Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Côte-d'Ivoire, Élections présidentielles
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 23, 24, 25 ... 28, 29, 30  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Sam 02 Avr 2011 23:04    Sujet du message: Répondre en citant

La bataille autour du palais dure parce que Ouattara tient absolument à prendre l'usurpateur vivant, afin qu'il réponde de ses crimes. Il va falloir abattre donc un à un, les parents bétés qui le protègent. Même mort, je parie que vous continuerez à multiplier les messages disant qu'il va se réveiller et mener la lutte pour ses milliards...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
youngsoldier
Bon posteur


Inscrit le: 07 Juil 2005
Messages: 595

MessagePosté le: Sam 02 Avr 2011 23:05    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
On va encore nous expliquer que c'est la faute de Sarkozy, de Choi, des Chinois, des martiens, de Sarkozy...

Mais un pays traversé en 4 jours à peine par une rebellion alors que le "peuple" est sensé être massivement derrière un président je n'ai jamais vu ça.

En Lybie les occidentaux ont beau les bombarder, l'armée fait de son mieux et a même réussi à reprendre certains bastions.

Qu'en CI elle se rende sans se battre à l'exception du pré-carré présidentiel, je crois que beaucoup de théoriciens devraient revoir leurs certitudes.



Quand on est au courant des agissements de l'armée française en Afrique, on ne peut pas tenir ce genre d'affirmations, parce qu'il est simplement évident que cette progression des rebelles est soutenue, les Français ont dû les armer, les diriger, les transporter et éventuellement impliquer Comparoé, autrement une rébellion qui jusqu'à là n'a jamais réussi à jeter Gbagbo dehors, ne pourrait pas le faire aussi facilement comme d'un coup de baguette magique. Alors oui, là aussi c'est la faute à quelqu'un.

En Lybie jusqu'à peu on croyait que le peuple s'était soulevé du jour au lendemain en prenant exemple sur les autres soulèvements régionaux. Pourtant on apprend aujourd'hui que la France manœuvrait en coulisse depuis Octobre ! En poussant notamment des personnes importantes du régime à la défection, à livrer des secrets militaires et à fomenter une rébellion.

Et par ailleurs depuis hier gavé des infos de l'AFP je m'attends à ce que Gbagbo soit arrêté d'un moment à l'autre, apparemment la RTI aurait été prise, Mangou aurait déserté, les Français se seraient déployés, la présidence serait assiégée etc, pourtant Gbagbo est toujours là, la présidence n'est pas toujours prise, la RTI a semble-t'il été reprise, Gbagbo dans les média les plus puissants perd la guerre, mais sur le terrain résiste seuls contre tous ? Revoyez donc aussi vos certitudes.

Ces pro-Gbagbo ou pro-Ouattara sont vraiment ridicules...
_________________
youngsoldier's back
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 00:18    Sujet du message: Répondre en citant

Kainfri a écrit:
On va encore nous expliquer que c'est la faute de Sarkozy, de Choi, des Chinois, des martiens, de Sarkozy...

Mais un pays traversé en 4 jours à peine par une rebellion alors que le "peuple" est sensé être massivement derrière un président je n'ai jamais vu ça.

En Lybie les occidentaux ont beau les bombarder, l'armée fait de son mieux et a même réussi à reprendre certains bastions.

Qu'en CI elle se rende sans se battre à l'exception du pré-carré présidentiel, je crois que beaucoup de théoriciens devraient revoir leurs certitudes.


Je ne sais pas comment tu peux sortir des trucs pareils. Ils ont une rébellion armée jusqu'aux dents par les martiens à domicile depuis 8 ans + les troupes de l'ONUCI + la Force Licorne à domicile, en Lybie ? Les avions de l'armée de l'air lybiens ont été détruits il y a 6 ans ? Ou moins que ça ? Tout est comparable ? Ah oui, c'est vrai, ça ne compte pas...

En plus, le pays a été traversé, non pas en 4 jours, mais en 4 MOIS + 4 JOURS. Nuance de taille. Une idée du motif ? (pas moi)

Quant à la réaction du peuple, j'aimerais bien t'y voir, face à des types pareils (je pense que personne ici ne peut remettre en cause l'objectivité de Théophile Kouamouo). Si j'étais à la place de ces pauvres ivoiriens, ma foi, bien que je ne courre pas vite du tout, je te jure que je serais déjà arrivée au Cap à pied. Puis de là, je serais partie à la nage, au moins jusqu'à Fukushima. Non mais, franchement, j'aimerais bien t'y voir... Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire.

Courage au peuple Ivoirien.
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 05:43    Sujet du message: Répondre en citant

http://lefaso.net/spip.php?article41406&rubrique20

Laurent Gbagbo relève désormais bien plus de la psychiatrie, ou de l’exorcisme religieux, que de l’analyse politique !
vendredi 1er avril 2011




La bataille d’Abidjan est engagée. Sans que l’on sache ce qu’il est advenu de Laurent Gbagbo. Le régime, qui avait perdu son âme depuis longtemps, a perdu brutalement ses chefs. Je n’aimerais pas m’appeler Mangou. Le général de corps d’armée Philippe Mangou n’avait pas honoré son nom, déjà, en se mettant aux ordres de Gbagbo au lendemain de la présidentielle de 2010 ; il le déshonore plus encore en n’allant pas jusqu’au bout de son infamie et en cherchant refuge, avec femme (s) et enfants à l’ambassade d’Afrique du Sud. Pas glorieux tout cela.

Se démettre sans se soumettre, on ne peut même pas penser - qu’on me pardonne cette vulgarité - « qu’il sauve ses couilles » ; elles aussi manquent à l’appel ! Mangou n’est pas le seul dans cette situation. Et il y aura un Who’s Who a rédiger sur tous ceux qui, depuis plus de dix ans, nous bassinent avec Gbagbo, « l’opposant historique », « le nationaliste », « l’homme choisi par Dieu », etc. et qui font défection au moment critique. Il fallait que la Côte d’Ivoire soit bien malade pour accoucher d’un tel régime en octobre 2000. Il fallait que l’entourage de Gbagbo (à commencer par Simone) soit bien déglingué pour que « le petit prof » d’histoire mute ainsi en monstruosité politico-mystique. Il va y avoir du boulot pour ceux qui vont tenter d’expliquer pourquoi la Côte d’Ivoire est devenue, en l’espace de deux décennies (je me refuse à faire l’impasse sur la gestion « calamiteuse » de Henri Konan Bédié), un pays dont l’évolution est une des pires du continent alors qu’il était considéré - de 1960 à 1993 - comme un « modèle ».

Il ne l’était sans doute pas ; mais la Côte d’Ivoire n’était pas ce pays déliquescent et de plus en plus mafieux qu’il est devenu sous la férule des Gbagbo. Félix Houphouët-Boigny, en 1993, était ce même homme que l’on avait connu au lendemain de la Deuxième guerre mondiale puis de l’indépendance. Henri Konan Bédié est, aujourd’hui, l’homme qu’il était sous Houphouët puis sous… lui-même. Il y a un peu plus de sept ans (cf. LDD Côte d’Ivoire 096/Mardi 2 décembre 2003), j’avais titré : « Docteur Gbagbo et Mister Haine. L’étrange cas (désespéré ?) du président de la République de Côte d’Ivoire ». J’écrivais que la caractéristique de Gbagbo était « la constance dans l’inconstance ». Je m’interrogeais alors : « Qui peut encore penser qu’un dialogue peut être instauré avec Gbagbo pour tenter de régler les graves problèmes auxquels son pays est confronté ? Qui peut penser qu’il est nécessaire, encore, de lui donner la parole alors que c’est à l’infini qu’il pratique la fuite en avant, revendiquant haut et fort son irresponsabilité totale ? ». Je n’ai pas connu un seul homme politique qui ait autant muté que Gbagbo en aussi peu d’années. Notre premier entretien date d’octobre 1989. Compte tenu des diplômes revendiqués, il m’avait semblé intellectuellement insuffisant ; mais pas un mauvais bougre. Pas non plus un « politique » ; il avait quelques idées mais pas d’idéologie (et dans les années 1980, pour un homme de sa génération qui se voulait « opposant » dans son pays, c’était étonnant). Léger, très léger ; mais conscient qu’il n’avait pas l’envergure d’un leader : le FPI n’était encore qu’un groupuscule (son congrès constitutif a eu lieu les 19-20 novembre 1988) et Simone, une vraie « politique », ne l’avait pas encore formaté (en couple depuis plusieurs années, il se sont mariés le 19 janvier 1989).

Gbagbo avait cultivé l’image du bon bougre mais un an après son élection, lors du Forum national de la réconciliation, il était apparu particulièrement affligeant (cf. LDD Côte d’Ivoire 005/Lundi 3 décembre 2001) lorsqu’il s’était présenté comme « l’un des leaders politiques ivoiriens qui rient le plus, qui embrassent le plus, parce que je pense que l’on ne m’a pas obligé à faire la politique [sic] ». Ses modèles, disait-il alors, étaient Moïse, François Mitterrand et Houphouët : « je pense que ceux-là méritent les pouvoirs qu’ils ont parce qu’ils sont allés les chercher » ; il fustigeait alors le « chef d’Etat qui serait un homme d’affaires » et se glorifiait d’avoir un revenu présidentiel modeste : « J’ai calculé déjà, je sais combien je vais toucher quand je serai à la retraite, en tant qu’ancien chef d’Etat. Et comme je ne suis pas un homme avec de grands besoins, donc ça me suffit ». Le « ç’am suffit » de Gbagbo s’est transformé, depuis, en fortune colossale. Et l’ex-maoïste s’est vite affranchi de ses engagements « socialistes » pour sauter l’étape du capitalisme et s’avérer être un des pire mafieux (au plan économique s’entend) du continent (qui, pourtant, en la matière, ne manque de candidats).

Si on pouvait attendre de Bokassa qu’il soit Bokassa, de Idi Amin Dada qu’il soit Idi Amin Dada, etc. rien ne semblait prédisposer le « petit prof » à devenir le fossoyeur de la démocratie ivoirienne, un « national-tribaliste » puis un dictateur. Sauf les notoires insuffisances de la classe politique ivoirienne, toutes tendances confondues. L’accession au pouvoir de Gbagbo a été une énorme surprise en octobre 2000, moins d’un an après les événements du 25 décembre 1999. Dès lors tout a dérapé et il était évident que « l’ivoirité » allait être un concept largement instrumentalisé par le nouveau pouvoir (même s’il n’en avait pas été l’inventeur) pour bloquer la percée politique de Alassane Ouattara. Dès lors, personne ne pouvait douter que le pire n’était pas à venir mais qu’il était déjà là.

Ceux qui pensent que la détérioration de la situation démocratique de la Côte d’Ivoire remonte aux événements du 18-19 septembre 2002 se trompent. Le drame de la Côte d’Ivoire, c’est que l’on ait permis l’accession au pouvoir de Gbagbo en octobre 2000 et ceux qui disent : « on ne savait pas », sont des imbéciles ou des illettrés. Le jeudi 18 octobre 2001, lors d’une réunion organisée au siège parisien de la fondation France Libertés (dont la présidente est Danielle Mitterrand), le socialiste Jean-Yves Barrère déclarait : « Laurent a milité chez nous quand il était à Paris. Il était rédacteur de 1982 à 1986 à Libération Afrique qu’animait alors Guy Labertit [qui sera par la suite délégué national Afrique du PS]. Notre amitié est ancienne, mais la réalité d’aujourd’hui est telle que je suis convaincu, et c’est un message que j’ai fait passer, qu’il ne peut pas laisser dire ce qui a été dit dans le journal du FPI et faire ce qu’il a fait depuis qu’il est au pouvoir ». J’ai publié cette déclaration dans la première des « dépêches » consacrées à la Côte d’Ivoire le jeudi 18 octobre 2001. Gbagbo n’était pas au pouvoir depuis un an (il a prêté serment le jeudi 26 octobre 2000) et il y a près de dix ans de cela.

L’ancrage de Gbagbo, très rapidement, dans les milieux évangéliques, va lui permettre de tourner la page « politique » de son mandat pour sa page « mystique ». « J’ai dit au Seigneur : tu m’envoie une épreuve supplémentaire, mais je te demande une chose : permets-moi d’être juste et sans faiblesse » (jeudi 14 septembre 2006 ; rencontre avec les forces de défense et de sécurité). Ce mysticisme, il en fera le fondement de son action ; ce même jour de septembre 2006, il déclarera : « En 1999, le chef de l’Etat est parti. Moi, je ne partirai pas. Je suis ici avec vous. Je suis ici avec mes soldats. Je suis ici avec mon peuple. Je suis de culture latine et helléniste. Dans l’histoire de Rome [Gbagbo alors lisait l’histoire de Jules César], le chef de l’Etat était effectivement non pas seulement le chef des armées, mais le chef de guerre. Il dormait au milieu de sa troupe ».

Aujourd’hui, la troupe s’est débandée ; et nul ne sait où se trouve son chef. Mais la paranoïa de Gbagbo aura fait bien des dégâts. Ouattara va devenir dans l’histoire de l’Afrique le seul président légitimement élu par les urnes qui aura dû reconquérir son pouvoir par les armes et le soutien de quelques puissances « étrangères ». Le voilà débiteur ; espérons qu’il ne sera pas otage. Et que les Ivoiriens sauront se rassembler autour de lui plutôt que s’opposer.

Jean-Pierre BEJOT
La Dépêche Diplomatique
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 09:33    Sujet du message: Répondre en citant

Kainfi a ecrit:

Citation:
On va encore nous expliquer que c'est la faute de Sarkozy, de Choi, des Chinois, des martiens, de Sarkozy...


Kainfri, ce qui gene chez toi c'est que tu te repetes sans arret. Toujours les memes formules eculees et toujours les memes sarcasmes. Le vocabulaire est pauvre et les idees previsibles: ''paranoia...c'est la faute a ...theorie du complot...'' T'es pas un peu fatigue de toujours dire la meme chose? On ne te voit jamais developper ces raisonnements argumentes et fournis auxquels les grioonautes nous ont habitues et qui font tout l'interet de ce forum meme si les gens ne sont pas toujours d'accord. Ce qui est normal et meme souhaitable.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alex
Grioonaute régulier


Inscrit le: 05 Aoû 2005
Messages: 466

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 10:11    Sujet du message: Répondre en citant

marvel02 a écrit:
La bataille autour du palais dure parce que Ouattara tient absolument à prendre l'usurpateur vivant, afin qu'il réponde de ses crimes. Il va falloir abattre donc un à un, les parents bétés qui le protègent. Même mort, je parie que vous continuerez à multiplier les messages disant qu'il va se réveiller et mener la lutte pour ses milliards...


Et comment expliques-tu que des troupes republicaines que les medias occidentaux filmaient paradant dans les rues d'Abidjan et informant etre en face du palais de Gbagbo à l'agonie ou en fuite,aient en moins de 24 H perdu le control de la télévision nationale donc l'une des premières vrais batailles qu'elle l'ait livré depuis le debut de cet offensive.Cela confirme que cette 'armée' est égale à la fabrication que IB et Soro ont fait d'elle il y'a cela 10 ans ,une orde bonne à piller et à violer tout à fait incapable de gagner une veritable confrontation directe, en 2001 déjà c'est en catastrophe qu'ils durent quitter Abidjan mis en deroute après un coup d'etat avorté.Aujourd'hui face à un dernier carré de pro-gbagbo de moins de 2 000 hommes qui n'ont plus rien à perdre ,ces chasseurs du Nord de la Cote d'Ivoire et d'indisciplinés de l'ex-armé ivoirienne demeurent egal à leur reputation.


J'espère qu'une fois de plus les forces Licorne , l'ONUCI,le Burkina ou le Nigeria viendront à la rescousse une de fois de plus de l'armée de Ouattara comme cela a toujours été le cas ou sinon le ridicule s'installer à ce coté.Je commence à lire partout l'inquiétude s'installer sur les medias occidentaux et sur le 'vrai' role des forces Licorne et de l'ONUCI devraient jouer dans cette dernière confrontation.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 11:17    Sujet du message: Répondre en citant

Alex a ecrit:

Citation:
Je commence à lire partout l'inquiétude s'installer sur les medias occidentaux et sur le 'vrai' role des forces Licorne et de l'ONUCI devraient jouer dans cette dernière confrontation.


Alex, Il se pourrait bien qu'une intervention francaise soit en preparation pour remettre en selle Ouattara dont ''l'armee'' a ete defaite sur le terrain malgre l'appui de nombreux pays dont la France. En tout cas certains signes semblent l'indiquer. Ainsi par exemple la Licorne a pris le controle de l'aeroport (est-ce pour evacuer les ressortissants franacais ou preparer le debarquement de soldats franacis?); il y aura une reunion a l'Elysee sur la Cote d'Ivoire cet apres-midi et les media commencent a preparere les esprits a ce qui va peut-etre suivre. Sur le site de 20minutes.Fr on suggere meme que ''la Licorne a pris le controle de l'Etat-Major''. Erreur involontaire ou intentionnelle? Nous verrons bien dans les jours qui suivent. Mais je gage que Laurent Gbagbo et le peuple ivoirien ont aussi prevu cela. Alors wait and see.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

Kainfri a écrit:
On va encore nous expliquer que c'est la faute de Sarkozy, de Choi, des Chinois, des martiens, de Sarkozy...


Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

Y'a des gens qui sont vraiment naifs et ce sont pas au courant de qui se passe malgré la masse de documents et d'archives disponibles sur le sujet de l'armée française en Afrique, en CI, la Licorne, les soutiens des rebelles etc ..
Désolé je me permets de rigoler parce que sur ce sujet j'en connais apparemment un peu plus que toi; ce qui est inadmissible, c'est qu'une personne censée diriger GRioo site d'informations, soit aussi inculte dans la matière, et de plus vienne étaler son ignorance comme cela. Je le répète il faut que tu te renseignes et fasses tes recherches sur ce sujet, tu fais quand même partie de l'équipe de Grioo ! Le conflit ivoirien pour reprendre les propos d'un journaliste compétent (car il amene d'abondant sources et d'archives disponibles pour la consultation), est une intrigue franco-française. J'en dirais pas plus, je vais pas perdre des heures à faire des résumés de documents.

Oui, c'est la faute de Sarkozy, oui c'est la faute de Choi, parce que depuis le début ils ont tout fait pour attiser la haine, ils ont tout fait pour que cette guerre éclate et ils sont parfaitement conscients des intérêts et des enjeux de cette guerre pour eux. Ils savent très bien ce qu'ils ont fait, n'était pas légale, et qu'ils l'auraient pas fait chez eux. Ceux qu'on devrait juger en premier ce sont ces 2 hommes, menteurs, magouilleurs, non intègres.

Mais la plus grande faute revient à Gbagbo et Ouatarra et je dirais plus à Ouatarra car ce dernier a accepté d'être le supplétif des français afin d'arriver à ses fins.
Pour ceux qui sont au courant des agissements de l'armée française en Afrique depuis des decennies savent très bien que lorsque la France met en place son prefet-ré ce dernier est loin d'être un démocrate; d'ailleurs il a commencé celui la à montrer son vrai visage avec les massacres flagrants commis par ses soldats et qu'on cherche à cacher en utilisant divers subterfuges.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 12:25    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Je ne sais pas comment tu peux sortir des trucs pareils. Ils ont une rébellion armée jusqu'aux dents par les martiens à domicile depuis 8 ans + les troupes de l'ONUCI + la Force Licorne à domicile, en Lybie ? Les avions de l'armée de l'air lybiens ont été détruits il y a 6 ans ? Ou moins que ça ? Tout est comparable ? Ah oui, c'est vrai, ça ne compte pas...

Mes parents sont originaires de San Pedro : on savait depuis longtemps que l'objectif des putschistes était d'ouvrir une voie par l'Ouest vers le port de San Pedro, afin d'exporter les stocks de cacao que leurs commanditaires détiennent là-bas, ou qu'eux-mêmes pillent sur leur chemin...

Alors j'ai été très dépité de voir la vitesse avec laquelle ils ont fondu sur cet objectif ; je n'y comprenais rien et pestait contre la nullité de nos Forces de Défenses (heu, de débandade) et de Sécurité. Comment était-ce donc possible qu'après tant de mâles paroles, après avoir nationalisé des banques de Bwana et menacé de réquisitionner leurs stocks de cacao au 31/03, nos leaders ont-ils aussi facilement lâché prise sans même combattre ??? D'aucuns me vendaient déjà la reddition imminente de KLG qui a mainte fois reporté une intervention télévisée initialement prévue le jeudi 31/03...

Bien entendu, je ne m'en suis pas remis à l'Agence Française de Propagande pour essayer de trouver quelque réponse à cette question...

Comme tu le fais si bien remarquer, Chabine : en Lybie, l'armée de Khadafi a rapidement écrasé les putschiste grâce à l'usage instantané de sa puissance de feu aérienne ; tandis qu'en Côte d'Ivoire les rares aéronefs de l'armée ont été détruits par la Bwana depuis 2004. D'ailleurs, Bwana a rédigé une résolution qu'il a fait adopter et appliquer en un temps record, afin de retirer à Khaddafi son avantage militaire absolu sur les putschistes...

Donc, sans moyens militaires aériens et avec trop peu de capacité logistique, les FDS ne pouvaient raisonnablement pas se déployer efficacement sur plusieurs fronts simultanés, dont certains étaient distants les uns des autres de plusieurs centaines de kilomètres. En effet, la coalition putschiste a attaqué quasi-simultanément à Bondoukou (N-Est), à Abengourou (Est) et à Duekoué (Ouest), grâce aux MI-24 de la Licorne et de l'ONUCI capables de déplacer du matériel et des effectifs sur tout le théâtre des opérations en quelques heures là où il aurait fallu plusieurs jours aux FDS (à supposer hardiment qu'ils ne fassent pas bombarder leurs colonnes terrestres). L'objectif militaire de ces attaques était justement de disperser les maigres moyens militaires de l'armée ivoirienne sur un trop vaste champ de combat, afin de les gbamougou en moins de 48h, comme le claironnait Alain Juppé à Bruxelles (qlqs jours avant ces attaques)...

Ce plan a été publié par la presse patriotique plusieurs jours avant sa mise à exécution : nos milos ont donc eu le temps de l'étudier et de s'y préparer sans en donner l'air. Ils ont pris la seule option tactique viable, qui a consisté à se replier dare dare sur Abidjan pour jouer leur va-tout sur un champ à la mesure de leurs moyens, dans un contexte où l'aide logistique massive de Bwana aux côtés des putschistes est moins aisée à déployer avec un minimum discrétion...

On en vient alors à La Bataille d'Abidjan opposant la crème du système militaire ivoirien (dépouillé de ses capitulards et poltrons + des milliers de patriotes chauffés à blanc depuis des mois) à des centaines de pillards sans grande formation militaire aidés de qlqs dizaines de chiens de guerre leucodermes : en une nuit, la cuvette s'est renversée sur l'euphorie des putschistes qui croyaient rentrer à Abidjan comme dans du beurre de karité au soleil...


Bref, ce coup de génie de tactique militaire est une autre enfarinade du Boulanger de Mama. Il oblige Bwana à mettre les deux pieds dans le plat, au risque de commettre trop d'erreurs diplomatiques et militaires dans un contexte onusien où la Russie réclame ouvertement le retrait de la Licorne et l'ONUCI ; projet de résolution soutenu par la Chine.

Quant au charnier de Duékoué, il rappelle étrangement ceux ayant permis à Wattra et ses putschistes de contrôler Bouaké et la région de la Vallée du Bandama depuis octobre 2002. On parle de 10 000 morts sur la période...

Déjà, on entend des bisbilles au sein de la branche militaire du Golfdougou, entre "FRCI" et "Commando invisible"...

En tout cas, le chef des armées du Golf-Hôtel prévoyait quelques heures pour prendre le palais présidentiel. Mais c'est le même Soro qui espérait prendre la RTI dans la journée du 16 décembre 2010 : deux assauts contre les institutions de la républiques à Abidjan, deux échecs cuisants ; et visiblement un retrait piteux du Golfdougou dans la nuit du vendredi au samedi. Pendant ce temps, Koudou est au palais et Brou Amessan demeure le DG de la RTI : aucun objectif militaire n'a été atteint à Abidjan en trois jours de combat...

Wait and see


P.S.
Je ne ferai pas l'injure de rappeler à Kainfri que Wattra a ordonné un couvre-feu : la nuit même de cet ordre virtuel, les FDS ripostaient à l'attaque de la présidence en pilonnant le Golfdougou qu'il a fuit en embarquant dans un char ONUCI. Ainsi, tous ses appels à la population ivoirienne dont il revendique 54% des suffrages ont été un total fiasco. C'est donc vraiment ridicule qu'un de ses supporters mal avisés agite l'argument de la popularité contre Koudou, dont le peuple est actuellement en train de braver les snippers français pour occuper les points stratégiques d'Abidjan...
L'hôpital ne va pas indéfiniment se moquer de la charité !
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...


Dernière édition par OGOTEMMELI le Dim 03 Avr 2011 12:39; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 12:36    Sujet du message: Ha notre brave Marvel Répondre en citant

marvel02 a écrit:
La bataille autour du palais dure parce que Ouattara tient absolument à prendre l'usurpateur vivant, afin qu'il réponde de ses crimes. Il va falloir abattre donc un à un, les parents bétés qui le protègent. Même mort, je parie que vous continuerez à multiplier les messages disant qu'il va se réveiller et mener la lutte pour ses milliards...

Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
En parlant des miulliards soit disant de Gabgbo :

"L’interdiction temporaire annoncée par Alassane Ouattara de l’exportation de fèves de cacao va quant à elle faire surtout l’affaire des spéculateurs qui ont acheté à terme et qui vont profiter de la flambée des cours. Notamment la société Armajaro du trader Anthony Ward qui a acquis, en juillet 2010, 240 000 de tonnes de cacao soit 20 % de la production ivoirienne et 15 % des stocks mondiaux. Cette société a investi 1 milliard de dollars et en tirera un profit substantiel rien qu’à la suite de cette décision d’Alassane Ouattara dont le beau-fils, Loïc Folloroux, 35 ans, n’est autre que le directeur Afrique d’Anthony Ward (1). Pure coïncidence, il va sans dire. "
http://www.michelcollon.info/Cote-d-Ivoire-la-logique-de-l.html

Moi ça commence à m' intriguer lorsqu'on divulgue (que ce soit vrai ou faux d'ailleurs) la fortune des chefs d'états africains; on remarquera toujours au passage qu'on divulgue ses infos toujours au bon moment.
J'aimerais qu'on divulgue la fortune de Sarkozy; c'est vrai qu'à l'époque il y avait un journaliste français qui avait tenté de divulguer la fortune de Jacques Chirac, il a tout juste dit que ce dernier avait des comptes en banque au Japon qu'il s'est fait taper dessus. Ce monsieur jusqu'à maintenant a tous les problemes du monde.
Message officiel qui a été dit : Secret d'état , on ne divulgue pas la fortune des présidents français.
J'aimerais connaitre la fortune de Georges Bush et à combien s'est élevé sa fortune depuis la guerre de l'Irak.
Marvel connais tu le montant de la fortune de Sassou Nguesso, il semble que tu es du Congo Brazza non et que tu travailles dans son administration si j'avais bien compris !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 12:52    Sujet du message: Thanks Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
Chabine a écrit:
Je ne sais pas comment tu peux sortir des trucs pareils. Ils ont une rébellion armée jusqu'aux dents par les martiens à domicile depuis 8 ans + les troupes de l'ONUCI + la Force Licorne à domicile, en Lybie ? Les avions de l'armée de l'air lybiens ont été détruits il y a 6 ans ? Ou moins que ça ? Tout est comparable ? Ah oui, c'est vrai, ça ne compte pas...

Mes parents sont originaires de San Pedro : on savait depuis longtemps que l'objectif des putschistes était d'ouvrir une voie par l'Ouest vers le port de San Pedro, afin d'exporter les stocks de cacao que leurs commanditaires détiennent là-bas, ou qu'eux-mêmes pillent sur leur chemin...

Alors j'ai été très dépité de voir la vitesse avec laquelle ils ont fondu sur cet objectif ; je n'y comprenais rien et pestait contre la nullité de nos Forces de Défenses (heu, de débandade) et de Sécurité. Comment était-ce donc possible qu'après tant de mâles paroles, après avoir nationalisé des banques de Bwana et menacé de réquisitionner leurs stocks de cacao au 31/03, nos leaders ont-ils aussi facilement lâché prise sans même combattre ??? D'aucuns me vendaient déjà la reddition imminente de KLG qui a mainte fois reporté une intervention télévisée initialement prévue le jeudi 31/03...

Bien entendu, je ne m'en suis pas remis à l'Agence Française de Propagande pour essayer de trouver quelque réponse à cette question...

Comme tu le fais si bien remarquer, Chabine : en Lybie, l'armée de Khadafi a rapidement écrasé les putschiste grâce à l'usage instantané de sa puissance de feu aérienne ; tandis qu'en Côte d'Ivoire les rares aéronefs de l'armée ont été détruits par la Bwana depuis 2004. D'ailleurs, Bwana a rédigé une résolution qu'il a fait adopter et appliquer en un temps record, afin de retirer à Khaddafi son avantage militaire absolu sur les putschistes...

Donc, sans moyens militaires aériens et avec trop peu de capacité logistique, les FDS ne pouvaient raisonnablement pas se déployer efficacement sur plusieurs fronts simultanés, dont certains étaient distants les uns des autres de plusieurs centaines de kilomètres. En effet, la coalition putschiste a attaqué quasi-simultanément à Bondoukou (N-Est), à Abengourou (Est) et à Duekoué (Ouest), grâce aux MI-24 de la Licorne et de l'ONUCI capables de déplacer du matériel et des effectifs sur tout le théâtre des opérations en quelques heures là où il aurait fallu plusieurs jours aux FDS (à supposer hardiment qu'ils ne fassent pas bombarder leurs colonnes terrestres). L'objectif militaire de ces attaques était justement de disperser les maigres moyens militaires de l'armée ivoirienne sur un trop vaste champ de combat, afin de les gbamougou en moins de 48h, comme le claironnait Alain Juppé à Bruxelles (qlqs jours avant ces attaques)...

Ce plan a été publié par la presse patriotique plusieurs jours avant sa mise à exécution : nos milos ont donc eu le temps de l'étudier et de s'y préparer sans en donner l'air. Ils ont pris la seule option tactique viable, qui a consisté à se replier dare dare sur Abidjan pour jouer leur va-tout sur un champ à la mesure de leurs moyens, dans un contexte où l'aide logistique massive de Bwana aux côtés des putschistes est moins aisée à déployer avec un minimum discrétion...

On en vient alors à La Bataille d'Abidjan opposant la crème du système militaire ivoirien (dépouillé de ses capitulards et poltrons + des milliers de patriotes chauffés à blanc depuis des mois) à des centaines de pillards sans grande formation militaire aidés de qlqs dizaines de chiens de guerre leucodermes : en une nuit, la cuvette s'est renversée sur l'euphorie des putschistes qui croyaient rentrer à Abidjan comme dans du beurre de karité au soleil...


Bref, ce coup de génie de tactique militaire est une autre enfarinade du Boulanger de Mama. Il oblige Bwana à mettre les deux pieds dans le plat, au risque de commettre trop d'erreurs diplomatiques et militaires dans un contexte onusien où la Russie réclame ouvertement le retrait de la Licorne et l'ONUCI ; projet de résolution soutenu par la Chine.

Quant au charnier de Duékoué, il rappelle étrangement ceux ayant permis à Wattra et ses putschistes de contrôler Bouaké et la région de la Vallée du Bandama depuis octobre 2002. On parle de 10 000 morts sur la période...

Déjà, on entend des bisbilles au sein de la branche militaire du Golfdougou, entre "FRCI" et "Commando invisible"...

En tout cas, le chef des armées du Golf-Hôtel prévoyait quelques heures pour prendre le palais présidentiel. Mais c'est le même Soro qui espérait prendre la RTI dans la journée du 16 décembre 2010 : deux assauts contre les institutions de la républiques à Abidjan, deux échecs cuisants ; et visiblement un retrait piteux du Golfdougou dans la nuit du vendredi au samedi. Pendant ce temps, Koudou est au palais et Brou Amessan demeure le DG de la RTI : aucun objectif militaire n'a été atteint à Abidjan en trois jours de combat...

Wait and see


P.S.
Je ne ferai pas l'injure de rappeler à Kainfri que Wattra a ordonné un couvre-feu : la nuit même de cet ordre virtuel, les FDS ripostaient à l'attaque de la présidence en pilonnant le Golfdougou qu'il a fuit en embarquant dans un char ONUCI. Ainsi, tous ses appels à la population ivoirienne dont il revendique 54% des suffrages ont été un total fiasco. C'est donc vraiment ridicule qu'un de ses supporters mal avisés agite l'argument de la popularité contre Koudou, dont le peuple est actuellement en train de braver les snippers français pour occuper les points stratégiques d'Abidjan...
L'hôpital ne va pas indéfiniment se moquer de la charité !


Merci pour les infos; comme quoi cet viel adage des tacticiens dans l'art de la guerre : 'ne sous estimez jamais votre adversaire" est toujours vrai.
Franchement, je l'avoue c'est bien un " coup de génie de tactique militaire".
ça va pas etre facile pour eux, ils viennent d'envoyer encore 300 tueurs appelés légionnaires. Réunion de cellule de crise cet aprem à Elysée, ça se passe pas comme prévu; faut qu'ils prévoient maintenant l'option que cette bataille d'Abidajan dure avec toutes les conséquences au niveau diplomatique et autres défavorables pour leur image. En tout cas, ils ont bien les pieds dans la farine.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 13:32    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Marvel connais tu le montant de la fortune de Sassou Nguesso, il semble que tu es du Congo Brazza non et que tu travailles dans son administration si j'avais bien compris !


Sassou N'guesso, vieillard de 68 ans, utilise sa fortune a s'acheter de la creme eclaircissante et a se teindre les cheveux. Il soigne son image de p...des Francais.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 15:13    Sujet du message: Répondre en citant

Sorry. Je voulais dire ''son image de pote des Francais''. Honni soit qui mal y pense! Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 15:18    Sujet du message: Ha MArvel Répondre en citant

samuel a écrit:
Citation:
Marvel connais tu le montant de la fortune de Sassou Nguesso, il semble que tu es du Congo Brazza non et que tu travailles dans son administration si j'avais bien compris !


Sassou N'guesso, vieillard de 68 ans, utilise sa fortune a s'acheter de la creme eclaircissante et a se teindre les cheveux. Il soigne son image de p...des Francais.


Citation:

La bataille autour du palais dure parce que Ouattara tient absolument à prendre l'usurpateur vivant, afin qu'il réponde de ses crimes. Il va falloir abattre donc un à un, les parents bétés qui le protègent.


Marvel, franchement tu m'impressionnes par tout ce que tu sais ! Es tu un agent double ou quoi ? C'est quoi vraiment ton boulot, toi, là où tu te trouves en ce moment ?
Tu es au courrant déjà qu'ils veulent attraper vivant Gbagbo ! Hé, toi, t'es vraiment fort ! Je pebnsais pas que cette nouvelle allait se répandtre si vite !
Mais qui t'as dis ça ? Allez vas y donne nous tes sources. Tu es en contact avec des ministres de ton pays qui eux sont en contact avec Paris ? C'est ça. T'as lâcher le morceau ?
MAintenant faut qu'ils attrapent Gbagbo vivant comme cela il pourrant l'afficher dans leurs médias et le montrer comme le plus grand criminel, comme cela tout le monde oubiera les carnages et les tueries de Ouatarra en ce moment !

En tout cas sais pas si tu utilises de la crème éclairsissante mais tu as l'art d'éclaicir tes pensées de plus en plus.

Allez c'est pas méchant MArvel, faut rigoler un peu , non ?
Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 17:57    Sujet du message: Répondre en citant

marvel02 a écrit:
La bataille autour du palais dure parce que Ouattara tient absolument à prendre l'usurpateur vivant, afin qu'il réponde de ses crimes. Il va falloir abattre donc un à un, les parents bétés qui le protègent. Même mort, je parie que vous continuerez à multiplier les messages disant qu'il va se réveiller et mener la lutte pour ses milliards...


Bien que je sois Modo, je préfère en appeler aux boss du site (Kainfri et Panafricain) afin de statuer sur la position à prendre vis à vis de ce type d'appel aux massacres ethniques. Je les désapprouve sur toute la ligne, tout comme je désapprouve les innombrables appels au meurtre de Gbagbo proférés par ce Grioonaute depuis de longs mois. Notre divergence de vues étant connue, je préfère en appeler à l'arbitrage publiquement plutôt que de modérer.

Sinon, des nouvelles du front. Comme vous le savez tous, les martiens ont pris le contrôle de l'aéroport international d'Abidjan :

http://www.nicematin.com/article/monde/cote-divoire-les-francais-controlent-laeroport-dabidjan-reunion-a-lelysee

Mais bon, un aéroport, ça ne compte pas, comme nous le savons tous.

Théophile Kouamouo continue courageusement à informer :

Citation:
Ce sont les forces pro-Ouattara qui ont libéré les 6 000 prisonniers de la MACA

Qui a pris la responsabilité politique de libérer les prisonniers de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan, entraînant mécaniquement une recrudescence de l'insécurité et de la confusion dans un contexte déjà troublé ? Les dépêches des agences de presse (dont l'AFP) se refusent à trancher. Le camp Gbagbo accuse le camp Ouattara. Alain Lobognon, conseiller spécial de Guillaume Soro, a rejeté cette accusation sur son compte Twitter, attribuant ce choix pour le moins irresponsable à l'adversaire. Les FDS l'auraient fait pour couvrir leur fuite.

Anciens pensionnaire de la MACA, disposant donc de bons informateurs parmi les prisonniers, le journaliste Saint-Claver Oula (rédacteur en chef du Nouveau Courrier) et moi avons enquêté sur le sujet. Nos conclusions, après vérification et recoupements.

- Ce sont "les hommes d'IB" (Ibrahim Coulibaly, qui passe pour être la tête du "commando invisible" pro-Ouattara à Abidjan) qui ont libéré les prisonniers. Les détenus de droit commun, les prévenus et les bandits de grand chemin.

- Les prisonniers ont été conduits à Abobo PK 18, où les combattants pro-Ouattara ont tenté de les convaincre de s'enrôler auprès d'eux parce que c'est sous le régime Gbagbo qu'ils auraient été emprisonnés. Ceux qui ont dit "oui" ont pris les armes et sont aujourd'hui au nombre des combattants. Ce qui explique (en partie) les pillages très graves enregistrés à Angré, le quartier de Cocody le plus proche d'Abobo.

- Certains prisonniers ont été "libérés" de toute forme d'obligation militaire et ont tenté de joindre qui leur famille qui des amis dans un district d'Abidjan déserté et où la méfiance règne. Bien entendu, ils seront tentés, alors qu'ils n'ont pas un sou vaillant et que les déplacements massifs font qu'ils ne retrouveront pas forcément leurs familles, de se payer sur le dos de la bête.


Pendant ce temps, les tueries continuent hors d'Abidjan :

Citation:
Les forces pro-Ouattara tuent à Bahé "B" et à Dahoua

Vendredi 1er avril à Bahé "B", village situé à une dizaine de km de Duékoué dans la direction de Guiglo. Le chef de tribu, Nahi Doh, fonctionnaire à la retraite a été abattu par les troupes pro-Ouattara. On note dans le même villagge, l'assassinat de Bah julien, responsable FPI de la localité. Ces deux villageois sont tous de l'ethnie guéré, majoritairement pro-Gbagbo.

Samedi 2 Avril, à Dahoua, village voisin, à 7 km de Duékoué, 3 jeunes ont été égorgés et 3 autres abattus par balles, par les forces pro-Ouattara qui continuent leurs exactions dans la région.

Dans la plupart des villages, la chasse à l'homme a commencé, jusque dans les campements.

Source: Villageois de Bahé "B" et de DAHOUA, via organisations humanitaires


Source des 2 derniers articles : http://kouamouo.ivoire-blog.com/maudits-soient-les-yeux-fermes/

Les tueries perpétrées par "Les Forces Républicaines" (pourquoi pas "Les Forces de la Liberté" ? Ou des Droits de l'Homme ? De la veuve et de l'orphelin serait plus indiqué, comme nouveau nom pour cette bande de (censuré)) sont tellement énormes que l'info a filtré dans les média internationaux, embarrasant le clan du Water, qui nie, bien évidemment (ils ont l'habitude 8 ans d'entraînement, c'est pas pour rien :

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-camp-ouattara-nie-toute-implication-dans-la-tuerie-de-duekoue_979042.html

http://www.francesoir.fr/actualite/international/cote-d-ivoire-ouattara-dement-des-massacres-88112.html

Bien entendu, l'Agence Française de Propagande a commencé son sale boulot de brouillage des cartes, en imputant les massacres aux deux camps :
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5hiIGKs8RHyneZX9_HVmqudlDawVw?docId=CNG.fabc2dc325df5c7bd30d6fba5399a916.721

Je leur fais confiance : dans 2 jours, ce sera la faute à Gbagbo, et à lui seul. Quelqu'un nous a déjà habitué à cette rhétorique dégueulasse ici. Non pas que le camp de KLG soit exempt de tout dérapage. Mais j'attends encore que des journalistes sérieux et intègres comme Th. Kouamouo nous informent là-dessus, pas des chiens de menteurs.

J'ai vu hier au JT de France Propagande 2 des images assez impressionnantes de manifestants sur un pont d'Abidjan, évidemment, on ne peut accorder aucun crédit au commentaire du menteur qui accompagnait les images, il semblait dire cependant que c'était des supporters de KLG qui répondaient à son appel de rejoindre la résidence présidentielle. Ces images m'ont rappelé celles de la peuple égyptien manifestant au Caire, sur un pont sur le Nil, quelques jours avant la chute de Moubarak. Pas plus d'infos à ce sujet.

Force et courage au peuple ivoirien. En cas de victoire du Water+ONUCI+Armée française, il y a fort à parier que le sang continuera de couler. Malgré la démocratie, les droits de l'Homme, le droit international auquel je ne comprends rien, tout ça, tout ça.

PS : maintenant que certaines infos échangées en privé commencent à sortir sur le forum (merci OGO ), ce serait bien que ça continue, Kainfri, par exemple... Au lieu de poser des questions intelligentes du genre "Si le peuple est derrière KLG, pourquoi il fuit devant des troupes d'assassins armés jusqu'aux dents, et assoiffés de sang", donne-nous plutôt ton interprétation des tribulations des relations de KLG avec la France, et du pourquoi de leur retournement à partir de 2002. Au lieu de nous emmerder pendant 50 pages avec des considérations juridiques concernant des élections foireuses dont personne ne sait qui les a remportées (en tous cas, pas moi).
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon


Dernière édition par Chabine le Dim 03 Avr 2011 18:28; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olmeque
Bon posteur


Inscrit le: 06 Fév 2005
Messages: 668

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 17:58    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

rien qu’à la suite de cette décision d’Alassane Ouattara dont le beau-fils, Loïc Folloroux, 35 ans, n’est autre que le directeur Afrique d’Anthony Ward (1). Pure coïncidence, il va sans dire. "


Subtile comme info... Laughing . J'en n'entends jamais parlé de ce genre précision. Par contre dès qu'il s'agit de gros titre d'un journal local, qui pourrait être pro-Gbagbo, c'est par contre toujours précisé.

Asher, les termes que tu emploies: tueries, carnages... sont a employé avec parcimonie, je pense. L'intensité des actes sur les civiles restent difficilement vérifiable pour le moment. Dans les infos originaires de l'AFP, et qui sont relayés ensuite, ces crimes SERAIENT attribués au pro-Gbagbo MAIS dans tous les cas ONT ÉTÉ COMMIS. C'est de la PROPAGANDE GRISE, ça JUSTIFIE la présence extérieur (France, ONUCI). Le conditionnel suppose une neutralité, mais un message est envoyé en fait...un message qui se base sur le préjugé (l'africain as toujours sa machette à porté de main...ça va être le Rwanda...l'africain aime la guerre ethnique...). En tout cas pour les pro-Ouatara AFRICAIN qui vont regarder se message ça devient même de la propagande noire. L'auteur fait semblant d'être votre ami, mais il ne l'est pas, parce qu'il justifie sa présence actuel sur votre sol, mais également pour longtemps!! Mad . Donc vas y doucement stp. Français est fort dans les affaires Africaines, tu le sais toi même.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jofrere
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1327
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 18:36    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Au lieu de nous emmerder pendant 50 pages avec des considérations juridiques concernant des élections foireuses dont personne ne sait qui les a remportées (en tous cas, pas moi).

bien dommage vu que le topic s'intitule: "Côte-d'Ivoire, Élections présidentielles", qu'il s'agit bien d'un acte essentiel accompli par le peuple ivoirien et qu'au final tous les éléments nous permettent maintenant de savoir qui a gagné les élections. Les considérations juridiques on sait comment et par qui elles ont été introduites mais ne nous y trompons pas, il s'agit ici de la souverainneté du peuple ivoirien dans son ensemble.
Ce qui est intéressant dans le débat présent et ce que j'ai souligné avec @Gnata mais qu'on peut relever aussi avec Ogotemmeli c'est le changement de tonalité, le point d'inflexion qui survient au moment où tombent les résultats du second tour. Avant cela, on se situait dans une gentille discussion autour de l'arithmétique électorale, après on est rentré dans d'autres considérations (juridiques et autres).
_________________
Un ennemi intelligent est préférable
à un sot ami
agir en penseur, penser en homme d'action
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
youngsoldier
Bon posteur


Inscrit le: 07 Juil 2005
Messages: 595

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 19:56    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Bien que je sois Modo, je préfère en appeler aux boss du site (Kainfri et Panafricain) afin de statuer sur la position à prendre vis à vis de ce type d'appel aux massacres ethniques. Je les désapprouve sur toute la ligne, tout comme je désapprouve les innombrables appels au meurtre de Gbagbo proférés par ce Grioonaute depuis de longs mois.


Tu as relevé ici Chabine le drame de l’homme noir, des gens qui d'un côté se comportent en intellectuels éclairés, qui sont des gens lettrés, et qui tiennent d’un autre côté ce genre de raisonnement, c’est ça notre drame parce qu’on les retrouve finalement aux responsabilités dans leurs pays pour les résultats que l’on connait.

Alors que vous vous retrouvez tous sur un forum pour discuter des solutions à apporter à tel problème, vous arrivez à constater avec ahurissement que ceux avec qui vous discutez dans la cordialité sont en fait ceux là même qui se comportent très mal une fois chez eux dans les postes à responsabilité, sont ceux là qui n'hésiteraient à faire tirer sur leurs opposants. Ne cherchez pas plus loin, vous avez compris pourquoi la CI s'enflamme aujourd'hui.
_________________
youngsoldier's back
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Didier_Daan
Bon posteur


Inscrit le: 16 Mai 2006
Messages: 569

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 21:08    Sujet du message: Répondre en citant

Jofrere a écrit:
bien dommage vu que le topic s'intitule: "Côte-d'Ivoire, Élections présidentielles", qu'il s'agit bien d'un acte essentiel accompli par le peuple ivoirien et qu'au final tous les éléments nous permettent maintenant de savoir qui a gagné les élections. Les considérations juridiques on sait comment et par qui elles ont été introduites mais ne nous y trompons pas, il s'agit ici de la souverainneté du peuple ivoirien dans son ensemble.
Ce qui est intéressant dans le débat présent et ce que j'ai souligné avec @Gnata mais qu'on peut relever aussi avec Ogotemmeli c'est le changement de tonalité, le point d'inflexion qui survient au moment où tombent les résultats du second tour. Avant cela, on se situait dans une gentille discussion autour de l'arithmétique électorale, après on est rentré dans d'autres considérations (juridiques et autres).

BLA BLA BLA.....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
agbegbessi
Grioonaute


Inscrit le: 03 Fév 2011
Messages: 12

MessagePosté le: Dim 03 Avr 2011 23:15    Sujet du message: Répondre en citant

tout votre blablabla là, ça sert à quoi ? Twisted Evil
_________________


Lorsque vous possédez la supériorité à dix contre un, encerclez l'ennemi. A cinq contre un, attaquez-le. A deux contre un, divisez-le. Si vous êtes de force égale, vous pouvez engager le combat. L'art de la guerre, Sun Tzu
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 00:19    Sujet du message: Répondre en citant

Laurent Gbagbo relève désormais bien plus de la psychiatrie, ou de l’exorcisme religieux, que de l’analyse politique !
vendredi 1er avril 2011


Pour introduire sur ceux qui me préterait du tribalisme en Côte d'ivoire, je ne suis pas ivoirien, comme ceux qui viennent enfin d'avouer que leur soutien jusqu'auboutiste vient du fait qu'ils sont de l'Ouest. Pour quiconque connait un peu l'Afrique, on n'est pas tribaliste d'ethnies lointaines de son pays. Je ne peux pas naturellement comme ça être pro sudistes du bénin ou anti orientaux de la Zambie. Ca n'a pas de sens, ça n'existe pas, ça ne se fait pas. Je n'ai pas d'attache avec la CIV, en dehors de quelques amis (majoritairement baoulés). La CIV n'a aucun influence dans mon pays, ni direct ni indirect, et le revenu de mon pays par tête d'habitant est plus élevé que celui de la Côte d'Ivoire, depuis 1960. A égalité peut-être en 60, mais quand Houphouët faisait décoller son pays par l'agriculture en 70, le mien découvrait le pétrole au même moment. Je n'ai vraiment rien à envier à ce pays, ni aucun intérêt à défendre, ni rien à gagner si Alassane gouverne. Sauf que depuis les conférences nationales, je m'intéresse à la politique de ce pays. Comme de bien d'autres sur le continent. Je parle en toute objectivité.
Et ce que je déteste le plus chez Gbagbo c'est le national-tribalisme.

L'article que tu mets en ligne, Panafricain, me trouble de vérité comme si je l'avais écrit. C'est exactement ce que je pense depuis 20 ans.

Morceaux commentés:
"Notre premier entretien date d’octobre 1989. Compte tenu des diplômes revendiqués, il m’avait semblé intellectuellement insuffisant ; mais pas un mauvais bougre. Pas non plus un « politique » ; il avait quelques idées mais pas d’idéologie (et dans les années 1980, pour un homme de sa génération qui se voulait « opposant » dans son pays, c’était étonnant). Léger, très léger ; mais conscient qu’il n’avait pas l’envergure d’un leader : le FPI n’était encore qu’un groupuscule (son congrès constitutif a eu lieu les 19-20 novembre 1988) et Simone, une vraie « politique », ne l’avait pas encore formaté (en couple depuis plusieurs années, il se sont mariés le 19 janvier 1989)."

Le niveau intellectuel de Gbagbo m'a toujours intrigué effectivement. Un doctorat en histoire à Paris Sorbonne, ce n'est pas rien quand. Mais comment se fait-il qu'il soit incapable de sortir une réflexion posée, ni ébaucher une vision qui tienne la route? La plupart des licenciés de l'université Marien Ngouabi de Brazzaville sont bien plus brillants que ça.
Et je me rappelle avec douleur, ici même dans ce débat, alors que je commentais le face en face télévisé LG/ADO, un intervenant m'avait accusé de déformer les propos de LG pour mieux les attaquer. J'ai eu pitié pour moi. Parce que LG est tellement niais que pour le simplifier encore plus, ça demande un cerveau d'ordinateur capable d'opération infinitésimales...
Et je me demande encore, d'où vient-il que certain lui prête des intuitions panafricaines qu'il n'a jamais exprimé, ni bredouillé.

"Je m’interrogeais alors : « Qui peut encore penser qu’un dialogue peut être instauré avec Gbagbo pour tenter de régler les graves problèmes auxquels son pays est confronté ? Qui peut penser qu’il est nécessaire, encore, de lui donner la parole alors que c’est à l’infini qu’il pratique la fuite en avant, revendiquant haut et fort son irresponsabilité totale ? »."

L'irresponsabilité. Un axe important de sa personnalité et de sa vision de la politique. C'est pa smoi, c'est la faute aux autres. Et durant 10 ans, il ne présente aucun bilan, et fier de s'avouer irresponsable, il reste convaincu qu'on va le voter là dessus. C'est ... bizzare.

"Si on pouvait attendre de Bokassa qu’il soit Bokassa, de Idi Amin Dada qu’il soit Idi Amin Dada, etc. rien ne semblait prédisposer le « petit prof » à devenir le fossoyeur de la démocratie ivoirienne, un « national-tribaliste » puis un dictateur. Sauf les notoires insuffisances de la classe politique ivoirienne, toutes tendances confondues. L’accession au pouvoir de Gbagbo a été une énorme surprise en octobre 2000, moins d’un an après les événements du 25 décembre 1999. Dès lors tout a dérapé et il était évident que « l’ivoirité » allait être un concept largement instrumentalisé par le nouveau pouvoir (même s’il n’en avait pas été l’inventeur) pour bloquer la percée politique de Alassane Ouattara. Dès lors, personne ne pouvait douter que le pire n’était pas à venir mais qu’il était déjà là.
Ceux qui pensent que la détérioration de la situation démocratique de la Côte d’Ivoire remonte aux événements du 18-19 septembre 2002 se trompent. Le drame de la Côte d’Ivoire, c’est que l’on ait permis l’accession au pouvoir de Gbagbo en octobre 2000 et ceux qui disent : « on ne savait pas », sont des imbéciles ou des illettrés. Le jeudi 18 octobre 2001, lors d’une réunion organisée au siège parisien de la fondation France Libertés (dont la présidente est Danielle Mitterrand), le socialiste Jean-Yves Barrère déclarait : « Laurent a milité chez nous quand il était à Paris. Il était rédacteur de 1982 à 1986 à Libération Afrique qu’animait alors Guy Labertit [qui sera par la suite délégué national Afrique du PS]. Notre amitié est ancienne, mais la réalité d’aujourd’hui est telle que je suis convaincu, et c’est un message que j’ai fait passer, qu’il ne peut pas laisser dire ce qui a été dit dans le journal du FPI et faire ce qu’il a fait depuis qu’il est au pouvoir ». J’ai publié cette déclaration dans la première des « dépêches » consacrées à la Côte d’Ivoire le jeudi 18 octobre 2001. Gbagbo n’était pas au pouvoir depuis un an (il a prêté serment le jeudi 26 octobre 2000) et il y a près de dix ans de cela.


A vrai dire, ce n'est pas le soir de son "élection" que je me suis inquiété, ni la guerre quasi-génocidaire qu'il a mené aux partisans de Ouattara (avec le soutien actif de la France quasiment seule à le reconnaitre comme président à l'époque) qui réclamaient de nouvelles élections. Mais quand il a commencé lui aussi à officiellement remettre en cause la nationalité de son ancien allié, et partant, de l'ensemble de son électorat. Cela s'est passé environ deux mois après. Je me suis dit, ce type venu pour régler la question de la succession d'Houphouët s'engouffre dans une brèche facile ouverte par ses prédécesseurs alors que son rôle était de la fermer. Il était évident que les mêmes qui avaient renversé HKB (en tout cas les mêmes raisons) allaient l'emporter puisque le limogeage de Bédié n'a rien arrangé. C'est ce qui arriva en septembre 2002. Avec mon soutien le plus fervent, bien entendu. De la même manière que dès qu'il a annoncé qu'on annulait les voix du nord, j'entendais les coups de canons et je comprenais qu'il n'avait pas peur de mettre le pays à feu et à sang. Et je félicite Ouattara d'avoir tenu en laisse ses gars durant tant de mois parce que sous armés qu'ils étaient, s'il les avait laché, ils n'auront d'autres choix que le massacres direct entre civils. ce serait pire que le Rwanda.
Et aujourd'hui encore, Gbagbo se cache derrière un bouclier humain, parce qu'il sait son adversaire est humain, et donc il va hésiter. Mais lui à la place, il aurait évoqué le roi Salomon.

"L’ancrage de Gbagbo, très rapidement, dans les milieux évangéliques, va lui permettre de tourner la page « politique » de son mandat pour sa page « mystique ». (...)« En 1999, le chef de l’Etat est parti. Moi, je ne partirai pas. Je suis ici avec vous. ».

Mouais. C'est le personnage.

"Aujourd’hui, la troupe s’est débandée ; et nul ne sait où se trouve son chef. Mais la paranoïa de Gbagbo aura fait bien des dégâts. Ouattara va devenir dans l’histoire de l’Afrique le seul président légitimement élu par les urnes qui aura dû reconquérir son pouvoir par les armes et le soutien de quelques puissances « étrangères ». Le voilà débiteur ; espérons qu’il ne sera pas otage. Et que les Ivoiriens sauront se rassembler autour de lui plutôt que s’opposer.

Quelle meilleure conclusion puis-je apporter?

Jean-Pierre BEJOT
La Dépêche Diplomatique[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 00:51    Sujet du message: Répondre en citant

KAINFRI, CHABINE EFFACE MES REPONSES QUAND CE LA CONTREDIT.

Il n'y avait rien d'insultant ou de criminel pouvant m'emmener à La Haye. Je lui expliquais juste c'est quoi le tribalisme. Pourquoi ce sont des bétés qui vont mourir un à un devant le palais de Gbagbo, le grand bété. C'est de la mauvaise foi Chabine. Ce n'est pas en trichant que tu vas avoir raison. C'était un cour sur la tribu qui était important pour les non africains à comprendre. Je vais essayer de retaper le texte, et cette fois ci, je le mémorise, je l'envoi dans les mp de Kainfri et de Panafricain, et que vous décidiez s'il y'a une raison de le censurer.

Ce sont effectivement des bétés que les troupes de Ouattara, essentiellement nordistes sont entrain de tuer un à un devant les palais qu'ils protègent.
En Côte d'Ivoire sous le régime tribaliste de Gbagbo, comme tous ses semblables sur le continent (à 99%), les troupes les mieux équipés s'appellent généralement "garde républicaine" ou "commando d'élite" et sont composées dans leur écrasante majorité de ressortissants de l'ethnie du chef de l'Etat. C'est le dernier carré pour protéger d'un coup d'Etat, commettre des crimes pour la conservation du pouvoir, ou s'accrocher contre le droit, et les arbitrages de 6 missions différentes comme en CIV. Dans ce dernier cas , les médias toutes tendance confondu, on largement relevé l'ethnicisation de ces troupes, dernier rempart pour atteindre Gbagbo. Le général MANGOU, chef d'Etat major général soit disant Gbagboïste, qui a fuit le bateau aux premières heures pour se refugier dans les jupon de l'ambassadrice sud-africaine, n'est pas bété. Les médias répétait à souhait qu'il ne pas pour sur aux yeux de Gbagbo, qui le tient en haute surveillance. En revanche, les généraux qui commandent les troupes d'élites sont bien de chez lui.
On a montré ce soir sur France2 un reportage dans Abdijan sous couvre feu. On a pu y voir des soldats de l'armée régulière qui ont rejoint Ouattara, et qui tenait lassivement un point, sans arrêter personne, comme s'il se lassait d'attendre que ça se règle devant. devant, c'était le théatre des opérations. Et là, on trouvait des troupes nordistes qui combattaient. Car c'est le pouvoir nordiste avant tout. Les autres se comportent comme des fonctionnaires et ne prendront pas de risques.
En face, ils trouveront des bétés. Car les non bétés ont déjà fui. D'ailleurs il n'y en avait quasiment pas dans lesdeux corps d'élite qui tiennent encore debout.

Cette configuration des forces publiques est la même chez Sassou, Bongo, Biya, Boni Yayi, Museveni, Kabila, Kibaki, Houphouet, Tchiluba... dans toute l'Afrique noire, à une ou deux exceptions près. Même Dos Santos qui n'a aucune ethnie en Angola parce que d'origine Sao Toméenne, s'est appuyé dans un premier temps sur les kongo, puis maintenant sur les Kimbundu. Je crois qu'il n'y a que le Sénégal qui échappe à ce schémas. Même en Afrique du sud. Mandela, le fameux héros, a tout fait pour que ce soit un xhosa comme lui qui lui succède avec la garde qui va avec. L'élection de Zuma n'est riend 'autre que la ras-le-bol des zulu qui, pourtant majoritaires, se sentent exclu, voir soupçonné d'avoir été les alliés de Buthelezi, alors que nombreux était des inconditionnels de l'ANC. Et à ce arrivé au pouvoir, Zuma a commencé par réformé la garde xhosa que lui a légué Mandela, pour la remplir de zulu.
Tu attaques kabila dans son palais, ce sont des balubakat que tu vas trouver, et ce sont eux que doit tuer, avant d'atteindre le grand balubakat qui passe pour président.

Quiconque connait un peut l'Afrique, connait ces choses là. On vous ment en essayant de vous faire croire qu'il y'a une affaire de conviction patriotique chez Blé Goudé. C'EST UN BETE QUI DEFEND LE BIFTECK FAMILIAL. Oh je ne dis pas que c'est systématique qu'on ne peut pas être objectif parce qu'en est du même coin que le chef. Mais en temps de guerre, ou l'instrument de guerre lui même (armement, finances) sont aux mains de l'ethnie, son carré le plus rapproché du chef. Ceux du même village. Et Gbagbo (vulgaire président africain) n'échappe pas à ce schémas, c'est dans toute la presse depuis 6 mois.

Chabine, quand tu ne connais pas, apprends. Si tu ne veux pas, laisse les autres apprendre. mais par jalousie, parce que tu veux avoir le dernier mot tu supprimes les autres, c'est petit.

Alors oui, les troupes de Ouattara sont entrain de tuer un à un les bétés qui protègent Gbagbo, et quand il les auraient effacés qu'ils pourraient atteindre le coeur du système, le Grand bété L.G.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 03:04    Sujet du message: Ha marvel Répondre en citant

marvel02 a écrit:
Laurent Gbagbo relève désormais bien plus de la psychiatrie, ou de l’exorcisme religieux, que de l’analyse politique ! vendredi 1er avril 2011



Marvel, je te parle en toute sincérité, sans aucune animosité, ni haine en moi, tu peux me croire. ça fait un moment que je lis tes différents posts ainsi que ceux des autres intervenants. J'avais dis et je dis encore que nous sommes tous psychologiquement affectés par cette guerre et tout ce qui se passe en Afrique et cela à différents niveaux, selon la force de caractère de la personne et son aptitude à relativiser les choses et à savoir lâcher prise.


Personnellement quand je te lis depuis un moment je me dis qu'intérieurement que tu relèves d'un cas psychiatrique également, que tu pourrais devenir un homme très dangereux si on te donnait l'once d'un pouvoir ; car sans t'en rendre compte tu es très manipulable, tu pourrais même faire peur à des gens qui visiteraient pour la première fois Grioo et qui liraient tout ce que tu écris.


Ce matin j'avais envoyé quelques posts dont 1 qui t'était adressé; puis j'ai fais une pause, j'ai tapé un peu au tambour, quelques rythmes de percussions cubaines comme l'abakua, le bembé et la rumba guaguanco que j'aime beaucoup.

Puis j'ai fais encore une autre une pause, et j'ai repensé à toutes ces posts de Grioo et bien sûr à toi. Et je me suis encore dis intérieurement que vraiment Marvel ne va pas bien psychologiquement. Et voilà que je lis un de tes posts qui parle de Gbagbo qui relèverait de la psychiatrie.

Tout ce que j'ai à te dire et cela vraiment amicalement, il faut que tu arrives à lâcher prise, il faut que tu parviennes à vider ton cerveau de tout ce qui cause en toi des émotions négatives qui nuisent à ton équilibre psychique, mental, psychologique.


On peut parler pendant des siècles de Gbagbo et de Ouatarra, tu peux envoyer des milliers d'articles de personnes disant qu'il est le mal incarné; d'autres enverront des articles datant d'aujourd'hui et d'hier et de quelques années prouvant que Ouattara tout du moins les soldats qu'ils dirigent sont également des criminels.


Mais nous, qu'aura t-on gagné dans tout cela ? Qu'est ce que tu auras gagné ? Dis le moi ? A moins que tu exerces une activité secrète comme boulot et que tu aies des intérêts financiers ou autres à ce que Ouatarra soir président !

Il semble que tu es congolais d’après ce que tu avais écris; certes en tant que panafricain on doit pas dire cela. mais tu es quand même plus royaliste que le roi; tu fais preuve d'une rage qui est étonnant et interpelle. Même les ivoiriens de ce topic n'ont pas ta rage !


Citation:

Alors oui, les troupes de Ouattara sont entrain de tuer un à un les bétés qui protègent Gbagbo, et quand il les auraient effacés qu'ils pourraient atteindre le coeur du système, le Grand bété L.G.


Tu vois tu ne te rends même plus compte de la portée de ce que tu écris. Les paroles s'envolent mais les écrits restent...
Tu révèles quand bien même un esprit tribaliste.

Ouatarra doit tuer tous les bétés qui protègent Gbagbo, ok. Que retiendront les pro Gbagbo en CI, ceux qui se font massacrer et qui ne sont pas bété, faut pas charrier quand même ! c'est un burkinabé qui a tué Gbagbo, c'est un gars de telle ethnie (je connais pas son ethnie, je m'en fiche royalement de son ethnie; je n'attache pas autant d'importance à l'ethnie autant que toi) qui a tué Gbagbo. Arrives tu à saisir ne serait ce quelques secondes la portée de ton raisonnement.

Je souhaite ardemment que tu n'aies pas l'once d'un pouvoir politique dans ta vie car tu pourrais réveiller une partie sombre qui sommeille en toi dont tu ne sembles pas être conscient..

PS : Concernant l'article de ce monsieur, tout d'abord peux dire à monsieur Jean-Pierre BEJOT ce qu'il pense des crimes de guerre récentes de Ouatarra ?

Ca fait pas de mal de le répéter encore une énième fois :
ce qui se passe en Côte d'ivoire est essentiellement politique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hormheb
Grioonaute 1


Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 190

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 03:04    Sujet du message: Répondre en citant

marvel02 a écrit:
KAINFRI, CHABINE EFFACE MES REPONSES QUAND CE LA CONTREDIT.

Il n'y avait rien d'insultant ou de criminel pouvant m'emmener à La Haye. Je lui expliquais juste c'est quoi le tribalisme. Pourquoi ce sont des bétés qui vont mourir un à un devant le palais de Gbagbo, le grand bété. C'est de la mauvaise foi Chabine. Ce n'est pas en trichant que tu vas avoir raison. C'était un cour sur la tribu qui était important pour les non africains à comprendre. Je vais essayer de retaper le texte, et cette fois ci, je le mémorise, je l'envoi dans les mp de Kainfri et de Panafricain, et que vous décidiez s'il y'a une raison de le censurer.

Ce sont effectivement des bétés que les troupes de Ouattara, essentiellement nordistes sont entrain de tuer un à un devant les palais qu'ils protègent.
En Côte d'Ivoire sous le régime tribaliste de Gbagbo, comme tous ses semblables sur le continent (à 99%), les troupes les mieux équipés s'appellent généralement "garde républicaine" ou "commando d'élite" et sont composées dans leur écrasante majorité de ressortissants de l'ethnie du chef de l'Etat. C'est le dernier carré pour protéger d'un coup d'Etat, commettre des crimes pour la conservation du pouvoir, ou s'accrocher contre le droit, et les arbitrages de 6 missions différentes comme en CIV. Dans ce dernier cas , les médias toutes tendance confondu, on largement relevé l'ethnicisation de ces troupes, dernier rempart pour atteindre Gbagbo. Le général MANGOU, chef d'Etat major général soit disant Gbagboïste, qui a fuit le bateau aux premières heures pour se refugier dans les jupon de l'ambassadrice sud-africaine, n'est pas bété. Les médias répétait à souhait qu'il ne pas pour sur aux yeux de Gbagbo, qui le tient en haute surveillance. En revanche, les généraux qui commandent les troupes d'élites sont bien de chez lui.
On a montré ce soir sur France2 un reportage dans Abdijan sous couvre feu. On a pu y voir des soldats de l'armée régulière qui ont rejoint Ouattara, et qui tenait lassivement un point, sans arrêter personne, comme s'il se lassait d'attendre que ça se règle devant. devant, c'était le théatre des opérations. Et là, on trouvait des troupes nordistes qui combattaient. Car c'est le pouvoir nordiste avant tout. Les autres se comportent comme des fonctionnaires et ne prendront pas de risques.
En face, ils trouveront des bétés. Car les non bétés ont déjà fui. D'ailleurs il n'y en avait quasiment pas dans lesdeux corps d'élite qui tiennent encore debout.

Cette configuration des forces publiques est la même chez Sassou, Bongo, Biya, Boni Yayi, Museveni, Kabila, Kibaki, Houphouet, Tchiluba... dans toute l'Afrique noire, à une ou deux exceptions près. Même Dos Santos qui n'a aucune ethnie en Angola parce que d'origine Sao Toméenne, s'est appuyé dans un premier temps sur les kongo, puis maintenant sur les Kimbundu. Je crois qu'il n'y a que le Sénégal qui échappe à ce schémas. Même en Afrique du sud. Mandela, le fameux héros, a tout fait pour que ce soit un xhosa comme lui qui lui succède avec la garde qui va avec. L'élection de Zuma n'est riend 'autre que la ras-le-bol des zulu qui, pourtant majoritaires, se sentent exclu, voir soupçonné d'avoir été les alliés de Buthelezi, alors que nombreux était des inconditionnels de l'ANC. Et à ce arrivé au pouvoir, Zuma a commencé par réformé la garde xhosa que lui a légué Mandela, pour la remplir de zulu.
Tu attaques kabila dans son palais, ce sont des balubakat que tu vas trouver, et ce sont eux que doit tuer, avant d'atteindre le grand balubakat qui passe pour président.

Quiconque connait un peut l'Afrique, connait ces choses là. On vous ment en essayant de vous faire croire qu'il y'a une affaire de conviction patriotique chez Blé Goudé. C'EST UN BETE QUI DEFEND LE BIFTECK FAMILIAL. Oh je ne dis pas que c'est systématique qu'on ne peut pas être objectif parce qu'en est du même coin que le chef. Mais en temps de guerre, ou l'instrument de guerre lui même (armement, finances) sont aux mains de l'ethnie, son carré le plus rapproché du chef. Ceux du même village. Et Gbagbo (vulgaire président africain) n'échappe pas à ce schémas, c'est dans toute la presse depuis 6 mois.

Chabine, quand tu ne connais pas, apprends. Si tu ne veux pas, laisse les autres apprendre. mais par jalousie, parce que tu veux avoir le dernier mot tu supprimes les autres, c'est petit.

Alors oui, les troupes de Ouattara sont entrain de tuer un à un les bétés qui protègent Gbagbo, et quand il les auraient effacés qu'ils pourraient atteindre le coeur du système, le Grand bété L.G.


Marvel02, fais preuve d'honnetete intellectuelle !
on en est a la page 24 et il y a pas mal d'ecrits de toi ici ou tu appelles directement au meutre de LKG, et ou tu revendiques la violence dans sa forme la plus extreme.
c'est ecrit...et de toi...et ce n'est pas efface ! Pas la peine de nier.

Mais c'est clair que tu t'enfous !

ds ce cas, fais attention a approuver ceux qui disent haut et fort que telle personne releveve de la psychiatrie. ca peut s'appliquer a soi-meme..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 11:42    Sujet du message: Re: Ha marvel Répondre en citant

Je vais reprendre, encore une fois, Aggripa d'Aubigné, commentant Machiavel. L'analyste politique le plus pertinent est comme un chirurgien disait-il. Il dévoile au grand jour les putréfactions et les curiosités qui rendent malade ou font fonctionner l'organisme en étude. La réaction la plus idiote, c'est de penser que c'est le chirurgien qui crée toutes ces horreurs ou tous ces désagréments.

Laurent Gbagbo est un national-tribaliste c'est pas moi qui l'ait inventé. Ni sa garde exclusivement bété. Ce qui vous gêne c'est qu'on vous dévoile au grand jour, puisque vous soutenez ce tribalisme au nom d'un pseudo combat pour l'indépendance qui n'a jamais existé dans les actes ou les faits de cet homme, et qui ne surgit dans les dire qu'à des moments précis. Je ne me tairais pas et je comprends votre gêne. Votre histoire n'est que du tribalisme. Un groupe de gens se sont jurés que jamais un dioula n'occupera le fauteuil d'Houphouët, jamais un musulman, et Gbagbo est prêt à mourir pour ce pacte avec votre soutien. Je vous exposerai à la lumière du jour. Oui, vous soutenez un tribaliste primaire.

Asher désormais psychiatre. C'est bien, faut s'essayer à tout.
Brejnev aussi considérait la dissidence comme une maladie mentale et enfermait les opposant dans des asiles de fou. Quant à Foucault, je crois qu'il a été le plus brillant dans l'analyse de la psychologie sociale et politique vis à vis de la folie. Je t'en recommande vivement la lecture parce que l'article que je commente ici, et qui nous été livré par Panafricain, est très foucaldien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 12:24    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'arrive pas à m'empêcher de faire le parallèle entre le dictateur de la lagune Ebrié, Gbagbo et celui des bords du fleuve Congo, Mobutu.
Mobutu était jusque là, pour moi, le pire dans le genre. Je ne m'attendais pas qu'il soit battu de si tôt. Parce que lui au moins il fait quelque chose avant de sombrer dans le n'importe quoi.
Prenant les 10 premières années des deux et comparons-les.

Mobutu prend le pouvoir par un coup d'Etat, fin 1965. Le chef de l'Etat qu'il renverse l'en remercie. L'opposant principal à ce chef d'Etat, le séparatiste katangais Moïse Tshombé, trouve se dit totalement ravis. Les syndicats, la classe politique, les organisation de jeune, tout le monde salue l'action. L'ensemble de la communauté internationale félicite le jeune général pour son initiative(à l'exception des communistes, Chine et Russie).

Gbagbo arrive par un coup de force après une élection incorrecte. Si le monde entier se réjouit du départ de Guéi, la forme d'accessiona u pouvoir de Gbagbo dérange. Le monde a changé.

Mais Gbagbo va s'appliquer une fois sur le fauteuil à effriter le rare tissu de soutien dont il pouvait bénéficier.
Mobutu en revanche, arrivé sous des applaudissements nourris du monde entier, va renforcer cette confiance et cette légitimité de fait, d'homme de la situation.

Tandis que Gbagbo rale pour la soit disant indépendance économique de son pays, Mobutu dès 1966 nationalise l'ensemble des mines de la RDC. Et ion ne le renverse pas, et il n'y apas de guerre. Au contraire, les USA, vont faire de lui la même année, le pillier de la lutte contre l'expansion du communisme.
Pendant que Gbagbo revendique une culture greco-latine (sous les applaudissements de nos panafricains de pacotille) et veut organiser son pouvoir comme dans la Rome antique, Mobutu réunie des constitutionnalistes 100% locaux, pour mettre en place un système organique et une vision 100% local. C'est le manifeste de la Nsélé qui sort en 1967 et donne une place de choix aux chef coutumier, réforme le code de la famille etc... Plus tard en 1971, il interdit le sprénom occidentaux (chrétien pour la plupart, mais musulman aussi), et lance une révolution culturel de fond, pour un retour aux valeurs nationale. Pendant que Gbagbo ouvre des fronts à travers son pays avant même 5 ans de mandat et mécontente une frange importante de ses compatriotes qui prennent les armes, Mobutu intégre dans son système les 4 coins de ce pays continent et met fin à une guerre qui durait depuis 5 ans. Là ou il doit passer en force, il n'hésite pas, et supprime des résistants sans provoquer de guerre. C'est pas beau, mais c'est mieux que 10 ans de partition du pays.
Là ou Gbagbo dénonce l'ingérence française, Mobutu attent 1974, à sa 9ème année de pouvoir et au sommet de sa popularité pour créer une monnaie enfin détachée de la Belgique (et qui vallait pour 1 zaire deux dollars) nationalise toutes les sociétés étrangères qui passent aux mains de zairois (grosse catastrophe économique, je vous l'accorde), et lance des projets pharaoniques comme le barrage hydroélectrique d'Inga.
Gbagbo? Blablabla.
Dieu, israel
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 12:26    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je vais reprendre, encore une fois, Aggripa d'Aubigné, commentant Machiavel...Brejnev aussi considérait....Quant à Foucault...l'article que je commente ici, et qui nous été livré par Panafricain, est très foucaldien...''


La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'etale!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Met
Grioonaute


Inscrit le: 10 Fév 2011
Messages: 6

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 12:36    Sujet du message: Re: Ha marvel Répondre en citant

marvel02 a écrit:

Laurent Gbagbo est un national-tribaliste c'est pas moi qui l'ait inventé. Ni sa garde exclusivement bété. Ce qui vous gêne c'est qu'on vous dévoile au grand jour, puisque vous soutenez ce tribalisme au nom d'un pseudo combat pour l'indépendance qui n'a jamais existé dans les actes ou les faits de cet homme, et qui ne surgit dans les dire qu'à des moments précis. Je ne me tairais pas et je comprends votre gêne. Votre histoire n'est que du tribalisme. Un groupe de gens se sont jurés que jamais un dioula n'occupera le fauteuil d'Houphouët, jamais un musulman, et Gbagbo est prêt à mourir pour ce pacte avec votre soutien. Je vous exposerai à la lumière du jour. Oui, vous soutenez un tribaliste primaire.
.


C'est cela tout le problème ivoirien et je ne sais pas si les gens l'ignorent ou font semblant. Le tribalisme de Gbagbo et de ses partisans se voit aussi dans leur vocabulaire. Ainsi Gbagbo est le "candidat 100% côte d'ivoire" ce qui sous entend qu'il ya un candidat qui n' est pas "100% côte d'ivoire" et ses partisans sont les "patriotes". Le jusqu' au boutisme de Gbagbo n' est guidé que par la haine des gens du Nord.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asher001
Grioonaute 1


Inscrit le: 15 Déc 2005
Messages: 220

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 14:06    Sujet du message: Marvel resaissis toi Répondre en citant

marvel02 a écrit:
Je n'arrive pas à m'empêcher de faire le parallèle entre le dictateur de la lagune Ebrié, Gbagbo et celui des bords du fleuve Congo, Mobutu.
Mobutu était jusque là, pour moi, le pire dans le genre. Je ne m'attendais pas qu'il soit battu de si tôt. Parce que lui au moins il fait quelque chose avant de sombrer dans le n'importe quoi.
Prenant les 10 premières années des deux et comparons-les.

Mobutu prend le pouvoir par un coup d'Etat, fin 1965. Le chef de l'Etat qu'il renverse l'en remercie. L'opposant principal à ce chef d'Etat, le séparatiste katangais Moïse Tshombé, trouve se dit totalement ravis. Les syndicats, la classe politique, les organisation de jeune, tout le monde salue l'action. L'ensemble de la communauté internationale félicite le jeune général pour son initiative(à l'exception des communistes, Chine et Russie).

Gbagbo arrive par un coup de force après une élection incorrecte. Si le monde entier se réjouit du départ de Guéi, la forme d'accessiona u pouvoir de Gbagbo dérange. Le monde a changé.

Mais Gbagbo va s'appliquer une fois sur le fauteuil à effriter le rare tissu de soutien dont il pouvait bénéficier.
Mobutu en revanche, arrivé sous des applaudissements nourris du monde entier, va renforcer cette confiance et cette légitimité de fait, d'homme de la situation.

Tandis que Gbagbo rale pour la soit disant indépendance économique de son pays, Mobutu dès 1966 nationalise l'ensemble des mines de la RDC. Et ion ne le renverse pas, et il n'y apas de guerre. Au contraire, les USA, vont faire de lui la même année, le pillier de la lutte contre l'expansion du communisme.
Pendant que Gbagbo revendique une culture greco-latine (sous les applaudissements de nos panafricains de pacotille) et veut organiser son pouvoir comme dans la Rome antique, Mobutu réunie des constitutionnalistes 100% locaux, pour mettre en place un système organique et une vision 100% local. C'est le manifeste de la Nsélé qui sort en 1967 et donne une place de choix aux chef coutumier, réforme le code de la famille etc... Plus tard en 1971, il interdit le sprénom occidentaux (chrétien pour la plupart, mais musulman aussi), et lance une révolution culturel de fond, pour un retour aux valeurs nationale. Pendant que Gbagbo ouvre des fronts à travers son pays avant même 5 ans de mandat et mécontente une frange importante de ses compatriotes qui prennent les armes, Mobutu intégre dans son système les 4 coins de ce pays continent et met fin à une guerre qui durait depuis 5 ans. Là ou il doit passer en force, il n'hésite pas, et supprime des résistants sans provoquer de guerre. C'est pas beau, mais c'est mieux que 10 ans de partition du pays.
Là ou Gbagbo dénonce l'ingérence française, Mobutu attent 1974, à sa 9ème année de pouvoir et au sommet de sa popularité pour créer une monnaie enfin détachée de la Belgique (et qui vallait pour 1 zaire deux dollars) nationalise toutes les sociétés étrangères qui passent aux mains de zairois (grosse catastrophe économique, je vous l'accorde), et lance des projets pharaoniques comme le barrage hydroélectrique d'Inga.
Gbagbo? Blablabla.
Dieu, israel


Marvel resaissis toi, resaissis toi
Dans un précédent post tu disais que Ouatarra voulait attraper Gbabgo vivant. Je te réponds alors d'où détiens tu cette information, es tu en contact avec les ministres de ton pays qui sont en contact avec Paris?
Tu ignores mes posts.
Et cette fois ci, tu embrouilles le jeu et tu appelles au meurtre de Gbagbo, c'est pas la 1ere fois !
Je ne sais pas qui tu es; mais tu sembles être quelqu'un de tres dangereux et instable mentalement, et je ne changerais pas mon avis là dessus de sitôt.
Ma question est : qui est tu ? Pour qui travailles tu ? De nombreux documents révèlent ques les armées africaines supplétifs de la France se retrouvent également en Afrique Centrale. Au Congo, y joues tu un rôle ? Quel est ton boulot ? Quel âge as tu ?
Travailles tu pour la DST à Brazza. C'est au CCF de Brazza que tu vas faire ta connexion internet ? T'habites où : Poto Poto, Bakongo ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Panafricain
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1124

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 14:45    Sujet du message: Re: Marvel resaissis toi Répondre en citant

asher001 a écrit:

Marvel resaissis toi, resaissis toi
Dans un précédent post tu disais que Ouatarra voulait attraper Gbabgo vivant. Je te réponds alors d'où détiens tu cette information, es tu en contact avec les ministres de ton pays qui sont en contact avec Paris?
Tu ignores mes posts.
Et cette fois ci, tu embrouilles le jeu et tu appelles au meurtre de Gbagbo, c'est pas la 1ere fois !
Je ne sais pas qui tu es; mais tu sembles être quelqu'un de tres dangereux et instable mentalement, et je ne changerais pas mon avis là dessus de sitôt.
Ma question est : qui est tu ? Pour qui travailles tu ? De nombreux documents révèlent ques les armées africaines supplétifs de la France se retrouvent également en Afrique Centrale. Au Congo, y joues tu un rôle ? Quel est ton boulot ? Quel âge as tu ?
Travailles tu pour la DST à Brazza. C'est au CCF de Brazza que tu vas faire ta connexion internet ? T'habites où : Poto Poto, Bakongo ?


Asher, ça fait 4 mois que le débat sur ce sujet à été initié. Donc tous ceux qui débattent ici connaissent les positions des uns et des autres de même que leur style. Le style de Marvel est provocateur et ça ne date pas de deux jours.Ne faisons pas mine d'être soudainement étonné. Par ailleurs, personne ne t'a demandé à toi si tu étais membre de la DST ou des services secrets ivoiriens. Il me semble nécessaire de se concentrer sur le fond du débat, non sur des considérations périphériques.

Personne ici n'a à dire d'où il se connecte ou a révéler son identité. Donc il est à mon sens inutile de poser ce type de questions.

Quand à la formule initiale de Marvel sur la garde Bété de Gbagbo dont les membres allaient être abattus un à un , je suis d'accord qu'elle peut prêter à confusion, mais Marvel a précisé sa pensée dans les posts suivants et je pense que ça a été fait avec clarté.

Enfin, à Chabine, merci de permettre le débat en évitant le plus possible la censure, même si les opinions émises ne sont pas les tiennes. Faisons en sorte que le débat ne devienne pas un problème personnel entre toi et Marvel. Nous sommes des gens raisonnables, essayons de nous comporter comme tel.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

samuel a écrit:
Citation:
Je vais reprendre, encore une fois, Aggripa d'Aubigné, commentant Machiavel...Brejnev aussi considérait....Quant à Foucault...l'article que je commente ici, et qui nous été livré par Panafricain, est très foucaldien...''


La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'etale!

Gbagbo qui est vide comme un tombeau, doit être un vrai puit de science. Quant à Diop, c'est connu, il n'en en réalité qu'un cancre. Mouais, chacun ses repères.

Asher, je ne te lis qu'en diagonal. D'où je saute souvent tes interpellations. Hier, un ami me demandait si je connaissais Ali Coulibaly, ambassadeur de CIV à Paris, ou bien lit-il Grioo pour reprendre dans l'ordre, l'ensemble de mes arguments. En effet, il est passé sur RFI quelques heures après mon intervention sur Grioo et a affirmé que l'assaut traine pour prendre Gbagbo vivant et qu'il réponde de ses actes. C'était le premier officiel à le dire. Mais, après moi. Cela m'a semblé tellement logique, car des missiles assez puissants pour détruire ce palais et cette résidence d'un seul coup, l'armée de Ouattara a prouvé en posséder. Un bouton, et c'est la fin. d'ailleurs qui d'entre vous a les deux fiches d'armement pour comparer la force de feu des uns et des autres? Non bien sûr, ici on préfère le chapitre du lyrisme, du rappel de la guerre des Nkokota en 1551 et blablabla.
Cela fait une semaine que j'ai la fiche concernant l'armement du camp Ouattara. Dès le début de l'offensive, et surtout après la chutte de Yamoussokro, oh pardon, le repli tactique et la demande de cessez-le-feu de Gbagbo, j'ai voulu savoir pourquoi avait il flippé. De bonnes lectures m'ont fait percevoir le matériel de Ouattara et j'ai compris que c'était la fin. Mais le fait d'avoir trainé peu avoir des conséquence désastreuses sur le moral et sur la victoire.

Dans la réalité, il suffit de lire les bonnes lectures (et d'avoir quelques prérequis quand même hein; on ne devient pas politologue en quelques clics). Quand les français décident hier d'évacuer l'ensemble de leur ressortissants, alors que jusqu'à samedi cela ne semblait pas d'actualité ni utile, ça vous inspire quoi?
A mon avis, ils évitent des représailles sur cette population parce qu'ils ont l'intention d'attaquer directement. A visage découvert. Car jusque là, Licorne ne s'implique pas du tout. Maintenant qu'on est entrain de sortir les français, soit son rôle va changer (ce qui m'étonnerait parce que cette mission reste quand même sous mandat onusien), soit des troupes d'élite françaises vont particulièrement être acheminées sur place pour mettre fin à l'aventure Gbagbo. C'est pas pour rien que Samedi a eu lieu une réunion à l'Elysée dans laquelle participait le chef d'Etat major et la conséquence en a été l'annonce dimanche de l'évacuation des français, alors que tout portait à croire que Gbagbo ne pourra pas retourner la situation. Cette fois ci je pense que la France va s'impliquer de manière plus concrète poursuivant toujours l'objectif de prendre l'illuminé de Mama vivant.

Pour tes autres interrogations d'ordre privé tu pourrais commencer par t'étaler toi même. J'ai toujours été pour la création d'un forum ou tout le monde se connait et peu lire le cv réel des uns et des autres et ou seuls les non masqués peuvent intervenir. On éviterait bien des clowns, offrant à la fois des débats de qualité. Quant au langage qui fustige des fantômatiques supplétifs de l'armée française et autres puérilités d'analyse nourrissant des milieux underground qui croient découvrir la face cachée de la planète à chaque fois qu'une notion basique leur arrive aux oreilles, ça m'aide à ne pas lire tes posts.
Merci de t'inquiéter de mon état mental. Même si bien évidemment, je me fiche de ce que tu en penses.

Gbagbo est un danger pour la Côte d'Ivoire qu'il a divisé encore plus qu'à son arrivé. Il est médiocre et cancre, brutal et imbuvable. Qu'il soit dégommé à temps aurait sauvé des centaines de vie et de biens. 6 médiations, toutes reconnues par lui même ont conclu qu'il a perdu les élections et qu'il doit partir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 15:22    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:

samuel a écrit:
Citation:
Je vais reprendre, encore une fois, Aggripa d'Aubigné, commentant Machiavel...Brejnev aussi considérait....Quant à Foucault...l'article que je commente ici, et qui nous été livré par Panafricain, est très foucaldien...''


La culture c'est comme la confiture, moins on en a plus on l'etale!

Gbagbo qui est vide comme un tombeau, doit être un vrai puit de science. Quant à Diop, c'est connu, il n'en en réalité qu'un cancre. Mouais, chacun ses repères.


Mouais...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hormheb
Grioonaute 1


Inscrit le: 31 Déc 2005
Messages: 190

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 15:59    Sujet du message: Re: Marvel resaissis toi Répondre en citant

Panafricain a écrit:
asher001 a écrit:

Marvel resaissis toi, resaissis toi
Dans un précédent post tu disais que Ouatarra voulait attraper Gbabgo vivant. Je te réponds alors d'où détiens tu cette information, es tu en contact avec les ministres de ton pays qui sont en contact avec Paris?
Tu ignores mes posts.
Et cette fois ci, tu embrouilles le jeu et tu appelles au meurtre de Gbagbo, c'est pas la 1ere fois !
Je ne sais pas qui tu es; mais tu sembles être quelqu'un de tres dangereux et instable mentalement, et je ne changerais pas mon avis là dessus de sitôt.
Ma question est : qui est tu ? Pour qui travailles tu ? De nombreux documents révèlent ques les armées africaines supplétifs de la France se retrouvent également en Afrique Centrale. Au Congo, y joues tu un rôle ? Quel est ton boulot ? Quel âge as tu ?
Travailles tu pour la DST à Brazza. C'est au CCF de Brazza que tu vas faire ta connexion internet ? T'habites où : Poto Poto, Bakongo ?


Asher, ça fait 4 mois que le débat sur ce sujet à été initié. Donc tous ceux qui débattent ici connaissent les positions des uns et des autres de même que leur style. Le style de Marvel est provocateur et ça ne date pas de deux jours.Ne faisons pas mine d'être soudainement étonné. Par ailleurs, personne ne t'a demandé à toi si tu étais membre de la DST ou des services secrets ivoiriens. Il me semble nécessaire de se concentrer sur le fond du débat, non sur des considérations périphériques.

Personne ici n'a à dire d'où il se connecte ou a révéler son identité. Donc il est à mon sens inutile de poser ce type de questions.

Quand à la formule initiale de Marvel sur la garde Bété de Gbagbo dont les membres allaient être abattus un à un , je suis d'accord qu'elle peut prêter à confusion, mais Marvel a précisé sa pensée dans les posts suivants et je pense que ça a été fait avec clarté.

Enfin, à Chabine, merci de permettre le débat en évitant le plus possible la censure, même si les opinions émises ne sont pas les tiennes. Faisons en sorte que le débat ne devienne pas un problème personnel entre toi et Marvel. Nous sommes des gens raisonnables, essayons de nous comporter comme tel.


Facile !
Tout le monde peut utiliser le propos vioolents et des qu'il y en a qui s'en emeuvent on fait un autre post pour soit disant preciser sa pensee.. Ca ne change rien au pbm initial: pourquoi utiliser un rhetorique violente si on est capable d'esprimer sa pensee autrement ?
je ne t'ai pas vu reagir une seule fois lorsque ce sieur de marvel02 a fait l'apologie du meurtre de LG et s'est rejoui du sang verse. Tu veux qu'on aille cherche paragraphe par paragraphe ?
un simple rappel a l'odre en tt que Modo ( je crois que tu en fais partie ?) (pas la censure), la neni. Tu appelles cela de la provocation. Rolling Eyes
Panafricain, ca c'est de la complaisance intellectuelle et c'est aussi ce qui nous detruit en Afrique.
Marvel a fait de la provocation un certain temps, mais n'importe quel fidel lecteur de ces 24 pages a compris qu'il a ses convictions bien ancrees (ce n'est plus de la provoc - jusque-la, ca va).
Et aussi qu'il a verse depuis un certain temps dans une rhetorique de violence.
Si tu estimes que que cette rhetorique-la est toujours en ligne avec la charte du forum, tant mieux ! Si ca n'a pas degenere c'est parce que les autres sont restes professionels. Dc pas la peine de leur dire que c'est de la provoc. Ils t'ont demontre qu'ils savaient faire la diffrence entre provoc et propos qui peuvent inciter a la violence.
Un simple rapple a l'ordre. c'est tout ce qu'on te demandait ! et pas de censure.. c'est la meilleure facon de laisser ce sieur etale sa haine et ses contradictions...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
samuel
Grioonaute régulier


Inscrit le: 28 Jan 2005
Messages: 428

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Marvel a fait de la provocation un certain temps, mais n'importe quel fidel lecteur de ces 24 pages a compris qu'il a ses convictions bien ancrees (ce n'est plus de la provoc - jusque-la, ca va).
Et aussi qu'il a verse depuis un certain temps dans une rhetorique de violence.
Si tu estimes que que cette rhetorique-la est toujours en ligne avec la charte du forum, tant mieux ! Si ca n'a pas degenere c'est parce que les autres sont restes professionels. Dc pas la peine de leur dire que c'est de la provoc. Ils t'ont demontre qu'ils savaient faire la diffrence entre provoc et propos qui peuvent inciter a la violence.
Un simple rapple a l'ordre. c'est tout ce qu'on te demandait ! et pas de censure.. c'est la meilleure facon de laisser ce sieur etale sa haine et ses contradictions...


Hormheb, ce que tu n'as pas compris c'est que ce monsieur tente de nous entrainer dans son jeu et c'est aussi ce qu'espere Panafricain et c'est pourquoi il le tolere. Ils veulent nous voir developper la meme rhetorique de la haine et de la violence afin de justifier les accusations qu'ils ont deja commence a porter. Je sais que c'est tres difficile de laisser le terrain libre a un type comme ca qui du coup se prend pour un genie et croit que si les autres se taisent c'est parce qu'ils sont intellectuellement intimides par ses effets de style et ses pretentions ridicules. Mais il n'y a rien d'autre a faire face a de tels individus. Toute ''riposte'' leur donnera du grain a moudre et comme ce n'est pas la verite qu'ils recherchent, tout ce que tu diras sera immediatement deforme et retourne contre toi. Par exemple si tu dis que tu es contre la guerre civile ou un intervention exterieure, ils diront que par ton attitude tu favorises la perpetuation du pouvoir de Laurent Gbagbo et donc la violence et les massacres, etc. Que tu le veuilles ou non tu auras fait leur jeu. Ce monsieur est un agent provocateur et c'est ainsi qu'agissent tous les agents provocateurs. Ce sont des individus sans moralite. Ne perds pas ton temps a leur donner la repartie, meme si cela fait mal et qu'il est difficile de resister a la tentation de les renvoyer a leur insignifiance.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 19:25    Sujet du message: Répondre en citant

Panafricain a écrit:
asher001 a écrit:

Marvel resaissis toi, resaissis toi
Dans un précédent post tu disais que Ouatarra voulait attraper Gbabgo vivant. Je te réponds alors d'où détiens tu cette information, es tu en contact avec les ministres de ton pays qui sont en contact avec Paris?
Tu ignores mes posts.
Et cette fois ci, tu embrouilles le jeu et tu appelles au meurtre de Gbagbo, c'est pas la 1ere fois !
Je ne sais pas qui tu es; mais tu sembles être quelqu'un de tres dangereux et instable mentalement, et je ne changerais pas mon avis là dessus de sitôt.
Ma question est : qui est tu ? Pour qui travailles tu ? De nombreux documents révèlent ques les armées africaines supplétifs de la France se retrouvent également en Afrique Centrale. Au Congo, y joues tu un rôle ? Quel est ton boulot ? Quel âge as tu ?
Travailles tu pour la DST à Brazza. C'est au CCF de Brazza que tu vas faire ta connexion internet ? T'habites où : Poto Poto, Bakongo ?


Asher, ça fait 4 mois que le débat sur ce sujet à été initié. Donc tous ceux qui débattent ici connaissent les positions des uns et des autres de même que leur style. Le style de Marvel est provocateur et ça ne date pas de deux jours.Ne faisons pas mine d'être soudainement étonné. Par ailleurs, personne ne t'a demandé à toi si tu étais membre de la DST ou des services secrets ivoiriens. Il me semble nécessaire de se concentrer sur le fond du débat, non sur des considérations périphériques.

Personne ici n'a à dire d'où il se connecte ou a révéler son identité. Donc il est à mon sens inutile de poser ce type de questions.

Quand à la formule initiale de Marvel sur la garde Bété de Gbagbo dont les membres allaient être abattus un à un , je suis d'accord qu'elle peut prêter à confusion, mais Marvel a précisé sa pensée dans les posts suivants et je pense que ça a été fait avec clarté.

Enfin, à Chabine, merci de permettre le débat en évitant le plus possible la censure, même si les opinions émises ne sont pas les tiennes. Faisons en sorte que le débat ne devienne pas un problème personnel entre toi et Marvel. Nous sommes des gens raisonnables, essayons de nous comporter comme tel.


Pas de problème, Panafricain, tu fais partie des boss du site, tu as parfaitement le droit de le laisser devenir une poubelle. Je ne serai pas plus royaliste que le roi. Je m'incline, avec tristesse, mais chacun doit se protéger, émotionellement et spirituellement aussi.

Je m'incline face à des logiques qui me dépassent, même si, en tant que descendante d'esclave, j'aurais du savoir à quel point elles ont, depuis des siècles, ravagé notre peuple. J'aurais du savoir, puisque C'EST AVEC CE MODE DE RAISONNEMENT QUE MES ANCÊTRES ONT PU ÊTRE RÉDUITS EN ESCLAVAGE PENDANT PLUS DE 4 SIÈCLES. Je suis désolée d'écrire ça, pour la 1ère fois en plus de 6 ans de présence sur le forum, mais c'est la conclusion qui s'impose. Arrêtons de nous voiler la face. L'Europe n'a pas déversé sa population entière pour coloniser le continent africain. Ça fait des siècles que des Africains vendent le continent. Ça a commencé par leurs propres frères, donc pourquoi s'arrêter en si "bon" chemin ? Aujourd'hui, le bois d'ébène s'exporte via des canaux différents (émigration = auto-exportation), donc on est passés à autre chose : diamants, pétrole, uranium, coltan, etc... Et tout cela se fait avec LES MÊMES raisonnements depuis des siècles : le tribalisme. Hier, c'était au nom du Dieu des autres qu'on abandonnait, progressivement, son nom, sa religion, qu'on se faisait baptiser João I ou autres Afonso, puis, progressivement, on se faisait (censuré) bien profond, son propre peuple en payant rapidement le prix. On sait comment ça s'est terminé, de l'autre côté de l'océan.

Aujourd'hui, on s'est trouvés d'autres Dieux : ils s'appellent ONU, "le" Rolling Eyes droit international (toujours les normes des AUTRES), le TPI, le FMI, etc, etc. On accepte aussi les justifications dégueulasses des autres, trop "contents" d'avoir des motifs à la c... pour continuer à s'entretuer : c'est l'ethnie. C'est une histoire de bétés, de dioula, de malinké, de dozos, de balubakat, de xhosa, de zulu, ce n'est que ça. Ce ne sont jamais, oh non ! des CRÉTINS qui se font manipuler par des martiens, qui n'existent pas, pour des motifs qui ne sont rien d'autre que de la PRÉDATION. Le massacre de Douékoué, ce sont des affrontement "inter-ethniques", mais c'est bien sûr. Rien d'autre. Et c'est la même vieille tragédie qui se reproduit, sous des masques à peine différents, mais la même, depuis des siècles. Exactement les mêmes logiques : http://ci.telediaspora.net/fr/visuelvideo.asp?Idmedia=10735&idchaine=1&cat=0&tipe=0

Je jette l'éponge, je vous laisse en bonne compagnie. Les experts en géopolitique internationale ***occidentale***, parfaitement intégrés au système, au service des vassaux des puissances étrangères, beaucoup mieux informés que le commun des mortels ("Cela fait une semaine que j'ai la fiche concernant l'armement du camp Ouattara") sont beaucoup plus à même de débattre de ces sujets. Pour la plus grande satisfaction des boss de ce site, donc tout va bien.

Spéciale dédicace à tous ceux qui, en long en large et en travers de ce topic, depuis des mois, ont consciencieusement :
- nié le lien, aujourd'hui incontestable, entre les rebelles du Nord et Water
- minimisé le rôle des "martiens", on voit aujourd'hui ce qu'il en est (cf. l'expert en armement des valets de "martiens", tous les détails y sont)

sans compter les laudateurs des principes de Droit, de l'ONU et autres mascarades. On voit aujourd'hui ce qu'il en est.

Le seul "intérêt" de cet n-ième épisode d'une très longue série, où tous les feuilletons se ressemblent quant au résultat, c'est de rappeler aux distraits que, finalement, la Françafrique n'est pas tout à fait un fantasme sorti d'un cerveau malade, adepte de la théorie du complot, et qu'apparemment, ben les "martiens" existent bel et bien, et ils ne viennent pas que pour jouer à la belote.

Voilà, pendant que je termine ce post, le JT de France 2 confirme que l'armée française se joint aux forces de l'ONUCI pour bombarder les positions du clan Gbagbo. TOUT EST CLAIR POUR QUI A DES YEUX POUR VOIR, DES OREILLES POUR ENTENDRE, ET UN CERVEAU POUR PENSER, MAINTENANT.

Une grande pensée pour tous les frères Ivoiriens du forum, tous bords confondus. Une pensée pour le peuple Lybien aussi. En espérant que les assoiffés de sang s'arrêteront là. Une grande prière pour le repos de l'âme des victimes de ces guerres.

Espérons que les massacres en CI cesseront après le triomphe de la démocraSSie, que la chasse aux sorcières rélayée à cors et à cris par certains ici, et qui a déjà commencé, n'aura pas lieu. Vu le comportement des troupes du Water, depuis 8 ans, et depuis peu, dans leur marche sur Abidjan, il est permis d'en douter, de toutes façons, leur crimes sont adoubés par la comédie internationale, comme à Douékoué, (au nom du droit international, des droits de l'Homme, tout ça tout ça... envie de vomir...), mais je l'espère vraiment du fond du coeur.

A Port-au-Prince, en prévision de l'annonce imminente des résultats de la sélection Présidentielle, les supermarchés ont été dévalisés depuis la semaine dernière, on ne trouve plus de machettes nulle part (c'est habituel dans ces circonstances), produit de 1ère nécessité pour faire face aux troubles annoncés. La candidat Duvaliériste Michel Martély a, de toutes façons, averti qu'il jettera ses troupes dans les rues si le trucage des urnes ne lui est pas favorable. C'est le favori des "martiens" (puissances étrangères) ainsi que de la "comédie internationale". Son camp commençait déjà à fêter hier après-midi (source : un ami haïtien fonctionnaire d'état, venu se réfugier en Martinique comme beaucoup d'autres, en prévision des émeutes à venir). Résultats préliminaires attendus ce soir à minuit, définitifs le 16 avril (ça prend du temps à truquer, il faut comprendre...).
Voilà pour les dernières nouvelles de la démoncraSSie chez vos descendants d'Amérique, pour ceux que ça intéresse. Quelques changements à la marge dans les colonies, mais vraiment, aucun intérêt véritable, rapport de force politique réel (Paris, capitale de Mars) inchangé. Désolée, mais je ne commenterai pas davantage, la coupe est pleine (allez là si vous voulez : http://www.lenouvelliste.com/ ).

Une pensée pour les habitants d'Abidjan, notamment 2 étudiantes, survivantes du séisme d'Haïti en 2010, et qui avaient fini leur année universitaire à l'Université Antilles-Guyane, avant de rentrer chez elles. Les étudiants haïtiens, et quelques martiniquais que vous avez croisés ici ne vous oublient pas.

Asher, merci du fond du coeur pour tes posts empreints de sagesse, j'essaierai de m'en inspirer pour tenir le coup, dans les jours à venir. Les autres, pas la peine de vous emmerder à me répondre, j'en ai rien à foutre. Advienne que pourra.

Cette journée m'aura beaucoup appris. Plus que des années et des années de lecture et de discussions. J'ai enfin compris pourquoi les peuples d'Afrique en sont là.

Edit : mes excuses aux frères que certains de mes propos antérieurs au sujet du manque de réaction des Africains ont pu heurter. Les événements me donnent tort à ce niveau :

"Pétition Action des Africains pour l' Afrique"





PS : JT de France 2 : les hélicoptères de l'ONUCI tirent sur le palais présidentiel de KLG depuis une demi-heure. Au nom de la démocratie. Des Droits de l'Homme. Du Droit International. De la liberté. Etc.
Cf. Santiago de Chile, 9/11/1973. Entre autres...

La "bonne" nouvelle du jour : Michel Martély n'aura pas besoin de mettre Haïti à feu et à sang, comme il avait menacé de le faire avant la proclamation des résultats. Il vient d'être désigné vainqueur de la mascarade électorale du 20 mars. Longue vie à ses amis les macoutes ! Et que vive la démocratie !
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon


Dernière édition par Chabine le Sam 09 Avr 2011 02:12; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Moussa l'Africain
Grioonaute


Inscrit le: 14 Mai 2004
Messages: 82

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 20:24    Sujet du message: Répondre en citant

Concrètement, quels sont les actes commis par Gbagbo montrant de manière incontestable son panafricanisme (par ex rejet de la préférence ethnique, de l'ivoirité ou tout autre concept avoisinant) et son désir de s'émanciper de toute tutelle/influence non africaine ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 21:18    Sujet du message: Répondre en citant



Bombardement du Camp militaire Agban à l'hélicoptère de guerre par la force francaise licorne... Nous sommes réduits à ça en tant qu'Africains, à se faire canarder par des gens qui nous méprisent et chez eux en nous traitant comme de la merde mais aussi chez nous-mêmes en nous envoyant des obus sur la tête ? Evil or Very Mad
Ils ne l'emporteront pas au paradis, ce serait trop facile, on fini par descendre de ces hélicoptères, non ?!
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Lun 04 Avr 2011 21:21; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marvel02
Grioonaute régulier


Inscrit le: 30 Aoû 2006
Messages: 318

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 21:20    Sujet du message: Re: Marvel resaissis toi Répondre en citant

Marvel02 le 04 avril 2011 à 16h04 a écrit:
Quand les français décident hier d'évacuer l'ensemble de leur ressortissants, alors que jusqu'à samedi cela ne semblait pas d'actualité ni utile, ça vous inspire quoi?
A mon avis, ils évitent des représailles sur cette population parce qu'ils ont l'intention d'attaquer directement. A visage découvert. Car jusque là, Licorne ne s'implique pas du tout. Maintenant qu'on est entrain de sortir les français, soit son rôle va changer (ce qui m'étonnerait parce que cette mission reste quand même sous mandat onusien), soit des troupes d'élite françaises vont particulièrement être acheminées sur place pour mettre fin à l'aventure Gbagbo. C'est pas pour rien que Samedi a eu lieu une réunion à l'Elysée dans laquelle participait le chef d'Etat major et la conséquence en a été l'annonce dimanche de l'évacuation des français, alors que tout portait à croire que Gbagbo ne pourra pas retourner la situation. Cette fois ci je pense que la France va s'impliquer de manière plus concrète poursuivant toujours l'objectif de prendre l'illuminé de Mama vivant.


A 18h commençait l'offensive ouattariste, appuyée par la force Licorne, officiellement en appui de l'ONUCI. J'ai souri en repensant à Asher qui me demandait comment je sais tout ça d'avance. Je ne suis pas dans le secret de Sarko ou Ouattara mais j'analyse les faits et pas les fantasmes. Je fais la revue des stratégies possibles, pas me conforter dans des idéologies. Pendant que vous chantiez que Licorne aidait Ouattara, il ne le faisait pas. Comme l'idéologie vous disait que les français en terre africaine font ça, vous vous êtes à imaginez la crise en CIV.

Hier encore Ali Coulibali accusait l'ONUCI d'avoir été aux abonnés absents pendant que les gens se massacraient à l'Ouest. La semaine dernière c'est Achi qui affirmait que la communauté internationale vient de donner la preuve qu'elle s'en foutait de l'Afrique, parce que pour intervenir en Libye, on n'a pas fait autant de juridisme. 4 mois, 6 médiations toutes finissant à la même conclusion, et Gbagbo en appelait une cinquième ivoiro-ivoirienne.

Bref, revenons-en aux faits.
On voudrait tous voir les africains résoudre seuls leurs problèmes, mais il faut avouer que les médiations sans fin, laissant se rapprocher le risque de guerre civile, ont confirmé une incapacité et une immaturité grave et dangereuse. Moi j'assume mes positions. Dégager Gbagbo par la force, même en le tuant s'il le fallait dès la première semaine de décembre nous aurait évité tous ces morts. Même si Hormeb considère que menacer la vie de Gbagbo est un crime suprême, mais pas de tuer 1000 ivoiriens à cause de la survie d'un type qui a perdu les élections, échec 6 fois confirmé par 6 équipes de médiateurs approuvés tous par Gbagbo himself.
Ce n'est pas agréable de voir la France agir en Afrique encore et encore, mais c'est nécessaire pour éviter le "Rwanda". Et, personne ne traitera kagame de vendu (j'espère), et il a été le seul chef d'Etat à intervenir positivement sur ces interventions armées de l'Occident et de l'ONU, car a t-il rappelé, le désespoir des populations abandonnées à des gens qui croient avoir raison de les tuer.

Je soutiens l'action de l'armée française en Côte d'ivoire. Et ce en sont pas ceux qui ont soutenu les mêmes forces quand venues alors préter main forte à Gbagbo, semi-légittime à l'époque, et qui l'ont maintenu au pouvoir 5ans de plus que le mandat, qui vont s'arroger l'autorité de ma faire la leçon. Qu'on en finisse avec l'ère calamiteuse de Gbagbo, et q'on passe à autre chose.

Chabine,
Je ne suis pas là pour me faire des amis, ou rechercher la bienveillance d'un modo ou d'un groupe de bienpensants, mais pour donner mon point de vue le plus libre. L'ennui c'est que dans ce débat tu es partisane et cela se marie mal avec ton rôle de modo sur ceux qui ne sont pas d'accord avec toi. Tes envolés sur ceux qui ont vendu tes ancêtres (après qu'ils en aient vendu eux mêmes combien, avant que la victoire ne tourne en faveur d'un autre razzieur? Dieu seul le sait!) à cette tendance à tirer la concordance idéologique par les cheveux, et ça me laisse de marbre. Je m'oppose au tribalisme antinordiste en CIV depuis 15 ans, je ne vais pas me taire aujourd'hui parce qu'un type bourré de milliards volés, incompétent et idiot mais qui aurait crié "à bas la France" juste après avoir accordé à Total et Bolloré des places de choix sans appel d'offre, aurait tes faveurs de descente d'esclave. Je m'en tape. C'est pas parce qu'il est noir qu'il a le droit de tuer "en toute souveraineté", et qu'un blanc ne peut pas sauver une vie, sous prétexte que hier il les a exploité et le risque encore.
Bref, souffre que je n'ai pas le même avis que toi.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
(...)

Mais Chabine toi aussi, tu ne vas nous laisser avec ces petits vendus qui jouent l'ignorance et la bêtise dans ses formes les plus détestables au moment où on a besoin de Matriotes et de Patriotes pour expliquer la situation...

Regardes, si tu dois partir attends à la fin, je vais même t'accompagner, nous allons cheminer ensemble, pour l'instant ne lâche pas le navire...
On est ensemble jusqu'à la fin !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
youngsoldier
Bon posteur


Inscrit le: 07 Juil 2005
Messages: 595

MessagePosté le: Lun 04 Avr 2011 21:43    Sujet du message: Répondre en citant

Vu que tout le monde tombe ici sur Marvel, je ne vais pas faire exception.

Marvel, toi qui dis que tuer Gbagbo aurait permis dès le début d'éviter des morts, tu sembles très prompt à réagir sur la crise ivoirienne et les problèmes qu'a apportés Gbagbo le dictateur, pourquoi tu ne mets pas la même énergie à dénonçer ton président Sassou qui en plus de vingt cinq ans de règne a en plus d'avoir détruit économiquement la terre de tes ancêtres, renversé des milliers et des milliers de litres de sang de tes compatriotes congolais ? Gbagbo c'est du pipi de chat à côté. Il continue à jouir de son puvoir et à pourrir l'avenir de tes compatriotes pourtant, je pense que beaucoup ici voudraient te voir dénoncer ce type avant de t'attaquer à Gbagbo.
_________________
youngsoldier's back
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... 23, 24, 25 ... 28, 29, 30  Suivante
Page 24 sur 30

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group