Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Mario Balotelli: le prodige qui divise l'italie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Sports
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Sam 24 Avr 2010 07:23    Sujet du message: Mario Balotelli: le prodige qui divise l'italie Répondre en citant

Peut on etre noir, italien et jouer pour la squadra azzurra ?

Pour beaucoup d'italiens, c'est impossible de pas etre blanc et de jouer pour l'equipe nationale.
Mario Balotelli prodige italien d'origine ghaneenne de 19 ans, considere comme le plus gros talent italien des dernieres decennies, en fait aujourd'hui les frais. Il se fait tellement insulter partout ou il joue en italie meme par ses propres fans, qu'il en pique des crises comme dernierement dans un match de champion league contre le barcelone ou il s'est engueule avec les supporters de son equipe, certains l'ont meme agresse apres le match.

http://www.youtube.com/watch?v=rpB13X1RrJE
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 24 Avr 2010 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

encore te toujours les mêmes travers. On se focalise tellement sur les aspects raciaux qu'on en occulte tout le reste.

1 - la valeur actuelle du joueur
2 - le comportement du joueur

Il y a des racistes en Italie, beaucoup de joueurs d'ascendance africaine en ont souffert. Mais est ce que c'est cette frange qui est déterminante dans cette histoire qui nous intéresse ici?
Je réponds par la négative.
Balotelli est actuellement plutôt remplaçant à l'inter et joue pour l'instant en équipe d'Italie espoir, Marcello Lippi estimant qu'il n'a pas encore le niveau pour les A.
Il faut aussi signaler la présence dans l'équipe d'Italie espoir de 2 autres joueurs d'ascendance africaine Okaka et Ogbonna. Balotelli ne serait d'ailleurs pas le premier noir à porter le maillot de l'équipe d'Italie A, il y a eu Liverani.
Je regarde régulièrement les matchs de l'inter et à chaque fois je suis frappé par le comportement erratique de ce garçon. Lors du match Inter-Barça, il rentre en fin d'une rencontre hyper importante pour tenir le ballon. Il faut dire que c'est un prodige ce mec. Il rentre et il fait absolument n'importe quoi. A un moment il déclenche une frappe des 30 mètres alors que le jeu commande de temporiser. Forcément le public(son public) manifeste et le siffle. A la sortie il est pris à partie par Matterazzi, il jette son maillot et est obligé de faire des excuses par la suite. C'est ça Balotelli.
Un talent fou, une personnalité excessivement instable, un comportement d'enfant gâté. C'est tout ça qui caractérise Balotelli dans le foot italien. Le fait qu'il soit d'asendance ghanéenne est assez marginal en vérité.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 24 Avr 2010 21:07    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Je regarde régulièrement les matchs de l'inter et à chaque fois je suis frappé par le comportement erratique de ce garçon. Lors du match Inter-Barça, il rentre en fin d'une rencontre hyper importante pour tenir le ballon. Il faut dire que c'est un prodige ce mec.

Il rentre et il fait absolument n'importe quoi. A un moment il déclenche une frappe des 30 mètres alors que le jeu commande de temporiser. Forcément le public(son public) manifeste et le siffle. A la sortie il est pris à partie par Matterazzi, il jette son maillot et est obligé de faire des excuses par la suite. C'est ça Balotelli.
Un talent fou, une personnalité excessivement instable, un comportement d'enfant gâté. C'est tout ça qui caractérise Balotelli dans le foot italien. Le fait qu'il soit d'asendance ghanéenne est assez marginal en vérité.


Mouais, bien sûr pour toi le fait qu'il soit mélanoderme n'est pas plus important que le fait qu'il soit droitier... Venant de toi est-ce qu'il faut s'en étonner ?!
Parlant de son comportement érratique, Dr Degruy Leary (cf Post traumatic slave syndrome) disait que selon une recherche datant des années 1990 que le manque profond de respect envers les Africains-Américains était l'antécédent le plus probable de produire des actes d'autodestruction , de "anger" (le fait d'être constamment enervé), et de violence, c'est discutable comme verdict mais je suis sûr qu'elle n'est pas loin de la vérité !

Quel être humain normal peut se voir ainsi manquer profondement de respect non seulement par la quasi majorité des supporters des équipes adverses mais tout autant par ses propres supporters de manière aussi constante et avec une telle violence, sans en péter une coche ? Contrairement à toi je suis sûr lorsque Balotelli entend tous ces cris de singe il sait pour quelle raisons ça lui arrive, son jeu aussi approximatif soit-il n'est nullement en cause, à 19 ans, il est à 17 buts malgré les soi-disants "défauts" qu'on lui trouve !

Un talent qu'on gaspille à faire n'importe quoi ( comme tu dis) peut être pour punir ses propres supporters racistes, ou pour expugner la partie de soi qu'on deteste, ou pour inconsciemment s'autodetruire...

Il est certes talentueux mais il est Noir et il rentre bien dans le schéma de ces A-A dont parle Dr Leary si bien que, ce que tu vois comme "érratiques" sont p-e/surement des actes d'autodestruction ou de profonds amertumes refoulés. Oui je sais je fais mon psy de comptoir mais puisqu'il s'agit de donner son avis...

Dr Leray a écrit:
The other important result of this research is that positive racial socialization mitigates the feelings of anger that go along with being disrespected . So an African-American man who has a strong sense of himself and his history is likely to be more resilient when he is disrespected and less likely to respond with anger and violence*
Post traumatic slave syndrome, Uptown press, p 169


On revient tjrs à la même chose le concept de résilience est intimement lié à la connaissance qu'on a de ce qui nous arrive, dans notre cas, de qui on est historiquement, socialement parlant ect... malheureusement pour lui, Balotelli ne sait rien du Ghana, et il me semble qu'il n'a lui-même pas envie de connaître ses origines Ghanéennes, toute posture qui le rend vulnérable devant tant d'insultes et d'humiliations, parce que ceux qui ne veulent pas de lui dans leur équipe nationale savent "qui il est" ,et eux, "qui ils sont" !

Comparé à des gars comme Eto'o ou Muntari qui sont "identitairement établis" des insultes racistes les fâcheront le temps d'un match mais une fois hors du stade le fait de ne pas être acceptés des Italiens leur passera cent pieds par dessus la tête, tout le Cameroun pour Eto'o et tout le Ghana pour Muntari apprécient amplement leurs "enfants" à leur juste valeur, and it's priceless !

Touchons du bois cependant, esperons que tant de haine, de méchancété et d'animosité gratuites ne finissent pas par entamer l'immense talent de Balotelli , ce serait tellement dommage !

* Nota : L'étude dont parle Dr Leary s'intitule: "A dissertation on African-American male youth violence : Trying to kill the part of you that isn't loved" Vous pouvez le commander à : www.posttraumaticslavesyndrome.com (sinon à son site si l'autre ne marche pas http://www.joydegruy.com/resources/index.html )
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Sam 24 Avr 2010 23:15    Sujet du message: Répondre en citant

Tu vois Gnata, les rôles sont bien distribués dans ce forum. D'un côté des gens comme vous qui n'essaient même pas de regarder les faits puisque tout s'explique forcément par la couleur de la peau. De l'autre les gens comme moi qui combattent ce travers, car je pense que c'est en un.
Puisqu'on en est à faire de la psychanalyse de comptoir, tu ne le sais peut-être pas mais Mario Balotelli a été abandonné par ses parents biologiques et adopté par une famille italienne. Tant qu'à chercher quelque part ça pourrait être une bonne piste, non?
Il avait donné une itw à la gazzetta dont tu trouveras la traduction ici et où il aborde tous ces problèmes. Lis ça et je te propose qu'on en reparle après.

http://www.i-world-project.com/i-world-foot/news_lire.php?id=680

Citation:
Mario Balotelli, une histoire émouvante!
Le 08/04/2009 à 15h11min - Kevin Gainet

Le site Internazionale.fr nous a proposé une traduction d'une interview parue dans l'hebdomadaire italien de la Gazzetta dello Sport du 4 octobre 2008, où le jeune Italien d'origine africaine Mario Balotelli (inter de milan) se confie de façon très émouvante et atypique dans le milieu du football professionnel, sur son enfance difficile. Il revient notamment sur son abandon par ses parents biologiques, deux Ghanéens et sur son arrivée chez la famille Balotelli lors de son "adoption" par Franco et Silvia, deux formidables personnes, de plus il revient sur son combat de tous les jours pour la lutte pour son adoption, car même s'il vit depuis plus de quinze ans chez sa famille adoptive, l'état italien ne l'a toujours pas reconnu comme enfant de la famille. Moins triste, le joueurs parle de ses souvenirs de vacances, de ses premiers matchs avec son père... Alors sortez vos mouchoirs vous allez en avoir besoin!




SON ADOPTION RATÈ

"La loi prévoit que, en étant encore mineur, un jeune homme puisse encore choisir avec qui il veut vivre: je l'ai fait, mais jusqu'à maintenant, ça n'a encore servi à rien".

"Le jour où cette histoire finira, plus qu'une fête, ce sera la fin d'une bataille à laquelle mes parents ont pris part depuis des années".

"Mon père est Franco, ma mère est Silvia : je le sais, ils le savent, tout le monde le sait. Mais pour l'Italie, pays dans lequel je suis né et dans lequel je vis, ce n'est pas ainsi. Je m'appelle Balotelli comme mes parents, mais sur ma carte d'identité, ce n'est pas ce nom qui est écrit".

LES ORIGINES

"Je n'ai jamais eu de bons rapports avec mes parents biologiques. Elle, Rose, ne voulait pas me garder. Je suis né avec une malformation intestinale, le mégacolon. De plus, j'étais très actif, peut-être trop: mais qui ne l'est pas à deux ans? Il ne m'ont pas gardé..."

"Maintenant, je les vois deux ou trois fois par an, mais c'est seulement parce que je veux revoir mes frères et sœurs: deux sœurs et un frère. Pour eux, oui, j'ai de l'affection. Je dis toujours que j'avais six frères et sœurs: ceux-là et Corrado, Giovanni et Cristina, les enfants de Franco et Silvia".

"Quand je rencontre mes parents biologiques, c'est comme quand je rencontre des étrangers: je me comporte de manière éduquée - Comment allez-vous? Comment ça va? - même si ils n'en ont pas fait tant lorsque j'étais petit. Ensuite, je sors avec mes frères et sœurs. Quand je rentre dans leur maison, je dis Ciao Thomas, Ciao Rose. Ensuite, quand je retourne à la maison des Balotelli, je dis: Ciao Papa, Ciao Mamma".

"Leur pardonner? Non. Si j'étais encore chez eux, je serais peut-être dans un village en Afrique, ou peut-être que je serais mort..."

"Lorsque j'étais encore chez mes parents biologiques, j'ai passé plus de temps à l'hôpital qu'à la maison et j'ai presque guéri tout de suite, juste avec une opération. On dit que l'abandon est une blessure qui ne se referme jamais: je dis simplement qu'en enfant abandonné n'oublie jamais".

"Oui, ils m'ont demandé de revenir chez eux. Mais je n'y pense vraiment pas. L'ont-ils fait car je suis maintenant célèbre? Bonne question. Oui, je pense que oui. Je pense que si je n'étais pas devenu Mario Balotelli, ils s'en ficheraient".

CASA BALOTELLI

"Le premier souvenir que j'ai de ma nouvelle maison, c'est le couloir: beau et long. J'allais à une de ses extrémités et, avec un ballon de toile, je tirais fort vers l'autre bout. Le problème, c'était les vases que maman mettait sur les meubles: j'en ai tellement cassé! Ensuite les meubles: je les ai pratiquement tous escaladés".

"Nous avons une grande maison, avec un jardin. Depuis tout petit, quand mes parents me faisaient un cadeau, ils le cachaient et me mettaient à l'épreuve: je devais le trouver. J'ai cherché partout mon premier vélo: il était derrière les rideaux de ma chambre".

MAMAN

"La première chose qui me vient à l'esprit à son sujet, ce sont ses engueulades! Mais elle avait raison, parce j'en sortais une par jour! Chaque fois, je lui disais: maman, excuse, je te promets que c'est la dernière. La plus grosse? Une fois, à l'école primaire, nous jouions à se faire trébucher. Les autres se faisaient tomber pendant qu'ils marchaient, seulement moi, je l'ai fais à quelqu'un qui courrait: il s'est cassé deux dents".

"Mais qu'est-ce qu'elle m'en a donné des punitions. Une fois, elle m'avait privé de foot. Par chance, mon sac était déjà fait: je l'ai pris, je suis sorti discrètement et je suis allé à pied à l'entraînement depuis Concesia jusqu'à Mompiano près de Brescia: 50 minutes de route à pied. Maman a appelé mon entraîneur afin qu'il la tranquillise lorsque je serais arrivé. Il m'a engueulé: je lui ai tout raconté. Ensuite, je suis rentré à la maison tête baissée".

PAPA

"Papa est beaucoup plus patient. Maman est celle qui élevait la voix et qui punissait. Papa, lui, parle avec maman et c'est tout. Voilà comment c'était à la maison. Il allait la voir et lui disait: comment est-ce possible qu'il continue à en faire autant? Elle venait vers moi et me grondait".

"Je sais que la première image qu'a papa de moi est liée à notre première rencontre: je lui ai tendu la main et j'ai dis "Amigo".

"Je me souviens bien de nos interminables matchs de foot au parc. A la maison, il disait à maman: tu sais qu'il n'est vraiment pas mauvais? et elle disait: laisse tomber, faisons lui faire d'autres sports. J'ai donc fait du karaté, du judo, du basket, de l'athlétisme et de la natation. Si je n'étais pas devenu joueur de foot, j'aurais bien aimé tenter ma chance dans l'athlétisme ou les arts martiaux".

"Papa m'a accompagné en voiture partout où je suis allé: à l'école, au foot, aux scouts, j'en ai fait parti de mes 8 ans à mes 12 ans. Le samedi, j'avais deux choses à faire: le match et la "tana del lupetto", la rencontre des scouts. Papa venait me chercher, il me changeait dans la voiture et m'amenait ensuite aux scouts, qui pendant ce temps s'étaient retrouvés dans des petites régions perdues dans les montagnes. Je restais dormir là-bas et ils me ramenaient à la maison le dimanche. C'est une expérience qui m'a beaucoup appris".

"Mes premières vacances? A Chiavari, chez les grands-parents. Nous y sommes ensuite retournés chaque été. J'aimais beaucoup".


Chivari


AU LIT!

"Jusqu'à mes six ans, maman s'allongeait avec moi pour m'endormir. Elle me prenait la main et, dans le noir, elle me racontait de très belles histoires. Des fois, c'était moi qui racontait mes secrets et mes peurs. Elle se levait lorsque je m'endormais et si je me réveillais, elle revenait".

LA RELIGION

"Maman dit qu'à chaque chose que je fais, il y a quelqu'un là-haut qui me regarde et qui me tient la main. Je ne sais pas si c'est vrai. Je n'arrive pas à croire que tout se finisse avec la mort, mais ça fait cinq mois que je ne vais pas à la messe. Par contre le soir, dans mon lit, je pense: aujourd'hui c'est bien allé, je suis content. Et je murmure un merci. Selon toi, est-ce que ça signifie prier?"

SANTA LUCIA

"A Brescia la tradition est de fêter Santa Lucia. Pour les enfants c'est comme le Père Noël, mais elle donne beaucoup plus de cadeaux. Les responsables religieux de la région mettent une dame sur un petit char tiré par des ânes, mais tu ne peux pas la regarder: selon la légende, si tu le fais Lucia te brûle les yeux. Chaque fois, Maman s'amusait à me dire: Santa Lucia arrive! Santa Lucia arrive! et moi je pleurais car je ne voulais pas devenir aveugle. Elle souriait, elle me prenait dans ses bras et là je pensais: ça c'est une Maman".

LA COULEUR DE LA PEAU

"Au départ, c'était un problème. Enfant, deux choses me tenaient à cœur comme à tous ceux de mon âge: être au centre de l'attention et les filles. Mais pour elles, c'était comme si j'étais transparent. Je ne suis pas Clooney, mais je suis mieux que beaucoup d'autres, c'est pour cela que je ne comprenais pas. Mes amis me disaient: regarde, elles n'aiment pas les noirs. C'était une des fois où j'étais le plus triste. Une autre fois, c'était aux cours de religion. Deux jeunes se foutaient de moi en disant que les noirs ne pouvaient pas fréquenter les cours de religion. Je pensais que c'était pour rire, mais maman leur a parlé, ils arrêtèrent."

"Je ne me suis jamais battu pour ma couleur de peau. Maintenant l'attitude que les gens ont envers moi a changée, mais pas pour tout le monde. Si je fais une connerie, mes vrais amis me disent: Mario, tu t'es trompé. Si je marque mais que je joue mal, ils me disent: "Mario, tu as marqué mais tu étais dégueulasse à regarder. Je m'en fous de ceux qui m'applaudissent dans la rue même quand je fais de mauvaises choses".

LE RACISME ET ABBA

"Il y en a en Italie et il y en a dans le foot. Moi par contre je n'ai été insulté que par les tifosi de la Fiorentina (ce qui a bien changé depuis...). De la part d'un collègue, jamais. J'ai vu ce qui est arrivé à Abba, le jeune qu'ils ont tué à coups de pieds à la gare Centrale de Milan. Oui, il a été stupide en volant le kiosque, mais les propriétaires ont eu une réaction exagérée. Si ça avait été un blanc, ils ne l'auraient pas tué. Je me définis comme un Noir-Italien, fier de ma peau. Si je croise un noir que je ne connais pas, je le salue instinctivement, si c'est un blanc je ne le fais pas".

LE CARACTERE

"Je suis très possessif et je réagis aux provocations. Si quelqu'un me pousse sur le terrain, je lui marche sur le pied. Mais je suis aussi capable de m'excuser. Je sais pas si, ni combien ça a à voir avec mon abandon. Ca dépend aussi de mon caractère qui est stupide (il rit): la vérité est que je passe pour un guignol seulement parce que je suis instinctif".

L'ECOLE

"J'aimais bien les maths, mais j'étais pas mauvais dans les autres matières. Maman tient beaucoup à ce que je me diplôme, même si je suis maintenant dans un lycée technique privé. ça a souvent été difficile avec les profs, ils avaient quelque chose contre moi. Si c'était le bordel, c'était Mario, si quelqu'un pleure, Mario".

L'AMOUR

"Si je suis amoureux, à qui je le dis en premier? A Corrado et Giovanni: il y a plus de complicité d'homme à homme sur certains sujets. Ils me recommandent mais savent aussi déconner. Je le dirais aussi à Papa, si je n'étais pas sûr qu'il le dirait à Maman, donc ce sont les derniers avec Cristina, parce qu'elle aussi, comme Maman, elle parle beaucoup et est toujours là à m'expliquer les choses (il rit). Par contre si je suis énervé, triste ou déçu, Maman est la première avec qui je parle. Contre le Torino, j'avais mal joué: je l'ai appelé à peine entré dans le car".

LE BRESIL ET LE WWF

"J'ai été au Brésil à Noël. J'y suis allé avec Giovanni et une organisation à but non lucratif pour l'utilité sociale, "Meu Brasil", qui soutient les enfants des favelas (bidons-ville brésiliens) et que je soutiens aussi aujourd'hui, avec ma ligne de vêtement. Je les ai rencontrés: ils sont très pauvres mais ils sourient toujours. Ici il y a des gens qui ont des milliards et qui ne sourient jamais. Par contre, même celui qui n'a pas à manger a la TV et le téléphone portable".

"L'année prochaine je passerai aussi mes vacances avec le WWF: je vois des endroits fantastiques et j'aime aussi changer de lieu de vacances. Peut-être que j'irai aussi à Milano Marittima, mais juste pour deux jours".

MOI ET L'INTER

"Tout le monde me dit de garder les pieds sur terre, autant à la maison que dans l'équipe. Je les garde sur terre, mais j'ai de grands objectifs: le Mondial, le Ballon d'Or... Peut-être que je n'y arriverai pas, mais me donner de tels objectifs m'aide à ne pas prendre le melon et à ne jamais me reposer sur mes lauriers. Mon rôle? Afin de jouer je joue sur les côtés, comme aujourd'hui. Mais je reste un attaquant. Je ne me plains pas: je le ferais si la situation est toujours la même dans dix ans".

MOI ET LE FUTUR

"Mes parents m'ont raconté mon histoire quand j'avais 12-13 ans. Avant je savais comment et pourquoi j'étais arrivé chez eux, mais pas encore aussi bien. J'ai posé mille questions, chaque jour. Je voulais être rassuré sur le fait que Maman et Papa m'avaient vraiment voulu et qu'il me garderaient pour toujours. Non, pas par peur qu'il m'abandonnent eux aussi, seulement parce que ça me plaisait lorsqu'on me le disait. Aujourd'hui j'ai arrêté. Les seules questions que je pose concernent l'adoption: je veux savoir quand l'état reconnaitra enfin le lien que nous unit, je suis leur fils".

"J'espère que mon vécu servira à tous les enfants qui sont dans la même situation que moi il y a quelques années: un refusé et ensuite un accueilli, une personne qui devient quelqu'un grâce à une famille. Pas "quelqu'un" dans le sens de "quelqu'un de connu", mais un individu avec son identité sociale et affective".

_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 05:09    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Tu vois Gnata, les rôles sont bien distribués dans ce forum. D'un côté des gens comme vous qui n'essaient même pas de regarder les faits puisque tout s'explique forcément par la couleur de la peau. De l'autre les gens comme moi qui combattent ce travers, car je pense que c'est en un. ...


Premièrement Jofrère c'est pas d'aujourd'hui que je connais l'histoire de Balotelli, ensuite le titre du post arguait que sa selection en équipe première Italienne posait des problèmes à beaucoup d'Italiens pour des raisons évidentes qu'apparemment tu as décidé d'ignorer, pour finir mon intervention même si elle n'est pas celle d'un spécialiste en la matière se basait sur le travail d'une psy brillante, finalement souffres que chacun ai ses points de vue sur une même réalité.

Si de ton côté tu te complais à hurler avec les loups sur l'humeur soi-disant ératique d'un si excellent athlète, gommant de facto certaines des recriminations sur sa couleur de peau, tant pis, d'autres préfèrent voir autrement !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 11:47    Sujet du message: Répondre en citant

M.O.P. a publié un poste limite malhonnête dans lequel il prend de grandes libertés avec les faits. J'ai voulu rétablir certaines vérités. Balotelli n'est pas en équipe nationale non pas à cause des racistes mais encore un peu jeune et n'ayant pas toujours une attitude très professionnelle.
Quand je lis :
Citation:
Pour beaucoup d'italiens, c'est impossible de pas etre blanc et de jouer pour l'equipe nationale.

je reconnais bien là la méthode habituelle du flou artistique. beaucoup d'italiens, ça veut dire quoi? une majorité?10%? 20%?
Pourquoi ne pas lire ce qu'il en pense lui même dans son interview?

Quant à toi Gnata, il faut être sérieux. Tu viens publier ici une étude sur les traumatisme post esclavages des afro-américains. Quel est le rapport?
Chaque fois qu'un noir a un problème dans le monde tu vas lui appliquer ta théorie sans essayer de savoir s'il existe d'autres paramètres? C'est ça ta vision scientifique?
Je suis obligé de te poser la question: tu mesures ce qu'est l'esclavage en terme de durée, de dureté, de déshumanisation pour en arriver à faire une telle comparaison?
Ce qui ne manque jamais de m'étonner avec les gens comme toi, c'est l'incapacité à hiérarchiser les faits.
Balotelli n'est pas un esclave, ses parent n'en sont pas non plus. Il n'a jamais vécu la ségrégation. Il n'est pas sifflé sur tous les stades ni par son public à cause de sa couleur de peau(cf son interview). C'est un garçon qui a un caractère difficile du fait peut-être à son histoire familiale.
On ne peut pas comparer se situation à celle d'un afro-américain, je trouve ça même choquant.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 14:52    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
Quant à toi Gnata, il faut être sérieux. Tu viens publier ici une étude sur les traumatisme post esclavages des afro-américains. Quel est le rapport?
Chaque fois qu'un noir a un problème dans le monde tu vas lui appliquer ta théorie sans essayer de savoir s'il existe d'autres paramètres? C'est ça ta vision scientifique? .


Remarques Jofrère que mon intervention est bourrée d'appréhensions, de peut-être, de si ect... Mais je n'ai jamais mis de côté le fait qu'il soit Noir donc assujetti aux nombreux ostracismes dont sont victimes les gens de sa condition.

Pour ce qui est des autres paramètres, le fait qu'il ai été élévé par une famille qui n'est pas la sienne (blanche surtout) et qu'il ai encore de l'amertume envers sa famille génétique (Noire) est nécessairement un facteur important dans l'équation, quant à ce que tu lui reproches, ses airs non-professionnels, c'est l'effet et non la cause, ne melangeons pas les genres...

Tu m'aurais brandi comme fait principal des effets qu'on constate maintenant (comportement eratique) qu'il ai été abandonné par sa famille Ghanéenne, j'aurai compris ta demarche, mais ton attitude à ostensiblement écarter un facteur aussi évident que sa couleur de peau est ridicule. Quel serieux peut vêtir une intervention qui fait un black-out sur une cause aussi évidente ?

Quant à tes histoires sur le fait que tu ne comprennes pas le lien entre les Africains qui ont été esclavagisés, ou ayant pas subi l'esclavage, et leurs effets post-traumatiques, que dire ?, si ce n'est que nous Africains avons la memoire courte, trop courte même, et ça aussi c'est une tragedie !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Dim 25 Avr 2010 18:33; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 15:53    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
M.O.P. a publié un poste limite malhonnête dans lequel il prend de grandes libertés avec les faits.


Si Jofrere avait pris la peine de regarder le reportage dont mon texte-resume, n'est que l'introduction, il saurait que cette these n'est pas de moi mais des journalistes francais et italien qui interviennent dans le reportage, que je recommande a jofrere de regarder au moins !

En outre qu'a me qualifier de menteur, jofrere gagnerait a aller dire aux journaux europeens qui dans leur majorite developpent la these du racisme comme par exemple ce journal allemand Spiegel-Online, que si les supporters scandent "balotelli, les italiens ne sont pas noirs" et "balotelli negre de merde", c'est a cause du charactere du joueur et non par racisme.

Comme l'a bien precise le journaliste italien dans le reportage dont j'ai fourni le lien plus haut, et qu'une fois de plus je recommande a jofre de regarder au moins:
Le probleme c'est que nous avons affaire a un joueur de tres haute qualite, l'un des plus gros talents italien des dernieres decennies, qui si tout marche bien sera dans les annees a venir la star de l'equipe nationale, pas un noir figurant de peripherie dont on ne prend pas acte.

Et c'est ce qui pose probleme pour beaucoup d'italien.
Pour ce qui est du pourcentage je recommande a jofrere de se referrer au journaliste italien qui l'a dit dans le reportage, je ne vis pas en italie, je ne peux m'informer qu'a partir des journalistes dont c'est la profession de faire des recherches.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 16:16    Sujet du message: La Generation Balotelli Répondre en citant

Racism and the “Generation Balotelli”


Mario Balotelli and Racism in Italian Soccer: The Young Star of Italian Football Racially Abused Several Times.

The striker of FC Inter with the character of a bully is a symbol of the new generation of Italians born of immigrants.


The Italian Ministry of Defense has invented a neologism, “Generation Balotelli”, to describe the new generation of Italians born of immigrants that have been coming to Italy over the past twenty years. The Ministry has also affirmed that is essential for Italy to research a new national identity that will include the newcomers and avoid racism or discrimination.

Mario Balotelli is the new “bad boy” of Italian soccer, and possibly the star of the National Italian team for the next Word Cup of 2010.

The story of this young man of eighteen years is at the same time singular and expressive of the great social change happening in Italy.

Supermario the “Bad Boy” of Italian Soccer

Mario, called Supermario by FC Inter supporters, was born in the city of Palermo, Sicily, but his parents were illegal immigrants from Ghana. They abandoned, for whatever reason, the child who was adopted at the age of two by a family from a little town in northern Italy, Concesio, where Pope Paolo VI was born. A couple of years later the boy started to kick a ball in the “oratorio”, the typical courtyard of the churches of Northern Italy where kids play. Mario suddenly showed a natural talent.

Balotelli is now a star of Italian soccer. The young Italian national, playing at highest level in the past two years has earned himself quite the reputation of “bad boy” due to the fact that on the soccer field he often has a problematic character that annoys his adversaries and their supporters.

The striker of the Nerazzurri from Milan has been criticized for his bully-like behavior during matches. Mario admitted this to be a weakness of his character. Possibly, with the help of the coach Josè Mourinho and working to change this attitude, Supermario will become a star of international soccer.


Racism and the “Generation Balotelli”

Gianni Mura, one of the most known sports journalists of Italy, noted that the young player's provocative acts may reflect a need to defend himself. Balotelli was hurt several times with racist chants in the Italian stadiums, but even so he unequivocally announced his intent to play for the Italian national team.

Among other racist insults, the most used was “a black Italian does not exist”. In particular during the match in Turin against Juventus, the racism of supporters reached the highest level. Not just “the curve”, generally occupied by fanatic supporters, but also other sectors of the stadium intoned racist chants. All of this created a general repugnance felt by fans and the media, greater than in the past maybe because Mario Balotelli has embraced Italy. Commentators said that what happened in Turin was a national embarrassment for Italy.

The European Federation of Football, UEFA, affirmed that racist chants should meet severe sanctions, including heavy fines to clubs and having games without an audience. The International Federation of Football, FIFA announced that they would constitute an international coordination group to share knowledge and to find solutions to ending the racist chants in the European stadiums.

Mario Balotelli’s profile is more important at this time in Italy because it is opening discussions on different arguments; first about the way to resolve the shame of racism in the stadiums, but in particular about the question of the new Italian identity. Balotelli inevitably has a role in Italian football and now he is the reason for research on the new identity that involves the people of “generation Balotelli”.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ex_Harmony
Grioonaute 1


Inscrit le: 04 Aoû 2005
Messages: 201
Localisation: Sénégambia

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 17:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je le trouve extremement fort à la fois sportivement et mentalement. Pour faire ses prestations sur le terrain pd qu'on est conspué par 40000 supporters de tout bords, il faut etre fort dans sa tête. J'espère seulement qu'il va tenir le coup.
_________________
Seex Anta joop name na la Afrik gerëm na la
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 18:14    Sujet du message: Répondre en citant

@Gnata,
il ne faut pas inverser les choses. Vous avez le travers de tout analyser à travers le prisme de la couleur noire de la peau. Dans le cas de Balotelli, c'est un jeune qui a son caractère mais qui de toute évidence n'est pas encore assez mature et qui se comporte comme une diva. Personne ne le lui reproche, il a 19 ans. Mais c'est un constat. Tout le monde autour de lui essaie de le faire progresser parceque, c'est dit, c'est un des plus grands talents italien du moment.
C'est simple. C'est vous qui en faites des tonnes. Tu viens parler de je ne sais quelle étude sur les afro-américains. ça n'a rien à voir.

@M.O.P.
J'ai regardé le reportage de TF1. Encore une fois, je pose la question, qu'est ce qu'il y a de factuel là dedans?
Dans les stades de foot, il existe des franges de supporters d'extrême droite dont le sport nationale est d'insulter les joueurs noirs quelque soit leur origine. Et Balotelli n'y coupe pas. Ce n'est pas nouveau.
De là à déduire que les italiens ne veulent pas de lui en équipe nationale c'est malhonnête et c'est démenti par le sondage qui est donné à la fin du reportage.

@Ex_Harmony
Dire que Balotelli est conspué par 40000 personnes c'est une contre-vérité.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 18:38    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:

@M.O.P.
J'ai regardé le reportage de TF1. Encore une fois, je pose la question, qu'est ce qu'il y a de factuel là dedans?
Dans les stades de foot, il existe des franges de supporters d'extrême droite dont le sport nationale est d'insulter les joueurs noirs quelque soit leur origine. Et Balotelli n'y coupe pas. Ce n'est pas nouveau.
De là à déduire que les italiens ne veulent pas de lui en équipe nationale c'est malhonnête et c'est démenti par le sondage qui est donné à la fin du reportage.


Racism and the Generation Balotelli a écrit:
In particular during the match in Turin against Juventus, the racism of supporters reached the highest level. Not just “the curve”, generally occupied by fanatic supporters, but also other sectors of the stadium intoned racist chants. All of this created a general repugnance felt by fans and the media, greater than in the past maybe because Mario Balotelli has embraced Italy. Commentators said that what happened in Turin was a national embarrassment for Italy.

_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 18:49    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.guardian.co.uk/world/2009/dec/13/italy-racism-football-mario-balotelli

Born in Sicily to Ghanaian parents, Inter Milan's Mario Balotelli personifies a refusal to accept a multi-ethnic society


Citation:
"A negro cannot be Italian" is the chant that explains the vitriol. The target of the abuse is 19-year-old Mario Balotelli, a footballer with Italian champions Inter Milan and a rising star of Italy's Under-21 national team.


Citation:
He is an Italian passport holder and was brought up by adopted parents in Brescia from the age of two. He speaks with the accent of his region, but has received far more racist abuse than other black stars in Italian football because his Italian identity is seen by some as a provocation.


Citation:
"The difference [from other black players] is Balotelli is totally black and totally Italian, and that has provoked a short circuit among fans," said Sandro Modeo, a correspondent for Corriere della Sera.


Citation:
As Italy's immigrant total reaches 7%, the treatment of many of the "Balotelli generation" – the half-million children of immigrants born in Italy who qualify by law for Italian citizenship on their 18th birthday – is becoming an increasingly controversial issue in a country which still, overwhelmingly, considers itself white.

_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 2842

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:


Jofrere as tu franchement une idee du sujet, ou veux tu tout simplement creer la polemique ?

Parce que ces articles que je cite, sont tres facile a trouver sur internet ou les noirs d'italie et les italiens abordent ce sujet, que tu qualifies toi qui vis en france de mensonge.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 19:01    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Gnata,
il ne faut pas inverser les choses. Vous avez le travers de tout analyser à travers le prisme de la couleur noire de la peau.


Eh alors ? pour toi c'est un défaut, pour moi non !
Pour ce que nous avons vécu (et que nous continuons à vivre) je préfère partir de ce constat et s'il s'avère que sa couleur de peau n'a rien à y voir je passerai à autres choses après
, dans le cas de Balotelli je maintiens mon constat avec les appréhensions ,bien-sûr, dûes au fait que je ne suis pas psy.

Citation:
le cas de Balotelli, c'est un jeune qui a son caractère mais qui de toute évidence n'est pas encore assez mature et qui se comporte comme une diva. Personne ne le lui reproche, il a 19 ans.


Voyons donc ! tes écrits sont encore là, tu hurles avec les racistes qui se drapent des arguments comme son âge, son attitude de diva, son non-professionalisme (oouh argument massue qui ne loupe jamais sa cible lorsqu'il s'agit surtout des Noirs) et autres accrobaties...pour lui cracher à la face sans même essayer de comprendre les causes.

Tu essaies maladroitement (p-e sans le savoir) de nous convaincre que les causes de son comportement sur les stades ont leurs origines dans leurs effets, ce qui est une belle tournure rhétorique, mais vide en logique :il est ératique parce que tout le monde le voit, Laughing , heureusement ça ne nous mène nullepart, et ca relance le débat ! ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Dim 02 Mai 2010 12:31; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 21:11    Sujet du message: Répondre en citant

@Gnata
Ce dont nous parlons tous les 2 c'est du comportement sur le terrain de Mario Balotelli. On semble être d'accord qu'il a un comportement difficile, parfois capricieux.
Tu as décidé de faire de la psychanalyse de comptoir(tes propres mots) en attribuant ce comportement à je ne sais quelle théorie issue d'une étude menée sur la population afro-américaine. Tu as décrété ça sur quelle base?sur la base qu'un noir, d'où qui'il vienne n'a pas d'histoire familiale, pas de personnalité propre et peut être réduit à sa couleur. Ce qui fait que sans connaitre la personne, son histoire, tu peux savoir de quel mal elle souffre sur la simple base de sa couleur de peau.

Ce que je t'explique c'est que c'est quelqu'un qui a connu un traumatisme important dans son enfance. Il n'a que 19 ans et c'est déjà une star du ballon rond. Il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il comporte comme il le fait.
Il me semble d'ailleurs que son entourage que ce soit Mourinho ou Moratti fait preuve d'une très grande patience à son égard.
En France il y a un cas similaire, c'et Hatem Ben Arfa. Même parcours, prodige du ballon, star très jeune, caractère difficile.

Je ne vois pas en quoi c'est hurler avec les racistes que de constater cela.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Avr 2010 21:19    Sujet du message: Répondre en citant

@M.O.P.
Citation:
Pour beaucoup d'italiens, c'est impossible de pas etre blanc et de jouer pour l'equipe nationale.

La question est comment quantifie-t-on cela?
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ex_Harmony
Grioonaute 1


Inscrit le: 04 Aoû 2005
Messages: 201
Localisation: Sénégambia

MessagePosté le: Lun 26 Avr 2010 01:18    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Ex_Harmony
Dire que Balotelli est conspué par 40000 personnes c'est une contre-vérité.

Bon pd le match contre le barça faut dire que les supporters de son propre camp on pas été tendre avec lui(même pd l'échauffement)si tu additionne les supporters du barça....dans un san siro plein à craquer(80000 places) ça doit faire dans les 39999 mecs hostiles.C'est quand même une anomalie ça ! Quand les supporters de la grande juve chantent en coeur "négro de merde" juste parce qu'il leur a toujours mis la misère à lui tout seul franchement je trouve normal qu'il pete un cable.
_________________
Seex Anta joop name na la Afrik gerëm na la
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 26 Avr 2010 06:44    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@M.O.P.
Citation:
Pour beaucoup d'italiens, c'est impossible de pas etre blanc et de jouer pour l'equipe nationale.

La question est comment quantifie-t-on cela?


Tu sembles être allergique à avouer certains mot (maux), il n'en tient qu'à toi de conclure la fin de l'histoire. Alors donc: "Pour beaucoup d'Italiens il est impossible qu'on soit Noir et jouer en équipe nationale première" ... cette manière de penser s'apparente à du/est du ........ , allez prends de la peine Jofrère !

Personnellement je pense que ça fait pitié cette hargne de Balotelli a vouloir coûte-que-coûte jouer en équipe nationale Italienne, mais qui suis-je pour le juger aussi durement ?, j'imagine pour quelqu'un qui n'a jamais connu autre chose que ça, c'est là son horizon.



Une anecdote/hors sujet:
Avant le mondial passé en Allemagne (2007), l'équipe nationale Ivoirienne avait dû jouer un match amical avec celle de la France, et avant que les 2 équipes n'entrent sur la pelouse, dans les couloirs du stade ( je ne sais plus lequel) les joueurs Ivoiriens entonnaient des chants populaires bien de chez nous, de celles qu'aucun Ivoirien ne peut rester les bras croisés lorsqu'elles sont chantées, les 2 équipes étaient en file indienne côte à côte, l'une à côté de l'autre.

Djibril Cissé international Francais (qui est d'origine Ivoirienne) regardait la scène avec ...envie, le genre d'envie mélancolique qui malgré le sourire trahissait terriblement QUI IL ÉTAIT, s'il lui était donné l'opportunité de changer de camp pour un laps de temps, en cet instant là, il l'aurait surement fait, ma main au feu qu'il l'aurait fait !

Pendant que les Drogba et Cies s'amusaient à jouer au foot pour leurs gens avec l'esprit en paix, les Cissé Djibril étaient eux conspués par des Finkelkrault et Cies qui ne les voyaient que comme la honte de l'europe, rien de moins...

La joie et l'envie de jouer pour des gens qui t'aiment/t'admirent vraiment (pas de manière circonstanciée, ni occasionnelle) mais de manière continuelle et sincère, malgré de petites déceptions, ce sentiment-là est inestimable, de l'autre côté dans des conditions d'amertume et de haine quelque soit tes victoires, il va toujours te manquer quelque chose, lorsque les lumières s'éteignent, il y tjrs cet arrière-goût d'actes manqués !

Quel est le lien entre l'histoire de Balotelli et l'anecdote plus haut ? euh c'est un hors-sujet qui à certaines implications dans le débat.[/b]
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Lun 26 Avr 2010 14:42    Sujet du message: Répondre en citant

@Gnata,
Je commence à mieux cerner ton problème. On est en train de parler du cas Balotelli et tu as complété ton propos en évoquant le cas Djibril Cissé qui est international français d'origine ivoirienne.

Tu leurs dénies à tous 2 le droit de marquer l'attachement à leurs pays de naissance, l'Italie pour l'un, la France pour l'autre en revêtant le maillot national malgré le fait que la France notamment qui est un pays d'immigration ait une tradition d'avoir des migrants dans ses équipes nationales.
Raison invoquée, le racisme qui règne dans ces 2 pays. En 2 mots, Cissé, alors qu'il pourrait être adulé par les siens s'il avait fait le choix de la Côte d'Ivoire se retrouve détesté par Alain Fienkielkraut et consors en ayant fait le choix de la France.

Là, on entre au coeur du sujet.

1 - Balotelli et Cissé n'ont pas à choisir entre leur pays d'origine et leur pays d'accueil. Leurs parents ont choisi pour eux. Emigrer et plus encore avoir des enfants dans son pays d'accueil ne peut pas être sans conséquence. Ces 2 jeunes n'ont ni à supporter ta désapprobation ni ta pitié.

2 - Il faut quand même rappeler que l'immigration est voulue par les pays européens pour des raisons multiples, démographiques, économiques, sociales. Donc résumer la France à Finkielkraut et Zemmour ou l'Italie à quelques centaines d'individus braillant dans un stade c'est intellectuellement malhonnête. Pour beaucoup de gens ils sont aussi le bienvenu.

3 - que Cissé ait un pincement au coeur à l'idée de jouer contre la patrie de ses parent, quoi de plus normal. La nostalgie est consubstantielle de l'exil. La petite psycho-fiction que tu as monté elle par contre très drôle.
Citation:
ma main au feu qu'il l'aurait fait !

Laughing Laughing Laughing
Tu ne t'es jamais dit que ces chants populaires dont tu parles, tu pouvais toi en ressentir la portée précisément parceque tu étais né et avait grandi en CI? Ou pour toi c'est génétique?

En Europe occidentale nous sommes en ce moment dans une phase de montée des xénophobies. Toute une génération se retrouve malgré elle prise dans cette tourmente. Et ce n'est pas facile. L'enjeu pour eux est de trouver leur place dans la société où ils sont nés. L'objectif pour des gens comme Finkielkraut ou Zemmour est d'empêcher celà en racialisant ou ethnicisant tous les phénomènes sociaux. Et des gens comme toi, je pense malgré eux, sont malheureusement dans la même logique.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 26 Avr 2010 23:27    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Gnata,
Je commence à mieux cerner ton problème. On est en train de parler du cas Balotelli et tu as complété ton propos en évoquant le cas Djibril Cissé qui est international français d'origine ivoirienne.


Bah la digression Djibril Cissé reste une ...digression, quoiqu'elle peut être mise à l'ardoise de ce que je défends, càd le fait qu'il serait bon que Balotelli pense p-e à jouer pour le Ghana, il a toujours continué a avoir des contacts avec ses frères génétiques si bien que la culture Ghanéenne ne lui a jamais vraiment été étrangère !
M'enfin tout ceci se discute et tout ceci demeure ses choix, pas les miens, je donne juste un avis !

Citation:
En Europe occidentale nous sommes en ce moment dans une phase de montée des xénophobies. Toute une génération se retrouve malgré elle prise dans cette tourmente. Et ce n'est pas facile. L'enjeu pour eux est de trouver leur place dans la société où ils sont nés. L'objectif pour des gens comme Finkielkraut ou Zemmour est d'empêcher celà en racialisant ou ethnicisant tous les phénomènes sociaux. Et des gens comme toi, je pense malgré eux, sont malheureusement dans la même logique


Nous avons déjà eu cette discussion mais bon allons-y de plus belle !

La connaissance de soi ou sa poursuite est, pour ma part, le meilleur antidote pour sortir cette génération dans de sa tourmente (comme tu dis), on peut bien être citoyen francais ou Canadien (avoir le passeport ect...) et être d'identité Africaine, les discours qui disent que cela ne se peut pas sont à jeter à la poubelle, parce qu'ils sont faux et sujets à être justement de objets de confusions et ... de tourmente, surtout pour cette génération d'afro-européens (je suppose que c'est d'elle dont il est question) dont on sait qu'elle a le défaut d'être anhistorique (qui ne tient compte d'aucune perspective historique).

La grande majorité des membres des 35 associations juives qui défendent israel au congrès Americain incluant le puissant lobby de pression Le "American Israel Public Affairs Committee" (dont le budget de fonctionnement ferait pâlir nos pauvres états Africains) sont nés aux USA donc sont américains de citoyenneté mais se réclament à cor et à cri d'identité juive avant tout, d'ambigüité et de tourmente ils n'en n'ont pas une once, pas un nanogramme de tourment, pourquoi ? Parce que depuis leur biberon leur histoire leur est contée, enseignée et reprise ad nauseam comme il se fait, dans aucune autre communauté.

La raison pour laquelle cette génération d'Afro-européens est tourmentée s'explique en partie par la profonde ignorance de son identité, oui tout ceci semble être du déjà vu, du déjà entendu et il peut même paraître rebarbatif, mais c'est tellement vrai...

Quant à Finkelkrault et Zemmour ils sont avant-tout des Israeliens de citoyenneté (surement) et des juifs d'identité , des soldats de Tsahal en habits de philosophe/d'animateur, d'ambigüités chez eux il n'y en a pas non plus, ils sont contre le musulman et par extension contre les populations ayant adopté l'Islam (Noirs ou pas), le fait qu'ils soient de dignes représentants de la droite francaise ne veut pas dire qu'ils sont seuls dans cette entreprise ni qu'ils sont les seuls à blâmer, la majorité des francais de souche semblent s'accomoder de leurs arguties, et si ce n'était pas Finkelkrault ç'aurait dû être un autre francais cette fois-ci de souche p-e, il fût un temps c'était Lepen, maintenant c'est Finkel... !

Les discours creux sur la culture planétaire du village planétaire ne s'appliquent qu'aux capitaux et à l'économie de marché qui eux doivent nécessairement être sans nationalité, du moins pour leurs propres besoins, mais les êtres humains eux ont des cultures, des identités, des histoires et c'est avec elles qu'elles dealent, à force de répeter à cette génération d'Afro-europeéns qu'elle peut arborer plusieurs identités (ce qui est faux), elle a fini par le croire, et lorsqu'il advient des Finkelkrault avec leur fiel, elle est déboussolée, larguée , tourmentée !
Heureusement tout le monde ne croit pas à ces sornettes ...

De tout ceci quel est le lien avec Balotelli ? hum à toi d'y voir ?!
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Mar 27 Avr 2010 10:36; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moussa l'Africain
Grioonaute


Inscrit le: 14 Mai 2004
Messages: 82

MessagePosté le: Mar 27 Avr 2010 08:15    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
La raison pour laquelle cette génération d'Afro-européens est tourmentée s'explique en partie par la profonde ignorance de son identité


Qu'est-ce qui selon toi fonde l' "identité" ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Mar 27 Avr 2010 20:22    Sujet du message: Répondre en citant

Moussa l'Africain a écrit:
Citation:
La raison pour laquelle cette génération d'Afro-européens est tourmentée s'explique en partie par la profonde ignorance de son identité


Qu'est-ce qui selon toi fonde l' "identité" ?


Pourquoi ai-je l'impression que c'est une question-piège ?! Laughing

Enfin, dans l'esprit du post et selon les explications d'érudit de la trempe de Molefi Asante, j'entends par Identité surtout le terme Histoire, la citoyenneté elle n'est qu'un acte administratif, une affaire de papier, on est d'une citoyenneté par la LOI et d'une identité par L'HISTOIRE.

Certaines autres infrastructures civilisationnelles meublent cette identité entre autres la religion, la culture, les traditions ect... mais je tiens que l'Identité d'une personne est principalement un concentré de l'Histoire de la communauté à laquelle il appartient.

Pour autant personne n'est prisonnier de sa supposée Identité, c'est dire que nous pouvons choisir l'identité que nous préférons pour autant que nous ayons une identité à la fois (One ID at the time cf Molefi Asanté), logiquement on ne peut être et Chrétien et Musulman, on peut partager certains preceptes mais pas être de ces 2 obédiences en même temps, ca friserait la folie !

Un Bamiléké peut se choisir une identité Européenne (Bourgignon en l'occurence) , des Afro-européens qui sont naturellement d'Identité Africaine peuvent devenir des Francais facon Gaulois de chez Gaule sans que cela soit un big deal.

L'unique problème c'est être capable d'être en harmonie avec son identité, que j'appelle choisie, d'avec soi-même, la confusion et les tourments surgissent lorsqu'au bout du compte on n'arrive plus à concilier tout ceci ou que les autres (même si on feint de les ignorer) vous rappelle ad nauseam votre Identité naturelle.
Jusqu'à quand un Canard peut-il se convaincre d'être un Cygne ? Qui a parlé de tourments ?!
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moussa l'Africain
Grioonaute


Inscrit le: 14 Mai 2004
Messages: 82

MessagePosté le: Mar 27 Avr 2010 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

C'était effectivement une question piège, et je crois avoir eu l'occasion de manifester mon désaccord (pour schématiser : je suis plus proche d'un Eckhart Tolle - en expurgeant l'aspect mystique de son discours - que d'un Molefi Asante). Pour revenir au sujet : ce qui cloche dans ton argumentation, c'est que tu attribues les problèmes de comportement de Balotelli au conflit entre son aspiration à être un italien, et l'identité d'éternel africain que tu lui attribues. Or, rien ne permet de l'affirmer avec certitude. L'hypothèse mérite cependant d'être creusée.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Grioonaute régulier


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 466

MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 10:46    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Gnata
Ce dont nous parlons tous les 2 c'est du comportement sur le terrain de Mario Balotelli. On semble être d'accord qu'il a un comportement difficile, parfois capricieux.
Tu as décidé de faire de la psychanalyse de comptoir(tes propres mots) en attribuant ce comportement à je ne sais quelle théorie issue d'une étude menée sur la population afro-américaine. Tu as décrété ça sur quelle base?sur la base qu'un noir, d'où qui'il vienne n'a pas d'histoire familiale, pas de personnalité propre et peut être réduit à sa couleur. Ce qui fait que sans connaitre la personne, son histoire, tu peux savoir de quel mal elle souffre sur la simple base de sa couleur de peau.

Ce que je t'explique c'est que c'est quelqu'un qui a connu un traumatisme important dans son enfance. Il n'a que 19 ans et c'est déjà une star du ballon rond. Il n'y a rien d'étonnant à ce qu'il comporte comme il le fait.
Il me semble d'ailleurs que son entourage que ce soit Mourinho ou Moratti fait preuve d'une très grande patience à son égard.
En France il y a un cas similaire, c'et Hatem Ben Arfa. Même parcours, prodige du ballon, star très jeune, caractère difficile.

Je ne vois pas en quoi c'est hurler avec les racistes que de constater cela.


Je pense que si l'on reprend le débat sur le plan du football,j'irai dans le sens de Jofrere.Le Problème de Balotelli est avant tout son indiscipline ,ce jeunhomme a l'art de retourner tout le monde.Ce serait trop facille mettre le racisme en avant;il n'est pas le premier noir à évoluer dans ce championnat et certainement pas le dernier.Parlant de la Nat italienne,il y est encore loin car faut reconnaitre qu'il n'est pas titulaire à l'Inter.Pour encore plus s'appuyer sur le manque de maturité de ce joueur,il faudra se baser sur les propos de Marcello Lippi et surtout sur son propre coach MOURINHO.Vous ne me direz pas pas qu'ils sont aussi racistes Twisted Evil .Concernant MOUNINHO;on sait plus que tout que celui-ci a toujours consolidé son effectif mieux basé le gros de sa stratégie avec des footballeurs noirs dont des butteurs plus encore Africains à Chelsea comme à l'Inter et DROGBA ainsi qu'ETO'O lui ont toujours donné raison à travers leur position comme des plus grands butteurs de la planète à l'heure actuel.


Noir ou non,Balotelli doit murir dans son attitude sur le terrain!!!,concernant le public italien,je ne vois pas le problème concernant un Noir en national,il y'a un début à tout.Zidane a donné une coupe du monde à la France,cela n'a pas empeché Le PEN à faire de gros score aux elections françaises Twisted Evil .
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 13:35    Sujet du message: Répondre en citant

Salut @Gnata,
Dans ce que tu as écrit dans ton post je relève 2 choses : de la confusion quand tu évoques la question de l’identité et une méconnaissance profonde lorsque tu prends en exemple les juifs et la république française.

Concernant l’identité, tu as employé dans ton post l’expression « culture planétaire ». En faisant cela tu appliques une recette qui est vieille comme le monde, celle de l’ennemi imaginaire.
La mondialisation actuelle est plutôt économique que culturelle, tu l’as souligné. Elle permet au contraire à des vieilles civilisations comme la Chine ou l’Inde de se réaffirmer sur le plan international. On n’est pas précisément en train d’aller vers une homogénéisation du monde mais clairement vers un monde multipolaire. Dire aujourd’hui qu’on est menacé par l’émergence d’une culture planétaire ne me parait pas pertinent.

L’état nation reste aujourd’hui l’entité de référence. On en revient toujours au même débat : qu’est ce qu’un état ?

Balotelli exprime son attachement à l’Italie. Tu lui en fais le reproche au nom d’une identité noire, une sorte de nébuleuse qui s’étend sur les 5 continents, et qui englobe un certain nombre d’individus sans qu’on puisse précisément en définir les contours. Et au nom de cette identité, tu lui demandes d’opter pour le Ghana lui-même un état nation. Double paradoxe. Si je comprends bien, Balotelli n'est ni italien, ni ghanéen, il est ... noir? afro-desendant?

Concernant Eric Zemmour tu as pris à a mon avis le pire contre-exemple que tu pouvais prendre. Pour évoquer la relation de Zemmour à la nation française, à la judaïté ou au sionisme, le mieux est de je crois de laisser la parole aux juifs eux mêmes:

Citation:
Éric Zemmour nie tout de sa culture juive pour pouvoir rentrer dans le moule du nationalisme français.

Citation:
La preuve absolue de sa négation brutale des minorités nationales, c’est qu’il n’a même pas fait le choix du sionisme. Autrement dit, quitte à ce que la minorité juive ait une idéologie nationaliste, Zemmour préfère que ce soit le nationalisme français plutôt que le sionisme
.
Citation:
En fait, Éric Zemmour constitue une « figure typique » : il incarne à merveille la figure du vendu, du juif plus français que français, plus blanc que blanc, et on pourrait même dire « plus royaliste que le roi »… puisqu’il a déjà donné une interview au journal de l’Action Française !


Yan Moix a écrit:
Dans le cas de Zemmour, ça donne un juif honteux qui croit que sa citoyenneté française passe avant la judéité, ce qui selon moi est une aberration!


Eric Zemmour est la parfaite antithèse de ton propos généralisant sur les juifs et son cas est loin d’être isolé. De l’autre côté du spectre politique, je pourrais te citer Daniel Bensaïd, autre intellectuel juif fondateur de la Ligue Communiste Revolutionnaire et beaucoup d’autres encore. Tous les gens qui ont attaqué Eric Zemmour sur judéité suite à ses propos sur les noirs et les arabes me font penser qu’ils n’ont absolument rien compris.
Tu t’appuies sur l’exemple juif pour justifier le fait que Cissé devrait jouer pour la CI, mais imagines tu le nombre de juifs qui ont porté haut les couleurs de la France dans divers domaines, scientifiques ou culturels au long de l’histoire?
Je pense que l’histoire de la république et des juifs est trop longue et trop complexe pour être caricaturée ainsi.

Pour finir je suis contre l’idée d’une identité noire qui s’étendrait sur la planète entière. En attendant toute évolution qui pourrait arriver, j’ai une identité c’est le Cameroun, ses frontières, ses habitants et sa constitution. Le jour où je prendrai la nationalité française, c’est que j’aurais fait pleinement le choix de m’inscrire dans ce pays. Dans mon cas, citoyenneté et identité se confondent. C’est dans ce sens que je m’inscris. Votre idéologie internationaliste est surtout dangereuse pour nos pays.


http://www.hapoel.fr/positions-de-hapoel-haantifashisti/zemmour-vs-bensaid/

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-38605-yann-moix-zemmour-est-un-salaud-et-un-juif-honteux.html
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 28 Avr 2010 13:48    Sujet du message: Répondre en citant

@Alex, c'est bien de recadrer un peu les choses.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010 00:11    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Alex, c'est bien de recadrer un peu les choses.

Un voeu pour camper dans tout ce qu'il y a de plus commun ? pourtant nous pouvons faire mieux..

Qui plus est le sous-titre du post est le suivant :
MOP a écrit:
Peut on etre noir, italien et jouer pour la squadra azzurra ?

Le post dit qu'il existe un problème de racisme au-délà du fait que Balotelli soit bon ou pas pour intégrer la squadra Auzurra, statistiquement parlant il se peut même sans le connaître (ce qui semble être le cas de nous tous ici) qu'il soit dans les mêmes dispositions que cette jeunesse Afro-européenne dont tu avoues qu'elle n'a pas beaucoup d'outils pour se définir elle-même (tourmentée), d'où l'allure du reste des interventions, il n'y a rien à recardrer, le fil du post est une évolution normale de la reflexion entamée.

Jofrère a écrit:
Pour finir je suis contre l’idée d’une identité noire qui s’étendrait sur la planète entière. En attendant toute évolution qui pourrait arriver, j’ai une identité c’est le Cameroun, ses frontières, ses habitants et sa constitution.

"Être contre" ? Ce genre de déclaration tient plus de l'obstination que de l'argument, voilà pourquoi tu sembles confondre les limites physiques de ton Cameroun natal, par Bwana dessiné, avec ton identité Africaine qui je le rappelle tient de l'Histoire, ma foi, un tel concentré d'inculture mériterait qu'on arrête là l'échange, mais te connaissant j'ai supposé que c'etait un malheureux lapsus ...

Citation:
Le jour où je prendrai la nationalité française, c’est que j’aurais fait pleinement le choix de m’inscrire dans ce pays. Dans mon cas, citoyenneté et identité se confondent. C’est dans ce sens que je m’inscris. Votre idéologie internationaliste est surtout dangereuse pour nos pays

Enfin Jofrère, tu as toi-même quoté un intervenant sur le problème Zemmour et il dit ceci :
Yan Moix a écrit: " Dans le cas de Zemmour, ça donne un juif honteux qui croit que sa citoyenneté française passe avant la judéité, ce qui selon moi est une aberration!"
Apparemment ton "Yan Moix" lui sait faire la différence entre la Judeité (qui est l'identité Juive cf Albert Memmi) de Zemmour et sa citoyenneté qui est Francaise, il ne les confond pas parce que justement ce sont 2 concepts complètement différents.
Un autre exemple de Juif, s'il en est, qui n'est absolument pas dans "la logique de tourments" de certains ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010 09:56    Sujet du message: Répondre en citant

@Gnata
Tu émets une généralité sur les juifs et tu prends comme exemple pour illustrer ton propos Eric Zemmour. Hors il s'avère qu'il représente tout le contraire du stéréotype du juif que tu présentes. Beaucoup de juifs en France ne se retrouveront pas dans la définition que tu en donnes. Combien?
je n'en sais rien, il existe en tous cas beaucoup de figures qui n'ont jamais adhéré à cet essentialisme juif: Badinter, Bensaïd etc ...

Gnata a écrit:
voilà pourquoi tu sembles confondre les limites physiques de ton Cameroun natal, par Bwana dessiné, avec ton identité Africaine qui je le rappelle tient de l'Histoire

Ce propos est très intéressant. C'est un argument recevable. Effectivement si j'en crois Adalbert Owona, le concept Cameroun prend naissance en 1884 dans un mano à mano entre français, allemands et britanniques. Depuis ce concept a pris corps à telle enseigne que des nationalistes tel que Um Nyobé sont morts pour avoir réclamé la réunification du Kamerun partagé en 1918 entre les vainqueurs de la 1ere guerre mondiale et son autonomie. Ces gens n'étaient pas des panafricanistes ou des garveyistes mais des nationalistes.

C'est une autre optique qui me parait plus efficace à court terme que d'attendre une hypothétique émergence d'une entité transfrontalière à l'échelle de l'Afrique.

je pesne qu'on devrait essayer de ne pas se carricaturer avec des phrases du genre:
Citation:
tracé par Bwana
et autres.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010 15:41    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
@Gnata
Tu émets une généralité sur les juifs et tu prends comme exemple pour illustrer ton propos Eric Zemmour. Hors il s'avère qu'il représente tout le contraire du stéréotype du juif que tu présentes. Beaucoup de juifs en France ne se retrouveront pas dans la définition que tu en donnes. Combien?


Je suis loin d'être un incrédule sur le sujet, j'ai déjà eu à présenter 2 livres sur la thématique, l'un de ces bouquins The Jewish Onslaught du Dr Tony Martin était très éloquant sur la question, quoique pour faire plus délicat disons donc que statistiquement parlant la majorité des Juifs sont plus instruits de leur identité que les autres (La communauté d'identité Africaine en l'occurence) c'est tant mieux pour eux, ils ont su s'inventer de nombreux outils théoriques, intellectuels ect... pour parer à leur survie, il faut en tirer des lecons pour nous aussi c'était là mon premier point !

Le second concernant Zemmour je le maintiens, je ne suis point en France mais des Zemmours il y en a plein le monde, c'est un soldat de Tsahal en habit de pseudo-intellectuel, le fait qu'un autre de ses pairs lui denie son "grade de soldat" n'y change rien, tiens, le jour où je le trouverai moins sur le dos des Musulmans Négro-africains et Maghrébins et plus sur celui des très chrétiens Portugais ou Polonais, je penserai à changer mon verdict .

Je te conseille Albert Memmi (L'Homme dominé, éd Gallimard) les concepts et portraits de ceux qui sont dominés, de la Femme jusqu'au Nègre d'Afrique, en passant par le Juif (oui A. Memmi est Juif) sont assez bien détaillés, l'avantage des auteurs Juifs comme Memmi, c'est qu'ils ont compris que les combats de libération commencent par la Théorie (idéologie) ils ont fait don de la commuanuté Juive de nombreux outils intellectuels pour se définir, il n'est pas le premier ni le dernier à le faire , mais son travail vaut vraiment le détour !

Pour revenir à nous, d'Identité Africaine, il suffit de commencer à théoriser pour t'entendre bruire dans les tympans nous faisant croire qu'il faut de la praxis et de la praxis et de plus de praxis, et pourtant, à commencer par nos oppresseurs millénaires, leurs armes les plus meurtrières dans le temps sont d'abord et avant tout théoriques, idéologiques, intellectuelles (démocratie dont on ne connait rien des tenants, aliénation identitaire, langues, économie libérale, concept du Nègre génétiquement indigent, sous-développement dû à nos cultures, religions aliènes avec leurs corollaires ect...) que de théories pour notre perte, les canons de l'oppresseur furent certes pour s'imposer originellement mais sa théorie de domination fut celle qui nous fait encore souffrir, de nos jours les canons peuvent s'acheter mais pas la théorie de libération qui devrait aller avec ...

Nous ne devons plus commettre cette erreur, nous avons affaire à des adversaires qui, disions-nous, s'arment de théories et il s'agit de leur opposer les mêmes armes intellectuelles, théoriques et culturelles, et la meilleure manière d'entamer cet exercice est de commencer par nous construire une identité assez forte pour empêcher à nos frères et soeurs de sombrer dans la tourmente.

L'Afrocentricité est une fenêtre sur une immensité d'outils à user pour s'en sortir, elle a l'avantage de geindre dans notre Identité Africaine, je ne doute point qu'un bon discours Afrocentrique apaiserait Balotelli, s'il se trouve bien-sûr qu'il est dans une phase identitaire tourmentée, il se retrouverait assez vite !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven 30 Avr 2010 17:53    Sujet du message: Répondre en citant

@Gnata
J'écoutais ce matin un mec qui parlait de prophéties autoréalisatrices.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Prophétie_autoréalisatrice
Citation:
ne prophétie autoréalisatrice est une prophétie qui se réalise parce qu'une ou plusieurs personnes croyaient qu'elle devait se réaliser : elle se produit lorsqu'une croyance a modifié des comportements de telle sorte que ce qui n'était que croyance advient réellement.


Je suis absolument persuadé que ce sont ces croyances que vous nous servez et resservez depuis 50 ans qui créent des troubles chez certains africains. Le propre des prophéties autoréalisatrices c'est qu'il n'y a absolument rien derrière. Il y a de l'espoir donc.
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Sports Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group