Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 29 Novembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Bernard Kouchner : Un humanitaire pas si désintéressé
  Bernard Kouchner : Un humanitaire pas si désintéressé
Le French doctor, humanitaire devant l’Eternel et inventeur du droit d’ingérence, a-t-il été ébloui par l’éclat des ors de la république ?
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Bernard Kouchner : Un humanitaire pas si désintéressé

Nombre de messages
:  39
Pages:  1  2 > >> 

  BERNARD
( 06/02/2009 15:36 )
À Brugge / Belgium

LE FASO EST ACTINNAIRE CHEZ GRIOO OU QOUI??????????????????????????????
Ecrire une réaction
 
Etoné ( 06/02/2009 16:11 )
À Lystrup / Denmark

En effet, il doit y avoir une explication que c'est seulement l'avis du faso-net qui est d'importance pour grioo. Grioo nous doit une explication à ce choix, serait-ce même des artcles defois pertinents.
Ecrire une réaction
  HONTE
( 06/02/2009 16:27 )
À Paris / France

On pille un peuple, on lui fait des leçons de Democraties, on est la marionnette qui legitime des sanguinaires...et c'est tout ce qu'il y a comme article, on va à gauche à droite, en haut en bas au non d'une certaine HUmanité...S'il vous plais...un peu de profondeur de pertinence et de serieux dans les analyses...Kouchner n'est pas seulement un Homme politique français...il est l'HOMME d'une cretane POLITIQUE.
Ecrire une réaction
  K comm Kouch ner,K comme kaka,chiotte!
maurice leblanc ( 06/02/2009 16:42 )
À Shanghai / China

Et dire que ce sont ces whitey qui parlent des droits de l'homme,gestion des ressources ....democratie...alors que c'est pour bien piller les Etats Africains!!La Chine et le Japon ont bien garde les distances avec ces fossoyeurs! A quand le reveil des dirigeants Africains?My god!!!
Ecrire une réaction
  Quand le blanc Péan lave plus blanc les petits noir naifs lui emboitent le pas docilement et aboient au coup de sifflet !
Mary P. ( 06/02/2009 17:07 )
À Sarreguemines / France

Les colporteurs de ragots habituels du forum s'en donnent à coeur joie. Tout ça à la suite d'un livre que sans doute ils n'ont pas lu et ne liront jamais.

Ecrire une réaction
 
( 06/02/2009 17:11 )
À Narbonne / France

mdr mary p toujours aussi critik!
Ecrire une réaction
 
( 06/02/2009 17:18 )
À Gießen / Germany

mais vous n´avez pas encore compris que grioo et le faso ne font qu´un?
Ecrire une réaction
 
( 06/02/2009 17:20 )
À Gießen / Germany

ok mry p tes analyses a deux balles tu te les gardes ok? est-ce que cést faux ce qu íl dit de k? toujours la avec leurs polemiques douteuses!
Ecrire une réaction
  grioo nous allons mene les enquêtes à votre sujets
( 06/02/2009 18:08 )
À Nanterre / France

le faso un site au service des renseignements gn.

grioo nous allons menez les enquêttes sur votre site et nous verrons exactement qui est derriere vous
merci
Ecrire une réaction
  LE CALENDRIER DES CRIMES FRANCAIS EN AFRIQUE
( 06/02/2009 19:57 )
À Nanterre / France

Calendrier des crimes de la France outre-mer
Jacques Morel

Version 0.51
11 avril 2005



--------------------------------------------------------------------------------

Table des matières
#1
#1
#1
#1
Introduction
Pourquoi ce calendrier?
Quels faits choisir?
Janvier
9 janvier 1899: Sac de Sansanné-Haoussa (Soudan)
13 janvier 1963: Assassinat de Sylvanus Olympio, premier président élu (Togo)
13 janvier 1955 : Claude Bourdet: « Votre Gestapo d'Algérie. » (Algérie)
13 janvier 1672 : Prime de 13 livres pour chaque tête de nègres importés (Colonies)
15 janvier 1971: Exécution publique de Ernest Ouandié, leader de l'UPC (Cameroun)
17 janvier 1961: Assassinat de Patrice Lumumba à Élizabethville (Congo ex-belge)
22 janvier 1952 : Jean de Hautecloque : « Jusqu'ici, nous avons bandé mou, maintenant, il nous faut bander dur. » (Tunisie)
24 janvier 1845: Bugeaud: « Je brûlerai vos villages et vos moissons » (Algérie)
28 janvier 1993: Assassinat de Philippe Bernard, ambassadeur de France à Kinshasa (Zaïre)
29 janvier 1944: Répression de Rabat-Salé et Fès (Maroc)
30 janvier 1950: Fusillade de Dimbokro (Côte d'Ivoire)
Février
1er février 1962: Asphyxiés dans un wagon entre Douala et Yaoundé (Cameroun)
1er février 1743: Loi contre le marronnage (Colonies)
2 février 1950: Fusillade de Séguéla (Côte d'Ivoire)
19 février 1964: Répression du putsch militaire par les troupes françaises (Gabon)
25 février 1791 : Le mulâtre Ogé subit le supplice de la roue pour avoir cru à l'égalité (Haïti)
26 février 1885 : Conférence de Berlin : l'Europe met l'Afrique en tutelle (État indépendant du Congo)
Mars
10 mars 1966: Ossendé Afana, dirigeant de l'UPC, est tué par les forces de répression franco-camerounaises (Cameroun)
14 mars 1957 : Asphyxiés dans un chai à vin
15 mars 1843: De Montagnac: « Anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens. » (Algérie)
19 mars 1831: Esclaves à vendre (Île de la Réunion)
23 mars 1946 : Le travail forcé se perpétue, cent ans après l'abolition de l'esclavage (AOF)
25 mars 1909 : Bloy: « Ces équarisseurs d'indigènes, incapables, en France, de saigner le moindre cochon. » (Vietnam)
29 mars 1988: Assassinat de Dulcie September, représentante de l'ANC en France (Afrique du Sud)
30 mars 1947: Massacre de Moramanga par l'armée française, 2000 morts? (Madagascar)
Avril
5 avril 1803: Rochambeau : « Vous devez leur donner des nègres à manger » (Haïti)
7 avril 1947: Émeute des tirailleurs sénégalais à Casablanca: plus de 60 morts (Maroc)
7 avril 1803: Mort de Toussaint Louverture emprisonné au fort de Joux (Haïti)
8 avril 1994 : La France reconnaît de facto le gouvernement intérimaire rwandais qui organise le génocide (Rwanda)
11 avril 1948: Naegelen est chargé de faire de « bonnes élections » (Algérie)
16 avril 1917: Mangin broie du Noir au Chemin des Dames (France)
17 avril 1825: La France reconnaît Haïti, contre l'indemnisation des planteurs (Haïti)
25 avril 1890: Prise et carnage d'Ouossébougou par le commandant Archinard (Soudan)
27 avril 1994 : Paris reçoit les organisateurs du génocide (Rwanda)
Mai
1er mai 1898: Sac de Sikasso par le colonel Audéoud (Soudan)
2 mai 1899: Massacre de Birni-N'Konni (Soudan - Niger)
5 mai 1947: Massacre de Moramanga par l'armée française, 165 morts (Madagascar)
6 mai 1687: Promulgation du Code Noir à Saint-Domingue.
8 mai 1945: Événements de Sétif (Algérie)
9 mai 1945: Répression de l'insurrection de Sétif et Guelma (Algérie)
17 mai 1802: Rétablissement de l'esclavage (Antilles)
24 mai 1960 : Les forces de l'ordre égorgent les prisonniers (Algérie)
Juin
7 juin 1802: Toussaint Louverture arrêté par traîtrise (Haïti)
18 juin 1845: « Enfumades » de la grotte de Ghar-el-Frechih (Algérie)
21 juin 1957 : L'assassinat de Maurice Audin par les paras est maquillé en évasion (Algérie)
26 juin 1856 : Renan: « L'immixtion des races tout à fait inférieures aux grandes races ne ferait qu'empoisonner l'espèce humaine » (France)
Juillet
9 juillet 1871: L'Illustration : « Avec les kabyles, la supériorité du chassepot est effrayante » (Algérie)
10 juillet 1878: « Ils ne réclament rien moins que l'extermination en masse par tous les moyens de la race indigène. » (Nouvelle-Calédonie)
14 juillet 1953: A Paris, la police tire sur des Algériens, six morts (Algérie)
14 juillet 1904: La cartouche sanglante du 14 juillet à Fort-Crampel (Oubangui-Chari)
15 juillet 1871: L'Illustration : « À la fin du siècle, la race des Kanaks aura sans doute disparu » (Nouvelle-Calédonie)
15 juillet 1099: Sac de Jérusalem par les Croisés (Palestine)
19 juillet 1972: Planter du blanc (Nouvelle-Calédonie)
20 juillet 1948: Le dirigeant des insurgés du Sud , Michel Radaoroson est tué (Madagascar)
25 juillet 1943: Répression de l'émeute de Philippeville (Algérie)
28 juillet 1885: Jules Ferry: « Les races supérieures ont un droit sur les races inférieures » (France)
29 juillet 1949 : Un officier français : « On tourne et le prisonnier crache. » (Vietnam)
Août
6 août 1870: Sacrifice des tirailleurs à la bataille de Froeschwiller (Algérie)
7 août 1928: « Les travaux du chemin de fer Congo-Océan se poursuivent avec méthode. » (Congo)
8 août 1899: Les tirailleurs sont payés avec des captifs (Soudan)
8 août 1951: Henri Martin, ancien résistant FTP, condamné à 5 ans de prison pour « tentative de démoralisation de l'armée. » (Vietnam)
13 août 1730: Dictionnaire de Trévoux: « Les Nègres vendent quelquefois leurs propres femmes » (France)
20 août 1953: Déposition du sultan Mohammed V (Maroc)
20 août 1955: Exécutions sommaires à El-Halia (Algérie)
22 août 1955 : Répression des émeutes dans le Constantinois (Algérie)
22 août 1871: L'Illustration: « Une sévère leçon qu'il était grand temps de donner à ces populations turbulentes et incorrigibles. » (Algérie)
26 août 1973: Assassinat d'Outel Bono à Paris (Tchad)
Septembre
1er septembre 1878: Le grand chef Ataï est tué par un traître canaque(Nouvelle-Calédonie)
3 septembre 1958: Ruben Um Nyobé, dirigeant de l'UPC, est abattu (Cameroun)
8 septembre 1926: Ceux qui refusent de récolter le caoutchouc sont conviés au « bal de Bambio » (Oubangui-Chari)
13 septembre 1930: Les affamés demandent une baisse des impôts, on envoie des avions les bombarder (Vietnam)
24 septembre 1945: Les colons tirent sur les grévistes (Cameroun)
28 septembre 1957 : Torturée par les paras en présence du colonel Bigeard.
Octobre
4 octobre 1948: Condamnation des parlementaires malgaches du MDRM (Madagascar)
9 octobre 1915: Décret de mobilisation de tout indigène de dix-huit ans (AOF)
13 octobre 1671: Répression du marronnage (Martinique)
15 octobre 1960: Assassinat de Félix Moumié, chef de l'UPC (Cameroun)
15 octobre 1896: Exécution sur ordre de Galliéni du ministre Rainandriamampandry (Madagascar)
15 octobre 1987: Assassinat du président Thomas Sankara (Burkina Faso)
16 octobre 1945: Répression de Conakry (Guinée)
17 octobre 1961: Massacre des algériens par la police parisienne sous les ordres de Papon (Algérie)
21 octobre 1926: Massacre de Bodembéré (Oubangui-Chari)
25 octobre 1961 : Chant du déshonneur (Algérie)
26 octobre 1956: La paix des Nementchas: Les blessés sont égorgés au couteau de cuisine (Algérie)
29 octobre 1965 : Enlèvement de Ben Barka à Paris par deux policiers français (Maroc)
Novembre
2 novembre 1965 : Enquête sur la disparition de Ben Barka où l'appareil d'État français est complice (Maroc)
7 novembre 1805: Le Code Civil: « La distinction des couleurs est indispensable. » (Colonies)
18 novembre 1892: Le colonel Dodds pille et incendie Abomey (Dahomey)
18 novembre 1801: Bonaparte entreprend d'anéantir à Saint-Domingue le gouvernement des Noirs (Haïti)
23 novembre 1946: Bombardement de Haïphong : 6000 morts (Vietnam)
27 novembre 1954 : « Bientôt un malheur terrifiant s'abattra sur la tête des rebelles. » (Algérie)
30 novembre 1900: « Tout porteur levé pour la corvée ne revoit jamais son village. » (Soudan)
Décembre
1er décembre 1944: Massacre de Thiaroye (Sénégal)
5 décembre 1952: Assassinat de Farhat Hached (Tunisie)
8 décembre 1952: Répression des manifestations de Casablanca (Maroc)
14 décembre 1871 : Renan : « Une race de maîtres et de soldats, c'est la race européenne. » (France)
15 décembre 1958 : Corvée de bois: « On nettoie le pays de toute la racaille. » (Algérie)
16 décembre 1805 : Le Code Civil réaffirme le maintien du Code Noir (Colonies)
31 décembre 1926 : Gide: « Le CFCO est un effroyable consommateur de vies humaines. » (Tchad)
Index chronologique
1099
1671
1672
1687
1730
1743
1791
1801
1802
1803
1805
1825
1831
1843
1845
1856
1870
1871
1878
1885
1890
1892
1896
1898
1899
1900
1904
1909
1915
1917
1926
1928
1930
1943
1944
1945
1946
1947
1948
1949
1950
1951
1952
1953
1954
1955
1956
1957
1958
1960
1961
1962
1963
1964
1965
1966
1971
1972
1973
1987
1988
1993
1994
Index des pays concernés
AOF
Afrique du Sud
Algérie
Antilles
Burkina-Faso
Cameroun
Colonies
Congo
Congo (Zaïre)
Congo (État indépendant du)
Congo ex-belge
Côte d'Ivoire
Dahomey
France
Gabon
Guinée
Haïti
Madagascar
Maroc
Martinique
Nouvelle-Calédonie
Oubangui-Chari
Palestine
Rwanda
Réunion (Île de la)
Soudan
Sénégal
Tchad
Togo
Tunisie

--------------------------------------------------------------------------------

Ecrire une réaction
  genocide français
( 06/02/2009 20:24 )
À Nanterre / France

http://www.pressafrique.com/m93.html
Ecrire une réaction
  Ces dirigeants africains...
( 06/02/2009 20:58 )
À Lasalle / Canada

...de véritables naifs . Pourquoi s'est-il tourner vers l'afrique lorsqu'il avait besoin dare dare d'oseille pour offrire manteau de fourrure et tailleurs Channel a'Ockrent ? Pourquoi pas la Bosnie,la croatie ou la serbie ? Pcq qu'en afrique ya pas de cervelles.
Se faire enculer de la sorte.
Ecrire une réaction
  Le petit samaritain
dan ( 06/02/2009 23:59 )
À Évry / France

Pourquoi ne porte-t-il pas plainte au lieu de se démener comme un diable sur les plateaux télé pour se laver de toute accusations, c'est plus rapide et en prime ça le rendrait plus crédible. Son discours de sauveur de l'Afrique à l'assemblée nationale, on en pleurerait presque... Le plus risible c'est de voir au final Fadela Amara l'étreindre et lui glisser à l'oreille, que maintenant il a lavé son honneur...Entre traitres... Pour ma part, je n'ai aucune confiance en un ministre qui du jour au lendemain retourne sa veste pour intégrer un gouvernement dont les agissements vont à l'encontre de ses idéaux politiques !

Et puis faut pas se leurrer , en Afrique, comme ailleurs, rien ne se fait sans contrepartie ya que les imbéciles pour croire le contraire !
Ecrire une réaction
 
( 07/02/2009 01:28 )
À Narbonne / France

fou feriez bien de lire ce que cet auteur pierre péan a écrit sur le genocide rwandais!
Ecrire une réaction
  Péan et le Rwanda !
Mary P. ( 07/02/2009 01:50 )
À Creutzwald / France

Vous faites bien de rappeler ce que Péan a écrit au sujet du Rwanda et lui a valu d'être poursuivi en justice pour propos incitant à la haine raciale et au négationnisme.
-----
Nota à l'attn de celui qui s'inquiète gentiment de ma santé : je me porte comme un charme, charme que j'ai d'ailleurs naturellement.
Ecrire une réaction
  @Mary et aux incrdules (corrections)
Concept ( 07/02/2009 03:09 )
À Paris / France


Marry, point besoin d'être d'accord sur tout avec Péan. Sur l'affaire du Rwanda je suis loin d'être d'accord avec ses conclusions, mais bon après tout c'est son droit de défendre sa patrie même si dans toute l'Afrique la France n'a de cesse de se salir les mains.

Désole aussi Marry, si tu faisais partie de ceux qui ont cru à ces histoires de chevalier blanc chargé de sacs de riz gratuits...

Les acrobaties du "french doctor" remontent à la guerre du biaffra au
Nigéria, déja au service de la France et sous couvert de son ONG "Médecins sans frontières" la contrebande d'armes prospérait. Qu'a cela ne tienne, le sang aura coulé sous les ponts depuis et le docteur deviendra ministre des affaires étrangères.

Après avoir conspirer contre les Nigerians, monsieur le champion du droit d'ingérence veut rentrer au Soudan, toujours pour le fric, en fait le pétrole soudanais et pour cela on hésitera pas à financer et appuyer les rebelles soudanais et ensuite on criera "save darfour" car oui le darfour ça n'est déja plus au Soudan (saleté de séparatistes). Hitler lui aussi était en son temps le champion du droit d'ingérence. Inutile de vous dire que cela ne s'applique de manière bienveillante ni aux palestiniens, ni aux nègres à moins de pouvoir les piller .

Un type qui hait les oppressés, les pauvres et les miséreux, plus encore il fait sont beurre sur leur dos. A vrai dire Les politiciens de ce pays ont atteint le summum de l'hypocrisie, c'est d'une puanteur absolue.

La seule affaire ou je lui reconnait un peu d'honnêteté c'est au sujet de la responsabilité de la France au Rwanda.

Tu vois Marry, beaucoup parmis nous n'ont pas eu besoin du livre de Péan pour profiler l'animal. Son parcours est aussi fulgurant qu'ahurissant. J'attends de voir ce que réserve l'avenir à ce trouble fait planétaire . Pauvre homme, mentir à ce point aux gens ...


Ecrire une réaction
 
Mary ( 07/02/2009 12:40 )
À Creutzwald / France

A mes yeux ce nouveau brûlot de Péan qui met en cause Kouchner n'est qu'une vengeance et un règlement de comptes à l'égard de l'ex "humanitaire Kouchner", alias french doctor qui l'a toujours combattu et a dénoncé avec véhémence lors du génocide rwandais ses prises de position et son révisionnisme scandaleux.
quote :
"Péan ne fait pas que défendre le rôle de la France avant et pendant le génocide, il le salue. Dans un prétoire, on appellerait cela une défense de rupture. Manifestement «briefé» par l'entourage de François Mitterrand, et alimenté par les archives de son fils Jean-Christophe, il entreprend une défense et réhabilitation d'un des épisodes les plus troubles et contestables de sa présidence. Il insiste longuement sur les pressions qu'aurait exercées Mitterrand sur Habyarimana, allant jusqu'à le dépouiller de ses pouvoirs à partir d'avril 1992. En revanche, il ne s'étend pas sur la coopération militaire entre Paris et Kigali, sans nier les affrontements directs entre soldats français et rebelles tutsis. Péan omet ainsi que des soldats français ont été amenés à opérer un tri ethnique à des barrages. Et que toute la formation de la gendarmerie rwandaise a joué un rôle moteur dans le génocide, comme les livraisons d'armes aux ex-Forces armées rwandaises (FAR) alors que l'embargo était en vigueur.
"Les seuls dignes de blâme, aux yeux de Péan, sont l'ONU et l'administration Clinton, ainsi que la Belgique, où le lobby pro-Kagame aurait sévi sans retenue. Selon lui, si seule la France a été clouée au pilori, c'est pour la simple raison qu'elle n'a pas présenté d'excuses au Rwanda, contrairement à l'ONU, aux Etats-Unis et la Belgique ! Péan y voit un complot «des stratèges de l'Empire [américain, ndlr] pour lesquels l'affaiblissement de la France en Afrique reste un objectif prioritaire...».
"Le «complot médiatique»
Pour Pierre Péan, la victoire du FPR n'aurait pas été possible sans l'aide d'un puissant lobby d'activistes, d'humanitaires, d'universitaires et de journalistes «droits-de-l'hommistes» qui auraient constitué l'arme la plus efficace de Kagame. Dans son dernier tiers, Noires fureurs, blancs menteurs se transforme en brûlot aux relents nauséabonds. Des listes sont dressées, des personnalités définies par leur origine ethnique, le choix de leurs compagnes (tutsies évidemment), leurs engagements politiques («militant sioniste») ou personnel (franc-maçon, protestant, etc.). Péan y voit toute une génération de «messieurs Bons sentiments», d'«idiots utiles» qui auraient fait gober leur «désinformation» et leur «imposture humanitaire» à la terre entière, à commencer par l'ONU, qui a instauré le Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR). Comme si les tenants d'une autre vision de l'histoire, tel l'historien belge Philippe Reyntjens ou le Français Bernard Lugan, avaient été interdits de publier...
unquote
(sources : . «Rwanda, l'histoire secrète», lieutenant Abdul Joshua Ruzibiza, éditions Panama, novembre 2005.
. «Rwanda : 1959-1996», éd. Dagorno, 1997)


Ecrire une réaction
 
Kiné Lam ( 07/02/2009 13:40 )
À Darmstadt / Germany

Mary p, jolie opération marketing pour ce qui concerne la promotion de tes charmes. Si ce n'est ce négligeable bémol: Le cadre ne s'y prête pas. L'aieul des métiers du monde jouit de ses aises dans le bois de boulogne, non ici. Tu invoqueras certes pour ta défense la déformation professionnelle, mais nous petits noirs suiveurs, à la substance grise déficiente, nous interdisons le mélange de genres.

C'est d'ailleurs cela qui est reproché à kouchner dans le livre de péan. Mais lefaso.net, dont la rédaction entière semble être affiliée aux amateurs anonymes, relaie l'information avec une gaucherie qui n'étonne plus. On commence par exposer au lecteur un cafouillis de faits sans chronologie, on encense pierre péan, "journaliste chevronné", tout en omettant de préciser que son livre ne comporte aucune preuve des accusations faites. À la fin l'affaire kouchner se ramifie en étude comparative "journalisme Vs pouvoir" qui oppose Afrique et France, à l'avantage de cette dernière. Compliments! On ne met pas souvent l'accent sur le sort malheureux des journalistes africains. Mais quelle candeur imbécile que de prétendre qu'en france les journalistes feraient leur travail en toute quiétude?

Ensuite pierre péan le dit lui-même, l'idée de ce livre lui est venue alors que lui, qui ne reconnaît aucune responsabilité à la france dans les massacres du rwanda, écoutait kouchner qui affirmait que la france était sérieusement impliquée dans le génocide... Je suis pour ma part persuadé que péan n'a rien compris. si kouchner s'empresse d'étouffer l'instruction du juge brugière contre Kagamé, s'il reconnait hâtivement que la france a des responsabilité dans le drame rwandais, c'est pour éviter que certaines vérités soient dites. Voilà. Alors quand je lis des journalistes africains qui se félicitent de ce qu'un de leur confrères, connu pour ses positions pour le moins controversées sur le génocide rwandais, souffle un homme de pouvoir, et ceci sans aucune preuve, je m'interroge. Chez lefaso.net lee désir de revanche est manifestement plus fort que la stricte déontologie journalistique. Que grioo arrête de nous abrutir avec leurs colonnes!
Ecrire une réaction
 
Math ( 07/02/2009 13:41 )
À Rezé / France

A bernard kouchner une main sur le coeur et une main sur le portefeuille surtout sur le portefeuille.
Ecrire une réaction
  Pauvre tache !
MARY P - PSEUDO RETABLI PAR GRIOO ( 07/02/2009 14:08 )
À Creutzwald / France

Kiné Lam, ce n'est pas parce que tu es un fils de pute que tu dois en voir partout...
Et dis-toi bien que tes propos insultants ne déshonorent que toi et la femme qui t'a mis au monde !
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  39
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version