astuces pour vivre plus heureux

Les méthodologies et stratégies développées par la psychologie communautaire permettent d'analyser les besoins, les perceptions et les représentations sociales des personnes dans un certain système et d'identifier les caractéristiques des environnements et des organisations. Je pense qu'il convient de considérer la grande valeur heuristique (1) de la recherche-action, qui a connu ces dernières années une reprise remarquable tant dans le domaine général qu'organisationnel, et plus particulièrement dans le domaine de la psychologie communautaire. Lewin (2) avec la recherche-action, propose, in primis, à la psychologie sociale à la fois une occasion de se mesurer directement aux problèmes réels de la vie, et une méthode pour obtenir de la pratique de nouvelles lignes d'élaboration théorique. En fait, cette recherche, basée sur une participation active et égale, utilise l'investigation cognitive à différents niveaux, concevant la recherche comme un outil pour analyser de manière non dogmatique les problèmes liés aux événements impliquant des individus. Je tiens à souligner que la recherche-action peut généralement être utilisée dans divers contextes de la vie associative (entreprises, hôpitaux, écoles, quartiers de la ville et organisations en général) sur des problèmes pratiques qui comportent notamment des aspects relationnels. Étant un processus de groupe, les données personnelles sont socialisées, discutées, mises en commun autour d'un problème commun. C'est donc une action qui naît dès le début comme une interaction, qui implique le Psychologue Social qui entre dans le "jeu" incluant, au moins en partie, la situation traditionnelle de la recherche et de l'intervention Psychologique. Par une dynamique relationnelle, favorisée par l'échange non seulement de connaissances et d'évaluations, mais aussi d'attitudes, de sentiments, d'émotions, la recherche-action devient aussi une sorte d'éducation à la socialité d'une part et à la croissance personnelle d'autre part(3). En conclusion, de ce bref mémoire sur la valeur de la recherche-action Lewinienne, on peut convenir que cette recherche déplace la perspective vers la participation, la solidarité, et sur le plan théorique et méthodologique vers un domaine où l'intersection du subjectif avec le social est plus concrète. Suivant une orientation systémique, la psychologie communautaire propose d'observer non seulement l'individu et les structures sociales, mais aussi les transactions entre les différents niveaux : individus - groupes - systèmes - réseaux de systèmes. Le malaise individuel ou le problème social ne sont pas pour la psychologie des communautés des anomalies ou des significations dans l'état de santé normal. Au contraire, les aspects problématiques sont conçus comme étant corrélés à des situations sociales complexes, critiques, évoluant progressivement et parfois de manière conflictuelle (4). Le terme de crise lui-même n'est pas nécessairement compris comme une destruction, une catastrophe ou une dégénérescence, mais comme une phase de transition alternative entre risques et opportunités, une opportunité de changement tant positif que négatif.

https://squeet.me/profile/nera https://libranet.de/profile/nera https://poddery.com/people/7f6698a07c4f0136c8c40007cb0b09a9 https://nuzzel.com/juliettet10 https://www.diigo.com/user/oxymore https://www.protopage.com/missalba https://www.instapaper.com/p/7736397 https://pault.contently.com/ https://www.wibki.com/bibis https://www.slidebatch.com/default/batches/greens https://tefter.io/bookmarks/403053