Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Patrick Saint Eloi nous a quittés

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Célébrités
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Sam 18 Sep 2010 19:17    Sujet du message: Patrick Saint Eloi nous a quittés Répondre en citant

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad

http://guadeloupe.rfo.fr/infos/actualites/disparition-de-pse-la-guadeloupe-en-deuil_32273.html


Guadeloupe

Aujourd'hui - 17:41

Par Catherine LE PELLETIER
DISPARITION DE PATRICK SAINT-ELOI. La Guadeloupe en deuil

"PSE" n’est plus là ! La force musicale transformée en force d’amour s’en est allée. Il est parti au pays sans retour samedi 18 septembre, à l’âge de 52 ans.

Patrick Saint-Eloi © DR Cela faisait quelques temps déjà que la santé de Patrick Saint-Eloi était chancelante. Il se battait contre la maladie, donnait toutes ses forces pour gagner le combat. Il savait que la fin était inexorable, mais il a, philosophiquement, vaillamment, accepté ce combat irrégulier. Un combat qui s’est terminé aujourd’hui, en Guadeloupe.

La voix comme instrument
La vie entière de Patrick Saint-Eloi a été consacrée à la musique. Sa force créatrice l’a accompagné à chaque fois qu’il se produisait ou qu’il intervenait musicalement. Sa voix était parée d’une sorte de « halo divin » que chacun ressentait. Son timbre particulier lui a toujours conféré une prestance et une aisance particulières. Ange parmi les anges, PSE aura marqué plusieurs générations. Star en Guadeloupe, il a dépassé les frontières de son archipel et son génie l’a mené dans le monde entier. A chaque fois, le succès était au rendez-vous.

Kassav
Avec le groupe Kassav, très vite, le tourbillon est arrivé. Tourbillon du succès, tourbillon de la chaîne musicale victorieuse. Concerts, tournées, enregistrements, tout y est et tout réussit… Chaque album est accompagné de réussite. Patrick Saint-Eloi a toujours une intervention. Sur chaque album, il apparaît. Son talent, son charme, ont un effet magique sur le public.

Nouveau PSE
Après quelques années, il fait un autre choix. Désormais, il se produira seul. Et c’est un nouveau PSE qui apparaît. Plus mûr, plus solide et toujours plus inventif au plan musical. Son affirmation en tant que grande star de la musique internationale est acquise : PSE est magique !

Aujourd’hui qu’il n’est plus là, ses fans continuent à chanter ses mélodies. Harmoniciste de premier ordre, PSE laisse un héritage musical fondamental.
_________________
Les Toiles de Maryjane



Dernière édition par Maryjane le Lun 25 Oct 2010 19:23; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Sam 18 Sep 2010 19:18    Sujet du message: Répondre en citant


_________________
Les Toiles de Maryjane

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Sam 18 Sep 2010 22:12    Sujet du message: Répondre en citant



Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon


Dernière édition par Chabine le Dim 19 Sep 2010 18:30; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
WILDCAT
Super Posteur


Inscrit le: 17 Sep 2006
Messages: 1191

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 01:28    Sujet du message: Répondre en citant

Paix à son âme! Shocked

Il continuera à conjuguer l'amour à l'infini! Un mélodiste hors pair!
_________________
"La seule richesse naturelle d'un pays est son peuple"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sang froid
Grioonaute 1


Inscrit le: 18 Juin 2006
Messages: 203

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 14:31    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle tristesse Sad
Salut l'artiste et RIP
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 18:22    Sujet du message: L'hommage de Raphaël Confiant... Répondre en citant

http://www.montraykreyol.org/spip.php?article4056



PATRICK SAINT-ELOI S’EST RAPPROCHE DES ETOILES…
par Raphaël Confiant

samedi 18 septembre 2010 par la rédaction de Montray Kreyol

On mesure l’importance d’un artiste au fait que ses œuvres parviennent à toucher ceux d’entre nous qui n’ont pas la fibre artistique ou, plus exactement, qui ne portent pas d’intérêt à son domaine artistique particulier. On connaît ainsi des gens qui lisent très peu, mais qu’un livre ou deux a marqué pour la vie et qui les lisent et relisent sans cesse. Il en va de même pour la musique. Il y a des gens comme moi qui n’y connaissent absolument rien, mais qui un jour, par hasard, on entendu un son ou une voix qui les a comme tétanisés. Le jour où j’ai entendu pour la première fois «Rev an mwen» de Patrick St-Eloi (comme celui où j’ai entendu «Siwo» de Jocelyne Beroard), j’ai eu le sentiment de pénétrer, comme par effraction, dans une dimension qui jusque là m’était inconnue, voire interdite. On ne guérit pas, en effet, de cette infirmité qui s’appelle, je crois, l’absence d’oreille musicale.

Il y avait d’abord cette profonde tendresse que St-Eloi savait imprimer à notre langue matricielle, le créole, laquelle, il faut bien l’avouer, marquée par les siècles de brutalité esclavagiste, en a toujours manqué. Qu’on le veuille ou non, le créole fut longtemps, l’idiome de la résistance, du cri, de l’exhortation comme dans le «gwo-ka» ou le «bèlè» ou, à l’inverse, celle de la grivoiserie, de l’insouciance ou de la (feinte) gaieté comme dans nos vieilles biguines du temps-longtemps. Saint-Eloi, Joslin, Marthély, Jacob Desvarieux et tous ceux de Kassav ont permis au créole de pénétrer dans un nouveau territoire: celui de la tendresse créole. On comprend mieux pourquoi le public féminin de St-Eloi était si nombreux et si demandeur de ses mots qui, sans doute, réveillaient en elles ce besoin d’amour vrai qu’hélas, nous les hommes antillais, savons fort peu leur donner. Je l’ai compris lors d’un concert à l’Atrium, il y a deux ans, quand j’ai vu jeunes filles, jeunes femmes et femmes d’âge mur se lever comme un seul…homme (même la langue nous piège) pour accompagner le zouk-lover. Chanter, se balancer, taper des mains, crier même parfois. Bien entendu, je fus incapable de me joindre à elles et suis demeuré engoncé dans mon siège.

VOULOIR-EXISTER
St-Eloi avait aussi le souci des textes bien écrits, des images qui plongent dans l’imaginaire antillais, à l’inverse de la foultitude de ses imitateurs et autres épigones qui se contentent de bêler «Kè an mwen ka fè mwen mal». Le mal d’amour qu’il chantait n’avait rien à voir avec les petits «lenbé» ou les insignifiants «gwo-pwel» qui parsèment la vie de chacun d’entre nous et qui ne portent pas à conséquence. Derrière la peine de cœur, il y avait dans les textes de St-Eloi, la souffrance d’un pays, la colère sourde d’un peuple, le vouloir-exister d’une culture que le Maître a toujours méprisée et qu’il nous a malheureusement appris à mépriser à notre tour.

Nous avons mis du temps à le comprendre. Soyons honnêtes! Beaucoup d’entre nous, surtout parmi les militants nationalistes, avons été au départ contrariés (pour ne pas dire révulsés) par la chanson-fétiche de Kassav: «Zouk-la sé sel médikaman nou ni». Nous étions sensibles à la beauté de cette chanson, à son rythme extraordinaire tout en étant perplexes face au message qu’il semblait transmettre: celui de la résignation. Hormis le zouk, point de salut, avions nous compris à l’époque. Avec le temps, grâce à St-Eloi, à Béroard et aux autres, nous avons fini par réaliser que nous nous trompions sur toute la ligne. Cette phrase ne signifiait pas que nous devions cesser de lutter et nous complaire dans la seule musique, en l’occurrence le zouk, mais tout au contraire que ce dernier était le remède qui nous permettrait de retrouver l’estime de nous-mêmes. Le zouk nous donnait une force intérieure qui nous renforçait dans le combat que nous menions contre l’indignité et l’ignominie du système en place. St-Eloi nous entraînait à être nous-mêmes, à devenir nous-mêmes, c’est-à-dire Créoles, fils et filles d’un peuple mis à genoux, d’une langue et d’une culture sans cesse bafouées.

VERITE UNIVERSELLE
On comprend, là encore, pourquoi le succès de Kassav fut international et non pas simplement antillais ou hexagonal. Voir des Japonais se trémousser dans un concert alors même que leur identité est aux antipodes de la nôtre, les voir reprendre en chœur les chansons en créoles de St-Eloi et des autres, langue qu’ils ne comprennent bien entendu pas, n’est pas anodin. Tout œuvre d’art qui porte en elle la vérité de son peuple est forcément universelle: vase chinois de l’époque des Ming, statuette congolaise, masque rituel papou, tissage amérindien, fado portugais, flamenco andalou, «Don Quichotte», le Ramayana indien, légendes scandinaves etc.

Patrick Saint-Eloi s’est rapproché des étoiles. Il vit désormais parmi ses semblables. À nous, il a laissé, une intonation, un phrasé, des vocables qui continueront longtemps, très longtemps, à nous enchanter et surtout à nous rappeler qui nous sommes à l’heure où, toute honte bue, nous nous enfonçons de manière inexorable dans cette fausse modernité qui, à terme, nous conduira à la disparition pure et simple en tant que peuple.

Raphaël Confiant
18. Septembre 2010
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 18:29    Sujet du message: Répondre en citant



Crying or Very sad
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 21:06    Sujet du message: Répondre en citant

Beau texte et bel hommage de Raphäel Confiant
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Linguere
Bon posteur


Inscrit le: 29 Déc 2005
Messages: 994
Localisation: Dans Les Bras de Youssou Ndour

MessagePosté le: Dim 19 Sep 2010 23:28    Sujet du message: Répondre en citant

Oh wow! Sad
Il avait une tres belle voix! Paix a son ame!
_________________
The Humanitarian
My Love



Wade, une erreur dans l'histoire du Senegal!
Carpe Diem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:02    Sujet du message: Répondre en citant


Kassav' au Zénith - Ola ou yé 1989 (DJ Issssalop')
Uploaded by DJ_Issssalop. - Explore more music videos.

Ola ou yé, KASSAV' au Zénith, décembre 1989

Man té la, man té fini kité le péyi

An série de séparasyon
Brisé tout' an générasyon...

Crying or Very sad [/i]
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:14    Sujet du message: Répondre en citant



Bizness, album J.P. Marthély & P. St-Eloi (1985)

La machine Kassav' était déjà lancée...
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:21    Sujet du message: Répondre en citant



Djoni, Album KASSAV' "Majestik Zouk", 1989
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:23    Sujet du message: Répondre en citant



Si Sé Oui, Album solo "Bizouk" (1992)
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:25    Sujet du message: Répondre en citant



Ki jan ké fè, Album Solo "Zoukamine) (1994)
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:30    Sujet du message: Répondre en citant


Patrick SAINT-ELOI - Réhabilitation (Playback)
Uploaded by DjParagraf. - Watch more music videos, in HD!

Réhabilitation, album Solo "Lovtans" (1998)[/b]
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:34    Sujet du message: Répondre en citant


Patrick SAINT-ELOI - H2O (Stardom)
Uploaded by DjParagraf. - Music videos, artist interviews, concerts and more.

H20, album solo "Swing Karaib" (2002, année où il quitte Kassav')
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:43    Sujet du message: Répondre en citant



Palé palé, album solo "Plézi" (2005)
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:46    Sujet du message: Répondre en citant



Eskizé mwen, magnifique morceau (un de mes préférés) de son avant-dernier album (inédit sur la compile Zoukolexion, vol 1 - 2007)

Eskizé mweeeeeeeeeeeen....
Crying or Very sad
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 00:48    Sujet du message: Répondre en citant



Indéboulonab', (dernier Crying or Very sad ) album "Zoukolexion vol 2" (2008)
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 01:25    Sujet du message: Répondre en citant

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo


‎"Ou savé byen, sé kon sa la vi la yé
Si'w fè sanblan chèché
Ou pé ké jan touvé
Tanpi pou sa ki kouri dèyè la puissans
SÉ NOU MINM, NOU MINM
KA BA LA VI LA ON SENS"
Patrick St Eloi, "Chèché" (Mizik sé lanmou, 1982)
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melost
Bon posteur


Inscrit le: 17 Mar 2006
Messages: 676

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 07:03    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:


Crying or Very sad


Que d’humilité dans cette homme, cette voix que j'entends encore raisonner au fond des lointains souvenir de mon enfance..
Encore une belle page qui se tourne.
Allez Patrick, bon vent à toi et que le seigneur te donne des ailes d'ange.
_________________
Si tu diffères de moi, mon frère, loin de me léser, tu m'enrichis.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 18:56    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.domactu.com/actualite/109208316810626/guadeloupe-veilllee-de-patrick-saint-eloi-au-moule/

Guadeloupe | Culture

Veilllée de Patrick Saint-Eloi au Moule

Les obsèques du chanteur Patrick Saint-Eloi auront lieu le mercredi 22 septembre 2010 à 15 heures dans la commune du Moule. Une veillée est prévue le mardi 21 septembre au Stade du Moule à partir de 18 heures.

Le roi du zouk love a tiré sa révérence. Une veillée publique sera organisée mardi soir pour rendre un dernier hommage à Patrick Saint-Eloi. Elle aura lieu au stade du Moule, une commune que Patrick Saint-Eloi affectionnait particulièrement.

Etant donné l'immense foule qui risque de se rendre au stade du Moule mardi soir, la famille de Patrick Saint-Eloi se réserve le droit de modifier ce lieu si de trop gros problèmes logistiques étaient à résoudre.

Quant aux obsèques, elles sont prévues mercredi après-midi. Plusieurs personnalités politiques ont déjà annoncé leur présence, comme Marie-Luce Penchard ou Ségolène Royal.

Les Guadeloupéens résidant à Paris pourront laisser un message de condoléances dans un registre ouvert par le Ministère de l'Outre-mer, du mardi 21 au vendredi 24 septembre, Hôtel de Montmorin, 27 rue Oudinot Paris 7ème, accès de 10 heures à 20 heures.


Christelle Viguier - DOMactu.com

***

... Euh pas QUE les Guadeloupéens, nan, pas vraiment nan... Rolling Eyes

_________________
Les Toiles de Maryjane

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 20 Sep 2010 23:08    Sujet du message: Répondre en citant

Maryjane a écrit:


Les Guadeloupéens résidant à Paris pourront laisser un message de condoléances dans un registre ouvert par le Ministère de l'Outre-mer, du mardi 21 au vendredi 24 septembre, Hôtel de Montmorin, 27 rue Oudinot Paris 7ème, accès de 10 heures à 20 heures.


Christelle Viguier - DOMactu.com

***

... Euh pas QUE les Guadeloupéens, nan, pas vraiment nan... Rolling Eyes


Tu m'étonnes, miss Wink Toi même aussi, tu vas chercher tes infos sur BékéActu.com Twisted Evil

Sinon, les billets d'avions Martinique/Guadeloupe ont été pris d'assaut, je ne pourrai pas me rendre au Moule. Dommage. Cela dit, je lui avais déjà rendu hommage en avril dernier, au bout d'une belle balade dans le Nord Grand-Terre, terminus à Anse-Bertrand, sa commune (me semble-t-il, Le Moule, c'est celle de sa mère, non ?). Beau souvenir que je garde dans mon coeur Embarassed

Waye, sa rèd, kan mèm, mé ou fini soufé...



_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maryjane
Super Posteur


Inscrit le: 25 Mai 2005
Messages: 3244
Localisation: Derrière toi

MessagePosté le: Mar 21 Sep 2010 16:44    Sujet du message: Répondre en citant

Source BFM TV :

Messe demain à 18 h 30 à l'église de la Madeleine

_________________
Les Toiles de Maryjane

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mar 21 Sep 2010 23:13    Sujet du message: Répondre en citant

http://www.rfo.fr/

Citation:
de 20h00 à 20h55 (heure paris) ce soir Diffusion du concert 2008 de Patrick Saint Eloi au festival Terre de Blues sur Radio Ô www.rfo.fr
======
Programme télé Guadeloupe
mardi 21 : - 20h15(heure gpe) : Veillée de PatricK St Eloi en direct du Moule – durée : 02h.
- 22h15 (heure gpe) : rediffusion « En attendant l’info - spécial PSE » du 20/09
mercredi 22 : 15h15-18h30 (heure gpe) : retransmission en direct de la messe et de l'inhumation
======
Programme France ô
mercredi 22 : -20h35-22h35 : duplex guadeloupe- martinique
- ooh35 : retransmission de la veillée et de l'enterrement de PSE



http://www.rciguadeloupe.fm/RCI-rend-hommage-a-Patrick-Saint.html

Citation:
RCI REND HOMMAGE À PATRICK SAINT-ELOI

Pendant deux jours la Guadeloupe va tirer sa révérence à l’artiste disparu à l’âge de 52 ans. Votre radio met un dispositif spécial pour l’occasion.

C’est dans la commune du Moule, comme il le souhaitait, que sera rendu un vibrant Hommage à l’auteur-compositeur Patrick Saint-Eloi. Ce mardi soir aura lieu à partir de 18h (heures locales) une veillée mortuaire sur la place Louis Delgrès. Un plateau d’artiste sera autour de Frédéric Caracas pour interpréter les chansons du crooner. 18h sera donc l’heure de la première prise d’antenne d’RCI, suivi de l’émission, « Couleurs créoles », qui sera décentralisée pour l’occasion. Les auditeurs pourront ensuite, à partir de 20h, suivre la manifestation avec nos animateurs Patrick Soulez, Marvel et Judith. Demain mercredi, le journal de 13 se fera en direct de la place Louis Delgrès au Moule et ensuite, à partir de 15h, les obsèques de PSE seront diffusées en intégralité.


Citation:
Tout le staff parisien de PATRICK SAINT ELOI (Los production et Art&SonCom), n'ayant pu se déplacer pour les funérailles en guadeloupe, vous informe qu'une messe sera dite à l'intention de l'artiste, ce mercredi 22 septembre à 18h30, en l'église de La Madeleine à Paris, pour un moment de communion et de prière.( église de la madeleine_Place de la madeleine_ métro la madeleine)


Ça commence dans 5mn, en radio, à priori. Encore désolée pour tous ceux qui ont appris la nouvelle brutalement. C'était brutal pour nous aussi, ici, mais pas inattendu, hélas, car nous le savions déjà malade depuis quelques années. Le choc a du être encore plus rude pour les autres, de l'extérieur Sad

L'heure est au recueillement, maintenant...



"Jôdi la mémwa ka nouri lespwa
Elwa Ô, ou ka voyajé é
Bénédiksyon du syèl, Elwa
Ou ka voyajé"

(Aujourd'hui, la mémoire nourrit l'espoir
Eloi, Ô, tu vas voyager
Bénédiction du ciel, Eloi
Tu vas voyager
Chanson traditionnelle guadeloupéenne, chantée lors des veillées mortuaires)

...
Crying or Very sad
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bahamadia
Grioonaute 1


Inscrit le: 24 Mai 2009
Messages: 236

MessagePosté le: Mer 22 Sep 2010 04:22    Sujet du message: Répondre en citant

Paix à son âme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ryane
Grioonaute


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5
Localisation: Sénégal

MessagePosté le: Mer 22 Sep 2010 18:39    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai connu KASSAV et j'ai apprécié certains morceaux de leur répertoire plus que d'autres. J'ai voulu savoir la particularité de ces tubes qui m'enchantaient tellement. Et surprise : ils sont tous interprêtés par un certain Patrick Saint Eloi. Etant sénégalaise, j'ai voulu mettre un visage sur cette voix merveilleuse et voilà que je découvre un ange : la voix allait si bien au personnage que cela donnait la chair de poule...
Voilà qu'aujourd'hui, j'apprends le décès de cet être exceptionnel... nous devons nous plier à la volonté de Dieu ; certaines personnes extraordinaires ne vivent pas longtemps sur terre.
_________________
Bibliothèque centrale
Université Cheikh Anta Diop
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mer 22 Sep 2010 20:36    Sujet du message: Répondre en citant

à Paris Ce soir sur France Ô, retransmission en différé de l'enterrement de Patrick SAINT-ELOI à Partir de 20H35 (heure de Paris)

http://video-direct.rfo.fr/player.php?id=917

Direct également en radio via RCI ( www.rci.fm) & ( www.rfo.fr ), à partir de 15h30 (dans 10 mn)

Egalement en direct sur RFO Guadeloupe & Martinique

http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/regions/departementales/l-hommage-de-tout-un-peuple-22-09-2010-94840.php

Crying or Very sad
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Mer 22 Sep 2010 22:23    Sujet du message: Répondre en citant

"Nou adan on tinèl. Mé, an bout' a tinèl la, ni on limyè"
(nous sommes dans un tunnel, mais au bout du tunnel, il y a une lumière)
PSE, cité lors de la messe d'enterrement aujourd'hui...


_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
bahamadia
Grioonaute 1


Inscrit le: 24 Mai 2009
Messages: 236

MessagePosté le: Ven 24 Sep 2010 23:10    Sujet du message: Répondre en citant

Jenny Alpha est mort récemment également. Il y a t-il quelque chose de prévu pour elle en ce moment ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Sam 25 Sep 2010 19:05    Sujet du message: Répondre en citant

Probablement, bahamadia, je me renseignerai pour Jenny Alpha, mais ça prendra du temps, vu comme on a été touchés ces jours ci... Crying or Very sad
On lui beaucoup rendu hommage ici, en Martinique, en tous cas.

Quelques images de la veillée et de l'enterrement de PSE :

















...
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Célébrités Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group