Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 13 Décembre 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesCaraïbesArticle
Haïti : Incertitudes et tractations autour de la ratification de Michèle Duvivier Pierre-Louis
25/07/2008
 

Le sénat haïtien ne s'est toujours pas prononcé sur la désignation du premier ministre
 
Par Alterpresse.org
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Des nuages s’amoncellent, en cette fin de juillet 2008, dans le ciel politique d’Haïti, où le premier ministre désigné, Michèle Duvivier Pierre-Louis, attend encore sa ratification ou son rejet au Sénat de la République, une semaine après le vote favorable de la Chambre des Députés. Des incertitudes persistent, malgré la disponibilité du rapport de la commission sénatoriale chargée d’examiner le dossier Michèle Duvivier Pierre-Louis, déjà soumis le 23 juillet au bureau du Sénat.

En vue de se pencher sur des préoccupations soulevées au Sénat et dans les secteurs politiques, une rencontre devait se tenir, ce 24 juillet, entre des parlementaires issus de diverses formations politiques représentées à la Chambre haute, le premier ministre désigné et le président René Garcia Préval, selon les informations parvenues à AlterPresse.

La présence de membres de partis politiques au sein du prochain gouvernement devait constituer le sujet principal des discussions du jour. Après sa ratification par la Chambre des députés le 17 juillet, Michèle Pierre-Louis aurait eu des entretiens avec des dirigeants politiques et parlementaires de différentes tendances, suivant des informations circulant dans les milieux politiques.

 Publicité 
 
 
© daylife  

Depuis quelques jours, un groupe de sénateurs, représentants de partis politiques à la Chambre haute, exige des négociations avec Michèle Pierre-Louis sur la participation de leur formation à la prochaine équipe gouvernementale. Cette condition est posée comme préalable à la ratification de Michèle Duvivier Pierre-Louis.

Le groupe, composé au départ de 10 sur 18 sénateurs, est néanmoins traversé par des divergences, pour le moment irrésolues. Un de ses membres, le sénateur Michel Clérié (regroupement “fusion des sociaux-démocrates”), a annoncé, le 23 juillet, sa décision de se retirer du groupe, mettant en relief l’existence de malaises. « Il y a beaucoup de divergences au sein du groupe des 10, j’ai décidé de me retirer », déclare-t-il à des journalistes.

L’attitude de Michel Clérié est condamnée par son collègue Rudy Hériveaux de Fanmi Lavalas. « Je ne sais pas s’il a mesuré les conséquences de son geste, parce que nous avons juré de militer ensemble », martèle Hériveaux. Outre des représentants de la Fusion (Edmonde Supplice Beauzile et Judnel Jean), le groupe, nouvellement formé, comporte des membres de l’Organisation du Peuple en Lutte (OPL - Andris Riché et Jean Joseph Pierre-Louis), de l’Alliance (Alyans - Eddy Bastien), du parti PONT (Evallière Beauplan), de l’Union (Fritz Carlos Lebon), de l’Artibonite en Action (LAAA - Youri Latortue) et de Lavalas (Rudy Hérivaux).

 
© i-s-w.org  

De son côté, le regroupement “Lespwa” (Espoir), d’où est issu Préval, confirme la disposition de ses sénateurs (au total 8) à ratifier le choix de Michèle Pierre-Louis. Mais, un de ces sénateurs, Kely Bastien, qui occupe le poste de président du grand Corps, ne devrait pas voter, sauf pour départager des voix.Les 7 qui pourront voter sont : Joseph Lambert, Céméphise Gilles, Jean Hector Anacacis, Jean Wilbert Jacques, Nènèl Cassy, Yvon Buissereth, Laurent Féquière Mathurin.

La question d’inclusion “obligatoire” de partis politiques au prochain gouvernement fait l’objet de débats dans les émissions de tribune libre, diffusées dans plusieurs stations de la capitale. L’opinion est partagée sur le principe de participation de membres de partis politiques au prochain cabinet ministériel. Cependant, le public semble réprouver la perception, d’un possible « partage de gâteau » non fondé sur l’intérêt commun dans la gestion des affaires publiques.

Sans exclure la possibilité d’intégration, dans un cabinet ministériel, de membres d’organisations sociales ou d’autres secteurs, les partis politiques rétorquent que la participation à la gestion politique est nécessaire au renforcement de leurs structures, lequel est, selon eux, indispensable à l’avancement de la démocratie. Beaucoup craignent une éventuelle accentuation de la crise, déjà aggravée avec les émeutes de la faim et le vote de censure du Sénat, le 12 avril 2008, contre le Premier ministre sortant Jacques Edouard Alexis. Les familles haïtiennes sont tres préoccupées aujourd’hui par l’imminente rentrée des classes (prévue pour le 1er septembre), la hausse effrénée du coût de la vie et la dégradation accélérée des conditions de vie.

www.alterpresse.org






       
Mots-clés
haïti   michèle duvivier   michèle pierre louis   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
  
  
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Présidentielles Ivoiriennes      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Terrorisme      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version