Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Jeudi 1 Octobre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

  News
News pays
Afrique
Caraïbes
Monde
Société
Sports
Santé
Insolite
Bloc Notes
  Economie
Management
  Culture
Histoire
Médias & Société
Musique
  Hommes illustres
Success stories
Interviews
Parcours
Initiatives
  Célébrités
Quizzs
Galeries Photos
Bons Plans
Musique
  Opinions
Conseils B2B
Forum


Pour recevoir notre lettre d'information, veuillez saisir votre email



AccueilRubriquesMusiqueArticle
Les Bantunani : entre un retour aux sources et une ouverture sur le monde
17/09/2008
 

Rares sont les groupes actuels qui arrivent à nous faire voyager, découvrir, danser et réfléchir en même temps. Zoom sur le groupe BANTUNANI qui nous offre un cocktail musical impressionnant et ouvert sur le monde actuel.
 
Par Alexandra Guellil
Imprimer
Envoyer à un ami
Réagir
 Publicité 
 
 
 

Même s’ils sont, à la base, originaires du Congo, les Bantunani sont un groupe pluriethnique.

Et on le ressent dès les premières minutes de tours de disque. Qu’il s’agisse des instruments, des sonorités ou même des paroles, c’est une invitation au voyage, à la découverte de l’autre mais aussi à la réflexion qui nous est offerte sur les 11 titres de l’album "RumbaLounge", dans les bacs depuis le 15 septembre.

Et, pour ceux qui aiment danser, ils ne se sentiront pas dépaysés. Mélange de nu-rumba, afrobeat, disco, groove en passant par le hip-hop et le slam, c’est carrément une ouverture rythmique qui est proposée en même temps que linguistique avec des textes tant en français, anglais qu’en espagnol et congolais.

Ce serait une erreur de penser l’album RumbaLounge autrement que comme une certaine invitation à la réflexion. Ne serait-ce que l’en regardant le visuel de l’album (photo ci-contre), on comprend l’engagement du groupe.

Deux balles (qui forment aussi le B de Bantunani) avec en filigrane une panthère, représentant le côté sauvage voire violent de l’Afrique, et un enfant armé, pour dénoncer cette réalité qui fait que dans certains pays dont le Congo, on préfère envoyer les enfants à la guerre plutôt qu’à l’école.

Le renvoi aux racines est aussi fait ne serait-ce qu’avec l’appellation choisie pour ces sept artistes enrolés dans l’aventure Bantunani.

Trois sens ont été donnés à ce baptême. Le premier, le renvoi au peuple Bantu et à sa connaissance, le second, la notion Bantu au sens de ce qu’est le peuple, et le troisième, au sens de la découverte et la compréhension de la mentalité du groupe Bantunani.

Si vous avez envie de vous échapper d’un quotidien, de partir à la rencontre de nouveautés, ou à la reconquête de savoirs, Grioo vous invite à l’écoute de l’album ou même à vous rendre au concert du dimanche 21 septembre à la Scène de Bastille dans le XIème arrondissement de Paris.

 Publicité 
 
       
Mots-clés
bantunani   rumbalounge   
 
 Donnez votre opinion ou lisez les 3 réaction(s) déjà écrites
 Version imprimable de l'article
 Envoyer l'article par mail à une connaissance


Partager sur: Partager sur Facebook Facebook   Partager sur Google Google   Partager sur Yahoo Yahoo   Partager sur Digg Digg   Partager sur Delicious Delicious  
 
 
Les dernières photos publiées sur Grioo Village
 
Les derniers articles Grioo Pour Elle

 Grioo Pour Elle, le site des femmes noires et métissées
 
Les derniers billets sur nos blogs
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 1
  bien dans sa peau
  astuces pour vivre plus heureux - Partie 2
  Saine alimentation
  Bang gia cac loai vai bat moi nhat của Hoa Phat Dat
  Billets - Comment perdre du ventre - DotClear 1.2-rc
  
  Conseils alimentaires
  Maintenir un poids sante
  Avantages des aliments antioxydants et des superaliments
 
 
 
 
Top
 
 
 
 
 Gala 2016 : le club efficience annonce la création d'un fonds de la diaspora
 Les cosmétiques Soleza désormais disponibles au Cameroun
 Can 2017 : le tirage au sort a eu lieu
 Terroriste où es-tu ? : Partout et nulle part !
 Nigeria : Stephen Keshi s'en est allé
 Mohammed Ali, ''the greatest'' s'en est allé
 Décès de Papa Wemba : les hommages se multiplient
 Orange rachète l'opérateur libérien Cellcom
 Congo : Denis Sassou Nguesso réélu au premier tour
 Niger: le président Mahamadou Issoufou réélu avec 92,49% % des voix
 
Afrique      Afrique Du Sud      Barack Obama      Benin      Bons Plans      Burkina-faso      Cameroun      Caraïbes      Célébrités      Congo Brazzaville      Cote D'ivoire      Diaspora Africaine      Diversité      France      Gabon      Ghana      Haïti      Livre      Mali      Nigeria      Racisme      Rdc      Senegal      Tchad      Togo     
 
 



   
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version