Retrouvez Grioo.com sur votre mobile: http://m.grioo.com
Grioo.com   Grioo Pour Elle       Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  
   Dimanche 18 Août 2019 RECHERCHER : Sur Grioo.com  Sur Google 
 Accueil  Rubriques  Archives  Forum     Qui sommes-nous ?     

   

AccueilRubriquesArticleRéaction
 
Retour à l'article: Nicolas Sarkozy félicite Ali Bongo, l'opposition demande que les voix soient recomptées
  Nicolas Sarkozy félicite Ali Bongo, l'opposition demande que les voix soient recomptées
Le président français confirme la "neutralité" de Paris en félicitant Ali Bongo alors que l'élection de ce dernier est toujours contestée par l'opposition
 
 Publicité 
 
Ecrire une réaction

Nicolas Sarkozy félicite Ali Bongo, l'opposition demande que les voix soient recomptées

Nombre de messages
:  34
Pages:  1  2 > >> 

  afrique mon afrique
hum ( 08/09/2009 12:16 )
À Vanves / France

et voilà c'est tout ce qu' on attendait.
Afrique mon Afrique Afriquye des fiers guerriers...
Ecrire une réaction
  La françAfrique dans ses oeuvres
Tsoua ( 08/09/2009 12:57 )
À / France

Par ce geste du président français, envers ali ben bongo, la france montre qu'elle place des gouverneurs à la tête de nos états, nous sommes donc encore des colonies.Hier, elle a placé Faure au TOGO, Sassou au CONGO, aujourd'hui Ali Bongo au GABON, et ce n'est pas fini, car la liste est longue.Alors que faisons nous , on assiste jusqu'à notre disparition ? Est ce que le mot liberté , existe encore pour les AFRICAINS ?
Ecrire une réaction
  Est-ce vraiment une surprise ?
( 08/09/2009 13:04 )
À Le Bouscat / France

On s'y attendait, donc ne pas s'éterniser sur les félicitations de Sarkozy.
La province française du Gabon a de nouveau un gouverneur digne de confiance pour la France et ses intérêts.

Ce que je n'arrive toujours pas à comprendre , ce sont les jérémiades de l'opposition gabonaise. Chaque candidat, d'après ce que j'ai compris est en possession d'une copie des PV signés dans les bureaux de vote et ce juste après celui-ci.
Donc pourquoi ne pas publier ces PV authentiques qui doivent être les mêmes pour les candidats du front du refus afin de les comparer à ceux fournis par le ministère de l'intérieur ?
On se rendrait compte de la fraude organisée et du hold-up électoral réalisé par le clan Bongo et le PDG (Parti Démoniaque du Gabon).

Les émeutes sont finies, la France a félicité son "non-candidat", quel pays prendra l'initiative de demander une commission d'enquête internationale sur les événements ?
Remarque Khadafi, Biya, Mohamed VI ont été les premiers à féliciter Bongo. rien que du beau monde, démocrates au pouvoir dans leur pays respectif.
Ecrire une réaction
  vraiment triste
lola ( 08/09/2009 13:15 )
À Rennes / France

Je suis vraiment consterné par la déclaration de sarko. Franchement la france n'en a pas encore fini de prendre les africains pour de grands enfants.
ILs n'arretent pas de semmer la zizanie dans les pays des gens. Après ça ils osent parler de "ces immigrés qui envahissent la france et qui vole le travail des français." Bientot en france on parlera des clandestins gabonais, vous verrez. Toutes façons on en a pas encore fini d'envahir la france puisqu'on nous empeche de nous épanuir chez nous.
Ecrire une réaction
  Merci à grioo d'avoir repris une
Kimbayred ( 08/09/2009 13:28 )
À Le Bouscat / France

de mes interventions sur Libé. J'en suis très ravi et très honoré.

Je livre donc à mes soeurs et frères de grioo le texte complet de celle-ci :

Quelle idée aussi pour le Gabon
d'être un pays situé sur le continent africain ?
Il eût mieux valu pour lui, qu'il fût situé en Europe, et mieux, qu'il fût un ex-satellite de l'ex-URSS.
On aurait alors eu droit hier dans les 20h, à toute une série de reportages encensant l'opposition à qui la victoire dans les urnes fut volée, dénonçant la clique au pouvoir s'engraissant sur le dos du peuple dont la volonté de changement n'est pas respectée. On y aurait même vu la main de Moscou, agissant de façon à garder la mainmise sur ce pays.
Je suis même sûr que certains journalistes auraient arboré des insignes, des symboles, des couleurs notifiant leur solidarité envers le peuple gabonais, et auraient affiché par des commentaires acerbes leur indignation, leur mépris pour les fraudeurs fossoyeurs de la Démocratie gabonaise naissante.
Mais au lieu de cela, malheureusement pour lui et surtout pour le peuple, ce pays s'est entêté à être un pays africain, dont le sous-sol regorge de richesses si convoitées.
Alors bien sûr, les données du problème changent quelque peu. L'exploitation de ces richesses par les multinationales (françaises en l'occurrence) étant totalement incompatible avec une Démocratie pleine et entière, où le peuple aurait son mot à dire sur l'utilisation des revenus tirés de ces divers minerais et pétrole, on se contente alors de fustiger ces sauvages qui s'en prennent aux biens des ressortissants français venus piller, oh pardon ! lapsus, venus exploiter et mettre en valeur ce gigantesque potentiel minier et pétrolier.
Pas un mot sur les 41 ans de Bongo, de la Françafrique, de l'enrichissement de son clan par la captation des revenus du pétrole et des minerais, pas un mot sur la misère totale du peuple entretenue volontairement. Rien sur l'absence d'infrastructures de base, le manque d'hôpitaux, d'écoles, sur l'absence de perspective d'avenir de la jeunesse dans ces conditions. Rien sur la mobilisation des électeurs appelés à voter, justement pour tourner le dos au système Bongo.
Rien de rien.

Ah! ces ingrats d'Africains, pas très reconnaissants après tout ce que l'on a fait pour eux : Stabilité politique (41 ans de Bongo), protection de l'armée française contre les ennemis intérieurs et extérieurs cherchant justement la déstabilisation de ce petit pays, pour mieux en accaparer les richesses.

Pauvres gabonais et pauvre Gabon. N'est pas l'Ukraine ni la Georgie qui veut.

Ecrire une réaction
  voilà c'est fait!
wildcat ( 08/09/2009 13:31 )
À Vitry-sur-seine / France

Ecrire une réaction
  prochain épisode
wildcat ( 08/09/2009 13:33 )
À Vitry-sur-seine / France

Guinée et T ogo!
Ecrire une réaction
  C'est pas Sarko qui disait
( 08/09/2009 14:20 )
À Paris / France

qu'il mettrait fin à la Franceafrique ?
Le comble, c'est que non contents de nous piller, ils nous insultent en plus ("l'homme africain n'est pas rentré dans l'histoire")
Ecrire une réaction
  prochain épisode ...Côte d'Ivoire, Vietman de la FRANCE
( 08/09/2009 15:06 )
À Abidjan / Cote D'Ivoire

A partir de cet épisode, chers frères Africains, vous apprecierez mieux le combat du Président Ivoirien Laurent Gbagbo, celui-là même qui est traité depuis 10 ans de Dictateur par, d'abord Chirac et maintetant le Nabot Sarkozy.

Justement parceque le Président Gbagbo ne veut pas être un Sous-Préfet Français. Il a dit que la Côte d'Ivoire choisirait désormais ses partenaires en fonction des intérêts de la Côte d'Ivoire. Et ça, Papa France n'aime pas. Pour cela, ils ont tenté différents coups d'états avec la complicité les "esclaves" locaux que sont : Bédié et Dramane Ouattara (cet ancien commis du FMI venu brader les intérêts de notre pays aux Français par des privatisations abusives...).

Nous ne voulons plus de la France en Côte d'Ivoire.

Nous vous attendons de pieds fermes en Côte d'Ivoire. La Côte d'Ivoire sera votre Vietman, d'accord. Nous avons déjà reperé les résidences de tous les Blancs et des Français en particulier, si vous essayer de nous imposer quelqu'un contre la volonté du peuple Ivoirien, nous allons "manger du Français", comme nous l'avons déjà fait par le passé lorssqu'en 2004, des milliers de blancs ont été rappatriés. Nous allons re-itérer ce scenario jusqu'à ce que vous nous foutez la paix.

Dramane Ouattara (cet esclave) revient de France pour des soins. Il parait qu'il a pris un apéro avec Sarkozy. On imagine bien ce qu'ils se sont dit : Comment l'armée Française va intervenir pour le mettre au pouvoir. Que ce Burkinabêh se mette bien dans la tête : Il ne sera jamais Président en Côte d'Ivoire. Qu'il aille remplacer le dictateur de son pays, j'ai nommé Blaise Compaoré. Le Burkina a plus besoin de ses compétences qu'en a besoin la Côte d'Ivoire.

Français, Foutez le camp de notre pays.

Un Ivoirien qui en a marre des Français.
Ecrire une réaction
  100% d'accord avec toi
Charlie ( 08/09/2009 15:31 )
À Le Bouscat / France

et 100% d'accord avec Gbagbo.
On a l'impression que ces chefs d'état africains n'ont pas été élus par leur peuple pour leur peuple, mais pour le peuple français afin de satisfaire leurs intérêts.
Une honte à tout point de vue.

Le trop plein de chômeurs, RMIstes et autres paumés débarquent en Afrique et y mènent au bout de peu de temps, une vie bien meilleure qu'en France.
Quand donc les présidents africains comprendront-ils qu'ils doivent avant tout défendre leurs intérêts et ceux de leur peuple ?
Vive Gbagbo
Ecrire une réaction
  c' est la même chose pour robert mugabé
( 08/09/2009 16:33 )
À Levallois-perret / France

sarkozy qui traite mugabé de dictateur , le pire il dit qu'il est la depuis plusieurs siècles
et qu'il doit partir , nous savons tous le pourquoi , mugabé chasse les blancs de son pays , il protège pas l'intérêt des occidentaux , donc c 'est un dictateur comme le bon laurent bagbo
affaire à suivre
ça sera au tour de paul biya et abdoula wade de remplacé leur fils
Ecrire une réaction
  félicitation à madame bagbo d'avoir mis dans la constitution ivoirienne que la première dame ivoirienne doit être noir et ivoirienne bravo
( 08/09/2009 16:41 )
À Levallois-perret / France

Ecrire une réaction
  fondamental
( 08/09/2009 16:41 )
À Brussels / Belgium

les présidents d'Afrique Française ne sont pas là pour les Africains;c'est le fondement de tout débat sur l'Afrique.
Dans cette vision nous ne pouvons plus gratifier le peuple Noir des œuvres de c'est frauduleux chef d'états,qui n'ont de L'Afrique que leurs couleurs de peaux.
les déclarions du genre les Africains sont responsable de leur pauvreté,pauvre Afrique,quand t'est que les chefs d'états Africain vont comprendre sont donc à proscrire car cela trompe les questionnements.
soyons stratège.ceux qui nous dirigent sont là parque l'ennemi a vue en eux le comportement de traitre.

ne tombons pas dans le piège de la fausse lecture
Ecrire une réaction
  obamaa
( 08/09/2009 17:08 )
À Brussels / Belgium

Africain prennent vous en main................................................
Ecrire une réaction
 
prob ( 08/09/2009 17:14 )
À Bergerac / France

Je suis surpris de voir qu'il y a encore des gens qui s"etonnent du comportement des français!
Vous connaissez je pense le proverbe africain qui dit qu'un bois peut faire mille ans dans l'eau il ne deviendrait jamais caiman Ainsi est le français Cupide et faux devant l'eternel , il vend bien pere et mere pour son confort A qui ont -ils donné leur pays à gouverner à un jean -foutre venu d'ailleurs parce qu'il leur a promis qu'ils gagneraient plus dans un pays sans plein emploi et qu'il bouterait hors de ses frontières l'immigré empecheur de tourner en rond La france pays de couards qui seul en europe pendant que les autres resistaient ont deposé les armes pour collaborer avec l'envahisseur ( toujours pour conserver son confort) La france pays de couards qui depuis Napoleon , un corse n'a jamais gagné une guerre En Indochine , ils ont été matté a Dien Bien Phu , dans l'oued algerien le fellah a eu raison d'eux Il n'ya qu'en Afrique noire qu'ils viennent montrer leurs biscotots D'afrique noire assurement ils seront boutés aussi un jour à condition que les generations futures conscientes que tel serait leur interet bien compris , pour peu qu'elles acceptent ce qui nous a toujours fait defaut :" mourir pour que les autres vivent " car ce ne serait pas facile il faudrait en arriver aux sacrifes à l'nstar des peuples qui les ont boutté dehors Suis confiant que le premier exemple africain ce serait la Cote d'ivoire
France quel gâchis !!!
Ecrire une réaction
 
( 08/09/2009 17:54 )
À Gießen / Germany

En tout cas comme le dit mon frère ivoirien plus haut j'ai confiance aux gars chez nous,nous avons dèja montrer en 2004 à ces Français qu'ils étaient en danger chez nous.
SArkozy a dit qu'il minimisait l'ampleur des émeutes au Gabons ,il sait très bien que les noirs ne sont pas téméraires commes les Arabes que notre colère ne dure que quelques heures;je me demande pourquoi ces Gabonais ne peuvent pas me traumatiser ces Français chez eux,vous ne me direz pas que chaque français est accompagné d'un policier!
Ecrire une réaction
  ! yo
em ( 08/09/2009 18:50 )
À Libreville / Gabon

Gabon: "S'il y a eu tricherie, ce n'est pas au niveau des procès-verbaux"
(AFP) – il y a 1 heure

LIBREVILLE — Un membre de la Commission électorale nationale autonome et permanente (Cénap) du Gabon, Michel Bouka Rabenkogo, a affirmé mardi à l'AFP qu'il n'avait pas constaté de fraude lors de la confrontation des procès-verbaux des bureaux de vote.

Il n'exclut toutefois pas une fraude à un autre niveau, relevant un taux d'abstention "anormal".

L'opposition conteste le résultat de l'élection et a demandé lundi le "recomptage des voix".

Selon les résultats officiels, validés par la Cour constitutionnelle, Ali Bongo, fils du président défunt Omar Bongo, a été élu avec 41,73% des suffrages, devant André Mba Obame (25,88%) et Pierre Mamboundou (25,22%).

"S'il y a eu tricherie, ce n'est pas au niveau de la Cénap, pas au niveau des procès-verbaux de circonscriptions exigés par l'opposition pour confrontation", assure M. Bouka, Commissaire national de la Cénap au titre de la société civile.

Il a soutenu la candidate Yvette Ngwevilo Rekangalt (36O voix, O,11%, Dynamique pour l'alternance politique), issue de la société civile.

Lors de la centralisation des procès-verbaux des bureaux de vote, l'opposition espérait débusquer des divergences entre les résultats officiels et ceux qui avaient été remis à leurs représentants localement.

"Nous avons travaillé dans de mauvaises conditions, mais ça ne veut pas dire que les contentieux (soulevés par) l'opposition n'ont pas été débrouillés, dépouillés. Nous avons confronté les résultats, il étaient identiques. Je dois le dire par souci de vérité", affirme M. Bouka qui avait été candidat à la présidentielle en 2005.

"S'il s'agit de ces travaux-là, tout était en ordre. L'opposition n'a pas apporté un élément opposable. A mon niveau, je n'ai pas constaté une fraude quelconque", ajoute-t-il.

M. Bouka n'exclut toutefois pas la fraude: "Nous avons 800.000 inscrits (sur les listes électorales). Comment pouvez-vous expliquer qu'avec un tel engouement on se retrouve avec 55% d'absention? C'est impensable. Mais ce n'est pas mon domaine", souligne-t-il.

"Le taux d'abstention est anormal vu l'engouement. Si c'est sur cette base que l'opposition s'appuie, elle a peut être raison mais sur la Cénap, il n'y a pas de document qui justifie la fraude", conclut-il.

Pour M. Bouka, l'opposition a surtout perdu en raison de ses dissensions internes et de l'absence d'un candidat unique.

"On ne peut pas aller à une élection en ordre dispersé. L'opposition ne subit que ce qu'elle a elle-même créé: le déficit d'une dynamique unitaire. Celui qui a perdu a perdu parce qu'il a manqué de stratégie et de cohésion. L'élection 2009 est terminée. Il est temps que nous acceptions nos propres erreurs pour ne plus se faire battre", analyse-t-il.

Dans un interview lundi à RFI, Gabriel Ndzembi, vice-président de la Cénap qui a refusé de signer les résultats, estimait quant à lui que, "au niveau du Haute-Ogooué (fief d'Ali Bongo), quatre ou cinq départements avec un nombre d?électeurs autour de 3.000 ont voté à 100 %. Personne n'était absent au niveau du département et tous ont voté la même personne, Ali Bongo (...), je n'ai jamais vu ça depuis que je suis à la Cénap".

Le vice-président soulignait aussi: "Les chiffres au niveau des inscrits s?établissaient à 813.667 électeurs et lors de la centralisation et il n?y avait que 807.000 environ électeurs. Il y avait un différentiel de 6.000 électeurs (...). Où sont passés ces 6.000 électeurs?".
Ecrire une réaction
  Je vais vous faire assez entrer dans l'histoire!
Nicolas Sarkozy de Nagui Bosca ( 08/09/2009 19:13 )
À Suresnes / France

Amis Africains,

De toute façon pour nous vous n'êtes qu'une race inférieure. Entrez donc dans l'histoire et j'arrêterai de parler d'homme à vous pour qu'enfin on parle d'homme à homme. Il faut bien que la France s'occupe de votre destin puisque vous êtes incapables de vous développer par vous même. Regardez donc où en sont les pays d'Asie. Leurs efforts ont été récompensés. Vous, cependant, ne savez faire autre chose que quémander l'aide de la communauté internationale. Il faut bien qu'un grand pays comme la France se charge du sort de vos ressources naturelles à votre place le temps que vous mettiez enfin en place une civilisation digne de ce nom. Venez donc me parler lorsque vous serez suffisamment entrés dans l'histoire.

Tous mes meilleurs vœux à Ali Bongo dont je me félicite de la victoire. Puisse-t-il marcher sur les pas glorieux de son auguste père, Omar Bongo pour les intérêts de ma chère patrie: la France.

Nicolas Sarkozy
Président de la République (non-bananière) Française
Ecrire une réaction
  Résistance
Domota ( 08/09/2009 19:40 )
À Pantin / France

Gabonaises, Gabonais,

Le Gabon est à vous, le Gabon n'est pas à eux.
Ne les laissez pas faire ce qu'ils veulent dans votre pays.
Ecrire une réaction
  Je suis de plus en plus énervé
yuotam ( 08/09/2009 21:41 )
À Strasbourg / France

Ce qui m'énerve le plus, c'est quand je vois et entend les faits et geste d' HORTEFEU, qui fait crever nos jeunes gens dans ses centres de rétention, tout simplement parce qu'ils n'ont pas de papiers, ça me fait péter les plombs, fauteurs de merdes chez nous.

Moi je vous assure que Nabot-léon 1er, sera le premier et le dernier des présidents gaulois a allez foutre la chienlit dans nos bleds.

Parole de nègre très très en colère
Ecrire une réaction

Nombre de messages
:  34
Pages:  1  2 > >> 
 
 
Le site des femmes noires et métissées | Grioo Village | English version