Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Samedi 21 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: La lutte des noirs pour les droits civiques aux Etats-Unis
  La lutte des noirs pour les droits civiques aux Etats-Unis
Retour sur ce pan d'histoire des USA, en revenant sur les racines issues de l'esclavage de l'asservissement des noirs, en passant par le combat de Martin Luther King, Malcolm X ou Rosa Parks en évaluant les apports aujourd'hui
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

La lutte des noirs pour les droits civiques aux Etats-Unis

Nombre de messages
:  38
Pages:  1  2 > >> 

  NOIRE ROSE
KOFFI Sénamé ( 14/03/2005 11:49 )
À / France


[ Ce qui est fait pour être vu ne peut être caché...]

Rosa Parks parce qu'une Rose
Ecrire une réaction
  l'esclavage
VIKING ( 14/03/2005 11:56 )
À Paris / France

comment se fait-il que depuis tant de décennies ce génocide n'est pas encore reconnu sur le plan mondial, avec la description de ts les pays y ayant participé ? afin qu'éventuellement ceux-ci reconnaissent publiquement leur implication, ns l'avons vu pour d'autres génocides dont on parle très souvent ! est-ce que certains historiens africains les mieux placés en l'occurrence pour dire la vérité ne se mobilisent-ils pas ?
Ecrire une réaction
  Ça c'est un article !!!!!
BMW ( 14/03/2005 12:59 )
À Bilbao / Spain

Cet article est vraiment remarquablement ecrit.
Presque rien n'y manque, toutes les grandes dates, les grands évènements et les grandes figures afro-americaines sont correctement presentés dans leur contexte.
Brosser l'Histoire des afro-américains de cette manière n'a rien d'évident, je suis soufflé.
Tous mes encouragements à l'auteur, j'esopère qu'il y aura d'autres articles de ce calibre.
Ecrire une réaction
  Nancy/Canada
( 14/03/2005 14:16 )
À Gatineau / Canada

En effet l'article est bien écrit..
il fallit mentionner /ajouter le nombre de jeunes hommes noirs emprisonnés aux Etats-Unis. en 2005;
Le sud des Etats-Unis.. toujours aussi hanté par l'esclavage.. hanté dans le sens profond du terme..
Bravo quand meme pour cet article bien écrit..
Bravo Grioo.. pour cette recherche..

La question est ou en sommes les noirs Américains aujourd'hui.. avec tout ce qui continue à comploter contre nous..
Lorsque ces noirs aux Etats-Unis sont au pouvoir.. oublient-tils quelques fois tout ceux qui se sont battus pour eux pour plaire aux blancs.. Lorsque les Américains continuent à faire envahir Haiti.. qui represente la suprématie noire de par son histoire.. un petit pays qui aurait tracer l'exemple dans le monde ..
lorsceque Condoleeza rice comme femme noire Américaine s'enprend à l'Afrique...
je sens quelques fois le reve de Martin Lutherking de voir tous les noirs réussir dans ce bel Amérique.. s'éfondrer. lorqu'il y a plus de 300,000 noirs emprisonnés .. je sens que les noirs sont perdus dans ce pays.. Il ya en qui souvent refusent d'appartenir à meme de souvenir de Leur apprtenence à L'Afrique..
Donc.. la lutte n'est pas terminer..

Ecrire une réaction
 
( 14/03/2005 22:00 )
À Chelles / France

ecoutes tu africa numero 1? la radio - dafrique
Ecrire une réaction
  Merci pour l'info
Nao ( 15/03/2005 06:10 )
À Versailles / France

La route est longue, mais le jour où chaque africain connaîtra son histoire sur le bout des doigts, alors l'union sera facile.
Ecrire une réaction
 
akon ( 15/03/2005 11:11 )
À Les Andelys / France

avez vous vu l'interview de akon dans mISS ebene

qui disait que lorsqu'il est arrive au state il se faisait tabasser parce qu'il etait bien noir et avait un accent

et a cette epoque ct pas bien vu d'etre trops noir aux state !!!!

bizarre quand meme !!!
Ecrire une réaction
 
( 15/03/2005 14:21 )
À / France

cet article est très bien ecrit j'y ai appris beaucoup de choses
il serait bon de le divulguer sur d'autres sites ou les blancs vont afin qu'ils se rendent compte de la souffrance des noirs et l'injustice
un jour viendra !.....(.le chemin est encore long) ou les noirs vont renverser la vapeur
bravo a l'auteur à qui je fais une grosse bise
Ecrire une réaction
  BRAVO POUR CET ARTICLE
KEM ( 15/03/2005 15:13 )
À / France

Bravo pour votre article qui rappelle une grande page et glorieuse de l'histoire des noirs américains.
Par le combat, ils nous montrent le chemin à suivre. La différence avec les noirs de France est qu'ils ont pris conscience qu'ils étaient aussi intelligents que les blancs.
J'espère que ce combat va aussi être mené en France.
Malgré les personnes comme BEYALA et KELMAN d'un nouveau type " BOUNTY".
Ecrire une réaction
  pourquoi cet oubli
Gisèle ( 15/03/2005 15:36 )
À Hem / France

Vous avez à juste titre mentionné des Noirs américains ayant réussi en politique, dans les arts et le sport. Vous avez cependant oublié le Noir américain le plus célèbre de la planète, qui a fait tombé beaucoup de barrières, Michael Jackson. Il a pourtant accompli la réussite la plus éclatante de sa communauté. Est-ce à cause des accusations dont il fait l'objet? Il n'a pas encore été jugé pourtant. Ne me dites pas que vous faites partie de ces ignorants qui croient qu'un Noir peut se blanchir la peau ! Il souffre du Vitiligo et j'entendais récemment un dermatologue se désoler de l'incompréhension dont cet homme est victime. Il a toujours soutenu les avancées des Afro-Américains, il a ouvert la voie dans les médias, la musique et le cinéma à tous ceux qui ont suivi, et bien souvent le copient aujourd'hui. Il a également, pour cela, été la cible de menaces de mort de la part de groupes racistes, et ce dès son enfance. Michael Jackson n'a pas renié sa race, mais à ce que je vois, c'est sa race qui semble l'avoir abandonné.
Ecrire une réaction
  Confort?
Kainfri ( 15/03/2005 18:10 )
À Paris / France

Les USA ne l'oublions pas ce n'est pas QUE Vernon Jordan, Condoleeza Rice, Fubu et autres.

C'est aussi une armée de "homeless" ou de gens habitant dans des taudis, fumant du crack en longueur de journée quand ils ne se tirent pas dessus.

Trouvez-vous VRAIMENT que leur condition est meilleure que celle de tous les africains? Je n'en suis pas sûr.

Ceux qui ont fait des études s'en sortent probablement mieux que leurs alter ego restés sur le continent. Mais sont-ils majoritaires? Je ne suis pas sûr.
Ecrire une réaction
  Tous contre la nouvelle vente aux enchères d’objets en relation avec la Traite Négrière : Paris le 18 Mars
( 15/03/2005 18:32 )
À / France

Tous contre la nouvelle vente aux enchères d’objets en relation avec la Traite Négrière : Paris le 18 Mars 2005
15/03/2005

Vendredi 18 Mars 2005 à Paris dans le 9ème arrondissement, une nouvelle vente aux enchères est organisée qui inclut des correspondances et documents précieux relatifs à la traite négrière et à l‘esclavage, deux mois à peine après l’épisode calamiteux de la vente aux enchères de Lyon sur la même nature d’objets. Redite, provocation, amnésie républicaine, négationnisme, tout semble se conjuguer pour reconduire le mépris et le déclassement de la dignité de la mémoire, des traumatismes encore ouverts des peuples d’Afrique et des Caraïbes. La continuation du marché libre des archives de la traite négrière et de l’esclavage transatlantique, crime contre l’humanité depuis 2001 se tient à un moment où l’épineuse question de la communauté noire fait resurgir les pires révisionnismes et les propos délirants tendant à diluer la responsabilité européenne, française dans cette atteinte aux droits fondamentaux de l’humain. Cette vente aux enchères doit être annulée et une mobilisation forte doit conduire à ce résultat. Rendez-vous à la manifestation du jeudi 17 mars 2005 à l’appel du Coffad, sur les lieux de la vente prévue le lendemain.



Vendredi 18 mars à 14h

MANUSCRITS, GRAVURES, DESSINS, TABLEAUX,
CERAMIQUES, ORFÈVRERIE, OBJETS D’ART, MOBILIER
provenant en particulier d’un château du Sud-Ouest

Catalogue sur demande : 15 euros

Exposition sur rendez-vous chez Daguerre
5 bis, rue du Cirque Paris 8e – Tous les lots sont visibles sur le site www.daguerre.fr

Exposition publique à l’Hôtel Drouot :
le jeudi 17 mars de 11 h à 18 h et le matin de la vente de 11 h à 12 h

Drouot Richelieu - Salle 10 Téléphone pendant l’exposition et la vente : 01 48 00 20 10
Etude Brissonneau : brissonneau@wanadoo.fr

9 rue Drouot 75009 Paris Métro Richelieu-Drouot ou Le Pelletier

Bus n° 20 - 39 - 48 - 67 - 74 - 85





Les arguments qui ont justifié l’opposition à la vente aux enchères de Lyon demeurent plus valables encore aujourd’hui qu’hier, tant l’impression d’un mépris se fait plus criarde, à ignorer l’émotion suscitée par le précédent du 12 janvier 2005. D’une part la légitimité créée par la loi Taubira de 2001 [art.2] faisant de la traite négrière transatlantique et de l’esclavage des Noirs à partir du 15ème siècle dans les colonies européennes un crime contre l’humanité ouvre sur des mesures conservatoires, obligeant à sauvegarder les archives et documents anciens constitutifs des matériaux pédagogiques, de mémoire. D’autre part, ces manuscrits appartiennent au patrimoine national français, au patrimoine universel de la traite négrière, ce qui implique les précautions indispensables liées au risque d’éparpillement, d’utilisation privative, de soustraction de pièces d’importance première au nécessaire travail scientifique, culturel, mémoriel.



La dite mémoire concerne l’Afrique, les Antilles, les Amériques, l’Europe dans les faits fondateurs, interpellant aussi l’humanité entière convoquée dans l’intérêt de tous et de chacun à méditer, reconnaître et réparer l’abomination de la chosification d’un type ethnique, le nègre, durant quatre siècles, devenu bien meuble, déchu d’humanité, de dignité, d’âme noble.



Vendredi 18 mars 2005 à l’Hôtel Drouot sont mises en vente des correspondances extrêmement précieuses dans la compréhension des pratiques négrières, de l’idéologie esclavagiste que les mots «négrillons» et l’appartenance des Africains au même registre que les mulets, chevaux et bœufs trahissent. La représentation spécifique du noir, cruciale dans le processus mental d’esclavisation de l’autre se lit dans ces documents. La condition des esclavisés, sanitaire, politique, juridique, le mode de leur marchandisation, les rapports et proportions de genre -hommes, femmes- et catégories démographiques sont indiquées dans le lot N°1 appelé «Guadeloupe». La portée de ces 240 lettres constitue une mine de matériaux très précis, utiles à l’historien, au sociologue de la traite négrière transatlantique, datés de 1837 à 1841.



Voici les indications que l’Etude Brissonneau donne sur ce lot [source www.daguerre.fr] : Lot N°1 Guadeloupe, Estimation 1000 / 1500 euros, Expert : Bodin



Environ 240 lettres ou pièces (qqs imprimés), 1837-1841 ; plus de 500 pages formats divers, nombreuses adresses avec marques post.



Intéressant ensemble de documents concernant L’Habitation Reiset au Lamentin, en Guadeloupe, plantation de canne à sucre et raffinerie. L’administration en était confiée à Georges Giraud, qui fut également maire de la commune.



– Correspondance, principalement de G. Giraud à M. Banès, mandataire des héritiers de Jacques Reiset, ou à Louis Reiset, à Paris : lettres détaillées sur la main-d’œuvre, les travaux et l’équipement de la sucrerie, les cours des sucres et sirops, les ravages de la fièvre jaune et du typhus, des procès et des catastrophes naturelles, l’évasion de nègres aux îles anglaises (il prévoit la ruine, sauf traité d’extradition), les arrêtés relatifs à la surveillance des pirogues et embarcations, les rumeurs de la colonie, la question des sucres, les envois maritimes (qqs billets de chargement joints), et surtout la législation vandale de la métropole qui appauvrit la Guadeloupe et la Martinique alors que des millions sont engloutis en Algérie… D’autres correspondances avec le procureur général, le gouverneur de la Guadeloupe, le conseiller colonial, l’avocat Th. Champy, etc.




– Mutations de nègres et bestiaux pendant l’année 1837 : naissance d’une négresse et d’un négrillon, achat d’un nègre de 21 ans, décès de 22 hommes, femmes et enfants, âgés de 1 à 58 ans (la dysenterie est la première cause du décès), laissant un total de 161 nègres… Achats et morts de mulets, chevaux et bœufs… Mutations au cours de l’année 1840. Copie d’un rapport d’autopsie de deux négrillons morts de la dysenterie, 11 mai 1838. Quittances et reçus.




– Feuilles de recensement des habitants du Lamentin, 31 décembre 1837 et 1er octobre 1840 : l’état nominatif des esclaves est classé par âge des esclaves, avec précision de leurs noms, surnoms et couleur…


– Imprimés sur la dysenterie, un appareil breveté pour la fabrication du sucre, des considérations économiques de l’esclavage, de l’émancipation…





La mobilisation est donc la seule façon de faire reculer le retour à deux mois près des tentatives de marchandiser, malgré l’émotion et les douleurs ressenties par une frange de la population française, malgré le cadre légal, les archives et documents en relation avec la mémoire d’un odieux crime contre l’humanité. Elle s’impose au surplus dans un contexte de bouillonnement identitaire et sociocommunautaire dans une France dont les élites politiques et leurs prêts-à-penser ne savent répondre aux demandes pressantes de justice sociale, de reconnaissance historique, de visibilité sociétale que par des ruses, des stigmatisations, des arguties minuscules. Pour M Edwy Plenel ancien patron du quotidien Le Monde, l’antisémitisme est le socle du racisme, pour M. Finkielkrault les Antillais vivent de l’assistance de la métropole, pour M. Pétré-Grenouilleau des trois traites négrières qui se sont produites dans l’histoire la traite intra-africaine, la moins documentée empiriquement a été la plus importante [???], elle a déporté 17 millions d’Africains contre 11 millions à la traite transatlantique… Encore et toujours le déni, le mépris, l’injure publique…



Cette répétition de l’affaire de la vente aux enchères du 12 Janvier 2005, mal soldée en dépit d’une mobilisation active mais peu organisée et insuffisamment structurée, réinscrit la création d’un centre dédié aux archives et à la mémoire de la Traite négrière et de l’esclavage transatlantique au rang des urgences. Seule cette solution de fond pourra avoir raison du problème de fond posé par les archives des négriers et leur accessibilité au plus grand nombre.



Nous nous joignons donc à l’appel du Coffad, dont l’action doit être saluée pour cette circonstance, pour manifester jeudi 17 mars à 11 heures à la l’Hôtel Drouot, salle n° 10, 9 rue Drouot 75009 Paris Métro Richelieu-Drouot ou Le Pelletier. Il en va assurément du présent et du devenir de tous.


Ze Belinga
Ecrire une réaction
  Well
( 15/03/2005 21:54 )
À Gatineau / Canada

L'histoire des Noirs ne pourraient que déranger bien des gens. Il n'ya plus d'esclaves pour travailler pour tous ces pervers de 400ans.
Ils vont maintenant sur nos sites.
Il n'ont rien à faire. Bande Bounty
Ecrire une réaction
 
( 15/03/2005 22:08 )
À Rivière / Martinique

tous ces blancs qui se croient importants maintenant et qui dénigrent les negres au nom de quoi je me le demande ils auront un jour ce qu'ils méritent justice sera faite dieu ne dort pas
Ecrire une réaction
 
( 16/03/2005 01:40 )
À Port-saint-louis-du-rhône / France


BEL ARTICLE QUI RENVOIE LES AMERICAINS A LEUR HISTOIRE ET QUI DEVRAIT REMUER DES CONSCIENCES; LA LUTTE DES NOIRS N EST PAS FINIE LE SILENCE EST PIRE QUE L ESCLAVAGE LA RECONNAISSANCE VIENDRA CAR NUL NE PEUT ENTRAVER LA MARCHE DE L HISTOIRE. BRAVO A YASMINA D AVOIR ETE CONCISE ET CLAIRE SUR CE PAN DE LA CONSTRUCTION AMERICAINE SUR SES CONSEQUENCES ENCORE ACTUELLES CHEZ LES NOIRS MERCI D AVOIR SU DIRE LES CHOSES SANS HAINE ET AVEC BEAUCOUP DE JUSTESSE
LESYEUXDU MONDE S OUVRIRONT SUR LA SOUFFANCE INFLIGEE AUX NOIRS VIENDRA ALORS LE TEMPS DE LA RECONNAISSANCE
MERCI DE TITILLERNOSCONSCIENCES
Ecrire une réaction
  bravo !
MONTHE NGASSA ( 16/03/2005 09:17 )
À Nonthaburi / Thailand

bravo a grioo de nous publier une pages qui parcours toute l'histoire des afro-américains en quelques minutes. je suis très ravis et je souhaiterait que vous fassiez autant pour la france, l'europe et l'afrique. Ce message est très constructif et étale toutes les formes de mobilisation des noirs américains qui aujourd'hui portent ses fruits. étant donné que nous sommes de cette souche, nous devons faire autant pour faire évoluer la société. Rien n'est facile. Près de 90 % des immigrés noirs en frances sont des intelectuelles avec Bac + 4 ce qui provoque l'inquiétude pour les blancs. ils sont confrontés à une concurence au niveau de l'emploi. A travers l'histoire, la société américaine a été plus réticente que la france, avec l'espris de mobilisation, la société française sera plus accessible. Il nous faut des leaders et non des luttes de leaders comme nous vivons ces derniers temps. chaque leaders aura son rôle à jouer et non à se confronter contre d'autres leaders. j'exhortes mes frères à ne pas juger ni de condamner de peur de ne pas se faire juger lui-meme. Référence à Dieudo dont ses frères le condamnent alors que la justice ne parvient pas à le condamner tous ceux qui le condamnent sont passive d'une condamnation s'il lève le procès. soyons sages et évitons des polémiques ! Bonne lecture et du courage à grioo et à toute la communauté !
Ecrire une réaction
  merci
( 16/03/2005 11:33 )
À / France



Merci a YASMINA de nous defricher le terrain et de rendre ainsi l histoire plus accessible.JE CROIS EN L HOMME mais je sais aussi quela fraternite ne se construira que lorsque chaque homme connaitra sa vraie histoire alors Yas la route est longue il te rste encore de beaux articles a nous ecrire et des milliers d hommes valeureux a nous faire decouvrir Bonne routeet merci a toi
Ecrire une réaction
  manifestation vendredi 9 mars 11h
Blackdeep ( 16/03/2005 12:00 )
À Stains / France

COMMUNIQUE

Appel à mobilisation massive



Stoppons la récidive une fois pour toute.

Alors qu’un procès pour la mise en vente aux enchères à LYON de documents
concernant la traite transatlantique est en cours,

Nous apprenons qu’une abominable action du même genre aura lieu ce vendredi à la
salle Drouot à PARIS. 9, rue Drouot dans le 9ème arrondissement

Nous avons l’obligation de réagir. Une action en justice est introduite pour
éviter la dispersion de ces documents qui constituent les vestiges de notre
histoire, de notre mémoire.

Nous sommes déterminés, en tant que citoyens français depuis des siècles, à ne
pas nous laisser traiter comme des objets, notre mémoire doit être respectée

Nous vous invitons à venir massivement entraver la vente aux enchères de la
tragédie de nos ancêtres.

Nous devons empêcher l’exposition obscène et abjecte de ces documents qui
débutera le jeudi 17 mars à 11 heures.

Les pouvoirs publics doivent prendre conscience de notre souffrance face à ce
mépris ouvert affiché délibérément à l’encontre d’une fraction importante de la
population française.

Trop c’est trop nous devons à tout prix agir et arrêter ces dérives


Soyons nombreux jeudi 17 mars à 11 heures à la salle Drouot salle n° 10

9 rue Drouot 75009 Paris

Métro Richelieu-Drouot ou Le Pelletier

Bus n° 20 – 39 – 48 – 67 – 74 – 85

Seule une marée humaine pourra les arrêter.

Pour le COFFAD

Joby Valente
Ecrire une réaction
 
( 16/03/2005 19:27 )
À / France


MERCI AU GRIOO ET A YASMINA YACOU D AVOIR CONCU CET ARTICLE QUI NE LAISSE PAS INDIFFERENT;
CHAQUE PEUPLE A SON HISTOIRE CHAQUE PEUPLE A DROIT A LA VERITE ELLE SE FAIT JOUR PROGRESSIVEMENT; LES ETATS UNIS COMPRENDRONT UN JOUR QUE LEUR ARROGANCE A UNE ORIGINE ET UNE COULEUR LA SUEUR ET LA DOULEURDES NEGRES
Ecrire une réaction
 
( 16/03/2005 19:52 )
À / France



Quellecoincidence ! A lheure ou on veut vendre aux encheres notre histoire salle drouot , Grioo nous offre une page d histoire qui nous reveille nous revolte mais nous laisse aussi un espoir de nous reconcilier avec nous memes; Nous devons etre fiers ,pas indifferents aussi REAGISSONS a cet article !!!! sinon NOUS CREUSERONS NOUS MEMES CETTE FOIS LA FOSSE DE L OUBLI BRAVO AUX GRIOO ET A L AUTEUR DE CET ARTICLE
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  38
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version