Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 22 Avril 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesAfriqueArticle
Bakassi: les otages français et camerounais sont libres
12/11/2008
 

Les dix marins de la société Boubon, dont sept français, avaient été enlevés dans les eaux territoriales Camerounaises.
 
Par Rachel Kesseng
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
Les otages saluant le président camerounais Paul Biya  
Les otages saluant le président camerounais Paul Biya
© ap
 

Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a annoncé hier mardi, la libération des dix otages, tous salariés de la société française de services pétroliers Bourbon. Les marins dont sept ressortissants français, deux Camerounais, et un Tunisien avaient été kidnappés le 31 octobre dernier au large de la péninsule de Bakassi, frontalière du Nigeria. Les Dix ex-otages ont regagnés Paris ce mercredi matin, d’après un communiqué du ministère des affaires étrangères rendant publique leur libération.

Le patron du quai d’Orsay, Bernard Kouchner, n’a pas caché ses sentiments sur cette issue heureuse :"J'exprime ma satisfaction et mon soulagement après la libération des dix marins de la société Bourbon" a-t-il déclaré. Une réaction compréhensible quand on sait que les ravisseurs avaient menacé d’exécuter leurs prisonniers et même qu’une fausse rumeur avait courue, sur le décès de l’un des membres de cet équipage au cours d’une tentative de libération avortée du Cameroun.

Les contreparties de cette libération restent pour l’heure inconnues. Cependant s’agissant d’une éventuelle contrepartie financière, le général Basuo, chef militaire du Conseil de défense et de sécurité du Delta du Niger (CDSDN), la milice ayant revendiqué ce rapt, a coupé court : . "J'ai juste ordonné à mes commandants de les libérer". Côté français cette affirmation n’a pas été démentie. D’ailleurs, Eric Chevalier, porte-parole du Quai d'Orsay a affirmé : "Ce que je peux vous dire, c'est que l'Etat français n'a pas payé de rançon, ça c'est clair (...) il n'y a en tout cas aucune indication disant qu'il y a eu une rançon payée".



 Publicité 
 
Le navire de la société française Bourdon avait été pris en otage le 31 octobre 2008 au large de Bakassi.  
Le navire de la société française Bourdon avait été pris en otage le 31 octobre 2008 au large de Bakassi.
 

L'ambassadeur du Cameroun à Paris, Lejeune Mbella Mbella, réfute également tout versement de rançon : "Nous sommes sûrs qu'il n'y a pas eu de marchandage et pas de rançon." a t-il confié au journal Le Monde.

La société Bourdon qui a exprimé sa gratitude aux autorités locales camerounaises, et au ministère français des Affaires Etrangères et européennes, a précisé dans un communiqué qu’ :"Après examens médicaux, ils (les dix otages) sont tous en bonne santé".

La milice du Conseil de sécurité et de défense du Delta du Niger, dirigé par le commandant Ebi Dari (CDSDN) et ses alliés que sont les Combattants de la liberté du Bakassi réclament que le Cameroun et le Nigeria rediscutent l'accord de rétrocession de la péninsule de Bakassi par le Nigeria au Cameroun, accord signé le 14 août dernier, en application d’un jugement de la Cour internationale de justice.


       
Mots-clés
afrique   bakassi   cameroun   france   nigéria   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 8 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Mariage d argent
  
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Rwanda      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version