Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Retrait des pays africains de la CPI

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Lun 23 Sep 2013 12:54    Sujet du message: Retrait des pays africains de la CPI Répondre en citant

Si nos diriigeants ont le courage de prendre cette decision, ce sera vraiment un tournant. La tolerance envers cette organisation raciste et folklorique n'a que trop dure.

Citation:
Retrait des pays africains de la CPI: l'UA se prononce le 13 octobre
(Cameroon-Tribune 23/09/2013 - 01:16)

Le vice-président de la Commission de l’UA, Erastus Mwencha
L’organisation panafricaine vient d’annoncer une réunion extraordinaire sur la question.

L’Union africaine (UA) a annoncé le week-end dernier un sommet extraordinaire le 13 octobre prochain pour protester contre les procès des dirigeants kenyans ouverts à la Cour pénale internationale (Cpi). Plusieurs sources ont fait état d’une lettre adressée par les dirigeants africains à la Cpi, qui explique que la présence du vice-président kényan William Ruto à son procès à La Haye va « désavantager le Kenya », sans donner d’autres détails au sujet de cette correspondance.

Par contre, il semble déjà clair que la rencontre prévue à Addis-Abeba permettra à chacun des 43 pays signataires du Statut de Rome de dire s’ils souhaitent ou non se retirer de ce traité fondateur de la Cpi. Toutefois, ce « sera une décision prise par chaque Etat individuellement » précise le vice-président de la Commission de l’UA, Erastus Mwencha.

Cette annonce survient après les récriminations déjà formulées par l’UA en mai dernier contre cette instance. L’organisation panafricaine avait accusé la Cpi de « chasser » des dirigeants africains et d’ignorer les atrocités commises ailleurs. Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, avait alors assuré que « les dirigeants africains ne comprennent pas les poursuites contre » le président kényan Uhuru Kenyatta et son vice-président. Les deux dirigeants sont inculpés depuis janvier 2012 pour des crimes contre l'humanité commis durant les violences post-électorales de décembre 2007 au Kenya qui avaient fait plus de 1 000 morts et des centaines de milliers de déplacés.

Depuis son entrée en fonction en 2003, la Cpi a ouvert des enquêtes dans huit pays, tous africains, notamment la RDC, l’Ouganda, le Darfour, le Soudan, la RCA, le Kenya, la Libye, la Côte d’Ivoire et le Mali.

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Krakatau
Grioonaute


Inscrit le: 19 Juin 2005
Messages: 85

MessagePosté le: Mer 07 Déc 2016 15:11    Sujet du message: Répondre en citant

parole d' un toubabou, si vous me permettez...

Je m' interrogeais sur cette politique du retrait des états africains du TPI prônée je crois savoir, par Robert Mugabe Il me paraîtrait incontestablement justice alors, que ces mêmes états d' afrique noire créent LEUR PROPRE TRIBUNAL INTERNATIONAL concernant les crimes commis en afrique part des hommes d' états africains, sachant et c'est vraisemblable que l' impartialité du TPI n'est pas garantie

De plus, j' imagine comme vraisemblable qu' un certain nombre de ses acteurs n' auraient de leur propre aveu rien a redire a cela dès l' instant que ce nouveau tribunal international, propre aux affaires de l' afrique noire démontrait de sa volonté d' agir en toute impartialité

A ce que je peut en juger, les deux malversations les plus évidentes a contrer étant d' une part, l' ingérence des intérêts étranger et occidentaux en particulier, dans les affaires africaines (ou autres) sous couvert d' un exercice discrètement détourné du droit international

ce qui me parait légitime...

Et d' autre part en agissant ainsi, ce retrait ne pourrait plus être décemment perçu et décrié comme une volonté inavouée de certains chefs d' état de s' abstraire au devoir de répondre des crimes dont ils se seraient prouvés responsable,

...ce qui me parait tout autant légitime !
_________________
https://soundcloud.com/perbuatan1883
https://www.artlimited.net/6715?tabid=10
http://valedictory.chez-alice.fr/chrokrakatau.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group