Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 15 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email








AccueilRubriquesConseil B2BArticle
Comment réclamer sa nationalité française lorsqu'on est fils d'un colon
11/09/2006
 

Selon Yves Ogan, la qualité des pièces joue un rôle décisif dans ce type de llitiges
 
Par Yves Ogan
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Yves Ogan  
Yves Ogan
 

Chers amis,

Aujourd’hui, l’Europe et plus particulièrement la France ferme ses portes aux ressortissants des anciennes colonies de l’Afrique Occidentale Française et de l’Afrique Equatoriale Française. Nous sommes en effet de plus en plus nombreux à se voir refuser l’établissement d’un certificat de nationalité au motif que nos parents avaient renié la nationalité française à la date des indépendances. Cependant, quelques cas particuliers nous permettent de dire que l’espoir reste encore permis pour certaines personnes de se faire établir en toute légalité leur certificat de nationalité française.

En effet, des tribulations d’un Colon en Afrique Occidentale Française, est née Mademoiselle X qui aujourd’hui à 50 ans.
Son père, appelé Monsieur Y, n’avait jamais voulu la reconnaître car il n’était pas de bon ton dans le cercle colonial, de reconnaître l’enfant né des amours coupables entre un colon et sa domestique indigène.

Cependant, durant la minorité de cet enfant, un tribunal de l’Afrique occidentale française d’avant les indépendances, lui a reconnu la qualité de fille de Monsieur Y, colon français de son état.
Aujourd’hui, Mademoiselle X, dame d’une cinquantaine d’année, ayant cinq enfants, se demande ce qu’elle peut faire afin que ses enfants puissent aller étudier en Europe et faire quelque chose de leur vie.
Chers amis, lorsque Mademoiselle X m’a soumis cette délicate question, mon attention de juriste s’est tout de suite portée sur le fait qu’elle soit la fille reconnue comme telle par un tribunal de l’AOF, d’un colon français.

Il s’agissait pour le juriste de se poser la question de savoir si « la fille d’un citoyen français reconnue comme telle par une juridiction de la France d’outre-mer d’avant 1960 en Afrique Occidentale Française a-t-elle le droit de réclamer l’établissement de son certificat de nationalité française ? Et devant quelle juridiction ? ».



 Publicité 
 

Deux remarques sont à faires :


D’une part, les personnes se retrouvant dans ce cas de figure et qui vivent en Afrique se sentent souvent dans l’incapacité de saisir un Avocat pour mener ce genre de procédure.

Or quelque soit le lieu où vous vous trouvez, dès lors que votre contestation est sérieuse et repose sur des faits clairs et précis débouchant sur la réclamation de vos droit, toute personne est recevable à ouvrir une action devant les tribunaux français.

Au cas particulier, Mademoiselle X résident dans un pays de l’Afrique de l’Ouest est tout à fait recevable à intenter une action en réclamation et en établissement de son certificat de nationalité devant le Tribunal de Grande Instance de Paris du fait de la compétence spécifique de cette juridiction.

D’autre part, Mademoiselle X, a été reconnu comme la fille de Monsieur Y, du vivant de celui-ci et pendant sa minorité, par un tribunal de l’Afrique Occidentale Française dans une décision antérieure à 1960.

Les juridictions de l’AOF d’avant les indépendances, rendaient leurs décisions au nom du peuple Français puis que ces territoires constituaient la France.

Or la décision rendue par un Tribunal de l’AOF de l’époque coloniale reconnaissant Mademoiselle X comme la fille de Monsieur Y est une décision Française.

Aujourd’hui, nous demandons donc à la France non pas de reconnaître sa propre décision et d’en tirer les conséquences de la nationalité française de Mademoiselle X , mais de l’inscrire directement sur le registre des actes de l’état civil des français de l’étranger et en conséquence, de lui dresser immédiatement son certificat de nationalité française.

Pour ce genre de réclamation, il est primordial d’avoir à sa disposition les pièces établissant de façon irréfragable, la nationalité française du colon ou du père démissionnaire français fuyant ses responsabilités.

Dans ces conditions, le raisonnement étant simple, il ne faudra pas qu’il soit fragilisé par la présence de pièces illisibles, défectueuses ou fausses.

En conclusion, de la qualité des pièces du dossier dépend la réussite de votre action.


Yves OGAN
DESS JURISTE D’AFFAIRES INTERNATIONALES
Diplômé de la faculté de PARIS V
CERTIFICAT D’APTITUDE A LA PROFESSION D’AVOCAT
Diplômé de l’EFB de PARIS

email:yoganbada@yahoo.com

NB : Pour tout dossier, adressez-vous à Grioo.com




       
 Donnez votre opinion ou lisez les 2 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
  ____La ville de Nkayi sera entièrement électrifiée Jeudi 3 Mai 2012 - 12:41 VILLAGE NATALE in PSYCHISME NEEGRIIER
  ___Qui est à plaindre la victime ou l'assasin?? mardi-gras descendres Au pays des larmes___ici est mort le seigneur loué soit le seigneur. Croire que Dieu est le Maître et le Seigneur de toute chose - Loué soit Dieu, Maître de l'univers! ... La haine!
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Boxe      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version