Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 16 Décembre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Frederick Douglass (1818-1895), esclave autodidacte devenu consul des Etats-Unis
  Frederick Douglass (1818-1895), esclave autodidacte devenu consul des Etats-Unis
Né esclave, Frederick Douglass brisa ses chaînes pour devenir porte-parole de la lutte contre l'esclavage, membre de la société abolitionniste, éditeur de journal, puis consul des Etats-Unis
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Frederick Douglass (1818-1895), esclave autodidacte devenu consul des Etats-Unis

Nombre de messages
:  28
Pages:  1  2 > >> 

  la determination des noires
arbrun alezy ( 19/04/2004 04:44 )
À Wallington / United States

je tiens tout d'abord ate remercier pour cet article si enrichissant.j'ai ete tres content de lire cet article ,ca a auguemente mes connaissances sur l'etudes des noirs .Jai etudie pendant 4 ans a la faculte specialement sur les noirs j'ai ne jamais enttendu parle de Douglas, grace a ton article j'ai pu m'enrichir merci beaucoup de tout coeur,felicitation
Ecrire une réaction
 
( 19/04/2004 10:20 )
À / France

vous me donne l impression de traiter des question qui touchent a l esclavage avec une telle legerete que cela me met mal a l aise j ai meme l impression que vous ne voyez pas le cote honteux de la chose vous semblez meme trouvez de la sympatie pour les esclavagistes. ...vous preferez a ce terme" professeur d esclaves"...c pareil vous repetez que douglas en arrivant en ville a frequente les blcs faut croire qu il etait le seul noir a avoir appris a lire a l epoque et par consequent il pouvait frequenter aucun autre noir qui aurait pu l apprendre a lire...c une histoire raconter a mon avis par unblcs quant on est mauvais c a cause de ce que l on est , et le contraire c grasse a eux...ben voyons vous croez ke des gens suffisemment sauvages pour detuire tout un peuple peuvent etres aussi bon en meme temps moi j en doute....de toute maniere c mieux comme ca
Ecrire une réaction
  Des centaines, des milliers de Frederick Douglass
Kamatari ( 19/04/2004 10:43 )
À Brussels / Belgium

L'article est fort intéressant à plus d'un titre.
Il révèle encore un peu plus ce qu'est l'Amérique, du nord au sud. Quand on y pense, il n'y a pas beaucoup de différences entre hier et aujourd'hui comme dans l'Union sud africaine.
Je suis sûr que de tels personnages ont existé et existent par milliers à chaque siècle voire à chaque décennie. Les domaines où les Noirs américains ont excellé sont surtout les techniques et les sciences. les problèmes qui se posent sont toujours la reconnaissance des auteurs et leur propriété en les faisant acter pour un esclave ou un Noir tout court.
Le handicap majeur dans la vie du Noir américain nord-sud fut et reste la Bible, fondement de l'esclavagisme, et ses inférences. Encore une fois, je m'étonne de ctte demi-transparence que nous trouvons dans cette Amérique anglo-saxonne versus l'Amérique latine.
Ecrire une réaction
  Je précise ...
Kamatari ( 19/04/2004 11:00 )
À Brussels / Belgium

La contribution indéniable de certains milieux religieux et blancs surtout du nord des USA à l'abolition de l'esclavage ne peut être occultée ni prise pour insignifiante. Au contraire et il faut la louer et lui en savoir gré.

Ce qu'il faut retenir c'est la sensibilité et les sentiments profonds que ces milieux avaient de l'être humain quel qu'en soit sa couleur. Ceci, même si d'autres motivations pouvaient jouer en faveur ou non du respect humain.
Cette lutte entre "le bien et le mal" continue comme dans la fameuse mythologie brahmique.
Ecrire une réaction
  Réel impact sur l'Histoire...
Peter De Villbis ( 19/04/2004 13:52 )
À Orel / Russian Federation

Je découvre ce remarquable personnage, grâce à Grioo.

Mais je suis toujours surpris par la solitude de tels personnages dans la communauté Noire.
On a toujours l'impression qu'ils ont vécu dans leur époque un combat vain. Ils ont lutté contre le système, sans un réel soutien des leurs, sans un réel impact sur la durée...
Finalement, c'est toujours ainsi quand on parle de l'histoire contemporaine des Noirs, des personnages illustres, mais dont la portée ne dépasse pas une décennie après leur mort...
Ecrire une réaction
  impact sur l'histoire
Redaction ( 19/04/2004 14:12 )
À Courcouronnes / France

Frederick Douglass a eu un impact sur l'histoire, notamment grâce à ses autobiographies (il est certainement possible de les trouver dans des bibliotheques) qui donnaient le point de vue d'un esclave et racontaient l'esclavage dans toute son horreur. Elles sont toujours utilisées par les chercheurs dans les travaux sur les conditions de vie des esclaves aux Etats-Unis.

Il a vécu au 19ème siècle, ce qui explique qu'on parle moins de lui aujourd'hui sachant qu'il y a eu beaucoup de leaders noirs qui ont vécu après lui au 20ème siècle aux Etats-Unis (Luther King, Malcolm X...etc)

Un film du genre "racines" sur sa vie serait certainement interessant.
Ecrire une réaction
  Impact sur l'histoire
Kamatari ( 19/04/2004 17:07 )
À Pottes / Belgium

Il est indéniable que pour un problème ségrégationiste, de jalousie si l'on préfère, l'historien, généralement Blanc, n'a pas tpujours cru bon d'insérer certains personnages Noirs Américains dans la trame de l'Histoire avec un grand H.
Les guerres américaines ont connu des héros dont la saga fairait pâlir le dieu Shiva lui-même.

J'ai su qui était Alex Dumas qu'en sortant de l'école sécondaire car nul part, dans sa bibliographie, on ne précisait qui, réellement, il était!
Combien savent qu'un des plus grands, le plus fameux des scouts et trappeurs des USA était un Noir?
Ecrire une réaction
  Quand même
Didier ( 20/04/2004 18:06 )
À Berlin / Germany

surprennant que l´on fasse 4 ans d´études sans jamais avoir entendu parlé ou lu F. Douglass!!
Je suis curieux de savoir ou est-ce-que Mr/Mme/Mlle arbrun alezy a étudié.
Lorsqu´on parle de l´esclavage et l´abolitionisme aux USA on ne peut ne pas évoquer F. Douglass. Il s´est d´ailleurs fait remarquer comme un combattant et ses autobiographies (que l´on peut trouver ici http://textual.net/access.gutenberg/Frederick.Douglass).

F. Douglass prouve aussi qu´il a existé des noirs qui ont combattu pour LEUR libération, et que le fait d´abollir l´esclavage n´était pas seulement le résultat d´une certaine "philantropie".
Des bons exemples de personnalités noires aux USA il y en a, Zora Neale Hurston, Toni, Morrison, Alice Walker et j´en passe... Il faut seulement en parler d´elle!
Ecrire une réaction
 
( 20/04/2004 18:56 )
À Paris / France

A ces noms de "Noirs illustres" généralement inconnus, je rajouterai volontiers Prince Hall, celui qui a " créé " la franc-maconnerie noire (la très fameuse loge 459) du Massassuchets
Ecrire une réaction
  on ne voit que ce que l on veut bien voir
( 20/04/2004 21:53 )
À / France

peter de vilibis devrait alle faire un tour au etats unis cela lui ouvrirai surement les yeux que de reste chez lui a ecouter les medias europeens
Ecrire une réaction
  USA OK what about elsewhere?
Kamatari ( 21/04/2004 13:07 )
À Liège / Belgium

Ce qui est interpèle le plus dans cette narration n'est pas seulement ce que nous pouvons trouver aux USA où les archives existent et où le travail de mémoire est sérieux.
Je me pose la question sur la situation dans d'autres lieux d'esclavagisme ou de forte colonisation.
Ecrire une réaction
  une leçon d'histoire
Motasawa Ekollo ( 25/04/2004 19:28 )
À / France

Chèrs amis
Merci pour cette véritable leçon d'histoire que les faiseurs d'Histoire occidentaux nous toujours cachée.
Continuez votre travail d'Exploration.
Nous finirons par tout savoir des mensonges de ceux qui se reconnaîtrons au travers de la pertinence de vos recherches.
Bientôt, la société bien pensante américaine sera obligée d'admettre qu'un Afro -Américain doit être à leur Maison dite blanche bien que rouge du sang des Africains et des Indiens.
Je note aussi que ces Blancs nous obligent à nous reconnaître comme hommes de couleur. Mais Putain de Merde!!! De quelle couleur sont ces blancs? Ils continuent de croire que tout ce qui n'est pas blanc est couleur. De ce constat-là, il ne peut avoir de ''couleur'' de référence que le blanc. Je refuse cette conception des choses. Reprenez un Blanc à chaque fois qu'il vous appellera homme de couleur. Et puis la couleur est une pure invention car autant l'Occidental n'est pas blanc ni l'Asiatique jaune, autant l'Africain n'est pas noir ni l'Indien rouge. Ne pas réagir serait
de notre part un silence coupable.

Merci encore et encore et à bientôt.
Motasawa Ekollo Djemba from Lille.
Ecrire une réaction
  rectificatif
motasawa ( 25/04/2004 19:40 )
À / France

A ma précédente réaction, 1er paragraphe, lisez plutôt : .... les mensonges que les faiseurs d'Histoire Occidentaux nous ONT toujours cachées.

Merci de votre indulgence.
Ecrire une réaction
 
( 25/04/2004 21:20 )
À / France

c est lamentable
Ecrire une réaction
  neobantou
( 30/04/2004 19:54 )
À / Denmark

très enrichissant comme article...
j'avoue que je ne le connaissais pas; peut etre parce qu'il n'a pas été autant médiatisé que malcom x ou luther king..
J'ai juste une question cependant : pourquoi nos grands leaders finissent ils toujours par épouser des blaches?
Ecrire une réaction
  Pro (et peu) ou prou
Kamatari ( 01/05/2004 10:49 )
À Namur / Belgium

C'est un fait certain que l'Occident européen vient d'occuper une place prépondérante dans l'histoire de l'humanité durant ces derniers 15 siècles. La part prise par les autres civilisations, même africaines ne peut être niée.
Toutefois, il est indéniable que l'occident, dans son initiation, ne part pas de rien et ne peut prétendre qu'il a tout fait tout seul, même intellectuellement.
On dit que le coq qui chante aujourd'hui a commencé dans l'oeuf. Il faut le feu premier, l'étincelle, la bouture (booster) qui embrase le fagot.
Prenons simplement le facteur religieux de l'occident; il vient du Proche orient, dit-on. Or, tout a été fait pour savoir les origines véritables de cette dimension hautement humaine dans son concept premier. Inéxorablement, ce principe part de l'Egypte des Africains, noirs de surcroît. L'histoire d'Abraham ou de Moïse et bien d'autres confirme ce fait aussi sûrement que l'existence du Nil.
Contrairement à ce qui a été dit, les Egyptiens n'étaient pas polythéistes mais avaient plusieurs confessions religieuses qui étaient souvent en conflit pour l'éternel problème des prêtres défendant leur chapelle. Ceci fait penser que l'Egypte était multi-ethnique pour parodier le parlé actuel. L'écriture idéographique, une première des premières, suggère aussi qu'elle fut ainsi pour la rendre transparente.
Si on considère les sciences, il y a lieu de rappeler que, des civilisations grecques à celles des Arabes en passant par les Romains, leurs sources d'inspirations ou d'instructions furent l'Egypte in extenso. La plupart des philosophes et des mathématiciens grecs se rendirent en Egypte pour leurs formations, un peu comme hier et aujourd'hui, les non-européens vont en Europe ou aux USA pour étudier(NB: les Européens se rendent aux USA pour aussi parfaire leurs connaissances). L'Egypte fut le vivier des connaissances de l'Antiquité.

Dire que l'Ancienne Egypte est de culture essentiellement noire n'est plus une idée saugrenue. Le seul problème qui subsiste est de déterminer sa propre origine. Est-elle endogène ou exogène? En toute logique et de par sa propre mythologie, elle est extérieure par son avénénement. Elle a établi une conjonction partant du sud nilotique et de l'ouest sahélien et dans une certaine mesure du nord pour le cas du delta du fleuve Nil.
Pour moi et pour bien d'autres, la partie méridionale est la plus marquante (c'est la patrie d'Osiris). Celle-ci est tributaire de ce qui s'est passé le lng du Nil jusqu'à ses sources.
Quand un pharaon organise des expédition pour reconnaître ses origines, il le nomme le pays du Pount(u), disent les anciens Grecs. L'expédition ramène des animaux sauvages (giraffes, etc) et des hommes de grande taille et surtout d'autres petits de taille et qui dansent comme des dieux. Ceci implique que le sud égyptien et la région soudanaise, adorateur du Dieu Amon représenté par le mouton, est de culture bantoue tout simplement.

Il se fait aussi, qu'en ces temps, les leaders du monde aimaient épouser les filles égyptiennes pour faire bien ou par alliance.
Ecrire une réaction
  d'accord avec le dernier message de kamatari
( 02/05/2004 21:41 )
À Mouvaux / France

dans la "recherche de connaissance de soi et d'affirmation/identification" de la nouvelle génération de blacks de france, peut-être faudrait-il " revisiter nos classiques " : je suis quasi certain qu'on trouvera matière à inspiration

Ecrire une réaction
  Felicitations !
Chistiane ( 05/11/2004 02:19 )
À / France

Je suis très contente de lire cet article , aussi de voir que pendant cette période douloureuse de l'histoire il y a eu des grandes figures noires qui ont donné de l'espoir et du courage aux leurs.C'est un exemple de bravoure et d'intelligence.
Thanks.
Ecrire une réaction
  Allez d'avantage....
Charles ( 06/12/2004 18:04 )
À Derwood / United States

Premierement, je voudrais remercier l'equipe de grioo.com pour leur travail exceptionel en matiere d'information et je peux dire d'education en faveur pour la communaute africaine.
Il y a un lot de mensonge et
mauvaise education que l'on a recu particulierement (Je). Quand je pense a mon education scolaire que j'ai recu en Afrique, il semble qu'ont voulait nous faire perceived que l'occident est le centre des super-civilisations. Mais en realite, j'ai decouvert que nous aussi avions ete intelligents.
Ceux qui ne savent pas que nous sommes en "guerre contre l'Europe" sont inconscious.
Merci et je vous souhaite bonne chance dans vos enterprises.
Ecrire une réaction
  La lecon de l´idole Douglas
Musengeshi Katata ( 30/09/2005 11:11 )
À / Germany

Personne ne doute que les noirs se soient défendus contre l´esclavage, F. Douglas en est la preuve, comme beaucoup d´autres. Et s´il fut autodidacte, cela ne prouve que d´autant mieux le cri de la liberté qui l´étreignait: avec ou sans école, la volonté de liberté l´a poussé à se structurer lui même afin de porter son combat à bonne fin. Lorsqu´on parcourt l´histoire africaine attentivement, elle est peuplée de cris de révoltes, de larmes interminables. Il est bon de connaître tous ces combattants, leur vie, leurs pensées; mais plus important encore est la lecon que nous en tirons. Et au delà de ses conclusions, définir comment nous nous organisons pour sauvegarder notre liberté, l´intégrité de notre souveraineté, et le plus important: notre réalisation sensible, culturelle, sociohistorique. Car selon toute évidence, si aujourd´hui les blancs se cachent sous des slogans vides et sournois, les inégalités, elles, instaurées par leur passé criminel se perpétuent dans le temps et dans l´espace. Et cette domination raffinée de l´économie internationale ayant pour but de perpétuer leur hégémonie issue de l´esclavage immonde et de la colonisation, ce qui creuse de jour en jour plus grand le fossé qui nous sépare. Ceci ne rend que plus impératif le combat évident de l´homme noir. Selon toute évidence, l´homme blanc ne veut pas lâcher son esclave. Il serait grand temps de briser les rênes définitivement.
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  28
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version