Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 27 Novembre 2014 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesInterviewsArticle
A la rencontre d'Anne Yoro, artiste peintre franco-ivoirienne
18/01/2004
 

L'artiste s'est confiée sur ses origines, son inspiration, ses rapports avec les autres, son exposition à venir
 
Par Hervé Mbouguen
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Anne Yoro devant deux de ses tableaux, dont en Orange "La porte des Initiés"  
Anne Yoro devant deux de ses tableaux, dont en Orange "La porte des Initiés"
 

La rédaction de grioo.com a rencontré Anne Yoro une
artiste peintre de père ivoirien et de mère française, qui exerce ses talents à Paris, où elle a choisi, sans compromis, d'exercer son art .Rencontrée en marge d'une exposition où oeuvres figuratives et abstraites se côtoyaient, avec une nette prédominance de l'abstrait, elle a accepté de répondre aux questions de la rédaction.

Vous avez toujours fait de la peinture, mais pas à temps complet. Qu'est-ce qui vous a poussée d'une part à devenir
peintre
, et d'autre part à le faire de façon professionnelle?

Je n’ai pas toujours été peintre… J’ai fait des études classiques qui m’ont permis d’accéder au monde de l’entreprise. Au fil des années la peinture s’est imposée. C’est vraiment une façon de m'exprimer à part entière, et je ne peux pas faire autrement ! j’ai décidé de l’assumer comme on assume un métier.

Quand on vous entend parler de votre inspiration, on a l'impression que vous faites partie de ces artistes dévorés par une espèce de feu sacré quand ils ont l'inspiration. Cette impression est-elle exacte, et comment décririez-vous le processus qui vous mène à l'inspiration?

Oui, je suis dévorée par le feu sacré de la création ! Je pense qu'il y a autant de processus que de peintres, mon exemple n'est donc pas forcément valable pour les autres. Certains sujets m'inspirent, certains lieux et certaines énergies aussi. Lorsque je prends mes pinceaux c'est parce que je suis inspirée ou parce que j'ai quelque chose à dire!

Dans ces moments-là, on est dans un état extraordinaire, un état dopant. Il y a très peu de choses qui comptent à part le fait de faire jaillir la couleur. C'est formidable parce qu'on ne sent plus rien, la seule chose à laquelle on est sensible c'est peut-être de voir ce qu'on veut exprimer prendre forme.

C'est un état très particulier, mais c'est un état formidable! (rires)

Nous vous avons rencontrée dans une exposition où un point marquant chez vous, était que vous alliez véritablement à la rencontre des autres artistes-peintres comme si vous étiez en quête d'échange avec eux, que ce soit en terme de techniques ou de matériaux. Etes-vous une artiste qui cherche constamment à s'améliorer par le contact des autres?

 Publicité 
 
La marchande de poissons  
La marchande de poissons
 

En fait, indépendamment de la peinture j'aime échanger, rencontrer, aller vers les autres, savoir de quoi se nourrissent les personnes qui ont des passions. Il y a beaucoup à apprendre et éventuellement à partager. En particulier avec d'autres artistes, il est toujours intéressant de comparer nos expériences ou d'échanger sur certains aspects de la création et la façon dont ils la vivent.

Vous êtes un enfant du métissage, d'un père ivoirien, et d'une mère française. En quoi est-ce que ce métissage se reflète sur votre art ?

Comme toutes les personnes issues du même métissage que le mien, ce qui est très amusant c'est que lorsque je suis en Afrique je suis considérée comme une "blanche", et lorsque je suis en Europe, je suis considérée comme une "noire". Je crois que ça se reflète dans mes tableaux, tant au niveau des symboles que des couleurs. Quand j'utilise des symboles africains, très souvent ce sont les couleurs qui sont plus européennes. Mais l'inverse est également vrai.

J'espère que mon métissage transpire dans ma peinture, même si je ne suis pas être très objective sur ce plan ! Je fais les choses sans les calculer …je suis trop imprégnée de ce que je veux exprimer pour être objective !

Peut-on dire que votre art participe d'une certaine quête de vos racines même si votre composante africaine semble être la plus représentée des deux ?

En ce qui concerne, mes racines, ce n'est pas une quête mais plutôt une revendication… Je n'ai pas d' idées préconçues sur le métissage: je le suis, c'est tout !

Une portion non négligeable des toiles que vous exposez sont plutôt abstraites et font parfois voire très souvent référence à la spiritualité africaine. Y a t il également une quête spirituelle dans votre art, et en particulier, quel est pour vous le sens de ces poids baoulé que l'on retrouve sur le cadre de plusieurs de vos toiles, et même sur votre carte de visite ?

Pour une série de petits formats, je me suis inspirée d'un symbolisme que l'on retrouve sur des poids "Baoulé". C'est avant tout une volonté esthétique….Ce symbolisme représente la vie, le soleil, la lumière, l’univers, la puissance, et l’alliance entre la terre et le ciel…

Mon travail reflète peut-être ces interrogations d’ordre mystique ou spirituel … sans pour autant faire de moi une spécialiste de la question!

Le marché bleu  
Le marché bleu
 

En revanche, mes considérations sur la place que l'homme occupe dans les sociétés contemporaines ou plus anciennes, des observations sur certaines équivalences à propos des symboles traditionnels me laissent penser que la quête humaine reste la même à travers les siècles…

Sur les grands formats j'ai un travail qui est un peu plus figuratif, et je peux m'exprimer sur des thèmes plus concrets comme la nature, les marchés, les migrations etc...

Si vous deviez décrire votre style, quels éléments mettriez-vous en avant, et qu'est-ce qui vous distingue d'autres artistes afro caribéens?

C'est une questions très difficile, et je ne peux pas être objective. Ma différence, vient sûrement des messages que je veux faire passer…

Vous avez organisé une exposition chez vous, comment est-ce que les internautes souhaitant découvrir votre art pourront le faire?

Cette exposition prend fin en Janvier. Pour connaître les autres lieux d’expos, il suffit de me contacter par mail en m’écrivant à yoro333@hotmail.com.

Nous vous remercions

Merci à grioo.com pour m’avoir accordé cette interview, ainsi qu’à vous pour votre disponibilité.

       
Sur le même sujet sur Grioo.com
  Nouveau vernissage pour Anne Yoro
  Des femmes à découvrir sur le web: Vanessa Dolmen / Anne Yoro / Laëtitia Ewagnignon-Akibode
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 14 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
  __Mensonge pour vérité, Incompétence pour erreur de la nature, Irresponsabilité pour accident.. Symptôme et creuset de la région des grand lacs ». La problématique FIN des partis politiques après la mort ou la retraite des président-fondateurs
  ___Tableau de bord d'une douce croisière Républica Centra-Africaine après le M23 (rdc) et les FDLR (rwandais) voici venir :"SELEKA" (coalition, en sango, la langue usuelle en République centrafricaine) Centrafrique: pour qui roule la Seleka?
  ___Médiation Nguesso - Centrafrique: de réelles chances d'un accord aux pourparlers de Libreville. Merci Sassou, le pompier pyromane..«un risque difficile à détecter - « Les Congolais ont la fortune à portée de main et pourtant, ils restent pauvres
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Blaise Compaoré : la fin de règne pour le président burkinabé ?
 Oscar Pistorius a dormi en prison suite à sa condamnation
 Marc Kamgaing, gérant de fonds chez RMA Capital
 Décès de Christophe de Margerie, PDG de Total
 Ebola : le Nigeria s'est débarrassé de l'épidémie selon l'OMS
 RDC : le rapport Likofi provoque l'expulsion d'un diplomate de l'ONU
 Nigeria : des notables sceptiques sur le cessez-le-feu avec Boko Haram
 Ebola : le Canada envoie son vaccin expérimental à Genève
 Les avocats de l'affaire Habré déplorent le manque de coopération tchadienne
 Procès Pistorius : une peine de10 ans de prison requise
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Forum Mondial Des Femmes Francophones      France      Francophonie      Gabon      Ghana      Guinée      Guinee Conakry      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Rwanda      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version