surpuissance intellectuelle qui t'a permis de mettre à jour les secrets des blancs ET des noirs, tu es apte à conduire le bateau…j'ai des doutes. . .

Je te laisse donc pérorer tout à ton aise. Tu trouveras ici tout l'espace dont tu as besoin pour venir exposer tes névroses et soit sur que personne ne te dérangera.

En résumé et pour conclure, j'en ai plus qu'assez de ces Africains qui se pensent plus malin que leurs frères restés sur le continent parce qu'ils vivent dans les endroits les plus "hype" du monde et plus malins que les occidentaux parce qu'ils seraient des Africains "conscients".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:


Gbé est mieux que Draps, toi même tu sais !

A toi de choisir ce qui te dérange le moins.


J'étais sûr que tu ne pourrais en rester là et que ton orgueil te conduirais à nous exposer ton séant....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Franceàfrique
Grioonaute


Inscrit le: 29 Sep 2005
Messages: 38

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 21:39    Sujet du message: Répondre en citant

Real talk.
_________________
There's only two things in life that are constant that's change and change.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2010 21:47    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:
On me reproche, du haut de ses 12 000 km de supériorité d'oser remettre en cause les constructions idéologiques

Bagarrez sans déchirer les habits!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Mar 16 Fév 2010 09:23    Sujet du message: Répondre en citant

Benny Da B' a écrit:


Et pourquoi devrais-je me sentir obligé de répondre à cette nauséabonde "démonstration" de notre soit-disante débilité nous les pauvres bougres qui n'avons pas eu la chance de nous faire "édifier" in situ par le monde occidental ? Nous qui, le nez dans la bouse, ne comprenons rien à rien du monde qui nous entoure et ne sommes capable de choix rationnels ou raisonné [...]


"Exposer mon seant" (tendances homosexuelles ou lapsus ?) bon on va dire lapsus...
Enfin, pendant encore combien de temps tu vas abonder dans une thématique et lorsqu'on va exposer une autre perspective tu vas passer furtivement à un autre registre ?

"Seant, nez dans la bouse, incapables, Football , quaterBack, cinquième remplaçant", ...couuucouuu revient-nous, surtout concentré au-desssus des épaules, mer... !

On parlait de l'expérience Africaine comme étant quelquechose d'incomplet dans la compréhension de notre condition, pour rappel tu disais qu'à elle seule cette expérience était suffisante avec ta semi vérité sur la fable de l'homme de terrain, moi je disais autre chose... ce dialogue-ci se voulait didactique (enfin dans mon esprit) là nous en sommes au coup des pleurs, lamentations et autre victimisation, c'est à croire que tu es le seul Africain ici qui sache ce que c'est que vivre en Afrique, alors que tu as devant toi des gens qui y sont nés qui y ont vécu et qui ont encore de la famille là.

Ai-je eu tort d'exposer mon expérience, pour expliquer mon point ? (n+n) fois non! ci-exposés sont les faits et comment ils sont pour une meilleure compréhension, quant aux fables et habituelles sémi-vérités, traquenards à incrédules, elles resistent rarement à la saine contradiction, de plus, nous n'en sommes plus aux interprétations absconses de trouduc suffisant que tu essaies de me refourguer, mais à soutenir ce que tu as auparavant dit, c'est ce qu'il y aurait de plus constructif à faire.

Maintenant si au lieu de discuter intelligemment d'un sujet aussi intéressant tu veux forcément brandir devant groupies (oups! public) et hurluberlus tenus à tes hanches que Gnata-le-névrosé dit que l'Africain qui est resté en Afrique ne comprend rien ? bof soit, mais lis bien ça: I really don't give a damn!.

Être à 12.000 ne veut pas dire qu'on n'y va plus, qu'on ne sait plus ce que c'est que vivre en Afrique ou qu'on ait oublié ce que c'est que d'y être, Beeennyyyy tu ne parles pas à un Afro-européen ni à un Africain-Americain, ni à un Afro-machin mais à un Africain, ce que tu sais de l'Afrique, je le sais aussi bien.
Se saborder, intellectuellement parlant, en face de l'habituelle farce de l'homme de terrain pour laisser toute la latitude de refexion sur nos propres affaires aux Benny et Cies, sera un tort immense qu'on se fera, yes I said it !.

Bon bah en plus de tes histoires de seant tu as fini de troller le post, c'est vrai cependant les histoires où on commence à scruter les seants des autres entre hommes me rendent vertigineusement nerveux, mais j'aurais voulu quand même qu'on épuise (tente de le faire en tout cas) le sujet discuté, mais bon se sera surement dans un autre tournant.
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 16 Fév 2010 14:50    Sujet du message: Répondre en citant

il faut dépassionner un peu le débat. ce n'est pas comme ça que vous allez faire vivre la démocratie ivoirienne

Ceci dit, il y a quelque chose de vrai dans ce qui a été dit: L'occident est encore pour le moment le carrefour de la vie intellectuelle. C'est là que vivent les chercheurs, c'est là que sont les éditeurs et les médias. Quand on vit ici, sur le plan de la richesse et de l'accessibilité de l'information, on est favorisé.

Mais il ne faut pas être manichéen, il y a des gens qui vivent en France depuis 20 ans et qui restent les plus grands tribalistes. De même, les gens qui chez épousent des personnes d'autres régions, c'est quand même eux qui sur le terrain font reculer ces comportements.

Ce avec quoi je ne suis pas d'accord c'est cette histoire d'école des blancs. Le paradoxe c'est que, ceux qui disent ça, c'est toujours des gens ayant poussé les études jusqu'au supérieur. Les analphabètes eux aimeraient y aller à cette école des blancs. Pourquoi?
On y apprend à raisonner, on acquiert une culture, on acquiert des savoirs et des savoir-faires. On est mieux préparé à affronter le monde.
Beaucoup de soucis trouvent leur source dans le manque d'éducation.

je lis que l'école nous formate pour vivre comme des blancs. Mais ça n'a rien à voir avec l'école. l'école n'est pas l'instrument de domination, la domination, elle est là, elle est partout. L'école est justement la porte de sortie.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Mer 17 Fév 2010 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Ce avec quoi je ne suis pas d'accord c'est cette histoire d'école des blancs. Le paradoxe c'est que, ceux qui disent ça, c'est toujours des gens ayant poussé les études jusqu'au supérieur.

Faux, c'est une expression vieille comme le matérialisme africain qui veut que quand on réfléchit avec une vision éclairée de la vie on est traité de celui qui fréquente l'école des blancs, par contre quand on a réussit dans la vie et qu'on revient avec des présents pour tout le monde, il n'y a plus d'école des blancs"...Ce débat se situe au carrefour de l'ignorance et l'acquisition de la connaissance par l'éducation qui peut très bien être une ouverture vers d'autres manières de penser et de voir la vie...
Citation:
il faut dépassionner un peu le débat

Il faut surtout se déringardiser! En lisant certains postes on a tôt eu l'impression que si on enlève l'acquisition de l'école des "blancs", la coquille reste vide...

Et c'est à se demander s'il ne faut pas remercier cette fameuse école des blancs...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2645

MessagePosté le: Dim 28 Fév 2010 10:52    Sujet du message: Re: Palabres Répondre en citant

Voila bien l'avantage de la carricature, on n'a pas vraiment besoin de palabre !

Webhad a écrit:
Citation:
En résumé et pour conclure, j'en ai plus qu'assez de ces Africains qui se pensent plus malin que leurs frères restés sur le continent parce qu'ils vivent dans les endroits les plus "hype" du monde et plus malins que les occidentaux parce qu'ils seraient des Africains "conscients".

Bravo Benny da Be !

Voila quelqu'un qui ne palabre pas, qui ne pratique pas la langue de bois, qui s'exprime sans mettre en avant son cursus universitaire ou bien une parfaite ( ! ) connaissance de Diop, Fanon et autres (comme de nombreux africains qui « prétendent les avoir lus. »)

Benny da Be est peut être Docteur, Chauffeur de taxi, Professeur, Maçon, Fonctionnaire ou autre. Peu importe ! Je lis depuis plusieurs années ses commentaires sur Grioo et je veux souligner leurs trois principales qualités : spontanéïté, sincérité et clarté, qualités rares et inconnues des intellectuels bavards ou des politiciens manipulateurs qui hantent les forums de ce site.

_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group