Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Quel est votre Philosophe Afro préféré ? .
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 11 Nov 2006 19:32    Sujet du message: Quel est votre Philosophe Afro préféré ? . Répondre en citant

Je me suis posé la question mainte fois ( aussi bête que cela paraisse) tout en sachant que ce mot "préféré" induit que l'on ait auparavant un choix à faire parmis une multitude et qu'ensuite l'on s'en tienne à quelques uns d'entre les plus appréciés , le problème dans mon cas c'est que je connaisse très mal le monde de la philosophie Afro ( Africaine /Antillaise/américaine-Noire ) en fait , je ne connais que deux philosophes Afros , qui plus est je n'ai jamais lu aucune de leurs oeuvres , je ne les connais que de nom !
En plus de Marcien Towa , oui , celui que Ardin a incendié sur un autre post , et Hountoundji ( je ne me rappelle même plus de son nom , pour dire ) je n'en connais aucun autre...

La question que je pose , présuppose que vous connaissiez une petite pile de philosophes Afros , leur philosophie et ses tenants , j'apprecierais , vous qui prendrez le temps de me repondre , que vous donniez vos références * , le fait de partager avec nous cette autre facette de notre vision afrocentrée de cette science comblerait un petit vide chez beaucoup , moi le premier ... Ainsi je ne serais plus obligé de constater à mon être défendant et depité les reminiscences des images de Kant , Hegel et Cie lorsqu'il sera question de Philosophie.

Lorsque j'ai lu Dieux d'eau de Marcel Griaule, je ne pouvais pas ne pas croire avec la pile de Savoir emmagasiné par le vieux Dogon aveugle Ogotemmêli ( oui l'Homonyme de notre néo-Modo ) qu'il ne fut pas Philosophe , mais alors peut-on dire de quelqu'un qu'il est philosophe parcequ'il maîtrise profondement la cosmogonie de son peuple avec force de details et ce qu'elle renvoie dans la vie de tous les jours , aussi complexe et déroutante qu'elle soit ? Je ne sais pas !

J'espère que de cette question sortira des reponses fécondes .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 12 Nov 2006 18:08    Sujet du message: Répondre en citant

Hum , pas de tentatives de reponses ? je relancerai ce post jusqu'à ce que j'entrevoie des reponses sérieuses , entre temps je chercherai un peu de mon côté ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Linguere
Bon posteur


Inscrit le: 29 Déc 2005
Messages: 994
Localisation: Dans Les Bras de Youssou Ndour

MessagePosté le: Dim 12 Nov 2006 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
Hum , pas de tentatives de reponses ? je relancerai ce post jusqu'à ce que j'entrevoie des reponses sérieuses , entre temps je chercherai un peu de mon côté ...


Je pense que si la "pensee africaine" ou la "philosophie" africaine est inconnue aujourd'hui c'est a cause de l'oralite.
L'Afrique a certes connu de grands philophes qui auraient pu rivaliser avec les Aristote, Descartes et autres mais l'absence de l'ecriture a peut-etre contribue a son handicap.

J'ai souvent entendu parler d'un philosphe senegalais, et que beaucoup comparent a Socrate, et son nom est Kocc Barma et a vrai dire je ne connais pas grand chose sur le Monsieur. Je me renseignerai.
_________________
The Humanitarian
My Love



Wade, une erreur dans l'histoire du Senegal!
Carpe Diem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Dim 12 Nov 2006 19:58    Sujet du message: Répondre en citant

Linguere a écrit:
Je pense que si la "pensee africaine" ou la "philosophie" africaine est inconnue aujourd'hui c'est a cause de l'oralite.

Même si je te le concède , je dois t'avouer que c'est discutable sur les bords , je prends pour acquis que l'Oralité est devenue un alibi un temps soit peu trop facile , vu surtout que nos intellectuels ne font ABSOLUMENT pas leur travail pour divulger les Savoirs des millions d'Ogotemmeli qui vivaient et vivent encore et qui comme leurs précédants sont morts ou mouront dans le plus grand anonymat .
L'exemple de Marcel Griaule est flagrant , sans ce francais nous serions passés à côté d'une cosmogonie immense insoupconnée aussi complete et elaborée sinon plus que celle de la grèce antique , si l'oralité du savoir Dogon n'a pas été un obstacle pour lui un Occidental , pourquoi en serait-il autrement avec Nous !?.
J'en deduis que l'Oralité peut-être , mais c'est surtout nos paresses qui nous sont préjudiciable dans ce domaine .

Citation:
L'Afrique a certes connu de grands philophes qui auraient pu rivaliser avec les Aristote...
Tu l'as dit !
.
Citation:
J'ai souvent entendu parler d'un philosphe senegalais, et que beaucoup comparent a Socrate, et son nom est Kocc Barma et a vrai dire je ne connais pas grand chose sur le Monsieur. Je me renseignerai.

Franchement ce serait bon , très interessant si tu avais plus d'infos , j'attendrais avec enthousiame tes resultats , Hadja Wink !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Dim 12 Nov 2006 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

Anton Wilhelm Amo

http://en.wikipedia.org/wiki/Anton_Wilhelm_Amo

http://dispatch.opac.d-nb.de/DB=4.1/REL?PPN=118502603
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Linguere
Bon posteur


Inscrit le: 29 Déc 2005
Messages: 994
Localisation: Dans Les Bras de Youssou Ndour

MessagePosté le: Mar 14 Nov 2006 22:12    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:

Même si je te le concède , je dois t'avouer que c'est discutable sur les bords , je prends pour acquis que l'Oralité est devenue un alibi un temps soit peu trop facile , vu surtout que nos intellectuels ne font ABSOLUMENT pas leur travail pour divulger les Savoirs des millions d'Ogotemmeli qui vivaient et vivent encore et qui comme leurs précédants sont morts ou mouront dans le plus grand anonymat .
L'exemple de Marcel Griaule est flagrant , sans ce francais nous serions passés à côté d'une cosmogonie immense insoupconnée aussi complete et elaborée sinon plus que celle de la grèce antique , si l'oralité du savoir Dogon n'a pas été un obstacle pour lui un Occidental , pourquoi en serait-il autrement avec Nous !?.
J'en deduis que l'Oralité peut-être , mais c'est surtout nos paresses qui nous sont préjudiciable dans ce domaine .


T'as raison sur les "intellectuels", chercheurs de la diaspora mais je voulais parler de l'Ecriture en tant qu'outil, moyen de communication.
Par exemple l'Academie des grecs a fait quaujourd'hui, des qu'on parle philosophie, c'est a Platon, Socrate, Aristote...qu'on pense. Tu vois?

C'est un sujet interessant que tu proposes, je sais pas mais quelque chose me dit que tu l'as mal pose Confused

Citation:
Franchement ce serait bon , très interessant si tu avais plus d'infos , j'attendrais avec enthousiame tes resultats , Hadja Wink !


Je m'y attelerai, Promesse de Hadja!

Ciao,
_________________
The Humanitarian
My Love



Wade, une erreur dans l'histoire du Senegal!
Carpe Diem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Jeu 16 Nov 2006 23:08    Sujet du message: Répondre en citant

M.O.P. a écrit:
Anton Wilhelm Amo

http://en.wikipedia.org/wiki/Anton_Wilhelm_Amo

http://dispatch.opac.d-nb.de/DB=4.1/REL?PPN=118502603


Salut MOP .
Ce serait très interessant si tu nous faisais un simple resumé de une ou de deux de ses oeuvres , ca nous aiderait à comprendre ses thèses .

Ne l'ayant pas lu , et ayant juste parcourut ses biographies ici et là , je tire les conclusions qu'Anton Amo est p-e Afro , mais il demeure pour moi qu'on ne peut pas potentiellement le classer dans cette sphère philosophique dite Nègre ( à moins que tu me montres le contraire ) , où les besoins sont d'abord et avant tout dirigés vers le Nègre . Amo a vécut à une epoque où il fut definitivement influencé par la civilisation occidentale ET ELLE SEULE , si bien qu'il est difficile de faire une différence entre ses thèses et celles de beaucoup d'autres philosophes Blancs ( européens ) de son epoque , lire Amo et Kant ne différerait pas donc , pourtant l'objectif ici c'est justement d'avoir des philosophes Afros avec en medaillon des thèses qui leurs sont proprement Afros ... Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?! Rolling Eyes

J'aimerais bien que tu me confirmes ou non mon impression première : s'il y a un recul de sa condition de nègre par rapport à toute cette philosophie occidentale qu'il a "aidé" à exalter.
Ce serait interressant si tu nous aidais à mieux le connaître en fait ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Jeu 16 Nov 2006 23:31; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Jeu 16 Nov 2006 23:27    Sujet du message: Répondre en citant

Linguere a écrit:
C'est un sujet interessant que tu proposes, je sais pas mais quelque chose me dit que tu l'as mal pose Confused

Salut Linguere ,
Propose-moi une demarche qui conviendrait mieux à la question , je suis preneur Wink , je suppose que j'ai bien posé la question , mais je suis tout oui à quelques changements si effectivement il y a des difficultés à aborder le sujet .
Citation:
Gnata a écrit:
Franchement ce serait bon , très interessant si tu avais plus d'infos , j'attendrais avec enthousiame tes resultats , Hadja !

Je m'y attelerai, Promesse de Hadja!
Ciao,
Inch'Allah ! Wink .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Ven 17 Nov 2006 17:01    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:

Salut Gnata,
je dois avouer le pas l'avoir encore lu moi-meme, bien que me l'ayant promis.
Des que c'est fait je me ferais un plaisir d'en parler.

Jusqu'ici je n'ai lu que des biographies sur lui.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 18 Nov 2006 23:10    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Zheim ,
Tu m'inondes de liens et d'infos TROP interessantes ,man Laughing ,
je te remercie d'avance . Je vais prendre mon temps pour les exploiter tous méticuleusement et te revenir prochainement .

j'ai cependant envie de te tirer les oreilles , pour avoir attendu ce post pour nous présenter ce Zera Yacob , qu'est-ce que tu attendais ?! Laughing Laughing Laughing ...
à bientôt .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2006 10:40    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Lorsque j'ai lu Dieux d'eau de Marcel Griaule, je ne pouvais pas ne pas croire avec la pile de Savoir emmagasiné par le vieux Dogon aveugle Ogotemmêli ( oui l'Homonyme de notre néo-Modo ) qu'il ne fut pas Philosophe , mais alors peut-on dire de quelqu'un qu'il est philosophe parcequ'il maîtrise profondement la cosmogonie de son peuple avec force de details et ce qu'elle renvoie dans la vie de tous les jours , aussi complexe et déroutante qu'elle soit ? Je ne sais pas ! J'espère que de cette question sortira des reponses fécondes .

Il beaucoup de questions dans ta question générique de la préférence. Mais je retiendrais volontiers celle-ci, et y revient bientôt. Si ces sujets t'intéressent, ce que je souhaite vivement, n'hésite pas à lire le Houtondji qui a au moins le mérite d'analyser très précisément ce qu'on peut entendre par philosophie africaine...

Quant aux philosophes africains, tu en trouveras une liste dans "Cheikh Anta Diop, Volney et le Sphinx" de Théophile OBENGA : depuis "Zera Yacob" jusqu'à Kwamé Nkrumah, en passant bien sûr par Anton Amo.

Mon préféré doit être parmi ceux que j'ai lu. J'hésite donc entre Mudimbé et Eboussi Boulaga. Ogotemmêli m'a plus l'air d'un conservateur, de quelqu'un dont le job était de transmettre un savoir, fidèlement, quasi-pieusement. Ce faisant, il n'avait pas vocation à travailler sur cette matière, d'autant que sa seule conservation requiert beaucoup d'activité et ressources intellectuelles. Donc OGO un philo, je ne suis pas sûr...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Chabine
Super Posteur


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 3040

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2006 15:45    Sujet du message: Répondre en citant

Mes amis, je ne peux que vous remercier pour ce superbe topic, depuis le temps que j'en rêvais !!!
et

En ce qui me concerne, je n'ai encore rien lu concrètement Embarassed , faute de bibliographie, mais je peux quand même considérer avoir eu une introduction à la philosophie africaine à travers ce livre de vulgarisation basique :

http://www.follmi.com/spip/article.php3?id_article=97

Il ne s'agit que de citations, sur le principe de 1 citation par jour (vous savez, le genre de livres qu'on offre à Noël...), mais ce qui m'a immédiatement frappée, c'est la richesse de la philosophie distillée par les penseurs africains cités. En fait, j'y ai trouvé une "complétude" que je recherchais, en vain, dans les philosophies orientales (bouddhistes, chinoises, hindoues), dont j'appréciais le caractère non dogmatique et la maïeutique, mais je déplorais le côté un peu trop individualiste. Avec les bribes de philosophie africaine que j'ai découvert à travers ce livre, j'ai tout de suite ressenti une cohérence d'ensemble, l'individu étant placé au sein de la communauté, mais aussi comme une part du cosmos. Celà m'a parlé immédiatement, c'st exactement le type de pensée qui correspondait à ma vision du monde Smile On comprend tout de suite pourquoi ce livre s'intitule "Origines".

Les penseurs le plus souvent cités dans le livre sont Sobonfu Somé et Amadou Hampaté Bâ (je ne l'ai pas sous la main, là, présentemment, j'y reviendrai plus tard).

Par ailleurs, comme modeste contribution modeste contribution à ce topic, voici quelques trouvailles sur le web :

http://www.ankhonline.com/philosop1.htm
La philosophie africaine de la période pharaonique 2780-330 avant notre ère, de Théophile OBENGA
Excellent article, retraçant l'histoire de la philosophie africaine depuis l'Egypte Ancienne jusqu'à l'époque moderne.

http://www.aequatoria.be/tempels/philbant1945Lovania.htm
Placide Tempels : « LA PHILOSOPHIE BANTOUE, Traduit du néerlandais par A. Rubbens »
Agaçant, car vu au travers du prisme Occidental (Belge sur le Congo, en l'ocurrence), mais intéressant quand même.

Je vous fais grâce de la foultitude d'articles existant sur le web, sur le thème de "Y'a-t-il une philosophie africaines ?" "Le problème de la philosophie africaine" et autres "Les singes sont-ils capables de penser ?" , vraiment pathétique de voir comment des soi-disant penseurs occidentaux peuvent s'égarer dans des considérations d'une telle stupidité... Rolling Eyes

Comme l'a écrit Amadou Hampâté Bâ :
"Croire que sa race, ou sa religion, est seule détentrice de vérité est une erreur. Certaines vérités ne nous paraissent invraisemblables que, tout simplement, parce que notre connaissance ne les atteint pas."
_________________
"Le colonialisme et ses dérivés ne constituent pas à vrai dire les ennemis actuels de l'Afrique. À brève échéance ce continent sera libéré. Pour ma part plus je pénètre les cultures et les cercles politiques plus la certitude s'impose à moi que LE PLUS GRAND DANGER QUI MENACE L'AFRIQUE EST L'ABSENCE D'IDÉOLOGIE."
Cette Afrique à venir, Journal de bord de mission en Afrique occidentale, été 1960, Frantz Fanon, Pour la Révolution Africaine
2011, annee Frantz Fanon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cika
Grioonaute régulier


Inscrit le: 13 Jan 2006
Messages: 382
Localisation: What else?

MessagePosté le: Dim 19 Nov 2006 18:31    Sujet du message: Répondre en citant

Linguere a écrit:
Gnata a écrit:
Hum , pas de tentatives de reponses ? je relancerai ce post jusqu'à ce que j'entrevoie des reponses sérieuses , entre temps je chercherai un peu de mon côté ...


Je pense que si la "pensee africaine" ou la "philosophie" africaine est inconnue aujourd'hui c'est a cause de l'oralite.
L'Afrique a certes connu de grands philophes qui auraient pu rivaliser avec les Aristote, Descartes et autres mais l'absence de l'ecriture a peut-etre contribue a son handicap.

J'ai souvent entendu parler d'un philosphe senegalais, et que beaucoup comparent a Socrate, et son nom est Kocc Barma et a vrai dire je ne connais pas grand chose sur le Monsieur. Je me renseignerai.


Citation:

si la "pensee africaine" ou la "philosophie" africaine est inconnue aujourd'hui c'est a cause de l'oralite.



Arrow http://news.yahoo.com/s/nm/20061110/sc_nm/mali_manuscripts_dc

Citation:
Reuters

Libraries in the sand reveal Africa's academic past

By Nick Tattersall Fri Nov 10, 4:54 AM ET

TIMBUKTU, Mali (Reuters) - Researchers in Timbuktu are fighting to preserve tens of thousands of ancient texts which they say prove Africa had a written history at least as old as the European Renaissance.

Private and public libraries in the fabled Saharan town in Mali have already collected 150,000 brittle manuscripts, some of them from the 13th century, and local historians believe many more lie buried under the sand.

The texts were stashed under mud homes and in desert caves by proud Malian families whose successive generations feared they would be stolen by Moroccan invaders, European explorers and then French colonialists.

Written in ornate calligraphy, some were used to teach astrology or mathematics, while others tell tales of social and business life in Timbuktu during its "Golden Age," when it was a seat of learning in the 16th century.

"These manuscripts are about all the fields of human knowledge: law, the sciences, medicine," said Galla Dicko, director of the Ahmed Baba Institute, a library housing 25,000 of the texts.


"Here is a political tract," he said, pointing to a script in a glass cabinet, somewhat dog-eared and chewed by termites. "A letter on good governance, a warning to intellectuals not to be corrupted by the power of politicians."

Bookshelves on the wall behind him contain a volume on maths and a guide to Andalusian music as well as love stories and correspondence between traders plying the trans-Saharan caravan routes.

Timbuktu's leading families have only recently started to give up what they see as ancestral heirlooms. They are being persuaded by local officials that the manuscripts should be part of the community's shared culture.

"It is through these writings that we can really know our place in history," said Abdramane Ben Essayouti, Imam of Timbuktu's oldest mosque, Djingarei-ber, built from mud bricks and wood in 1325.

HEAT, DUST AND TERMITES

Experts believe the 150,000 texts collected so far are just a fraction of what lies hidden under centuries of dust behind the ornate wooden doors of Timbuktu's mud-brick homes.

"This is just 10 percent of what we have. We think we have more than a million buried here," said Ali Ould Sidi, a government official responsible for managing the town's World Heritage Sites.

Some academics say the texts will force the West to accept Africa has an intellectual history as old as its own. Others draw comparisons with the discovery of the Dead Sea Scrolls.

But as the fame of the manuscripts spreads, conservationists fear those that have survived centuries of termites and extreme heat will be sold to tourists at extortionate prices or illegally trafficked out of the country.

South Africa is spearheading "Operation Timbuktu" to protect the texts, funding a new library for the Ahmed Baba Institute, named after a Timbuktu-born contemporary of William Shakespeare.

The United States and Norway are helping with the preservation of the manuscripts, which South African President Thabo Mbeki has said will "restore the self respect, the pride, honor and dignity of the people of Africa."

The people of Timbuktu, whose universities were attended by 25,000 scholars in the 16th century but whose languid pace of life has been left behind by modernity, have similar hopes.

"The nations formed a single line and Timbuktu was at the head. But one day, God did an about-turn and Timbuktu found itself at the back," a local proverb goes.

"Perhaps one day God will do another about-turn so that Timbuktu can retake its rightful place," it adds.

_________________
--->Certains Noirs ont peur et ils préfèrent s’inféoder aux Blancs. Il faut les dénoncer, il faut les combattre. Nous devons être fiers d’être Noirs.

Thomas Sankara.

--->Leur IGNORANCE constitue la première arme de ce maintien en esclavage. Un grand homme une fois déclara : "la meilleure façon de cacher quelque chose à un Noir est de la mettre dans un livre".

http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=8606
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 17:38    Sujet du message: Répondre en citant

M.O.P. a écrit:
Des que c'est fait je me ferais un plaisir d'en parler

Pas de problèmes !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Zheim ,
Citation:
La critique que tu soulignes vis à vis des philosophes africains est à mon avis en grande partie (mais en partie seulement) assez injuste
Critiques ? je n'ai , à date , pas vraiment fait de critiques à leur sujet , si tu parles des critiques de Wihlem Amo , j'avoue que c'est par ignorance , on dira que ce sont des "suppositions" , j'ai "supposé" que sa philosophie etant trop imprégnée de "Civilisation Occidentale" , il ne faisait pas partie des philosophes Afro que je cherchais , ...MAIS ne le connaissant pas , il ne faudrait pas prendre mes suppositions pour des critiques définitives , " vu que l'univresalité" du savoir de W. AMO peut rejoindre nos cultures aussi .

Citation:
...(l’histoire de Zara Yaqob se trouve partout où on parle de son traité) et est même plus issu d’un simple besoin personnel que d’une recherche de « participation à l’histoire de la philosophie » en l’état.
...Par ce traité (ou par se rapporchement) qui est une pure construction personelle que Zara Yaqob écrit dans la solitude de son exil dans les montages ethiopiennes, il se revèle être en effet un philosphe rationaliste (terme universel ou eurocentré ?) du 17ème siècle cad la meme époque que Descartes en Europe, rationaliste où dans le sens ou c’est la raison seule qu’il considère comme seule source et instrument valable pour l’accession à la vérité, et qu’il place au dessus de tout


J'avoue que je ne savais rien de Zara Yacob , je t'en remercie , c'est exactement le genre de personnage que je recherchais , c'est à dire un de ces ermites qui n'a de repères culturels que les siens ( Afro) et qui developpe toute une demarche philosopique qui lui est propre lui , son environement immédiat et les siens , je trouve tout ca plus fécond .
Personnellement la comparaison d'avec Descartes m'importe peu , compartimenter sa philosophie en le labellant "Rationaliste" m'importe encore moins ( à toi aussi comme je vois ) .L'important pour une philosophie c'est justement de repondre aux questions métaphysiques ou non de son temps , et selon ce que je lis de Zara Yacob c'est ce qu'il fait
admirablement ( cf , concernant sa reflexion sur la foi et les religions ) .

Citation:
Pour ce qui ets dit au dessus et l'oralité, il faudrait quand même un jour s’interroger sur cette oralité, qui fait encore débat plus haut, se poser la question de sa spécificité, de son role, de son statut propre.
... c'est-à-dire dans une pensée où la dualité est toujours pensée en terme de valorisation/dévalorisation au lieu d’etre simplement percu comme singulière et différente
.
Pour moi le sujet sur l'Oralité est clos ,dans le sens que je suis définitivement sûr que ce "support" est valable , point , je n'essaye plus de le comparer avec l'Écriture , ni même de l'éléver , je le prends comme il est avec ses avantages et ses défauts . J'avoue qu'il a fallut du temps avant d'en arriver là , parceque justement nous baignons dans le monde de L'Écrit , tout devient irrévocable et objectif du moment où il est écrit , pourtant le nombre de faussétés et d'inexactitudes confinées par Écrit depuis des lustres , ne serait-ce que sur Nous ( les Nègres ) , ne fait pas demordre certains biais irascibles .

Citation:
Je me demande si justement l’oralité n’est pas un moyen que se trouve une société pour etre certain que les hommes continuent de porter en eux même certaines idées qui sont le cœur d’une culture, et cela pour l’éternité. C’est peut etre meme plus efficace que l’écriture puisque qq siècles plus tard les écrits peuvent rester simplement écrits cad portés par personne intérieurement et donc devenir des idées mortes.

Tu enumères assez bien les avantages de L'oralité , certains Savoirs ne peuvent se transmettre qu'entre quatre yeux , comme on dit , la manière dont Ogotemmeli se méfiait des oreilles qui "epiaient" ses paroles dit tout à ce propos .
Citation:
It is by chance that sages as Skendes and Zera Yacob have written down their teachings, and without further investigation we can presuppose that there have been other Ethopian sages in similar situati­ons of teaching and giving advice to people who did not write down their wisdom, because there was no specific reason to do so.

L'intérêt d'écrire leur enseignement n'y etait pas , c'etait dur à comprendre pour moi et pleins d'autres élévés dans l'Écrit , mais maintenant vu en perspective , je crois qu'il n'y a pas d'explications si ce n'est : Il n'y a aucun intérêt de mettre sous ecrit quelquechose que l'on peut transmettre quand on veut !

Lorsque j'etais en CIV , et que le Grand-maître de la Rose-croix AMORC ( Christian Bernard en ce temps-là ) passait voir ses brebis , il faisait toujours un saut au Nord du pays chez les Initiés Sénoufos , detenteurs du méllénaire Savoir des rites initiatiques PORO , leur Savoir était Oral , mais cela n'empêchait pas ces messieurs cravatés d'aller suer dans le chaud soleil de Korogho .Ces reminiscences et de ce que j'ai lu sur le sujet ( surtout avec Dieu d'eau ) me font dire que l'Oralité est aussi valable que l'Écrit .

Citation:
Evidemment d’un autre coté, le défaut colossale est que ce mode de diffusion devient très fragile suite à la destruction d’une société par exemple.

Je te suis , mais à moitié (je suppose que l'on parle de la capacité de l'Oralité à conserver certains Savoirs dans certaines conditions ) pour moi ce qui peut subsister lors de la destruction d'un peuple ou de sa fuite , c'est justement son savoir Oral , ce qui disparait ou qui a cette tendance c'est son savoir Écrit . Digression historique :Certains peuples ont dû perdre leur Écriture à causes de plusieurs autres facteurs ( Esclavages , colonisation) si bien qu'ils se sont retrouvés avec ce seul support de l'Oralité comme vecteur de communication , cela dit cela n'a pas entamé le peu de Savoir qu'ils ont gardé .
Le seul risque que l'Oralité ou les savoirs liés à ce support puisse craindre c'est , ma foi , que les Ermites , sages qui possèdent ces Savoirs par ce vecteur disparaissent avec eux .

Ps: Je ne savais pas que la bibliothèque de L'UQÀM etait aussi pourvue Laughing , j'aurais parier sur Mc Gill ou Concordia , mais bon ...
J'ai essayé de m'inscrire au journal de ton lien , mais ca ne marchait pas , une prochaine fois p-e .
Je me rue pour avoir ZARA YACOB ...
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou


Dernière édition par Gnata le Lun 20 Nov 2006 20:08; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 19:44    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
Mon préféré doit être parmi ceux que j'ai lu. J'hésite donc entre Mudimbé et Eboussi Boulaga.

Salut!
Tout comme OGOTEMMELI, j’hesite moi aussi entre Mubimbe et F. Eboussi Boulaga, je cite aussi, Tshiamalenga Ntumba, Goma Binda, dans une moindre mesure KA-MANA

Chabine a écrit:
Citation:
http://www.aequatoria.be/tempels/philbant1945Lovania.htm
Placide Tempels : «LA PHILOSOPHIE BANTOUE, Traduit du néerlandais par A. Rubbens »
Agaçant, car vu au travers du prisme Occidental (Belge sur le Congo, en l'ocurrence), mais intéressant quand même.

Un mot sur cette philosophie; elle fut consideree comme le point de depart d’un mouvement de recherche sur la dimension philosophique des traditions africaines. Ce mouvement que ses detracteurs nommeront "Ethnophilosophie" pour en recuser les pressuposees et contester meme le caractere philosophique a son objet a eu ses heures de gloire jusqu’au debut des annees 70, moment ou sa contestation par certains penseurs africains se systematise et se radicalise. Parmi les grandes figures de cette tendance dite ethnophilosophique, il faut citer l’Abbe Alexis Kagame et V. Mulago.
Ces deux philosophes ont chacun cherche a eviter les pieges des constructions theoriques ethnophilosophiques qui ne reposent sur aucune methodologie consistante, pertinente et rigoureuse. Ils ont pour leur part, recouru a l’hermeneutique philosophique du langage, en tentant de comprendre la tradition africaine dans un sens dynamique et createur. Eboussi Boulaga a plus tard procede a une critique plus approfondie de Kagame, tres interessante. (Sur F. Eboussi Boulaga son oeuvre, La crise du Muntu, que je te recommande, est une reference majeure dans la pensee philosophique africaine moderne).
On peut aussi dire que la philosophie Bantoue a definitivement ete enterre par Theophile Obenga dans la philosophie africaine de la periode pharaonique.

Je cite quand meme quelqu'un que je n'ai pas encore lu, (mais ca ne saurait tarde), que ses pairs ont considere comme l'une des figures les plus prometteuses de la nouvelle generation des philosophes africains, c'est E.K. Dimandja. Je ne sais pas s'il a deja ete cite, et si quelqu'un ici l'a lu, je suis interesse par son opinion avant de le lire.

Merci Gnata pour ce topic interessant, finalement, il reste enormement de sujets a traiter!!!
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 20:04    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI a écrit:
, n'hésite pas à lire le Houtondji qui a au moins le mérite d'analyser très précisément ce qu'on peut entendre par philosophie africaine...Quant aux philosophes africains, tu en trouveras une liste dans "Cheikh Anta Diop, Volney et le Sphinx" de Théophile OBENGA : depuis "Zera Yacob" jusqu'à Kwamé Nkrumah, en passant bien sûr par Anton Amo.

Je n'y manquerai pas , pour sûr ...
Citation:
Mon préféré doit être parmi ceux que j'ai lu. J'hésite donc entre Mudimbé et Eboussi Boulaga.

En attendant que tu nous reviennes , je sugère ( si le temps te le permets ) que tu nous les présentes , tous les deux ,vu que beaucoup de viandes ne gâte pas la sauce Laughing ! ...

Citation:
Ogotemmêli m'a plus l'air d'un conservateur, de quelqu'un dont le job était de transmettre un savoir, fidèlement, quasi-pieusement. Ce faisant, il n'avait pas vocation à travailler sur cette matière, d'autant que sa seule conservation requiert beaucoup d'activité et ressources intellectuelles. Donc OGO un philo, je ne suis pas sûr
À vrai dire , j'en suis à me poser encore la question , je sais qu'il existe de nos jours ce genre d'Hommes et de femmes detenteurs de ce genre de Savoir , et par delà ce Savoir ANCESTRÂLE À TRANSMETTRE , la plupart de ces Hommes/femmes ont concomitemment un immense repertoire de sagesse ( proverbes , paraboles, expériences , philosophie sur ce qui nous entoure , la vie ect...) induit ou non par leurs connaissances spirituels , qui leur permet de guider n'importe qui non pas seulement spirituellement , mais à repondre à certaines questions pratiques important ses concitoyens ou sa condition d'humain.
Je me dis qu'avec ce Savoir spirituel p-e que Ogotemmeli possède en parallèle tout un Savoir capable de créer une philosophie assez propre aux Dogons ou à sa condition d'Humain , je le dis parceque j'ai dans l'idée que certains religieux chrétiens et Musulmans , de savoir equivalent à Ogotemmeli , ont été ainsi promus au rang de Philosophes au fil de l'Histoire , se pourrait-il qu'il en soit de même avec lui ? nonobstant le fait qu'il lui faudrait plus de ressources intellectuelles ou pas et que selon la tradition cette partie de la Connaissance ne soit pas de son ressort ? .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 21:19    Sujet du message: Répondre en citant

Chabine a écrit:
Mes amis, je ne peux que vous remercier pour ce superbe topic, depuis le temps que j'en rêvais !!!
et

En ce qui me concerne, je n'ai encore rien lu concrètement Embarassed , faute de bibliographie, mais je peux quand même considérer avoir eu une introduction à la philosophie africaine à travers ce livre de vulgarisation basique :

http://www.follmi.com/spip/article.php3?id_article=97


Salut Chab , long time , where the hell were you been , though?

La systématique différence que certains/ la plupart des européens font entre LEUR philosophie et la sagesse DES AUTRES , m'exaspères un peu , en fait beaucoup même , EUX ont une PHILOSOPHIE , mais NOUS nous ne pouvions avoir qu'une SAGESSE , sans plus !
J'ai déjà moi aussi achété un livre du même genre où était repertorié plusieurs "sages" ( faut comprendre , tous etaient non-occidentaux ) de partout sauf d'Occident , même si c'est ce genre de bidule qui a piqué en partie ma curiosité à rechercher les Philosophes Afro , je me suis juré , après coup , de ne plus me faire avoir ...
Je soupconnes ton bouquin de la même forfaiture , heureux que cela puisse être un cadeau ( personnellement je ne l'aurais pas achété ).
Citation:
Les penseurs le plus souvent cités dans le livre sont Sobonfu Somé et Amadou Hampaté Bâ (je ne l'ai pas sous la main, là, présentemment, j'y reviendrai plus tard).
J'ai lu il y a longtemps Kaïdara de H .Hâmpaté Bah et ...je n'ai rien compris , en fait c'était un bouquin obligé dans notre cursus , autant dire que nous en faisions peu de cas . Quant à Sobonfu Somé ? connais pas , mais je chercherais , merci !

Citation:
Avec les bribes de philosophie africaine que j'ai découvert à travers ce livre, j'ai tout de suite ressenti une cohérence d'ensemble, l'individu étant placé au sein de la communauté, mais aussi comme une part du cosmos. Celà m'a parlé immédiatement, c'st exactement le type de pensée qui correspondait à ma vision du monde Smile On comprend tout de suite pourquoi ce livre s'intitule "Origines".

J'étais convaincu qu'il y avait une différence entre les philosophies , j'ai déjà pleins de noms ( grâce à vous ) et ce ne serait pas de refus si tu nous placais quelques bribes de phrases genre oppositions entre philo Afro Vs asiatique ect pour nous montrer l'affaire Wink

Citation:
Par ailleurs, comme modeste contribution modeste contribution à ce topic, voici quelques trouvailles sur le web :
La philosophie africaine de la période pharaonique 2780-330 avant notre ère, de Théophile OBENGA
Excellent article, retraçant l'histoire de la philosophie africaine depuis l'Egypte Ancienne.
LA PHILOSOPHIE BANTOUE, Traduit du néerlandais par A. Rubbens »Agaçant, car vu au travers du prisme Occidental (Belge sur le Congo, en l'ocurrence), mais intéressant quand même.

Obenga revient beaucoup , ca ne m'étonne pas , je crois avoir appercu un de ses livres "LA philosophie Bantoue" , j'ai oui-dire qu'il n'avait rien à voir avec celui de Temples .
Quant le livre de TEMPLES il est , ma foi , encore polémique même un demi-siècle apres .
De ce que j'ai lu , ARDIN le revèle assez bien d'ailleurs , c'est cette manière de croire qu'il n'existe de philosophie Africaine que ethnique ( Ethnophilosophie ) , moi c'est justement en recherchant Marcien Towa sur le net que j'ai lu son violent requisitoire contre le livre de Temples , il a je crois écorché au passage l'abbé Kagamé pour ses accointances d'avec Temples ...

En attendant que tu nous reviennes avec d'autres fulgurences bien connues de ton cru ( si tu ne nous fausses pas compagnie comme depuis peu Wink ) , je tâcherai de trouver Somé Sobonfu .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 21:26    Sujet du message: Répondre en citant

ARDIN a écrit:
il reste enormement de sujets a traiter!!!

Salut Ardin , heureux de te l'entendre dire , frère , je te sentais désabusé depuis un temps !
Ardin ,Cika désolé je vous reviendrai un peu plus tard , temps oblige Wink !
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Lun 20 Nov 2006 23:25    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
Je me dis qu'avec ce Savoir spirituel p-e que Ogotemmeli possède en parallèle tout un Savoir capable de créer une philosophie assez propre aux Dogons ou à sa condition d'Humain , je le dis parceque j'ai dans l'idée que certains religieux chrétiens et Musulmans , de savoir equivalent à Ogotemmeli , ont été ainsi promus au rang de Philosophes au fil de l'Histoire , se pourrait-il qu'il en soit de même avec lui ?

Parent, tu as le chic de chercher palabre pour les gens avec des topics qu'on devrait interdire sur grioo...
Toi aussi : au lieu de parler métissage, mixité, etc. voici que tu soulèves affaire de philosophie...

Bref, par paresse je vais citer Paulin HOUNTONDJI
Hountondji a écrit:
La philosophie, réflexion critique par excellence, ne peut donc se développer pleinement qu'à condition d'"écrire ses mémoires", de "tenir son journal". Non pas qu'elle soit impossible, en tant qu'activité intellectuelle, dans une civilisation "orale", mais parce qu'elle se trouverait alors confinée en un temps et en un lieu précis, et ne pourrait survivre dans la mémoire collective que sous la forme appauvrie d'un résultat, d'une conclusion, séparée du long cheminement théorique qui y conduit. [...]

La philosophie africaine commence à se percevoir elle-même comme une espèce déterminée de littérature. De cette révolution télmoigne un certain nombre de textes explicites. Que ces textes soient signés des Camerounais Eboussi-Boulaga, Towa, N'Joh-Mouellé, du Ghanéen Wiredu, du Kenyan Odera ou quelquefois de moi-même, ou qu'il s'agisse de textes collectifs rédigés sous forme de manifeste cela n'a guère d'importance ici, puisque l'essentiel est ce que tous ces textes, par-delà leurs divergences réelles, dessinent ou annoncent : une structure théorique nouvelle dans l'histoire de notre philosophie. [...]

J'appelle "philosophie africaine" un ensemble de textes : l'ensemble, précisément, des textes écrits par des Africains et qualifiés par leurs auteurs eux-mêmes, de philosophiques.
Sur "la philosophie africaine" , éd. CLE, Yaoundé, 1980 [Pp133-135]


Du point de vue de Hountondji, un OGO est plutôt un sage qu'un philosophe ("réflexion critique"). Toi avec ton "promus au rang" tu sembles jouer (à tâtons) la même partition, conférant un statut quasiment stratosphérique à "philosophie"...

D'abord un texte n'est pas nécessairement écrit. Il peut être oral, exactement au sens où tu l'as précisé dans un précédent post.
Ensuite, les plus célèbres philosophes occidentaux n'ont pratiquement rien écrit. Pis, les plus anciens textes réputés philosophiques n'ont rien de "réflexion critique". C'est un échantillon des réserves rédhibitoires que Obenga a faites à Hountondji.

C'est Serge Sauneron (sauf erreur) qui a comparé OGO à Hésiode. Donc, le grand sage, avec cet amour fidèle de la sagesse, est-il un philosophe? ça dépend...
Comme tu dis, le dépositaire/conservateur d'un savoir aussi complexe, radical, possède certainement tous les moyens intellectuels et théoriques nécessaires pour affronter les questions les plus fondamentales. Mais, j'ai encore quelque réticence à tenir pour "philosophie" l'activité de conservation d'un tel savoir...évidemment philosophique...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Mar 21 Nov 2006 07:25    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonne question malgré quelques candeurs dans les réponses que je lis. Avant de tirer des conclusions hatives, il conviendrait déja d'expliquer ce qu'est une philosophie, parce que c'est une expression dont le contexte temps TEMPS est intimement lié à la raison humaine. Les Grecs l'ont défini comme étant l'amour de la sagesse, pour ma part, je n'y vois aucun rapport avec les moeurs d'aujoud'hui où l'amour, excusez l'expression rime avec les tromperies et si nous partons du relationnel africain, nous dirons plutôt que la philosophie est une sagesse, mais de quoi ou de qui ? LA SAGESSE DE LA PENSEE...

Revenons à la question proprement dite, moi je citerais le duo Senghor-Césaire qui, dans leur étude sur la négritude ont établi un certain rapport de l'ETRE en temps qu'expression du soi, brèf une revalorisation métaphysique du MOI comme sujet pensant. Une continuité que nous retrouverons chez Cheick Anta Diop, qui lui aussi opère à une revalorisation de l'être, mais bien plus de l'individu par le travail.

Vous me demanderez la différence entre l'être et l'individu, pas si vite, l'aventure continue les amis...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Mar 21 Nov 2006 09:11    Sujet du message: Répondre en citant

Joseleñ a écrit:

Les Grecs l'ont défini comme étant l'amour de la sagesse,


C'est ce que l'on pretend, pourtant au dire de platon lui-meme dans Kratylos (ou il explique les Conceptes), il dit explicitement que sophia/sophos est un mot etranger a la langue Grecque et selon ce que j'ai suivi d'obenga, il aurait prouve linguistiquement que ce mot est d'etymologie egyptienne.

Sinon, a l'origine la philosophie est l'effort vers la science universelle; elle voulait embrasser d'un seul coup l'univers dans sa totalite. Aussi rapporte t on que les premiers soi-disant penseurs grecques (qui pour moi ne sont que les pretres egyptiens) essayerent de mener de front toutes les connaissances.

Ce qui est exactement le chemin suivit par l'ecole egyptienne des mysteres.

Mais avec le temps on s'est rendu compte que cela etait chimerique, au-dessus des forces intellectuelle humaine.

C'est pourquoi la philosophie premiere qui est pour moi le systeme egyptien des mysteres, pratique que par les pretres,
dans le monde qui suivra le transfert grecque de leurs connaissances et apres un certain temps pendant lequel il leurs a fallu digerer tout ce savoir.
Cette philosophie donnera naissance, progressivement a tout un ensemble de sciences particulieres, ayant chacune un object determine d'etude:
la geometrie, la physique, la chimie, la biologie, la psychologie, la sociologie, etc.
Et ces sciences possedent aujourd'hui une complete autonomie.

Ce qui signifie que la philosophie par ce fait aura du subir une certaine evolution, la conduisant a ce qu'elle traduit et represente aujourd'hui.

Certain le formule ainsi:
Citation:
La philosophie apparait de nos jours, comme le couronnement de nos connaissances tant empiriques que scientifiques.


Mais alors comment s'en distingue t elle ?
Qu'est ce qui la caracterise de maniere generale et propre ?


Arrow C'est pourquoi un type comme OGOTEMMELI devrait bien representer un digne philosophe selon sa definition premiere qui nous vient de l'ecole egyptienne des mysteres.

Qu'en penses tu OGO ?

Arrow Revenons a l'evolotion de la notion de philosophie a travers les ages:

1- Les soi-disants philosophes grecques: Antiquite
- Les premiers jusqu'a la mort d'aristote, definissent la philosophie comme etant la recherche de l'element primitif et fondamental des choes.

- Pour Platon la philosophie concerne l'etude de la nature et l'origine des choses, et la divise en 3 parties: Logique(theorie de la connaissance), Physique(etude de la nature), Ethique.

- Pour aristote, la philosophie c'est la metaphysique (science de l'existant en tant qu'existant ou science du reel par les premieres causes et les premiers principes)

- Apres aristotes: stoiciens, sceptiques.
definissent la finalite de la philosophie comme etant la direction de la vie morale, a laquelle est subordonnee toute recherche speculative.

- Selon Socrate et son soi-disant "Connais toi toi-meme" de l'oracle de delphes, formule que l'on retrouvait a l'entree de tous les temples egyptiens du systeme des mystere.
Elle se reduit a la science de la conduite humaine.

2)Moyen age
On parle de Scolastique, la philosophie des ecoles.
qui est la synthese des soi-disantes pensees d'aristote et platon, avec saint thomas.

3- le cartesianisme
Pour descartes la philosophie est un art avec pour principale utilite de rendre l'homme capable de devenir maitre et possesseur de la nature.
C'est une approche plutot pratique, qui renvoit la metaphysique a la seule refondation de la science sur une base estimee solide et definitive.

4- apres descartes: idealisme cartesien, pragmatisme cartesien
- Hegel, Hamelin et l'idealisme cartesien, base sur le rationell, ou la philosophie est une pure construction, valant independammant de l'experience.

- Auguste comte, spencer et le pragmatisme cartesien qui ramene la philosophie a une science plus vaste, de meme nature que les sciences physiques

5- Conceptions modernes

a- Parodi: la poursuite de l'unification du savoir avec l'effort vers la synthese totale

b- kant: la critique de notre faculte de connaitre, la critique de la connaissance, l'inventaire systematiquement ordonne de tout ce que nous possedons par la raison pure

Joseleñ a écrit:

Arrow c- Lachelier: La science de l'etre en tant qu'etre.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Mar 21 Nov 2006 12:09    Sujet du message: Répondre en citant

C'est quoi la question au fait ? Un best off de la philosophie universelle ou vos philosophes préférés et pourquoi ? Et qui parlait encore d'ethnophilosophie ? La philosophie est l'art de pensée, une sorte de travail d'intérieur, un premier dialogue avec soi, un exercice de réflexion où s'arrête celui du poète, un solitaire de la nature qu'il cherche à apprivoiser. Enfin, c'est ainsi que je conçois la philosophie tout court et par là, la philosophie comtemporaine qui doit dépasser les clivages du temps et d'aucuns parleront de modernité...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Mar 21 Nov 2006 12:23    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, j'aurais voulu dire philosopher c'est ressortir nos humanismes en allant chercher dans le plus profond de nous mêmes la vision et les perceptions que nous avons du monde et tout ce qu'il contient. On n'a pas forcément besoin d'avoir lu Kant, Descartes, Machiavel ou je ne sais plus qui pour saisir ce propos. Et puis, tout le monde n'est pas né artiste, puis que la philosophie est un art, tout un restant une science. Pourquoi forcer une porte bloquée. Ah l'Afrique hein...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Mer 22 Nov 2006 05:08    Sujet du message: Répondre en citant

Parent, ta question pourrait être déployée, notamment comme suit : qu'est-ce que "philosophie"? qu'est-ce que "philosophie africaine"? peut-on citer quelques Africains pratiquant ou ayant pratiqué cette activité, en donnant un aperçu de leur oeuvre?

La définition proposée par Hountondji me semble être un point de départ intéressant ; davantage en tant qu'elle pose précisément le problème, qu'en tant que solution au dit problème :
Hountondji a écrit:
J'appelle "philosophie africaine" un ensemble de textes : l'ensemble, précisément, des textes écrits par des Africains et qualifiés par leurs auteurs eux-mêmes, de philosophiques.
Sur "la philosophie africaine" , éd. CLE, Yaoundé, 1980 [P135]

Contre Hountondji, je maintiens fermement que les textes oraux sont aussi à considérer en ce qui regarde la philosophie. De même que le corpus linguistique et épigraphique. Sur ces derniers points, les travaux d'un Niangoran BOUAH, sur les poids à peser l'or akan, apportent de la matière philosophique ; tout comme ceux d'Alain ANSELIN, dits "d'archéologie linguistique"...

Si la philosophie (africaine en tout cas) ne peut pas être réduite aux seuls textes écrits, alors la définition de Paulin Hountondji devient trop minimaliste, réductrice...

Une conséquence plus inattendue consiste en ceci : la philosophie africaine ne coïncide pas nécessairement avec tous les textes produits par les philosophes africains (à supposer que l'on pût tous les identifier...). Sauf à supposer que la matière philosophique procède toujours d'une activité individuelle ; excluant ainsi qu'une activité collective par nature produise du philosophique : or, "la langue est la boîte noire de toute civilisation". Or, les institutions et pratiques cultuelles emportent une dimension philosophique...

Citation:
C'est Serge Sauneron (sauf erreur) qui a comparé OGO à Hésiode. Donc, le grand sage dogon, avec cet amour fidèle de la sagesse, est-il un philosophe? ça dépend...
Comme tu dis, le dépositaire/conservateur d'un savoir aussi complexe, radical, possède certainement tous les moyens intellectuels et théoriques nécessaires pour affronter les questions les plus fondamentales. Mais, j'ai encore quelque réticence à tenir pour "philosophie" l'activité de conservation d'un tel savoir...évidemment philosophique...

Entendons-nous bien : un prof de philo n'est pas nécessairement un philosophe (exactement comme Fine Quelle Crotte n'est pas un philosophe, à mes yeux...) ; mais un philosophe peut évidemment enseigner sa/la philosophie.

En d'autres termes, ce n'est pas parce que le sage dogon Ogotemmêli a mis à disposition du matériau collectif de haute teneur philosphique, qu'il passe automatiquement pour un philosophe. Mais, évidemment, s'il était tel (comment le savoir?), on n'en serait guère étonné, compte tenu de son immense érudition, du caractère fondamental de son savoir (sur les origines, l'être, le devenir, etc.).

P.S. Pour autant, je ne suis toujours pas sûr d'avoir suffisamment débrouillé cette question (au fond bien accessoire, voire dérisoire...) de savoir si OGO est un philo.

Par ailleurs, au nombre des philosophes africains, je voudrais signaler P.E.A. ELUNGU : son ouvrage, "Eveil philosophique africain" (éd. L'Harmattan, 1985) est très didactique, en vue justement de s'éveiller à la philosophie africaine, ses différents courants, leurs principaux animateurs, etc.
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Mer 22 Nov 2006 05:38    Sujet du message: Répondre en citant

Joseleñ a écrit:
Très bonne question malgré quelques candeurs dans les réponses que je lis. Avant de tirer des conclusions hatives, il conviendrait déja d'expliquer ce qu'est une philosophie, parce que c'est une expression dont le contexte temps TEMPS est intimement lié à la raison humaine. Les Grecs l'ont défini comme étant l'amour de la sagesse, pour ma part, je n'y vois aucun rapport avec les moeurs d'aujoud'hui où l'amour, excusez l'expression rime avec les tromperies et si nous partons du relationnel africain, nous dirons plutôt que la philosophie est une sagesse, mais de quoi ou de qui ? LA SAGESSE DE LA PENSEE...

Il y a un hic dans cette définition : "philosophie" est une activité, tandis que "sagesse" est un résultat.

Je comprendrais mieux si "philosophie" était l'activité de l'esprit (du coeur, diraient les Kmtw...) produisant de la sagesse ; ou l'art de produire des pensées sages.

Il resterait toujours que cette activité, cet art, ne se pratique pas nécessairement de manière individuelle ; contrairement à ce qu'une certaine tradition occidentalocentrée entend par philosophie...

GNATA,
Pour faire mon rebelle-derrière-son-clavier, je ne choisirai pas entre Mudimbé et Boulaga, et tenterai de rapporter ici quelques éléments de leurs travaux.

Il faut bien voir que les philosophes africains ne traitent pas toujours de questions immédiatement relatives à l'Afrique. On y trouve des spinozistes, kantiens, aristotéliciens, etc. Mais j'ai une préférence toute particulière pour ceux qui se coltinent volontiers les innombrables problèmes que rencontre l'Afrique. Et compte au nombre de ceux-là Mudimbé et Boulaga. Le premier dans son fameux "L'odeur du Père", le second dans "La crise du Muntu", mais aussi et tout particulièrement dans "La démocratie en transit au Cameroun".

Ce texte est un bijou, emblématique des grands services que peut rendre un penseur/philosophe à la collectivité, lorsqu'il se saisit intellectuellement des questions radicales que suscitent les événements survenant dans la société. En l'occurrence, Eboussi Boulaga réfléchit sur ce phénomène des "conférences nationales" qui secoua l'Afrique des années 1990. Il explique ce qu'il y avait de fondamentalement nouveau dans la politique africaine à l'épreuve de ces conférences nationales, et la portée théorique de cette nouveauté...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Mer 22 Nov 2006 07:13    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Contre Hountondji, je maintiens fermement que les textes oraux sont aussi à considérer en ce qui regarde la philosophie. De même que le corpus linguistique et épigraphique. Sur ces derniers points, les travaux d'un Niangoran BOUAH, sur les poids à peser l'or akan, apportent de la matière philosophique ; tout comme ceux d'Alain ANSELIN, dits "d'archéologie linguistique"...



Oui Ogotemmeli tout comme les proverbes qui, il fut un temps alimentaient mes interventions ici à grioo. Souviens-toi Ogo "Est-ce parce que tu as apprécié une robe qu'il ne te viendrait plus à l'esprit de manquer le culte du dimanche" "Si tu tapes un enfant et qu'il part en courant sans revenir, pense qu'il n'est pas de toi" etc, des proverbes et adages bulu...Brèf la philosophie bulu en somme.


Citation:
Il resterait toujours que cette activité, cet art, ne se pratique pas nécessairement de manière individuelle ; contrairement à ce qu'une certaine tradition occidentalocentrée entend par philosophie


Faux Ogo, parce que l'histoire de Conficius, Mohomet, Jésus Chris, Moïse, plus proche de nous, Kant, Cheick Anta Diop et même Ogotemmeli dont tu as adopté le nom sont des cas d'individus qui ont transcendé leur manière de penser.


Citation:
Il faut bien voir que les philosophes africains ne traitent pas toujours de questions immédiatement relatives à l'Afrique. On y trouve des spinozistes, kantiens, aristotéliciens, etc. Mais j'ai une préférence toute particulière pour ceux qui se coltinent volontiers les innombrables problèmes que rencontre l'Afrique. Et compte au nombre de ceux-là Mudimbé et Boulaga. Le premier dans son fameux "L'odeur du Père", le second dans "La crise du Muntu", mais aussi et tout particulièrement dans "La démocratie en transit au Cameroun".

Le simple journaliste peut lui aussi résoudre les problèmes de société sans pour autant être un philosophe.


Citation:
Il y a un hic dans cette définition : "philosophie" est une activité, tandis que "sagesse" est un résultat


Je sais que tu es un as de la linguistique occidentale, plus occidental que les occidentaux eux-mêmes (en toute fraternité Ogo), mais pour ma part, pensée en langue bulu se traduirait par ce qui vient du coeur, de l'esprit comme tu veux. Sagesse en bulu se traduirait par la forme rationnelle qu'on attribut à ce qu'on dit. Le racisme est une philosophie, mais est-ce une sagesse dans le sens où je l'entends ? Non, et de fait, faire de la philosophie ne consiste pas à dire toute ce qu'on pense mais à attribuer à chaque mot une forme d'intelligence. En fait, je pensais à mon arrière-grand-père qui, sans avoir fréquenté l'école dite moderne, avait une façon de penser qui imposait le respect dans tout le village. L'activité philosophie donc tu parles n'est qu'un thème du discours rationnel, qui ne saurait expliquer la philosophie dans son objectivité globale.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Jeu 23 Nov 2006 12:59    Sujet du message: Répondre en citant

Le Père Hebga sur la pensee philosophique et la culture en Afrique.

http://www.cameroon-info.net/cmi_show_news.php?id=18312
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
OGOTEMMELI
Super Posteur


Inscrit le: 09 Sep 2004
Messages: 1498

MessagePosté le: Ven 24 Nov 2006 05:58    Sujet du message: Répondre en citant

Joseleñ a écrit:
Citation:
Contre Hountondji, je maintiens fermement que les textes oraux sont aussi à considérer en ce qui regarde la philosophie. De même que le corpus linguistique et épigraphique. Sur ces derniers points, les travaux d'un Niangoran BOUAH, sur les poids à peser l'or akan, apportent de la matière philosophique ; tout comme ceux d'Alain ANSELIN, dits "d'archéologie linguistique"...



Oui Ogotemmeli tout comme les proverbes qui, il fut un temps alimentaient mes interventions ici à grioo. Souviens-toi Ogo "Est-ce parce que tu as apprécié une robe qu'il ne te viendrait plus à l'esprit de manquer le culte du dimanche" "Si tu tapes un enfant et qu'il part en courant sans revenir, pense qu'il n'est pas de toi" etc, des proverbes et adages bulu...Brèf la philosophie bulu en somme.

Frère, tu me parles de philosophie bulu, c'est-à-dire d'une philosophie que tu attribues, non pas à un individu particulier, mais à une collectivité de personnes...


Citation:
Citation:
Il resterait toujours que cette activité, cet art, ne se pratique pas nécessairement de manière individuelle ; contrairement à ce qu'une certaine tradition occidentalocentrée entend par philosophie


Faux Ogo, parce que l'histoire de Conficius, Mohomet, Jésus Chris, Moïse, plus proche de nous, Kant, Cheick Anta Diop et même Ogotemmeli dont tu as adopté le nom sont des cas d'individus qui ont transcendé leur manière de penser.

...Donc, tu approuves là-haut ce que tu crois contester ici : qu'en philosophie, il y les Conficius, Kant et consorts, mais il y aussi les Bulu, Dogon, Bambara, Yorouba, etc.

Citation:
Citation:
Il faut bien voir que les philosophes africains ne traitent pas toujours de questions immédiatement relatives à l'Afrique. On y trouve des spinozistes, kantiens, aristotéliciens, etc. Mais j'ai une préférence toute particulière pour ceux qui se coltinent volontiers les innombrables problèmes que rencontre l'Afrique. Et compte au nombre de ceux-là Mudimbé et Boulaga. Le premier dans son fameux "L'odeur du Père", le second dans "La crise du Muntu", mais aussi et tout particulièrement dans "La démocratie en transit au Cameroun".

Le simple journaliste peut lui aussi résoudre les problèmes de société sans pour autant être un philosophe.

Cela n'invalide pas le fait documenté qu'un philosophe, en l'occurrence F.E. Boulaga, puisse analyser un événement politique contemporain survenu en Afrique, avec une si grande pertinence (de mon point de vue).
En revanche, sur les Conférences nationales africaines des années 1990, connais-tu un quelconque "simple journaliste" ayant posé correctement les termes du problème, et apporté la moindre solution? Je serais très heureux de prendre connaissance de son oeuvre. Surtout, de grâce, ne me fais pas le coup des plumitifs de Jeune Afrique, qui nous bernent depuis tant de décennies...


Citation:
Citation:
Il y a un hic dans cette définition : "philosophie" est une activité, tandis que "sagesse" est un résultat


Je sais que tu es un as de la linguistique occidentale, plus occidental que les occidentaux eux-mêmes (en toute fraternité Ogo), mais pour ma part, pensée en langue bulu se traduirait par ce qui vient du coeur, de l'esprit comme tu veux. Sagesse en bulu se traduirait par la forme rationnelle qu'on attribut à ce qu'on dit. Le racisme est une philosophie, mais est-ce une sagesse dans le sens où je l'entends ? Non, et de fait, faire de la philosophie ne consiste pas à dire toute ce qu'on pense mais à attribuer à chaque mot une forme d'intelligence. En fait, je pensais à mon arrière-grand-père qui, sans avoir fréquenté l'école dite moderne, avait une façon de penser qui imposait le respect dans tout le village. L'activité philosophie donc tu parles n'est qu'un thème du discours rationnel, qui ne saurait expliquer la philosophie dans son objectivité globale.
[/quote]
Sagesse comme forme rationnelle de ce qu'on dit? Moi pas comprendre Wink
Mais je t'accorde que j'ai trop vite répondu, car dans l'expression "c'est ma philosophie", on comprend bien que philosophie est non seulement l'activité de produire une pensée (sage, de préférence), que le résultat même de cette activité...
_________________
http://www.afrocentricite.com/
Umoja Ni Nguvu !!!

Les Panafricanistes doivent s'unir, ou périr...
comme Um Nyobè,
comme Patrice Lumumba,
comme Walter Rodney,
comme Amilcar Cabral,
comme Thomas Sankara,
Et tant de leurs valeureux Ancêtres, souvent trop seuls au front...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joseleñ
Bon posteur


Inscrit le: 09 Sep 2005
Messages: 763

MessagePosté le: Ven 24 Nov 2006 07:16    Sujet du message: Répondre en citant

OGOTEMMELI

Citation:
Donc, tu approuves là-haut ce que tu crois contester ici : qu'en philosophie, il y les Conficius, Kant et consorts, mais il y aussi les Bulu, Dogon, Bambara, Yorouba, etc.


Il faut resituer ce que j'ai dit dans son contexte Ogo, si tu es d'accord avec moi qu'en citant un propos que j'ai entendu en pays bulu et nulle part ailleurs, il se pourrait (je t'accorde le bénéfice du doute) que cette façon de penser soit le résultat d'une transmission orale du concepteur à moi puis à toi et aux autres grioonautes. Je ne t'ai pas contredit sur ce point, mais j'insiste bien sur la philosophie qui serait l'essence individuelle avant d'être communautaire ou vulgarisée comme tu veux. C'est comme une rumeur qui part toujours de quelqu'un et qui se propage telle une poignée de cendre.

Citation:
"Je serais très heureux de prendre connaissance de son oeuvre. Surtout, de grâce, ne me fais pas le coup des plumitifs de Jeune Afrique, qui nous bernent depuis tant de décennies... "

Qui berne qui Ogo ? Si tu te laisses prendre au jeu des médias panafricains cela n'engage que toi. Moi, je préfère encore tomber sur un vieil africain pour me rappeler les anciens de moj village que de lire la sagesse douteuse d'un journaliste à la piètre foi, sans toutefois condamner la profession où les vrais sont écrasés par la politique éditoriale.

"Sagesse comme forme rationnelle de ce qu'on dit"
Le point culminant d'un discours rationnel en d'autres termes l'honnèteté intellectuelle. Pour faire plus simple, parler avec sagesse en usant d'une haute véracité d'un propos...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 02:29    Sujet du message: Répondre en citant

ARDIN a écrit:
j’hesite moi aussi entre Mubimbe et F. Eboussi Boulaga, je cite aussi, Tshiamalenga Ntumba, Goma Binda, dans une moindre mesure KA-MANA


Salut Ardin je crois que l'on a fait quand même le tour des auteurs Africains dits Philosophes , j'ai completé ma collection avec deux Ki-Zerbo ,j'ai apprécié les préfaces .
C'est sûr qu'il aurait été très intéressant de débattre de leurs thèses , mais après moult reflexions , on peut se demander ce que pourrait valoir ces opinions lorsque l'on n'a aucune idée de ce que contient les opus de ces auteurs , il n'y aurait rien de fécond dans la demarche .
Bref , j'ai commencé à rassembler la plupart des auteurs ( ils ont été assez difficiles à obtenir ) , j'en ai pour quelques mois ( en fait beaucoup de mois ) de lecture .
Merci à tous.
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 02:44    Sujet du message: Répondre en citant

Cika a écrit:
The United States and Norway are helping with the preservation of the manuscripts, which South African President Thabo Mbeki has said will "restore the self respect, the pride, honor and dignity of the people of Africa.
Pretty sure, it's a lie , those dudes never do it for free ... nous ne retrouverons plus ces manuscrits après leur restauration , ils iront directement orner les bibliothèques de ces chers billionaires americains , la chose à faire aurait plutôt été de forcer L'Union Africaine à les restaurer avec leurs propres fonds , au risque de ponctionner les etats membres ...

Le peu qui restera sera quand même interessant à lire , CAD l'avait conseillé aux Arabisants et autres négro-africains locuteurs Turcomanes , dans Afrique Noire précolononiale.
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 05:17    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
ARDIN a écrit:
j’hesite moi aussi entre Mubimbe et F. Eboussi Boulaga, je cite aussi, Tshiamalenga Ntumba, Goma Binda, dans une moindre mesure KA-MANA


Salut Ardin je crois que l'on a fait quand même le tour des auteurs Africains dits Philosophes , j'ai completé ma collection avec deux Ki-Zerbo ,j'ai apprécié les préfaces .
C'est sûr qu'il aurait été très intéressant de débattre de leurs thèses , mais après moult reflexions , on peut se demander ce que pourrait valoir ces opinions lorsque l'on n'a aucune idée de ce que contient les opus de ces auteurs , il n'y aurait rien de fécond dans la demarche .
Bref , j'ai commencé à rassembler la plupart des auteurs ( ils ont été assez difficiles à obtenir ) , j'en ai pour quelques mois ( en fait beaucoup de mois ) de lecture .
Merci à tous.


Salut Gnata,
si t'es philosophe toi meme et prepare un document sur les philosophies africaines, il faudrait vraiment pas oublier de t'interesser a l'ecole egyptienne des mysteres.
C'est vrai tres peu est connu dessus ou alors leur pensee est assimilee a la pensee grecque qui les ont plagie completement.

Bref pour ceux qui sont peut etre plonges dedans, il serait interessant d'ouvrir un sujet dessus. En general meme sur cette ecole ou systeme egyptien des mysteres, qui a l'origine est la philosophie.

Je trouve qu'on s'y interesse tres peu, pourtant ce fut la memoire du savoir kemite sur toutes les sciences, il etait responsable de la formation de tous les pretres egyptiens, se basant sur les bouquins d'hermes.
Je retrouve des references dessus un peu partout dans mes lectures des anciens textes.
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 12:53    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
ARDIN a écrit:
j’hesite moi aussi entre Mubimbe et F. Eboussi Boulaga, je cite aussi, Tshiamalenga Ntumba, Goma Binda, dans une moindre mesure KA-MANA


Salut Ardin je crois que l'on a fait quand même le tour des auteurs Africains dits Philosophes , j'ai completé ma collection avec deux Ki-Zerbo ,j'ai apprécié les préfaces.

Salut Gnata
Quels sont les "deux Ki-Zerbo" que tu t'es procure? Au cas ou je ne les ai pas, ca m'interesse parce que Ki-Zerbo est toujours interessant.
Par contre, je ne pense pas qu'on ait fait le tour, il ya un certain nombre d'autres auteurs qui m'ont ete recommandes mais je ne les ai pas encore lu.
Citation:
C'est sûr qu'il aurait été très intéressant de débattre de leurs thèses, mais après moult reflexions , on peut se demander ce que pourrait valoir ces opinions lorsque l'on n'a aucune idée de ce que contient les opus de ces auteurs , il n'y aurait rien de fécond dans la demarche .
Bref , j'ai commencé à rassembler la plupart des auteurs ( ils ont été assez difficiles à obtenir ) , j'en ai pour quelques mois ( en fait beaucoup de mois ) de lecture .
Merci à tous.

C'aurait et effectivement de debattre de leurs theses, notamment entre Eboussi Boulaga et Ka Mana. Mais prends ton temps pour lire les ouvrages que tu t'es procure, et au cas ou tu changes d'avis, on pourra a ce moment en debattre.
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 23:03    Sujet du message: Répondre en citant

M.O.P. a écrit:
Salut Gnata, si t'es philosophe toi meme et prepare un document sur les philosophies africaines

Laughing C'est trop d'honneur frère , je ne suis pas philosophe , c'est juste que je voulais personnellement en finir avec les références Occidentales dans le domaine , c'était donc une quête égoiste sans plus.

Citation:
il faudrait vraiment pas oublier de t'interesser a l'ecole egyptienne des mysteres
Je ne sais pas grand chose de cette ecole , si tu pouvais en parler oubien fournir ici des références , ca serait intéressant .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gnata
Super Posteur


Inscrit le: 14 Juil 2005
Messages: 1127

MessagePosté le: Sam 02 Déc 2006 23:45    Sujet du message: Répondre en citant

ARDIN a écrit:
Quels sont les "deux Ki-Zerbo" que tu t'es procure? Au cas ou je ne les ai pas, ca m'interesse parce que Ki-Zerbo est toujours interessant

Salut Ardin , Laughing tu vois , ce qui m'étonnerais c'est justement que TOI ( et quelque uns ici très au courant de ces oeuvres ) tu n'aies pas ces deux ouvrages de Ki-zerbo... Un jour l'Afrique et À quand l'Afrique . Ils sont faits dans un genre question -reponse avec un interlocuteur , je savais que Ki-zerbo avait aidé à la conception des encyclopedies de l'Unesco sur l'histoire africaine , sans plus , et j'avoue que ca a aidé dans mon choix .
Citation:
C'aurait et effectivement bien de debattre de leurs theses, notamment entre Eboussi Boulaga et Ka Mana. Mais prends ton temps pour lire les ouvrages que tu t'es procure, et au cas ou tu changes d'avis, on pourra a ce moment en debattre
J'ai envie de profiter pleinement de toutes les idées qui émaneront des discussions sur les ouvrages , ca me permettra de revisiter certains details sur lesquels je serais passé de manière distraite , et puis je veux mieux m'impregner de l'aura des auteurs , c'est une attitude un peu egoiste , mais je le repète j'ai encore trop à apprendre sur cette partie de la culture africaine , et cette erudition-là , il me faut la maitriser , je t'avoue que je jalouse votre érudition en la matière ...

Sinon ca ne derange absolument pas que tu inities un débat sur les thèses que tu as déjà lues , c'est juste que je me contenterais de vous lire Wink .
_________________
"Always be intolerant to ignorance but understanding of illiteracy (..)in those homely sayings (mother wit) was couched the collective wisdom of generations" I know why the caged bird sings, p99, Maya Angelou
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3114

MessagePosté le: Dim 03 Déc 2006 00:34    Sujet du message: Répondre en citant

Salut Gnata,
Gnata a écrit:

Citation:
il faudrait vraiment pas oublier de t'interesser a l'ecole egyptienne des mysteres
Je ne sais pas grand chose de cette ecole , si tu pouvais en parler oubien fournir ici des références , ca serait intéressant .


J'ai commence une certaine presentation generale de cette ecole, basee sur mes lectures, ici en fin de page
_________________
La vie est un privilege, elle ne vous doit rien!
Vous lui devez tout, en l'occurence votre vie
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ARDIN
Super Posteur


Inscrit le: 22 Fév 2004
Messages: 1863
Localisation: UK

MessagePosté le: Dim 03 Déc 2006 01:03    Sujet du message: Répondre en citant

Gnata a écrit:
ARDIN a écrit:
Quels sont les "deux Ki-Zerbo" que tu t'es procure? Au cas ou je ne les ai pas, ca m'interesse parce que Ki-Zerbo est toujours interessant

Salut Ardin , Laughing tu vois , ce qui m'étonnerais c'est justement que TOI ( et quelque uns ici très au courant de ces oeuvres ) tu n'aies pas ces deux ouvrages de Ki-zerbo... Un jour l'Afrique et À quand l'Afrique . Ils sont faits dans un genre question -reponse avec un interlocuteur , je savais que Ki-zerbo avait aidé à la conception des encyclopedies de l'Unesco sur l'histoire africaine , sans plus , et j'avoue que ca a aidé dans mon choix.

Salut Frangin,
Meme, quand on est super informe, il ya toujours des choses qui echappent. Ki-Zerbo fait partie de ces intellectuels qui m’ont enormement apporte, si bien que la seule evocation de son nom attire mon attention et j’etais curieux de connaître ses deux œuvres que tu venais de te procurer. Voila pour l’explication.
Je n’ai pas encore lu Un jour l’Afrique, mais je connais tres bien A quand l’Afrique?, il y a d’ailleurs un topic initie sur ce livre ici
Citation:
Citation:
C'aurait ete effectivement bien de debattre de leurs theses, notamment entre Eboussi Boulaga et Ka Mana. Mais prends ton temps pour lire les ouvrages que tu t'es procure, et au cas ou tu changes d'avis, on pourra a ce moment en debattre
J'ai envie de profiter pleinement de toutes les idées qui émaneront des discussions sur les ouvrages , ca me permettra de revisiter certains details sur lesquels je serais passé de manière distraite , et puis je veux mieux m'impregner de l'aura des auteurs , c'est une attitude un peu egoiste , mais je le repète j'ai encore trop à apprendre sur cette partie de la culture africaine , et cette erudition-là , il me faut la maitriser , je t'avoue que je jalouse votre érudition en la matière ...

Sinon ca ne derange absolument pas que tu inities un débat sur les thèses que tu as déjà lues , c'est juste que je me contenterais de vous lire Wink .

Tu as tout le temps de les lire, nous aurons le temps d'en debattre, ce serait important que tu participes parce que c'est la multiplicite des points de vue enrichie un debat
_________________
l'Hommage a Cheikh Anta Diop sur PER-ANKH
l'Hommage a Mongo Beti sur PER-ANKH
l'Hommage a Aime Cesaire sur PER-ANKH

LPC-U : CONSTRUIRE LE CONGO POUR L'UNITÉ DE L'AFRIQUE
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Wayenga
Grioonaute


Inscrit le: 06 Déc 2006
Messages: 3
Localisation: 92000

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2006 15:19    Sujet du message: Répondre en citant

"""Je pense que si la "pensee africaine" ou la "philosophie" africaine est inconnue aujourd'hui c'est a cause de l'oralite.
L'Afrique a certes connu de grands philophes qui auraient pu rivaliser avec les Aristote, Descartes et autres mais l'absence de l'ecriture a peut-etre contribue a son handicap."""""


Mademoiselle, qui etes localisée dans les bras de yossou ndour.
Je voudrais te dire que si aujourdh'hui nous avons perdu des traces des pensées et philosophies africaines anciennes, ceci n'est pas la faute à l'oralité. Sache que l'oralité est un mode de transmission aussi valable que l'ecriture. Si des langues existent et que des populations les parlent encore aujourd'hui, c'est bien a cause de l'oralité. Secundo: L'afrique antique avait bien un systeme d'ecriture. Bah oui ma chérie, c'est quoi les hyerogliphiques sinon un systeme d'ecriture tellement élaborés qu'encore aujourd'hui les plus grands égyptologues s'en étonnent?

Ma soeur, nous devons nous debarasser des conneries que les leuco ns ont mis ds la tete pour faire croire au monde que l'africain n'a rien et qu'il est rien. Oui il y a des philosophes africains, antiques et contemporains.

Maintenant, lequel est ton préféré? Ct ça la question au départ, nan? Twisted Evil Twisted Evil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Yahoo Messenger MSN Messenger
Linguere
Bon posteur


Inscrit le: 29 Déc 2005
Messages: 994
Localisation: Dans Les Bras de Youssou Ndour

MessagePosté le: Ven 15 Déc 2006 18:28    Sujet du message: Répondre en citant

Wayenga a écrit:

Maintenant, lequel est ton préféré? Ct ça la question au départ, nan? Twisted Evil Twisted Evil


And yet, apres tout ton bavardage, tu n'y reponds pas a cette question!!
_________________
The Humanitarian
My Love



Wade, une erreur dans l'histoire du Senegal!
Carpe Diem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group