Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tablette tactile : le Congo entre dans la danse avec "W

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Sciences & Technologies
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Jeu 22 Sep 2011 14:02    Sujet du message: Tablette tactile : le Congo entre dans la danse avec "W Répondre en citant

Voila au moins un Congolais qui agit et qui nous change des bavardages pedants de Marvel.

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20110922122322/congo-developpement-chine-samsungtablette-tactile-le-congo-entre-dans-la-danse-avec-way-c.html

Citation:
Tablette tactile : le Congo entre dans la danse avec "Way-C"


22/09/2011 à 13h:04 Par Julien Clémençot

Vérone Mankou, un jeune Congolais de 25 ans, lance "Way-C", la première tablette tactile africaine. Bon marché, sa création parie aussi sur la production de contenus africains pour trouver son public sur le continent.

À Shenzhen, ville de la province chinoise du Guangdong et capitale mondiale de l'électronique grand public, « son usine » est à deux pas de celle de Foxconn, l'assembleur des produits Apple. Pour Vérone Mankou, l'anecdote vaut de l'or quand il s'agit de défendre sa création : la première tablette tactile africaine, baptisée Way-C, dont il annonce la commercialisation pour le 17 octobre prochain.

« Personne ne dirait que l'Iphone est un téléphone chinois. C'est la même chose pour nous, l'intégralité du design et l'architecture ont été réalisés au Congo », explique-t-il. Tous les éléments de la tablette Way-C ont été dimensionnés pour répondre au mieux aux besoins et aux réalités du continent. À commencer par son prix : 150 000 F CFA (228 euros) alors qu'une tablette Samsung Galaxy première génération est vendu 400 000 F CFA à Brazzaville, sans parler de l'Ipad pour lequel il faut tout de même débourser 600 000 F CFA.

Le tarif bon marché de la Way-C justifie quelques sacrifices, comme l’absence pour l’instant de carte SIM et un écran de 7 pouces, néanmoins acceptable pour le web. « Deux pouces de plus et la note aurait automatiquement grimpé de 80 dollars », explique Vérone Mankou. Equipé d'un microprocesseur de 1,2Ghz, loin d'être ridicule (c’est autant que l’iPad), la tablette utilise une version personnalisée du logiciel libre Androïd comme système d'exploitation, « toujours pour une question de coût », explique Mankou, qui promet une autonomie de 6 à 10 heures en fonction des usages.

Une dizaine de pays intéressés

En plus du Congo, où le grand public pourra notamment la trouver dans les boutiques « Bureau Top », la Way-C pourrait être rapidement distribuée dans une dizaine de pays d'Afrique de l'Ouest et en Belgique. « Nous recevons des dizaines de sollicitations d'entrepreneurs qui souhaitent importer la tablette dans leur pays », s’enthousiasme Vérone Mankou. Des marchés où le prix serait susceptible d'augmenter en fonction des coûts logistiques et de la fiscalité, mais toujours en restant sous la barre psychologique des 200 000 F CFA.

Autre piste étudiée pour la commercialisation de la Way-C, la possibilité de s'associer avec un opérateur de téléphonie ou un fournisseur d'accès Internet pour faire baisser le prix de vente. À noter que si la tablette peut accéder au web en wifi (connexion sans fil), elle a besoin d'un modem pour se connecter aux réseaux télécoms 2,5 ou 3G.

Reste que le succès de la première tablette africaine est encore loin d'être assuré, malgré les bons retours des premiers utilisateurs, dont l'équipe de jeuneafrique.com (photo ci-contre) et les ministres congolais des Postes et Télécommunications et du Développement industriel. Vérone Mankou doit encore trouver 183 000 euros pour payer la fabrication des mille premiers exemplaires.

« C'est un peu long mais je suis confiant », assure-t-il. Financé sur fonds propres grâce à sa webagency VMK, le projet lui a déjà coûté 86 millions de F CFA depuis la phase de recherche et de développement débutée en 2009 jusqu'à la présentation des produits finis lors de l’Africa Web Summit qui s’est tenu à Brazzaville du 17 au 18 septembre. « Cela a été très dur. Ma société a frôlé la faillite à trois reprises et j'ai dû prendre des mesures d'austérité bien avant la Grèce », plaisante le jeune patron de 25 ans, qui compte atteindre les 10 000 ventes.

Label africain

Pour réaliser cet objectif, Vérone Mankou veut renforcer le caractère africain de son produit en misant sur le développement d'applications locales. Dès la semaine prochaine, il lancera sur son site un appel adressé aux programmeurs du continent et a déjà prévu la création d'une plateforme pour diffuser leurs créations, « parce qu'un contenu donnant par exemple les horaires des pharmacies de Pointe Noire ne trouvera pas sa place sur l’Android market (boutique en ligne de logiciels gérée par Android), mais intéresse nos clients », précise-t-il.

Des consommateurs africains qui lui ont déjà inspiré son prochain défi : proposer un smartphone à moins de 100 000 F CFA, du jamais vu au Congo. « En créant une tablette, nous avons prouvé que nous avions le savoir-faire. Il suffit d'ajouter un microphone, un processeur permettant de passer des appels et le tour est joué ». D'ailleurs, la date de sortie de son prochain produit est déjà arrêtée. Ce sera en mars prochain.
____________
La tablette Way-C en chiffres :
Processeur de 1,2Ghz
Mémoire : RAM de 512 Mo
Espace disque : Disque dur de 7go
Écran 7 pouces capacitif multitouche (supporte jusqu'à 5 doigts) d'une résolution de 800x480 pixels
Batterie : 10h d'autonomie en musique
Épaisseur : 1,25cm
Système d'exploitation : Android 2.3.3
Fourni avec un emplacement de carte mémoire microSD
Supporte le Flash, les vidéos en HD et les jeux 3D

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 14:46    Sujet du message: Répondre en citant

sujet plus qu'intéressant. mais le première chose que tu fais c'est de le rabaisser immédiatement au ras des pâquerettes comme si tu tu te surprenais toi même de ta propre audace.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 15:43    Sujet du message: Répondre en citant

1- Laughing Qu'est ce que Marvel vient faire la dedans ?

2- En quoi cette tablette fabriquée en Chine, marketée comme "africaine" et qui n'a rien d'africain, est-elle africaine ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Ven 23 Sep 2011 23:57    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
1- Laughing Qu'est ce que Marvel vient faire la dedans ?

2- En quoi cette tablette fabriquée en Chine, marketée comme "africaine" et qui n'a rien d'africain, est-elle africaine ?


Voici ce qu'un rabat-joie écrit :
Citation:
En quoi cette tablette fabriquée en Chine, marketée comme "africaine" et qui n'a rien d'africain, est-elle africaine ?


Cet esprit confus ne sait même pas que Apple leader mondial dans le secteur fait aussi fabriquer ses produits en chine(hp, et beaucoup d'autres...) , mais ça ne change rien au fait que Apple soit américain?
De même vmk à partir du congo s'occupe des développements, du design et de la r&d, puis après fait assembler en chine (comme toutes les grandes entreprises du secteur)pourquoi veux-tu donc lui ôter son africanité?

Et quand tu dis "qui n'a rien d'africain" ça veut dire quoi? qu'est-ce qui est propre à l'afrique et qui ne figure pas dessus?
Ne sais tu pas qu'aujourd'hui dans ce secteur, il serait suicidaire pour un entrepreneur qui se respecte d'essayer d'assembler autrepart qu'en chine?
Pourquoi voudrait-tu que lui, parce-que africain fasse fi des lois et des réalités du marché lorsqu'il se lance dans un projet pareil? sommes-nous sérieux?
Moi je félicite plutôt l'initiative courageuse de ce jeune congolais qui a eu l'intelligence de se saisir efficacement des nouvelles opportunités qu'offre le marché chinois : c'est d'ailleurs ce que font les europeens et les américains-par des délocalisations à outrance, et l'endettement extérieur chinois-depuis plus de vingt ans...Si les africains le comprennent aussi tant mieux, et c'est bien ainsi...
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 21:36    Sujet du message: Répondre en citant

afrobeat a écrit:
Ne sais tu pas qu'aujourd'hui dans ce secteur, il serait suicidaire pour un entrepreneur qui se respecte d'essayer d'assembler autrepart qu'en chine?
Pourquoi voudrait-tu que lui, parce-que africain fasse fi des lois et des réalités du marché lorsqu'il se lance dans un projet pareil? sommes-nous sérieux?


afrobeat a écrit:
.c'est d'ailleurs ce que font les europeens et les américains-par des délocalisations à outrance.


C'est quand je lis que je me dis que nous avons vraiment un problème de vision et de perspective. Effectivement Apple fait construire ses tablettes en Chine, tout comme le font certainement Nike et autres. Effectivement les multinationales européennes et américaines ont accentué leurs marges dans les dernières decennies en recherchant des coûts moindres au travers de délocalisations massives.
Tu parles d'opportunités. Mais quelles sont les conséquences pour ces pays de ces délocalisations? Effectivement, le cadre a sa tablette à bas coût et ses petites applis. Mais qu'en est il de l'ouvrier? Ne fais tu pas le lien entre l'appauvrissement d'une partie des populations de ces pays et les crises successives qu'ils traversent? Tu penses vraiment que la délocalisation soit un modèle de développement?

Il faut déjà se poser la question de savoir ce qu'est une tablette? Quel est le modèle économique derrière? Apple ne se fait pas d'argent en vendant ses tablettes mais par les applications et la publicité. Le risque est donc de se retrouver une fois de plus dans un modèle où nous ne produisons rien et où nous sommes les consommateurs. Ce qui est intéressant par contre, c'est qu'au moins il existe dans divers pays africains, Sénégal, Congo et d'autres des gens qui se forment pour coder des applications Iphone et Android. ça c'est intéressant. Mais ce n'est pas suffisant.

On extrait les minéraux pour fabriquer ces tablettes de nos pays. Il règen dans nos pays un chomage endémique. Devons nou nous résoudre à laisser les chinois fabriquer des choses pour nous? La comparaison avec les USA est absurde. Parceque même si les masses laborieuses sont largement perdantes, il y a des gagnants dans ce histoire, c'est les multinationales. Mais chez nous?

Bien sûr, tout ça dépasse largement le cas Verone Mankou, dont je salue la dynamisme et l'envie d'innover.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Sam 24 Sep 2011 23:06    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
afrobeat a écrit:
Ne sais tu pas qu'aujourd'hui dans ce secteur, il serait suicidaire pour un entrepreneur qui se respecte d'essayer d'assembler autrepart qu'en chine?
Pourquoi voudrait-tu que lui, parce-que africain fasse fi des lois et des réalités du marché lorsqu'il se lance dans un projet pareil? sommes-nous sérieux?


afrobeat a écrit:
.c'est d'ailleurs ce que font les europeens et les américains-par des délocalisations à outrance.


C'est quand je lis que je me dis que nous avons vraiment un problème de vision et de perspective. Effectivement Apple fait construire ses tablettes en Chine, tout comme le font certainement Nike et autres. Effectivement les multinationales européennes et américaines ont accentué leurs marges dans les dernières decennies en recherchant des coûts moindres au travers de délocalisations massives.
Tu parles d'opportunités. Mais quelles sont les conséquences pour ces pays de ces délocalisations? Effectivement, le cadre a sa tablette à bas coût et ses petites applis. Mais qu'en est il de l'ouvrier? Ne fais tu pas le lien entre l'appauvrissement d'une partie des populations de ces pays et les crises successives qu'ils traversent? Tu penses vraiment que la délocalisation soit un modèle de développement?

Il faut déjà se poser la question de savoir ce qu'est une tablette? Quel est le modèle économique derrière? Apple ne se fait pas d'argent en vendant ses tablettes mais par les applications et la publicité. Le risque est donc de se retrouver une fois de plus dans un modèle où nous ne produisons rien et où nous sommes les consommateurs. Ce qui est intéressant par contre, c'est qu'au moins il existe dans divers pays africains, Sénégal, Congo et d'autres des gens qui se forment pour coder des applications Iphone et Android. ça c'est intéressant. Mais ce n'est pas suffisant.

On extrait les minéraux pour fabriquer ces tablettes de nos pays. Il règen dans nos pays un chomage endémique. Devons nou nous résoudre à laisser les chinois fabriquer des choses pour nous? La comparaison avec les USA est absurde. Parceque même si les masses laborieuses sont largement perdantes, il y a des gagnants dans ce histoire, c'est les multinationales. Mais chez nous?

Bien sûr, tout ça dépasse largement le cas Verone Mankou, dont je salue la dynamisme et l'envie d'innover.


Jofrere merci de rester dans le sujet : il n'est pas question ici de débattre sur les bienfaits ni des méfaits des délocalisations...
On est pas non plus entrain de discuter sur l'origine et les conséquences de la crise actuelle...
J'essayais juste d'apporter une réponse à cette assertion insensée de panafricain...

Pour le modèle économique des tablettes, c'est un marché assez récent et qui est appelé à évoluer, rien n'est figée : pour ta gouverne apple avait 89% des parts de marché en 2010, ils sont aujour'dhui à presque 70% ça reste un écart suffisant par rapport à ses concurrents pour continuer à faire des marges sur la vente des tablettes... après lorsque la concurrence va s'accentuer, biensure il faudra modifier le modèle économique en essayant de marger peut-être sur les accessoires, ou les appli, d'ailleurs c'est la stratégie que hp veut mettre en place en ce moment avec son touchpad : ayant compris qu'elle ne pouvait pas concurrencer directement apple, elle a baissé de plus de 70% ses prix et veux appliquer au tablettes le modèle économique de ses imprimantes, dans lequel ils font leur marges non pas sur la vente des imprimantes, mais sur les accessoires(cartouches et autres...)

Mais encore une fois là n'est pas le sujet, si tu veux crée des topics sur les questions que tu as soulevées, qui n'ont rien à voir avec mankou, il n' a jamais dit qu'il était pour ou contre les délocalisations, moi non plus! il n'a jamais dit que son modèle économique était essentiellement basée sur la vente de son truc, moi non plus!
alors que me veux-tu homme amoureux des polémiques?

Jofrere je viens pas sur ce forum pour "tuer le temps" donc si c'est ton objectif trouve toi un autre client...

Citation:
Bien sûr, tout ça dépasse largement le cas Verone Mankou, dont je salue la dynamisme et l'envie d'innover

Bien! à la fin tu retrouve tes esprits, moi aussi c'est le dynamisme et le courage de ce gars que je salue, sachant bien que beaucoup d'africains ont peur d'oser dans nos pays : beaucoup attendent le moment idéal où tous les conditions seront réunis pour faire ci-ou ça, plus de dictateurs, plus de ci ou de ça, biensure ce moment n'existe pas et n'existera jamais si eux-même ne le creent pas en osant, de toute façon personne ne viendra mettre en place ces conditions idéales à notre place...
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Sep 2011 01:29    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que tu n'as m'as pas bien compris. Quand Panafricain dit que la tablette n'est pas africaine, je pense que ce n'est pas la questionee Le positif c'est d'avoir quelqu'un qui prenne le train de l'innovation. Par contre la délocalisation ne sera jamais comme tu le prétends un modèle pour qui que ce soit.
Le modèle économique de Apple repose sur les applications et la publicité et non sur les marges qu'ils font sur la vente des tablettes. Sans ces applications, quel est l'intérêt pour quelqu'un d'acheter une tablette plutôt qu'un ordinateur portable?
Google a décidé de s'investir en Afrique, dans l'idée que le téléphone portable a un grand avenir sur notre continent. Nous devons être à la hauteur de ça être capable de produire du soft.
Mais au delà de ça, le modèle doit être de produire nous même ces matériels. C'est ça la vision.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Dim 25 Sep 2011 12:11    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Je crois que tu n'as m'as pas bien compris. Quand Panafricain dit que la tablette n'est pas africaine, je pense que ce n'est pas la questionee Le positif c'est d'avoir quelqu'un qui prenne le train de l'innovation. Par contre la délocalisation ne sera jamais comme tu le prétends un modèle pour qui que ce soit.
Le modèle économique de Apple repose sur les applications et la publicité et non sur les marges qu'ils font sur la vente des tablettes. Sans ces applications, quel est l'intérêt pour quelqu'un d'acheter une tablette plutôt qu'un ordinateur portable?
Google a décidé de s'investir en Afrique, dans l'idée que le téléphone portable a un grand avenir sur notre continent. Nous devons être à la hauteur de ça être capable de produire du soft.
Mais au delà de ça, le modèle doit être de produire nous même ces matériels. C'est ça la vision.

Il y a des gens qui ont un besoin urgent de suivre des cours de logique ici... Arrow
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Sep 2011 17:06    Sujet du message: Répondre en citant

débat typiquement griootesque. Laughing

anyway, le sujet est intéressant, l'initiative l'est aussi assurément.
En Afrique beaucoup de gens sont maintenant équipés, notamment en laptop. Mais je pense que peu de gens bénéficient d'une connexion internet à domicile. Et les connexions en cyber café sont la plupart du temps catastrophique.
Un appareil, quelqu'il soit c'est du matériel et du contenu. En Europe, la plupart des gens bénéficient d'une connexion à domicile. Par cette connexion, ils arrivent à acceder tout un tas de contenus culturels.
Ce qu'ont apporté les smartphones c'est le côté nomade. Leur force c'est la connexion aux réseau GSM.
La tablette essaie de se positionner entre les 2. Il existe des tablettes avec connexion GSM d'autres comme les archos avec uniquement une connexion WIFI.
Je serais en tous cas curieux de savoir dans le modèle de Vero Mankou, quelle population est spécifiquement visée, 200000 FCFA étant quand même une somme conséquente, et pour quel usage, professionnel, récratif. à suivre donc ...
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Lun 26 Sep 2011 09:43    Sujet du message: Répondre en citant

Très cher Afrobeat, mon esprit n'est nullement confus, bien au contraire. Je sais parfaitement que tout le monde ou presque fait fabriquer ses produits en Chine. Seulement, dans l'exemple que tu donnes, si les tablettes d'Apple sont fabriquées en Chine, elles sont bel et bien conçues par Apple aux USA (système d'exploitation, ergonomie, fonctionnalités etc)

Ce n'est évidemment pas le cas de notre tablette africaine. Son promoteur a tout simplement acheté clé en main une tablette conçue et fabriquée en Chine à laquelle il a donné un nom "africain". Mais ça n'en fait pas une tablette "africaine" pour autant. Désolé.

Quel est le système d'exploitation de notre tablette africaine ? Android 2.3. Dis moi donc quelles innovations a apporté notre promoteur africain ? Quel(s) logiciel(s) spécifique a t-il ajouté ?

Je suis passé à la Fnac des champs elysées le week-end dernier. J'ai vu des tablettes plus performantes et bien moins chères (80 euros de moins) que notre tablette africaine. Inutile de dire que mon choix va être vite fait.

afrobeat a écrit:
Panafricain a écrit:
1- Laughing Qu'est ce que Marvel vient faire la dedans ?

2- En quoi cette tablette fabriquée en Chine, marketée comme "africaine" et qui n'a rien d'africain, est-elle africaine ?


Voici ce qu'un rabat-joie écrit :
Citation:
En quoi cette tablette fabriquée en Chine, marketée comme "africaine" et qui n'a rien d'africain, est-elle africaine ?


Cet esprit confus ne sait même pas que Apple leader mondial dans le secteur fait aussi fabriquer ses produits en chine(hp, et beaucoup d'autres...) , mais ça ne change rien au fait que Apple soit américain?
De même vmk à partir du congo s'occupe des développements, du design et de la r&d, puis après fait assembler en chine (comme toutes les grandes entreprises du secteur)pourquoi veux-tu donc lui ôter son africanité?

Et quand tu dis "qui n'a rien d'africain" ça veut dire quoi? qu'est-ce qui est propre à l'afrique et qui ne figure pas dessus?
Ne sais tu pas qu'aujourd'hui dans ce secteur, il serait suicidaire pour un entrepreneur qui se respecte d'essayer d'assembler autrepart qu'en chine?
Pourquoi voudrait-tu que lui, parce-que africain fasse fi des lois et des réalités du marché lorsqu'il se lance dans un projet pareil? sommes-nous sérieux?
Moi je félicite plutôt l'initiative courageuse de ce jeune congolais qui a eu l'intelligence de se saisir efficacement des nouvelles opportunités qu'offre le marché chinois : c'est d'ailleurs ce que font les europeens et les américains-par des délocalisations à outrance, et l'endettement extérieur chinois-depuis plus de vingt ans...Si les africains le comprennent aussi tant mieux, et c'est bien ainsi...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Suwedi
Grioonaute 1


Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 212

MessagePosté le: Lun 26 Sep 2011 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

On s'en fout de ce que pensent ces 3 Manawas de Marvel, Jofrere ou Panafricain, qui à eux seuls ont fait fuir les grioonautes du fait de leur posture pro-colonialiste Ouattariste (et certainement pro-OTAN sur le dossier Libyen), même les Occidentaux reconnaissent l'africanité de ce produit, si "Bwana" l'a décrété en quoi la discussion avec leur majordome peut-il être instructive ? lol Twisted Evil
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Lun 26 Sep 2011 15:44    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Ce n'est évidemment pas le cas de notre tablette africaine. Son promoteur a tout simplement acheté clé en main une tablette conçue et fabriquée en Chine à laquelle il a donné un nom "africain".

FAUX!! la tablette est conçu au congo et assemblée en chine, comme tous les produits du même type. D'ailleurs le promoteur lui-même en parle ici :

http://youtu.be/o04uaU1MsqM

Donc deux choses :Soit Mankou(et les journalistes) est un menteur, soit c'est du sabotage, dans les deux cas je te laisse porter seul la responsabilité...

Citation:
Quel est le système d'exploitation de notre tablette africaine ? Android 2.3.


Je ne sais pas ce qui te gêne avec androide, Mankou n'est ni le premier, ni le dernier déveoppeur à utiliser des open source pour ses projets : les systemes unix et linux, open source sont utilisées comme plate-forme par des milliers de développeurs(entreprises) dans le monde pour leurs outils et leur projet,ils ne sont pourtant pas les concepteurs de ces systèmes, on ne les enlève pas pour autant la paternité de leurs outils ou projets...

Arrête-moi ce big non sense...
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mar 27 Sep 2011 08:22    Sujet du message: Répondre en citant

afrobeat a écrit:
Citation:
Ce n'est évidemment pas le cas de notre tablette africaine. Son promoteur a tout simplement acheté clé en main une tablette conçue et fabriquée en Chine à laquelle il a donné un nom "africain".

FAUX!! la tablette est conçu au congo et assemblée en chine, comme tous les produits du même type. D'ailleurs le promoteur lui-même en parle ici :

http://youtu.be/o04uaU1MsqM

Donc deux choses :Soit Mankou(et les journalistes) est un menteur, soit c'est du sabotage, dans les deux cas je te laisse porter seul la responsabilité...


Qu'est ce qui est exactement conçu en Afrique dans cette tablette ? Je ne le vois toujours pas. On ne va pas prolonger inutilement le débat. Tout a été dit. Libre à ceux qui veulent croire qu'il s'agit d'une tablette "africaine" de le croire. Je ne suis pas dans ce cas.

Par ailleurs Mankou insinue que les applications africaines n'auraient pas leur place sur l'android market, ce qui est bien évidemment faux.

Citation:
Citation:
Quel est le système d'exploitation de notre tablette africaine ? Android 2.3.


Je ne sais pas ce qui te gêne avec androide, Mankou n'est ni le premier, ni le dernier déveoppeur à utiliser des open source pour ses projets : les systemes unix et linux, open source sont utilisées comme plate-forme par des milliers de développeurs(entreprises) dans le monde pour leurs outils et leur projet,ils ne sont pourtant pas les concepteurs de ces systèmes, on ne les enlève pas pour autant la paternité de leurs outils ou projets...

Arrête-moi ce big non sense...
[/quote]

Ce n'était qu'une des pistes pour évaluer "l'africanité" de notre tablette.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mar 27 Sep 2011 08:25    Sujet du message: Répondre en citant

Suwedi a écrit:
On s'en fout de ce que pensent ces 3 Manawas de Marvel, Jofrere ou Panafricain, qui à eux seuls ont fait fuir les grioonautes du fait de leur posture pro-colonialiste Ouattariste (et certainement pro-OTAN sur le dossier Libyen), même les Occidentaux reconnaissent l'africanité de ce produit, si "Bwana" l'a décrété en quoi la discussion avec leur majordome peut-il être instructive ? lol Twisted Evil


Tu soutiens toujours Le panafricaniste Gbagbo qui livrait des valises de billets aux réseaux françafricains qu'il était supposé dénoncer ? On ne peut pas poursuivre deux lièvres à la fois. Soit on combat la Françafrique, soit on en fait partie. Mais on ne peut pas à la fois en faire partie et la combattre comme voulait le faire Gbagbo.

Les Grioonautes qui ont fui n'avaient tout simplement pas d'arguments.

Enfin, ce n'est pas France 24 (que je ne regarde jamais) qui va me faire considérer que la tablette de Mankou est africaine ou pas.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Mar 27 Sep 2011 13:31    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Qu'est ce qui est exactement conçu en Afrique dans cette tablette ? Je ne le vois toujours pas. On ne va pas prolonger inutilement le débat. Tout a été dit. Libre à ceux qui veulent croire qu'il s'agit d'une tablette "africaine" de le croire. Je ne suis pas dans ce cas.


Il ne suffit pas de croire ou non,il ne suffit pas non plus d'avoir un point de vue, Il faut des arguments et toi tu n'en as pas, Admet le!
Entre temps les autres avancent, à la manière de mankou, ton aigreur tu peux aller la vomir ailleurs!

Citation:
Qu'est ce qui est exactement conçu en Afrique dans cette tablette ? Je ne le vois toujours pas


C'est parce-que tu es un petit inculte qui aime se la ramener que tu ne le vois toujours pas... Tu ne connais rien à ce domaine(ça se voit, vu les aneries que tu n'arrêtes pas de débiter ici...), alors arrête d'exposer en public ton incurie, le sourire aux lèvres en plus. Un peu de pudeur Monsieur!
Quant à moi, je n'offre pas de perles aux pourceaux...

Citation:
Par ailleurs Mankou insinue que les applications africaines n'auraient pas leur place sur l'android market, ce qui est bien évidemment faux.

La confusion est à son paroxysme ici, ce qui est caractéristiques de ces têtes "dures" : lent à comprendre,comprendre les choses à l'envers, travestir les propos consciemment ou inconsciemment, cerveaux binarisés, absence de dialectique, réelle difficulté à saisir la nuance(ça se voit à la manière avec laquelle il interprète les propos de mankou...),ne pas être conscient de ses lacunes, etc...
Tu sais on est pas obligé de donner son avis sur tout, parfois de peur de paraître stuipide en public il est parfois mieux de se taire : Tu ne connais rien sur ces questions,et comment se déroule sur le plan pratique la mise sur pied d'un projet de développement d'un outil informatique, au lieu de venir te "souiller" ici, je te conseille de prendre le temps lire des bouquins, jeter un coup d'oeil dans la presse multimedia etc...

Citation:
Enfin, ce n'est pas France 24 (que je ne regarde jamais) qui va me faire considérer que la tablette de Mankou est africaine ou pas


Very Happy je ris, mais je me demande s'il n'est pas mieux de pleurer. Donc parce-que ça vient de france 24 c'est faux? homme insensé, mais ou est parti ton bon sens, tu as un cerveau utilise-le non de dieu!
ça pue l'aigreur tout ça beurrrkk! Evil or Very Mad
Continue à t'asseoir chez toi à compter ce qui est "africain" ou non dans le truc, les autres avancent! petit aigri doublé d'une inculture, cherche autre chose pour te consoler. Ce gars mérite qu'on apprécie et on encourage son esprit d'initiative et sa vision, tu peux continuer à pleurer, je viendrais juste essuyer tes larmes...Si c'était une rama yade qu'on avait nommé ministres de la justice tu serais déjà en transe ici toto!homme rempli de convoitise et de vanités! les jaloux vont maigrir...
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 27 Sep 2011 15:31    Sujet du message: Répondre en citant

Suwedi a écrit:
On s'en fout de ce que pensent ces 3 Manawas de Marvel, Jofrere ou Panafricain, qui à eux seuls ont fait fuir les grioonautes

tu n'aurais pas pu mieux choisir tes mots Smile
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 28 Sep 2011 14:15    Sujet du message: Répondre en citant

La question de l’africanité ou non de la tablette mise en vente par VMK telle qu’elle est posée ici et plus globalement dans la quasi-totalité des articles traitant de la question ne me parait clairement pas pertinente. Il y a d’abord cette paresse journalistique qui consiste à aller vers l’élément prétendument le plus polémique au détriment d’une exploration plus en profondeur des problématiques sous-jacentes. Concernant l’Afrique, l’autre élément se rajoutant est la propension de certains à projeter sur cette question des éléments affectifs et identitaires qui n’ont rien à voir avec le projet de monsieur Mankou. Pour revenir au sujet, il me semble utile de relever ces quelques points :

1. Lorsque VMK qualifie sa tablette de « tablette africaine », il y a là une part de marketing dont il faut avoir conscience. C’est un argument de vente, qui s’adresse directement à la sensibilité de l’acheteur potentiel mais ne préjuge en rien des modalités techniques sous-jacentes.

2. Comme monsieur Mankou l’explique lui-même dans l’interview donnée au site camerounais Ingenieris.net, la tablette est conçue au Congo et fabriquée en Chine.

«Designed an Engineered in Congo by VMK, Assembled in China »



3. A titre d’infomation, sur le blog qu’il a créé consacré à la tablette, il a publié un billet consacré au choix de l’OS qui s’est finalement porté sur Android. Sachant que le choix devait se faire entre Windows, Android, Meego et Linux.
http://next.vmkcongo.com/page/2

4. Concernant les applications, Verone précise dans l’interview qu’il a donnée au site internet du point que la tablette ne propose pour l’instant que l’Android Market. Dans le blog, Lorsqu’il avait évoqué la question en juillet 2010, il se donnait le choix entre développer sa propre appstore ou s’associer à l’alternative mise en œuvre par Archos, un autre acteur du high tech. Apparemment c’est le premier choix qui a été fait et le développement est en cours.

5. Lorsqu’on parle d’africanité à propos d’un projet, ce qu’il faut regarder à mon avis c’est les flux financiers, leurs origines et leurs destinations. C'est-à-dire la répartition des gains générés à la fois par la vente de la tablette en elle-même et l’utilisation des applications payantes. Gains devant se partager entre le constructeur, VMK, Google et les développeurs, les grossistes et les détaillants. Si on fait un comparatif avec Apple, j’ai lu quelque part que le coût de fabrication de l’IPAD de base s’élevait à 229 $ sans compter les coûts de marketing et de distribution. Estimons approximativement à 180 $ le coût de fabrication de la tablette VMK, frais de marketing inclus, pour un prix de vente de 400 $(200 000 FCFA), ça fait 220 $ à partager entre les distributeurs et le fournisseur. Schématiquement sur les 400 $ qui sont prélevés au Congo, la moitié part en Chine l’autre moitié revient dans l’économie congolaise.

6. On voit bien de façon macroéconomique que nous aurions tout intérêt à fabriquer nous même ces matériels. Verome Mankou répond justement à cette question en disant qu’il est totalement utopique de vouloir construire une tablette en Afrique aujourd’hui. Je serais quand même curieux de connaître les réels freins par rapport à un tel projet. Je suppose que certains investisseurs ont du déjà faire l’étude. Pourquoi attendre qu’un chinois ou un français vienne le faire ?
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mer 28 Sep 2011 16:19    Sujet du message: Répondre en citant

@Afrobeat : tes arguments se limitent à des mots comme pourceaux et des insultes ? A quand les vrais arguments monsieur ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 29 Sep 2011 10:46    Sujet du message: Répondre en citant

http://lesactuscoupdecoeur.blogs.nouvelobs.com/archive/2011/09/29/amazon-kindle-fire-une-tablette-pas-cher-contre-l-apple-ipad.html

Voilà Amazon qui va sortir sa tablette relativement proche techniquement de la tablette VMK. Un écran 7 pouces et par contre une connectique uniquement Wifi. Le prix, très bas: 199 $. ça fait une tablette à moins de 100 000 FCFA.
Amazon table bien sûr sur la vente de produits culturels sachant qu'ils sont les leaders mondiaux dans le domaine.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 10 Oct 2011 14:21    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.rue89.com/rue89-eco/2011/10/08/linde-lance-son-ipad-low-cost-pour-combler-sa-fracture-numerique-225371

L'Inde lance son iPad low-cost pour combler sa fracture numérique

(De Delhi) Alors que le monde entier rend hommage à Steve Jobs, l'Inde s'apprête à tester la viabilité d'un tout nouvel ordinateur low-cost aux allures d'iPad, qui a pour ambition de révolutionner l'informatique dans le pays ces prochaines années.

L'Aakash (« ciel » en hindi), dévoilé par une étrange coïncidence la veille de la mort du cofondateur d'Apple, est une sorte d'Ipad à bas prix subventionné par le gouvernement, coûtant 26 euros, soit près de 30 fois moins cher que l'iPad. Equipé de deux ports USB , de 256 MB de RAM (mémoire vive) et d'une autonomie de trois heures, il permettra de surfer sur la Toile et de communiquer par vidéoconférence, selon la BBC.

Le modem intégré sera toutefois absent de la version à 26 euros de l'Aakash distribuée par le gouvernement, mais sera inclus dans celle vendue en magasin pour 44 euros, soit bien plus.

500 ordinateurs ont été distribués par le ministère du Développement des ressources humaines à des étudiants indiens qui testeront l'efficacité du produit. Le gouvernement compte distribuer 10 millions d'unités à des étudiants dans les cinq prochaines années.

Lors du lancement, Kapil Sibal, ministre du Développement et des ressources humaines, a promis :
« Les riches ont accès au monde digital, les pauvres et les citoyens ordinaires en ont été exclus. L'Aakash comblera ce fossé digital. »


L'Aakash a été développé par le groupe Britannique DataWind en partenariat avec le prestigieux IIT (Institut indien de technologie) du Rajasthan.

Selon M. Sibal, l'Aakash jouera un rôle dans le développement de l'accès à l'éducation en Inde, en particulier dans les zones rurales, ou les écoliers n'ont souvent pas accès à des bibliothèques. Certains experts plus sceptiques mettent toutefois en doute la viabilité de ce type d'engin low-cost qui se révèlent souvent lents, voire inutilisables.

En 2009, le gouvernement indien avait déjà annoncé la mise sur le marche d'un ordinateur portable a moins de 10 euros mais l'opération avait fait un flop, le prototype n'ayant jamais débouché sur une commercialisation de masse.

Alors que le nombre d'utilisateurs indiens d'Internet a été multiplié par quinze ces dix dernières années, selon le quotidien Economic Times, l'Inde reste loin derrière d'autre pays émergents comme le Brésil, la Russie et la Chine. A titre d'exemple, seulement 8% des Indiens auraient accès à Internet contre 40% de Chinois.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Mer 09 Nov 2011 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

Update (lire ci-dessous). Je note, a l'intention des rabat-joies, des naysayers (One who frequently engages in excessive complaining, negative banter and/or a genuinely poor and downbeat attitude-online dictionary-), des blases et autres masochistes le passage suivant: ''nous avons retardé notre lancement car, au moment de la mise en production, nous sommes rendus compte que la demande dépassait largement nos estimations. Ce ne sont plus 1000 mais 5000 exemplaires que nous allons faire assembler en Chine. Les premières tablettes seront disponibles dans 6 semaines au maximum.'' Bravo mon frere!!!!!!!!!!!

Citation:
La Way-C, la première tablette africaine
Jeune Afrique

Désormais renfloué, Vérone Mankou va enfin pouvoir lancer la production de la "Way-C", première tablette tactile africaine qui veut concurrencer l'Ipad d'Apple. Pour jeuneafrique.com, il dévoile ses ambitions des mois à venir. Interview.

Vérone Mankou peut enfin respirer. Le concepteur de la première tablette tactile africaine, baptisée « Way-C », vient de boucler son tour de table et peut désormais lancer sa production. Un projet largement soutenu par l’État congolais.

Une bonne chose ? Sans doute, car trouver des financements privés pour ce type d’aventure entrepreneuriale constitue encore une véritable gageure sur le continent. Reste que l’absence de contrepartie demandée par le gouvernement pour son aide laisse dubitatif.

Mais Vérone Mankou en est sûr, la tablette « Way-C » est promise à un grand avenir. Optimiste le jeune patron redouble d’ailleurs de projets, de la création d’une ligne d’assemblage pour sa tablette au Congo à la commercialisation d’un smartphone 100% congolais.

Jeuneafrique.com : annoncée pour le 17 octobre, la tablette n’est toujours pas disponible, pourquoi ? Vérone Mankou : nous avons retardé notre lancement car, au moment de la mise en production, nous sommes rendus compte que la demande dépassait largement nos estimations.

Ce ne sont plus 1000 mais 5000 exemplaires que nous allons faire assembler en Chine. Les premières tablettes seront disponibles dans 6 semaines au maximum.

La Vous avez aussi connu des problèmes de trésorerie ? Ce projet nous a laissé à sec.
Quand je suis allé voir les banques au démarrage, les conditions de financement proposées équivalaient à un refus polis. J’ai décidé de me passer de leurs services car elles ne prêtent qu’aux riches et ne croient pas en l’innovation.
Finalement, nous avons pu réunir il y a quelques jours les 375 000 dollars nécessaires à la production.

Qui sont les investisseurs ?
Le ministère de l’Industrialisation a cru en nous et nous a octroyé une subvention [sic] équivalente à environ 50% de la somme. Nous attendons aussi un geste fort de la part du ministère des Postes et Télécommunication. Plusieurs hommes d’affaires africains ont également participé au tour de table, ainsi que notre usine chinoise, sous la forme d’une avance. Preuve que beaucoup gens croient au potentiel commercial de notre tablette.

Justement à combien l’estimez-vous ?

Au moins 30 000 exemplaires. Nous allons être distribués au Congo et au Cameroun, mais aussi au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Togo, au Niger, au Mali, au Nigeria et au Ghana. Au Congo, un opérateur va proposer une offre intégrant la tablette. En Côte d’Ivoire, Alios finance en partenariat avec le distributeur Tourex va permettre de la payer en plusieurs fois. Par ailleurs, nous voulons proposer aux acteurs du monde l’éducation une version allégée à partir de 100 000 francs CFA. Ce modèle proposera un microprocesseur un peu moins puissant et un disque dur de 2Go contre 4Go pour la version classique.
Il sera fabriqué en fonction des commandes à partir du premier semestre 2012. Par ailleurs, vous réfléchissez aux possibilités d’assembler la tablette au Congo. Tout à fait, nous recherchons un financement pour créer une ligne d’assemblage.
Cela nous permettra de diminuer nos coûts de transport depuis l’Asie, car les composants pris séparément sont bien moins encombrants. L’objectif est aussi d’éviter les taxes sur les importations de produits électroniques qui limitent notre compétitivité. Nous avons acquis la participation de notre partenaire chinois pour former des compétences congolaises.

Est-ce que vous seriez prêt à ouvrir le capital de votre société pour faciliter la réalisation de ce projet ?

Quand on cherche des financements, il faut être prêt à cette éventualité. Certains investisseurs en France et à Maurice ont déjà montré leur intérêt. Refuser, cela viendrait à signer l’arrêt de mort de nos ambitions. Nous travaillons également sur le lancement d’un smartphone à 100 000 francs CFA, dès avril si nous avons l’argent.

Ce sera encore plus couteux que la tablette, donc de nouveaux partenaires sont d’ores et déjà les bienvenus.
VMK, merci
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
mbomjock
Grioonaute


Inscrit le: 19 Déc 2011
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 19 Déc 2011 17:50    Sujet du message: Floraison d'innovation en matière de tablette en Afrique Répondre en citant

Pour fermer le caquet à ces afro pessimistes...en plus de Verone mankou(Congo) nous avons Arthur Zang (Cameroun) avec son projet d'une tablette médicale pour les malades du coeur "cardiopad" - https://www.facebook.com/cardiopad - http://youtu.be/w4ibwPZbpo8 -
Sans oublier la Mind Tab 3G de Tony Smith (Cameroun) tablette mis au point par une jeune satrt up camerounaise LIMITLESS ELECTRONICS - https://www.facebook.com/pages/Limitless-Electronics/100833936689806 - Tablette qui prend vos cartes sim pour une navigation en 3G, accède au wifi, etc.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Mar 14 Fév 2012 06:42    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, malgre tout le blabla pseudo-technique et les geigneries de ceux qui sursautent des qu'on dit ''africain'', de ceux qui ne voient jamais de fautes et d'incapacite QUE chez nous, la tablette est la. Elle est sortie. Chacun peut la voir, la toucher et meme l'acheter dans les boutiques congolaises. Elle n'est pas moins ''africaine'' que n'importe quelle autre technologie (dont les multiples composants ont des origines diverses et sont meme souvent fabriques ailleurs que dans ces pays) n'est francaise ou americaine . Bref! La tablette est la. On dit quoi maintenant?

Citation:
Congo: commercialisation de la première tablette tactile africaine
Actualité
5 février 2012

La commercialisation de la toute première tablette tactile conçue du design à la technologie en Afrique a débuté au Congo-Brazzaville, a-t-on appris lundi auprès de son inventeur, l’informaticien congolais Vérone Mankou.

La tablette Way-C en main

« Nous avons mis en place un dispositif et de la logistique pour commercialiser la tablette depuis vendredi. Aujourd’hui (lundi), chacun peut l’acheter », a déclaré à l’AFP le jeune homme de 26 ans.

La tablette est baptisée Way-C: la « lumière des étoiles », dans un dialecte du nord-Congo. Elle mesure 19 cm de long, 17 cm de large, est épaisse de 1,2 cm et pèse 380 grammes. Sa mémoire atteint 512 Mo et elle dispose d’un système wifi intégré.

« Sur le plan technologique, cette tablette est équivalente à toutes celles qu’on trouve sur le marché », a affirmé M. Mankou, faisant allusion à l’Ipad du géant américain de l’informatique Apple.

Son prix: 150.000 FCFA (228 euros). « Acceptable et relativement bas, par rapport à la technologie utilisée », a indiqué l’inventeur, par ailleurs conseiller en nouvelles technologies de la communication au ministère congolais des Postes et télécommunications.

La tablette, présentée au grand public pour la première fois en septembre 2011, a été conçue au Congo mais assemblée en Chine, « pour la simple raison que le Congo ne dispose pas d’usine et pour des raisons de prix », a-t-il ajouté.

« Elle est vendue exclusivement dans les boutiques Airtel Congo » de Brazzaville et Pointe-Noire, une société privée de téléphonie mobile filiale du groupe indien Bharti avec qui la société de M. Mankou -VMK (Vumbuka, réveillez-vous, en kituba, deuxième langue nationale)- a conclu un accord.
« Avec cette société nous avons également conclu un partenariat pour l’utilisation de la 3G parce que la tablette n’a que le wifi intégré », a précisé l’inventeur.

Le financement du projet, né en 2006, s’élève à plus de 80 millions de FCFA (près de 122.000 euros), essentiellement apportés par VMK. La tablette doit être commercialisée dans dix pays d’Afrique de l’ouest, en Belgique, France et en Inde à compter du 15 février, selon M. Mankou.
© 2012 AFP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Sam 05 Mai 2012 13:39    Sujet du message: Répondre en citant

Update: ''NOUS SOMMES EN RUPTURE DE STOCK!!!''. C'est ce que dit aujourd'hui Verone Mankou. Lancee en Fevrier, les commandes fusent de partout pour la tablette tactile AFRICAINE: de France, du Bresil, de partout...

Et dire que certains sur ce site, sans meme attendre de savoir de quoi il s'agit, se sont lances dans un denigrement du produit et de son concepteur pour la seule et simple raison qu'on annoncait qu'il s'agissait d'une tablette...africaine!!! Idee qui pour eux est evidemment insupportable...tout Africains qu'ils sont eux-memes.

En tout cas c'est peu que de dire que Verone est un genie, ne serait-ce que pour avoir eu une idee qui marche. Aussi, peut-on lui pardonner d'etre l'un de ces multiples (on en compte parfois des dizaines, voire des centaines par cabinet) ''conseillers'' des dictateurs africains. De toutes les facons ces postes de ''conseillers'' sont faits pour caser des gens qu'on ne sait ou mettre; des gens incompetents, inutiles mais proches. On n'y fait en general rien du tout. On s'y tourne les pouces toute la journee et on peut ''travailler'' pendant des mois sans meme voir la personne qu'on est suppose ''conseiller''. Les politiciens africains ont un mepris royal pour leurs soit-disant ''conseillers'' qui sont aussi la risee de la populace qui ne se fait aucune illusion sur leur statut, leurs capacites ou leur utilite. C'est pourquoi les conseillers en Afrique sont presque toujours des gens oisifs et frustres... A moins de faire comme Verone Mankou et de trouver non seulement a s'occuper mais a etre utiles. Bon. On peut aussi passer son temps sur Grioo pour tuer le temps.

Voici la toute recente interview de Verone Mankou.

http://www.youtube.com/watch?v=dAvWjRAywOs
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Sciences & Technologies Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group