Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 21 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Le prix de l'humanité...
  Le prix de l'humanité...
...ou l'histoire de "El Negro", le nègre empaillé
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Le prix de l'humanité...

Nombre de messages
:  17
Pages:  1  

  A quand la reconnaissance?
Sergio ( 26/05/2004 09:50 )
À Cachan / France

Nous devons rapidement faire notre deuil et avancer! La communauté internationale doit se rendre à l'évidence et faire le nécessaire.
Pour notre part c'est à nous de travailler à notre reconnaissance comme le font les juifs.
Paix à tous!
Sergio
Ecrire une réaction
  Un peuple qui ignore son histoire, accélère sa disparition
fagot ( 26/05/2004 11:46 )
À / France

Les africains doivent à la fois travailler pour apprendre toute leur histoire aux jeunes générations afin qu'elles restent conscientes des souffrances que leurs ancêtres ont endurées et de faire le nécessaire pour que cela ne se reproduise plus sous quelque forme que ce soit. Vous connaissez bien le dicton "La vie est un éternel recommencement...", il en est de même de l'histoire, seule la forme change. A bon entendeur, Salut.

Fagot
Ecrire une réaction
  KEEP ON MOVING
( 26/05/2004 16:01 )
À Paris / France

Renaître maintenat!
Aussi longtemps qu'un fait criminel n'est puni ou excusé, leur auteur continue de le considérer comme un fait normal. C'est la cas de tous les crimes occidentaux commis à l'endroit des africains.
L'Afrique d'aujourd'hui et les Noirs d'aujourd'hui sont entièrement des créatures de l'Occident. C'est à dire, un lieu où vient faire ce qu'on veut : piller, voler, tuer, violer et partir en toute quiétude. Des hommes et des femmes méprisables, vus comme tels et considérés comme tel. Les dominés pour toujours ...

Il n' y a pas de dignité si nous ne brisns pas leur chaîne. Arrêtons de crier tout le temps à la "communauté internationale": elle n'est pas la nôtre, elle est contre nous comme toutes les créatures de l'occident. Donc, pour arrêter lessouffrances et lamentations, assécher les larmes et sanglots, dépêchons-nous de faire un monde qui nous ressemble. Un monde que nous contrôlons nous-mêmes sans être des éternels assistés.Un monde qui obéit à nos lois et à nos ordres. N'êtes-vous pas fatigués de subir tout le temps, sans avoir aucun mot à dire dans la conduite des affaires du monde?

Debout, debout, debout,
Marchés d'un pas fermes et regardez fixements nos ennemis,
Frappez s'il ne veulent pas vous laissez passer.
Frapper fort et continuer!
Ecrire une réaction
  NKOSI (OSIRIS) SIKELEL´ IAFRIKA !!!!
AHSH ( 26/05/2004 19:19 )
À Ramallah / Palestinian Territory, Occupied

Nous, FILS et FILLES d´OSIRIS et de ISIS, sommes aujourd´hui tous condamnes a prendre l´exemple de HORUS qui vincra DESRET pour sauver L´HUMANITE.

Ne lamentons plus dans les Fora, passons a l´Acte. Commensons par etre solidaire entre nous, a faire confiance a nos GRANDES ELITES
(Prof. OBENGA, Prof. ASANTE, Prof. SERTIMA, Prof. FINCH, etc.)

NKOSI (OSIRIS) SIKELEL´ IAFRIKA !!!!

Amenhotep son of Hapu
Ecrire une réaction
 
( 26/05/2004 19:26 )
À Ramallah / Palestinian Territory, Occupied

...merci a l´Auteur de l´Article !

Amenhotep son of Hapu
Ecrire une réaction
  Le prix ou le coût de l'inhumanité
Kamatari ( 27/05/2004 01:11 )
À Sibret / Belgium

Il y a une chanson fantastique intitulée Smiling faces, ... don't tell the true.
Que celui qui voit quelqu'un s'aprocher de lui en souriant et prétendant lui vouloir du bien sans qu'il soit ni son père ni sa mère ou un parent proche ne s'y trompe pas.
Cette personne débonnaire veut re/soutirer son vis-àvis. Que cela soit en religion ou en affaires, cela reste égal.
Dans cet article qui est fabuleux et poignant, il faut retenir la date de de 1550 avec son édit (et pas seulement la contreverse) de Valladolid. Cette acte est celui qui scella le destin catastrophiques des Noirs africains et des Amérindiens.
L'article montre partiellement la part prise par la France et des autres pays latins dans cet oeuvre de destruction de l'Afrique et des Amériques.
Et ce n'est pas fini ... le Rwanda, le Burundi et les autres pays en sont des illustrations on ne peut plus claires.
Beaucoup d'Africains même instruits sont trop crédules et ne songent un instant qu'ils sont des jouets.
Il existe des êtres humains qui ne le sont que par leur apparence. En effet, il faut penser aux malheurs que viennent d'endurer les populations d'Europe aussi durant les deux siècles passés. La vie des travailleurs n'étaient point enviable il y a à peine un siècles. Il y avait des mineurs mineurs d'âge (8 ans) et des centaines de milliers d'êtres humains qui sont morts de maladie (typhus, tuberculose, tetanos, etc) à cause d'une vie inhumaine. Et tout vela, sous l'oeil 'bienveillant" de la religion qui promettait le ciel après la mort. Une promesse qui ne coûte rien ...
Ecrire une réaction
  ca continue helas!
Sophie Grego ( 27/05/2004 22:38 )
À Cambridge / United States

je pense que l'esclavage des noris continue d'une certaine maniere,. en tout cas en france et en afrique. les noirs en afrique sont esclaves de elurs politiciens irresponsables cupides et immoraux qui utilisent toutes les voies possibles pour aneantir le peuple afin de se remplir les poches.
quand cerains malheureux arrivent a se sauver et viennent en occident, leur sort ne s'ameliore pas pour autant, il change seulement. car ils sont toujours victimes de ce manque de consideration, les plus basses besognes leur sont reservees au prix de leur survie, et nos plus sales pensees.
qu'on se dise la verite, j'aime bien quand mes compatriotes disent que l'esclavage et la traite sont de l'histoire ancienne et qu'il faudrait oublier. et moi je leur reponds, ok. mais au nom de quoi continue-t-on alors a detester le noir et ne pas le vouloir a notre table, sinon parce qu'on se souvient qu'il a ete notre esclave pendant longtemps.
je suis triste quand des noirs me disent que c'est egalement de l'histoire ancienne et qu'il faudrait oublier et avancer. ils se trompent et se laissent tromper par les occidentaux. nous feignons d'oublier mais nous n'avons rien oublier, c'est en nous, bien sur puisque c'est nous les premiers bourreaux.
je vous en prie, ne vous faites pas avoir, refuser d'oublier sinon demain vous ne reconnaitrez meme aps les signes annonciateurs d'un nouvel esclavage...
Ecrire une réaction
 
melody ( 28/05/2004 09:47 )
À Dunkirk / France

Helas! Même si nous nous rendons compte du crime dont nos enceintres ont étés victimes, cela n'empêche que le monde d'aujourd'hui et malgré l'évolution nous fassent toujour vivre les mêmes choses.
Nous sommes toujours victimes de crimes contre l'humanité mais personne n'ose faire part de cela parce que aux yeux du monde nous ne sommes que des "NEGRES" bon à faire que ce que l'homme blanc exige de nous et rien d'autre. Je vous parle avec mon coeur, je vous parle avec mon âme car, mon coeur est si blaissé de ce que j'ai vue de mon Afrique en Rwanda et de ce qui ce passe notamment en Côte d'Ivoire mais personne ne dit toujour rien. Cependant, si nous sommes victime de cela c'est parce que nous ne sommes pas solidaires entre nous mais aussi comme nous le disons nous même l'ennemie de l'Afrique c'est les Africains et même.
Enfin, j'espere que la nouvelle génération montrera l'exemple.
Ecrire une réaction
  Le rôle de certains supposés chefs d'état en Afrique
Kamatari ( 28/05/2004 12:36 )
À Ensival / Belgium

Bien de chefs d'état africains se comportent, non pas comme des leaders de leurs peuples, mais comme des gouverneurs de province dont la métropole se trouve ailleurs, en Europe souvent.
Cela est vrai pour le Commonweaith et surtout, surtout, pour la fameuse communauté française.
Nous avona affaire à une allégence qui dépasse le seuil du raisonnable.
Pire, ces prétendus politiciens et chefs n'offrent aucune prise, aucun contrôle par des institutions qui sont censées régler la bonne marche, la bonne gouvernance comme on dit, du bien publique et de son gouvernement.
Lors d'un problème national ou supposé comme tel, on voit ce chef aller demander de l'aide à un étranger, qui est en fait son chef.
Voilà, beaucoup de pays africains ou asiatiques ne sont pas du tout indépendants ni même autonomes.
C'est le problème majeur qu'a vécu le Rwanda qui tenait à récouvrer son indépendance. Le cas du Burundi est similaire au-delà des problèmes spécifiques à chacun des deux pays.
La RCI est verrouillé et ne peut trouver une solution sans la France et ses co-assujétis.
A contrario, tous les problèmes que connaissent bien de pays africains viennent d'une distortion entre les dictats de leurs métropoles et l'effort naturel que fait un pays pour se développer et s'émanciper de toute tutelle.
Ecrire une réaction
 
beber36 ( 31/05/2004 21:27 )
À Langueux / France

Ce "nouvel" esclavage existe depuis longtemps.Il n'a même jamais cessé d'exister mais il a pris d'autrres formes parfois moins visibles mais souvent plus insidieuses.
Ecrire une réaction
  solidarite et diaspora entre ... tous les noirs !
NEG MAWON ! ( 01/06/2004 07:49 )
À Stains / France

apres certains blancs iront jusqu a nous traiter de sales noirs : en fin de compte qui l est, hein !? "sales" est bien reducteur dans ce cas !!! pour eux alors !

notre force commence par LA SOLIDARITE COMME LES AUTRES ! ne l oubliez jamais

de la part d un AFRO caribeen (et gwadloupéyen !)
Ecrire une réaction
 
Sandrine ( 06/06/2004 18:38 )
À Issy-les-moulineaux / France

Je suis très ravie de constater qu'il y a des occidentaux ,comme vous, capables d'etre honêtes quant à la responsabilité de l'occident concernant tous les problèmes qui minent l'Afrique , notemment , ainsi que sa diaspora. Malheureusement, vous êtes encore bien peu nombreux.
Ecrire une réaction
 
Sanrine ( 06/06/2004 18:42 )
À Issy-les-moulineaux / France

Tout à fait d'accord avec toi , mon frère. Unissons nous , car c'est justement la chose qu'il redoutent le plus!
Ecrire une réaction
  De l'action
CL ( 16/07/2004 13:44 )
À Bibiche / France

Témoignage poignant qui montre à quel point le travail de reconquête de sa dignité en tant que "noir" n'en est qu'à ses débuts. Comme le disait le regretté Malcom X, le poignard de l'esclavage vient juste d'être retiré mais la plaie reste encore béante et putréfiée.
Non à l'attidude victimaire et non au repli sur soi. Ce n'est pas comme ça que l'on parviendra à faire entendre sa voix et à dénoncer les deux poids deux mesures des instances nationales et internationales.
Ecrire une réaction
  film ARTE
Jean Saurat ( 07/08/2016 10:56 )
À / France

Ce film est-il disponible?
Ecrire une réaction
 
( 06/06/2017 01:50 )
À Washington / United States

Ce site est MORT. Vous etes NULS ! BIEN FAIT POUR VOUS!
Ecrire une réaction
 
( 06/06/2017 01:50 )
À Washington / United States

Ce site est MORT. Vous etes NULS ! BIEN FAIT POUR VOUS!
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  17
Pages:  1  
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version