Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Qui arrêtera la françafrique?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
sidesma
Grioonaute 1


Inscrit le: 21 Avr 2005
Messages: 211
Localisation: rennes

MessagePosté le: Jeu 03 Sep 2009 18:15    Sujet du message: Qui arrêtera la françafrique? Répondre en citant

Bernard cul-chner , ce morpion trafiqué demande aux gabonais d'accepter les résultats que lui et sa bande de cafards ont trafiqués!

Ce menteur de Sarkozy prétendait que la france n'a pas de favori , et pourtant, son conseiller robert bourgi a affirmé que son candidat préferé était ali bongo.

La françafrique a encore frappé, au gabon, dans ce petit pays d'afrique centrale.La françafrique a falsifié les résultas des élections, pour continuer le pillage du gabon.La population va vivre la misère pendant longtemps encore, car
le fils-bidon de bongo, aux allures d'hippopotame va continuer le sale et misérable boulot de son Machiavélique et filou père!
la population gabonaise a été volée, trichée, trompée, mentie, manipulée, et humiliée encore une fois de plus!


Qui peut donc arrêter la françafrique,
Cette salissure, cet gros tas d'immondice, ce vomi, ce gang de crapules êtres humains sans scrupules,qui gangrène l'afrique?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Skank
Bon posteur


Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 532

MessagePosté le: Jeu 03 Sep 2009 19:58    Sujet du message: Re: Qui arrêtera la françafrique? Répondre en citant

sidesma a écrit:
Bernard cul-chner , ce morpion trafiqué demande aux gabonais d'accepter les résultats que lui et sa bande de cafards ont trafiqués!

Ce menteur de Sarkozy prétendait que la france n'a pas de favori , et pourtant, son conseiller robert bourgi a affirmé que son candidat préferé était ali bongo.

La françafrique a encore frappé, au gabon, dans ce petit pays d'afrique centrale.La françafrique a falsifié les résultas des élections, pour continuer le pillage du gabon.La population va vivre la misère pendant longtemps encore, car
le fils-bidon de bongo, aux allures d'hippopotame va continuer le sale et misérable boulot de son Machiavélique et filou père!
la population gabonaise a été volée, trichée, trompée, mentie, manipulée, et humiliée encore une fois de plus!


Qui peut donc arrêter la françafrique,
Cette salissure, cet gros tas d'immondice, ce vomi, ce gang de crapules êtres humains sans scrupules,qui gangrène l'afrique?


Au Gabon, les gabonais avant tout. Ils doivent nettoyer donc leur pays.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chikita
Grioonaute


Inscrit le: 14 Aoû 2006
Messages: 45

MessagePosté le: Jeu 03 Sep 2009 20:01    Sujet du message: Les Africains Répondre en citant

Qui peut arrêter la françafrique? : Les africains et personne d'autre.
_________________
"Tant que les lions n’auront pas leur propre historien, les histoires de chasse continueront a glorifier le chasseur". Proverbe africain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jos
Grioonaute


Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 92

MessagePosté le: Jeu 03 Sep 2009 21:37    Sujet du message: Répondre en citant

qui est resté au pouvoir 41 ans ? Bongo
qui a pillé ? BOngo
quelle dynastie s'installe ? les Bongo !!!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sidesma
Grioonaute 1


Inscrit le: 21 Avr 2005
Messages: 211
Localisation: rennes

MessagePosté le: Jeu 03 Sep 2009 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

Jos a écrit:
qui est resté au pouvoir 41 ans ? Bongo
qui a pillé ? BOngo
quelle dynastie s'installe ? les Bongo !!!!


Ok, je suis d'accord avec toi, mais bongo, n'est pas un africain, c'est un françafricain,tout comme sassou nguessou, biya, faure eyadema,chirac, giscard d'estaing, robert bourgi, joyandet, sarkozy, bolloré, et tous ces autres dirigeants d'entreprises françaises basées en afrique et tout comme beaucoup d'hommes politiques de france, de gauche ou de droite!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Benny Da B'
Super Posteur


Inscrit le: 12 Oct 2005
Messages: 1346
Localisation: Abidjan / Ouagadougou / Bruxelles / Paris / Tours

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 09:55    Sujet du message: Répondre en citant

Qui arrêtera la Francafrique ?

Une chose est sure au moins, c'est que cela ne sera pas les Français.

Une autre chose est sure aussi, c'est que cela ne sera pas en venant se rouler dans la poussière, ivre de rage et de colère, sur Grioo, à chaque soubresauts du village Franco-Africain que quoi que ce soit avancera.

Quand nous aurons compris que la Francafrique n'est qu'un système comme les autres (à l'échelle du monde) de défense de ses intérets de la part de la France et qu'à ce titre la SEULE réponse EFFICACE est la mise en place d'un AUTRE SYSTEME, africain, de défense de nos intérêts, alors peut être nous avancerons.

Mais en l'occurence, la reprise du credo BO-BO Parisien sur la vilenie de la Francafrique ! Oooh que c'est pas bô ! Ooooh qu'ils sont méchants !

OK. On se connait les gars. Ca aide à "pécho" dans les soirées étudiantes d'avoir l'air d'un rebelle. Mais au delà de çà. Merci. On me la fait plus.

En outre, c'est certainement pas en SUCANT LE SANG des Africains, comme n'importe quel autres blancs, de Rennes, Toulouse, Marseille, Lille ou etc...qu'on peut se permettre de venir "crier sa haine". C'est tout simplement là encore du "touchage de nouille" voir du foutage de G . . .

J'INSISTE. Tant que nous nous laisserons bercer par l'illusion de croire qu'on luttera contre la Fancafrique avec des bons sentiments => Alors, NOUS NE FERONS QUE l'ENGRAISSER en réalité !

L'Afrique n'est aujourd'hui qu'un pion, sur l'échiquier international, qu'essaie de se prendre la chine, la france, les usa, etc....A ne pas vouloir voir çà, on prend le risque de foncer dans le mur en voulant "lutter contre la francafrique".

La Francafrique n'est en rien si spécifique. Elle est système, organisé et efficace, mais soyez rassuré que n'importe quelle ancienne colonie soviétique du Caucase vit encore aujourd'hui la même chose, voir bien pire (demandez au georgien) que ce que l'Afrique vit.

Il faut donc débarrasser notre reflexion de ce sentimentalisme et créer pragmatiquement les rapports de forces qui nous arrangent i.e. qui servent nos intérets.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m@st@ @ce
Grioonaute


Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 40

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 10:27    Sujet du message: Répondre en citant

Après ce qui s'est passé au Congo-Brazza et actuellement au Gabon, en plein 21 ème siècle...je pense que seule l'action peut freiner la françafrique.
On doit arrêter des blaguer et suivre le chemin des corses, des basques, des irakiens et des afghans...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Skank
Bon posteur


Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 532

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 10:41    Sujet du message: Répondre en citant

m@st@ @ce a écrit:
Après ce qui s'est passé au Congo-Brazza et actuellement au Gabon, en plein 21 ème siècle...je pense que seule l'action peut freiner la françafrique.
On doit arrêter des blaguer et suivre le chemin des corses, des basques, des irakiens et des afghans...


Tu m'as oté le mot... Il faut mettre le feu pour purifier la terre africaine souillée depuis longtemps.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
khoufou
Grioonaute


Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 60

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 12:55    Sujet du message: Répondre en citant

La Françafrique n'est pas le vrai problème.
La France n'est pas le seul pays à piller l'Afrique, il y a les autres pays européens, les USA et la Chine.
Si c'était pas la Françafrique qui serait au Gabon ce serait un autre de ces pays là.
Ne comptez pas sur moi pour me plaindre de la "méchante françafrique" ou pour dire qu'avec Jesus Obama les choses vont changer.

Le vrai problème c'est l'Afrique qui est trop vulnérable,n'importe quel prédateur vient faire ce qu'il veut, pourquoi ils arreteraient?
Il faudrait une Afrique forte qui soit capable de défendre ses interets, de parler d'une seule voie,je pense que le Panafricanisme est la seule voie de salut.
L'Afrique n'est pas unie et sans unité je pense qu'on arrivera à rien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jos
Grioonaute


Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 92

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 14:20    Sujet du message: Répondre en citant

khoufou a écrit:
La Françafrique n'est pas le vrai problème.
La France n'est pas le seul pays à piller l'Afrique, il y a les autres pays européens, les USA et la Chine.
Si c'était pas la Françafrique qui serait au Gabon ce serait un autre de ces pays là.
Ne comptez pas sur moi pour me plaindre de la "méchante françafrique" ou pour dire qu'avec Jesus Obama les choses vont changer.

Le vrai problème c'est l'Afrique qui est trop vulnérable,n'importe quel prédateur vient faire ce qu'il veut, pourquoi ils arreteraient?
Il faudrait une Afrique forte qui soit capable de défendre ses interets, de parler d'une seule voie,je pense que le Panafricanisme est la seule voie de salut.
L'Afrique n'est pas unie et sans unité je pense qu'on arrivera à rien.


entièrement ok !!
se caher derrière la françafrique c'est l'arme de ceux qui gueulent bien au chaud en Europe !!
vous avez entendu des chefs africains faire des commentaires sur ce qu'il se passe en ce moment ?
oui moi , j'ai entendu Gbagbo etre le 1er à féliciter Bongo !!
et kaddhafi ? son show d'anniversaire n'est pas encore fini ? il est trop occupé ? c'est pas lui qui voulait les etats unis d'afrique ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
m@st@ @ce
Grioonaute


Inscrit le: 03 Mar 2007
Messages: 40

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 14:38    Sujet du message: Répondre en citant

khoufou a écrit:
La Françafrique n'est pas le vrai problème.
La France n'est pas le seul pays à piller l'Afrique, il y a les autres pays européens, les USA et la Chine.
Si c'était pas la Françafrique qui serait au Gabon ce serait un autre de ces pays là.
Ne comptez pas sur moi pour me plaindre de la "méchante françafrique" ou pour dire qu'avec Jesus Obama les choses vont changer.

Le vrai problème c'est l'Afrique qui est trop vulnérable,n'importe quel prédateur vient faire ce qu'il veut, pourquoi ils arreteraient?
Il faudrait une Afrique forte qui soit capable de défendre ses interets, de parler d'une seule voie,je pense que le Panafricanisme est la seule voie de salut.
L'Afrique n'est pas unie et sans unité je pense qu'on arrivera à rien.


Le topic parle de la françafrique...de plus tout ce qui est valable pour cette dernière l'est aussi pour tous les autres vautours occidentaux ou orientaux.Penses-tu que le panafricanisme arrange ces pillards de tout bord...?Moi je pense que non donc on doit les bouter hors "by any means necessary" et ensuite batir le panafricanisme...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
khoufou
Grioonaute


Inscrit le: 10 Juil 2006
Messages: 60

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 17:27    Sujet du message: Répondre en citant

m@st@ @ce a écrit:
khoufou a écrit:
La Françafrique n'est pas le vrai problème.
La France n'est pas le seul pays à piller l'Afrique, il y a les autres pays européens, les USA et la Chine.
Si c'était pas la Françafrique qui serait au Gabon ce serait un autre de ces pays là.
Ne comptez pas sur moi pour me plaindre de la "méchante françafrique" ou pour dire qu'avec Jesus Obama les choses vont changer.

Le vrai problème c'est l'Afrique qui est trop vulnérable,n'importe quel prédateur vient faire ce qu'il veut, pourquoi ils arreteraient?
Il faudrait une Afrique forte qui soit capable de défendre ses interets, de parler d'une seule voie,je pense que le Panafricanisme est la seule voie de salut.
L'Afrique n'est pas unie et sans unité je pense qu'on arrivera à rien.


Le topic parle de la françafrique...de plus tout ce qui est valable pour cette dernière l'est aussi pour tous les autres vautours occidentaux ou orientaux.Penses-tu que le panafricanisme arrange ces pillards de tout bord...?Moi je pense que non donc on doit les bouter hors "by any means necessary" et ensuite batir le panafricanisme...


Et comment tu veux les mettre dehors?
Les pays africains tout seuls ne peuvent rien faire.Les occidentaux s'unissent quand ils ont des interets communs. Quand les USA font la guerre en Irak et en Afghanistan,leurs alliés avec l'OTAN font la guerre avec eux, quand un pays membre de l'OTAN est attaqué leurs alliés viennent les aider.
L'Europe a créé l'UE pour qu'il n'y ait plus de guerre entre eux.
Il faudrait une force africaine commune, quand un pays africain est attaqué,les pays alliés viennent l'aider.Il y a l'Union Africaine mais c'est pas encore efficace.
Par exemple un pays qui veut rentrer dans l'UA devrait limiter son nombre de mandats présidentiels pour éviter les monarchies comme au Gabon. Ca reste utopique pour l'instant mais pour moi le panafricanisme est la seule solution.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 18:21    Sujet du message: Répondre en citant

Bon beh apparement c'est tous les mêmes!!!



Le gabon est une banlieue de la diversité française Shocked

80% des investissements locaux!!!!! Shocked
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Ven 04 Sep 2009 20:26    Sujet du message: Répondre en citant

WILDCAT a écrit:




Le gabon est une banlieue de la diversité française Shocked

80% des investissements locaux!!!!! Shocked
Laughing l'un des commentateurs dit le plus froidement du monde d'Ali Bongo :il ne parle donc aucune langue locale du Gabon, il a fait la moitié de sa vie en France et est déconnecté de la vie sociale du Gabon... Mouais on est tenté de reconnaître péniblement qu'au moins sur ce terrain, le père en quelques sortes était mieux que cette étrange créature dont la seule qualité (?!) soit le fait d'être né !
Pauvres Gabonais ça va de mal en pis là ?!
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bwana K.
Grioonaute


Inscrit le: 15 Juil 2006
Messages: 78

MessagePosté le: Sam 05 Sep 2009 10:15    Sujet du message: La tentation terroriste.... Répondre en citant

Tout d'abord, il faut réellement savoir de quoi on parle. La françafrique n'est pas la moindre des choses. Un ministre français, Jean-Marie Bockel, a récemment tenté de jouer les troubles-fêtes. On a vu ce que ça lui a coûté.

Skank a écrit:
m@st@ @ce a écrit:
Après ce qui s'est passé au Congo-Brazza et actuellement au Gabon, en plein 21 ème siècle...je pense que seule l'action peut freiner la françafrique.
On doit arrêter des blaguer et suivre le chemin des corses, des basques, des irakiens et des afghans...


Tu m'as oté le mot... Il faut mettre le feu pour purifier la terre africaine souillée depuis longtemps.

Skank et m@st@ @ce votre attitude est tout à fait légitime. Depuis le début du topic, je dois avouer que c'est la seule proposition imprégnée de pragmatisme. On peut comprendre qu'après des siècles de prédation française, certains ne voient d'autres voies de sorties que le terrorisme. Cependant, je tiens à vous interpeller sur deux aspects assez importants. D'abord, l'entreprise terroriste ne saurait ignorer le rôle de l'opinion publique. Car en effet, les décisions des gouvernements occidentaux en tiennent énormément compte. C'est pourquoi, les dirigeants occidentaux ne lésinent pas dans les moyens lorsqu'il s'agit de manipuler l'opinion du peuple. Avant d'envisager sérieusement une campagne terroriste efficace, il convient d'établir les bases idéologiques solides pour soutenir cette lutte de manière à ce qu'elle ne soit pas considérée comme un énième conflit armé intra-africain. Ensuite, se pose la question de l'affrontement à proprement parler. Pour cela il est nécessaire d'évaluer les forces en présence. Vous avez d'un côté, un peuple Africain affamé, malade et peu instruit et de l'autre un empire néo-colonial français d'héritage séculaire. Si dans les fables bibliques, le petit David vainquit le géant Goliath, la réalité est tout autre pour les peuples opprimés. Le principal ennemi est le temps qui passe. Les luttes terroristes finissent généralement par s'essouffler avec le temps affaiblies par des divisions internes et la perte de la vision initiale du projet. L'histoire du Sinn Fein en Irlande est éloquent!

Pour rebondir sur ce que mentionne Khoufou, j'enfonce une porte ouverte en affirmant que la Françafrique n'est en fait que le sommet du iceberg. Si elle tombe, elle sera probablement remplacée par la ChinDiaFrique, entendez l'hégémonie de la Chine et de l'Inde réunies, sur l'Afrique. Comme le journaliste de la vidéo d'I-Télé l'évoque rapidement, l'influence maçonnique pèse de tout son poids dans les réseaux françafricains. A quelles obédiences appartiennent les élites africaines? Quels sont les intérêts de ces obédiences? Pour reprendre encore Khoufou, je demanderai si dans ces structures et organisations occultes l'Afrique parle à l'unisson? Comment les africains peuvent-ils s'organiser indépendamment des hégémonies impérialiste? Le problème de fond qui se pose est la manière dont l'Africain ou plus généralement le Kamo-nubien, conçoit sa place dans ce monde. N'a-t-il donc rien de si singulier pour lequel il serait prêt à donner sa vie? Tout en reconnaissant que depuis longtemps de nombreux érudits ont réfléchi sur la question de l'identité Africaine, je pense en toute modestie que le kamo-nubisme pourrait être une voie pour sortir de la françafrique. Je suis convaincu que ce dont Kamita (Afrique) a besoin ce sont des dirigeants qui soient prêts à donner leur vie pour leur peuple! Comment des dirigeants formatés par de civilisations violatrices de nos intérêts peuvent-ils honorer Kamita ? Le peuple Kamo-nubien réclame une vision kamo-nubiste pour défendre les intérêts kamo-nubiques! Ce qu'il manque à Kamita c'est une idéologie forte enracinée dans nos valeurs séculaires. Bien sûr, il y a eu les idéologies de la négritude ou encore du panafricanisme mais aucune d'entre elles n'est parvenu à libérer l'Afrique de ses vieux démons. L'entreprise esclavagiste et coloniale, Arabe et Occidentale, a certes laissé des traces indélébiles. Cependant, je ne vois pas de réussite pérenne sans une réelle ré-appropriation de notre civilisation. Oui, rien que ça!

_________________


Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sang froid
Grioonaute 1


Inscrit le: 18 Juin 2006
Messages: 203

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 11:48    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
Laughing l'un des commentateurs dit le plus froidement du monde d'Ali Bongo :il ne parle donc aucune langue locale du Gabon, il a fait la moitié de sa vie en France et est déconnecté de la vie sociale du Gabon... Mouais on est tenté de reconnaître péniblement qu'au moins sur ce terrain, le père en quelques sortes était mieux que cette étrange créature dont la seule qualité (?!) soit le fait d'être né !Pauvres Gabonais ça va de mal en pis là ?!


Ce n'est pas sa seule qualité Gnata, il sait faire de la musique aussi






C'était avant qu'Alain ne devienne Ali. Déjà il se présentait comme "un tout nouvel homme"

http://northexchangefunkysoul.blogspot.com/2009/03/alain-bongo-1977-brand-new-man.html
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Dim 06 Sep 2009 12:12    Sujet du message: Répondre en citant

sang froid a écrit:
Gnata a écrit:
Laughing l'un des commentateurs dit le plus froidement du monde d'Ali Bongo :il ne parle donc aucune langue locale du Gabon, il a fait la moitié de sa vie en France et est déconnecté de la vie sociale du Gabon... Mouais on est tenté de reconnaître péniblement qu'au moins sur ce terrain, le père en quelques sortes était mieux que cette étrange créature dont la seule qualité (?!) soit le fait d'être né !Pauvres Gabonais ça va de mal en pis là ?!


Ce n'est pas sa seule qualité Gnata, il sait faire de la musique aussi






C'était avant qu'Alain ne devienne Ali. Déjà il se présentait comme "un tout nouvel homme"

http://northexchangefunkysoul.blogspot.com/2009/03/alain-bongo-1977-brand-new-man.html


A BRAND NEW MAN WITH OLD SCHOOL PRACTISE!!!! Rolling Eyes
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chikita
Grioonaute


Inscrit le: 14 Aoû 2006
Messages: 45

MessagePosté le: Mer 09 Sep 2009 15:57    Sujet du message: Pourquoi pas une action à l'échelle du Continent? Répondre en citant

Pourquoi est-ce qu'en ce moment, par soutien au peuple Gabonais, les citoyens des autres pays africains ne s'en prennent pas eux aussi aux intérêts français dans leur pays?
Pourquoi n'envisage t-on jamais une action concertée et généralisée?

On sait tous l'implication de la France dans ce qui se passe en ce moment au Gabon. Il y a bien évidemment d'autres vautours comme les Chinois, les Britaniques et les Américains qu'il faudra ouster au moment opportun mais en ce moment c'est la France qui est sur le "hot seat".

Pourquoi ne pas saisir cette opportunité et envoyer un message clair et sans équivoque à la France: que la jeunesse africaine est consciente des manipulations qui nuisent à son avenir et qu'elle est prête à tout pour revendiquer sa liberté?

Je crois qu'à un moment donné il faudrait qu'on n'arrête de se voiler la face: si on veut vraiment une révolution africaine, une vraie indépendance, il faudra accepter que du sang coule! Ca ne se passera jamais dans la paix. L'indépendance s'arrache, elle ne se donne pas.
_________________
"Tant que les lions n’auront pas leur propre historien, les histoires de chasse continueront a glorifier le chasseur". Proverbe africain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jos
Grioonaute


Inscrit le: 02 Mar 2009
Messages: 92

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 14:01    Sujet du message: Re: Pourquoi pas une action à l'échelle du Continent? Répondre en citant

[quote="chikita"]Pourquoi est-ce qu'en ce moment, par soutien au peuple Gabonais, les citoyens des autres pays africains ne s'en prennent pas eux aussi aux intérêts français dans leur pays?
Pourquoi n'envisage t-on jamais une action concertée et généralisée?


quote]

parceque les nations africaines ne sont pas unies !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bwana K.
Grioonaute


Inscrit le: 15 Juil 2006
Messages: 78

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 19:16    Sujet du message: Re: Pourquoi pas une action à l'échelle du Continent? Répondre en citant

chikita a écrit:
Pourquoi est-ce qu'en ce moment, par soutien au peuple Gabonais, les citoyens des autres pays africains ne s'en prennent pas eux aussi aux intérêts français dans leur pays?
Pourquoi n'envisage t-on jamais une action concertée et généralisée?

On sait tous l'implication de la France dans ce qui se passe en ce moment au Gabon. Il y a bien évidemment d'autres vautours comme les Chinois, les Britaniques et les Américains qu'il faudra ouster au moment opportun mais en ce moment c'est la France qui est sur le "hot seat".

Pourquoi ne pas saisir cette opportunité et envoyer un message clair et sans équivoque à la France: que la jeunesse africaine est consciente des manipulations qui nuisent à son avenir et qu'elle est prête à tout pour revendiquer sa liberté?

Je crois qu'à un moment donné il faudrait qu'on n'arrête de se voiler la face: si on veut vraiment une révolution africaine, une vraie indépendance, il faudra accepter que du sang coule! Ca ne se passera jamais dans la paix. L'indépendance s'arrache, elle ne se donne pas.


Je ne sais pas si tu ne le fais pas sciemment ou si tu cherches à susciter uniquement une réaction de notre part mais ta question témoigne d'une méconnaissance des réalités africaines. Ne sais-tu pas qu'en Afrique aujourd'hui encore des gens s'entretuent parce qu'ils ont des formes de nez différentes? (cf Rwanda)



Pour ce qui est du manque d'action contre la françafrique permets moi de te rappeler que le peuple ivoirien avait redressé la tête il y a quelques temps. Donc il est faux de sous-entendre que les africains restent les bras croisés.

Sinon continue à haranguer les foules. Mais je t'assure que sur grioo, la plupart ne se préoccupe que de leur petit confort en occident souvent dans les bras d'une blanche ou d'un blanc, alors ils te diront si tu veux faire couler du sang commence par montrer l'exemple en allant toi-même en Afrique menacer les intérêts français et faire couler ton propre sang.
Voilà de quoi décourager les candidats au terrorisme anti-francafricain:


Voilà pourquoi, je pense que si actions violentes il y a, elles ne doivent pas être menées en Afrique mais plutôt en France contre des cibles non-civiles afin de sensibiliser l'opinion publique en France sur l'impérialisme de son gouvernement dans notre continent. Les dirigeants français veulent prendre notre peuple en otage en hypothéquant leur avenir par le soutien sans vergogne aux oligarques corrompus? Nous aussi prenons le peuple français en otage par des action ultra-violentes visant les intérêts français sur son propre sol.

Sinon un chic type, Bruno Ben Moubamba, se bat pour la fin de cette hégémonie française. A noter la piètre prestation de marie roger biloa qui va jusqu'à se faire l'avocate du diable dans le lien ci-dessous!?...

http://www.france24.com/fr/20090507-ledebat-argent-sale-fran%C3%A7afrique-2


C'est vraiment dommage de conster que ce Moubamba aussi a succombé aux charmes de la chair blanche. On dirait qu'il veut imposer au Gabon et à l'Afrique entière une énieme première dame leucoderme. Je ne pense pas que ce soit ce dont nous avons réellement besoin en ce moment. Ce Moubamba me rappelle un peu Léopold Senghor avec sont ton livresque et son amour de pour les femmes leucodermes. Il ne m'inspire pas entièrement confiance. Serait-il un joker des franc-maçons?



N'y-t-il aucune femme Kamo-nubienne assez bien pour notre érudit d'universitaire?
Je pense qu'il ne faut pas négliger le rôle jouer par la franc maçonnerie dans cette affaire.

_________________


Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits


Dernière édition par Bwana K. le Dim 13 Sep 2009 20:03; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Sam 12 Sep 2009 06:06    Sujet du message: Répondre en citant



TOUT SIMPLEMENT! Idea
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
afrobeat
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Aoû 2007
Messages: 312

MessagePosté le: Sam 12 Sep 2009 09:55    Sujet du message: Répondre en citant

WILDCAT a écrit:


TOUT SIMPLEMENT! Idea


Hum ce dessin est tout simplement le prototype d'analyse simpliste que les gens développent sur la question africaine.Beaucoup refusent par paresse d'aller voir en profondeur les causes du malaise africain. Au lieu de voir le problème dans toute sa globalité et sa complexité on préfère créer de la confusion et même de la diversion avec des dessins qui ne veulent rien dire comme celui-ci, mettant en arrière plan les questions de fond tout en évitant d'y toucher.

Ce dessin n'est qu'une tentative de diversion parmi tant d'autres, dont le but est justement d'éviter de se poser les vraies questions, mais plutôt se distraire dans les questions periphériques.La conséquence est donc que finalement les gens ne comprennent rien et comme ils ne comprennent pas, ils sont dans l'incapacité d'apporter les réponses adéquates, on se retrouve donc dans une sorte d'impasse!!
_________________
www.afromantara.com
Produits de beauté Afro!

Fela Anikulapo Kuti - Sorrow tears and blood
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bwana K.
Grioonaute


Inscrit le: 15 Juil 2006
Messages: 78

MessagePosté le: Dim 13 Sep 2009 18:19    Sujet du message: La franc-maçonnerie et la françafrique Répondre en citant

afrobeat a écrit:
WILDCAT a écrit:


TOUT SIMPLEMENT! Idea


Hum ce dessin est tout simplement le prototype d'analyse simpliste que les gens développent sur la question africaine.Beaucoup refusent par paresse d'aller voir en profondeur les causes du malaise africain. Au lieu de voir le problème dans toute sa globalité et sa complexité on préfère créer de la confusion et même de la diversion avec des dessins qui ne veulent rien dire comme celui-ci, mettant en arrière plan les questions de fond tout en évitant d'y toucher.

Ce dessin n'est qu'une tentative de diversion parmi tant d'autres, dont le but est justement d'éviter de se poser les vraies questions, mais plutôt se distraire dans les questions periphériques.La conséquence est donc que finalement les gens ne comprennent rien et comme ils ne comprennent pas, ils sont dans l'incapacité d'apporter les réponses adéquates, on se retrouve donc dans une sorte d'impasse!!

afrobeat, tes interventions sont trop rares mais toujours justes. Pour ceux intéressés par la complexité du problème françafricain, je me permets de relayer ici un article très instructif publié sur afrikara il y a quelques année. L'auteur, Agni Blé, démontre l'implication de la franc-maçonnerie dans l'ascension des dictateurs africains. Bonne lecture.

Faut-il être franc maçon pour être Président en Afrique ?
(06/10/2005)


Bongo, Biya, Sassou Nguesso, Idriss Deby, et tout récemment Bozizé sont de notoriété publique de ces présidents africains qui en nombre croissant sont affiliés à une loge maçonnique française...
Par Agni Blé

Bien que la question soit rarement évoquée par les élites africaines comme il se devrait de toutes tendances sociales ou politiques lourdes questionnant l’existence collective, et pour cause, les populations africaines ont enregistré le pli maçonnique des hautes sphères et en débattent à mots plus ou mois couverts. Une presse minoritaire, quelques fora de discussions, des petites gens et citoyens en dehors du microcosme lumineux assimilent désormais à une mafia internationale cette fraternité qui représente, sur son expérience africaine un crime et une forme de protection criminelle au bénéfice des agents pathogènes des sociétés africaines contemporaines. Ce sentiment collectif monte dans les couches sociales intermédiaires, en alimentant la propension à la corruption « puisque ça ne marche que comme cela » et les fantasmes politiques jusqu’à une hostilité avouée à « la secte maçonnique ».

L’initiation récente du président Bozizé par son frère aîné Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville a alimenté quelques pages de journaux en Centrafrique et dans l’espace francophone, et désormais même les profanes pourraient avoir les détails de cette « affaire », c’est dire le degré de publicité des recrutements, adhésions et de la présence maçonnique en Afrique noire francophone.
Une concurrence vive aurait d’ailleurs à cet égard opposé les voisins et frères maçons Bongo et Sassou Nguesso pour l’affiliation à leurs loges respectives. Le président gabonais, initié à l’origine au Grand Orient de France [GO] serait passé à la GLN, avant de créer sa propre loge en 1975, le Grand Rite Equatorial récemment baptisé Grand Rite Symbolique. Quant au président Sassou, lui aussi issu de la GLN, il a également créé sa propre obédience comme son homologue et beau-fils gabonais. La création d’une loge nationale requiert le parrainage d’une loge à l’étranger, dans le cas des pays d’Afrique noire ex colonies francophones, la tutelle est généralement française... Françafricaine.

En effet la franc-maçonnerie française s’installe en Afrique en 1781 à Saint Louis, elle recrute essentiellement dans les milieux de colons, militaires, fonctionnaires, administrateurs blancs. Impliquée dans le processus de décolonisation, elle va essaimer dans le reste de l’Afrique jusqu’à prendre dans les année 90 une stature quasi officielle de passage obligé pour tous les hommes politiques et élites économiques, sociales, médias des pays d’Afrique noire. L’Afrique centrale en est une illustration parfaite, une espèce de colonie maçonnique.

Le Cameroun, malgré semble t-il la discrétion de son président, cité régulièrement comme franc-maçon est du point de vue de l’élite une Grande loge en lui-même, comptant environ une cinq centaine de frères. « Dans le gouvernement, je ne vois pas un seul ministre RDPC qui ne soit pas maçon », confiait un homme politique camerounais au journal français l’express [12/04/2004]. La tendance à l’initiation des hautes personnalités qui confine à l’embrigadement à intérêts réciproques est tout aussi patente au Congo Brazzaville ou Gabon où on évalue à peu près à 800 le nombre de maçons pour 1 millions d’habitants ! L’existence de loges nationales dirigées par des présidents de république, par ailleurs adeptes de plusieurs cultes traditionnels, renforce le processus de sélection des élites par le tamis maçonnique et le maillage resserré des sociétés.

La question posée par ces réseaux maçonniques offrant des protections internationales et démultipliant le potentiel d’accumulation [détournements astronomiques] individuel des élites africaines est cruciale. Et même si aucune personnalité ni structure citoyenne n’ose l’aborder, elle ne pourra pas indéfiniment être exclue du débat politique. Les affaires ELF, les cotisations faramineuses payées par les dignitaires africains sur deniers publics, la structure réseautique de cette fraternité est un appareil, un système huilé et redoutable de prédation africaine. Il n’y a pas de secteurs stratégiques, privatisation des grandes entreprises d’état, gestion des hydrocarbures, déterritorialisation des capitaux et gestion des fortunes des ploutocraties africaines, nominations, crimes françafricains, trucages des élections... qui échappent à l’influence de la franc-maçonnerie. Ce nom aujourd’hui évoque davantage les obscurantismes et prévarications africaines qu’autre chose, après avoir évoqué le colonialisme dont les avocats féroces, de « l’abolitionniste » Victor Schoelcher à Jules Ferry étaient des maçons convaincus !

Le réseau des réseaux, en connectant les présidences africaines, les élites africaines assujetties à leurs rituels, à leurs hiérarchies, à leur domination symbolique et spirituelle, crée des autoroutes de la prédation et du pillage de l’Afrique. Toujours sous les vernis défraîchis des Lumières, de l’élitisme, de la fraternité, de la tolérance, de l’universel, termes piégés que les moutons des démocratures gobent avec fierté et annônent machinalement, se passant se faisant pour cultivés... En mettant en relation des systèmes et réseaux internationaux où se retrouvent des experts en prédation, avocats et cadres juristes pour tripatouiller des constitutions, légaliser les pillages des ressources, consultants en communication pour éconduire les masses ou au moins faire circuler entre des mains choisies de colossales commissions et honoraires, la franc-maçonnerie, tout au moins cette partie de la franc-maçonnerie au cœur de la françafrique pose un problème démocratique, un problème de survie économique, un problème fondamental. Des questions similaires sont posées en France sur sa dimension exclusivement affairiste, sur la fin de son rôle idéologique historique, sur ses dérives mafieuses, sur sa culture du secret, meilleur abri pour les criminels en cols blancs.

Au nom de quelle raison supérieure les élites africaines seraient t-elles sélectionnées sur la base de leur appartenance à la franc-maçonnerie ? A partir du moment où la présence de frères dans les sphères du pouvoir est aussi prégnante que révélée au Cameroun, au Gabon, au Congo par exemple, le Tchad, le Togo, le Niger, le Burkina Faso sont tout aussi concernés, elle devient de fait une question publique sur laquelle un minimum de transparence est nécessaire.

La Franc-Maçonnerie contemporaine confirmera probablement le mépris racial que les humanistes européens ont toujours eu pour les Noirs et Africains, qu’il s’agisse de Voltaire plaidant l’inégalité des races, Renan leur hiérarchie, Hegel ne voyant en Afrique qu’un continent en dehors de mouvement historique incapable même de comprendre l’idée de Dieu, qu’il s’agisse de Ferry pontifiant sur le fait que les droits de l’homme n’avaient pas été inventé pour les nègres d’Afrique, et que dire encore de Hugo... Un tel mépris ne gêne pas les hautes sphères africaines qui s’accommodent volontiers de leur humiliation permanente, cela les grandit probablement en indice de fortunes privées indues. Qu’en est-il de la masse des peuples ?

Source : Afrikara


_________________


Le mensonge donne des fleurs mais pas de fruits
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tehuti
Grioonaute


Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 63

MessagePosté le: Sam 23 Avr 2011 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Françafrique: Après avoir installé le chaos en Côte d’Ivoire, La France recolonise le pays

Le 23 avril 2011

C’est clair. La France a créé le chaos en Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, elle procède à sa recolonisation. Le Plateau, le Manhattan ivoirien, cité des affaires, n’est plus que l’ombre de lui-même. Vitrine de la Côte d’Ivoire, cette commune est plongée dans un désordre total duquel il lui sera difficile de se relever. Tout a été pillé par les hommes que la France y a déversés. Cette cité est aujourd’hui à l’image de Bouaké, Korhogo, Man… Des villes pillées, ruinées par la rébellion. Aucun magasin ni supermarché n’est épargné, encore moins les bureaux de l’administration. Tout a été emporté par les pillards que le camp Ouattara qualifie d’anonymes. Alors que c’est le fait de ses combattants qui nous ont habitués à de telles scènes. « C’est incroyable ! Ça, ça ne peut pas être le fait de jeunes ivoiriens. Ils aiment tellement leur pays qu’ils ne peuvent pas agir ainsi. C’est le fait de gens venus d’ailleurs, qui font en sorte que la Côte d’Ivoire plonge… » , accuse un jeune cadre du Trésor, en colère, dont le bureau n’est pas épargné tout comme le parlement. Si les pilleurs étaient des partisans du Président Laurent Gbagbo, pourquoi s’en prendraient-ils à l’Assemblée nationale majoritairement aux mains de Lmp ? A la vérité, la France vient de réaliser son rêve : mettre la Côte d’Ivoire à genou. Le pays s’est retourné à l’Etat sauvage. Plus aucune structure, police, - aucune gendarmerie et autres services-, de l’Etat ne fonctionne. Ce sont les combattants à la gâchette facile que la France y a déversés, qui font la loi. Gare à celui qui les défie. Il prendra une décharge de plomb qui le fera taire à jamais. « Ils ont exécuté un voisin du quartier qui a refusé de leur remettre sa voiture. A qui le tour demain ?», a expliqué un habitant d’Angré, la peur au ventre. Et conscient de cela, Alassane a renforcé la démarche colonisatrice de la France, en lui confiant, (à la Licorne et à l’Onuci) officiellement, la sécurité du Port autonome d’Abidjan et de points stratégiques comme l’Aéroport. Un port que Paris guettait depuis longtemps comme outil de recolonisation. Aberration que l’on n’a pas encore constatée dans des pays comme le Bénin et le Togo. En Côte d’Ivoire, la France se comporte en territoire conquis, comme à la « belle » époque coloniale. C’est elle qui fait désormais la loi en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi la Licorne peut se permettre d’aller combattre à Yopougon, avec chars et autres armes lourdes, à la place de la rébellion. Leur prétexte, désarmer les résistants pro-Gbagbo. Alors qu’au même moment, les soldats français tolèrent les atrocités commises par les bandes armées venues du Nord. « La France est venue bombarder des civiles ici à Yopougon. Nous ne savons à qui nous plaindre. C’est difficile. C’est comme si nous ne sommes plus des hommes », confie un habitant du sous quartier Koweït, théâtre des bombardements de l’armée française. Aujourd’hui, le peuple ivoirien élève la voix et confie son sort au Ciel. Puisque la France, dans sa volonté colonisatrice, s’adonne à tout, même au pire des exactions, comme au temps jadis.

Source: http://www.ivoirebusiness.net/?q=node/3380
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
IB
Grioonaute régulier


Inscrit le: 08 Juin 2004
Messages: 317

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2011 11:59    Sujet du message: Répondre en citant

La FrançAfrique est morte, depuis la fin de la guerre froide. La France fait la guerre à Gbagbo, les Américains exploitent le pétrole, le cacao, le café, le gaz...qui représentent plus de 90% des richesses ivoiriennes? La France n'y ramasse que des miettes. Certains vont me parler de Bolloré et Bouygues. Ces dernières entreprises appartiennent aux fonds de pension américains, qui ont colonisé la Bourse de Paris et son CAC 40. Même la multinationale TOTAL est entre les mains des investisseurs américains, qui détiennent la majorité.

Au Tchad, la France combat les rebelles, en soutenant le dictateur Idriss déby, les Américains exploitent ici aussi le pétrole, le gaz...donc la FrançAfrique n'est qu'un théâtre d'ombres, qu'une caverne vide...Alassane Ouattara n'est pas l'Homme des Français, mais celui des Américains, du FMI, de la Banque Mondiale...le caniche Sarkozy travaille pour son maitre le déchet humain Barack Obama.
_________________
-Toute action ensemble pour nous Africains est un produit de la liberté!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 01:53    Sujet du message: Répondre en citant

IB a écrit:
La FrançAfrique est morte, depuis la fin de la guerre froide. La France fait la guerre à Gbagbo, les Américains exploitent le pétrole, le cacao, le café, le gaz...qui représentent plus de 90% des richesses ivoiriennes? La France n'y ramasse que des miettes. Certains vont me parler de Bolloré et Bouygues. Ces dernières entreprises appartiennent aux fonds de pension américains, qui ont colonisé la Bourse de Paris et son CAC 40. Même la multinationale TOTAL est entre les mains des investisseurs américains, qui détiennent la majorité.

Au Tchad, la France combat les rebelles, en soutenant le dictateur Idriss déby, les Américains exploitent ici aussi le pétrole, le gaz...donc la FrançAfrique n'est qu'un théâtre d'ombres, qu'une caverne vide...Alassane Ouattara n'est pas l'Homme des Français, mais celui des Américains, du FMI, de la Banque Mondiale...le caniche Sarkozy travaille pour son maitre le déchet humain Barack Obama.


+1.
Enfin, presque.
Mais ca va dans le bon sens.
Alors je me dis, si IB chantre d'une "françafrique vue partout" peut revoir sa copie devant la pertinence des faits, c'est que tout n'est peut-être pas perdu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 440

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 17:34    Sujet du message: Répondre en citant

Devinez de qui sont ces paroles que je rapporte (presque) telles quelles:

Citation:
Je suis le seul président en état perpétuel de grâce. L'usure du pouvoir ne s'applique pas à moi. C'est un phénomène spécial lié à ma personnalité, à mon charisme, car je ne suis pas un baratineur mais un homme d'action. Je me compare à John Maynard Keynes, mon maître en économie, car son économie est fondée sur l'enrichissement pour redistribuer les richesses. Mais je pense déjà à ma succession. Je regarde autour de moi. Il est difficile de trouver chez quelqu'un les qualités d'un homme d'état (comme moi). Mon successeur devra être intelligent, imaginatif, charismatique, mais surtout, populaire (comme moi). On ne peut pas nier le rôle des personnalités dans l'histoire.''
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olmeque
Bon posteur


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 668

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2011 22:07    Sujet du message: Répondre en citant

l'actuel sénégalais...
_________________
images2.jpg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group