Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Vendredi 27 Novembre 2020 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Côte d'Ivoire Union Africaine : Koffigoh se fait rappeler à l'ordre
  Côte d'Ivoire Union Africaine : Koffigoh se fait rappeler à l'ordre
Pour avoir assisté à l'investiture de Laurent Gbagbo samedi
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Côte d'Ivoire Union Africaine : Koffigoh se fait rappeler à l'ordre

Nombre de messages
:  17
Pages:  1  

 
Jean Philippe ( 06/12/2010 17:49 )
À Paradou / France

Avant le 2e tour de la présidentielle, Ouattara refuse de voir ses crimes
Le Rdr fait actuellement des pieds et des mains pour obtenir l’interdiction totale des diffusions des films-documentaires sur les atrocités de la rébellion qu’il a montée. Sale temps dans la cour du gourou, rattrapé, à une vitesse maximale par les atrocités commises sur les populations durant cette crise. Et pour faire pitié, Ouattara le bourreau des Ivoiriens se fait victime, voire agneau. Imaginez un seul instant comme dans un film de science fiction, Hitler se jouer l’agneau devant des Juifs. Le monde entier serait sous le choc. Et comme ici, l’Ivoirien a pris l’habitude de tourner les problèmes les plus sérieux en dérision, on rit face à la démarche de Ouattara qui consiste à se faire blanc. Car dans la zone dirigée par la rébellion qu’il a montée pour balafrer la Côte d’Ivoire, il ne manquait que les chambres à gaz dans lesquelles on mettrait tous ceux qui n’applaudissent pas son discours. Dans le Nord et à l’Ouest, une véritable boucherie a été commise en son nom. Et sans que cela n’égratigne sa conscience morale. Des gendarmes ont été tués en masse à Bouaké. La Côte d’Ivoire se souviendra pour toujours, de ce jeune gendarme égorgé à l’occasion d’un rituel purement satanique à la gloire de Ouattara. A Korhogo, un jeune Sénoufo a assisté impuissamment à l’assassinat de son frère parce qu’il reprouvait la rébellion. Dans le grand Ouest, ça a été une boucherie sans égale dans l’histoire de la Côte d’Ivoire. Des femmes enceintes ont été éventrées, les plus chanceuses se sont vu les bras ou les pieds amputés. Sans compter que des villages entiers ont été détruits, là aussi pour la gloire de Ouattara. Qui ne se rappelle pas de Guitrozon, Petit-Duékoué, Dah, Toulépleu, Bloléquin, Bangolo où les hommes de Ouattara ont commis les pires atrocités. Ce sont des faits qui se sont passés à l’occasion de cette crise. Les auteurs et les victimes sont encore bien vivants. Ce sont ces films qui sont aujourd’hui, projetés à travers toute la Côte d’Ivoire. Ce n’est pas dans un souci de vengeance. Mais pour un devoir de mémoire. Pour que les Ivoiriens sachent dans cette crise qui a fait quoi. Mais visiblement, Ouattara se rend compte que son image se détériore de plus en plus dans l’opinion ivoirienne. Raison pour laquelle il appelle tout le monde au secours pour faire pression sur le camp présidentiel dans l’espoir d’arrêter la diffusion de ces films. Le ministère de l’Intérieur a fait un communiqué pour demander l’arrêt de ces projections. Mais ce n’était qu’une demande. Non satisfait, le Rdr s’est tourné du côté du Cema, le Général Philippe Mangou. En quelque sorte, le bourreau qui va narguer sa victime. Sa Direction de campagne a organisé une rencontre avec l’état-major de l’armée ivoirienne pour évoquer la question de sa sécurité durant cette campagne. Evidemment, la question des films sur la guerre était au programme. Ouattara veut absolument que Mangou fasse quelque chose pour lui. Quelle aberration. Mais rien d’étonnant et de nouveau, car avec Ouattara, l’inconséquence s’érige en règle de vie. Au même moment où il demande cela, des films sur le charnier de Yopougon sont projetés la nuit en zones Cno, avec la bénédiction des rebelles qui assurent même la sécurité de ces cinémas en plein air. Ouattara peut se permettre d’intoxiquer la population du Nord. Sans qu’on lui rappelle son passé sanguinaire encore récent. Mais mieux, c’est Ouattara qui a préparé le Nord à accepter cette guerre. Il ne s’est pas gêné de créer des problèmes artificiels à la Côte d’Ivoire. Il a organisé une victimisation outrancière de cette partie du pays. Pour même donner plus de piquant à sa campagne sordide, il a financé la réalisation du film documentaire Côte d’Ivoire, poudrière identitaire du Belge Benoit Shoer. Le document, un navet de la pire espèce basé sur du faux, a pris des Maliens, des Guinéens et des Burkinabè pour des Ivoiriens dans le seul but de nuire. Le film a fait le tour des cercles du Rdr et autres « thés clubs » pour faire passer le message d’intoxication de Ouattara. Rien que pour soulever ces populations qu’il manipulait à la révolte. Comme un sorcier, il est pris en plein jour. Que faire ? Evidemment, il ne fait que délirer.

http://news.abidjan.net/article/?n=381818
Tueries, séquestrations, bastonnades dans les zones CNO - Ouattara dans toute sa laideur morale
tueries, les séquestrations, les bastonnades et autres actes de barbarie perpétrés en son nom, sur les partisans de Gbagbo dans les zones CNO par les rebelles, ont une fois de plus exposé Ouattara dans toute sa laideur morale à la face du monde. «Je ne suis pas l’auteur de la rébellion. Je ne peux pas soutenir une rébellion. Je n’ai jamais fait de coup d’Etat. Ceux qui ont fait la rébellion sont bien là et on veut me l’attribuer. Gbagbo raconte des mensonges». Alassane Dramane Ouattara, candidat du RDR et soutenu par le RHDP, a tenu ces propos tout au long de la campagne pour le 2nd tour de la présidentielle. Toutes les exactions d’une extrême violence et dignes d’un autre âge, perpétrés sur les responsables de la campagne du président Gbagbo et sur ses représentants dans les bureaux de vote dans les zones CNO prises en otage par les bras armés de Ouattara, contredisent le candidat du RDR soutenu par le RHDP. Les hommes de Ouattara s’en sont, une fois de plus, donnés à cœur joie aux activités dans lesquelles ils excellent. Ils ont tué des partisans de Gbagbo, massacré et séquestré d’autres après les avoir chassés des bureaux de vote. Tous ces actes de barbarie visaient un seul objectif : éloigner tous ceux qui se réclament de Gbagbo des lieux de vote pour se donner les moyens de bourrer les urnes en faveur de leur mentor Ouattara à fin de l’imposer aux Ivoiriens à travers le vote falsifié après avoir échoué de le faire par les armes. «Vous les bâtards-là, c’est vous qui voulez remettre Gbagbo au pouvoir. On va vous tuer un à un ici». Ces propos tenus par un rebelle à une pauvre dame avant de lui infliger un traitement des plus inhumains et des plus indignes corroborent parfaitement ceux tenus par le chef de guerre Koné Zacharia au temps de fort de la guerre : «Nous avons pris les armes pour qu’Alassane Dramane Ouattara soit candidat et président de ce pays. C’est lui qui nous entretenait en nous envoyant 25 millions de FCFA par mois quand nous nous prépararions au Burkina-Faso», avait clairement indiqué le chef de guerre lors d’un meeting à Mankono. Après toutes ces exactions perpétrées par les rebelles en son nom dans les zones CNO, Ouattara peut-il encore nier la paternité de la guerre et de la rébellion ? Manifestement non ! Il ne peut plus le nier. Ces faits clairs et précis n’ont pas échappé par ailleurs, aux nombreux observateurs internationaux déployés sur le terrain par leurs organisations respectives, notamment ceux de l’Union Africaine dont deux membres ont été séquestrés par les rebelles de Ouattara. En réalité, Dieu a permis toutes ces exactions pour dévoiler le danger que représente Ouattara pour l’Afrique et le monde. Lui qui, tout au long de la campagne, s’est fait passer pour un homme propre et sain qui serait la victime de tout le monde. Lui, le bourreau des Ivoiriens, s’est mis, au cours de cette campagne, dans la peau de la victime. Dieu qui a sa main sur la Côte d’Ivoire ne pouvait continuer de regarder sans rien faire. Certainement qu’après ce qui vient de se passer dans le nord de notre pays, d’honnêtes citoyens qui ont naïvement cru en Ouattara et qui ont porté leur voix sur lui doivent être indignés. Et dire que c’est à tel homme que le PDCI d’Houphouët-Boigny a apporté son soutien, c’est à désespérer de ce vieux parti qui se réclame pourtant du bâtisseur de ce paysn Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr

http://news.abidjan.net/article/?n=382074
Fraude électorale dans la vallée du Bandama : Le hold-up parfait de Bamba Yacouba démasqué
Bamba Yacouba, le Superviseur de la Région de la Vallée du Bandama pour la Cei, avait minutieusement préparé son coup, en venant précipitamment le lundi dernier, sur le plateau de la télévision première chaine, pour annoncer les résultats non consolidés de la diaspora. Après quoi, il avait dit qu’il rentrait de la Vallée du Bandama avec les chiffres de cette région qui comprend les départements de Bouaké, Béoumi, Dabakala, Katiola et Sakassou.
Mais de chiffres, Bamba Yacouba, le neveu du Pr Bamba Moriféré, le géniteur de Affoussy Bamba, voulait donner un avant-goût du gros cadeau qu’il avait fait au candidat du Rassemblement des republicains (Rdr), c'est-à-dire Alassane Ouattara.
Des extraits d’un document provenant d’une source bien introduite au sein de la Cei locale à Bouaké, que nous vous publions ici en fac-scimilé montre les diverses anomalies sur les tableaux de répartition des suffrages exprimés par candidat, (Voir fac-similé) en dit long sur l’ampleur de la fraude organisée par les bras séculiers de Ouattara au sein de la Cei.
En effet, ce document qui est connu de la Commission centrale a fait l’objet d’un houleux débat inspire le commentaire suivant :
1) les chiffres inscrits par la Commission électorale régionale donnent un total différent: 292.702 au lieu de 178.555.
2) Les chiffres inscrits par la Commission électorale régionale donnent un total différent : 5.612 au lieu de 5.522 et 3) : le total de suffrage exprimé est supérieur au nombre de votants : 286260 au lieu de 184077.
En résumé, là où normalement Bamba Yacouba devrait attribuer à Gbagbo 41.789 contre 149.598 pour Ouattara, il bloque le compteur chez le Président sortant, pendant que son adversaire se retrouve à 244.471 voix, soit 94.873 voix de plus pour Ouattara.
En clair, ce sont 94873 voix fictives qui ont été attribuées au mentor du Rdr pour le favoriser. Mais hélas, Bamba Yacouba qui doit la fermer désormais, a été démasqué.

Yolande Bahi.



* L'"ivoirité"

Sous la présidence de Félix Houphouët-Boigny, le pays a connu une forte croissance économique et a encouragé une immigration massive, principalement venue du Burkina Faso. "On estime que 25 % de la population était d'origine non ivoirienne, près de 40 % à Abidjan, souligne Philippe Hugon.
Et ce sont ces étrangers qui ont voulu et qui veulent s'emparer du pouvoir pour mettre les ivoiriens dehors.......... ou les éliminer........ et nos "politiciens "soutiennent ça....
Ecrire une réaction
  égalité,fraternité, justice,respect du droit
( 06/12/2010 19:59 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

pourkoi déshabiller notre pays la CI?
pourkoi encourager ces personnes qui foulent les institutions et qui ont les mais sales? Pourkoi encourager les rebelles?
pEUPLE aFRICAIN lève -toi et défend tes droits , le démocratie!
Aujourd'hui , c'est la CII mais demain à qui sera le tour?
l'Afrik a besoin d'homme comme Gbagbo....Soutenez-le !!!!!!!!!!!!!!!!
Ecrire une réaction
  AFRIQUE
( 06/12/2010 20:06 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

levons-nous et défendons notre continent.
Je suis triste de constater ke les Présidents Africains restent passifs et indifférents;mais en fait ils sont lâches et refusent de voir la réalité en face!
dommage!aujourd'hui c'est la CI ,2main à ki le tour?
Ecrire une réaction
  AFRIQUE
( 06/12/2010 20:08 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

Et puis , laisser Koffigoh tranquille, où mettez-vous la liberté d'opinion?
Il a fait ce quil croit juste
Ecrire une réaction
  LA FRANCE
( 06/12/2010 20:36 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

De grace laissez les français tranquiles car ils ne st pas responsables des réactions de Sarkosy.
Laissez les Français, ce sont nos amis, nos parents , ils sont nous ....
Nous voulons travailler, vivre ....
Ecrire une réaction
 
patco ( 06/12/2010 23:07 )
À Tarbes / France

je ne sais pas ce que ceux qui denoncent les exactions de rebelles attendent pour mettre les preuves aux yeux du monde sur internet
Ecrire une réaction
 
( 06/12/2010 23:46 )
À Chilly-mazarin / France

@Côte d'Ivoire

Je pensais comme toi aussi mais plus je discute avec des français lambda sur la situation de l'Afrique , la Françafrique avec des sources et même des video qu'on peut trouver sur youtube, Dailymotion ect... et même les exposées des personnes comme Jean Charles, Bwemba ect... qui utilisent des sources aussi, mais ces personnes avec qui je discutent parlent des Africains comme des sous-hommes ! Désolée mais c'est vrai ! Il y'a certains français qui comprennent la situation et la denonce- comme feu Vershave- mais la plupart de la population française adore cette position de "meilleurs hommes" que les Africains. Je discutent souvent avec eux ! Et je peux dire que la pomme tombe pas loin de l'arbre. Peut-être c'est moi mais je pense de plus en plus que les français font semblant de ne rien voir.
Ecrire une réaction
 
africca ( 07/12/2010 01:24 )
À Chartres / France

passiant le plessis ca va venir .meme deja fait .grand film
Ecrire une réaction
 
affricaa ( 07/12/2010 01:38 )
À Chartres / France

m de villiers je croi que tu ne sais plus mentir
Ecrire une réaction
 
( 07/12/2010 02:04 )
À Chilly-mazarin / France

mentir ? Développe. Sorry mais les blancs tendent à avoir un certains complexe de superiorité. Cela c'est un fait et pas un mensonge.
Ecrire une réaction
  hum...
l'africain nouveau ( 07/12/2010 04:59 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

et voilà votre problème...vous êtes tellement aveuglés par la douleur du racisme(que j'ai connu moi aussi pendant mes études en france) que vous encouragez un président qui utilise la france comme bouc émissaire et se permet de faire ce qu'il veut...
vous ne savez pas être objectifs.vous voyez tout à travers votre propre douleur personelle.
la cie,le troisième pont,le port d'abidjan,les cartes électorales,la société qui a fait sa communication pendant la campagne,sodeci etc etc etc.
voilà quelques exemples de ce que gbagbo a donné aux français,sans appel d'offres...voilà pour le héros de l'Afrique.
Ecrire une réaction
  j'oubliais...
l'africain nouveau ( 07/12/2010 05:26 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

et puis l'union africaine ne sont pas les blancs...mais c'est carrément la quasi-totalité des pays du continent...
Ecrire une réaction
  KOFFIGO KOKOU A ENCORE MANGE L'ARGENT DE CACAO IVOIRIEN POUR SOUTENIR GBAGBO LAURENT
SAGBO JUNIOR ( 07/12/2010 15:07 )
À Brussels / Belgium

KOFFIGO KOKOU , AZEA , tout ce que vous avez pris chez GNASSINGBE EYADEMA ne vous a pas suffit , et c'est chez GBAGBO LAURENT , que vous voulez encore mangé l'argent du cacao IVOIRIEN que Laurent Gbagbo distribue pour acheter les consciences des gens et les mercenaires . FO KOKOU , ça suffit , il faut arrêter , ça n'honore pas le TOGO, TONTON KOKOU . ko gavena GBAGBO LAURENT ; LESSEGNAN.MIDEKOUKOU .
VIVENT LES IVOIRIENS , HONTE AUX ESCROS.
Ecrire une réaction
 
oeil ( 07/12/2010 18:09 )
À Chartres / France

BONJUOR LES AMIS LE PROBLEME C NI GBABO NI WATARA . PUISQU IL ONT FAIT LA PAIX GBABO A ACCEPTER SONT RETOUR ILS SONT FAIT DES CHOSES POSITIF DEPUIS 5 ANS JUSQU A L ELECTION S PRESIDENTIEL DU NOVEMBRE 2010. FINALE LE VRAIE PROBLE ME C ONU ET WILPMERDE QUI SONT LA MEME CHOSE CONFUSION TOTALE DE LA DEMOCRATIE. VOUS VOUS RAPPELER DEUX JOURS AVANT LES ELECTIONS IVOIRIENE DANS LES JOURNAUX DU MONDE ENTIER WILPMERDE TOURJOUR EN PLACE PUBLIE M SARKOZI HONNE QUI DIT CE QIL PENSE HOTORITAIRE DONC ONT CONTIONNE CET HO.MME.POUR MENER LA VRAI.E DEMOCRATIE AU NOM DE QUI QU ONT N EST TOUS D ACCORD AVEC WILPMERDE. ILS SONT DEJA PAS D .ACCORD ENTRE EUX . DONC JE REVIENS AU PROBLEME( HIstoire du SECRET TANT QUE C PAS REGLER COMMENT LES COUPABLE DIPLOMATIQUE DILVULGATION DES SECRET DES MEC DE L ONU LES DIPLOMATE TANT QUE PAS CLAIR .. LE 28 NOVEMBRE LE DERNIER JOUR DE L ELECTION CI VOUS VOUS RAPPELER SARKOZY ET LES JOURNAUX FRANCAIS ILS ONT COMMENCER SURTOUT SARKOZY SONT ROLE DE MEC QUI DIT TOUT HAUT CE QU IL PENSE ET HOTORITAIRE.TOUJOUR DANS LA JOURNEE DU 28 NOVENBRE LES JOURNAUX FRANCAIS COMMENCER A METTRE LA PRESSION SUR LES PREMIERE ESTIMATION . VOUS VOUS RAPPELER QUE AVANT MINUIT FINI. MONSIEUR SARKOZY DIT DANS LES JOURNAUX QUE AVANT MINUIT QUE TOUT DOIT FINIR HIEN IL JOUE SONT NOUVEAU ROLE HOTORITAIRE .ce jour de 28 novembre les journaux francais monsieur sarkozy l onu ont provoqer la mort des ivorien ils ont mis la pression pour savoir les resultat avant minuit ce jour la de qoi je me melle. ya eu panique caffouillage donc bourrage par qui je ne sais pas mais il faudrait une enquete .je pense que sarkozy prend en temions barak obama pour metrre faire ce que barak veut pas faire ils le pousse a changer les regle de l onu ce soir il dicter les chose l onu barak pris en otage union africaine c pour ca qil ont valider c idiot il ce sont fait avoir mais gbagbo a vue le truc c pour ca il le traite de dicta .de tout mais ils savent la veriter donc rester vigilent le probleme c pas gbabo c pas watara mais . le poisson pris au piege
Ecrire une réaction
 
( 07/12/2010 19:51 )
À Chilly-mazarin / France

Après la vague d’indignations qu’a suscité la déclaration inélégante et hors délai faite par Youssouf BAKAYOKO, sur les médias étrangers, de ce qu’il appelle résultats des élections présidentielles 2010, il convient de garder la tête froide et de mener une analyse objective de son contenu. La démonstration ci-dessous relève que les chiffres communiqués par Youssouf BAKAYOKO sur France 24 contiennent plus 500.000 voix fictives pour Alassane Ouattara.

Démonstration

Voici en substance ce qu’il a dit : GBAGBO Laurent : 2 107 055 voix, soit 45,90% des suffrages exprimés. Alassane Ouattara : 2 483 164 voix, soit 54,10% des suffrages exprimés.

Un simple calcul arithmétique permet d’avoir comme total des suffrages exprimés 4 590 219 (retenez-le quelque part). C’est-à-dire nombre de votants GBAGBO + Alassane. Souvenons-nous que la CEI avait communiqué le nombre total des inscrits à cette élection qui s’élève à 5 776 784 de personnes (source : Sagem sécurité).

Contre toute attente ce nombre est passé à 5 784 490 personnes à la proclamation des résultats au premier tour (source : Abidjan.net). L’écart de 7706 voix n’est pas énorme et ne change vraiment pas grande chose. Mais, l’intérêt est que si cet écart a été admis par tous au premier tour donc, par jurisprudence nous allons adopter les 4 784 490 (retenez-le quelque part) comme nombre d’inscrits pour le second tour. En plus s’il a déjà été utilisé, il n’est pas sensé varier entre deux tours de la même élection.

Total Inscrits 5 784 490 GBAGBO Laurent : 2 107 055, soit 45,90% Alassane Ouattara : 2 483 164, soit 54,10% Total des voix 4 590 219, soit 100% Taux Participation : 79,35%

Toujours par calcul, il ressort des chiffres communiqués par Youssouf BAKAYOKO sur France 24, que ce second tour a connu un taux de participation de 79,35% (4 590 219/5 784 490). On retient aussi qu’il n’a pas été communiqué le nombre de bulletins nuls. Pourtant nous savons tous qu’il n’y a pas eu la même affluence dans les urnes au second tour comme au premier. Tous les experts à la suite de ceux de la C.E.I ont estimés ce taux de participation à 70%.

Il y a donc un problème !!! C’est une incohérence grave, que je fais remarquer la !

Vous allez comprendre pourquoi. Voyons la différence entre les taux de participation : 79,35% – 70% = 9,35%. (Ce chiffre parait petit n’est-ce pas ?) Voyons combien de personnes représentent ces 9,35%. Donc, on multiplie le nombre d’inscrits par cet écart, et on obtient 540 850 personnes (retenez-le quelque part)

Je vous présente les statistiques du premier tour dans les zones CNO hors Région vallée du Bandama : Votants 1er tour Savane : 318 187 Denguele : 66 110 Worodougou : 91 993 Bafing : 38 766 Total : 515 056 Au total se sont 515 056 personnes dans les zones CNO hors région vallée du Bandama. Lorsqu’on rapproche ce chiffre à celui relatif à l’écart entre taux de participation 540 850, on observe que les deux chiffres sont presque identiques à 25 000 personnes près.

Conclusion 1 : Puisque plusieurs preuves d’irrégularités, exactions et tricheries témoignent d’un vote non démocratique dans les zones CNO, nous sommes en droit de penser qu’il y a eu fraude massif de plus de 500 000 voix, ce qui pourrait s’interpréter aussi que les zones CNO hors région vallée du Bandama ont votés deux fois le même jour, dans les mêmes urnes !!!!

Catastrophe démocratique ! A qui profite cette fraude à grande échelle ? La réponse à cette question est immédiate : Alassane Ouattara, si l’on se réfère au déroulement des événements ces derniers jours.

Quel serait donc le vrai score d’Alassane Ouattara sur la même base des données de Youssouf BAKAYOKO ? Il nous suffit pour cela de retirer les 9,35% votants sur les voix d’Alassane Ouattara. On obtient le tableau ci-après : Total Inscrits : 5 784 490 GBAGBO LAURENT : 2 107 055, soit 52,04% ALASSANE OUATTARA : 1 942 088, soit 47,96% Total : 4 049 143, soit 100% Taux Participation : 70,00%

Ecart de voix dues au bourrage des urnes en zone CNO : 541 076

Conclusion 2 : LAURENT GBAGBO est le réel vainqueur de ces élections, sur la base des données communiquées par Youssouf BAKAYOKO.

Ouattara père de la rebellion !
Ecrire une réaction
  Koffigo observateur ???
bertin ( 09/12/2010 16:42 )
À / Senegal

Le choix même de quelqu'un comme KOFFIGOH, qui a saboté la transition démocratique au TOGO, montre à quel point l'UA même n'est pas sérieux.

Ceux qui connaissent le gars, comme moi, ne seront nullement étonnés par sa prise de position.

Entendons-nous bien. Même si vous êtes un proche de GBAGBO, parait que c'est son ami, vous ne pouvez pas adopter une telle position, si vous êtes un envoyé d'une institution. C'est une question de respect et de sérieux.

Si vous n'êtes pas d'accord avec l'institution, pourquoi acceptez vous d'en etre le missionnaire ?

Cela pour vous montrez que nos dirigeants, nos leaders même ne sont pas sérieux. La plupart parlent de démocratie mais n'y croit PAS DU TOUT.

C'est ca le vrai problème, l'impérialisme des institutions internationales (Onu, France, etc.) dont vous parlez n'est qu'un détail.

Quand nous aurons des leaders (élite) sérieux, intègres et se souciant de l'intérêt général, vous verrez la communauté internationale nous respectera.
Ecrire une réaction
 
MARY ( 10/12/2010 09:58 )
À Paris / France

JE PENSE QUE TOUT HOMME EST LIBRE SEUL DIEU PEUT JUGER L 'HOMME .MESSIEURS AVANT DE DONNER DES LECONS REGARDEZ VOUS ETES VOUS HONNETE POUR JUGER CE PAYS LA COTE D'IVOIRE CAR VOUS AVEZ TOUT MANIPULER GARDER VOS LECONS POUR VOUS ET LAISSER LES HOMMES LIBRES D 'AGIR CAR ON N'EST PLUS SOUS L'ESCLAVAGE ...je préfère servir Dieu que mamon .DONC JE RIS DE VOUS .
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  17
Pages:  1  
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version