Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 18 Décembre 2018 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Le journaliste Charles Onana attaque le quotidien "Libération"
  Le journaliste Charles Onana attaque le quotidien "Libération"
Audience prévue mardi prochain à Paris
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Le journaliste Charles Onana attaque le quotidien "Libération"

Nombre de messages
:  42
Pages:  1  2 3 > >> 

 
( 18/02/2005 08:16 )
À / Germany

c bien ce quils font
Ecrire une réaction
  Tu NOUS FAIT HONTE...ONANA
( 18/02/2005 14:34 )
À Herborn / Germany

Charles ONANA valet de la FRANCAFRIQUE.....!!!!!
Ecrire une réaction
  C'est bien Charles!
( 18/02/2005 15:46 )
À Stuttgart / Germany



Salut Charles!
Je ne sais pas si je saisi vraiment ta position ou encore ton investissement par rapport a cet injuste et abominable genocide rwandais en 1994.Mais,me referant a ma comprehension personnelle je sais que tu prones pr la justice et la veracite de cet acte inhumain,c'est pourquoi sans restriction tu as mon soutien et mes encouragements.Alors cher frere camerounais continue a nous defendre!

De la part de ton frere Camerounais a partir de Stuttgart.

Thomson....
Ecrire une réaction
  BRAVO
D ( 18/02/2005 16:30 )
À / Tanzania, United Republic of


CHERCHER POUR LA VERITE ENNOBLIT LA PROFESSION DU JOURNALISTE. TU AS NOTRE SOUTIEN TOTAL...
Ecrire une réaction
 
( 18/02/2005 16:32 )
À / Tanzania, United Republic of


FAIRE TRIOMPHER LA VERITE ET RIEN QUE LA VERITE ENNOBLIT LA PROFESSION DU JOURNALISTE.

CHARLES TU AS NOTRE SOUTIEN..

D
Ecrire une réaction
  Le présent texte dicté à Grio.com à l'image des personnages
Ukuri ( 18/02/2005 16:54 )
À Strasbourg / France

Charles Onana dit avoir gagné contre Paul Kagame parce qu'il avait 3000 preuves contre lui. Pourtant Paul Kagame a abandonné parce que le délai de prescription contre le livre d'Onana en France était dépassé.

En d'autres termes le faible retentissement du livre a fait que Kagame en a pris connaissance trop tard....

Onana sera convainquant quand il remportera une vraie victoire à la loyale, ainsi que son allié l'Etat français et le juge Bruguière...qui n'ont toujours pas publié leur rapport fantome.

Quant à Philpot , j'ai lu son "ça ne c'est pas pasé comme ça à Kigali"...sur des photocopies. Mais apparemment le texte était complet. C'est franchement négationniste.

Je donne raison à Libération et à son journaliste.
Ecrire une réaction
  Onana est un bluffeur
Amusé ( 18/02/2005 17:09 )
À Strasbourg / France

Onana est un Bluffeur qui est tellement sûr d'avoir raison qu'il devrait avoir raison.. Le coup des tirailleur Sénégalais, c'est très habile. C'est connu et ça ne gène plus l'Etat Français.

Par contre le problème du Rwanda, ça gène l'Etat Français. Et là Onana, avec son auréole des tirailleurs Sénégalais, peut avoir l'air d'être objectif. Mais c'est du bluff, du vrai bluff.

Ce qu'il nous faut ce sont des journalistes indépêndants des problèmes actuells de la France.

La le bluffeur peut aller se rhabiller.
Ecrire une réaction
  ONANA VALET DE LA FRANCE
KODJO ( 18/02/2005 17:11 )
À Épinay-sur-seine / France

¨Bien naïf celui qui croit que ce pseudo-journaliste d'Onana fait cela pour le combat pour la vérité.
Onana est un pion de la FranceAfrique, il est à ranger du côté des traitres du type Bongo, feu Eyadema, Compaoré et j'en passe.

Tout le monde sait que ses écrits s'inscrivent dans la tentative de déstabilisation du gouvernement rwandais actuel que la France ne supporte pas.

Que faisait donc Onana à ce meeting dont le but n'était que de minimiser le génocide et de défendre les génocidaires?

Que faisait-il encore en Décembre lors de la remise du prix de l'homme politique à Bongo , remise de prix organisé par le torchon Africa international , spécialiste de la promotion des dictateurs africains et financé par les parrains de la FranceAfrique ?

A tous les naïfs qui pensent qu'il suffit d'être noir, et d'écrire des bouquins pour pouvoir être digne de confiance, prenez le temps de vériifer les infos et posez vous des questions sur les intentions inavouables de certains

KODJO
Ecrire une réaction
  Trop drôle ce Onana
MAMAD ( 18/02/2005 17:26 )
À Épinay-sur-seine / France

Voici la critique par l’OBSAC (Observatoire de l’Afrique Centrale ) du torchon publié par Onana , la critique date de 2002

Plus nul que ça, tu meurts... ou alors c'est que t'es le "nègre" de quelqu'un qui s'est fait porter pâle à ta place...

Les secrets du génocide rwandais? Définitivement pas, mais il y a effectivement beaucoup de "secrets" derrière ce livre. Un de ces derniers réside dans les sources jamais citées. Un autre, mais qui sera de très courte durée, c'est que s'est un livre "copié/collé". Vous n'avez, par exemple, qu'à faire un petit tour entre les pages 119 et 122 et y lire le brillant exposé que M. Onana nous fait sur les Banyamulenge. Brillant? Tu parles Charles! il l'a recopié texto (ou presque) dans les pages virtuelles de l'obsac. À la fac, ou même à la maternelle, ce zigoto aurait eu ZÉRO!!!

Avant et après c'est la même chose, avec en prime les "Photes" d'ortographes et les contre sens. Impossible de ne pas conclure que ce livre a été écrit à la va vite. Mais pourquoi fallait-il faire aussi vite? - comme chez nous sans doute (à l'obsac) où tout doit être écrit en 5 minute ou moins... (sic et resic).

Pourquoi? La seule chose logique à portée de notre radar est soit la nécessité d'un brassage médiatique autour de la création de l'alliance Igihango, soit la relance de « l'Affaire Habyarimana », à l'occasion de l'ouverture du procès du colonel Bagosora à Arusha (mais là on a fait long feu, vu que le tout est remis au mois de septembre! incompétence du TPIR oblige); soit encore que le juge Bruguière allait finalement nous sortir un lapin de son chapeau (mais à votre place je ne retiendrais pas mon souffle).On sait tous qui a fait le coup de l'avion qui a été le signal du déclenchement de l'apocalypse, mais ce qui nous déplait c'est la tronche des petits revanchards qui ont joué avec des allumettes entre 1990 et 1994 et qui reviennent sans vergogne, aiguiller, pousser, détourner la justice pénale internationale à leur propre avantage.

Basta la mort, les Rwandais veulent vivre! Basta la mort, les Congolais veulent vivre! Basta les acteurs de l'ombre, les commandes, la manip et le mensonge! (sans mentionner les plagiats d'Onana)... Mais! vous me répondrez que le tribunal d'opérette à Arusha est une mauvaise blague qui ne s'acharne que sur les vaincus! C'est vrai! Alors il faut commencer par pourfendre le TPIR!

Demain, pendant la conférence de presse où Déo Mushayidi va jouer au porte-parole de l'alliance Igihango, on fera tous semblant que la partie continue, comme s'il n'y avait pas eu un million de morts, comme si la vengeance était une chose normale, habituelle, rwandaise...

Pourtant, les Rwandais ont marre de verser leur propre sang. C'est la parole et l'encre qu'ils aimeraient verser, comme leur frère malgache Jean Luc Raharimanana qui, le 7 avril descendra avec des centaines d'autres personnes dans les rues de Paris pour dire, afin que vive la mémoire de ces morts qui auraient du mourrir autrement, banalement, accidentellement, de vieillesse, en regardant grandir leurs enfants et leurs petits enfants. Le 7 avril on descendra dans les rues de Paris (entre autres) afin que la vie triomphe de la mort et pour que tous les amiraux sans bateaux et autres Kagame et Habyarimana soient rangés au placard des idées oubliées.En attendant, cette chose qui aurait pu être une carte routière valide de ce qui a été dit et écrit sur Kagame circule en se faisant passer pour un doigt accusateur. Le fait que le président Kagame ait attaqué l'auteur devant les tribunaux devrait constituer le seul prix que remportera l'ouvrage. Si Kagame perd, alors c'est Wise Kent qui poursuivra Onana.. pour plagiat!

P. B.
Ecrire une réaction
  Tu as mon soutien total
( 18/02/2005 17:48 )
À / Senegal

En tant qu'Africain, Journaliste et anti-colonialiste invétéré, je soutiens ton combat au nom de la justice, de la vérité et de la mémoire des victimes du génocide rwandais que tu défends avec hargne et abnégation. Lors de ton dernier voyage à Dakar, je t'ai suivi et grâce à toi, j'ai appris bcp de choses sur les ''Tirailleurs Sénégalais''. Bon courage et si tu le veux bien restons en contac : Yaya SAKHO, Journaliste, tél 00221 641 84 08, e-mail : Y_sakho@yahoo.fr.
Ecrire une réaction
  Queslques vérités
( 18/02/2005 18:00 )
À Épinay-sur-seine / France

Bien que connaissant la nullité d’Onana, j’ai quand même lu son torchon dans lequel il s’acharne sur Kagame ( Bravo Charles, cela te vaudra la légion d’honneur française pour services rendus à l’Etat français ), et voici quelques sottises relevées dans ce gros tas de ….. paperasse de cet ambassadeur de la FranceAfrique :

p.16 le Rwanda Urundi, un royaume...,

Prends l’encyclopédie et tu verra que ces deux royaumes ont toujours été distincts et rivaux et n'ont été administrés ensemble qu'à partir de l'arrivée des européens.

NRA en 1979 contre Obote,

en 79 c'était la chute de Amin, Obote ce sera de nouveau à partir de 1981. Donc si Kagame a fait partie de la NRA c'était contre Amin Dada le sanguinaire. Mais la NRA n'existait pas en 79 puisqu'elle a commencé en 1981 après les élections de 1980 contestée par Yoweri Museveni.

p. 22 Les tutsis rwandais ou banyarwanda comme les appellent les ougandais !

Banyarwanda c'est kinyarwanda pas une appellation ougandaise pour les tutsis rwandais.

p.25 Tous les responsables de l'APR sont morts avant l'arrivée de Kagame!

Tous? Vas faire un tour du côté d’Arusha et dans les villes françaises et belges, on en croise encore beaucoup!!!

Note 35 p.45 Le groupe twa considéré comme proche des hutus.

Ah bon ?!

p52 Au CND, la base du FPR située non loin de l'aéroport,

La base était en fait située dans les locaux du parlement. Non loin c'est valable aussi pour 4 ou 5 kilomètre ??? ( l'auteur ne s'est-il jamais rendu sur place?)

p. 77 6 avril 1994, un sommet réunit plusieurs chefs d'Etat de l'Afrique australe,

L'Afrique centrale et orientale, SVP, Dar Es Salam où s'est tenu ce sommet est en Tanzanie. Mobutu, Habyarimana, Mwinyi et Museveni ne sont pas, n'étaient pas à proprement parlé des voisins de l'Afrique du Sud ou du Botswana!!!


p.91 Il existait au départ deux pistes d'atterrissage, une a été supprimée avant l'attentat

Il n’y a jamais eu 2 pistes, mais c’est quand même flatteur de comparer un aéroport aussi minuscule que celui de Kigali avec Roissy !!! mais bien sûr on peut la prendre dans les deux sens (est ou ouest) !!!

Avec le FPR au CND c'est à dire à 1 Km de la tour (pilote Minaberry).

Il y a beaucoup plus que 1000 m entre la tour de contrôle de l'aéroport et le parlement (CND), même à vol doiseau.


En 1995, le ministre Nkubito demande d'étudier la possibilité de créer une commission d'enquête sur la mort de Habyarimana. Quelques temps après il est assassiné,

Lorsqu' Alphonse Marie Nkubito est retrouvé mort dans son lit le 13 février 1997, 18 mois après avoir été démis de son poste, il représente le gouvernement auprès de la Banque de Kigali en tant que directeur adjoint. Ce poste symbolique mais donnant droit à de nombreux avantages lui a été accordé notamment parce que contrairement aux autres ministres hutu du gouvernement Twagiramungu démis en Août 1995, il est le seul à être resté au Rwanda.


p.105 en mai 1997, une colonne de près de cent mille hommes venus du Rwanda et d'Ouganda pénètre au Zaïre et renverse Mobutu.

Si cette colonne vient de deux endroits différents, il ne s’agit plus d'UNE colonne ensuite en MAI 97, c'est la prise de Kinshasa, les combats pour le renversement de Mobutu ont commencé en septembre 96 dans le sud Kivu, il y a aussi eu le démantèlement des camps de réfugiés en octobre et novembre 96, mais c'est sans doute un point qui ne pouvait pas trouver de place dans notre bref ouvrage.


p.107 Ces militaires ...venus de Goma non loin du Rwanda,

Goma et sa soeur rwandaise Gisenyi sont des villes frontière, quasi jumelles, tout dans notre livre est non loin et très approximatif.
.
p.117 Kolwezi : des experts affirment que cette région regorge d'une grande variété de minerais,

Cest un secret de polichinelle, il ne faut pas être expert pour affirmer ça, les belges ont puisé les ressources du Shaba (ex-Katanga) depuis Léopold II au 19e siècle.

p.119 Congolais d'origine rwandaise arrivés au Congo il y a deux cents ans, progressivement intégrés à la société congolaise.

Le Congo n'existait pas à cet endroit (Kivu) il y a deux siècles.


22 août 1994, soit cinq mois après la prise du pouvoir par le FPR.

Cinq mois après le début du génocide, un mois après la prise du pouvoir par le FPR.

p.132 Théoneste Lizinde,... avait quitté les FAR pour travailler avec l'APR,

FAUX, le FPR a sorti Lizinde de la prison spéciale (pour prisonnier politique, « La Bastille » de Habyarimana) de Ruhengeri en 1991 où il croupissait depuis 1980 et il a suivi les troupes de l'APR comme le major Stanislas Biseruka et les complices présumés du FPR (ibyitso).
Ecrire une réaction
 
( 18/02/2005 18:10 )
À Épinay-sur-seine / France

Charles Onana ne semble avoir qu’une seule préoccupation : faire tomber Kagame, en rassemblant la francophonie africaine contre lui et en en faisant l’ ennemi public numéro un. Il ne cesse de clamer de belles paroles pour enrober le tout : Il insiste beaucoup sur le fait qu’il serait « indépendant » ( pourquoi insister tant la-dessus ?
on peut d'ailleurs se demander s'il n'est pas en plus très indépendant des faits dont il parle !)

Onana est une pièce importante de la propagande française à destination de la francophonie. Je ne sais s’il le fait par conviction ou pour d’autres raisons. Mais de toute façon le résultat est le même. Son discours plait beaucoup aux Congolais et aux Rwandais qui n’étaient pas victimes du génocide. Mais plaire est une chose, dire vrai en est une autre. Il n'est pas certain qu'il arrive à joindre ces deux bouts.
Ecrire une réaction
  ONANA SERVEUR DE LA FRANCEAFRIQUE
( 18/02/2005 18:25 )
À Épinay-sur-seine / France

Onana est un serveur des intérêts de la France en Afrique, son bouquin sur les tirailleurs c'était pour paraître plus sympa et se faire connaître , mais on sait très bien que ses intérêts sont ceux de la FranceAfrique, c'est pas avec un gars comme ça qu'on avancera
Ecrire une réaction
  Le journaliste de Libération a raison
Emmanuel cattier Survie Bas-Rhin ( 19/02/2005 10:03 )
À Strasbourg / France

Le journaliste de libération a eu raison de donner une information claire sur le rôle de Charles Onana et Robin Philpot..

Bien entendu on ne connaît pas les motivations de ces messieurs, mais on peut les deviner. Monsieur Philpot a réussi le tour de force d'écrire un livre sur les événements de 1994 au Rwanda sans consacrer un seul chapitre au Génocide...Combien de fois se trouve le mot génocide dans ce livre ? Allez compter : pas plus que de régimes compromis dans ce génocide....

Monsieur Onana et plus malin. Il dit qu'il est pour la réconciliation entre Rwandais. Mais surtout ce qu'il ne veut pas c'est qu'on évoque les responsabilités de la France dont certains responsables sont impliqués dans ce génocide. Il prend fait et cause pour les trois français reconnus morts dans l'attentat, mais pourquoi oublie-t-il de nous parler du quatrième... Lui un journaliste d'investigation ne sait pas qu'ils étaient quatre ? C'est le négationnisme au niveau des soupçons de complicité de génocide..

Le fait qu'ils portent plaintes ensemble confirme qu'il agissent de concert. et partagent le négationnisme primaire de Filpot et le négationnisme secondaire d'Onana.

Le livre sur les tirailleurs sénégalais, sujet fort interessant, apparaît dans cette affaire comme un alibi d'indépendance vis-à-vis de la France.. Ces tirailleurs ne rsiquent plus de peser sur les budgets militaires en réclamant leurs soldes....
Ecrire une réaction
  ONANA DERANGE ET LA FRANCEAFRIQUE EST DEVENUE L'ALIBI DE CEUX QU'IL DERANGE
( 19/02/2005 12:16 )
À Manosque / France

1. Où sont les preuves de la Françafrique chez Onana ?
2. Onana l'ami de Compaoré ? Vous êtes une bande d'idiots mal informés : lisez donc son enquête, la première sur le sujet, l'assassinat de Norbert Zongo Crime d'Etat contre un journaliste.
3. Si le dossier des tirailleurs n'embête pas l'Etat français, alors pourquoi les laisse-t-ils crever partout en Afrique ? Allez les défendre si c'est si facile et obtenez la décristallisation de leurs pensions avant qu'ils ne soient tous morts. Ce serait plus utile pour ces vieux que vos calomnies gratuites. Mais où êtes-vous depuis que ces vieux sont touchés par l'injustice française depuis 1959 ?
4. L'intérêt de Onana dans l'affaire du Rwanda ? Pour ce qui est du procès d'abord, cessez de désinformer le public : la première plainte a été déboutée pour vice de forme, c'est exact. Mais ayez l'honnêteté de dire que Kagame en a déposé une deuxième contre la deuxième édition et que là, il a bel et bien abandonné suite au dépôt d'offres de preuves. Donc si c'était si facile de prouver qu'Onana dit n'importe quoi, pourquoi Kagame avec les moyens de l'Etat rwandais n'a-t-il pas écrasé Onana en justice ? Pourquoi refusez-vous donc de reconnaître que Kagame est incapable de prouver qu'il est innocent dans l'attentat du 6 avril 1994? Pourquoi ne reconnaissez-vous pas n on plus qu'il a fait massacrer 4 millions de Congolais et qu'il pille allègrement les mines de diamant et de coltan en RDC depuis 8 ans ? Je ne suis ni rwandaise ni congolaise mais je suis indignée que certains puissent défendre ce criminel. Je crois que tous les Rwandais se porteraient mieux s'ils étaient débarrassés d'un tel monstre. Ceux qui veulent défendre un type comme Kagame et s'en prennent comme des chiens affamés à un journaliste qui se bat pour la communauté sont sans doute ceux qui profitent d'une façon ou d'une autre des crimes commis en Afrique. Ou alors c'est qu'ils sont bêtes, irresponsables, manipulateurs ou manipulés, et dans tous les cas néfastes au progrès des Noirs en général et des Africains en particulier en France. Tout ce vomi sur un professionnel de l'information qui a quand même fait ses preuves ailleurs que dans vos histoires de Rwanda me décourage de la communauté.
5. Sur le rapport entre la Françafrique et Onana : de quel dictateur Onana est-il l'ami ? Dans quel pays est-il allé cherché de l'argent auprès d'un dictateur ? Montrez donc une seule photo où vous le voyez serrer la main de gens louches ou d'un dictateur. N'en n'avez-vous pas marre de calomnier les gens du matin au soir sans les connaître ? J'attends des preuves, encore des preuves, et non plus des affirmations san preuves sur Onana.
Ecrire une réaction
 
EC ( 19/02/2005 13:49 )
À Strasbourg / France

Pourquoi le juge Bruguière et l'Etat français ne publient-ils pas leur rapport ? Là au moins on aurait des éléments pour apprécier la véritable qualité de ce rapport et de sa thèse.

Pour l'instant on a absolument rien et le lvre d'Onana n'a rien apporté de plus crédible que ce que l'ONU, l'OUA, les député français, les sénateurs belge, la FIDH et HRW, et d'autres journalistes ont déjà établi.

On a des témoignages qui disent des choses, mais prennent toujours bien soin colétaralement de disculper la France, c'est quand même bizarre par rapport au reste....

Franchement on a besoin d'info qui sont certainement sont bien réparties chez les belges, les français, les américains, le FPR et les prisonniers d'Arusha..

L'un des ardents défenseurs de la thèse d'Onana est un avocat qui a été radié des avocats du TPIR pour fraude ...c'est quand même refroidissant pour croire à la vérité ce qu'il affirme..
Ecrire une réaction
  robin philpot : un anti-americain primaire
ogunsiron ( 19/02/2005 15:28 )
À Montreal / Canada

Ce quebecois Robin Philpot ecrit souvent dans d'obscures revues ultra-gaucho-syndicalo-marxisto-gaugauchistes ici au Quebec. C'est le genre de personne qui desteste tellement les americains qu'il est pret a dire N'IMPORTE QUOI et a soutenir N'IMPORTE QUI du moment que c'est contre les americains ! En l'occurence il est ici pret a soutenir les pires mefaits de la Françafrique au Rwanda, tout simplement parce que la France agissait pour contrer l'influence americaine. Vu que mr Philpot est un anti-americain forcené , il n'hesite pas a s'allier a la mouvance negationiste a propos du génocide rwandais. Encore une fois on remarque que le magazine AFRICA INTERNATIONAL est impliqué jusqu'au cou dans cette affaire.
Ecrire une réaction
  Et les autres...
Alain Paques ( 20/02/2005 03:37 )
À / United States

Sans chercher a offenser la memoire des victimes du genocide rwandais, j'estime que le genocide des hutus perpetres par les soldats rwandais sous les ordres de James Kabarehe et de Kabila, de puis le Kivu jusqu'a Kinshasa, en passant par Kisangani, meriterait aussi qu'en en parle. Et celui des populations conglaises de l'est du Congo egalement. Ce dernier se poursuit d'ailleurs a ce jour sur ordre de Kagame !... Pourquoi deux poids et deux mesures. Le rwandais est-il plus important que le Hutu et le Congolais ? Trois millions de Congolais, des Hutus dont le nombre ne sera jamais etablis, ne presentent pas autant de valeurs que 800 ou 900.000 Tutsis?
Ecrire une réaction
  rats de ville et rats de champs!
Shungu M. Tundanonga-Dikunda ( 20/02/2005 11:30 )
À Hanover / Germany

Combien de gens savent/connaissent la génèse du mot "génocide", depuis quand existe-il, qui l'avait créé? Je recommande aux personnes qui veulent s'instruire de lire Axis of Rule (p. 79) par Raphaël Lemkin pour savoir qu'est-que le génocide. Ce mot avait été créé par Raphaël Lemkin et la définition dans la covention des nations Unies (1948)ne reflète pas la définition originale.

Lorsqu'on parle du génocide, on associe l'holokauste et la shoa et ceci ne concerne que les Juifs en Europe sous occupation nazie (1933-1945), d'où l'unicité du génocide.

En Afrique, il n' a jamais eu de génocide et nulle part au monde, exception faite du sort des Juifs européens pendant l'épisode nazie.

En Afrique comme ailleurs, il y a eu de massacres et de tuerie en masse, et, il y a une différence énorme: ce n'est pas le nombre de morts dans un temps et une espace géographique limités qui fait d'un massacre, d'une tuerie, un génocide.

Les Ruandais eux-même, en kinyaruanda, parlent de N'ITSEMBABWOKO, qui est défini comme tuerie, massacre réciproque cycliques entre les deux principales ethno-nations de leur pays. Les auteurs (Tutsis) de massacres inter-ruandais de 1990, au Nord du Ruanda (FPR) et de 1994 (01/01/1994-06/4/1994) ont été les victimes des massacres du 07/4/1994 au 17/7/1994, victimes qui à leur tour des ateurs de massacres du 18/7/1994 en 1996 (au Congo). En d'autres mots, les Tutsis ont tué les Hutus en 1990 et 1994 (janvier-avril 1994), les Hutus ont tué les Tutsis et les Hutus d'avril à juillet 1994, ensuite les Tutsis ont tué les Hutus de juillet à décembre 1994 et en 1996 au Congo.

C'est la seule lecture de l'Histoire de masacres ruando-raundais de 1990 à 1996.

Il n'y a aucune raison de ne pas reconnaître les mérites de Onana et Phipot et se distancer du mythe du Tutsi éternel victime. Les Hutus et les Tutsis sont condamnés à vivre dans leur pays, à partager le mê destin. S'ils manquent de bonne volonté et de ressources sur-humaines pour surmonter la haine et re-apprendre à vivre ensemble, à souffrir ensemble pour maîtriser la peine et le destin, d'autres massacres se produiront.

L'Afrique et les Noirs n'ont qu'un SEUL ennemi: l'Occident, l'Homme blanc. Or le voisin est plus impotant qu'un ami qui habite loin et qui vit dans un autre environnement.

Les Ruandais doivent apprendre à lire, savoir, analyser, comprendre tous les aspects de leur Histoire recente et s'interroger sur la mîturité et l'immâturité de toutes leurs élites (intellectuelle, politique, militaire, économique, traditionnelle). Ce n'est pas en confisquant ou privatisant leur Histoire qu'ils maîtriseront leur destin.

Onana et Philpot ont écrit de vérités qui font mal aux Ruandais qui n'aiment ni leur Pays, le Ruanda, ni l'Afrique. Il n'y a que les intellectuels qui sont capables de lire, analyser et tirer la conclusion, afin de interioriser la tolérance et servir à leurs compatriotes semi-lettrés et lettré de modèle pour un Ruanda nouveau. Il semble que les intelectuels ruandais qui ont lieu Onana et Phipot n'ont qucune notion de tolérance et pratiquent par conséquent une intellectualité anti-ruandaise, qui a toujours été une anti-valeur, porte-malheur à leur pays.

Tundanonga.
Ecrire une réaction
  Bonjour Charles
outline jackie ( 20/02/2005 13:41 )
À Ormesson-sur-marne / France

Vous avez tout mon soutien, il est temps que la vérité éclate et que le gouvernement actuel rwandais prenne conscience sur ce qui s'est passé et se passe toujours dans le pays ou ailleurs. Il faut réhabilité au moins la famille de l'ancien président. ainsi que toutes les victimes. un peuple souffre? Heureusement que vous êtes là. Bravo et continuez. Jackie.
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  42
Pages:  1  2 3 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version