Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Raphaël Confiant : L'Obamania, maladie infantile du noirisme
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Sam 13 Déc 2008 20:08    Sujet du message: Répondre en citant

Kiné Lam a écrit:
Que voilà des prospectives bien optimistes! M'enfin cette victoire sans équivoque d'Obama confirme toute de même la boutade de cette humoriste selon qui l'Afro le moins détestable pour le babtou est celui qui l'est de moitié, à condition que l'autre part soit babtou évidmment Laughing

Kiné Lam écrit bien le français. Certes. Mais choisir cette boutade de l'humoriste montre que Kiné Lam a visiblement oublié QUI sont les électeurs d'Obama. Ou ne sait même pas? Et cela est triste!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kiné Lam
Grioonaute 1


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 198

MessagePosté le: Dim 14 Déc 2008 16:52    Sujet du message: Répondre en citant

Didier_Daan a écrit:
...Certes. Mais choisir cette boutade de l'humoriste montre que Kiné Lam a visiblement oublié QUI sont les électeurs d'Obama. Ou ne sait même pas? Et cela est triste!


Et si dans un élégant élan de charité, tu réparais cet oubli? C'est une entreprise bien fastidieuse que celle d'essayer de percer le mystère des insider's jokes Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar 06 Jan 2009 17:58    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:

Je suis entrain de lire l'autobiographie de Barack Obama, "les rêves de mon père". Et je suis encore moins d'accord avec Confiant qui ne veut qu'une seule chose, jouer au malin.

Panafricain, pour moi dans cette intervention est à ranger dans le registre de l'auto-persuasion.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui a un père africain et qui a lu Frantz Fanon, ou l'autobiographie de Malcolm X, qui s'est interrogé sur la signification de l'identité noire, qui a travaillé comme animateur social dans les quartiers noirs pauvres de Chicago, qui a réfléchi sur les questions que nous posons tous les jours sur ce forum changera forcement quelque chose pour tous les Noirs du monde.

Changera forcément quelquechose. Comment? par quel mécanisme? Par la puissance du saint-esprit?

Panafricain a écrit:
Avoir un président dont la mère a prénommé sa fille Maya en hommage à Maya Angelou changera quelque chose.

même punition. A part le fait qu'il autorisera sa fille à porter un afro, je ne vois pas. je plaisante bien sûr. Plus sérieusement; est ce par la politique qui sera menée? qu'est ce que tu en attends de cette politique?

Panafricain a écrit:

Avoir un président dont la femme s'interrogeait dans un mémoire sur les liens que les Noirs diplômés d'une université prestigieuse (Princeton en l'occurence) entretenaient avec le reste de leur communauté changera quelque chose.

Je n'arrive toujours pas à voir le lien que tu fais entre ce fait et les noirs du monde.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui noir (métis) dont la femme est noire montre qu'il n'y a pas de fatalité à ce qu'un Noir qui arrive dans les couches les plus élevées de la société n'épouse pas une femme comme lui pour "réussir".

Là par contre, tu reprends une vieille rengaine dont on discutait déjà il y a quelque années. Les noirs se sentiraient obligés d'épouser une femme blanche pour réussir. Une affirmation comme tant d'autres non démontrables. je me souviens des exemples donnés: Senghor bien sûr, Abdou Diouf et quelque nom de footballeurs. Pas vraiment convaincu.

Panafricain a écrit:

Rien que l'exemple que ce monsieur peut donner à des enfants noirs, aux Antilles, aux Etats-Unis, en Afrique, en Europe, en Asie...fait qu'il a déjà changé des choses. Obama montre que la formation (aller à l'école) paie. Avec Obama, un enfant n'est plus obligé de devenir Thierry Henry pour briller (no offense), mais peut aller dans une grande fac, une grande école, sans renier son identité noire, et atteindre les plus hauts échelons de la société. Je vous invite de ce pas à lire cette autobiographie de Barack...

ça aussi, c'est une redite. Je vais prendre l'exemple du cameroun. Dans ce pays, un certain nombre d'enfants sont scolarisés et réusissent, les autres sont en echec ou pas scolarisés. Penses tu réellement que ce qui manque à ces derniers c'est un modèle?
Un certain nimbre de gamins s'investissent dans le foot comme seule issue, crois tu vraiment qu'ils ont le choix entre le foot et une prestigieuse carrière universitaire?
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 00:02    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Je suis entrain de lire l'autobiographie de Barack Obama, "les rêves de mon père". Et je suis encore moins d'accord avec Confiant qui ne veut qu'une seule chose, jouer au malin.

Panafricain, pour moi dans cette intervention est à ranger dans le registre de l'auto-persuasion.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui a un père africain et qui a lu Frantz Fanon, ou l'autobiographie de Malcolm X, qui s'est interrogé sur la signification de l'identité noire, qui a travaillé comme animateur social dans les quartiers noirs pauvres de Chicago, qui a réfléchi sur les questions que nous posons tous les jours sur ce forum changera forcement quelque chose pour tous les Noirs du monde.

Changera forcément quelquechose. Comment? par quel mécanisme? Par la puissance du saint-esprit?

Panafricain a écrit:
Avoir un président dont la mère a prénommé sa fille Maya en hommage à Maya Angelou changera quelque chose.

même punition. A part le fait qu'il autorisera sa fille à porter un afro, je ne vois pas. je plaisante bien sûr. Plus sérieusement; est ce par la politique qui sera menée? qu'est ce que tu en attends de cette politique?

Panafricain a écrit:

Avoir un président dont la femme s'interrogeait dans un mémoire sur les liens que les Noirs diplômés d'une université prestigieuse (Princeton en l'occurence) entretenaient avec le reste de leur communauté changera quelque chose.

Je n'arrive toujours pas à voir le lien que tu fais entre ce fait et les noirs du monde.


J'utilise ces exemples pour montrer qu'autant Confiant part à priori du principe que l'élection d'Obama ne changera rien, excepté pour un petit nombre de gens, autant, au vu de la base des éléments que je connais de sa biographie, je pars du principe que son élection va changer les choses pour les Noirs.

A Cuba, elle a relancé le débat sur le fait que les dirigeants de l'île soient tout de même en majorité des Blancs même si bien sur le sujet est tabou. Je ne te parle pas du Brésil, (le pays qui comporte les Noirs les plus aliénés de la planète), qui vont tout de même finir par réaliser qu'être noir ce n'est pas une "tare" ou une "fatalité".

Concernant l'Afrique, Obama sait tres bien comment fonctionne ce continent. Son père a été ministre au Kenya, blacklisté par Jomo Kenyatta parcequ'il avait une grande gueule et était trop critique vis à vis de ce qui s'y passait. Obama est allé à Kibera, le plus grand bidonville d'Afrique à l'époque où il n"était qu'un inconnu. Donc quand on va lui parler de la pauvreté en Afrique, il saura ce que c'est. Je ne dis pas que ses politiques seront les meilleures, mais je dis que l'Afrique a une chance historique d'avoir à la présidence des Etats-Unis pour 4 ans, voire 8, un président qui la connait et qui la comprend. Aux Africains de bien savoir l'utiliser car des opportunités comme celle là, on en a une par siècle.

Idem pour les Noirs américains pauvres et les inégalités du système judiciaire. Obama sait très bien de quoi il parle quand il évoque l'absence du pere dans les familles afro-américaines ou les inégalités du systeme carcéral vis à vis des Noirs aux USA. D'après moi, le fait qu'il ait nommé Eric Hoelder, un afro-américain, ministre de la justice vient en partie de la volonté de corriger les inégalités du système judiciaire, mais je n'ai rien d'officiel qui me permette de corroborer cet avis.

Il y a à peine deux heures, j'ai vu un documentaire de la série "American Gangster" sur une chaine du cable (tu as peut être vu le film du même nom). Un des gangsters les plus célèbres de Harlem à l'époque était un certain Nicky Barnes, qui est devenu célébre nationalement en posant en couverture du New York Times qui le surnommait "l'intouchable"; Ce mec était un ponte du trafic de drogue et était une sorte de modele pour une partie de l'Amérique noire parcequ'il "était bien habillé et inspirait le respect". Il y a donc à peine 30 ans, un parrain de la drogue était un modèle auquel s'identifiaient sans peine des Noirs Américains. Je pense que tu seras d'accord avec moi que tant qu'à choisir un modèle, autant choisir un Barack Obama.

Obama connait le monde musulman pour avoir vécu en Indonésie, et pour avoir dans sa famille africaine des musulmans. Je pense qu'évidemment, sa vision du monde musulman n'est pas du tout la même que celle d'un George Bush ou des néoconservateurs. Et c'est à partir la façon dont on voit l'autre, ou de nos stéréotypes, que certaines décisions se prennent. D'où l'importance que j'attache au background d'Obama dans le fait que ça l'influencera dans la prise de certaines décisions.

Au passage, un quotidien israélien a écrit que Rahm Emanuel, le secrétaire général de la maison blanche, qu'il était "notre homme à la maison blanche" (sous entendu l'homme d'israël). Donc les israéliens pensent que le fait d'avoir des juifs influents dans l'entourage d'Obama va influer sur son approche vis à vis d'Israël. Mais les Noirs, et les Africains, eux pensent qu'avoir un Noir, fils d'africain, président des USA ne changera forcément rien...

Citation:
Panafricain a écrit:

Avoir un président qui noir (métis) dont la femme est noire montre qu'il n'y a pas de fatalité à ce qu'un Noir qui arrive dans les couches les plus élevées de la société n'épouse pas une femme comme lui pour "réussir".

Là par contre, tu reprends une vieille rengaine dont on discutait déjà il y a quelque années. Les noirs se sentiraient obligés d'épouser une femme blanche pour réussir. Une affirmation comme tant d'autres non démontrables. je me souviens des exemples donnés: Senghor bien sûr, Abdou Diouf et quelque nom de footballeurs. Pas vraiment convaincu.


Cite moi un film "mainstream" c'est à dire destiné à tous les publics, où le héros et l'héroïne sont noirs. Cite moi un film du type "love story" où les deux héros sont noirs : il n'y en a pas. (exception évidemment de films destinés à un public noir). Pas plus tard qu'il y a quelques semaines, Will Smith lui même disait qu'il y avait encore des résistances à Hollywood à ce sujet car ceux qui décident partent du principe qu'un couple de noirs ne peut pas représenter l'universel. En France c'est la même rengaine. C'est cela le fond de ma pensée. Et c'est pour ça que j'estime extrêmement important le fait que Barack ait une femme noire.

Au passage, en évoquant les Noirs qui ont réussi qui ont une épouse blanche je pense que personne n'a jamais mentionné abdou diouf, mais plutôt senghor et wade, cheikh anta diop, mongo beti, pelé (le footballeur) blaise diagne, gaston monnerville, rené maran kofi annan, etc aux USA, des mecs comme stanley o'neal (ex patron de merril lynch) ou richard parsons (ex patron de time warner) ont des épouses blanches. Oublions Tiger Woods, Seal, Karembeu, Naomi Campbell, Sydney Poitiers. Ne parlons pas du cas Michael Jackson...En sens inverse il n'y a guere qu'un robert de niro qui soit un "fana" des femmes noires...

J'ai un oncle qui me disait qu'autant il appréciait pelé le footballeur, autant il détestait pelé l'homme car celui-ci une fois qu'il avait réussi n'avait rien fait pour aider les noirs au Brésil. Sa femme blanche était à mon avis, le symbole de son ascension sociale réussie. Mais bien sûr, c'est certainement ma paranoia naturelle qui me fait dire ça et je m'éloigne du sujet Obama. Mais tout de même, ça ne t'interpelle pas que celui qui fut le Noir le plus célèbre du monde à une époque ait eu une femme blanche à cette époque là? ça ne t"interpelle pas qu'un autre noir ultra célèbre, Michael Jackson, ait eu des problèmes avec son identité noire au point qu'aujourd'hui, une bonne partie du public le prend pour un Blanc ? Tu ne trouves pas ça risible que ce monsieur qui est noir ait des enfants blancs (blonds aux yeux bleus s'il te plait) qu'il prétend avoir conçu naturellement ???? j'ai fait un peu de génétique au lycée et j'attends qu'il m'explique comment il a fait. Bien sur, ses "épouses" étaient -forcément-blanches. Bref je pense qu'on revient de loin, et même de très loin contrairement à ce que pense Confiant.

Citation:
Panafricain a écrit:

Rien que l'exemple que ce monsieur peut donner à des enfants noirs, aux Antilles, aux Etats-Unis, en Afrique, en Europe, en Asie...fait qu'il a déjà changé des choses. Obama montre que la formation (aller à l'école) paie. Avec Obama, un enfant n'est plus obligé de devenir Thierry Henry pour briller (no offense), mais peut aller dans une grande fac, une grande école, sans renier son identité noire, et atteindre les plus hauts échelons de la société. Je vous invite de ce pas à lire cette autobiographie de Barack...

ça aussi, c'est une redite. Je vais prendre l'exemple du cameroun. Dans ce pays, un certain nombre d'enfants sont scolarisés et réusissent, les autres sont en echec ou pas scolarisés. Penses tu réellement que ce qui manque à ces derniers c'est un modèle?
Un certain nombre de gamins s'investissent dans le foot comme seule issue, crois tu vraiment qu'ils ont le choix entre le foot et une prestigieuse carrière universitaire?


Connaissant bien le Cameroun, je peux te dire que je ne me trompe pas du tout. Les modèles dans ce pays aujourd'hui sont plutôt les "fey man", des escrocs assez ingénieux qui flambent l'argent "gagné" en voitures et autres gadgets ou les ministres et autres hauts fonctionnaires détourneurs de fond qui se goinfrent avec l'argent du contribuable camerounais. Un exemple comme celui d'Obama me parait même tomber à point nommé dans ce pays pour montrer qu'aller à l'école ce n'est pas inutile. On ne fait pas le lien entre l'éducation et l'ascension sociale. Il y a des gens brillants scolairement qui réussissent, mais ce sont que les tres bons élèves (donc une minorité de gens), et pour la plupart, dès qu'ils en ont l'occasion, ils font leurs bagages pour aller à l'étranger. En dehors des footballeurs et des fey men, il n'y a pas de modèles. Où plutôt les modèles existent, mais ils ne sont pas connus, ou pas mis en valeur. Donc les "mauvais" modèles occupent l'espace vacant.

La photo du Nicky Barnes en question (qui a énervé le président des usa de l'époque, jimmy carter):



Jackson son épouse, et ses enfants "conçus naturellement"



Dernière édition par Panafricain le Jeu 08 Jan 2009 01:05; édité 5 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 00:20    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain, je vois que tu as apprécié ta lecture autant que moi Smile Ce qui fait que nous sommes d'accord en tous points, ce qui n'arrive pas si souvent ! Twisted Evil

Quelle que soit la suite des événements, le parcours de BO est d'ores et déjà une pierre fondamentale dans mon histoire personnelle, et, je pense aussi, dans notre histoire collective africaine. Libre à tous et à chacun de prendre dans son histoire ce qui nous intéresse et qui nous inspirera le plus. Et c'est l'erreur de Confiant de ne pas l'avoir réalisé. Il a oublié que nous disposons tous du libre-arbitre. C'est à nous de faire notre part du chemin, le rôle de BO a été d'inspirer ceux d'entre nous qui en doutaient encore. Il en sera éternellement remercié Cool

Bon Lanné Dé Mil Nèf ba tout' moun' Wink
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 01:16    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Quelle que soit la suite des événements, le parcours de BO est d'ores et déjà une pierre fondamentale dans mon histoire personnelle, et, je pense aussi, dans notre histoire collective africaine. Libre à tous et à chacun de prendre dans son histoire ce qui nous intéresse et qui nous inspirera le plus. Et c'est l'erreur de Confiant de ne pas l'avoir réalisé. Il a oublié que nous disposons tous du libre-arbitre. C'est à nous de faire notre part du chemin, le rôle de BO a été d'inspirer ceux d'entre nous qui en doutaient encore. Il en sera éternellement remercié Cool

Bon Lanné Dé Mil Nèf ba tout' moun' Wink

Chabine, je pense que tu as mis le doigt dans la plaie. N´en déplaise à certains, oui, "nous disposons tous du libre-arbitre". Et le personnage Obama est élastique, donc à tirer chacun de son côté. Certains ici, donc moi, ne retiennent que l´aspect SYMBOLIQUE de cette élection, par réalisme ou par je ne sais quoi encore...
Par contre je m´insurgerai toujours contre cette manière qu´ont les "élites" - surtout Francophones, à s´ériger en penseurs des autres, les considérant de facto comme "inférieurs" intellectuellement ou dénués de toute raison et d´esprit critique. Une mentalité bien enfouie dans l´église catholique...
Enfin, pour mieux connaitre BO, je t´invite à lire le livre de David Mendell, journaliste au Chicago Tribune, "Obama: From Promise to Power". Un livre qui apporte des réponses aux quelques questions que les 2 livres de BO ont inspiré chez certains d´entre nous.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 01:36    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Et c'est pour ça que j'estime extrêmement important le fait que Barack ait une femme noire.

En tout cas, j´ai "endorsed" Obama après avoir vu la photo de sa femme.
Panaf, tu oublies de dire que Obama n´a pas changé son nom aussi "unamerican". Piyush Jindal, le soit disant Obama républicain, a maintenu le nom "Bobby" après l´avoir adopté à l´âge de 4 ans...
Au Cameroun, il y a des Brandon, Brenda, Warren, etc.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tata
Grioonaute 1


Inscrit le: 16 Juin 2004
Messages: 121
Localisation: belgium

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 02:21    Sujet du message: Répondre en citant

est ce que le père d'obama qui a fait un enfant avec une blanche était un "ALIENER" ? " COMPLEXER" ?

en vous lisant j'ai comme l'impresion que parfois il est impossible d'epouser une blanche par amour et pourtant notre IDOLE est bien sorti du ventre d'une femme blanche ( obama) ........tout comme Hamilton dailleurs , l'autre heros noir ( métis) de l'année dernière.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kareem Said
Grioonaute 1


Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 132
Localisation: Emerald City in OZ

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 11:18    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Je suis entrain de lire l'autobiographie de Barack Obama, "les rêves de mon père". Et je suis encore moins d'accord avec Confiant qui ne veut qu'une seule chose, jouer au malin.

Panafricain, pour moi dans cette intervention est à ranger dans le registre de l'auto-persuasion.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui a un père africain et qui a lu Frantz Fanon, ou l'autobiographie de Malcolm X, qui s'est interrogé sur la signification de l'identité noire, qui a travaillé comme animateur social dans les quartiers noirs pauvres de Chicago, qui a réfléchi sur les questions que nous posons tous les jours sur ce forum changera forcement quelque chose pour tous les Noirs du monde.

Changera forcément quelquechose. Comment? par quel mécanisme? Par la puissance du saint-esprit?

Panafricain a écrit:
Avoir un président dont la mère a prénommé sa fille Maya en hommage à Maya Angelou changera quelque chose.

même punition. A part le fait qu'il autorisera sa fille à porter un afro, je ne vois pas. je plaisante bien sûr. Plus sérieusement; est ce par la politique qui sera menée? qu'est ce que tu en attends de cette politique?

Panafricain a écrit:

Avoir un président dont la femme s'interrogeait dans un mémoire sur les liens que les Noirs diplômés d'une université prestigieuse (Princeton en l'occurence) entretenaient avec le reste de leur communauté changera quelque chose.

Je n'arrive toujours pas à voir le lien que tu fais entre ce fait et les noirs du monde.


J'utilise ces exemples pour montrer qu'autant Confiant part à priori du principe que l'élection d'Obama ne changera rien, excepté pour un petit nombre de gens, autant, au vu de la base des éléments que je connais de sa biographie, je pars du principe que son élection va changer les choses pour les Noirs.

A Cuba, elle a relancé le débat sur le fait que les dirigeants de l'île soient tout de même en majorité des Blancs même si bien sur le sujet est tabou. Je ne te parle pas du Brésil, (le pays qui comporte les Noirs les plus aliénés de la planète), qui vont tout de même finir par réaliser qu'être noir ce n'est pas une "tare" ou une "fatalité".

Concernant l'Afrique, Obama sait tres bien comment fonctionne ce continent. Son père a été ministre au Kenya, blacklisté par Jomo Kenyatta parcequ'il avait une grande gueule et était trop critique vis à vis de ce qui s'y passait. Obama est allé à Kibera, le plus grand bidonville d'Afrique à l'époque où il n"était qu'un inconnu. Donc quand on va lui parler de la pauvreté en Afrique, il saura ce que c'est. Je ne dis pas que ses politiques seront les meilleures, mais je dis que l'Afrique a une chance historique d'avoir à la présidence des Etats-Unis pour 4 ans, voire 8, un président qui la connait et qui la comprend. Aux Africains de bien savoir l'utiliser car des opportunités comme celle là, on en a une par siècle.

Idem pour les Noirs américains pauvres et les inégalités du système judiciaire. Obama sait très bien de quoi il parle quand il évoque l'absence du pere dans les familles afro-américaines ou les inégalités du systeme carcéral vis à vis des Noirs aux USA. D'après moi, le fait qu'il ait nommé Eric Hoelder, un afro-américain, ministre de la justice vient en partie de la volonté de corriger les inégalités du système judiciaire, mais je n'ai rien d'officiel qui me permette de corroborer cet avis.

Il y a à peine deux heures, j'ai vu un documentaire de la série "American Gangster" sur une chaine du cable (tu as peut être vu le film du même nom). Un des gangsters les plus célèbres de Harlem à l'époque était un certain Nicky Barnes, qui est devenu célébre nationalement en posant en couverture du New York Times qui le surnommait "l'intouchable"; Ce mec était un ponte du trafic de drogue et était une sorte de modele pour une partie de l'Amérique noire parcequ'il "était bien habillé et inspirait le respect". Il y a donc à peine 30 ans, un parrain de la drogue était un modèle auquel s'identifiaient sans peine des Noirs Américains. Je pense que tu seras d'accord avec moi que tant qu'à choisir un modèle, autant choisir un Barack Obama.

Obama connait le monde musulman pour avoir vécu en Indonésie, et pour avoir dans sa famille africaine des musulmans. Je pense qu'évidemment, sa vision du monde musulman n'est pas du tout la même que celle d'un George Bush ou des néoconservateurs. Et c'est à partir la façon dont on voit l'autre, ou de nos stéréotypes, que certaines décisions se prennent. D'où l'importance que j'attache au background d'Obama dans le fait que ça l'influencera dans la prise de certaines décisions.

Au passage, un quotidien israélien a écrit que Rahm Emanuel, le secrétaire général de la maison blanche, qu'il était "notre homme à la maison blanche" (sous entendu l'homme d'israël). Donc les israéliens pensent que le fait d'avoir des juifs influents dans l'entourage d'Obama va influer sur son approche vis à vis d'Israël. Mais les Noirs, et les Africains, eux pensent qu'avoir un Noir, fils d'africain, président des USA ne changera forcément rien...

Citation:
Panafricain a écrit:

Avoir un président qui noir (métis) dont la femme est noire montre qu'il n'y a pas de fatalité à ce qu'un Noir qui arrive dans les couches les plus élevées de la société n'épouse pas une femme comme lui pour "réussir".

Là par contre, tu reprends une vieille rengaine dont on discutait déjà il y a quelque années. Les noirs se sentiraient obligés d'épouser une femme blanche pour réussir. Une affirmation comme tant d'autres non démontrables. je me souviens des exemples donnés: Senghor bien sûr, Abdou Diouf et quelque nom de footballeurs. Pas vraiment convaincu.


Cite moi un film "mainstream" c'est à dire destiné à tous les publics, où le héros et l'héroïne sont noirs. Cite moi un film du type "love story" où les deux héros sont noirs : il n'y en a pas. (exception évidemment de films destinés à un public noir). Pas plus tard qu'il y a quelques semaines, Will Smith lui même disait qu'il y avait encore des résistances à Hollywood à ce sujet car ceux qui décident partent du principe qu'un couple de noirs ne peut pas représenter l'universel. En France c'est la même rengaine. C'est cela le fond de ma pensée. Et c'est pour ça que j'estime extrêmement important le fait que Barack ait une femme noire.

Au passage, en évoquant les Noirs qui ont réussi qui ont une épouse blanche je pense que personne n'a jamais mentionné abdou diouf, mais plutôt senghor et wade, cheikh anta diop, mongo beti, pelé (le footballeur) blaise diagne, gaston monnerville, rené maran kofi annan, etc aux USA, des mecs comme stanley o'neal (ex patron de merril lynch) ou richard parsons (ex patron de time warner) ont des épouses blanches. Oublions Tiger Woods, Seal, Karembeu, Naomi Campbell, Sydney Poitiers. Ne parlons pas du cas Michael Jackson...En sens inverse il n'y a guere qu'un robert de niro qui soit un "fana" des femmes noires...

J'ai un oncle qui me disait qu'autant il appréciait pelé le footballeur, autant il détestait pelé l'homme car celui-ci une fois qu'il avait réussi n'avait rien fait pour aider les noirs au Brésil. Sa femme blanche était à mon avis, le symbole de son ascension sociale réussie. Mais bien sûr, c'est certainement ma paranoia naturelle qui me fait dire ça et je m'éloigne du sujet Obama. Mais tout de même, ça ne t'interpelle pas que celui qui fut le Noir le plus célèbre du monde à une époque ait eu une femme blanche à cette époque là? ça ne t"interpelle pas qu'un autre noir ultra célèbre, Michael Jackson, ait eu des problèmes avec son identité noire au point qu'aujourd'hui, une bonne partie du public le prend pour un Blanc ? Tu ne trouves pas ça risible que ce monsieur qui est noir ait des enfants blancs (blonds aux yeux bleus s'il te plait) qu'il prétend avoir conçu naturellement ???? j'ai fait un peu de génétique au lycée et j'attends qu'il m'explique comment il a fait. Bien sur, ses "épouses" étaient -forcément-blanches. Bref je pense qu'on revient de loin, et même de très loin contrairement à ce que pense Confiant.

Citation:
Panafricain a écrit:

Rien que l'exemple que ce monsieur peut donner à des enfants noirs, aux Antilles, aux Etats-Unis, en Afrique, en Europe, en Asie...fait qu'il a déjà changé des choses. Obama montre que la formation (aller à l'école) paie. Avec Obama, un enfant n'est plus obligé de devenir Thierry Henry pour briller (no offense), mais peut aller dans une grande fac, une grande école, sans renier son identité noire, et atteindre les plus hauts échelons de la société. Je vous invite de ce pas à lire cette autobiographie de Barack...

ça aussi, c'est une redite. Je vais prendre l'exemple du cameroun. Dans ce pays, un certain nombre d'enfants sont scolarisés et réusissent, les autres sont en echec ou pas scolarisés. Penses tu réellement que ce qui manque à ces derniers c'est un modèle?
Un certain nombre de gamins s'investissent dans le foot comme seule issue, crois tu vraiment qu'ils ont le choix entre le foot et une prestigieuse carrière universitaire?


Connaissant bien le Cameroun, je peux te dire que je ne me trompe pas du tout. Les modèles dans ce pays aujourd'hui sont plutôt les "fey man", des escrocs assez ingénieux qui flambent l'argent "gagné" en voitures et autres gadgets ou les ministres et autres hauts fonctionnaires détourneurs de fond qui se goinfrent avec l'argent du contribuable camerounais. Un exemple comme celui d'Obama me parait même tomber à point nommé dans ce pays pour montrer qu'aller à l'école ce n'est pas inutile. On ne fait pas le lien entre l'éducation et l'ascension sociale. Il y a des gens brillants scolairement qui réussissent, mais ce sont que les tres bons élèves (donc une minorité de gens), et pour la plupart, dès qu'ils en ont l'occasion, ils font leurs bagages pour aller à l'étranger. En dehors des footballeurs et des fey men, il n'y a pas de modèles. Où plutôt les modèles existent, mais ils ne sont pas connus, ou pas mis en valeur. Donc les "mauvais" modèles occupent l'espace vacant.

La photo du Nicky Barnes en question (qui a énervé le président des usa de l'époque, jimmy carter):



Jackson son épouse, et ses enfants "conçus naturellement"



Excellente analyse , totalement d'accord avec toi Wink

P.S : ah ce fameux NICKY BARNES ça me fait penser à un film culte Very Happy
_________________
" Les anciennes victimes reproduisent souvent ce qu'elles ont vécu . Elles peuvent devenir des bourreaux et , en peuples émancipés , opprimer leurs minorités . "
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Suwedi
Grioonaute 1


Inscrit le: 03 Mai 2006
Messages: 212

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 14:02    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Je suis entrain de lire l'autobiographie de Barack Obama, "les rêves de mon père". Et je suis encore moins d'accord avec Confiant qui ne veut qu'une seule chose, jouer au malin.

Panafricain, pour moi dans cette intervention est à ranger dans le registre de l'auto-persuasion.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui a un père africain et qui a lu Frantz Fanon, ou l'autobiographie de Malcolm X, qui s'est interrogé sur la signification de l'identité noire, qui a travaillé comme animateur social dans les quartiers noirs pauvres de Chicago, qui a réfléchi sur les questions que nous posons tous les jours sur ce forum changera forcement quelque chose pour tous les Noirs du monde.

Changera forcément quelquechose. Comment? par quel mécanisme? Par la puissance du saint-esprit?

Panafricain a écrit:
Avoir un président dont la mère a prénommé sa fille Maya en hommage à Maya Angelou changera quelque chose.

même punition. A part le fait qu'il autorisera sa fille à porter un afro, je ne vois pas. je plaisante bien sûr. Plus sérieusement; est ce par la politique qui sera menée? qu'est ce que tu en attends de cette politique?

Panafricain a écrit:

Avoir un président dont la femme s'interrogeait dans un mémoire sur les liens que les Noirs diplômés d'une université prestigieuse (Princeton en l'occurence) entretenaient avec le reste de leur communauté changera quelque chose.

Je n'arrive toujours pas à voir le lien que tu fais entre ce fait et les noirs du monde.


J'utilise ces exemples pour montrer qu'autant Confiant part à priori du principe que l'élection d'Obama ne changera rien, excepté pour un petit nombre de gens, autant, au vu de la base des éléments que je connais de sa biographie, je pars du principe que son élection va changer les choses pour les Noirs.

A Cuba, elle a relancé le débat sur le fait que les dirigeants de l'île soient tout de même en majorité des Blancs même si bien sur le sujet est tabou. Je ne te parle pas du Brésil, (le pays qui comporte les Noirs les plus aliénés de la planète), qui vont tout de même finir par réaliser qu'être noir ce n'est pas une "tare" ou une "fatalité".

Concernant l'Afrique, Obama sait tres bien comment fonctionne ce continent. Son père a été ministre au Kenya, blacklisté par Jomo Kenyatta parcequ'il avait une grande gueule et était trop critique vis à vis de ce qui s'y passait. Obama est allé à Kibera, le plus grand bidonville d'Afrique à l'époque où il n"était qu'un inconnu. Donc quand on va lui parler de la pauvreté en Afrique, il saura ce que c'est. Je ne dis pas que ses politiques seront les meilleures, mais je dis que l'Afrique a une chance historique d'avoir à la présidence des Etats-Unis pour 4 ans, voire 8, un président qui la connait et qui la comprend. Aux Africains de bien savoir l'utiliser car des opportunités comme celle là, on en a une par siècle.

Idem pour les Noirs américains pauvres et les inégalités du système judiciaire. Obama sait très bien de quoi il parle quand il évoque l'absence du pere dans les familles afro-américaines ou les inégalités du systeme carcéral vis à vis des Noirs aux USA. D'après moi, le fait qu'il ait nommé Eric Hoelder, un afro-américain, ministre de la justice vient en partie de la volonté de corriger les inégalités du système judiciaire, mais je n'ai rien d'officiel qui me permette de corroborer cet avis.

Il y a à peine deux heures, j'ai vu un documentaire de la série "American Gangster" sur une chaine du cable (tu as peut être vu le film du même nom). Un des gangsters les plus célèbres de Harlem à l'époque était un certain Nicky Barnes, qui est devenu célébre nationalement en posant en couverture du New York Times qui le surnommait "l'intouchable"; Ce mec était un ponte du trafic de drogue et était une sorte de modele pour une partie de l'Amérique noire parcequ'il "était bien habillé et inspirait le respect". Il y a donc à peine 30 ans, un parrain de la drogue était un modèle auquel s'identifiaient sans peine des Noirs Américains. Je pense que tu seras d'accord avec moi que tant qu'à choisir un modèle, autant choisir un Barack Obama.

Obama connait le monde musulman pour avoir vécu en Indonésie, et pour avoir dans sa famille africaine des musulmans. Je pense qu'évidemment, sa vision du monde musulman n'est pas du tout la même que celle d'un George Bush ou des néoconservateurs. Et c'est à partir la façon dont on voit l'autre, ou de nos stéréotypes, que certaines décisions se prennent. D'où l'importance que j'attache au background d'Obama dans le fait que ça l'influencera dans la prise de certaines décisions.

Au passage, un quotidien israélien a écrit que Rahm Emanuel, le secrétaire général de la maison blanche, qu'il était "notre homme à la maison blanche" (sous entendu l'homme d'israël). Donc les israéliens pensent que le fait d'avoir des juifs influents dans l'entourage d'Obama va influer sur son approche vis à vis d'Israël. Mais les Noirs, et les Africains, eux pensent qu'avoir un Noir, fils d'africain, président des USA ne changera forcément rien...

Citation:
Panafricain a écrit:

Avoir un président qui noir (métis) dont la femme est noire montre qu'il n'y a pas de fatalité à ce qu'un Noir qui arrive dans les couches les plus élevées de la société n'épouse pas une femme comme lui pour "réussir".

Là par contre, tu reprends une vieille rengaine dont on discutait déjà il y a quelque années. Les noirs se sentiraient obligés d'épouser une femme blanche pour réussir. Une affirmation comme tant d'autres non démontrables. je me souviens des exemples donnés: Senghor bien sûr, Abdou Diouf et quelque nom de footballeurs. Pas vraiment convaincu.


Cite moi un film "mainstream" c'est à dire destiné à tous les publics, où le héros et l'héroïne sont noirs. Cite moi un film du type "love story" où les deux héros sont noirs : il n'y en a pas. (exception évidemment de films destinés à un public noir). Pas plus tard qu'il y a quelques semaines, Will Smith lui même disait qu'il y avait encore des résistances à Hollywood à ce sujet car ceux qui décident partent du principe qu'un couple de noirs ne peut pas représenter l'universel. En France c'est la même rengaine. C'est cela le fond de ma pensée. Et c'est pour ça que j'estime extrêmement important le fait que Barack ait une femme noire.

Au passage, en évoquant les Noirs qui ont réussi qui ont une épouse blanche je pense que personne n'a jamais mentionné abdou diouf, mais plutôt senghor et wade, cheikh anta diop, mongo beti, pelé (le footballeur) blaise diagne, gaston monnerville, rené maran kofi annan, etc aux USA, des mecs comme stanley o'neal (ex patron de merril lynch) ou richard parsons (ex patron de time warner) ont des épouses blanches. Oublions Tiger Woods, Seal, Karembeu, Naomi Campbell, Sydney Poitiers. Ne parlons pas du cas Michael Jackson...En sens inverse il n'y a guere qu'un robert de niro qui soit un "fana" des femmes noires...

J'ai un oncle qui me disait qu'autant il appréciait pelé le footballeur, autant il détestait pelé l'homme car celui-ci une fois qu'il avait réussi n'avait rien fait pour aider les noirs au Brésil. Sa femme blanche était à mon avis, le symbole de son ascension sociale réussie. Mais bien sûr, c'est certainement ma paranoia naturelle qui me fait dire ça et je m'éloigne du sujet Obama. Mais tout de même, ça ne t'interpelle pas que celui qui fut le Noir le plus célèbre du monde à une époque ait eu une femme blanche à cette époque là? ça ne t"interpelle pas qu'un autre noir ultra célèbre, Michael Jackson, ait eu des problèmes avec son identité noire au point qu'aujourd'hui, une bonne partie du public le prend pour un Blanc ? Tu ne trouves pas ça risible que ce monsieur qui est noir ait des enfants blancs (blonds aux yeux bleus s'il te plait) qu'il prétend avoir conçu naturellement ???? j'ai fait un peu de génétique au lycée et j'attends qu'il m'explique comment il a fait. Bien sur, ses "épouses" étaient -forcément-blanches. Bref je pense qu'on revient de loin, et même de très loin contrairement à ce que pense Confiant.

Citation:
Panafricain a écrit:

Rien que l'exemple que ce monsieur peut donner à des enfants noirs, aux Antilles, aux Etats-Unis, en Afrique, en Europe, en Asie...fait qu'il a déjà changé des choses. Obama montre que la formation (aller à l'école) paie. Avec Obama, un enfant n'est plus obligé de devenir Thierry Henry pour briller (no offense), mais peut aller dans une grande fac, une grande école, sans renier son identité noire, et atteindre les plus hauts échelons de la société. Je vous invite de ce pas à lire cette autobiographie de Barack...

ça aussi, c'est une redite. Je vais prendre l'exemple du cameroun. Dans ce pays, un certain nombre d'enfants sont scolarisés et réusissent, les autres sont en echec ou pas scolarisés. Penses tu réellement que ce qui manque à ces derniers c'est un modèle?
Un certain nombre de gamins s'investissent dans le foot comme seule issue, crois tu vraiment qu'ils ont le choix entre le foot et une prestigieuse carrière universitaire?


Connaissant bien le Cameroun, je peux te dire que je ne me trompe pas du tout. Les modèles dans ce pays aujourd'hui sont plutôt les "fey man", des escrocs assez ingénieux qui flambent l'argent "gagné" en voitures et autres gadgets ou les ministres et autres hauts fonctionnaires détourneurs de fond qui se goinfrent avec l'argent du contribuable camerounais. Un exemple comme celui d'Obama me parait même tomber à point nommé dans ce pays pour montrer qu'aller à l'école ce n'est pas inutile. On ne fait pas le lien entre l'éducation et l'ascension sociale. Il y a des gens brillants scolairement qui réussissent, mais ce sont que les tres bons élèves (donc une minorité de gens), et pour la plupart, dès qu'ils en ont l'occasion, ils font leurs bagages pour aller à l'étranger. En dehors des footballeurs et des fey men, il n'y a pas de modèles. Où plutôt les modèles existent, mais ils ne sont pas connus, ou pas mis en valeur. Donc les "mauvais" modèles occupent l'espace vacant.

La photo du Nicky Barnes en question (qui a énervé le président des usa de l'époque, jimmy carter):



Jackson son épouse, et ses enfants "conçus naturellement"



Je suis pas un grand fan de Panafricain en générale, d'ailleurs je ne partage même pas son enthousiasme sur Obama, mais sa rhétorique fait preuve d'une logique implacable !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Jeu 08 Jan 2009 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

salut Panafricain,
j'ai bien compris ton propos. Tu estimes que la présidence Obama est une chance historique pour l'Afrique. Mais comment d'après toi ça va se concrétiser? qu'est ce qui dans la politique américain peut changer et avec quel impact sur nos pays?
qu'est ce que tu en attends concrètement? Quand tu dis que c'est aux africains de saisir l'opportunité, qu'est ce que tu entends par là?
C'est quoi le framework? parceque s'il y a des opportunités à saisir, je ne voudrais pas les rater.
Tu donnes l'exemple des juifs. Ils vont attendre de la nouvelle administration qu'elle continue à soutenir Israel. Dans le même ordre d'idée, qu'est ce que toi tu attends de l'administration Obama?

Je reviens sur l'idée de modèle. J'ai toujours été extrêmement réservé par rapport à cette idée. Les valeurs morales telle que le bien et le mal sont inculquées à un enfant dans son cercle famillial. Lorsqu'une société est déliquescence, tu parlais dans le cadre des USA des familles mono-parentales, alors les enfants sont beaucoup plus vulnérables à de mauvaises influences telles que celle de Nicky Barnes que tu cites.
Le fait de changer en couverture de newsweek Nicky Barnes par Obama ne change rien parce que les causes et les solutions sont d'ordre politique.
De plus, tout de même, on ne peut pas dire que les afro-américains aient manqué de figures de référence positives. La liste serait trop longue.
Dans un pays comme le Cameroun, les enfants bien encadrés subiront peut-être l'influence positive Obama mais les autres continueront de suivre le modèle Feyman ou Eto'o.

Sur le dernier sujet, mea culpa, je n'avais pas tout à fait compris ton point de vue. J'avais compris qu'il fallait épouser une femme blanche pour réussir alors que tu écrit pour "réussir". Je comprends mieux mais je en suis pour autant pas plus d'accord.
D'un point de vue méthodologique, tu racles tous les fonds de tiroir de personnalités noires, de toutes les époques, sur tous les continents et de tous les métiers pour prouver j'imagine que de tout temps, du 19eme siècle à nos jours, partout dans le monde, les noirs quelque soit leur domaine ont toujours concrétisé leur réussite en épousant des blanches.
Mais regardons ça de plus près. Tu cites Senghor, Wade et Kofi Annan, Blaise Diagne et Gaston Monnerville 5 hommes politiques noirs. Panafricain, si je prends la totalité des hommes politiques africains, depuis l'époque coloniale jusqu'à aujourd'hui, tu imagines les nombre de contre-exemples que je peux te trouver? Ce serait marrant de faire des pourcentages.
Tu cites Sidney Poitier et Michael jackson comme représentants du showbiz américain, même question. Tu es sûr qu'ils sont majoritaires dans ce cas? Moi je ne pense pas et il y a des raisons structurelles à ça.
Emmanuel Todd dans "le destin des immigrés" explique que la démocratie américaine s'était forgée par le rejet des populations noires et indiennes. c'est pour ça que pendant longtemps il y a eu statistiquement très peu de mariages mixtes noir/blanc y compris après la segrégation. La donnée qui prouve cela y compris aujourd'hui, c'est le nombre très faible de mariages homme blanc/femme noire.
Après on peut toujours prendre ces données pour en faire une fierté à posteriori.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 00:09    Sujet du message: Répondre en citant

tata a écrit:
est ce que le père d'obama qui a fait un enfant avec une blanche était un "ALIENER" ? " COMPLEXER" ?

en vous lisant j'ai comme l'impresion que parfois il est impossible d'epouser une blanche par amour et pourtant notre IDOLE est bien sorti du ventre d'une femme blanche ( obama) ........tout comme Hamilton dailleurs , l'autre heros noir ( métis) de l'année dernière.

Tata, le cas Obama est différent de celui de Hamilton. Obama est homme politique et Président des USA avec une femme NOIRE et en gardant son nom Africain!! On sait tous que épouser une femme blanche est un moyen d´ascension sociale (comme l´appartenance aux ordres pour les Afrofrancophones visant une nomination, etc.) chez certains noirs. Vas-y lire la place de la femme noire dans la literature et l´histoire des USA et tu comprendras le symbole du fait d´avoir une femme noire comme first Lady. Tu comprendras pourquoi les Americains disent "We´ve made history".
Un sportif ou artiste noir peut épouser une blanche ou qui il veut. Même par amour, puisque il faut y croire. Mais président des USA, ce n´est pas le entertainment.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tata
Grioonaute 1


Inscrit le: 16 Juin 2004
Messages: 121
Localisation: belgium

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 00:52    Sujet du message: Répondre en citant

je suis bien dacord avec la question de la littérature et etc ....mais moi ce qui me gêne un peu c'est cette façon de resumer femme blanche -homme noir a un besoin d'ascension sociale pour l'homme et ce faisant on "devalorise" la mère d'obama au profit de sa femme , obama doit beaucoup a sa femme mais encore plus a sa mère qui a eduquer cet homme et c'est pas une mère noire qui eduquer obama .... celà rejoins un peu ce que j'ai dit une fois en disant que la "beauté" de michelle obama pour certain est politique . il ya une manie ici systématique a descendre les mariages et relations mixte , or de ces mariages là et relations on a eu des obama etc ...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bamiléké
Super Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2005
Messages: 1078

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 00:58    Sujet du message: Répondre en citant

Suwedi a écrit:
Panafricain a écrit:
Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Je suis entrain de lire l'autobiographie de Barack Obama, "les rêves de mon père". Et je suis encore moins d'accord avec Confiant qui ne veut qu'une seule chose, jouer au malin.

Panafricain, pour moi dans cette intervention est à ranger dans le registre de l'auto-persuasion.

Panafricain a écrit:

Avoir un président qui a un père africain et qui a lu Frantz Fanon, ou l'autobiographie de Malcolm X, qui s'est interrogé sur la signification de l'identité noire, qui a travaillé comme animateur social dans les quartiers noirs pauvres de Chicago, qui a réfléchi sur les questions que nous posons tous les jours sur ce forum changera forcement quelque chose pour tous les Noirs du monde.

Changera forcément quelquechose. Comment? par quel mécanisme? Par la puissance du saint-esprit?

Panafricain a écrit:
Avoir un président dont la mère a prénommé sa fille Maya en hommage à Maya Angelou changera quelque chose.

même punition. A part le fait qu'il autorisera sa fille à porter un afro, je ne vois pas. je plaisante bien sûr. Plus sérieusement; est ce par la politique qui sera menée? qu'est ce que tu en attends de cette politique?

Panafricain a écrit:

Avoir un président dont la femme s'interrogeait dans un mémoire sur les liens que les Noirs diplômés d'une université prestigieuse (Princeton en l'occurence) entretenaient avec le reste de leur communauté changera quelque chose.

Je n'arrive toujours pas à voir le lien que tu fais entre ce fait et les noirs du monde.


J'utilise ces exemples pour montrer qu'autant Confiant part à priori du principe que l'élection d'Obama ne changera rien, excepté pour un petit nombre de gens, autant, au vu de la base des éléments que je connais de sa biographie, je pars du principe que son élection va changer les choses pour les Noirs.

A Cuba, elle a relancé le débat sur le fait que les dirigeants de l'île soient tout de même en majorité des Blancs même si bien sur le sujet est tabou. Je ne te parle pas du Brésil, (le pays qui comporte les Noirs les plus aliénés de la planète), qui vont tout de même finir par réaliser qu'être noir ce n'est pas une "tare" ou une "fatalité".

Concernant l'Afrique, Obama sait tres bien comment fonctionne ce continent. Son père a été ministre au Kenya, blacklisté par Jomo Kenyatta parcequ'il avait une grande gueule et était trop critique vis à vis de ce qui s'y passait. Obama est allé à Kibera, le plus grand bidonville d'Afrique à l'époque où il n"était qu'un inconnu. Donc quand on va lui parler de la pauvreté en Afrique, il saura ce que c'est. Je ne dis pas que ses politiques seront les meilleures, mais je dis que l'Afrique a une chance historique d'avoir à la présidence des Etats-Unis pour 4 ans, voire 8, un président qui la connait et qui la comprend. Aux Africains de bien savoir l'utiliser car des opportunités comme celle là, on en a une par siècle.

Idem pour les Noirs américains pauvres et les inégalités du système judiciaire. Obama sait très bien de quoi il parle quand il évoque l'absence du pere dans les familles afro-américaines ou les inégalités du systeme carcéral vis à vis des Noirs aux USA. D'après moi, le fait qu'il ait nommé Eric Hoelder, un afro-américain, ministre de la justice vient en partie de la volonté de corriger les inégalités du système judiciaire, mais je n'ai rien d'officiel qui me permette de corroborer cet avis.

Il y a à peine deux heures, j'ai vu un documentaire de la série "American Gangster" sur une chaine du cable (tu as peut être vu le film du même nom). Un des gangsters les plus célèbres de Harlem à l'époque était un certain Nicky Barnes, qui est devenu célébre nationalement en posant en couverture du New York Times qui le surnommait "l'intouchable"; Ce mec était un ponte du trafic de drogue et était une sorte de modele pour une partie de l'Amérique noire parcequ'il "était bien habillé et inspirait le respect". Il y a donc à peine 30 ans, un parrain de la drogue était un modèle auquel s'identifiaient sans peine des Noirs Américains. Je pense que tu seras d'accord avec moi que tant qu'à choisir un modèle, autant choisir un Barack Obama.

Obama connait le monde musulman pour avoir vécu en Indonésie, et pour avoir dans sa famille africaine des musulmans. Je pense qu'évidemment, sa vision du monde musulman n'est pas du tout la même que celle d'un George Bush ou des néoconservateurs. Et c'est à partir la façon dont on voit l'autre, ou de nos stéréotypes, que certaines décisions se prennent. D'où l'importance que j'attache au background d'Obama dans le fait que ça l'influencera dans la prise de certaines décisions.

Au passage, un quotidien israélien a écrit que Rahm Emanuel, le secrétaire général de la maison blanche, qu'il était "notre homme à la maison blanche" (sous entendu l'homme d'israël). Donc les israéliens pensent que le fait d'avoir des juifs influents dans l'entourage d'Obama va influer sur son approche vis à vis d'Israël. Mais les Noirs, et les Africains, eux pensent qu'avoir un Noir, fils d'africain, président des USA ne changera forcément rien...

Citation:
Panafricain a écrit:

Avoir un président qui noir (métis) dont la femme est noire montre qu'il n'y a pas de fatalité à ce qu'un Noir qui arrive dans les couches les plus élevées de la société n'épouse pas une femme comme lui pour "réussir".

Là par contre, tu reprends une vieille rengaine dont on discutait déjà il y a quelque années. Les noirs se sentiraient obligés d'épouser une femme blanche pour réussir. Une affirmation comme tant d'autres non démontrables. je me souviens des exemples donnés: Senghor bien sûr, Abdou Diouf et quelque nom de footballeurs. Pas vraiment convaincu.


Cite moi un film "mainstream" c'est à dire destiné à tous les publics, où le héros et l'héroïne sont noirs. Cite moi un film du type "love story" où les deux héros sont noirs : il n'y en a pas. (exception évidemment de films destinés à un public noir). Pas plus tard qu'il y a quelques semaines, Will Smith lui même disait qu'il y avait encore des résistances à Hollywood à ce sujet car ceux qui décident partent du principe qu'un couple de noirs ne peut pas représenter l'universel. En France c'est la même rengaine. C'est cela le fond de ma pensée. Et c'est pour ça que j'estime extrêmement important le fait que Barack ait une femme noire.

Au passage, en évoquant les Noirs qui ont réussi qui ont une épouse blanche je pense que personne n'a jamais mentionné abdou diouf, mais plutôt senghor et wade, cheikh anta diop, mongo beti, pelé (le footballeur) blaise diagne, gaston monnerville, rené maran kofi annan, etc aux USA, des mecs comme stanley o'neal (ex patron de merril lynch) ou richard parsons (ex patron de time warner) ont des épouses blanches. Oublions Tiger Woods, Seal, Karembeu, Naomi Campbell, Sydney Poitiers. Ne parlons pas du cas Michael Jackson...En sens inverse il n'y a guere qu'un robert de niro qui soit un "fana" des femmes noires...

J'ai un oncle qui me disait qu'autant il appréciait pelé le footballeur, autant il détestait pelé l'homme car celui-ci une fois qu'il avait réussi n'avait rien fait pour aider les noirs au Brésil. Sa femme blanche était à mon avis, le symbole de son ascension sociale réussie. Mais bien sûr, c'est certainement ma paranoia naturelle qui me fait dire ça et je m'éloigne du sujet Obama. Mais tout de même, ça ne t'interpelle pas que celui qui fut le Noir le plus célèbre du monde à une époque ait eu une femme blanche à cette époque là? ça ne t"interpelle pas qu'un autre noir ultra célèbre, Michael Jackson, ait eu des problèmes avec son identité noire au point qu'aujourd'hui, une bonne partie du public le prend pour un Blanc ? Tu ne trouves pas ça risible que ce monsieur qui est noir ait des enfants blancs (blonds aux yeux bleus s'il te plait) qu'il prétend avoir conçu naturellement ???? j'ai fait un peu de génétique au lycée et j'attends qu'il m'explique comment il a fait. Bien sur, ses "épouses" étaient -forcément-blanches. Bref je pense qu'on revient de loin, et même de très loin contrairement à ce que pense Confiant.

Citation:
Panafricain a écrit:

Rien que l'exemple que ce monsieur peut donner à des enfants noirs, aux Antilles, aux Etats-Unis, en Afrique, en Europe, en Asie...fait qu'il a déjà changé des choses. Obama montre que la formation (aller à l'école) paie. Avec Obama, un enfant n'est plus obligé de devenir Thierry Henry pour briller (no offense), mais peut aller dans une grande fac, une grande école, sans renier son identité noire, et atteindre les plus hauts échelons de la société. Je vous invite de ce pas à lire cette autobiographie de Barack...

ça aussi, c'est une redite. Je vais prendre l'exemple du cameroun. Dans ce pays, un certain nombre d'enfants sont scolarisés et réusissent, les autres sont en echec ou pas scolarisés. Penses tu réellement que ce qui manque à ces derniers c'est un modèle?
Un certain nombre de gamins s'investissent dans le foot comme seule issue, crois tu vraiment qu'ils ont le choix entre le foot et une prestigieuse carrière universitaire?


Connaissant bien le Cameroun, je peux te dire que je ne me trompe pas du tout. Les modèles dans ce pays aujourd'hui sont plutôt les "fey man", des escrocs assez ingénieux qui flambent l'argent "gagné" en voitures et autres gadgets ou les ministres et autres hauts fonctionnaires détourneurs de fond qui se goinfrent avec l'argent du contribuable camerounais. Un exemple comme celui d'Obama me parait même tomber à point nommé dans ce pays pour montrer qu'aller à l'école ce n'est pas inutile. On ne fait pas le lien entre l'éducation et l'ascension sociale. Il y a des gens brillants scolairement qui réussissent, mais ce sont que les tres bons élèves (donc une minorité de gens), et pour la plupart, dès qu'ils en ont l'occasion, ils font leurs bagages pour aller à l'étranger. En dehors des footballeurs et des fey men, il n'y a pas de modèles. Où plutôt les modèles existent, mais ils ne sont pas connus, ou pas mis en valeur. Donc les "mauvais" modèles occupent l'espace vacant.

La photo du Nicky Barnes en question (qui a énervé le président des usa de l'époque, jimmy carter):



Jackson son épouse, et ses enfants "conçus naturellement"



Je suis pas un grand fan de Panafricain en générale, d'ailleurs je ne partage même pas son enthousiasme sur Obama, mais sa rhétorique fait preuve d'une logique implacable !


Sont-ce les premiers effets du phénomène B Obama? Moi aussi pour une fois je suis d'accord avec Panaf... "Yes we can..., kainfri, tu es ou ? " Laughing Laughing Laughing Laughing
_________________
Mentalité de la cueuillette=sida économique

« nan laara an saara » :
"Si on se couche, on est mort" . Joseph Ki-Zerbo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bamiléké
Super Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2005
Messages: 1078

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 01:09    Sujet du message: Répondre en citant

Panaf a dit:
Citation:
Connaissant bien le Cameroun, je peux te dire que je ne me trompe pas du tout. Les modèles dans ce pays aujourd'hui sont plutôt les "fey man", des escrocs assez ingénieux qui flambent l'argent "gagné" en voitures et autres gadgets ou les ministres et autres hauts fonctionnaires détourneurs de fond qui se goinfrent avec l'argent du contribuable camerounais.


As tu les preuves de ce que tu avances?
Quelles sont tes sources?
Ne peut tu pas nuancer?

Cela m'étonne que Jofrère ne t'ai pas posé de telles questions. En 2008 il était plus pugnace !!! Laughing Laughing
_________________
Mentalité de la cueuillette=sida économique

« nan laara an saara » :
"Si on se couche, on est mort" . Joseph Ki-Zerbo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bamiléké
Super Posteur


Inscrit le: 13 Aoû 2005
Messages: 1078

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 02:24    Sujet du message: Répondre en citant

pour rappel...Voilà une discussion à propos du "cauchemard camerounais"


bamiléké a écrit:

Ex la plupart des pays africains ont subit une crise économique forte mais très peu ont vu, comme au Cameroun l'apparition et la prolifération d'une nouvelle race d'individus dans la société appelé "feymen" c'est à dire des escrocs ayant quasiment pignon sur rue. Leurs faits et méfaits ont malheureusement largement dépassés l'espace national . Personnages peu recommandables mais desormais admirés par une jeunesse en perte totale de repère!!!


Réponse de Jofrère :
Dire que "la jeunesse" admire les "feymen" c'est une généralisation totalement abusive.

Aujoud'hui il affirme:

Citation:
Dans un pays comme le Cameroun, les enfants bien encadrés subiront peut-être l'influence positive Obama mais les autres continueront de suivre le modèle Feyman ou Eto'o.


Nouveau miracle Obamanien... Laughing Laughing Laughing A ce rythme, je crois qu'Obama va vraiment réaliser des miracles , les changements se voient déja sur Grioo Wink
_________________
Mentalité de la cueuillette=sida économique

« nan laara an saara » :
"Si on se couche, on est mort" . Joseph Ki-Zerbo
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 06:11    Sujet du message: Répondre en citant

bamiléké a écrit:
pour rappel...Voilà une discussion à propos du "cauchemard camerounais"


bamiléké a écrit:

Ex la plupart des pays africains ont subit une crise économique forte mais très peu ont vu, comme au Cameroun l'apparition et la prolifération d'une nouvelle race d'individus dans la société appelé "feymen" c'est à dire des escrocs ayant quasiment pignon sur rue. Leurs faits et méfaits ont malheureusement largement dépassés l'espace national . Personnages peu recommandables mais desormais admirés par une jeunesse en perte totale de repère!!!


Réponse de Jofrère :
Dire que "la jeunesse" admire les "feymen" c'est une généralisation totalement abusive.

Aujoud'hui il affirme:

Citation:
Dans un pays comme le Cameroun, les enfants bien encadrés subiront peut-être l'influence positive Obama mais les autres continueront de suivre le modèle Feyman ou Eto'o.


Nouveau miracle Obamanien... Laughing Laughing Laughing A ce rythme, je crois qu'Obama va vraiment réaliser des miracles , les changements se voient déja sur Grioo Wink


Je me demande qui peut encore trouver un intérêt à répondre à Jofrère, dont les divagations sont parties en orbite depuis un petit moment déjà... Rolling Eyes

Disclaimer : je n'ai fait que donner mon avis sur Jofrère, absolumment pas sur le Cameroun. J'ai bien compris que ma misérable personne ne saurait avoir le droit ne serait-ce que d'éfleurer le nom de ce magnifique pays d'Afrique, le plus beau du continent, que dis-je ? de l'Univers, sous peine de me faire traiter d'ignorante par bamiléké-pas-taper. Pardon d'avance si j'ai involontairement outrepassé mes droits, par exemple si Jofrère est camerounais, je ne l'ai pas fait exprès, pas-taper-bis...Sitoplé-bamiléké-pas-taper !!! Embarassed Epi Bon Lanné Nèf kan mèm ! Mr. Green
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 11:31    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Dans un pays comme le Cameroun, les enfants bien encadrés subiront peut-être l'influence positive Obama mais les autres continueront de suivre le modèle Feyman ou Eto'o.

Bamiléké et Chabine je ne sais pas si vous suivez le débat mais je suis justement en train d'expliquer à Panafricain que le Feyman n'est pas comme il le prétend le modèle généralisé du jeune camerounais tout simplement parcequ'à mon sens la structure familiale est encore assez solide. Le Cameroun est un pays avec un taux de scolarisation assez élevé. Prétendre que tous les gosses ont pour modèle les Feyman ou les footballeurs est au mieux erroné, au pire malhonnête.
Mais est ce vraiment la peine de vous expliquer tout ça ...
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action


Dernière édition par Jofrere le Ven 09 Jan 2009 12:02; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 11:48    Sujet du message: Répondre en citant

tata a écrit:
je suis bien dacord avec la question de la littérature et etc ....mais moi ce qui me gêne un peu c'est cette façon de resumer femme blanche -homme noir a un besoin d'ascension sociale pour l'homme et ce faisant on "devalorise" la mère d'obama au profit de sa femme , obama doit beaucoup a sa femme mais encore plus a sa mère qui a eduquer cet homme et c'est pas une mère noire qui eduquer Obama .... celà rejoins un peu ce que j'ai dit une fois en disant que la "beauté" de michelle obama pour certain est politique . il ya une manie ici systématique a descendre les mariages et relations mixte , or de ces mariages là et relations on a eu des obama etc ...


Personne ne dit qu'Obama ne doit pas beaucoup à sa mère (blanche) qui l'a élevé, son père ayant disparu quand il était à peine bébé. Il me semble avoir précisé plus haut que c'est elle qui a donné le prénom Maya à la demi soeur d'Obama en hommage à la romancière et activiste afro-américaine Maya Angelou. Donc pas de faux procès svp.

Mais cela ne m'empêchera de faire mon analyse sur les mariages hommes noirs femmes blanches, non dénués d'arrière pensée. Que Barack Obama Sr ait épousé sa femme sans arrière pensée n'y change rien (encore qu'il avait déjà un ou deux enfants et une femme au Kenya quand il est arrivé aux Etats-Unis, mais c'est une autre histoire) Je ne dis pas qu'une bonne partie de ces mariages n'ont pas lieu par amour, mais je dis qu'avec l'évolution de la société, être marié à une Blanche n'était plus mal vu, mais la société blanche en a profité pour considér(e)ait d'un meilleur oeil un Noir marié à une Blanche qu'un noir marié à une Noire.

Je te renvoie au livre de Frantz Fanon, peau noire, masques blancs. Je ne l'ai malheureusement pas devant les yeux, donc je ne pourrai pas te citer des passages édifiants de ce livre, mais en gros il consacrait un chapitre si je me souviens bien sur au rapport entre l'homme noir et la femme blanche.

En intro il commence grosso modo en rapportant une anecdote selon laquelle un étudiant noir, originaire des Antilles se serait écrié "vive Schoelcher" alors qu'il atteignait l'orgasme avec une partenaire Blanche : l'étudiant remercie Schoelcher d'avoir contribué à l'abolition de l'esclavage et de lui avoir permis de "goûter" (pardonnez moi l'expression) à une femme blanche jusqu'ici inaccessible. Ce n'est pas moi qui le dit, c'est Fanon qui l'écrit. Et chacun sait que Fanon n'est pas un apotre de la pureté raciale.

Je vous accorderai une chose, c'est que son analyse se fait dans un contexte qui date d'une quarantaine d'années, et qu'aujourd'hui, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. Mais qu'on ne me dise pas que le rapport homme noir femme blanche a toujours été anodin C'était tout sauf ça.

En cherchant rapidement sur le net, je suis tombé sur un très long article (ou rapport ?) qui aborde un peu le sujet. je cite un passage ci-dessous. Chacun est libre de se faire son idée.

http://www.anthropologieenligne.com/pages/21.31.html

Le choix du conjoint

Malgré cette évolution statistique, les témoignages qui illustrent cette enquête montrent une hostilité à peu près générale à ce type de mariage, particulièrement lorsqu'il concerne une femme française et un étranger "lointain", noir ou arabe. (D'après l'INSEE, le conjoint français est une femme dans 59,4% des cas). "Comme on n'a pas voulu d'elle ici, alors elle s'est rabattue sur ce Noir" (p.113). "Pourquoi s'est-elle mariée avec ce Noir ? Elle avait pourtant le choix. Ce ne sont pas les garçons qui manquent ici" (p.23). "Elle ne pouvait pas épouser un Français, comme tout le monde" (p.112) Désapprobation qui s'accompagne d'une dépréciation morale : "Je me suis fait traiter de putain parce que je couche avec un Antillais" (p. 40). "N'y aurait-il plus de femmes honnêtes en France ?" C'est, assurément, la vilénie qui obscurcit ainsi la reconnaissance de l'identité : "Et les enfants dans tout ça, elle y pense ? ? Quand ils seront grands avec des cheveux crépus et des lèvres grosses comme ça". (p. 23) "Dans le Nègre, le singe réapparaît toujours" (p. 37)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 12:13    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Je vous accorderai une chose, c'est que son analyse se fait dans un contexte qui date d'une quarantaine d'années, et qu'aujourd'hui, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. Mais qu'on ne me dise pas que le rapport homme noir femme blanche a toujours été anodin C'était tout sauf ça.

Tu sais parfaitement que ce texte de fanon est daté(1952), qu'il décrit des situations qui remontent parfois aux années 30, mais malgré ça, tu ne peux pas t'empêcher de le citer comme s'il éclairait avec justesse la situation d'aujourd'hui. Mais comme je le disais, ça fait partie des choses qui apparaissent comme acquises et sur lesquelles personne ne semble avoir réflechi depuis Fanon.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

Didier_Daan a écrit:
On sait tous que épouser une femme blanche est un moyen d´ascension sociale

Désolé, je pense que c'est faux et encore moins au USA. Les Etats-Unis sont le pays où les noirs sont le moins engagés dans des unions mixte. En 85 je crois que c'était environ 10% pour les hommes et quasiment 0 pour les femmes. Ce qui signifie qu'un mariage intra-communautaire noir/noir c'est quelqeu chose de très trivial. Et contrairement à ce que prétend Panafricain, on le constate quand on regarde les personnalités y compris artistiques ou sportives. Donc le fait la femme d'Obama soit noire n'est pas du tout un symbolique aux USA. Je constate là comme un projection sur ce couple d'un certain nombre de fantasmes.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 12:33    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
salut Panafricain,
j'ai bien compris ton propos. Tu estimes que la présidence Obama est une chance historique pour l'Afrique. Mais comment d'après toi ça va se concrétiser? qu'est ce qui dans la politique américain peut changer et avec quel impact sur nos pays?
qu'est ce que tu en attends concrètement? Quand tu dis que c'est aux africains de saisir l'opportunité, qu'est ce que tu entends par là?
C'est quoi le framework? parceque s'il y a des opportunités à saisir, je ne voudrais pas les rater.


Quand je parlais des Africains, je pensais aux Etats africains, et mon idée était justement de dire qu'ils devaient être pro actifs et faire des propositions à l'administration Obama, ou au moins essayer de l'influencer. Quand le FMI et la banque ont mis en place les plans d'ajustement structurels, ils ont imposé des coupes dans le domaine de l'éducation et de la santé. Je pense qu'Obama de part son background comprend (ou comprendrait) qu'il y a un sérieux problème, et qu'avec un bon lobbying de la part des pays africains, il pourrait influencer ou faire évoluer l'approche de ces organismes vis à vis des pays en voie de développement.

Quand je parle d'approche pro active, Je pense aussi à ça (cf interview de l'économiste celestin monga) [url] http://grioo.com/ar,celestin_monga_les_metamorphoses_du_capitalisme,15618.html[/url]

En tant que sénateur, il a soutenu le renouvellement de la fameuse Farm Bill, cette loi américaine qui permet au gouvernement de verser des centaines de milliards de dollars de subventions aux paysans américains, et dont les effets sont dévastateurs pour les planteurs de coton maliens, burkinabè, béninois ou camerounais. Obama n’est pas le Messie de l’Afrique. Malgré la fierté légitime que l’on peut avoir de voir un “Noir” à la Maison Blanche, n’oublions pas qu’il est homme politique américain. Adoptera-t-il les mesures protectionnistes qu’il a prônées pendant sa campagne électorale contre les pays comme les nôtres qui n’ont pas les moyens de respecter les standards environnementaux ou les niveaux de salaires des travailleurs américains ? Soutiendra-t-il à une forme de multilatéralisme plus ouvert, avec les pays du Tiers-monde disposant de voix plus importantes aux conseils d’administration du FMI ou de la Banque mondiale ? Mettra-t-il à exécution ses menaces de bombarder le Pakistan à la recherche de Ben Laden ? Nous devons l’encourager, et travailler à lui faire comprendre que certaines de ses idées nécessitent quelques ajustements.

Quant à ce qu'un président des Etats-Unis peut faire, Bush a poussé le congrès à adopter un plan d'aide de 30 milliards de dollars à destination des pays d'Afrique et de la Caraïbe. (il a d'ailleurs proposé de le doubler en 2007 http://www.nytimes.com/2007/05/31/washington/31prexy.html On pourra trouver ça dérisoire, dire que l'argent a été mal utilisé, qu'il aurait pu être plus utile pour d'autres causes, que c'était pour son image qu'il le faisait, mais c'est un exemple qui montre que le président des Etats-Unis a quand même un "petit" pouvoir, quoiqu'en disent certains.

Je te donne un autre exemple, il s'agit des accords APE. Tu sais peut être que c'est Taubira qui s'est chargée du rapport à la demande de Sarkozy. Pourquoi elle ? Je pense (avis personnel) que c'est sarkozy l'a choisi, au moins en partie, parcequ'elle a une sensibilité vis à vis des problemes des pays du tiers monde et de la Caraïne, qu'elle connait ces dossiers. Schématiquement Taubira a appelé au réexamen de ces accords APE.

Parmi les diverses raisons qu'elle donne, il y a les raisons fournies par les pays en développements (volonté de protéger leurs filières agricoles, impossibilité de nourrir les populations du fait d'une agriculture trop extravertie...) , des raisons éthiques (il n'est pas recevable que l'UE renonce à une diversité du monde et à la nécessité de règles différenciées). Quelqu'un qui n'a pas une sensibilité vis à vis des problemes des pays en voie de développement aurait-il écrit ça ? Pas forcément. Donc avoir les "bonnes" personnes aux bons endroits compte.

Au passage Obama a choisi le directeur de la CIA précisément en tenant compte du critère qu'il avait critiqué les méthodes de cette agence sous Bush. Ce qui prouve qu'il y a au moins une volonté de faire les choses différemment et que tout n'est pas aussi bloqué que Confiant et d'autres le prétendent.

Citation:
Tu donnes l'exemple des juifs. Ils vont attendre de la nouvelle administration qu'elle continue à soutenir Israel. Dans le même ordre d'idée, qu'est ce que toi tu attends de l'administration Obama?


Voir plus haut

Citation:
Je reviens sur l'idée de modèle. J'ai toujours été extrêmement réservé par rapport à cette idée. Les valeurs morales telle que le bien et le mal sont inculquées à un enfant dans son cercle famillial. Lorsqu'une société est déliquescence, tu parlais dans le cadre des USA des familles mono-parentales, alors les enfants sont beaucoup plus vulnérables à de mauvaises influences telles que celle de Nicky Barnes que tu cites.
Le fait de changer en couverture de newsweek Nicky Barnes par Obama ne change rien parce que les causes et les solutions sont d'ordre politique.
De plus, tout de même, on ne peut pas dire que les afro-américains aient manqué de figures de référence positives. La liste serait trop longue.


Les gens dont on parle sur grioo comme stanley o'neal (ex pdg de Merril Lynch) ou Parsons (ex pdg de time warner) sont inconnus de la majorité des noirs y compris américains. Fais un test : demande à un français lambda de te dire qui est l'actuel président de Bnpparibas ou de la société générale. Très peu en dehors de ceux qui s'interessent à ce secteur d'activité pourront te dire qui ils sont. De même, aux Etats-Unis, tres peu d'américains connaissaient même l'existence de Merril Lynch, et encore moins de gens et de noirs étaient capables de te citer son pdg. O'neal et les autres sont des modeles pour les Noirs qui suivent cette filière. Pas pour tous les Noirs puisque la quasi totalité ne les connaissent pas.

Dans un quartier comme Harlem dans les années 70, tout le monde connaissait Nicky Barnes, et il servait même de modele au point qu'un journal grand public et sérieux comme le NY Times a pensé à lui pour faire une couverture. Avant Obama, la majorité des modeles chez les noirs étaient les plus médiatiques (sportifs artistes etc).

Je n'ai pas cité Pelé et michael Jackson par hasard. A une époque ces deux là étaient les Noirs les plus connus du monde. Et il se trouve qu'ils avaient un probleme avec leur identité noire. Mais c"étaient eux les modeles planétaires. Je me rappelle d'une émission de france2 sur le blanchiment de la peau au sénégal au début des années 90 où des sénégalais(es) citaient Michael Jackson en exemple. Ensuite on va venir me dire que des modèles comme celui qu'il véhicule n'ont aucune influence. L'avantage d'Obama, c'est qu'il est un stanley o'neal, mais avec la notoriété de Michael Jackson.

Dans un article diffusé sur ce site, un sociologue qui travaille au Québec décrit ce qu'il a constaté chez des jeunes déscolarisés apres la victoire d'Obama : http://www.grioo.com/ar,la_personnalite_de_barack_obama_un_cas_d_ecole_pour_la_communaute_noire_au_quebec_,15946.html

Une anecdote significative : plus tôt dans la journée des élections américaines, j’assurais la permanence à la salle de recherche d’emploi du Carrefour jeunesse-emploi Bourassa-Sauvé dans l’arrondissement de Montréal-Nord, qui avait fait la manchette pendant l’été. J’ai été fasciné de voir à quel point les participants du programme Jeunes en action étaient intéressés à faire des recherches, en ligne, sur les biographies de Barack Obama et d’autres personnalités noires historiques comme Martin Luther King et Rosa Parks.

Ce programme, qui s’adresse aux jeunes de 18 à 24 ans vivant des difficultés d’intégration au marché du travail à court et moyen terme, vise, entre autres, à briser leur isolement. Sarah Choukroun, conseillère en emploi dudit programme, me racontait ceci: "Ces jeunes qui ont pour la plupart décroché du milieu scolaire étaient captivés par leurs recherches. Ils n’ont même pas souhaité prendre la pause durant l’après-midi. Ce soir là, aucun n’a manqué la retransmission des élections américaines".

Je me suis dit en ce moment précis que quelque chose venait de se créer et que le parcours exemplaire d’Obama devrait être inscrit dans les programmes scolaires. À ce titre, sa personnalité serait utilisée comme un levier qui motiverait les jeunes noirs en difficulté afin de développer leur estime de soi, leur confiance en l’avenir, leur persévérance, le sens du leadership, l’attitude positive et le goût aux études. Quelle lecture sociologique peut-on faire de l'influence de la personnalité remarquable de Barack Obama sur les Noirs qui ont fait du Québec leur terre d’accueil?


A titre personnel, je trouve qu'inscrire le parcours scolaire d'Obama dans les programmes scolaires c est peut être "too much", mais son propos contredit nettement ton argument quand tu dis que remplacer Nicky Barnes par Obama ne change rien. Tu dis que c'est le systeme qu'il faut changer : on est d'accord. Mais qui le change ce système ? Ce sont des hommes. Et de préférence des hommes qui ont de l'influence, religieuse, sociale, politique économique etc En tant que président des Etats-Unis, ne penses tu donc pas qu'Obama est bien placé pour impulser ce changement ?


Citation:
Dans un pays comme le Cameroun, les enfants bien encadrés subiront peut-être l'influence positive Obama mais les autres continueront de suivre le modèle Feyman ou Eto'o.


cf plus haut

Citation:
Sur le dernier sujet, mea culpa, je n'avais pas tout à fait compris ton point de vue. J'avais compris qu'il fallait épouser une femme blanche pour réussir alors que tu écrit pour "réussir". Je comprends mieux mais je en suis pour autant pas plus d'accord.
D'un point de vue méthodologique, tu racles tous les fonds de tiroir de personnalités noires, de toutes les époques, sur tous les continents et de tous les métiers pour prouver j'imagine que de tout temps, du 19eme siècle à nos jours, partout dans le monde, les noirs quelque soit leur domaine ont toujours concrétisé leur réussite en épousant des blanches.
Mais regardons ça de plus près. Tu cites Senghor, Wade et Kofi Annan, Blaise Diagne et Gaston Monnerville 5 hommes politiques noirs. Panafricain, si je prends la totalité des hommes politiques africains, depuis l'époque coloniale jusqu'à aujourd'hui, tu imagines les nombre de contre-exemples que je peux te trouver? Ce serait marrant de faire des pourcentages.


Encore une fois, il ne s'agit pas de faire des statistiques pour faire des stats. je te renvoie à ma réponse à Tata, et j'ajoute que si tu ne prends que les personnalités noires qui ont vécu en occident ou dans un environnement où il y avait des blanches, tu trouveras que le pourcentage est significatif par rapport à leur époque. En France prend blaise diagne et monnerville, ajoute même Kofi Yamgnane et Rama Yade. Ce sont les Noirs qui politiquement ont eu les plus grandes responsabilités dans ce pays. tous avaient des conjoints blancs. Je n'en tire pas de conclusion, je remarque un fait...

Citation:
Tu cites Sidney Poitier et Michael jackson comme représentants du showbiz américain, même question. Tu es sûr qu'ils sont majoritaires dans ce cas? Moi je ne pense pas et il y a des raisons structurelles à ça.


Je cite Michael Jackson parcequ'au début des années 80, c'était le Noir le plus connu de la planète et qu'aujourd'hui encore, il fait partie des noirs plus connus du monde, même si les plus jeunes croient qu'il est blanc. Quand le noir le plus connu du monde (qui s'est blanchi) chante "ça n'a pas d'importance que tu sois noir ou blanc" (it doesn't matter if you are black or white) tu ne penses pas qu'il se moque du monde ?

Citation:
Emmanuel Todd dans "le destin des immigrés" explique que la démocratie américaine s'était forgée par le rejet des populations noires et indiennes. c'est pour ça que pendant longtemps il y a eu statistiquement très peu de mariages mixtes noir/blanc y compris après la segrégation. La donnée qui prouve cela y compris aujourd'hui, c'est le nombre très faible de mariages homme blanc/femme noire.
Après on peut toujours prendre ces données pour en faire une fierté à posteriori.


En quoi son propos est-il nouveau et en quoi cela contredit t-il ce que je dis ? ce n'est pas parceque les mariages mixtes étaient interdits qu'avoir une femme blanche ne peut pas être synonyme d'ascension sociale. Je dirais même que c'est justement le contraire. Ceux qui avaient des femmes blanches avaient réussi à faire tomber des barrières...(cf ma réponse à Tata)

dans les rêves de mon père (que je t'invite à lire asap), Obama explique qu'il est sorti pendant un an avec une étudiante blanche issue d'une famille très aisée (je crois que son père connaissait des secrétaires d'Etat, voire des présidents) et qu'au bout d'un an ils ont rompu. Parcequ'ils étaient trop différents culturellement. Conclusion : Obama aurait pu épouser une femme blanche s'il avait voulu, mais il a préféré une noire plus proche de lui culturellement. Encore une fois, mon but ici n'est pas "d'en faire une fierté" comme tu le dis en déformant ma pensée mais de dire que c'est c'est la 1ere fois qu'un couple de noirs peut représenter l'universel (il y a eu le cosby show mais c etait de la fiction!). Au passage tu n'as pas cité un film du type "love story" (non destiné à un public noir) ou un film tout public dans lequel le héros et l'héroïne étaient noirs. A partir de là, arrêtons de tourner en rond. On s'éloigne d'ailleurs du sujet initial.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 13:20    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:
Je vous accorderai une chose, c'est que son analyse se fait dans un contexte qui date d'une quarantaine d'années, et qu'aujourd'hui, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. Mais qu'on ne me dise pas que le rapport homme noir femme blanche a toujours été anodin C'était tout sauf ça.

Tu sais parfaitement que ce texte de fanon est daté(1952), qu'il décrit des situations qui remontent parfois aux années 30, mais malgré ça, tu ne peux pas t'empêcher de le citer comme s'il éclairait avec justesse la situation d'aujourd'hui. Mais comme je le disais, ça fait partie des choses qui apparaissent comme acquises et sur lesquelles personne ne semble avoir réflechi depuis Fanon.


Et pourquoi tu ne commentes pas le lien plus récent que j'ai posté ? Parceque ça ne va pas dans le sens de tes conclusions ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 13:38    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:

Quand je parlais des Africains, je pensais aux Etats africains, et mon idée était justement de dire qu'ils devaient être pro actifs et faire des propositions à l'administration Obama, ou au moins essayer de l'influencer.

Tout à fait d'accord, je voulais juste que tu exprimes clairement ce que tu voulais dire par chance historique pour les africains. Tu évoques donc une intensification des relations bilatérales entre les USA et les pays affricains, une inflence positive sur les institutions internationales que sont le FMI et la BM pour que les politiques d'ajustement ne soient plus d'essence ultra-libérale et peut-être une implication différente de l'ONU dans le résolution des conflits sur le continent.
la politique c'est pas que celle d'un homme, c'est un congrès, une administration et aussi une opinion publique, mais je suis ok ave l'idée à condition effectivement que les pays africains soient proactifs.

Panafricain a écrit:

En revanche, dans un quartier comme Harlem dans les années 70, tout le monde connaissait Nicky Barnes, et il servait même de modele au point qu'un journal grand public et sérieux comme le NY Times a pensé à lui pour faire une couverture. Aujourd'hui, que tu le veuilles ou non, la majorité des modeles chez les noirs sont les plus médiatiques (sportifs artistes etc)

Les modèles positifs ou négatifs se trouvent avant tout dans le cercle proche de connaissances. Parenté et voisinage. Les artistes et sportifs ne sont pas du tout représentatifs de la population afro-américaine. C'est à mon avis un moyen biaisé de voir les choses.

Panafricain a écrit:
Je n'ai pas cité Pelé et michael Jackson par hasard. A une époque ces deux là étaient les Noirs les plus connus du monde. Et il se trouve qu'ils avaient un probleme avec leur identité noire. Mais c"étaient eux les modeles planétaires. Je me rappelle d'une émission sur le blanchiment de la peau au sénégal au début des années 90 où des sénégalais(es) citaient Michael Jackson en exemple. Ensuite on va venir me dire que des modèles comme celui qu'il véhicule n'ont aucune influence.

Sur quelle base peux tu affirmer que Pelé avait un problème avec son identité noire? Sur le simple fait qu'il a épousé une blanche? sur le fait qu'il a totalement rompu avec son milieu social d'origine?
Panafricain, il faut que tu modères ton propos là-dessus.
Tu ne peux pas comparer le cas MJ avec le cas Pelé. ça n'a rien à voir.
Et puis sérieusement, tu penses vraiment que les femmes au sénégal font du Xesal à cause de MJ?
C'est là où on est leger. Je n'ai jamais lu une vraie étude sur ce phénpmène, ses origines, son ampleur. C'est toujours pris en exemple comme tu le fais là. C'est dommage.

Panafricain a écrit:
Encore une fois, il ne s'agit pas de faire des statistiques pour faire des stats. je te renvoie à ma réponse à Tata, et j'ajoute que si tu ne prends que les personnalités noires qui ont vécu en occident ou dans un environnement où il y avait des blanches, tu trouveras que le pourcentage est significatif par rapport à leur époque. En France prend blaise diagne et monnerville, ajoute même Kofi Yamgnane. Ce sont les Noirs qui politiquement ont eu les plus grandes responsabilités dans ce pays. tous avaient des femmes blanches. Je n'en tire pas de conclusion, je remarque un fait...

je crois plus aux statistiques qu'à l'anecdotique. Statistiquement, la situation en terme de mariages mixtes est différente aux USA par rapport à la France. Et cet écart s'analyse et s'explique. Vouloir faire une généralité comme l'as tenté est extrêmement périlleux parceque tu es amené à comparer des mangues et des papayes. Diagne et Monnerville sont des gens plutôt du début du XXeme, donc dans un contexte colonial. Kofi Yamgnane montre que les indépendances ont eu aussi pour effet de faire disparaitre les africains du paysage politique français. C'est un exemple isolé de la politique de la fin du XXeme et donc de ce fait pas significatif.

Panafricain a écrit:
En quoi son propos est-il nouveau et en quoi cela contredit t-il ce que je dis ? ce n'est pas parceque les mariages mixtes étaient interdits qu'avoir une femme blanche ne peut être synonyme d'ascension sociale.

Parceque les statistiques y compris si elles étaient faites sur les élites contredisent ton assertion.

Panafricain a écrit:
c'est la 1ere fois qu'un couple de noirs peut représenter l'universel[/b]. Au passage tu n'as pas cité un film du type "love story" (non destiné à un public noir) ou un film tout public dans lequel le héros et l'héroïne étaient noirs. A partir de là, arrêtons de tourner en rond. On s'éloigne d'ailleurs du sujet initial.

C'est vrai qu'on s'éloigne du sujet. je n'ai pas de film à te proposer. Mais Ce n'est pas lié à la mixité puisque dans les films américains traditionnellement les couples sont intra-communautaires. ça concerne plus généralement la plce de la communauté afro dans le ciné, ce qui est un autre sujet.
pour finir, j'avais déjà un couple noir qui représentait l'universel pour moi c'est mon père et ma mère. Panafricain, il faut que tu sortes de ta bulle médiatique de temps en temps. Wink
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action


Dernière édition par Jofrere le Ven 09 Jan 2009 13:45; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 09 Jan 2009 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:

Et pourquoi tu ne commentes pas le lien plus récent que j'ai posté ? Parceque ça ne va pas dans le sens de tes conclusions ?

Tout simplement parceque les faits statistiques sont plus forts et plus parlants que ces interviews. comme on dit "le'chien aboie ..."
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Sam 10 Jan 2009 01:12    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
à mon sens la structure familiale est encore assez solide. Le Cameroun est un pays avec un taux de scolarisation assez élevé.

Waoh!!! Shocked Shocked
La famille, structure encore solide dans ce Cameroun qui est en crise économique, structurelle, morale, etc... depuis plus de 20 ans!!!
Pour ce qui est de son taux de scolarisation assez élevé, j´ai bien l´impression qu´il regresse plutôt...
Bon là, on s´éloigne du sujet ou bien privilégie l'anecdotique au détriment des statistiques...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2009 08:40    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Quand je parlais des Africains, je pensais aux Etats africains, et mon idée était justement de dire qu'ils devaient être pro actifs et faire des propositions à l'administration Obama, ou au moins essayer de l'influencer.

Tout à fait d'accord, je voulais juste que tu exprimes clairement ce que tu voulais dire par chance historique pour les africains. Tu évoques donc une intensification des relations bilatérales entre les USA et les pays affricains, une inflence positive sur les institutions internationales que sont le FMI et la BM pour que les politiques d'ajustement ne soient plus d'essence ultra-libérale et peut-être une implication différente de l'ONU dans le résolution des conflits sur le continent.
la politique c'est pas que celle d'un homme, c'est un congrès, une administration et aussi une opinion publique, mais je suis ok ave l'idée à condition effectivement que les pays africains soient proactifs.


On est OK

Citation:
Panafricain a écrit:

En revanche, dans un quartier comme Harlem dans les années 70, tout le monde connaissait Nicky Barnes, et il servait même de modele au point qu'un journal grand public et sérieux comme le NY Times a pensé à lui pour faire une couverture. Aujourd'hui, que tu le veuilles ou non, la majorité des modeles chez les noirs sont les plus médiatiques (sportifs artistes etc)

Les modèles positifs ou négatifs se trouvent avant tout dans le cercle proche de connaissances. Parenté et voisinage. Les artistes et sportifs ne sont pas du tout représentatifs de la population afro-américaine. C'est à mon avis un moyen biaisé de voir les choses.


Tu es vraiment convaincu par ce que tu avances ? Tu ne penses pas que les artistes et les sportifs même aujourd'hui sont surreprésentés dans les modèles positifs pour les Noirs américains ? Tu penses vraiment que les personnes qui font rêver les jeunes ce sont leurs parents et leurs voisins ? Ils ne s'identifient pas au sportif ou au rappeur sorti du ghetto, parti de rien et qui leur ressemble ?

Citation:
Panafricain a écrit:
Je n'ai pas cité Pelé et michael Jackson par hasard. A une époque ces deux là étaient les Noirs les plus connus du monde. Et il se trouve qu'ils avaient un probleme avec leur identité noire. Mais c"étaient eux les modeles planétaires. Je me rappelle d'une émission sur le blanchiment de la peau au sénégal au début des années 90 où des sénégalais(es) citaient Michael Jackson en exemple. Ensuite on va venir me dire que des modèles comme celui qu'il véhicule n'ont aucune influence.

Sur quelle base peux tu affirmer que Pelé avait un problème avec son identité noire? Sur le simple fait qu'il a épousé une blanche? sur le fait qu'il a totalement rompu avec son milieu social d'origine?
Panafricain, il faut que tu modères ton propos là-dessus.
Tu ne peux pas comparer le cas MJ avec le cas Pelé. ça n'a rien à voir.
Et puis sérieusement, tu penses vraiment que les femmes au sénégal font du Xesal à cause de MJ? C'est là où on est leger. Je n'ai jamais lu une vraie étude sur ce phénpmène, ses origines, son ampleur. C'est toujours pris en exemple comme tu le fais là. C'est dommage.


Je n'ai pas dit que pele avait un problème avec son identité noire parcequ'il avait une femme blanche. Je n'ai pas non plus dit que Pelé était aussi aliéné que Michael Jackson. J'ai dit que pelé avait un probleme avec son identité noire et a épousé une femme blanche. Je vais me repéter une énième fois : je ne suis pas contre les mariages mixtes, chacun a le droit de jouir de sa liberté et d'épouser qui il veut. En revanche, je suis libre d'analyser les ressorts sous jacents qui existent parfois dans ces mariages.

A l'époque du 1er procès d'OJ Simpson, j'avais lu un article de l'equipe magazine ou un magazine américain (je ne me rappelle plus exactement) qui disait la même chose d'O.J Simpson. La gloire et la célébrité lui ont fait oublier qu'il était noir, et le fait d'épouser une femme était en phase avec cette ascension sociale. Une fois accusé de meurtre, il a instrumentalisé la communauté noire en se disant victime de racisme.

Je n'ai pas non plus dit que le Xesal au Sénégal est du à Michael Jackson. Si je l'ai cité, c'était pour montrer que contrairement à ce que tu dis, les gens ne sont pas aveugles et voient la signification des actes que des personnalités comme Jackson posent. Ils l'utilisent comme justification : "on me reproche de me blanchir la peau, mais si Michael Jackson l'a fait, pourquoi ne pourrais je pas le faire ?" Pour les études je n'en ai malheureusement pas à te proposer...


Citation:
Panafricain a écrit:
Encore une fois, il ne s'agit pas de faire des statistiques pour faire des stats. je te renvoie à ma réponse à Tata, et j'ajoute que si tu ne prends que les personnalités noires qui ont vécu en occident ou dans un environnement où il y avait des blanches, tu trouveras que le pourcentage est significatif par rapport à leur époque. En France prend blaise diagne et monnerville, ajoute même Kofi Yamgnane. Ce sont les Noirs qui politiquement ont eu les plus grandes responsabilités dans ce pays. tous avaient des femmes blanches. Je n'en tire pas de conclusion, je remarque un fait...

je crois plus aux statistiques qu'à l'anecdotique. Statistiquement, la situation en terme de mariages mixtes est différente aux USA par rapport à la France. Et cet écart s'analyse et s'explique. Vouloir faire une généralité comme l'as tenté est extrêmement périlleux parceque tu es amené à comparer des mangues et des papayes. Diagne et Monnerville sont des gens plutôt du début du XXeme, donc dans un contexte colonial. Kofi Yamgnane montre que les indépendances ont eu aussi pour effet de faire disparaitre les africains du paysage politique français. C'est un exemple isolé de la politique de la fin du XXeme et donc de ce fait pas significatif.


Tu peux qualifier cela d'anecdotique, expliquer les différenciations de contexte etc Mais les faits ne changeront pas pour autant. Si j'ai rajouté Kofi Yamgnane, c'est parceque avec les Diagne Monnerville Senghor et Houphouët, il fait partie des rares Noirs qui ont occupé des fonctions ministérielles en France. Et lui aussi a "par hasard" une femme blanche. Anecdotique me diras tu comme d'habitude;

Senghor a chanté la beauté de la femme noire dans son poème "femme nue, femme noire", mais a épousé une femme blanche et a pris sa retraite en Normandie. Il a fait beaucoup pour les Noirs, cela n'empêche...qu'il y a des "anecdotes" ou des symboles qui sont révélateurs.


Citation:
Panafricain a écrit:
En quoi son propos est-il nouveau et en quoi cela contredit t-il ce que je dis ? ce n'est pas parceque les mariages mixtes étaient interdits qu'avoir une femme blanche ne peut être synonyme d'ascension sociale.

Parceque les statistiques y compris si elles étaient faites sur les élites contredisent ton assertion.


On a pris les Noirs ministres en France, et tu ne m'a pas montré que je me trompais y compris statistiquement. En revanche, je suis évidemment d'accord sur le fait qu'il existe une différence dans l'approche du mariage mixte aux Etats-Unis et en France. Mais encore une fois, ça ne contredit en rien ce que je dis. Ce n'est pas parceque les mariages mixtes sont moins fréquents aux US qu'en France pour des raisons historiques qu'avoir une femme blanche ne peut pas être synonyme d'ascension sociale.

Citation:
Panafricain a écrit:
c'est la 1ere fois qu'un couple de noirs peut représenter l'universel[/b]. Au passage tu n'as pas cité un film du type "love story" (non destiné à un public noir) ou un film tout public dans lequel le héros et l'héroïne étaient noirs. A partir de là, arrêtons de tourner en rond. On s'éloigne d'ailleurs du sujet initial.

C'est vrai qu'on s'éloigne du sujet. je n'ai pas de film à te proposer. Mais Ce n'est pas lié à la mixité puisque dans les films américains traditionnellement les couples sont intra-communautaires. ça concerne plus généralement la plce de la communauté afro dans le ciné, ce qui est un autre sujet.
pour finir, j'avais déjà un couple noir qui représentait l'universel pour moi c'est mon père et ma mère. Panafricain, il faut que tu sortes de ta bulle médiatique de temps en temps. Wink
[/quote]

C'est plutôt toi qui devrait sortir de celle dans laquelle tu es enfermée Jofrere Cool sauf erreur ton pere et ta mère n'étaient pas présidents des US...Plus sérieusement, je te conseille volontiers de mettre sur ta liste de lecture "les rêves de mon père" de Barack Obama. Tu comprendras mieux pourquoi je pense qu'au vu de son background, il est bien placé pour faire évoluer les choses.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2009 09:04    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Panafricain a écrit:

Et pourquoi tu ne commentes pas le lien plus récent que j'ai posté ? Parceque ça ne va pas dans le sens de tes conclusions ?

Tout simplement parceque les faits statistiques sont plus forts et plus parlants que ces interviews. comme on dit "le'chien aboie ..."


Jofrere, restons constructifs. Tu cites régulièrement Emmanuel Todd dans tes posts, mais quand je cite des économistes ou des sociologues, ou des responsables de terrain qui contredisent tes affirmations, tu les qualifie d'anecdotiques. Je veux bien que tu vilipendes Fanon ou que tu le dises dépassé, mais fais quelques recherches sur les couples mixtes ne serait que dans les années 80, et tu seras édifié.

Revenons au sujet initial. Tu as affirmé que remplacer Obama par Nicky Barnes ne changera rien. Je t'ai donné un contre exemple qui montre que ton affirmation est fausse, qu'en plus Obama a l'avantage de concilier la notoriété d'une célébrité à la Michael Jackson avec le background de quelqu'un qui a fait de très bonnes études, qui a a travaillé dans les quartiers noirs pauvre de chicago, qui a travaillé sur les droits civiques en tant qu'avocat etc et qui est devenu président. Je me rappelle d'un documentaire où Michelle Obama disait de son mari qu'il avait fait plus pour la communauté noire que tous ces gens qui le critiquaient (à l'époque où on disait "is he black enough")

Tu as voulu savoir en quoi Obama pouvait représenter une chance pour l'Afrique. je t'ai donné l'exemple des relations multilatérales, des rapports avec la banque mondiale, le FMI etc. Si tu as bien lu, tu as pu remarquer que l'économiste celestin monga n'était pas dans l'idolâtrie, mais soulignait justement que les Africains devaient aider Obama à ajuster certains de ses choix.

Tu as affirmé qu'on profitait des conséquences d'une situation historique (à savoir la faiblesse des mariages mixtes aux usa) pour faire un motif de fierté, et je t'ai répondu que dans le cas de Barack et Michelle Obama, celui qui nous intéresse ) c'est la 1ere fois que le monde peut s'identifier à un couple de Noirs. Ce n'est jamais arrivé auparavant.

Plus généralement, si raphael Confiant avait dit, "attention, n'idéalisez pas trop Obama et ne lui faites pas porter des attentes excessives", j'aurais été d'accord avec lui. Mais la forme de son texte et cette ironie que je trouve déplacée m'horripilent. Sans compter le côté donneur de leçon. Obama n'est pas parfait ? C'est une révélation ? Qui l'est ? J'ai fait le tour sur Obama, j'ai lu presque tout, y compris sur les épisodes "les moins glorieux" de sa vie politique et les quelques reproches que les uns et les autres lui font. Mais je n'ai rien trouvé de si grave qui fasse qu'Obama ne puisse pas incarner un exemple positif. Si Obama ne peut pas représenter un exemple positif pour un jeune noir, quelque soit le pays dans lequel il vit, alors quel Noir pourra servir de modèle ????

Je ne suis pas aussi critique que toi en ce qui concerne le fait de promouvoir des modèles. Je suis d'accord quand tu dis que c'est le systeme qu'il faut changer, mais ne perdons pas de vue que le systeme ne change pas tout seul, ce sont les hommes qui le changent. Pendant la présidentielle, Hillary Clinton avait dit fort justement (même si pour être honnête, à l'époque je l'avais plutôt critiquée) qu'il avait fallu un président pour faire aboutir le mouvement des droits civiques aux Etats-Unis, et elle pensait à Lyndon Johnson en disant ça. On a dit qu'elle dévalorisait l'action de Martin Luther King. Or en cherchant des renseignements sur le civil right act de 1964 (la loi qui aboli la segrégation), on s'aperçoit que c'est Lyndon Johnson qui signe la loi et qui met tout son poids dans la balance pour qu'elle ne soit pas bloquée par des mauvaises volontés au sein du pouvoir législatif. Et s'il n'avait pas pesé de tout son poids, cette loi aurait peut être pris des années à être votée.

Obama est noir, mais il est aussi, et surtout, président des Etats-Unis, avec tous les pouvoirs qui vont avec. Donc il est une des personnes les mieux placées, si ce n'est la mieux, pour faire évoluer le systeme. De plus, les Américains l'ont élu pour qu'il fasse une autre politique que celle de Bush. C'est pour ça que le balayer d'un revers de main en disant qu'il ne changera rien me parait on ne peut plus prématuré. Quelque soit le talent qu'on possede, il faut un minimum de temps pour rentrer dans un nouveau poste, à fortiori quand le poste dont on parle est celui de président des Etats-Unis Donnons lui un peu de temps, et plutôt que de faire son procès avant même qu'il n'ait pris ses fonctions, faisons le bilan à mi-mandat ou à la fin.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 12 Jan 2009 17:51    Sujet du message: Répondre en citant

salut Panafricain,
comme je t'ai dit je crois en l'action politique. Martin Luther King ou Lyndon Johnson ont à leur façon fait bouger les choses. MLK en incarnant le combat et Johnson en faisant preuve de pragmatisme et en allant de ce fait plus loin que ne le prévoyait JFK. Alors, si ce à quoi tu penses c'est un revirement de la politique des USA à l'égard du FMI ou de la BM, ça me parle, je te l'ai déjà dit. Si tu penses à une intensification de la coopérationsentre les USA et les pays africains, je l'appelle de mes voeux. Barack Obama aura un impact, j'espère majeur sur les USA mais forcément beaucoup plus limité sur l'Afrique. Je persiste néanmoins à dire que l'essentiel pour nous africains n'est pas là. j'espère en tous cas que vous nous informerez là-dessus de façon honnête. Si je suis encore sur le site, je ne manquerai de toutes façons pas de revenir sur le sujet et de t'interpeller surtout toi Panafricain: Alors, il s'est passé quoi de concret?

Sur cette histoire de modèle, j'ai l'impression qu'on ne se comprend pas du tout. On n'est plus dans l'action politique mais sur le plan symbolique. Il ne faut pas confondre ce qui relève du rêve et du fantasme et la réalité. Je rêve quand je vois un jeune mec illétré au bord d'une piscine avec des créatures de rêve, mais une fois le clip terminé je reviens dans la réalité. Je rêve quand je vois Barack Obama, ce jeune mec, avec sa famille parfaite, son charisme et sa réussite mais dès que j'éteins la télé je reviens dans ma réalité.
Lorsqu'un jeune réussit scolairement, les raisons sont à chercher plus sûrement du coté de l'environnement famillial qu'autre chose, ça me parait évident. Les déterminants principaux dans la réussite scolaire ou l'échec d'un jeune ne sont ni Barack Obama ou Nicky Barnes. C'est des choses beaucoup plus profondes.

Pour finir sur les mariages mixtes. Je n'ai pas les données, mais je pense que si on mesurait le teux de mariages mixtes chez les élites noires, il serait faible. S'il s'avère que c'est vraiment le cas, alors je pourrai dire que ce fait statistique va à l'encontre de ta théorie.
Pour la France, c'est un contexte différent, ça me parait difficile de mêmer ces 2 situations en une théorie générale comme tu le fais.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Mer 21 Jan 2009 17:33    Sujet du message: Ton ami Emanuel Todd sur Arte dimanche dernier Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Mer 21 Jan 2009 17:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ton ami Emmanuel Todd sur Arte dimanche dernier je crois. Il reprend les mêmes thématiques que toi : en résumé Obama ne peut que decevoir (il y a un décalage de son qui fait qu'on a l'impression que Moati parle dans le vide)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 01:38    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Ton ami Emmanuel Todd sur Arte dimanche dernier je crois. Il reprend les mêmes thématiques que toi : en résumé Obama ne peut que decevoir (il y a un décalage de son qui fait qu'on a l'impression que Moati parle dans le vide)

Cà fait une décénie que Todd crie que l´"empire" va s´écrouler; c´est toujours le même qui doutait des capacités de Obama à obtenir le vote de la classe ouvière blanche.... On a vu la justesse de son jugement et de ses oracles....
Et considérant tout celà, devrait-on encore prêter attention à ce "sorcier"? Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1122

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 02:00    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as tout à fait raison. Je me rappelle qu'après le super tuesday, un "expert" sur I Télé avait déclaré qu'Obama n'avait pas gagné le super tuesday, donc il avait perdu. Ted Stanger, un journaliste qui est tres souvent invité sur les plateaux télé à chaque fois qu'on parle des Etats-Unis estimait que l'Amérique ne pouvait pas élire un président noir. Je crois que finalement, c'est à chacun de se faire son opinion...

Didier_Daan a écrit:
Panafricain a écrit:
Ton ami Emmanuel Todd sur Arte dimanche dernier je crois. Il reprend les mêmes thématiques que toi : en résumé Obama ne peut que decevoir (il y a un décalage de son qui fait qu'on a l'impression que Moati parle dans le vide)

Cà fait une décénie que Todd crie que l´"empire" va s´écrouler; c´est toujours le même qui doutait des capacités de Obama à obtenir le vote de la classe ouvière blanche.... On a vu la justesse de son jugement et de ses oracles....
Et considérant tout celà, devrait-on encore prêter attention à ce "sorcier"? Rolling Eyes Rolling Eyes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 06:44    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
Tu as tout à fait raison. Je me rappelle qu'après le super tuesday, un "expert" sur I Télé avait déclaré qu'Obama n'avait pas gagné le super tuesday, donc il avait perdu. Ted Stanger, un journaliste qui est tres souvent invité sur les plateaux télé à chaque fois qu'on parle des Etats-Unis estimait que l'Amérique ne pouvait pas élire un président noir. Je crois que finalement, c'est à chacun de se faire son opinion...

Ah, Ted Stenger ! Quel nigaud celui-là !

Il a passé toute l'année 2008 à expliquer partout que jamais les démocrates n'éliraient Obama face à Hilary. Puis il a soutenu avec certitude, pariant même, que jamais Obama ne battrait Mac Cain, un grand vétérand expérimenté, dans une Amérique déboussolée, et qui a besoin d'un véritablement protecteur.

Bref, après toutes les sottises qu'il a proferées sur les ondes contre BO, je l'entendais dire cette semaine qu'il a voté pour Barack Obama : autant croire que même Mac Cain aurait voté pour son adversaire Rolling Eyes Laughing Twisted Evil

Désormais, son truc, c'est de raconter que Michelle Obama aurait des problèmes d'intégration avec les Blancs, qu'elle n'aurait jamais été à son aise dans les milieux (universitaires ou professionnels) de Blancs. En somme, une négresse compétente, droit dans ses bottes, qui trace son chemin sans chercher à plaire ni même à déplaire à Bwana, qui ne le calcule simplement pas, serait une Africaine-Américaine mal "intégrée" à une société étatsunienne pensée comme étant "blanche". Un véritable nigaud, je vous dis, ce Stengler...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2009 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
Bref, après toutes les sottises qu'il a proferées sur les ondes contre BO, je l'entendais dire cette semaine qu'il a voté pour Barack Obama : autant croire que même Mac Cain aurait voté pour son adversaire Rolling Eyes Laughing Twisted Evil

Qui sait si McCain ne l´a pas fait??? Lors d´une campagne électorale dans l´Illinois, Barack Obama a été pris en photo avec la femme d´un de ses adversaires; cette dernière apparaissant comme une de ses cheerleaders... Ce qui a été un sacré camouflet médiatique pour son adversaire. Laughing
Pour ce qui est de Todd, qu´il soit pris ici comme référence par certains, c´est renversant.
Il faut se méfier ou rire de ceux qu´on appele "experts" dans la "vieille Europe".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 424

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2009 13:59    Sujet du message: Répondre en citant

Pour appuyer ce que Panafricain dit plus haut, je vous livre cet article, paryu pas plus tard que ce matin dans le New York Times et qui montre, a l'issue d'une etude scientifique, que l'election d'Obama a eu un effet sur les performances de Noirs soumis a des tests psychologiques et intellectuels. Bien entendu je ne crois pas aux miracles et, a mon point de vue, les resultats de cette enquete scientifique meriteraient d'etre corrobores par de nouvelles etudes. Ces resultats me paraissent..comment dire?... La relation entre l'election d'Obama et de meilleures performances aux tests me parait trop directe et donc douteuse; je me demande, si ces chiffres sont vrais, s'il n'y a pas d'autres facteurs qui n'ont pas ete pris en consideration. Obama est elu. Les Noirs obtiennent de meilleurs resultats aux test. Ca me parait pour le moins curieux; sinon meme ''raciste''. Mais bon...

En revanche je partage entierement le point de vue de Panafricain sur le ''modele positif'' que represente Obama et je ne doute pas du tout de son effet benefique sur les jeunes noirs aux USA et dans le monde entier. Voici l'article:


[quoteStudy Sees an Obama Effect as Lifting Black Test-Takers
SIGN IN TO E-MAIL OR SAVE THIS
PRINT
SHARE

By SAM DILLON
Published: January 22, 2009
Educators and policy makers, including Secretary of Education Arne Duncan, have said in recent days that they hope President Obama’s example as a model student could inspire millions of American students, especially blacks, to higher academic performance.

Now researchers have documented what they call an Obama effect, showing that a performance gap between African-Americans and whites on a 20-question test administered before Mr. Obama’s nomination all but disappeared when the exam was administered after his acceptance speech and again after the presidential election.

The inspiring role model that Mr. Obama projected helped blacks overcome anxieties about racial stereotypes that had been shown, in earlier research, to lower the test-taking proficiency of African-Americans, the researchers conclude in a report summarizing their results.

“Obama is obviously inspirational, but we wondered whether he would contribute to an improvement in something as important as black test-taking,” said Ray Friedman, a management professor at Vanderbilt University, one of the study’s three authors. “We were skeptical that we would find any effect, but our results surprised us.”

The study has not yet undergone peer review, and two academics who read it on Thursday said they would be interested to see if other researchers would be able to replicate its results.

Dr. Friedman and his fellow researchers, David M. Marx, a professor of social psychology at San Diego State University, and Sei Jin Ko, a visiting professor in management and organizations at Northwestern, have submitted their study for review to The Journal of Experimental Social Psychology, Dr. Friedman said.

“It’s a very small sample, but certainly a provocative study,” said Ronald F. Ferguson, a Harvard professor who studies the factors that have affected the achievement gap between white and nonwhite students, which shows up on nearly every standardized test. “There is a certainly a theoretical foundation and some empirical support for the proposition that Obama’s election could increase the sense of competence among African-Americans, and it could reduce the anxiety associated with taking difficult test questions.”

Researchers in the last decade assembled university students with identical SAT scores and administered tests to them, discovering that blacks performed significantly poorer when asked at the start to fill out a form identifying themselves by race. The researchers attributed those results to anxiety that caused them to tighten up during exams in which they risked confirming a racial stereotype.

In the study made public on Thursday, Dr. Friedman and his colleagues compiled a brief test, drawing 20 questions from the verbal sections of the Graduate Record Exam, and administering it four times to about 120 white and black test-takers during last year’s presidential campaign.

In total, 472 Americans — 84 blacks and 388 whites — took the exam. Both white and black test-takers ranged in age from 18 to 63, and their educational attainment ranged from high school dropout to Ph.D.

On the initial test last summer, whites on average correctly answered about 12 of 20 questions, compared with about 8.5 correct answers for blacks, Dr. Friedman said. But on the tests administered immediately after Mr. Obama’s nomination acceptance speech, and just after his election victory, black performance improved, rendering the white-black gap “statistically nonsignificant,” he said.

“It’s a nice piece of work,” said G. Gage Kingsbury, a testing expert who is a director at the Northwest Evaluation Association, who read the study on Thursday.

But Dr. Kingsbury wondered whether the Obama effect would extend beyond the election, or prove transitory. “I’d want to see another study replicating their results before I get too excited about it,” he said.

More Articles in Education »A version of this article appeared in print on January 23, 2009, on page A15 of the New York edition.[/quote][/code]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CongoUniversel
Grioonaute


Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2009 15:38    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour à Tous,
Je suis nouveau sur Grioo.com, je suis tombé sur ce site en cherchant sur le net des réactions des noirs en France et dans le monde après l'élection d'OBAMA. J'ai donc lu les quatre premières pages du forum et autant dire que j'ai été à la fois surpris, amusés et surtout un peu attristé.

A lire certains commentaires, on ce serait presque dit qu'il n'était pas bon de se réjouir en tant que noir et en tant que simple citoyen du monde de l'élection d'Obama. Bien sur Obama n'est pas le Messie, Obama ne mettra pas fin, à lui tout seul, à la crise financière qui touche le monde entier, Obama ne réglera pas tout seul le conflit Israelo-Palestinien. Mais Obama, est aujourd'hui le symbole et l'illustration de ce qui peut être le monde de demain. Né d'une mère blanche et d'un père noir, une partie de sa famille est asiatique, l'autre noir et blanche. A lui tout seul il incarne la diversité de cette planète.
J'ai des amis d'origine maghrébine qui ont fêté avec moi cette élection d'Obama. Je leur ai posé la question en quoi se sentaient-ils émus par cette élection ? Ils m'ont juste répondu "Obama n'est pas maghrébin, ni arabe, mais son élection est historique et peut susciter de l'espoir dans toues les minorités du monde".

Voilà moi ce que je pense de cette élection. Je pense que les commentaires qui suggèrent que Les Noirs d'Afrique ou des antilles pensent qu'Obama réglerait leurs problèmes se trompent. Tout le monde est conscient qu'Obama est avant tout le président des Etats-Unis. Rappelons seulement que Peu après son élection, La France a élu un homme noir préfet d'une grande région de France. Si Obama peut déclencher ce genre de réaction en faveur de la diversité à travers le monde, alors je dirai Bravo au peuple américain.
_________________
CongoUniversel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2009 23:50    Sujet du message: Répondre en citant

CongoUniversel a écrit:
Rappelons seulement que Peu après son élection, La France a élu un homme noir préfet d'une grande région de France.

La France n´a PAS ELU un prefet noir. Il a été NOMMÉ par son président. Obama lui a été ELU Président des USA, pas NOMMÉ.
Il ya une trop grande différence si bien que ce n´est plus la même chose.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CongoUniversel
Grioonaute


Inscrit le: 23 Jan 2009
Messages: 4

MessagePosté le: Sam 24 Jan 2009 01:19    Sujet du message: Répondre en citant

Didier_Daan a écrit:
CongoUniversel a écrit:
Rappelons seulement que Peu après son élection, La France a élu un homme noir préfet d'une grande région de France.

La France n´a PAS ELU un prefet noir. Il a été NOMMÉ par son président. Obama lui a été ELU Président des USA, pas NOMMÉ.
Il ya une trop grande différence si bien que ce n´est plus la même chose.


Oui je suis d'accord avec toi et je sais très bien que ce n'est pas la même chose. Tout ce que je voulais dire c'est que si l'élection d'Obama peut contribuer, d'une manière ou d'une autre, à avoir ce genre de réaction au sein de la classe politique française, au moins le symbole d'un président noir aux Etats-Unis a frappé le monde entier.
_________________
CongoUniversel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Sam 24 Jan 2009 21:34    Sujet du message: Répondre en citant

CongoUniversel a écrit:
Oui je suis d'accord avec toi et je sais très bien que ce n'est pas la même chose. Tout ce que je voulais dire c'est que si l'élection d'Obama peut contribuer, d'une manière ou d'une autre, à avoir ce genre de réaction au sein de la classe politique française, au moins le symbole d'un président noir aux Etats-Unis a frappé le monde entier.

Laughing Laughing
J´ai envie de plagier quelqu´un en parlant plutôt du "drame de l´homme Francais"....
Au fait, est-ce que le monde s´arrête parceque en France, ou du moins au sein de sa classe politique, le temps s´est comme arrêté??? Dénotant de son "incapacité à se projeter dans l’histoire"???
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Actualités Diaspora Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 4 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group