Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Liv an kréyol é asi kréyol. Livres en et sur le créole.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Littérature Négro-africaine
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 08 Juin 2007 22:41    Sujet du message: Répondre en citant

Work in progress /
----------------------------
Le Clairon (quotidien Martinique)

une nouvelle histoire

*Mandé moin l’âge moin, pas mandé moin zaffè moin


en pdf
LeClairon1939-...

en rft
LeClairon1939-...

***

Le Clairon, n° 204, mardi 9 avril 1940


CONTE CRÉOLE


*Mandé moin l’âge moin,
pas mandé moin zaffè moin

Cé jou passé-a, en nhomme vini
commissariat déposé plainte contre fem-
me-li. Agent de police là dit-ï « Avant
toute chose donnez-moi votre déposi-
tion »
Le bonhomme. — Assuré Missié
« l’argent », moin té ni en fem-me yo
té ka crié Pauline ; bel cô jeune fem-me
créole, surmonté du en belle tète
chouval gendame. Pas té ni longtemps
nous té ensem-me : seulement depi
premier jou-a, nous enten-ne nous-a, i
prend l’habitude entré tâ tous les souè.
Moin suppôté mal moin en patience.
Avant-ziè au souè ça té plus fô ku
moin. Fem-me la rentré à minuit, moin
dit-ï gentiment : « Popo, ma fi, eh bin,
i minuit, éti ou sôti con ça, non ? »
Fem-me là sauté en lè con en tigresse,
i quimin, à fôce i té fâché, épi i ré-
pon-ne moin : »Gadé Missié-a non !
ou pas con-naîte moin, pou ou ka per-
mette ou mandé moin pareille chose ;
moin ka rouè ou ce en innoncent. Au
grand cas moin cé peut permette en
moune mandé moin l’âge moin, mé
mandé moin eti moin sôti ? jan-main…
Mussieu prend paquet-ou pitô, épi
chappé. »
Moin pas pâti. Lu lendumain au
souè, moin té embèté, moin allé fait en
ti tour la savan-ne ; nouè barré moin,
moin rentré titac tâ ; moin trouve la pôte
fèmin, moin congnin en fois, deux fois,
trois fois, pèson-ne pas répon ne. En
bon l’heû, moin rouè en lumiè, moin
compren-ne Pauline té ka descen-ne
rouvè ba moin, quand subitement moin
ruçuvrè en coup mortel en tète moin ;
moin gade, moin rouè cé malle moin
Pauline voyé ba moin Deux souliers
neufs moin té fini fait la veille, ba moin-
en tombant, bosse ta là ou ka rouè en
front moin-a.
Orgueil nhomme poussé moin,
moin pâti sans save là moin ka alle. Fi-
nalement, en cousine moin ba moin
dômi. Lu lendemain, quand moin ka
vérifié malle moin, moin ka constaté qui
Pauline prend giletiè en or aïlleul grand
papa moin té laissé pou ti iche iche moin.
En souvenir précieux, ou ka compren-ne ?
Moin pas save ça fem-me la fait épi-ï. Cé
pou ça moin ka depose plainte contre li.
L’agent. — C’est entendu. L’affaire
suivra son cours. Mé moin ka ba ou en
ti conseil avant ou pâti : « Après jôdi,
mandé fem me l’âge yo, mé pas janmain
mandé yo zaffè yo, ni éti yo sôti. »
C.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mer 13 Juin 2007 21:58    Sujet du message: Répondre en citant

Une nouvelle histoire

*Zulmé, majô Bonafond douvant la justice

en pdf
LeClairon1939-...

en rft
LeClairon1939-...

*************************

Le Clairon, n° 205, mercredi 10 avril 1940


CONTE CRÉOLE


Zulmé, majô Bonafond
douvant la justice


Le président. — Racontez nous com-
ment cela s’est passé.
Zulmé. — Mussieu le Président,
moin pati Fort-de-France gam-mé con
yon chef cham-me la prison. L’heu
moin rivé carénage, avant moin prend
yacht trois heu, moin ka dit ba cé
man-maille là : « Madam-me moin
accouché, au souè ta là, moin pas con-
naîte figu pèson-ne ».
Quand moin rivé à tè Ti – Bouc,
moin ka ten-ne tambou bel-lè a ka roulé :
« ti-pi tap, ta-ou, ta-ou… ta-ou-tout, ta-
ou-tout »… En minme temps moin ka
rouè en majô ka sauté douvant moin,
épi i ka dit moin : « Combat ! Ou cé
majô Bonafon, moin cé majô La Ména,
mettez-ou en parade. » Moin répon-ne
li : « Compè, combat renvoyé. Jôdi
pas jou pou moin. Madan-me moin
accouché, i fait en ti gaçon qui
peut réparer l’honneu moin en
jou. » Nègue-là fait en marro, i pôté en
quioc, moin baissé, moin fait en chassé-
croisé, en minme temps ma première
quioc pôté. Cé té la cie-mangon ; la
deuxième s’en suivit aussi, cé té là
forêt noire ; la troisième, l’homme a été
décomposé, la quatrième l’homme a été
sorti sur la liste des vivants et porté
sur la liste des morts.
Maintenant, Mussieu le Président, pisse
yo minnin moin douvant-ou, si ou lé
rouè la cinquième quioc fait considéré
ou ka allé dérô, sôti dèïè bureau ou là,
moin ka fait-ou rouè-ï…
Le Président — Je vous remercie…
Le Tribunal condamne Zulmé majô
Bonafon à trois mois de prison…
Huissier ! Appelez une autre affaire.
MATHURIN

**
*

Participer à
NOTRE GRAND CONCOURS
de Contes Créole et Français

IL NE RESTE
plus que
10 jours
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Jeu 14 Juin 2007 22:07    Sujet du message: Répondre en citant

Une nouvelle histoire

*« Mal d’autrui n’est qu’un songe »
ou Diranno et Dési-Bouco au Lamentin


en pdf
LeClairon1939-...

en rft
LeClairon1939-...

*************************

Le Clairon, n° 206, lundi 11 avril 1940


CONTE CRÉOLE


*« Mal d’autrui n’est qu’un songe »
ou Diranno et Dési-Bouco au Lamentin


En fois, yo invité Diranno la fête
Lanmantin. Quand i rivé en caleba-
sier dans en ti dansé, i rouè en bel
chabine qui té ni en joli coute soleil
pou-ï. Me, li minme aussi té ni en bel
coute du feu pou chabine-là.
Quand i bôdé dan-me-là, i mandé-ï
la danse, yo coumandé en la vasse.
Après yo fait deux tours, toute moune
crié : « Bravo Diranno ! Bravo chef
danseu ». Cé du là i coumandé pis-
taches deux jumeaux pou dan-me li.
Après la danse, dan-me là invité
Diranno à con-naîte caille li. Yo pati.
Pendant yo assise ka causé, la pôte fè-
min, tou à coup, yo ka ten-ne : to…
to… to… !
Dan-me là. — Ça qui là ?
— Dési-Bouco…
En minme temps, la pôte ka défoncé.
Dési-Bouco ka quimbé Diranno au
collet. Diranno ka dit-ï « Dési Bouco
lagué moin ». Dési répon-ne : « Non
foute. Moin ké montré-ou fait nhomme
à caille le ôtes. » Diranno rupren :
« Mè, Dési, ou pas ni compassion
pou an nhomme ka souffri. Laissez
moin allé fait pipi, satraille du sort ».
Ça seulement i dit-a, Dési coumencé
founi-ï coute poing, rien qui en bas
côtes.
Quand Diranno chappé en bas la n
main Dési, i rouvè zyeux-ï, i rouè i
Carenage. Cé du là i rencontré l’ami
Simper. I metté-ï à renconté-ï ça qui
passé. L’ami Simper ka dit-ï : « Ou
quitté en nhomme fait-ou tout ça ? Ou
pas moune mon chè. » Dirano répon-
ne li : « Ah ! l’ami, ça qui ni du plus
sérieux, ce du rouè en nhomme couri
con man-man ï fait-ï, lan nuite, dans
en grand chumin, zyeux fèmin.
L’ami Simper, ou ka palé Français
mé ou pas save ça ou ka dit. Dési,
Bouco pas en seul nhomme, mé cé
mille nhommes. Si moin pas té trouvé
man-niè chappé cô moin, moin mô net.
Ou ka causé causé ou. C’est bien le
cas du dit
« Mal d’autrui n’est pas qu’un songe ».
MATHURIN


* * *


500 francs de Prix
Participez à NOTRE GRAND CONCOURS
de Contes Créoles et Français


IL NE RESTE PLUS QUE NEUF JOUR
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 17 Juin 2007 08:16    Sujet du message: Répondre en citant

Mises à jour

Six nouvelles histoires

*An “Congo” intelligent
*Le « bouillon d’onze heures »
*L’Angélus des buveurs
*Pa ni mangousses encô…
*Sidou ! Lerdou ! doudou !
*Débrouilla pas péché

en pdf
LeClairon1939-...

en rft
LeClairon1939-...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mer 20 Juin 2007 19:34    Sujet du message: Répondre en citant

Mise à jour

*Jacquot colonel-là 144
*La peur des gendarmes… 147
*La giraumonnade de Linga 150
*Toto pas ça palé français 152
*Autre Angelus des Buveurs 152
*Ça pas drôle 154
*Bizarrerie 154
*Dans en corps de musique toute moune pas musicien 155
*Voleû en jadin Compè Etienne 156
*En couli malin 158
*Chandulier coûté passé l'enterrement 160

En PDF
Contes créoles du «Clairon»

En RTF
Contes créoles»LeClairon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 06 Juil 2007 06:56    Sujet du message: Répondre en citant

Dis istwa nef.

Si ou lé'y an pdf
LeClairon1939-...

Si ou lé'y an rft
LeClairon1939-...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mar 24 Juil 2007 23:18    Sujet du message: Répondre en citant

Man fini mété wonz istwa an plis.

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 01 Sep 2007 18:45    Sujet du message: Répondre en citant

Un recueil de poésie en créole martiniquais et en français


Jean-François LIENAFA






Jean-François LIENAFA
Migan mwen. Créolopoétiquement vôtre. Sé ta’w, sé ba’w


Auto édition (Martinique)
60 p., Prix : 12€
ISBN : 2-90 647-842-5

V.P.C.
jf.lienafa@orange.fr
Tél : 0 596 56 11 17
Mobile : 0 696 89 58 83
Adresse postale :
Jean-François LIENAFA
18 impasse Case à vent
97224 DUCOS


Pawol lapot dèyè (Postface)

Après « Yanm san Ranm », « Lapli Pawol », « Sav ! », Jean-François is pleased to serve you his new poetic menu entitled « Migan Mwen ».

Bien chaudement épicé, ce recueil vous fera voyager dans le labyrinthe de son esprit, palabras despuès de palabras, paginas despuès de paginas, con su textos humoristicos y llenados de sutilidad.

Il n’a pas omis de rendre hommage aux 160 victimes du crash qui ont plongé toute la Martinique, le 16 août 2005, dans l’émoi le plus total.

Il vous emmenera anba tout kalté bwa fon tjè lespri’y, pou zot tété dwet zot adan migan kannari pawol-li.

This generous, honest and sentimental man, avec comme bâton de pèlerin sa plume, continue à semer ses grains sur une terre qu’il croit fertile, en espérant un jour, que toute la planète se réhumanise, afin que les hommes et les femmes deviennent des cultivateurs du cœur « Kiltivatjè », pour se transformer durablement en enterreurs de guerre et planteurs de paix.

Nul doute que vous serez convaincus por la calidad de su comida, dépi prèmié kout fouchet zot.

Achté « Migan mwen ! » Buy this book !
Pa jeté zié selman anlè’y ! Don’t just look !

Un poème :

p. 27

Kous yol

Twel
pou fè vwel

Van pou
pran balan

Kous yol sé pa kous pawol
badjolè épi prélè gran djol
gro majol ki ka yen ki fè wol.

Fok jeté bon zié
pou pa chalviré
pas bouden kanno ki toujou wouvè
paré pou risouvrè dlo tout lè.

Ou pou fè plis ki sa ou pé fè,
pies lanm lanmè
pa pou fè’w pè.

Sé la ou ka wè
sa ki ni lestonmak fouyapen,
yanm, dachin oben tinen.

Kous yol sé pa kous djendjen
pou moun ki ni mal ren,
fok ni bon janm, bon bra, bon tet,
menm si, pou sipòtè dèyè
ki pa ka soufè,
sé toujou an bel lafet…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 01 Sep 2007 18:46    Sujet du message: Répondre en citant

Une traduction en créole martiniquais de "At the bay" de la Néo-Zélandaise
Katherine Mansfield est sorie en 2006. Cette traduction accessible a été
faite par Jean-Marc Rosier qui dirige également les éditions "K. Editions"



*



Katherine Mansfield
Lans-lan


Traduction Jean-Marc Rosier

2006, K. Edition
15 €
Nombre de pages: 168
ISBN 2-9522132-1-6
(préface + version créole + version anglaise).

VPC possible. Je l'ai fait le service est sérieux.

K. Edition
Jean Marc Rosier
4 avenue François Mitterrand
97224 DUCOS

Il faut compter 2€ de plus pour le conditionnement
et les frais de port.

mel : jeanmarcrosier@hotmail.com


Katherine Mansfield Beauchamp ka wè jou atè Wellington, nan péyi la Nouvel-Zélann,
14-zienm jou mwa Oktob Tanné 1888 la. An 1903, tout lafanmi'y ka pati pou Langlitè.
An lanné apré, i ka fè paret yonn dé nouvel adan jounal Queen's College la oti i ka
fè létid-li. An 1906, Katherine ka viré adan péyi'y oti i ka piblié dotwa teks adan
jounal lavil Melbourne la, The Native Companion.

A vwal ek a vapè, Katherine ka mennen an lavi libèten. Lanmò frey-la adan Gran Ladjè
a ka boulvèsé'y. Virginia Woolf, bon kanmarad-li, ka ankourajé'y kontinié ékri.
Félicité, primié liv-li, ka paret an 1920 ek The. Garden-Party an 1922.
I té ka wè koy kontel "dénié romantik-la" siek-la pôté. Malad dépi konmen tan,
lanmò ka varé Katherine Mansfield an 1923, 9-vienm jou mwa janvié a.
I té ni 34 an.


Première page de Lans-lan

Lans-lan

I

Bonnè bonmaten menm. Soley-la poko té lévé, ek
Crescent Bay té ka disparet tout antiè adan an labrin
blan ki té ka bay-monté dépi lanmè-a. An fon-on, sé
bidim mòn-lan razié té ka kouvè, té anba dlo. Pa ni
moyen di otila yo tout té ka bout ek otila sé pak-la ek
sé bengalo-a té ka koumansé. Chimen sab-la té pran
lavol, menm manniè kon sé pak-la ek sé bengalo-a ki
té ka bòdé'y pa lot koté-a ; pa té ni, bien pli lwen,
pies din blan kouvè èvè zeb fov ; ayen ki té ka trasé
lalinman-an ant plaj-la ek lanmè-a. Bon lawouzé té
tonbé. Zeb-la té blé. Dé kalté bel gout dlo té ka rété
pann adan sé tout razié-a konsidiré té ni an fil ka
tjébé yo ; toy-toy*-la ki koulè lanmè-a anba soley ek
ki doudous kon laswa, té ka viré désann ala mol
asou wotè tij-li, ek, adan jaden sé bengalo-a, tout sé
sousi-a ek sé ziéyet-la té ka bésé ba jik atè, afos yo
té plen dlo. Se fouchia fret la té tranpé, an (…)

*Toitoi, ou toetoe : mo maori ka nonmen an touf
razié ki ni an gran bel flech plim.



un article sur Katherine Mansfield :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Katherine_Mansfield

"At the Bay" sur google book
http://books.google.fr/books?id=vuOgRfJRKqYC&dq=&pg=PP1&ots=SvmoQxaY39&sig=l9U88qilNC3seno7iOZKWmxEsfc&prev=http://www.google.fr/search%3Fq%3D%2522Katherine%2BMansfield%2522%2Bat%2Bthe%2Bbay%26ie%3Dutf-8%26oe%3Dutf-8%26aq%3Dt%26rls%3Dorg.mozilla:fr:official%26client%3Dfirefox-a&sa=X&oi=print&ct=title

La préface de Lans-lan
http://www.potomitan.info/bibliographie/mansfield.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 02 Sep 2007 21:42    Sujet du message: Répondre en citant

Contes créoles du journal martiniquais le Clairon

Mise à jour / Quatre nouveaux textes

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 10 Sep 2007 22:42    Sujet du message: Répondre en citant

Linguistique / Créole



Barthèlemi, Georges
Dictionnaire créole guyanais-français


Disponibilité Disponible

Prix Broché 30,00 EUR
ISBN 978-2-84450-300-8

Paru le 22 août 2007

Editeur Ibis rouge, Matoury (Guyane française)
460 p. ; 24 x 17 cm

Résumé
Dictionnaire des termes guyanais traduits en français et précédé d'une notice relative aux éléments phonétiques
et graphiques constitutifs de la langue. Avec un index français-créole guyanais.

4ème de couverture
L'idée était dans l'air. Dès lors que l'on reconnaissait au créole la dignité d'une langue, puisque des auteurs
- linguiste de formation ou autodidactes - en écrivent la grammaire, on attendait logiquement ce dictionnaire
de la langue créole que nous offre aujourd'hui Georges Barthèlemi, réalisant ainsi un rêve vieux de trente-cinq ans.

C'est que les « tabous de l'époque » s'opposaient, nous dit-il, à l'expression d'une originalité qui ne découlait
pas directement de l'omniprésence de la langue française. Soit.

Sans doute tous les mots créoles ne figurent-ils pas dans le dictionnaire qui en dénombre quand même près de 5 000.
Mais nous savons que, dans ce domaine, l'exhaustivité ne peut-être qu'utopique. Il a donc fallu, nécessairement,
opérer un choix dont le seul critère a dû être la fréquence d'emploi des mots retenus puisque l'ouvrage
vise à être un dictionnaire usuel. Comme dans tout bon dictionnaire, les mots sont rangés par ordre alphabétique
avec leur signification. Mais le dictionnaire est précédé d'une notice relative aux éléments phonétiques et graphiques
constitutifs de la langue.

Georges Barthèlemi annonce clairement l'option retenue pour la graphie du créole guyanais et s'en explique d'entrée de jeu :

« L'orthographe créole est essentiellement basée sur la phonétique puisqu'à son origine la langue créole était uniquement parlée.
Les règles que nous appliquons découlent, pour l'essentiel de l'API (Alphabet Phonétique International) et du système GEREC
(Groupement d'études et de recherches en espace créolophone) ».

L'ouvrage de Georges Barthèlemi vient à son heure. Il trouvera sa place dans toute bonne bibliothèque guyanaise
à côté des travaux de référence de Alfred et Auguste de Saint-Quentin, Alfred Parepou, Auguste Horth, Michel Lohier,
et Auxence Contout, tous guyanais de souche et de coeur.

Tout public

**
*
Linguistique / créole



Grammaires créoles et grammaire comparative
textes réunis et présentés par Karl Gadelii et Anne Zribi-Hertz


Disponibilité Disponible

Prix Broché 27,00 EUR
ISBN 978-2-84292-192-7

Paru le 8 mars 2007

Editeur Presses universitaires de Vincennes, Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)

Collection Sciences du langage
300 p. ; illustrations en noir et blanc, cartes ; 22 x 14 cm

Résumé
Neuf études sur la grammaire (morphosyntaxe) des langues créoles, précédées d'une introduction générale expliquant
la position particulière des études créoles dans la recherche linguistique et présentant les principaux enjeux
des débats animés concernant leur émergence.

4ème de couverture

Presses universitaires de Vincennes

Ce volume réunit neuf études originales sur la morphosyntaxe des langues créoles, précédées d'une introduction générale
expliquant la position particulière du champ des études créoles dans la recherche linguistique et exposant les principales
théories disponibles de la « créolisation » - le processus de changement linguistique conduisant à l'émergence d'un créole.

Les neuf chapitres qui constituent le corps du livre sont organisés en deux parties, l'une centrée sur la discussion concernant
la genèse des créoles, l'autre sur la description et l'analyse de leurs propriétés grammaticales, dans une optique comparative
et typologique. Les données empiriques présentées proviennent de créoles divers, mais principalement romans.
Un glossaire en fin de volume fournit une terminologie de base propre au champ des études créoles.

Écrit dans un souci de précision et de simplicité, cet ouvrage s'adresse aux spécialistes des créoles, aux linguistes généralistes,
diachroniciens et variationnistes, aux étudiants en sciences du langage, et même au public plus général s'intéressant
aux questions linguistiques.

Public motivé
Niveau universitaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 07 Oct 2007 20:36    Sujet du message: Répondre en citant






BERNABE Joby
Démaré, “Anges de Terre Brûlée”,


Fort-de-France, EÏA, 2007, 349 p., 30 €
Paroles en français et en créole

Site de l’auteur
www.jobybernabe.com

La distribution en France n’est pas encore finalisée.


4e de couverture

Auteur, diseur, comédien auréolé d’une renommée qui
dépasse les frontières de son île natale, la Martinique,
Joby Bernabé a donné de nombreux récitals, seul ou avec
ses amis musiciens, dans la Caraïbe, en France, au Canada
et en Afrique. Le présent recueil regroupe l’ensemble des
paroles qu’il a partagées avec un assez large public tout
au long de son parcours. Les poèmes en langue française
sont pour la plupart inédits.


*
Introduction pp. 4-6

AVANT-DIRE


Des paroles ici dé-livrées, certaines ont été partagées avec
un assez large public lors de nombreux récitals, concerts
et animations, et à la faveur de plusieurs enregistrements.
Elles ont au fil des interprétations évolué vers des écrits
que le présent ouvrage rend, il faut bien s’y résigner,
définitifs. Leur genèse, comme celle de toutes les autres,
n’a obéit à aucune contrainte particulière de forme,
d’esthétique, de réfèrent ou de catégorie poétiques ou
littéraires.
Elles ne sont là que parce que je les ai rencontrées
quelque part en l’espace-temps et qu’elles se sont en moi
et par moi imprimées, in-formées et exprimées tant il est
vrai que la parole nous précède (Monchoachi) et que les
mots savent de nous ce que nous ne savons pas d’eux
(René Char). J’ai longtemps nourri le projet de m’en
séparer un jour en dépit de ma réticence quant à leur
pertinence opératoire. Puisque c’est chose faite
aujourd’hui, elles maintiendront avec mon souvenir les
liens de leur inspiration et leur pro-création, mais elles
aspirent surtout dorénavant à tisser avec vous ceux de vos
sensibilités propres et de vos entendements.
Elles ont toutes entre deux et trente ans d’âge autant que
ce compte du temps ait quelque chose à y voir.
Elles témoignent tout au moins d’un parcours, d’une
pensée en marche, d’un cheminement identitaire dans la
trace d’un regard qui se pose, incisif, intuitif et tout à la
fois détaché et dérisoire sur le monde.
Pour avoir chanté en moi de toutes leurs voyelles,
beaucoup d’entre elles incitent à une fréquentation
sonore ; une oralisation libre à débits et rythmes variés ;
des interprétations ludiques individuelles ou collectives,
tandis que d’autres suscitent une réception silencieuse,
voire solitaire et recueillie.
Pour élargir le champ de réception de certains textes
créoles, je les ai doublés de transpositions françaises
– ce terme en l’espèce convient mieux que traduction
– de transpositions donc que j’ai voulu fidèles, au chant,
au rythme et à l’esprit plus qu’à la lettre même
des originaux. Elles ont donné lieu à des casi-recréations
en français qui de ce fait n’ont pas été placées dans
l’ouvrage en vis-à-vis des originaux.
Je n’ai par contre pas jugé bon de traduire ou transposer
en créole les paroles qui me sont venues en français.
Enfin, quelque soit l’accueil qui leur sera réservé,
puissent-elles être le terreau fécond de quelques esprits
éveillés ou la source généreuse de chanteurs, diseurs et
autres marqueurs, enseignants, animateurs, semeurs de
paroles diverses et d’énergie de vie.
Car c’est l’énergie de vie qu’est censé dénouer, stimuler
et libérer le Ben démaré* de culture vernaculaire.
D’où le titre du présent recueil.


*Ben démaré. Créole. Bain rituel de désenvoûtement
et/ou de revitalisation psycho-somatique.
*Démaré. Verbe créole. I/mettre en marche, initier,
démarrer - 2/dénouer, détacher - 3/désaliéner,
désenvoûter.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 19 Oct 2007 22:40    Sujet du message: Répondre en citant


Monchoachi dans les années 70.
(Pour trouver une photo récente de cet auteur autre que celle ou il ressemble à Hi Chi minh
c'est mission imossible)

Le célèbre poème en créole et en français, Manteg,
de l'écrivain martiniquais Monchoachi
publié en 1980 dans la revue Cahier de poésie
éditée par les éditions Gallimard.

Deux présentations: Une qui reprend la même présentation typgraphique
(les deux textes en vis-à-vis, times new roman comme police de caractère...

Monchoachi - MANTEG (texte en vis-à-vis)

et

Les deux textes séparés —à la queue leu leu— en arial 12 pour une plus grande lisibilité.

Monchoachi - MANTEG
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 22:17    Sujet du message: Répondre en citant

Annoncé ici même, sorti et vu ce week-end
sur le stand Ibis Rouge lors du salon du livre Outre-Mer à Paris.


Dictionnaire

Raphaël Confiant
Dictionnaire créole martiniquais-français


Tome 1



Tome 2


1456 pages - en 2 volumes - sous étui rigide
ISBN : 978-2-84450-307-7
Prix : 69 Euros


4e de couverture

Plus de 15 000 entrées, des milliers d'exemples extraits d'œuvres littéraires
créoles anciennes et modernes, des centaines d'expressions idiomatiques,
de proverbes et de titim (devinettes), accompagnés de leur traduction
en français, tel se présente le tout premier dictionnaire du créole martiniquais.
De tous les créoles, il était, en effet, le seul à ce jour à ne pas disposer de
cet outil indispensable à une connaissance sérieuse de la langue.
Fruit d'une quinzaine d'années de travail, ce dictionnaire se veut tout à la fois
un manuel au service des élèves, étudiants et professeurs ainsi qu'un ouvrage
pratique pour le grand public.
Comme tout dictionnaire, le présent ouvrage reflète une tranche de vie
de la langue, celle que parle son auteur, mais il ne néglige pas pour
autant les mots tombés dans l'oubli, ces fameux archaïsmes qui font,
en créole plus que dans toute autre langue, la richesse de cette dernière,
pas plus qu'il n'ignore les mots nouveaux, les néologismes, qui, eux,
témoignent de la vitalité de celle-ci. Les textes publiés en créole dès
le XVIIIe siècle permettent de recenser les premiers, les enquêtes de
terrain la collecte des seconds. Cet ouvrage ne fait pas fi non plus
de l'interpénétration des différents créoles caribéens et guyanais,
par le biais de la musique, des médias et surtout de l'immigration
et du fait que le créole martiniquais adopte sans arrêt des mots
venus de la Guadeloupe, de la Guyane, de Sainte-Lucie,
de la Dominique et d'Haïti.

Raphaël Confiant, né en 1951 au Lorrain (Martinique),
est l'auteur de nombreux ouvrages tant en créole (Jik dèyè do Bondié,
1979 ; Bitako-a, 1985, etc.) qu'en français (Le Nègre et l’Amiral, 1988 ;
Eau de Café, 1991, etc.). Lauréat de plusieurs prix littéraires tels que
le Prix Novembre (1991), le Prix Casa de las Americas (1993)
ou encore le Prix des Amériques insulaires (2003), il est également maître
de conférences en littérature créole à l'Université des Antilles et de la
Guyane. Dans le domaine de la créolistique, il a publié,
chez Ibis Rouge, le Dictionnaire des titim et sirandanes,
le Dictionnaire des néologismes créoles,
Mémwè an fonséyè et La version créole.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 22 Oct 2007 23:16    Sujet du message: Répondre en citant






Roland Davidas
Chienfanm


Editions Gawoulé
ISBN : 978-2-9526158-0-2
23 p., 10 €

Contact pour la VPC : Roland Davidas
Quartier Belle Etoile
97280 Vauclin
Martinique
mel : roland.davidas@wanadoo.fr


4 e de couverture

Abel té ka dansé kabel, kabel douvan, kabel dèyè.
I té ka fè bel pa adan lawonn lavi, lawonn manzel,
lawonn tout masoukrel.
I té ka dansé bèlè épi ladja anlè ko fanm,
tounen-viré bn lachè-yo, papiyonnen alantou-yo.
Sété an bel chaben zié klè : i té jalou madanm,
i té jaja tout fanm.
I té bôdzè, kourè, baladé, kaliè, sédiktè,
doublè, baratinè, dézabiyè, bawoufîè.
Sété an libèten fini...
Ou sé di, Don-jan, Kazanova épi Doméyis
té jwenn pou fè an sel : Abel !

**
*

Prèmié paj / Première page


[B]Modision[B]

Tjektan apré Labolision, sété Lensireksion.
Mètamanniok gawoulé-a, sété Ejèn Lakay,
Lwi Telga, Limina Sofi ek Rozali Soley.

Yo té bwaré épi pep-la, nèg épi nègrès ki té
ka trimen épi swé vèt anlè bitasion sé bétjé-a .

Septanb 1870 : té ni twop fè, té mantjé pen.
Lesplwatasion té ka woulé, pwofitasion té ka
alé, méprizasion té anchouké an mès Bétjé épi
tout pwofitè.

Yo té rayi Codé, an gwo Bétjé ki té fè yo voyé
Liben nan péyi-Guiyàn pou'y té travay fòsé,
travay fòsa, travay bania...

Sé anmay-la té lé pran séraj Codé, yo té lé pété
fiel-li, fini épi ras li.
Alòs, pep-la vini épi Codé kouwi.

Men, two ta té ja baré'y : i té tonbé anba
lanmen ki té paré konyen, lanmen an pep ki té
lévé doubout pou té mandé jistis, respé épi pétèt
lendépandans.

…/…

remarque : 1. orthographe créole martiniquais
normalisé GEREC-F octobre 2001
2. ouvrage de lecture facile
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 07:11    Sujet du message: Répondre en citant

Contes créoles du journal martiniquais le Clairon

Mise à jour / Seize nouveaux textes

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 29 Oct 2007 07:12    Sujet du message: Répondre en citant

Contes : Vendredi 2 novembre, à 20 h 30 au musée Dapper

Veillée pour le Grand Départ (deuxième édition)

Elie Pennont

Vendredi 2 novembre, à 20 h 30

Lors des veillées mortuaires aux Antilles, le conteur occupe une
place primordiale. Il raconte la vie du défunt à grand renfort
d'anecdotes souvent drôles. Il le fait revivre pour ceux
qui l'ont connu. Au-delà de la vie du défunt, le conteur,
jongleur de parole, envoûte l'assistance avec des histoires
comme celles de « Kompè Lapin » ou « Kompè Zamba ».
Lors de ces soirées, il contribue à faire perdurer
dans la mémoire collective les contes et légendes
des Antilles.

Elie Pennont, conteur martiniquais, fera partager au public,
le temps d'une soirée, l'atmosphère particulière de ces veillées
antillaises.
Il sera accompagné par l'excellent Jean-Claude Montredon, musicien.


http://www.dapper.com.fr/spectacle-fiche.php?id=94
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 04 Nov 2007 10:14    Sujet du message: Répondre en citant

Contes créoles du journal martiniquais le Clairon

Mise à jour / Onze nouvelles histoires

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Jeu 08 Nov 2007 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Scène slam Guadeloupe

WOULOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
Pour saluer un recueil de poésie en créole mais aussi un vrai travail
typographique.




TiMalo




Thierry MALO dit TiMALO
Pawol a lom vo lom


ISBN : 978-2-9529-1110-8
Prix : 18 Euros
Autoédition

Pour la vente par correspondance voir :

Sur le site internet
http://timalo.com/

Par courrier :
Thierry MALO
9, Monchy
97125 Bouillante
GUADELOUPE

mel : timalo.slam@gmail.com

*
Le site MySpace
http://www.myspace.com/tito_malo

*

4e de couverture

TiMalo s'inscrit dans la longue lignée des conteurs et poètes de chez nous,
héritiers des griots. Ce besoin viscéral de s'exprimer,
par quelque forme que ce soit, a toujours été très prégnant dans nos cultures
parce que synonyme de liberté - notre bien le plus précieux,
le plus chèrement et le plus douloureusement acquis.

Qu'il s'agisse de poèmes, de contes ou encore de slams,
de mots dits ou de mots écrits, tous se caractérisent
par la même exigence de liberté, la même volonté irréductible
de s'affranchir de toute pesanteur, le même souci de synthèse
d'un passé décomposé.

Ne refusant aucun de ces héritages, TiMalo, comme les conteurs
de nos veillées, emmène ses lecteurs, au fil des pages,
dans un voyage entre imaginaire et quotidienneté.

Mots justes, mots incisifs, mots d'humour, mots d'amour.
Pa pawol bonmaché. Pa pawol flo, flo. Pa pawol ki pa chaj.
Pawol a nèg an konsyans. Pawol a nonm doubout.
Pawol a boug ki pa ka lonviyé.

Wè! TiMalo mon chè, ou pé di sa : pawol a lòm vo lòm !

Nelly MARTIN


My Space de Nelly Martin
http://www.myspace.com/kalazaza

**
*


Biographie

Né en Guadeloupe, TiMalo a grandi à Bouillante mais
c’est au cours de ses études supérieures en région parisienne
qu’il se met réellement à l’écriture. Dès 1994, il écrit des
nouvelles et monte un atelier d’écriture. Mais ce n’est que lorsque
les slams sessions débute en Guadeloupe en mai 2006, qu’il se tourne
vers la poésie.

Influencé tant par l’humour cynique des Last Poets, par l’écriture
vigoureuse de Léon-Gontan Damas et par la force de la voix de
Gil Scott-Héron, TiMalo pratique un slam incisif et théâtral.

Remarqué par Brother Jimmy – a qui il doit son nom de scène,
il participera à la scène Slam du Léwoz de Lilian Thuram aux
cotés de Delphine II et de M’Bitako entre autres, accompagné
par François Ladrezeau.
Il a également marqué par sa prestation lors du concert
Unis-Sons en faveur de la lutte contre le Sida le 1er
décembre 2006.
Il est le lauréat du prix du public de la Nuit des St’arts 2006,
catégorie Poésie.


Un texte extrait de ce recueil :

Pawol
Pawol a kok a bel poz
Pawol poétik
Pawol stilistik
Pawol chui, chui, chui
An zorey a jenn fi
Pou fè yo vwè la vi an roz
Pawol fléri
Fléri kon mal papay
Kon mal papay, san janmé poté fwi
Pa menm on sel fwi adan tout on vi

Pawol ka menné pawol
Pawol malpalan ka langanné
Anba chivé pewmananté
Pawol bla, bla, bla
Pawol san diskontinyé
A rara a simenn sent
E a salon d’boté
Pawol défrizé a la soud
Paret a rann vou soud
Telman i pa’a arété

Pawol a nonm
Ki an ronm
Ki sou, sou, sou
Mè-i pa’a ped la kat
An pon-on pawol plat
A nonm pouzolann
Ki owaw pou zo la
Débouyéw é bouyon la
Séw ki kouyon la

Pawol a blagè
Madragè an ba dousou
Pawol a dé fran, twa sou
ka fè moun maché
Bon maché !
Bonmaché ka kouté chè !
Pawol an bouch pa chaj ?

Pawol ki pa chaj
Sé pawol flo, flo, flo !
E moun a pawol flo, flo
Kon pawol a yo
Pas pou mwen pawol a lòm vo lòm
E on mo, sé’on mo
Sé on mo.

On mo !


Pour entendre ce texte
http://www.myspace.com/pawol
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mer 14 Nov 2007 21:07    Sujet du message: Répondre en citant

Contes créoles du journal martiniquais le Clairon

Mise à jour / Vingt nouveaux textes

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 17 Nov 2007 15:34    Sujet du message: Répondre en citant

Mise à jour

Dix nouvelles histoires

En PDF
Contes créoles du « Clairon »

En RTF
Contes créoles « LeClairon »
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 01 Déc 2007 23:30    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2007

Ce mois-ci nous recensons une grande partie de la production éditoriale en créole de 2006-2007.
Elle n’est pas très importante numériquement, mais elle existe et est de qualité.
Cette bibliographie n’a pas la prétention d’être exhaustive car elle ne recense
que des livres martiniquais et guadeloupéens.

Woulo pour tout ceux qui prennent des risques car ce n’est pas facile
de vendre des livres en créole ou sur le créole.

A la fin de ce document ans la partie sitographie vous pouvez retrouver
les sites internet des différents éditeurs.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.


TABLE DES MATIERES

HISTOIRE
ADULTES
POÉSIE
ROMANS
JEUX
DICTIONNAIRES
MÉTHODE DE LANGUE
SITOGRAPHIE

le pdf ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2007
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 08 Déc 2007 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2007 V1.1

Nouvelle version (V. 1.1) avec l'ajout de deux nouveaux titres


Ce mois-ci nous continuons à recenser une partie des livres en créole de 2006-2007.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.

le pdf ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2007 V. 1.1
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mar 11 Déc 2007 21:11    Sujet du message: Répondre en citant

Bibliographie pour les apprenants adultes du créole version 1.5 du 08/12/07.

Sixième version.

Comme le permet la licence Creative Commons adoptée ici ce fichier peut être modifié,
amplifié par tout ceux qui le souhaite.

.pdf
Bibliographie apprendre_ 1.5
Les liens HTML au sein de ce document sont cliquables, de même que les signets qui apparaissent à gauche.


Vous pouvez retrouver ce fichier en version Word à l'adresse
suivante : http://potomitan.info/bibliographie/bibliographie.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 22 Mar 2008 23:40    Sujet du message: Répondre en citant

Traduction / Philosophie



*



Franklin, Henock, Prens la, traduit de Il principe de Nicolas Machiavel,
Paris, Editions Anibwé, 2007, 241 p., ISBN : 978-2-916121-0-93

Quatrième de couverture

"Jounen jodi a, pou yon nonm gouvène, li pa bezwen komèt yon bann inikite brital,
dekapite ennmi li yo, vòlò zafè moun, maspinen pèp la; non, lanmò, vòl,
fè moun soufri, bagay sa yo, se yon ti wol senpman yo ka jwe nan politik
anndan Leta modèn yo". Se sa nou li nan pajdo yen liv. Se vre jounen jodi a,
bagay yo chanje, pou yon nonm dirije, li pa bezwen ap fè vyolans sou moun yo,
maspinen yo, twonpe konpatriyòt li yo, anpeche yo fè politik, egzile yo, anpeche yo panse.
Men gen yon bagay ki pap janm chanje : yon nonm ap toujou bezwen kawoupaka
pou li dirije, bagay sa a valab toutan, bagay sa a pap janm chanje.
Se sa mwen di.

*

Biographie

Mwen se Henock Franklin, mwen fèt nan Vil Okay an Ayiti,
vil filozòf yo. Mwen se ansyen etidjan an filo-zofi nan LNW (Lekòl Nòmal Wo Nivo)
ri Lareyinyon, mwen se ansyen prepawo tou an Lojik ak Filozofi nan menm Lekòl
sa a pou etidjan premye ak dezyèm ane filozofî an 1998. Mwen dedje travay sa-a a
tout etidjan Lekol Nòmal Wo Nivo yo e a merit tout pwofesè yo nan Lekòl sa a.

Disponible dans toutes les bonnes librairies et en VPC chez:

Librairie/Editions ANIBWE

52, rue Greneta 75002 PARIS
Tél./Fax : 01 45 08 48 33

Horaires Librairie
Du mardi au dimanche 14h - 21h

Accès Métro, RER et Bus
Chatelet-Les-Halles
Réaumur Sébastopol, ligne 4
Sentier, ligne 3
Bus lignes 20, 29, 38 et 47
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Lun 14 Avr 2008 21:11    Sujet du message: Répondre en citant

Une traduction de Astérix et Obélix - Le fossé en créole martiniquais et guadeloupéen.
Traduction assurée par Hector Poullet (Guadeloupe) et Jean-Marc Rosier (Martinique)



En vente sur le site de la Librairie Antillaise
http://www.librairieantillaise.com/detailfiche_rub.asp?code_prod=9782917623008&page=1

Il sera disponible en France bientôt
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mar 29 Avr 2008 03:18    Sujet du message: Répondre en citant

Un petit mot sur l'Asterix en créole : c'est un véritable coup de maître Very Happy

La 1ère fois que j'en ai entendu parler, j'ai immédiatement fait la grimace : comment ? Nos parents se sont tant battus pour qu'on cesse de nous enseigner "Nos ancêtres les Gaulois", et aujourd'hui que notre langue se fortifie, tout ce qu'on trouve à faire, c'est de traduire Astérix en créole ? Mad Voilà ce que mon petit esprit obtus a pensé Embarassed

Mais la curiosité l'a quand même emporté, et je suis allée en librairie dès sa sortie. Et là, j'ai compris le projet : la même maison d'édition a sorti, côte à côte, Astérix en créole ET une BD antillaise culte des années 80, traduite, également traduite en créole : "San flamboyan an" (Le sang du flamboyant, l'histoire d'un nègre marron). Quand j'ai vu ça, sur le même présentoir, j'ai dit "Yes, les gars, j'ai compris la démarche" Razz

Bon, bien sûr, y'a que les vieux de la vieille comme moi Embarassed qui se souviennent du Sang du Flamboyant, le grand public se rue sur Astérix... et donc, du coup, tout le monde va se forcer à lire le créole ! Ce qui était le but de la manoeuvre, en fait Very Happy

Le problème de la littérature en créole, qui se fait depuis longtemps (une trentaine d'années, à peu près), est qu'elle ne se vend pas. Les gens n'étant pas alphabétisés en créole, ils le parlent mais ne savent pas l'écrire ou le lire. Mais là, avec Astérix, c'est un cheval de Troie qui rentre dans les foyers antillais. C'est d'autant plus efficace que la BD est écrite en plusieurs créoles :
- Martiniquais
- Guadeloupéen
- Créole brrrrrrrrrrrodé, "pour touristes" (celui parlé par les Romains, colonisateurs et esclavagistes malhabiles Laughing )

en plus, la présentation des personnages en introduction utilise d'autres créoles (guyanais, haïtien, réunionnais). La BD se complète d'un avant-propos aussi bien foutu que culotté, où l'on précise que "nos" ancêtres les gaulois parlaient... le créole ! Very Happy Mais il s'agissait alors du proto-français, créole dérivé du latin (des linguistes français souscrivent à cette analyse et s'appuient sur les travaux des créolistes actuels pour comprendre la formation du français qui, soit dit en passant, n'a que 2 ou 3 siècles d'avance sur le créole, donc bon... Twisted Evil )

Bref, à mon avis, ce pari va réussir Smile Par contre, je ne vois pas de suite, plutôt une relance des BD antillaises dans l'esprit des années 80.

Sinon, à part de ça, voici un article excellent sur la diffusion des oeuvres de Césaire dans le petit peuple martiniquais. Sujet très d'actualité à l'heure où les pseudo spécialistes de l'oeuvre du Guide voudraient se réapproprier une parole... qui a marronné depuis dimanche ! Twisted Evil

Ce texte date de 2000, et inclue des traductions de poème de Césaire en créole, comme celle-ci, par exemple :

http://aime-cesaire.blogspot.com/2008/04/aim-cesaire-un-texte-en-crole-de-serge.html

"ki tan
"pèp mwen
"ki tan
"andéwò jou nou pa lé tann palé
"ou ké tijé an tèt ou asiré sé ta'w anlè
"zépòl ou ki rivini vidjò
"èk pawòl ou
"ka fouté sé trèt-la
"sé mèt-la déwò
"pen-an riba moun li
"latè-a lavé
"latè-a ba moun li
"ki tan
"ki tan ou ké rété sèvi
"kon an joujou san gou ni sèl
"adan kannaval sé lézòt-la
"oben sèvi adan piès tè moun
"kon brabra pwa.
CESAIRE Aimé, Ferrements, Seuil, 1960.


(Traduction partielle de Hors des jours étrangers)

Excellent article Smile
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2008 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Jeux en créole


*


Jo Clémence
Jeux créoles n°5 : des jeux de lettres pour toute la famille, kayanbouk,
anpèkmèl, Annou kwazé mo, konsòn garé, ka sa yé ?...

Point-À-Pitre, Éditions Jasor, 2008, 51 p., Br. 6 €
ISBN : 978-2-912594-68-6

Disponible à Paris, en autre chez Anibwé:
52, rue Greneta - 75002 PARIS
Tél./Fax : 01 45 08 48 33

Horaires Librairie
Du mardi au dimanche 14h - 21h
http://www.anibwe.com/

ou

aux Éditions Jasor
46, rue Schoelcher – 97110 Pointe à Pitre
Tél. 0590 91 18 48 - Tél./Fax/Répondeur 0590 21 07 01
editionsjasor@wanadoo.fr

*
p. 8
Dé prèmié egzanp :


KAYANBOUK
ANPÈKMÈL

On kayanbouk, sé on kèsyon, on divinèt, on jédmo (jédimo) ola zòt ni pou kalkilé é réponn.
Souvantfwa, répons-la pa lwen. Fo jwé èvè on mo ki tin plizyè sans.

1. Ka ki dlo si pann ?
2. Blokoto pa douvan, blokoto pa dèyè... onlo fwa konsa. Ka i yé ?

*

p. 41
Rézoudaj :

1. Sitwon (dlo si pann an pyé-la).
2. On bèwsèz
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2008 20:18    Sujet du message: Répondre en citant

Essai philosophique



*



Laurent Farrugia, Hector Poullet
Tous les Hommes sont des créoles / Asi latè tout moun kréyòl (inédit)

Paris, Éditions ART (Aux Reflets du Temps),
38 p., 2006, Br. 5 €

Édition bilingue français – créole guadeloupéen

ISBN : 2-916237-2-9

Quatrième de couverture

Tous les Hommes sont des Créoles

Depuis son origine il y a quelques millions d’années, l’espèce humaine n’a fait que se multiplier.
Ce faisant, elle s’est métissée, fatalement, inlassablement, inexorablement.
La Créolisation n’est que le stade suprême de l’hominisation.
Oui, frère, toi aussi tu es créole. N’aie pas peur de toi-même.
Deviens ce que tu es.

Biographie
Laurent Farrugla est philosophe
Agrégé de l’Université, Docteur d’État, il a écrit 30 ouvrages au service de la Guadeloupe.
Il a publié avec Hector Poullet le premier journal de Guadeloupe entièrement rédigé en créole :
Douvanjou. Il estime que l’Idéal de créolité, mettant fin à l’idée de race pure,
peut devenir un haut lieu de la pensée universelle.

Hector Poullet est créoliste
Il est un des pionniers de l’introduction du créole dans le cursus scolaire.
Coauteur du Dictionnaire créole-français de Guadeloupe et auteur de
Zakari, mille mots créoles de tous les jours, il milite pour la promotion de sa langue maternelle
et pour l’instauration du bilinguisme dans la société guadeloupéenne.
Avec Laurent Farrugia, il poursuit une réflexion sur l’adaptation de
concepts philosophiques universels à la langue créole.

Première page

p. 9

Qu 'est-ce qu 'un peuple ?

Un peuple est une collectivité caractérisée par une histoire commune,
une ou des religions communes, une ou des langues communes, et un sentiment identitaire.
Un peuple possède le plus souvent un territoire commun et des frontières communes.
Vu sous cet angle, le peuple guadeloupéen existe
et nous sommes bien entendu fils et filles de ce peuple.

Qu 'est-ce qu 'une nation ?

Une nation, c'est un peuple qui, ayant reconnu sa spécificité et son droit à la
souveraineté, aspire à se doter d’un état
garantissant des droits et se dote simultanément d’un projet commun qui le soude
et le projette vers l’avenir.
Vu sous cet angle, notre peuple est bien un peule, mais à encore du mal à s’identifier comme nation.


Prèmié paj

p. 25

Ka sa yé on pèp ?

On pèp sé on popilasyon moun, yo ni menm istwa-la ; on menm oswa plizyè menm Bondyé ;
on menm oswa plizyè menm lang, épi, yo ni santiman yotout sé menm.
On pèp, souvaman, ni on péyi ki ta-y, èvè on menm bònaj. Si nou ka pwan ka a péyi Gwadloup,
parapòt a tousa nou sòti di, pèp Gwadloup sé on pèp é a pa pétèt nou sé timoun a pèp-lasa.

Ka sa yé on nasyon ?

On nasyon astè, ka touvé-y sé on pèp aprédavwa i pwan konsyans a sa i yé,
aprédavwa i konpwann i ni dwa vlé sa i vlé, asi jan i té ké enmé kontwolé istwa a-y ;
ka pòté mannèv pou ni on gouvèlman ki ta-y, on gouvèlman ka pwotéjé tout dwa a-y.
Mé avan sa rivé, é atoupannan i ka pôté man-nèv pou sa rivé, i ja ka chèché
ansanm-ansanm kijan lidé i pou ni, asèlfen dèmen pli bel.
Parapòt a tousa, sa ka sanm sa on jan rèd pou pèp-Gwadloup rivé vin
nasyon-Gwadloup : sa pòkò sa.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Ven 16 Mai 2008 21:05    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Un petit mot sur l'Asterix en créole : c'est un véritable coup de maître Very Happy

La 1ère fois que j'en ai entendu parler, j'ai immédiatement fait la grimace : comment ? Nos parents se sont tant battus pour qu'on cesse de nous enseigner "Nos ancêtres les Gaulois", et aujourd'hui que notre langue se fortifie, tout ce qu'on trouve à faire, c'est de traduire Astérix en créole ? Mad Voilà ce que mon petit esprit obtus a pensé Embarassed

Mais la curiosité l'a quand même emporté, et je suis allée en librairie dès sa sortie. Et là, j'ai compris le projet : la même maison d'édition a sorti, côte à côte, Astérix en créole ET une BD antillaise culte des années 80, traduite, également traduite en créole : "San flamboyan an" (Le sang du flamboyant, l'histoire d'un nègre marron). Quand j'ai vu ça, sur le même présentoir, j'ai dit "Yes, les gars, j'ai compris la démarche" Razz

Bon, bien sûr, y'a que les vieux de la vieille comme moi Embarassed qui se souviennent du Sang du Flamboyant, le grand public se rue sur Astérix... et donc, du coup, tout le monde va se forcer à lire le créole ! Ce qui était le but de la manoeuvre, en fait Very Happy

Le problème de la littérature en créole, qui se fait depuis longtemps (une trentaine d'années, à peu près), est qu'elle ne se vend pas. Les gens n'étant pas alphabétisés en créole, ils le parlent mais ne savent pas l'écrire ou le lire. Mais là, avec Astérix, c'est un cheval de Troie qui rentre dans les foyers antillais. C'est d'autant plus efficace que la BD est écrite en plusieurs créoles :
- Martiniquais
- Guadeloupéen
- Créole brrrrrrrrrrrodé, "pour touristes" (celui parlé par les Romains, colonisateurs et esclavagistes malhabiles Laughing )

en plus, la présentation des personnages en introduction utilise d'autres créoles (guyanais, haïtien, réunionnais). La BD se complète d'un avant-propos aussi bien foutu que culotté, où l'on précise que "nos" ancêtres les gaulois parlaient... le créole ! Very Happy Mais il s'agissait alors du proto-français, créole dérivé du latin (des linguistes français souscrivent à cette analyse et s'appuient sur les travaux des créolistes actuels pour comprendre la formation du français qui, soit dit en passant, n'a que 2 ou 3 siècles d'avance sur le créole, donc bon... Twisted Evil )



Bédés Traduction en créole



Astérik é Obélix
Gran kannal-la


Traduction en créole martiniquais et guadeloupéen de :



Un dossier complet :
http://www.potomitan.info/poullet/asterix.php

*



San pié-flanbwayan an

C'est une traduction en créole martiniquais d'une bédé de 1985.



Un dossier complet
http://www.potomitan.info/bibliographie/san_pie.php

Vente par correspondance :
http://www.caraibeditions.fr/


Bientôt en France à l'Harmattan...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 18 Mai 2008 18:26    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2008 V1.2

Nouvelle version (V. 1.2) avec l'ajout de huit nouveaux titres

Nous continuons à recenser une partie des livres en créole de 2006-2008.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.

Le pdf,ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2008 V. 1.2
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 25 Mai 2008 21:11    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2008 V1.3

Nouvelle version (V. 1.3) avec l'ajout d'une adresse internet.

Nous continuons à recenser une partie des livres en créole de 2006-2008.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.

Le pdf,ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2008 V. 1.3
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mar 27 Mai 2008 19:13    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2008 V1.4

Nouvelle version (V. 1.4) avec l'ajout d'un nouveau titre et des corrections d'erreurs typographiques.

Ce document recense une partie des livres en créole de 2006-2008.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.

Le pdf, ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2008 V. 1.4
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Jeu 05 Juin 2008 21:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bédés Traduction en créole



Astérik é Obélix
Gran kannal-la


Traduction en créole martiniquais et guadeloupéen de :



Un dossier complet :
http://www.potomitan.info/poullet/asterix.php

*



San pié flanbwayan an

C'est une traduction en créole martiniquais d'une bédé de 1985.



Un dossier complet
http://www.potomitan.info/bibliographie/san_pie.php

Vente par correspondance :
http://www.caraibeditions.fr/

Pour ceux qui sont à Paris ces deux bédés sont disponibles à la librairie l'Harmattan...

L'Harmattan fait de laVPC également.
www.librairieharmattan.com

Adresse :
16 rue des Ecoles
75005 Paris
10h-12h30 / 13h30-19h
tel. 01 40 46 79 11

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=harmattan&sr=1
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 07 Juin 2008 07:33    Sujet du message: Répondre en citant

Conte bilingue français et créole



*


Maurin-Gotin Renée (actuellement Renée Clémence-Gotin )
Cyclone sur le coq de combat gyenm/Siklòn si gyenm


Baie-Bahaut (Guadeloupe), Autoédition, 2002, Coll. Vonvon, ill. en coul., 71 p., Br. 15 €*
Conte bilingue français et créole

Adresse pour la VPC : Renée Clémence-Gotin, Calvaire, 97122 Baie-Mahaut, Guadeloupe

Bibliographie complémentaire de cette auteure : Trans-Mission. Livres en créole 2006-2008 V. 1.4

Quatrième de couverture
Quand un coq de combat prétentieux et amoureux de surcroît est emporté dans sillage d'un cyclone carïbéen,
il peut être exposé aux pires malheurs ?
Gyenm épousera-t-il un jour sa chère Zenga ?

Le patrimoine imaginaire antillais reste une habitation inexplorée.
Il sagit d'y croire et de la visiter

Madame Renée MAURIN-GOTIN
est née en 1938 en Guadeloupe, y a enseigné et dirigé une école maternelle.
Elle a participé à de nombreuses activités culturelles, a été plusieurs fois distinguée
aux Jeux Floraux de la Guadeloupe et a déjà publié plusieurs recueils de comptines antillaises,
ainsi qu'un livre de contes « Maman d'Io» et autres contes des Antilles.

(*) frais de port inclus pour une expédition vers de la France.


Première page

p.2

CYCLONE SUR GYENM, LE COQ DE COMBAT

Dans la cour de compère GABRIEL, il y avait un coq magnifique.
On le connaissait de Pointe-à-Pitre à Basse-Terre.
Il répondait au petit nom de GYENM.
Ah ! mais, ce n'était pas un coq ordinaire.
Toujours coiffé de rouge
comme un cosaque, il impressionnait.
Il lançait au devant-jour son cocorico à la lune blême : Cocorico !
La lune, effrayée, se cachait vite derrière un nuage.
Alors, je m'éveillais.
J'ouvrais la fenêtre donnant sur la cour pour l'admirer.
Sa crête, fièrement dressée sur son bec jaune, frissonnait.
Il tournait dans sa cage basse en gloussant. Son plumage, du plus beau rouge
que l'on puisse imaginer, zébré de noir, scintillait.
Sa queue se terminait par une très longue plume violette.
Celle-ci traînait jusqu'à terre.
Il me regardait de son oeil rond et brillant.
Afin de me saluer, il redressait son cou plumé, l'allongeait et chantait :
Cocorico ! J'apercevais alors ses ergots de fer à ses pattes.
Un cow-boy pur et dur se dressait devant moi. Il ouvrait ses ailes, les battait.
Un spectacle de couleurs s'offrait à mes yeux :
Gyenm n'était plus qu'un éventail de matador enfermé dans une cage.
Gyenm était un coq de combat.

Visiblement, cet oiseau rare s'ennuyait dans sa cellule. Il attendait, non sans impatience,
le moment opportun de s'en évader. Celui-ci se présenta sous la forme d'un terrible malheur
qui s'abattit sur le village tout entier. Voilà que des personnes, d'habitude si occupées,
perdaient le contrôle de leurs émotions. Compère Gabriel et ses voisines, tenaient conseil,
qui sur le pas de leur porte, qui dans la rue. Puis se donnaient rendez-vous, tantôt chez l'un,
tantôt chez l'autre. Ce manège durait depuis deux jours. Gyenm les voyait passer, repasser,
avec des sachets de provisions.

p. 3

SIKLÒN ASI GYENM

Andidan lakou a konpè Gabouyèl, té tin on kòk mèt-a-mangnòk.
Van a-y té ka bay dèpi Lapwent jis Bastè. Non a-y sé té Gyenm.
A fout ! A pa té on kòk toubònman. Chapo wouj a-y si tèt a-y kon Kozak, i té ka sézi-w.
Opipirit chantan, i té ka fwapé onsèl kokiyoko si on lalin blenm kon lèt : Kokiyoko !
Lalin, pè kon pa tini, té kay kaché ko a-y dèyè on niyaj. Lèwgadé, an té ka lévé.
An té ka wouvè finèt-la si lakou-la pou admiré-y. Krèt a-y, doubout pikan si on bèk jòn, té ka sitrayé.
Gyenm, tou ka glouglouté, té ka touné kon toupi adan kalòj a-y atè-la.
Plimaj a-y, koloré avè pli bèl koulè wouj ki tini, zébré épi nwè, té ka kléré.
Kyé a-y té ka bout èvè on gran gran plim vyolèt ki té ka trenné atè.
Kòk-la té ka gadé-mwen avè zyé won klérant a-y.
Pou i té di-mwen bèl bonjou, i té ka lonji kou plimé a-y la, é i té ka chanté : kokiyoko !
Sé konsa an té ka vwè zaygo an fè a-y an pat a-y.
On kòbòy menm, rèd kon bang, té ka yenki planté la douvan-mwen.
I té ka wouvè zèl a-y é té ka bat-yo.
On ispèktak toukoulè té ka parèt douvan zyé an-mwen.
Gyenm té ka touvé-y on lévantay a matadò fèmé adan on kalòj.
Gyenm, sé té on kòk-konba !
Dapwé sa an té ka vwè, on zozyo konsa té ka annui an lajòl-lasa.
I té ka pwan pasyans ka atann jou a chapé a-y rivé.
Jou-lasa pwan figi a on gran malè ki tonbé si tout bitasyon-la.
Ou enki vwè moun, ki té toujou okipé, bat chat.
Pè Gabouyèl épi vwazin a-y mèt-yo ka fè sanblé, douvan pòt kon an lari.
Yo té ka woupwan mo ankò, on kou aka yonn, on kou aka lòt.
Té tin dé jou mannèv-lasa té ka diré.
Gyenm té ka vwè-yo ka pasé, woutouné avè saché pwovizyon.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Sam 07 Juin 2008 09:48    Sujet du message: Répondre en citant

Conte bilingue créole-français



Desroses Bottius Mireille, Faur Sylvie
Les vacances de Térésin,Vakans Térézen


Paris, l’Harmattan, 2008, Collection Jeunesse l’Harmattan,
44 p., Br. 7,5 €
ISBN : 978-2-296-05628-2

Bilingue créole-français

Quatrième de couverture
Un jour, patatras ! Maman Souséka annonça à Térésin qu’il irait en vacances chez sa tante Ortensia.
Tout d’abord il crut avoir mal entendu et quand sa mère lui expliqua qu’il devait y aller,
car celle-ci, se faisant vieille et n’ayant pas d’enfant, avait besoin de son aide,
il sentit alors un gros chagrin lui serrer le coeur.

http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=livre&no=26007
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2008 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

Contes adulte





M’BITAKO
Ti-Jan é paren a-y, Kont adan lang Gwadloup èvè désen a Dominik Talis,

Le Moule (Guadeloupe), 2008, Mwenmenn-Anmwen, 75 p., Br. 8 €

Ouvrage unilingue en créole guadeloupéen
ISBN : 978-2-9521502-2-2

VPC possible a :
AUGUSTE BERTHÉLY/M’BITAKO
Grand-Fonds, Fréchou, 97160 Le Moule, GUADELOUPE
Tél : 06 90 38 16 25/Mél : mbitako@hotmail.com

Il faut compter 2€ de plus pour le conditionnement et les frais de port.

Une présentation des deux premiers ouvrages de Auguste Berthély/M’Bitako est disponible là :
http://www.potomitan.info/bibliographie/negmawon.php
http://www.potomitan.info/bibliographie/tijan.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mar 15 Juil 2008 22:25    Sujet du message: Répondre en citant

Téyat



M’BITAKO
Lens sal, téyat komédi adan lang gwadeloup,

Le Moule (Guadeloupe), 2005, Mwenmenn-Anmwen, 140 p., Br. 10 €

Ouvrage unilingue en créole guadeloupéen
ISBN : 2-9521502-14

VPC possible à l'adresse suivante :
AUGUSTE BERTHÉLY/M’BITAKO
Grand-Fonds, Fréchou, 97160 Le Moule, GUADELOUPE
Tél : 06 90 38 16 25/Mél : mbitako@hotmail.com

Il faut compter 2€ de plus pour le conditionnement et les frais de port.

Une présentation des deux premiers ouvrages de Auguste Berthély/M’Bitako est disponible là :
http://www.potomitan.info/bibliographie/negmawon.php
http://www.potomitan.info/bibliographie/tijan.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Mer 16 Juil 2008 06:03    Sujet du message: Répondre en citant

Poézi




M’BITAKO
Siwo-fiyèl. Lanmou a kachouboulout. Poèm adan lang gwadeloup,

Le Moule (Guadeloupe), 2004, Mwenmenn-Anmwen, 128 p., Br. 10 €

Ouvrage unilingue en créole guadeloupéen
ISBN : 2-9521502-0-6

VPC possible à l'adresse suivante :
AUGUSTE BERTHÉLY/M’BITAKO
Grand-Fonds, Fréchou, 97160 Le Moule, GUADELOUPE
Tél : 06 90 38 16 25/Mél : mbitako@hotmail.com

Il faut compter 2€ de plus pour le conditionnement et les frais de port.

Une présentation des deux premiers ouvrages de Auguste Berthély/M’Bitako est disponible là :
http://www.potomitan.info/bibliographie/negmawon.php
http://www.potomitan.info/bibliographie/tijan.php
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
henrychrystophe
Super Posteur


Inscrit le: 24 Avr 2005
Messages: 1107

MessagePosté le: Dim 20 Juil 2008 19:28    Sujet du message: Répondre en citant

TRANS-MISSION : Livres en créole 2006-2008 V1.5

Nouvelle version (V. 1.5) avec l'ajout d'un nouveau titre dans la rubrique Kont.

Ce document recense une partie des livres en créole de 2006-2008.

Les liens hypertextes de ce pdf sont cliquables.

Le pdf, ci-dessous
Trans-Mission. Livres en créole 2006-2008 V. 1.5
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Littérature Négro-africaine Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group