Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Paris invite l'assassin présumé de Thomas Sankara

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2008 12:46    Sujet du message: Paris invite l'assassin présumé de Thomas Sankara Répondre en citant

Communiqué de Survie, le 11 juin 2008

*Quelques jours après avoir reçu la Légion d'Honneur, le chef de la
sécurité présidentielle du président burkinabé Blaise Compaoré a
participé à Paris, aux frais du contribuable français, à un forum sur le
thème « Stabilité et développement en Afrique. » Un exemple de plus,
qu’en Françafrique, le coup d’Etat est synonyme de stabilité.*

La 8ème session de l’Institut des hautes études de défense nationale sur
le continent africain (FICA) s'est tenue à Paris, à l’Ecole militaire,
du mercredi 30 mai au dimanche 8 juin. Soixante quinze auditeurs de la
plupart des pays du continent africain ont participé à ces travaux sur
le thème de « Stabilité et développement en Afrique : quelles synergies
en matière de coopération ? ».
Parmi ces participants, on a noté la présence du colonel major burkinabé
Gilbert Diendjéré, chef d'Etat-major du régiment de la sécurité
présidentielle du président Blaise Compaoré, arrivé au pouvoir à la
faveur de l’assassinat de Thomas Sankara, alors chef de l’Etat burkinabé.
Le Colonel major Gilbert Diendjéré était l’officier conduisant
l'escadron qui a renversé le président Thomas Sankara dans un bain de
sang l’après-midi du 15 octobre 1987.
Cela n'a pas empêché le directeur de la coopération militaire et de
défense du ministère des Affaires étrangères et européennes, le général
Emmanuel Beth, de l'élever au rang de chevalier de l'Ordre national de
la légion d'honneur française, le 15 mai dernier.

Après la remise de la plus haute décoration française, l'invitation de
Gilbert Diendjéré à Paris, aux frais du contribuable français, est à la
fois un scandale et une provocation à l'égard de la veuve et des enfants
de Thomas Sankara qui attendent toujours que l’on juge ses assassins.
C'est une insulte à l'ensemble des Burkinabé qui, après avoir commémoré
massivement, en 2007, les 20 ans de cet assassinat, maintiennent depuis
des mois une forte mobilisation « contre la vie chère » mais aussi et
surtout contre l'impunité dont jouissent les membres et proches d’un
pouvoir, dont l'affaire Thomas Sankara demeure le crime fondateur.

Après l’admission scandaleuse du Burkina Faso de Blaise Compaoré à la
Commission des droits de l’Homme de l’ONU, qui semble se satisfaire de
minuscules progrès dans l’instruction du dossier judiciaire Sankara, ces
honneurs faits à Gilbert Diendjéré constituent un déni de justice et une
prime à l'impunité.

*Survie déplore que la France privilégie en Afrique, encore et toujours,
la stabilité par la force et l’impunité. *
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
innsa
Grioonaute


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 99

MessagePosté le: Mer 11 Juin 2008 17:33    Sujet du message: Répondre en citant

Rien a dire : ca fait des années que les politiques et grands patrons se foutent de nous : ca va pas changer. Il s’agit de messages a destination de la population. Pas des hommes politiques africains ou des journalistes.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Noogo
Grioonaute


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 7

MessagePosté le: Jeu 12 Juin 2008 01:09    Sujet du message: Vous voulez connaître l'assassin de Thomas Sankara ? Répondre en citant

Un journaliste français témoigne
La mauvaise conscience
d'un confrère français

"Médias et pouvoirs : l'indépendance des médias au XXIè siècle, regards croisés Nord-Sud", c'est le thème d'une conférence-débat organisée à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar dans le cadre des activités du prix Albert Londres. Devant près d'un millier d'étudiants et de scolaires, un confrère de L'Expansion a fait la confession suivante : " J'ai le sentiment qu'on m'a utilisé pour assassiner Thomas Sankara." Quand Guy Penne vous appelle pour, dit-il, vous filer un tuyau et que par la suite, il vous met en contact avec un responsable des services secrets qui vous oriente sur le Burkina où, dit-il, il s'y passe des choses intéressantes journalistiquement parlant, il y a de quoi emballer un journaliste reporter par vocation très friand des affaires croustillantes. Et voilà notre journaliste qui débarque à Ouagadougou, enquête sur la réalité de la révolution burkinabè faite de goulags, de répressions contre les opposants etc. De retour dans sa douce France, il balance dans le Figaro (il évoluait à l'époque au sein de ce canard) un papier incendiaire contre la révolution burkinabè et son dirigeant. Deux semaines après, le chef de la révolution burkinabè qu'il a vilipendé dans son journal est assassiné. Que ne fut pas la colère de notre confrère qui a tout de suite compris pourquoi on a mis tant de zèle à lui filer des tuyaux alors que d'ordinaire, les journalistes peinent à arracher des informations. A Dakar, il a donc décidé de soulager sa conscience en expliquant comment les journalistes pouvaient comme lui être victime de manipulations.

Source : http://www.evenement-bf.net/pages/lucarne_140.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group