Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 20 Octobre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesAfriqueArticle
Une coalition de 29 partis politiques apporte son soutien à Tanja
31/07/2006
 

Un important meeting a drainé des milliers de militants
 
Par PANAPRESS
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 

L'Alliance des forces démocratiques pour la République (AFDR), un regroupement de 29 formations politiques, a organisé samedi un imposant meeting suivi d'une marche qui a drainé plusieurs milliers de militants venus témoigner leur soutien au régime nigérien.

Le président Mamadou Tanja et à son gouvernement sont confrontés depuis trois mois à une crise sociale aiguë née de mouvements de protestation intempestifs de la société civile.

Selon le Dr Hamid Algabid, responsable de l'AFDR, la mobilisation de ses militants constitue la preuve de leur adhésion à la politique du gouvernement issu de leurs suffrages. Il sa salué cette mobilisation comme "l'expression du soutien populaire dont continue de jouir le président Tanja et son gouvernement" qui, a-t-il dit, "ne sont pas sans defense".

Evoquant l'impact des réductions des prix des denrées exigées par la société civile, M. Algabid a indiqué que si les revendications de la Coalition équité qualité et lutte contre la vie chère devaient être satisfaites, elles occasionneraient une perte sèche de 200 milliards de F CFA à l'économie nigérienne, soit 50% du budget national.

"A titre illustratif, le secteur des hydrocarbures, avec une baisse de 35%, devrait subir une perte de 18 milliards de F CFA et subirait le départ de plusieurs marqueteurs qui trouvent à l'heure actuelle leur rémunération très insuffisante", a-t-il dit, ajoutant que Mobil et Shell ont quitté le Niger pour s'installer dans la sous-région parce qu'elles jugent leur marge bénéficiaire très insuffisante.

"En ce qui concerne la Nigelec, avec une baisse de 50%, outre le déficit de 12 milliards de F CFA qui en résulterait, il faut s'attendre à l'arrêt du programme d'électrification des zones rurales et de la péréquation du prix du kWh", a-t-il indiqué.

La Coalition équité, qualité et lutte contre la vie chère et la Coordination démocratique de la société civile exigent du gouvernement une baisse de 35% du prix des hydrocarbures, 40% du prix de l'eau et de l'électricité, ainsi que la baisse d'au mois 35% des tarifs de scolarité...

"Il y a lieu de constater que les revendications de la société civile nigérienne débouchent sur une remise en cause des options économiques mises en oeuvre par le gouvernement de la Vème République. Ces points de revendication auraient pu trouver une solution heureuse avant même la réaction de la coalition si cela était faisable", a fait observer le patron de l'AFDR.

Il y a deux semaines, le président Tanja instruisait le gouvernement d'ouvrir des "négociations franches" avec la société civile en vue d'examiner avec elle tous les points inscrits dans sa plate-forme revendicative.

Faisant droit aux instructions du chef de l'Etat, le Premier ministre avait pris, la semaine dernière, un arrêté porte création d'un comité chargé de négocier avec la société civile, mais les négociations ne se sont pas encore ouvertes, la Coalition refusant de se rendre à la table de négociations.

Le meeting suivi de marche, qui a conduit des milliers de militants de l'AFDR chez le président Tanja, est perçu par nombre d'observateurs comme une démonstration de force visant à montrer à la Coalition que la légitimité et la force du gouvernement de la Vème République restent intactes.

Pour obtenir la satisfaction de leurs revendications, la Coalition équité, qualité et lutte contre la vie chère et la Coordination démocratique de la société civile ont déjà organisé quatre opérations "villes mortes" en l'espace de deux mois.

 Publicité 
 
       
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Guinée      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version