Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 19 Avril 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesOpinionsArticle
Port du voile, islam et laïcité en France : un débat tronqué ?
27/11/2003
 

Le débat sur le port du voile "islamique" et sur l'islam ressurgit en France...
 
Par Paul Yange
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Taslima Nasreen  
Taslima Nasreen
© taslimanasrin.com
 

Port du voile, Islam et laïcité en France : un débat tronqué ?

Depuis quelques temps, comme depuis le début des années 90, le débat sur le port du "voile islamique" fait la une de l’actualité en France. Les avis sur la question semblent convergents puisque les faiseurs d’opinions, les médias, les intellectuels, la population semblent tous avoir la même opinion sur ce sujet. On peut déjà noter que le débat sur le port du voile a pris en France une ampleur disproportionnée. L'histoire rapportée par les médias de deux sœurs musulmanes, Alma et Lila, exclues d’un lycée de la banlieue parisienne début octobre parcequ’elles refusaient de retirer le voile a une nouvelle fois relancé le débat sur le port du "foulard islamique" en France.

L’islam, c’est devenu une habitude en Occident, est rendu responsable de tous les archaïsmes des sociétés au sein desquelles il est établi
Sophie Bessis






Les réactions ont donc été vives, presque épidermiques : ces jeunes filles ne respectaient pas la loi et un tel défi à la république laïque ne saurait être toléré. Personne ou pas grand monde ne cherche à comprendre ce que reflète le port du "foulard islamique" au délà des clichés sur le monde musulman et de l'éventuel manque de respect à la tradition laïque française.

Tout d’abord, le problème est en rapport avec l’islam, une religion dont le moins qu’on puisse dire est qu’elle est mal vue en France, et plus globalement en Occident. Un éditorialiste d’un grand journal français a ainsi pu se dire publiquement islamophobe (tout en précisant quelques jours plus tard qu’il n’avait rien contre les musulmans). Le musulman représente quelqu’un à la fois proche et lointain dans les grands pays européens. En France le musulman c’est le Maghrébin, en Allemagne c’est le Turc, en Angleterre le Pakistanais...On le cotoie sans vraiment le connaître et généralement on s’en méfie un peu dans les capitales occidentales !


 Publicité 
 
Shazia Mirza, jeune humoriste britannique d'origine pakistanaise...  
Shazia Mirza, jeune humoriste britannique d'origine pakistanaise...
© qantara.de
 

Il est vrai que les exactions de fondamentalistes se revendiquant de l’islam ne contribue pas à donner du musulman une bonne image. Le musulman est perçu comme d’autant plus dangereux qu’un bon nombre des attentats attribués à des fondamentalistes musulmans se déroulent dans les pays occidentaux. Comme le mentionne fort justement l'historienne Sophie Bessis, si le régime des Talibans a été renversé, c’est plus pour le soutien à Ben Laden, capable de frapper dans les pays occidentaux, que pour le sort qu’il réservait aux femmes ou pour son interprétation très conservatrice de l’islam. N'eut été les événements du 11 septembre, le régime des talibans serait sans doute encore en place à l'heure qu'il est.

Ajoutons à cela que le principe de la laïcité en France, (qui exige que la séparation soit nette entre l’espace privé , où le religieux peut s’exprimer, et l’espace public où les manifestations religieuses sont théoriquement interdites) admet des exceptions comme le port de la kippa dans les établissements scolaires pour les enfants des milieux religieux juifs.

S'exprimant à propos de l'image de l'islam en occident dans son livre "L’Occident et les autres, histoire d’une suprématie", Sophie Bessis note : "L’islam, c’est devenu une habitude en Occident, est rendu responsable de tous les archaïsmes des sociétés au sein desquelles il est établi (...) on s’y est ainsi abondamment servi des propos de la bengalaise Taslima Nasreen qui, en butte à la vindicte des fondamentalistes de son pays , l’a crédité d’à peu près tous les maux dont souffrent les femmes bengalaises, sans faire la distinction entre ce qui relève de la religion ou de la coutume, sans voir non plus que la terrible condition faite aux femmes dans l’ensemble du sous-continent indien transcende les appartenances religieuses".


Philippe de Villiers, partisan d'une loi interdisant le port du voile à l'école  
Philippe de Villiers, partisan d'une loi interdisant le port du voile à l'école
© assemblee-nat.fr
 

Si les déclarations de Talisma Nasreen critiquant l’Islam ont été largement reprises, les déclarations du prix Nobel de la paix 2003, l’iranienne Shirin Ebadi, concernant le port du voile en Europe sont presque passées inaperçues. Elle défendait en effet la liberté pour les musulmanes de pouvoir porter le voile en Europe : "Il faut laisser aux gens leur liberté. Si une femme en Europe veut porter le voile, alors elle doit être autorisée à le faire. Le respect de la liberté personnelle est important. Même si nous sommes convaincus qu'il faut une séparation complète de l'Etat et de la religion, nous devons comprendre que la tenue vestimentaire est une décision très personnelle. Ce sont les opinions des gens qui importent".

On peut encore remarquer que même dans l’Union européenne, l’attitude vis-à-vis du voile est loin d’être uniforme et la position française semble bien minoritaire : en Allemagne, la cour constitutionnelle a jugé que le port du foulard dit "islamique" dans les établissements scolaires était possible, donnant ainsi raison à une enseignante afghane qui s’était vu interdire le port du voile dans une école publique de la région du Bade-Wurtemberg. La Haute juridiction a toutefois souligné que les parlements régionaux allemands étaient "libres" de légiférer s’ils souhaitaient interdire le port du voile dans les écoles, mais en s’efforçant de "trouver une réglementation acceptable pour tous".



En Belgique, il n’existe pas de législation fédérale reglementant le port du voile dans les écoles qui sont libres d’édicter leur propre règlement interne (et donc d’autoriser ou d’interdire le port du voile). En Grande-Bretagne, il n’y guère de polémiques autour du voile, le port du foulard, du voile ou de la kippa étant généralement autorisé. En Espagne, il n’y a guère de débat sur le sujet (Peut-être parce que l’Espagne a été musulmane pendant des siècles ?). En Grèce, au Danemark, en Autriche, en Hongrie, aux Pays-Bas, le port du voile ne pose pas non plus de problème. La France apparaît donc minoritaire dans sa prise de position au sein des pays de l’Union européenne contrairement à ce qu’écrivait certains journaux parisiens affirmant que "l’Europe était divisée face au voile"...

Rappelons que l’instauration de la laïcité en France remonte à 1905, c’est à dire moins de 100 ans, ce qui à l’échelle de l’histoire n'est pas si vieux. L'égalité des sexes, même dans les pays occidentaux non musulmans, est également un acquis récent (les femmes n'ont le droit de vote en France que depuis 1944). Le pays en Europe dont la position sur le port du voile semble la plus proche de la France est la Turquie qui est un pays musulman et laïque, mais étrange paradoxe, cette dernière n’a pas été jugée digne de devenir membre de l’Union européenne ! (cf déclarations de Valéry Giscard d’Estaing se prononçant contre l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne il y a quelques mois).

Y a t-il donc une spécificité française face au "problème du foulard islamique" et faut-il en conclure avec Pierre Bourdieu que : " La question patente - faut-il ou non accepter à l'école le port du voile dit islamique ? - occulte la question latente - faut-il ou non accepter en France les immigrés d'origine nord-africaine ? " A chacun de se faire une opinion...


CITATIONS

"Il n’y a aucune contradiction entre l’islam et les droits de l’homme" (Shirin Ebadi)

" La question patente - faut-il ou non accepter à l'école le port du voile dit islamique ? -
occulte la question latente - faut-il ou non accepter en France les immigrés d'origine nord-africaine ? " (Pierre Bourdieu)

" Dans un éditorial daté du 19 septembre, le quotidien suédois Dagens Nyheter, critiquant la position française estime "qu'une société qui exige d'une jeune fille portant la burqa qu'elle se découvre a perdu ", alors "qu'une société qui, par contre, la laisse pratiquer sa religion mais exige qu'elle étudie, travaille et se comporte comme tous les citoyens, l'a aidée à faire un pas vers la liberté " (cité par l’Humanité 31 oct 2003)

L'accent très oxfordien de Benazir Bhutto occulta logtemps, lui aussi, son peu d'attrait pour la démocratie (...)l'aristocrate pakistanaise a certes l'habitude de couvrir à demi sa tête d'un léger voile. Mais ce genre d'attribut vestimentaire suggérant un ailleurs de prospectus touristique ne nuit pas forcément à la fascination qu'exerce le mimétisme de l'autre (Sophie Bessis)


       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Lettre Ouverte à Bernard De La Villardière
  Un regain d'islamophobie en France ?
 
Mots-clés
discrimination   diversité   france   immigration   intégration   islam   racisme   religion   voile islamique   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 88 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
  Prédateurs et sadiques: L'Afrique et ses guerres qui n'en finissent pas. Des chefs charismatiques aux guérilleros sans vision. Pourparlers stériles. Y'a-t-il un intérêt mili-politique à pénétrer une femme avec un fusil d'assaut et appuyer sur la détente?
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Obamacare : 8 millions de personnes se sont enrôlées
 Guinée: Cellou Dalein Diallo rassure les militants de son parti
 Guinée-Bissau: l'Union africaine promet la levée des sanctions
 Rwanda 20 ans du génocide : « les faits sont têtus » selon Paul Kagame
 Parti socialiste : Harlem Désir évincé, entre au gouvernement
 Lupita Nyong'o devient égérie de Lancôme
 Le Nigeria désormais première économie africaine devant l'Afrique du Sud
 Mali : Moussa Mara nommé premier ministre par Ibrahim Boubakar Keita
 Burundi : disparition de Cyprien Ntaryamira, 20 ans d’épais mystère
 Mali : Le domicile Alpha Oumar Konaré attaqué
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Immigration      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version