Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Mardi 17 Octobre 2017 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Leonora Miano : l'Afrique a besoin d'entendre un discours de responsabilité, même si cela déplaît
  Leonora Miano : l'Afrique a besoin d'entendre un discours de responsabilité, même si cela déplaît
Salué par la critique, "L'intérieur de la nuit" est paru en 2005. Leonora Miano, son auteur, a répondu à nos questions
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Leonora Miano : l'Afrique a besoin d'entendre un discours de responsabilité, même si cela déplaît

Nombre de messages
:  7
Pages:  1  

 
Nogo ( 24/05/2006 07:29 )
À Palaiseau / France

En voilà une Calixte Beyala bis. C'est de plus en plus vrai que quand les occidentaux t'applaudissent, il faut se demander quelle bêtise on a faite.
Ecrire une réaction
 
MBTEU ( 24/05/2006 20:22 )
À Saint-brice-sous-forêt / France

arrêter d'accuser les blancs penchez vous sur vos corrompus, vos tueurs vos violeurs, les structures archaiques qui font que l'asie, l'inde décollent et l'afrique sombre, 3 milliards de terriens et plus ne sont pas blancs,
le racisme que vous avez envers les blancs vous em^pêche de vous prendre en charge et regarder les réalités tragiques de l'afrique.......pas besoins des blancs pour se massacrer entre nous, plus facile de se trouver des excuses, oui les africains ont pratiqués la traite et l'esclavage comme les arabes......
le monde n'attendra pas que l'afrique bouge la chine est le nouveau colonisateur de l'afrique cause: ressources rares économies et pétrole...............peut être pire que les blancs dans quelques années.....
Ecrire une réaction
 
lam toro ( 25/05/2006 21:45 )
À Paris / France

ne te fatigue pas à discuter sache que nous sommes une peuple très suceptible. Il ne faut pas parler de nous qu 'avec grandeur sinon tu est un traite. On aime la complaisance t surtout les flatteries. Mais le reste est toujours de la faute d'autrui.

Ecrire une réaction
  Right on Iam toro!
Leneg'Penda ( 26/05/2006 00:12 )
À London / United Kingdom

"flatteries?"

-Cosign here Brutha!

..."SOME" negroes are knee-deep in those "pointing fingers" & "blame others" games.

& they go to bed mumbling to themselves: "yeah we are not faulty at all, if not we are INNOCENT; now we can rest easy on our laurel & since the oppressor owe us some damage, he is going to correct his misdeeds and work things out for us".


....Yet SALIVATION is the best form of flattery, as the saying goes!
Ecrire une réaction
  MBTEU
Nogo ( 26/05/2006 01:53 )
À Palaiseau / France

Si le débat était serein, je ne redoute nullement de montrer aux africains qui se dénigrent, fuient l'Afrique et ont horreur de leur culture, qu'ils ont tord. De même que les faux africains et vrais blancs qui essayent de perpétuer l'esclavage mental, ayant échouer avec l'esclavage physique. D'abord, une remarque: ce n'est pas parce qu'on est pauvre que toutes nos coutumes et nos traditions sont mauvaises ou en sont responsables. Personnellement j'ai suivi un feuilleton semblable en RDC sur RFI, des congolais auraient vu leurs proches massacrés et auraient été obligés de les manger. On a repété ça pendant près de trois mois avant que ceux dont on disaient avoir été mangés apparaissent. RFI a rectifié évidemment l'information mais vous savez, un proverbe de chez nous, vestige de la sagesse multiséculaire des africains affirme que "Si on salit ton nom au marché, tu ne peux le laver en faisant du porte à porte".
Loin d'être passéiste, je trouve légitime de remettre en cause certaines de nos coutumes,. De toute façon même sans être au contact avec les autres peuples les sociétés africaines évoluaient et changeaient de règle à chaque fois qu'une règle montrait la preuve de ses limites, à plus forte raison en ces jours de globalisation où nous influençont aussi les autres.

Mais Chamoiseau, à juste titre disait qu'un peuple défaille et meurt quand pour lui s'invalide ses traditions, s'il les perçoit comme archaïques et réfuse d'avancer, riche d'elles, en y puisant de quoi se créer un monde nouveau. Contrairement aux fausses informations, les indiens et les chinois n'ont jamais abandonné leur culture et traditions, en inde on parle et écrit en hindou avant l'anglais, en chine ou utilise les caractères chinois très peu adaptés au monde actuelle, en afrique on a abandonné nos langues au profit de celles du colonisateur. si se déculturer était signe de progrès, il y' a bien logtemps que les africains étaient les plus puissants du globe. Il n' y a pas plus conservateur que les européens. Un jour ne se passe sans qu'on en commémore un ancêtre de quatre siècle dont personne ne devrait plus se rappeler. S'il faut copier les autres, d'accord mais faisons le avec intelligence.

Ceux qui nous disent de nous oublier sont nos plus mauvais conseillers car eux ils ne s'oublient pas.
Ecrire une réaction
  comme d'hab
EMA ( 26/05/2006 17:55 )
À Toulouse / France

Félicitation déjà à Nogo qui à très bien vu le probleme. Je rajouterai juste que ce n'est ni un système traditionel, ni une technologie et politique traditionelle qui pille les richesses de l'Afrique, tuent l'agriculture et l'artisanat et le reste. C'est plutôt des pseudos système occidentaux. Mais bon le nègre à toujours besoin de se dénigrer, d'être le responsable de la barbarie mondial, même quand ce n'est pas la sienne. Au final quand on regarde de près dans les systèmes traditionels tout le monde travaillaient étaient soigner et participaient à la vie social et politique. Sache qu'ils étaient plus civilisés que nous qui singeons la république et la démocratie. Et leur richesse dépendait de leur travail et terre; pas de celle du pétrol du voisin. Mais bon ils étaient archaique quand même que veux tu Nogo. Le nègre esclave n'est pas près de mourrir.

Pour ce livre je n'ai qu'une question. Pourquoi c'est seulement quand on parle de noirs cannibal, esclavagiste que les livres sur l'Afrique ont du succès?

Le noir responsable de la barabarie de l'humanité. Franchement on a nos responsabilité mais on est pas aveugle au point de ne pas voir qui nous pousse dans le fossé! Qui au final a les manettes de la corruption et décadance africaine. Et qui écrit pour qu'on oublie qui manipule ces dictateurs et fait ces guerres horribles! Et cette traite négrière et le reste.
Ecrire une réaction
  L'Afrique et les médiocrités
bouf ( 30/05/2006 14:02 )
À Le Luc / France

Le sujet pose bien... Il faut que les africains prennent des responsabilités pour enfin avancer un jour.

La mentalité, les moeurs, la nonchalence et autres rentrent l'Afrique dans les ténèbres alors que tous les autres continents avancent.

Comme soulignait une réaction d'Africalta, le continent avancera quand il aura laissé tous ses tabouts.

Félicitations à Léonora MIANO qui comme d'autres auteurs, a osé provoqué les cannibales, mais, est-ce normal de mener une vie de sauvage à notre aire ?
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  7
Pages:  1  
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version