Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 15 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesCaraïbesArticle
Haïti a commémoré la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition
24/08/2007
 

Des activités étaient prévues à Port-au-Prince, ce 23 août 2007, pour commémorer la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition
 
Par Alterpresse.org
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Buste de Toussaint Louverture au fort de Joux  
Buste de Toussaint Louverture au fort de Joux
© euratlas.com
 

Une conférence-débat autour du thème « La traite de personnes : hier et aujourd’hui » était annoncée par le Groupe d’appui aux réfugiés et rapatriés (Garr) où universitaires, militants de droits humains, entre autres, étaient attendus.

Les responsables du Garr organisaient cette activité pour faire ressortir l’importance de la journée du 23 août, sensibiliser la jeunesse haïtienne sur le rôle qu’a joué Haïti dans la lutte contre l’esclavage et également, attirer l’attention sur les nouvelles formes d’esclavage contemporain. De son côté, le secrétariat permanent de la commission nationale haïtienne de coopération avec l’Unesco (Cnhcu) souligne l’importance de cette journée pour les Haïtiens qui rappelle la victoire des Noirs sur l’esclavage et la colonisation.

Le Cnhcu exhorte les médias nationaux à engager des réflexions sur la traite négrière et ses séquelles, sur la promotion de l’identité collective par l’appropriation des données positives du passé.

 Publicité 
 

Aux stations de télévision, le secrétariat permanent de cette commission de l’Unesco conseille la diffusion de films et documentaires consacrés à cette thématique, dont Amistad, Toussaint Louverture (TV5), Roots (Racines), Rue Case Nègres, Cry Freedom, Quemada, Les Anneaux de la mémoire. Le Cnhcu espère que la presse accordera une grande priorité à ces ressources pour sensibiliser les citoyens sur la portée universelle de la révolte des esclaves, dans la nuit du 22 au 23 août 1791 dans la colonie française de Saint Domingue et sur la nécessité de construire le présent et l’avenir.

En quelques jours, toutes les plantations du Nord furent réduites en flammes et un millier de blancs, massacrés. Les bandes d’esclaves poursuivirent leur mouvement durant 13 ans jusqu’à la proclamation de l’Indépendance d’Haiti, le 1er janvier 1804. En mémoire de cette révolte, l’Unesco avait décidé, en 1997, de consacrer la journée du 23 août à la commémoration de ce grand évènement pour "susciter la réflexion sur un passé tragique certes lointain mais dont les séquelles continuent à nourrir les injustices et les exclusions d’aujourd’hui".

 
© i-s-w.org  

"Cette réflexion sur la barbarie que nos sociétés sont capables de déployer en toute bonne conscience est d’autant plus nécessaire, voire salutaire ; des millions d’hommes, de femmes et d’enfants subissant encore aujourd’hui l’horreur des nouvelles formes d’esclavage", estime Koïchiro Matsuura, directeur général de l’Unesco.

C’est en cela, souligne le principal responsable de cette structure onusienne, que la mémoire des tragédies du passé peut nous éclairer sur les drames actuels de l’exploitation et de la déshumanisation.
Matsuura rappelle que l’année 2007 marque le bicentenaire du vote par le Parlement du Royaume-Uni de la loi qui abolissait, en 1807, la traite négrière dans les colonies britanniques. Le directeur général de l’Unesco informe que tout au long de cette année au Royaume-Uni et dans divers pays du Commonwealth, des initiatives et actions sont organisées afin de créer les conditions d’une plus grande prise de conscience de l’impact de la traite négrière dans les transformations du monde.



Parmi ces événements, Koïchiro Matsuura souligne, la cérémonie de commémoration du 25 mars 2007 à l’Assemblée générale des Nations Unies ; l’instauration d’une journée de commémoration de l’esclavage par la Mairie de Londres, l’ouverture d’un Musée national et d’un Centre pour la compréhension de la traite transatlantique à Liverpool, le lancement du projet « Joseph » par le Ghana.

De nouvelles découvertes scientifiques dans de nouveaux domaines jusque-là peu explorés relancent également le projet "La route de l’esclave".Les actions menées dans le cadre de ce bicentenaire sont aussi diverses que les circuits de la traite négrière et situations d’esclavage, précise-t-il. Matsuura indique qu’ "en posant clairement les enjeux éthiques et politiques de cette question, en mettant l’accent sur une approche scientifique multidisciplinaire et en privilégiant une vision holistique de cette tragédie, le projet "La route de l’esclave" a pu avoir un impact significatif tant au niveau international que local".


www.alterpresse.org


       
Mots-clés
ghana   haïti   toussaint louverture   traite négrière   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version