Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Lundi 19 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesCultureArticle
"La nuit des six arts", un évènement pluri-artistique sur le fond de la culture afro-caribéenne
24/11/2008
 

Organisée le 27 novembre prochain de 22h à 5h par l'association artistique ISC Paris, la "Nuit des Six arts" vous donne rendez-vous à la Bellevilloise pour un voyage haut en rythmes, partage et découvertes...
 
Par Alexandra Guellil
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Qu'est-ce que la nuit des six arts? C'est la quinzième édition, qu'y a-t-il de nouveau qui est proposé cette année?

La Nuit des 6 Arts, c’est une soirée pluri-artistique organisée par le Bureau des Arts, l’association artistique de l’ISC Paris. Autour d’un thème principal, nous permettons à de nombreux artistes de se produire à travers différentes formes d’expression artistique, concerts, expositions, danses, films etc.

Cette année, nous avons choisi le thème afro-caribéen, en raison des expériences et des influences des membres de l’association. Cette soirée aura lieu le jeudi 27 novembre 2008 à la Bellevilloise, dans le 20e ardt de 22h à 5h.

En première partie de soirée (de 22h à 1h), nous avons programmé deux groupes : Donkey Jaw Bone, un groupe reggae roots du 78 dont le chanteur n’est autre que Blacko, ancien chanteur de Sniper, puis en spécial guest Lyricson, le parrain de la soirée, qui sera accompagné du Black Unite Crew. Dj Fat Selector prendra ensuite le relais et nous livrera des purs sons afro-caribéens et reggae dancehall teintés de musique électronique.

Parallèlement, de nombreux artistes se produiront dans l’espace forum de la Bellevilloise : exposition de masques africains, danse capoeira, défilés de vêtements africains et caribéens, projection de courts métrages…

En effet, cette année marque la quinzième édition. Le thème change chaque année en fonction des préférences des membres de l’association.

L’année dernière, nous avons ainsi organisé une soirée électro-art insolite au Tryptique, avec encore une fois une série de prestations artistiques tout au long de la soirée. L’année précédente, l’équipe d’alors avait décidé une soirée rock à la Loco. Le nom « Nuit des 6 Arts » reste cependant la marque de fabrique de notre évènement.


Quelless ont été vos motivations?

Notre motivation principale réside surtout dans notre désir d’accomplissement, tout en faisant rayonner l’ISC à travers cet évènement.

Nous nous sommes organises de manière à ce que toute l’équipe puisse se compléter et travailler ensemble, certains s’occupant de la recherche d’artistes, d’autres des partenaires, d’autres encore de la communication. Nous avons déterminé des responsables pour chaque département de l’asso : artistique, communication, trésorerie… On se répartissait le travail en fonction des compétences et des connaissances de chacun.

Qui est derrière cet évènement? Avez-vous rencontrées des difficultés à convaincre vos partenaires ou à les intéresser au concept?

Cet évènement est organisé par le Bureau des Arts de l’ISC Paris, école de commerce qui se trouve à Porte d’Asnières. Notre association est divisée en plusieurs départements :

« L’art à L’ISC », qui organise d’ailleurs une journée afro-caribéenne mercredi 27 novembre au sein de l’école

la « Prestation de Services », petite agence évènementielle qui organise des évènements artistiques pour des entreprises et s’occupe de lancer des artistes

« Event » composé de « Nomad » qui s’occupe d’organiser des concerts dans des bars parisiens et de « La Nuit Des Arts ».

La difficulté quand on organise nos évènements consiste, c’est vrai, à trouver des partenaires. Du fait de notre statut d’étudiant, nous ne sommes pas forcément pris au sérieux, et nous disposons de moyens limités. Cette année encore, la recherche a été difficile.

Mais nous avons réussi à mettre en avant la qualité de notre soirée, premièrement grâce à Lyricson qui a accepté d’être notre parrain et ensuite grâce à l’ouverture culturelle que nous souhaitons afficher à travers cet évènement.

Comment, quand on est étudiant, réussis t-on à mettre sur pied un tel évènement, qui est soutenu quand même par des structures importantes et mis en avant par des artistes plutôt connus?

Notre évènement est rendu possible par les moyens que notre école met à notre disposition. L´ISC est la première école associative de France, avec 22 associations, chacune ayant un domaine d´activités, allant de l´humanitaire à l´aide apportée aux chômeurs en passant par la Junior Entreprise, certifiée ISO 9001.

Nos horaires de cours sont aménagés de manière a nous permettre de mener nos projets a terme. Le reste est essentiellement du a notre motivation, et a la détermination que nous mettons dans nos évènements.

En ce qui concerne les artistes et les structures qui nous soutiennent, nous avons fait appel aux différents contacts qu´avaient certains membres de l´association. Nous avons également simplement fait preuve de culot en allant vendre notre évènement à toutes les structures de communication que nous connaissons.


 Publicité 
 
 
 

N'avez-vous pas peur qu'on assimile cet évènement, encore une fois, à une soirée pro-identitaire comme le nombre impressionnant de soirées afro-caribéennes qui sont organisées sur Paris et en Région Parisienne? Qu'apportez-vous de plus?

Non, car nous nous inscrivons vraiment dans une démarche complètement différente. Tout d’abord, notre association est composée de membres tous différents, avec des origines différentes et des goûts musicaux différents.

Ce n’est donc pas une soirée afro-caribéenne organisée par des afro-caribéens. Au contraire, les deux jeunes filles qui ont eu l’idée de cette soirée sont toutes deux françaises, et ont effectué plusieurs stages dans des labels reggae en France comme à l’étranger (Angleterre, Mali).

En revanche, certains membres de l’association n’écoutent jamais de musique africaine ou caribéenne. Ils peuvent malgré tout contribuer à l’organisation de la soirée car ils apportent justement un œil extérieur et neuf.

Notre soirée est donc un évènement ouvert à tous, destiné à présenter à un public néophyte ou amateur des pans de l’art afro-caribéen, à l’image de l’environnement dans lequel nous évoluons tous au sein de notre école ou à l’extérieur.

Qu'espérez-vous retirer de cette aventure?

Tout d´abord la satisfaction que tout se passe bien et que les gens apprécient pleinement leur soirée !

Par ailleurs, les associations font partie intégrante de notre cursus à l’école. C’est l’occasion de mettre en pratique nos cours de comptabilité, d’informatique, de management etc.

Nous espérons retirer de cette aventure une expérience de travail en équipe, sous contrainte de temps, dans une association ou tous les membres ont tous une personnalité qu’ils arrivent à affirmer chacun à leur manière.

Pourquoi avoir choisi le 27 novembre et non une date ancrée dans la culture afro-caribéenne?

Tout simplement parce que notre évènement ne marque aucune date particulière. Nous voulions l’organiser au cours du premier semestre de l’année scolaire et c’est la date de consensus qui arrangeait les deux parties, notre école et la Bellevilloise.

Le 27 novembre marque également le premier évènement de l’année scolaire au sein de notre école. C’est donc la garantie que de nombreux étudiants se déplaceront en masse a notre soirée. Cette population étudiante, cumulée aux nombreux extérieurs que nous espérons, est aussi un potentiel de réussite de notre soirée.


Pour plus d'informations (tarifs, accès, programme) consultez le site de l'évènement.




       
Mots-clés
bellevilloise   france   nuit des six arts   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 0 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  questions alimentation
  Mariage d argent
  
  meetic
  Je cherche une bel homme noir
  saison 2014 - 2015 cours de danse africaine a Rouen
  ____La rébellion congolaise du M 23 autrefois connue sous le nom de Congrès national pour la défense du peuple (CNDP),souhaite se reconvertir en formation politique
  ____Plus de 91 chefs d'Etat et de gouvernement seront présents en Afrique du Sud. Parmi les absents de marque, le premier ministre israélien Benjamin Netanyahou (Le fait qu'Israël ait soutenu longuement le régime pro-apartheid )(1918-2013)
  Jean-Pierre Thystère-Tchicaya naît le 7 janvier 1936 à Pointe-Noire, de parents vili.
  ___Inauguration des voiries urbaines de la ville de Nkayi--Betou mé yamb’ ngue na Congo ! (munukutuba)
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version