Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 17 Octobre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesSociétéArticle
États-Unis : un policier est reconnu coupable de fausses déclarations dans le meurtre d'une femme de 92 ans
21/05/2008
 

Arthur Bruce Tesler, officier de police de son état, a été reconnu coupable de fausses déclarations dans l'affaire du meurtre de Kathryn Johnston, vieille dame noire de 92 ans, abattue dans son salon par des policiers en 2006.
 
Par Audrey Brière
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Kathryn Johnston  
Kathryn Johnston
© bet.com
 

Arthur Bruce Tesler, officier de police de son état, a été reconnu coupable de fausses déclarations dans l'affaire du meurtre de Kathryn Johnston, vieille dame noire de 92 ans, abattue dans son salon par des policiers en 2006. Auparavant, deux autres policiers avaient plaidé coupable d'homicide volontaire, violation de serment, incitation à commettre le crime, de fausses déclarations et de d'actes de ségrégation. Retour sur une affaire sordide.

Le 21 novembre 2006, deux jours avant Thanksgiving, trois officiers de police sont entrés par effraction chez Kathryn Johnston, une dame noire de 92 ans, à Atlanta, en Géorgie, pour être reçus par un coup de feu. Ils portaient des gilets par balles ainsi que des boucliers anti-émeutes, et aucun d'entre eux n'a été blessé. Par contre, ils ont abattu la vieille femme dans son salon. Il a été établi par la suite que Kathryn Johnston n'avait tiré qu'une seule et unique balle, alors que ses adversaires avaient fait feu à 39 reprises vers elle, lui logeant pas moins de six balles dans le corps. Ceux des officiers de police qui avaient été blessés l'avaient été à cause de "balles amies", probablement égarées...

Ajoutons à cette promptitude de la gâchette l'utilisation d'un "no knock warrant", mandat délivré par un juge, autorisant des policiers à pénétrer dans une propriété privée sans frapper et sans s'annoncer en tant que tels. Dans une piètre tentative pour justifier ce mandat, le département de police d'Atlanta a fait savoir que ses agents étaient à la recherche de trafiquants de drogue après qu'un de leurs informateurs leur avait rapporté qu'il avait acheté de la cocaïne chez la vieille dame plus tôt ce jour-là. Pas de chance pour eux, deux enquêtes, l'une fédérale et l'autre menée par la police locale, ont révélé que cela était faux. En réalité, la maison de Mme Johnston était équipée d'un système de video surveillance. D'où la nécessité pour la police d'obtenir un "no knock warrant", puisque Kathryn Johnston aurait eu le temps de faire disparaître la bande s'ils avaient pris le temps de frapper et de s'annoncer. L'un des policiers, Gregg Junnier, a même avoué au FBI que certaines informations utilisées pour obtenir le mandat étaient également bidons. En clair : un mandat obtenu crapuleusement pour de fausses raisons.

 Publicité 
 

Bref, une affaire claire et limpide comme de l'eau de roche, sur fond de tentative de maquiller la bavure. Après avoir fouillé la maison, l'officier Smith a passé les menottes à la mourante et caché trois sachets de marijuana au sous-sol. Quelques jours plus tard, l'informateur en question a révélé sur une station de télévision locale qu'il ne s'était jamais rendu chez Mme Johnston, et qu'il avait menti aux enquêteurs sous la pression des policiers impliqués.

Le 7 février 2007, les officiers de police trop zélés ont été inculpés de cambriolage avec effraction et d'homicide volontaire. Le 26 avril de la même année, Gregg Junnier et Jason Smith ont plaidé coupable d'homicide volontaire, violation de serment, incitation à commettre le crime, de fausses déclarations et d'actes de ségrégation. Pour faire bonne mesure, Smith a ajouté le parjure à sa liste.

Un troisième larron, Arthur Bruce Tesler, a été accusé d'avoir menti pour obtenir le mandat – il n'avait pas ouvert le feu sur Kathryn Johnston. Il a également menti lors de l'enquête officielle. Le 20 mai 2008, après quatre jours de délibération, il a finalement été reconnu coupable de fausses déclarations, et acquitté de deux autres charges plus graves. Il encoure cinq ans de prison.

       
 Donnez votre opinion ou lisez les 1 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina Faso      Burkina-faso      Cameroun      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      Esclavage      France      Gabon      Ghana      Livre      Mali      Nigeria      Patrice Lumumba      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version