Grioo.com   Grioo Pour Elle     Village   TV   Musique Forums   Agenda   Blogs  



grioo.com
Espace de discussion
 
RSS  FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Hitler peut-il être un démon pour le peuple Noir ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Farao
Grioonaute régulier


Inscrit le: 11 Fév 2005
Messages: 441
Localisation: Mêwigbédji

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 12:57    Sujet du message: Dites-moi que j'hallucine... Répondre en citant

Citation:
Alors Diable ou sauveur du peuple Noir?

Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked Shocked
Dis-donc, t'y vas pas avec le dos de la cuillère, toi...
Hitler sauveur du peuple noir?!?!?!

Il plaçait les Nègres tout au bas de son échelle des valeurs. Alors à moins que le séjour en camp d'extermination ne fasse partie de ta conception du salut, la question ne se pose même pas.
_________________
Les Vrais savent. Préviens les autres...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Farao
Grioonaute régulier


Inscrit le: 11 Fév 2005
Messages: 441
Localisation: Mêwigbédji

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 16:34    Sujet du message: Parfois les frères m'étonnent... Répondre en citant

Citation:
Et ceux qui le diabolisent aujourd'hui les placent sur quelle échelle? Et les Plaçaient sur quelle échelle?

Hitler crachait sur les Nègres, on est d'accord? Si ceux qui le, ahem..., "diabolisent" aujourd'hui font la même chose, est-ce pour autant que je dois soutenir ce f**s de p*te?
Citation:
La traite négrière, la colonisation, le néocolonialisme tout ça ce sont des mots vides pour toi on dirait.

T'as déduit tout ça de mon post?? Waooow... Shocked
Citation:
Mais bon à chacun son système de valeurs

Apparemment ouais...
Citation:
Ne parle pas de MeinKampf s'il te plait.

Ok, puisque c'est demandé si gentiment... En plus je l'ai pas lu, ça tombe bien...
_________________
Les Vrais savent. Préviens les autres...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 16:55    Sujet du message: Répondre en citant

Mais si Hitler n'avait pas existe,

Y'aurait il eu fin de la segregation aux US ?

Y'aurait il eu fin de la colonisation ?

Y'aurait il eu fin de l'apartheid ?

Y'aurait il de doute sur le manque d'humanite chez le noir ?

N'y aurait il pas consensus chez les leucodermes (Juifs et non-juifs) a continuer a opprimer brutalement sans se gener le noir ?

Hitler n'est il pas alors la composante du createur, chargee d'enclencher le reequilibrage de l'equation de l'humanite ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Alyssa
Grioonaute


Inscrit le: 23 Fév 2005
Messages: 46

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 17:16    Sujet du message: Répondre en citant

A MON AVIS SI L'EXTERMINATION TOTALE DES JUIFS AVAIT EU LIEU, LES NOIRS AURAIENT ETE LES PROCHAINS SUR LA LISTE DU FURHER ENSUITE, les HOMOS ET TOUS CEUX QUI N'AVAIENT PAS LE "TEINT" ARYEN.

Moi, la question que je me pose c'est pourquoi avoir commencé par les Juifs. Quels facteurs qui ont pesé pour cette décision? La réponse ne serait-elle pas le déroulement de son enfance difficile, sa mère ayant apparemment du sang juif (Schiklgruber). Il aurait Tout aussi bien commencé par les homos ou les Noirs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kiwi1
Grioonaute 1


Inscrit le: 02 Fév 2005
Messages: 134

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 17:28    Sujet du message: Répondre en citant

Pourquoi 1’acception sans discussion
dans le cAs de la shoa que les nazis sont responsables
et dans l'autre cas de la traite negriere une tentative de transformer les victimes en responsables?

LA MONSTRUOSITE MERCANTILE N'EST ELLE PAS RESTEE INTACTE?
SEULS LES BESOINS ONT CHANGE
CELA CHOQUE T'IL AUTANT LES OCCIDENTAUX???

Un certain Aimé Césaire a répondu : pour expliquer cette dichotomie du raisonnement, que les européens sont si choqués par le nazisme, non pas par sa barbarie, mais par le fait qu'Hitler et le nazisme ont transposé ce qui jusque là était réservé au noir, sur des populations blanches, insultant ainsi la notion de suprématie blanche.

Ce raisonnement et ce "sens critique" sélectif illustrent bien qu' en une grande majorité des occidentaux , ils portent un Hitler en eux, qu'ils ne pouvent plus laisser au grand jour à cause d'Adolf,
voilà pourquoi il les dégoûte tant. Voilà pourquoi il leur est impossible de regarder ces deux crimes de la même manière par exemple…
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
MCB
Grioonaute


Inscrit le: 05 Fév 2005
Messages: 45

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 19:27    Sujet du message: retourne à l'école Répondre en citant

hitler sauveur du peule noir non mais n'importe quoi il n'en avait rien foutre des noirs et m^me s'il avait préféré un noir à juif je te rappelle qu'il est responsable de la mort de + de 6 millions de personnes un peu de décence
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 21:51    Sujet du message: Re: retourne à l'école Répondre en citant

MCB a écrit:
hitler sauveur du peule noir non mais n'importe quoi il n'en avait rien foutre des noirs et m^me s'il avait préféré un noir à juif je te rappelle qu'il est responsable de la mort de + de 6 millions de personnes un peu de décence


Quelle decence ?
on ne peut tout mettre sur le dos de Hitler, des juifs ont participe eux meme aussi a leur extermination:
http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=1833

Par rapport aux noirs, le monde leuco nous le rappelle continuellement.
exemple: http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=1729


En tout cas, la question etait une toute autre, evitons le sentimentalisme.

Hitler c'est pas un monstre, sinon Napoleon les papes et autres leucodermes, responsables de centaines de millions de morts noirs le seraient aussi.

Hitler n'a t il pas fait comprendre aux leucodermes, ou ca pouvait mener de classer un peuple comme etant une race inferieur comme il le faisait jusqu'alors sans se gener avec le noir.
Et contre lequel tout est permis ?

En tant que noir n'a t il pas humanise la barbarie, en la rendant moins sectaire, le seul noir contre tous les barbares du monde dont les juifs ?

Car jusque la les juifs et tous les autres leucodermes ne s'etaient pas prive de maltraiter le noir, de la maniere la plus abjecte qui soit, sans se gener.

Hitler en maltraitant les juifs (entre autre les noirs aussi) en retour n'a t il pousse ceux-ci a se remettre en cause et leur propre barbarie ?
Bien que la palestine tenterait plutot a prouver le contraire.

D'un point de vue rationnel ne devrait on pas en tant que noir, lui en etre reconnaissant ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pakira
Super Posteur


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 1750

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 22:42    Sujet du message: Répondre en citant

-Les europpéens n'ont pas empêcher hitler d'arrivé au pouvoir
-Ils l'ont même laissé détruire la tchequoslovaquie en 38.

-Il détestait les juifs,les français,etc...parce qu' ils ont en fait du sang nègre
-Faut pas se faire d'illusions,si les nazies avaient gagnés la guerre,nous serions sûrement morts ou redevenus esclaves...
_________________
"tout nèg a nèg

ki nèg nwè ki nèg klè
ki nèg klè ki nèg nwè
tout nèg a nèg

nèg klè pè nèg nwè
nèg nwè pa lè wè nèg klè
nèg nwè ké wéy klè
senti i sa roune nèg klè
mè nèg klè ké wéy klè a toujou nèg

sa ki fèt pou nèg vin' blang?
blang té gen chivé pli long?
pou senblé yé nou trapé chivé plat kon fil mang!!!
mandé to fanm...!
mè pou kisa blang lé vin' nwè?
ha... savé ki avan vin' blan yé té ja nèg!

a nou mèm ké nou mèm dépi nânni nânnan...
chinwa soti, kouli soti, indyen soti, blang soti
mèm koté nèg soti

avan yé sotil koté y fika
AFRIKA!!!"

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 22:55    Sujet du message: Répondre en citant

Pakira a écrit:
-Les europpéens n'ont pas empêcher hitler d'arrivé au pouvoir
-Ils l'ont même laissé détruire la tchequoslovaquie en 38.

-Il détestait les juifs,les français,etc...parce qu' ils ont en fait du sang nègre
-Faut pas se faire d'illusions,si les nazies avaient gagnés la guerre,nous serions sûrement morts ou redevenus esclaves...


Comme disait Einstein, Dieu ne joue pas aux des !

Je crois en la causalite des choses, au determinisme.

Sinon comment le createur aurait il pu faire cesser, cette folie barbare qui s'abattait sur le noir des siecles durant deja ?

Selon moi, le createur savait pertinemment que hitler en se mettant autant de monde de la sphere leucoderme puissante de l'epoque a dos, ne pouvait gagner cette guerre.

Donc la presence de Hitler a cette epoque de l'historie de l'humanite et de cette maniere, devait bien poursuivre un but, dans le gros plan.

Vous ne croyez pas ?

Dites vous une chose, si Hitler s'etait contente de dire occupons toute l'afrique et exterminons tous les noirs, les nazis seraient aujourd'hui encore sur la scene politique mondiale.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 23:07    Sujet du message: Répondre en citant

Une autre question:

Si l'on vous presentait aujourd'hui le destructeur de sodome et gomore,
sachant que selon la bible il l'a fait sur ordre directe du createur.

L'appeleriez vous monstre ou ange ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Sam 19 Mar 2005 23:48    Sujet du message: Répondre en citant

Car si Hitler est un monstre, alors tous les leucodermes sont des monstes.

Je refuse de croire qu'un groupe de l'humanite par le seul fait d'avoir une peau differente de la mienne, ne serait compose que de monstres.

Je reprend une citation de Michel Rogalski sur le code noir:
Citation:

Ce code qui prévalut pendant 163 années,
n'a réuni contre lui ni pétitionnaires, ni figures illustres ou morales, ni bataillons de protestataires.


Etrange silence qui n'honore ni la France, ni le droit, ni le christianisme, ni la philosophie.

Combien de collégiens, lycéens ou étudiants connaissent l'existence de ce texte ?
Quels manuels scolaires en dévoilent le contenu et en proposent l'analyse ?

Comment interpréter le silence pesant sur cet acte officiel au moment même de la commémoration du cent-cinquantenaire de l'abolition de l'esclavage ?

Le devoir de mémoire est inséparable du civisme. Comment ne pas discerner dans ce texte le même esprit, les mêmes turpitudes qui animaient les lois antijuives de Vichy ?

Lisez le Code Noir. Vous recevrez un choc à l'estomac.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colibrik75
Grioonaute


Inscrit le: 21 Déc 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2005 11:21    Sujet du message: Re: retourne à l'école Répondre en citant

M.O.P. a écrit:
MCB a écrit:
hitler sauveur du peule noir non mais n'importe quoi il n'en avait rien foutre des noirs et m^me s'il avait préféré un noir à juif je te rappelle qu'il est responsable de la mort de + de 6 millions de personnes un peu de décence


Quelle decence ?
on ne peut tout mettre sur le dos de Hitler, des juifs ont participe eux meme aussi a leur extermination:
http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=1833


Il est débile ton post. Il y a toujours eu des traîtres. Et lorsqu'il y avait esclave, il y avait déjà des nègres de maison. Lorsqu'aux Etats-Unis règnait la ségregation, il y avait des noirs dans la police, dans les forces de l'ordre.
Alors, arrête tes conneries.




M.O.P. a écrit:
En tout cas, la question etait une toute autre, evitons le sentimentalisme.

Hitler c'est pas un monstre, sinon Napoleon les papes et autres leucodermes, responsables de centaines de millions de morts noirs le seraient aussi.

ce ne sont pas des monstres pour toi? Pour moi si. Ton propos est débile.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
colibrik75
Grioonaute


Inscrit le: 21 Déc 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2005 11:41    Sujet du message: Répondre en citant

Et s'il est vrai que le colon menait une politique qui n'avait rien à envier au IIIème Reich, que leur victoire du 8 mai 1945 se "fête" dans le massacre de Sétif, que le travail forcé aux colonies n'a été aboli qu'en 1946, du fait même que tout ceci est une politique scandaleuse et que de toute notre force, nous la réprouvons, le cas du IIIème Reich et d'Hitler devra être condamné autant que tous les hitleristes et leurs lèche-culs noirs.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Lun 21 Mar 2005 19:53    Sujet du message: Répondre en citant

colibrik75 a écrit:
Et s'il est vrai que le colon menait une politique qui n'avait rien à envier au IIIème Reich.


- Le code noir n'est pas l'oeuvre d'un quelconque colon, mais de l'etat francais, du parlement francais, de la societe francaise.

C'est un texte de lois !

Ce texte fut applique pendant plus de 160 ans sur le noir.

160 ans c'est combien de generations de gouvernement francais, de societes francaises ?

Hitler n'est jamais alle aussi loin que l'etat francais.

- La Bulle pontificale d’appel à la "guerre sainte" contre les Nègres, datée du 8 janvier 1454

Extrait de la Bulle du Pape Nicolas V, 8 janvier 1454.
Citation:
Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins, païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle (...) de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins et païens (...)


n'est pas l'oeuvre d'un quelconque colon, mais du Pape Nicolas V (de son vrai nom Tomaso Parentucelli), l'instance morale du monde occidentale de l'epoque.

Et toi tu affirmes que les instances morales de toute une civilisation, pendant une periode aussi longue etaient des monstres ?

Il te faut plus que le qualificatif "debile" pour convaincre de leurs bien fondees, tous ceux qui ont de la peine a avaler de telles affirmations.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 00:25    Sujet du message: Répondre en citant

D'un point de vue rationnel, je considere Hitler comme un messie (sans le vouloir) qui aura "humanise" la barbarie.

Avant Hitler:

- Extermination des amerindiens avec l'aval de l'eglise europeenne et toutes les societes europeennes

- Traites et massacre des noirs avec l'aval de l'eglise europeenne et toutes les societes europeennes.

Apres Hitler:

- Massacre encore mais quand meme avec remise en question, par le fait de parallele.

- Introduction de formule comme celle de "Crime contre l'humanite"

- Genocide: avant on parlait de se debarasser des primitifs, t'as qu'a regarder toutes ces oeuvres sur les massacres d'amerindiens ou les genocidaires sont les heros.
Imagine un peu des films ou les nazis seraient les heros et les juifs des primitifs dont on fait bien de se debarasser.
Certains vont crier debile, mais sont quand meme fans de tous ces westerns a la john Wahne.

- Etc.


Messie selon le petit larousse:

- Dans le judaisme, envoye de Dieu qui retablira Israel dans ses droits et inaugurera l'ere de la justice

- Sens figure: Personnage providentiel (Qui arrive d'une maniere inattendue)


zingh2005 a écrit:

Par contre je suis d'accord que le terme "monstre" pour la qualifier ne fait que noyer le débat, décourager ceux qui auraient la curiosité d'en savoir un peu plus sur lui et son régime, et même coup de déculpabiliser ceux qui ont ( ou ont eu) de près ou de loin un lien avec son idéologie........en tout cas j'attend que tu précise un peu plus ta thèse, car là je raisonne peut être dans le vide


C'est exactement la ou je veux en venir.

Si l'on veut empecher que de telles atrocites ne se reproduisent, faudrait commencer a chercher a vraiment comprendre le personnage, son parcours, ce qui a favorise l'avenement d'une telle figure.

Mais trancher tout de suite, c'est un monstre, enleve toute logique a son action, on n'aura par consequent plus besoin de trop se pencher sur la question.
Ce qui arrange bien ceux qui veulent faire oublier les antecedents dont ont souffert les amerindiens et les noirs pour ne citer que ceux-la et qui ont surement inspire le personnage et son mouvement.

Il n'aura pas eu besoin de penser son ideologie elle etait deja la toute faite et appliquee depuis des siecles. Et il n'aura eu qu'a se choisir d'autres protagonistes remplissant le meme role dans son champ d'interet a lui.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Riko972
Grioonaute


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 8

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 05:13    Sujet du message: Répondre en citant

Je discutais avec mon pote Fanfan, il y a 2 jours. Notre discussion nous a entraîné sur un débat autour de la décolonisation. Je lui ai dit à un certain moment qu’Hitler nous avait sauvé… Devant la lueur de surprise dans ses yeux, je me suis donc senti obligé de m’expliquer et de faire partager rapidement cette réflexion à nos amis de la piragua.



Hitler nous effectivement sauvé…Pourquoi ? Parce que jusqu’ l’aube de la seconde guerre mondiale, le monde occidentale pétri de sa bonne conscience raciste et pseudo civilisatrice, n’avait jamais remis en cause son bon droit à dominer le monde et les différents peuples (non-blancs qui y vivent..). La conception toute simple, était que pour l’homme blanc, supérieur biologiquement et culturellement, il était légitime de prendre les biens et richesses d’autres peuples, d’humilier et d’inférioriser peuples et cultures non occidentales. Même les plus progressistes des occidentaux ne parvenaient pas à complètement remettre en cause l’idée de la supériorité de l’homme blanc. Cette conception raciste était le fruit de 5 siècles d’endoctrinement religieux, « scientifique » avec le théories fumeuses de l’anthropologie raciale qui s’était évertuée à convaincre les masses européennes et Américaines de l’infériorité des autres populations de la planète.


En 1939, lorsque la guerre éclate, il n’est aucunement à l’ordre du jour de décoloniser, ni de remettre en cause la conception raciste du monde (Mussolini envahit l’Éthiopie en 1936 et tout le monde trouve normal que l’Italie ait aussi sa colonie Africaine).



D’ailleurs, si d’aventure, il vous arrive de tomber sur un dictionnaire des années 30, vous risquez d’être édifié par le racisme bien-pensant qui suinte de chaque page….



En fait Hitler en utilisant lors de la 2ème guerre mondiale, les pratiques barbares de génocide, et de racisme appliqué depuis plusieurs siècles aux peuples non-blancs (amérindiens, africains, aborigènes, mélanésiens), à des membres même de la communauté occidentale pour cause de judaïté (ce qui en faisait des nègres nouveaux de facto), il (Hitler) a pratiqué un électro-choc sur les consciences européennes qui a eu pour conséquence de délégitimer après la guerre, les notions de race, et de colonisation. En effet dès lors que la notion de race peut être directement reliée aux massacres perpétrés sur le sol même de l’Europe en 39-45, comment justifier qu’au nom même de la race, on puisse dominer, écraser en Afrique ou en Asie ?.....La peur d’être assimilé à des Nazies (à l’échelle planétaire ce coup-ci) a indubitablement freiné les ardeurs coloniales des nations occidentales…ce qui du même coup à dynamiser les mouvements de décolonisation (dont les principaux acteurs s’étaient d’ailleurs illustrés dans les combats contre l’Allemagne Nazie)…



A titre d’anecdote, il faut savoir que la notion de race a été proscrite par l’ONU dans les années 50 pour être remplacée par celle d’ethnie….ce qui eut été invraisemblable 15 ans plus tôt….



Sans donc la folie d’Hitler, les occidentaux auraient continué à pratiquer des méthodes nazies de domination sur l’ensemble de la planète pendant des siècles sans que cela puisse poser le moindre problème de moral ni de conscience…mais avec Hitler, leur barbarie leur a sauté à la face….



L’après deuxième guerre, a consisté en un lent délitement de la forteresse idéologique de la supériorité légitime de « l’homme blanc », le démantèlement de l’apartheid en Afrique du sud a été le dernier épisode spectaculaire de la défaite d’Hitler et de l’idéologie de la race blanche supérieure, quasi co-substantielle de la notion même d’Occident.



Mais la guerre n’est pas finie…

qu'en pensez vous amis?....




Ps : je joins des extraits choisis d’Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme….où Aimé dit exactement la même chose…..Je suis bluffé par l’avance d’Aimé Césaire, avoir compris tant de choses, si longtemps avant les autres…..






AIMÉ CÉSAIRE, DISCOURS sur le COLONIALISME, en 1950
extraits choisis tirés de éd. PRÉSENSE AFRICAINE, 1989

p. 11-12 :

"Il faudrait d'abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l'abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu'il y a eu au Viêt-nam une tête coupée et un oeil crevé et qu'en France on accepte, une fillette violée et qu'en France on accepte, un Malgache supplicié et qu'en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s'opère, une gangrène qui s'installe, un foyer d'infection qui s'étend et qu'au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et "interrogés", de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette lactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l'Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l'ensauvagement du continent.

Et alors un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formidable choc en retour : les gestapos s'affairent, les prisons s'emplissent, les tortionnaires inventent, raffinent, discutent autour des chevalets.

On s'étonne, on s'indigne. On dit : "Comme c'est curieux ! Mais, Bah! C'est le nazisme, ça passera !" Et on attend, et on espère; et on se tait à soi-même la vérité, que c'est une barbarie, mais la barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries ; que c'est du nazisme, oui, mais qu'avant d'en être la victime, on en a été le complice ; que ce nazisme-là, on l'a supporté avant de le subir, on l'a absous, on a fermé l'oeil là-dessus, on l'a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s'était appliqué qu'à des peuples non européens ; que ce nazisme là, on l'a cultivé, on en est responsable, et qu'il est sourd, qu'il perce, qu'il goutte, avant de l'engloutir dans ses eaux rougies de toutes les fissures de la civilisation occidentale et chrétienne.

Oui, il vaudrait la peine d'étudier, clinlquement, dans le détail, les démarches d'Hitler et de l'hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu'il porte en lui un Hitler qui s'ignore, qu'Hitler l'habite, qu'Hitler est son démon, que s'il vitupère, c'est par manque de logique, et qu'au fond, ce qu'il ne pardonne pas à Hitler, ce n'est pas le crime en soi, le crime contre l'homme, ce n'est que l'humiliation de l'homme en soi, c'est le crime contre l'homme blanc, et d'avoir appliqué à l'Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu'ici que les Arabes d'Algérie, les coolies de l'Inde et les nègres d'Afrique.

Et c'est là le grand reproche que j'adresse au pseudo-humanisme : d'avoir trop longtemps rapetissé les droits de l'homme, d'en avoir eu, d'en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste.(...)"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Riko972
Grioonaute


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 8

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 05:17    Sujet du message: Hitler nous a sauvé en révélant l'Europe a elle meme!! Répondre en citant

Je discutais avec mon pote Fanfan, il y a 2 jours. Notre discussion nous a entraîné sur un débat autour de la décolonisation. Je lui ai dit à un certain moment qu’Hitler nous avait sauvé… Devant la lueur de surprise dans ses yeux, je me suis donc senti obligé de m’expliquer et de faire partager rapidement cette réflexion à nos amis de la piragua.



Hitler nous effectivement sauvé…Pourquoi ? Parce que jusqu’ l’aube de la seconde guerre mondiale, le monde occidentale pétri de sa bonne conscience raciste et pseudo civilisatrice, n’avait jamais remis en cause son bon droit à dominer le monde et les différents peuples (non-blancs qui y vivent..). La conception toute simple, était que pour l’homme blanc, supérieur biologiquement et culturellement, il était légitime de prendre les biens et richesses d’autres peuples, d’humilier et d’inférioriser peuples et cultures non occidentales. Même les plus progressistes des occidentaux ne parvenaient pas à complètement remettre en cause l’idée de la supériorité de l’homme blanc. Cette conception raciste était le fruit de 5 siècles d’endoctrinement religieux, « scientifique » avec le théories fumeuses de l’anthropologie raciale qui s’était évertuée à convaincre les masses européennes et Américaines de l’infériorité des autres populations de la planète.



Donc, en 1939, lorsque la guerre éclate, il n’est aucunement à l’ordre du jour de décoloniser, ni de remettre en cause la conception raciste du monde (Mussolini envahit l’Éthiopie en 1936 et tout le monde trouve normal que l’Italie ait aussi sa colonie Africaine).



D’ailleurs, si d’aventure, il vous arrive de tomber sur un dictionnaire des années 30, vous risquez d’être édifié par le racisme bien-pensant qui suinte de chaque page….



En fait Hitler en utilisant lors de la 2ème guerre mondiale, les pratiques barbares de génocide, et de racisme appliqué depuis plusieurs siècles aux peuples non-blancs (amérindiens, africains, aborigènes, mélanésiens), à des membres même de la communauté occidentale pour cause de judaïté (ce qui en faisait des nègres nouveaux de facto), il (Hitler) a pratiqué un électro-choc sur les consciences européennes qui a eu pour conséquence de délégitimer après la guerre, les notions de race, et de colonisation. En effet dès lors que la notion de race peut être directement reliée aux massacres perpétrés sur le sol même de l’Europe en 39-45, comment justifier qu’au nom même de la race, on puisse dominer, écraser en Afrique ou en Asie ?.....La peur d’être assimilé à des Nazies (à l’échelle planétaire ce coup-ci) a indubitablement freiné les ardeurs coloniales des nations occidentales…ce qui du même coup à dynamiser les mouvements de décolonisation (dont les principaux acteurs s’étaient d’ailleurs illustrés dans les combats contre l’Allemagne Nazie)…



A titre d’anecdote, il faut savoir que la notion de race a été proscrite par l’ONU dans les années 50 pour être remplacée par celle d’ethnie….ce qui eut été invraisemblable 15 ans plus tôt….



Sans donc la folie d’Hitler, les occidentaux auraient continué à pratiquer des méthodes nazies de domination sur l’ensemble de la planète pendant des siècles sans que cela puisse poser le moindre problème de moral ni de conscience…mais avec Hitler, leur barbarie leur a sauté à la face….



L’après deuxième guerre, a consisté en un lent délitement de la forteresse idéologique de la supériorité légitime de « l’homme blanc », le démantèlement de l’apartheid en Afrique du sud a été le dernier épisode spectaculaire de la défaite d’Hitler et de l’idéologie de la race blanche supérieure, quasi co-substantielle de la notion même d’Occident.



Mais la guerre n’est pas finie…



Eric





Ps : je joins des extraits choisis d’Aimé Césaire, Discours sur le colonialisme….où Aimé dit exactement la même chose…..Je suis bluffé par l’avance d’Aimé Césaire, avoir compris tant de choses, si longtemps avant les autres…..






AIMÉ CÉSAIRE, DISCOURS sur le COLONIALISME, en 1950
extraits choisis tirés de éd. PRÉSENSE AFRICAINE, 1989

p. 11-12 :

"Il faudrait d'abord étudier comment la colonisation travaille à déciviliser le colonisateur, à l'abrutir au sens propre du mot, à le dégrader, à le réveiller aux instincts enfouis, à la convoitise, à la violence, à la haine raciale, au relativisme moral, et montrer que, chaque fois qu'il y a eu au Viêt-nam une tête coupée et un oeil crevé et qu'en France on accepte, une fillette violée et qu'en France on accepte, un Malgache supplicié et qu'en France on accepte, il y a un acquis de la civilisation qui pèse de son poids mort, une régression universelle qui s'opère, une gangrène qui s'installe, un foyer d'infection qui s'étend et qu'au bout de tous ces traités violés, de tous ces mensonges propagés, de toutes ces expéditions punitives tolérées, de tous ces prisonniers ficelés et "interrogés", de tous ces patriotes torturés, au bout de cet orgueil racial encouragé, de cette lactance étalée, il y a le poison instillé dans les veines de l'Europe, et le progrès lent, mais sûr, de l'ensauvagement du continent.

Et alors un beau jour, la bourgeoisie est réveillée par un formidable choc en retour : les gestapos s'affairent, les prisons s'emplissent, les tortionnaires inventent, raffinent, discutent autour des chevalets.

On s'étonne, on s'indigne. On dit : "Comme c'est curieux ! Mais, Bah! C'est le nazisme, ça passera !" Et on attend, et on espère; et on se tait à soi-même la vérité, que c'est une barbarie, mais la barbarie suprême, celle qui couronne, celle qui résume la quotidienneté des barbaries ; que c'est du nazisme, oui, mais qu'avant d'en être la victime, on en a été le complice ; que ce nazisme-là, on l'a supporté avant de le subir, on l'a absous, on a fermé l'oeil là-dessus, on l'a légitimé, parce que, jusque-là, il ne s'était appliqué qu'à des peuples non européens ; que ce nazisme là, on l'a cultivé, on en est responsable, et qu'il est sourd, qu'il perce, qu'il goutte, avant de l'engloutir dans ses eaux rougies de toutes les fissures de la civilisation occidentale et chrétienne.

Oui, il vaudrait la peine d'étudier, clinlquement, dans le détail, les démarches d'Hitler et de l'hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXème siècle qu'il porte en lui un Hitler qui s'ignore, qu'Hitler l'habite, qu'Hitler est son démon, que s'il vitupère, c'est par manque de logique, et qu'au fond, ce qu'il ne pardonne pas à Hitler, ce n'est pas le crime en soi, le crime contre l'homme, ce n'est que l'humiliation de l'homme en soi, c'est le crime contre l'homme blanc, et d'avoir appliqué à l'Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu'ici que les Arabes d'Algérie, les coolies de l'Inde et les nègres d'Afrique.

Et c'est là le grand reproche que j'adresse au pseudo-humanisme : d'avoir trop longtemps rapetissé les droits de l'homme, d'en avoir eu, d'en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste.(...)"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colibrik75
Grioonaute


Inscrit le: 21 Déc 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 10:45    Sujet du message: Répondre en citant

Mais vous êtes tous des cons de ramassis de Bounty!
Après Hitler, la France n'a jamais remise en question sa politique coloniale. A la fin de la guerre, il y a le massacre de Sétif qui signale bien aux colonisés que le tout le monde a le droit à la liberté sauf les colonisés, il y a le massacre de Madagascar, la répression de l'insurrection en Indochine.
Vous croyez, aliénés comme vous êtes, que le français s'est remis en question et a revu sa politique?
Vous crachez ainsi sur les mouvements nationaux qui se sont tapés, qui ont été réprimés dans le sang
La vérité, c'est qu'après la guerre, rien n'a changé, les politiques génocidaires ont continué. Si le travail forcé dans les colonies a été aboli, c'est le fait d'hommes d'Etat "indépendantistes" comme Touré ou Senghor.
Vous vous comportez comme les animaux de compagnie du blanc, pas comme des personnes capables de se libérer seul, de lutter pour leur dignité et leur liberté.
Vous avez beaucoup à apprendre de votre histoire. Vous n'y connaissez rien, si vous affirmez que le passage hitlerien a adoucit les consciences européennes qui ont eu pitié des colonisés. N'est ce pas une pensée d'homme servile ça!!!
Vous faites honte.[/quote]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
colibrik75
Grioonaute


Inscrit le: 21 Déc 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 10:48    Sujet du message: Répondre en citant

Lisez Mein Kampf et vous verrez que nous y sommes traités de races inhumaines, vous autres applaudissez Hitler et par le même mouvement, implicitement, vous justifiez Gobineau ou Vacher de Lapouge, chez lesquels nous sommes au degré le plus bas de humanité.
Il n'y a que les esclaves qui continuent à lècher celui qui les bat ou crachent sur eux.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Kouokam
Bon posteur


Inscrit le: 02 Mar 2004
Messages: 664

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 11:12    Sujet du message: Répondre en citant

Il m'a pourtant semblé que Serge Bilé etait sous le feu des projecteurs. Il faut croire que beaucoup ont oublié pour quel livre....
Pour Hitler, nous sommes en dessous des juifs, a vrai dire nous n'existons meme pas. Rien a envier aux De Gaulle and co.
_________________
https://www.amazon.fr/dp/2955284106

https://www.facebook.com/ExcellenceNoire/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Makaveli
Bon posteur


Inscrit le: 15 Mar 2004
Messages: 674

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 11:47    Sujet du message: Répondre en citant

En fait je pense que rico972 tu as bien fait de mettre ce texte de Césaire, car en le relisant tout apparait clairement.

Hitler n'est le sauveur de personne, surement pas des Noirs (qui d'ailleurs aujourd'hui ne st sauvés de rien du tout...). Je ne pense pas (et Césaire non plus apparement) qu'il y ait un rapport de cause à effet direct entre les avancées vues ds le monde noir et le passage hitlérien. On va dire que c'est peut-etre un des éléments qui a permis les avancées, mais ce n'est surement pas le déclencheur ni un élément principal...

Bon après c'est vrai qu'il faut éviter la posture du droit de l'hommiste outré par simplement la pensée du nazisme ms qui te parle de la "colonisation" comme d'un camp de vacances pr enfants...

PS.Colibrik75 tu devrais éviter les insultes...inutiles,ça diminue ton propos .
_________________
The african holocaust continues...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 12:50    Sujet du message: Répondre en citant

Question:

Est-ce Grace a hitler, ou en reaction a lui, qu'existe aujourd'hui
la notion de crime contre l'humanite avec toutes les consequences qui en resultent, comme ces tribunaux pour juger les genocidaires ?

Si Hitler etait reste dans le cadre du schema usuel jusqu'alors de genocides sur les non-leucodermes, ne parlerait on pas de lui en terme heroiques, comme on le fait avec napoleon, alexandre le grand (l'ivrogne),
avec film a la hollywood sur sa grandeur ?

- La decolonisation aurait elle eu la tournure qu'on connait ?
Qu'est ce qui les empecherait (avec tout l'armement qu'ils ont) de jetter une bombe atomique en afrique, contre ces "primitifs" ?
Je rappelle que l'extermination des amerindiens est aujourd'hui encore un evenement considere comme grande realisation civilisationnelle.

- La segregation aux US avec son lot de lynchage des noirs, aurait elle connu cette fin moins dramatique, sans l'extermination de ceux-ci ?
N'est ce pas la preuve d'une certaine retenue, handicape comme il le sont devenu maintenant sous la contrainte des standards etablit au sortir de la 2nde guerre mondiale ?

- La creation de l'onu et autres organismes qui vont avec aurait elle pu se faire ?

- L'apartheid en afrique du sud, l'esclavagisme dans les mines controlees par les juifs, et les massacres de femmes et enfants.
Tout cela aurait il touche de la meme facon les populations leucodermes en occident, s'ils n'avaient ete traumatises et sensibilises par l'action de Hitler tournee contre eux-meme ?

Lire les temoignages des tortionnaires et assassins du systeme de repression de l'apartheid, pour comprendre (pour ceux qui ne l'ont pas encore) quels effets peuvent avoir un manque de sensibilite face a certaines realites

Dire en reaction a Hitler voudrait dire, que si ses victimes n'avaient ete que les noirs et autres non-leucodermes seuls par exemple, il y aurait eu les memes reaction,
ce qui est faux.

Car ca se faisait deja des siecles durant, sans emouvoir quiconque ayant le pouvoir d'agir de maniere substantielle contre.

Je prefere donc dire grace a lui, inconsciemment peut etre, mais grace au choix moins sectaire de ses victimes.

Il aura permis l'avenement de conditions favorisant l'atteinte d'une liberation ultime pour le noir, peut etre pas encore aujourd'hui, mais qui donne une chance de les atteindre, sans se faire exterminer avant, par des gens chez qui il n y aurait l'existence d'aucune ame sensible au bien fonde de notre combat, ne serait-ce que quelques unes (Francois T. du forum est bien un parfait exemple positif).

Je me refuse de chanter en choeur, la monstruosite supposee du personnage, avec les memes gens responsables d'identiques monstruosites sur le peuple noir et qui n'en sont aucunemment conscients.

Alors quelles pertinence peuvent bien avoir leurs propos ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
colibrik75
Grioonaute


Inscrit le: 21 Déc 2004
Messages: 7

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 13:11    Sujet du message: Répondre en citant

Makaveli a écrit:
PS.Colibrik75 tu devrais éviter les insultes...inutiles,ça diminue ton propos .


Tu as raison. Pardonnez moi... Very Happy c mon tempérament fanm' fô Laughing
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
tokos
Grioonaute


Inscrit le: 25 Fév 2005
Messages: 32

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

L'ennemi de mon ennemi n'est pas forcément mon ami: je suis d'accord avec cette approche. Cependant regardez toujours les logiques qui soutendent un certain nombre d'actes:
Césaire dans "Discours sur le Colonialisme" et Amelia Plumelle Uribe dans "LA Férocité Blanche" montrent très bien que la hiérarchisation des humains est toujours à la base de ces concepts d'exterminations et cela constitue la péché originel de cette civilisation, de son système de pensée également connu comme étant LE SYSTEME DE LA SUPREMATIE BLANCHE.
Hitler puise dans une idéologie communément acceptée par tous les occidentaux mais l'applique à certains groupes considérés comme moins blancs (juifs, tziganes). D'ailleurs avant et après Hitler ne continuent ils tous pas à appliquer les mêmes méthodes aux NON BLANCS tout en changeant le discours. Isis Papers de Dr Cress Welsing qui écrit sur ce qu'elle appelle la Théorie de la Confrontation des couleurs et de la Suprématie Blanche propose une théorie (pas une vérité biblique d'ailleurs même souvent historiquement fausse) psychogénétique qu'il serait bon de lire pour son info.
Plus nous raisonnerons de façon systémique, plus nous comprendrons le genèse de certains actes dont la permanence dans l'Histoire nous laisse perplexe. Nous pourrons alors proposer des solutions appropriées.
Point d'insulte inutiles ou de raccourcis dans le raisonnement. Aucun chef occidental et surtout pas Hitler n'a de considérations pour la vie noire. Seuls les façons de procédés et les degrés de haine diffèrent.
Hitler aurait aimé les NOIRS!!!!!!!!!! Quand même, ils n'a même pas aimer les allemands dont ils disaient qu'ils ne méritent que la mort parce qu'ils ont refusé de le suivre... :?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nehem
Grioonaute régulier


Inscrit le: 27 Mai 2004
Messages: 311

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 13:34    Sujet du message: Répondre en citant

tokos a écrit:

Hitler puise dans une idéologie communément acceptée par tous les occidentaux mais l'applique à certains groupes considérés comme moins blancs (juifs, tziganes). D'ailleurs avant et après Hitler ne continuent ils tous pas à appliquer les mêmes méthodes aux NON BLANCS tout en changeant le discours.

Attention à ne pas trop délirer tout de même !
_________________
Nehem
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Skelter
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Mar 2005
Messages: 417

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 15:22    Sujet du message: Répondre en citant

Alyssa a écrit:
A MON AVIS SI L'EXTERMINATION TOTALE DES JUIFS AVAIT EU LIEU, LES NOIRS AURAIENT ETE LES PROCHAINS SUR LA LISTE DU FURHER ENSUITE, les HOMOS ET TOUS CEUX QUI N'AVAIENT PAS LE "TEINT" ARYEN.

Moi, la question que je me pose c'est pourquoi avoir commencé par les Juifs. Quels facteurs qui ont pesé pour cette décision? La réponse ne serait-elle pas le déroulement de son enfance difficile, sa mère ayant apparemment du sang juif (Schiklgruber). Il aurait Tout aussi bien commencé par les homos ou les Noirs.



L'idéologie nazie est fondée sur la supériorité de la race aryenne, en résumé la race nordique(Allemands, Scandinaves, Flamands, etc...) sur les autres.
En tant que telle les nazies considéraient donc que leur destin étaent d'asservir les autres peuples.

Il faut aussi prendre en compte le sentiment de frustration, l'Allemagne vaincue, humilliée pataugeait dans le marasme économique et sa place dans le monde n'était plus celle du grande nation.

En fait les Juifs n'ont pas été exterminés parce qu'inférieurs aux yeux des nazis. C'est beaucoup plus complexe que cela:

Les Juifs était nombreux en europe, ils étaient organisés, intelligents et disposaient de la main mise sur les secteurs financiers.
Les nazis les considéraient en fait comme leur étant égaux. De ce fait l'idéologie nazie partait du principe qu'un seul peuple pouvait donc dominer le monde.
Il fallait faire un choix: les Aryens ou les Juifs.


En gros les nazis ont éliminés les Juifs pensant que ces derniers les auraient éliminé, suivant le principe de la loi du plus fort.

La figure du Juif reste l'enemi principal des néo-nazis même si ces derniers ont élargi leur action à tout ce qui constitue un autre: Noirs, Turcs, Arabes, etc...

Pour ce qui est des Noirs je ne sais pas exactement quelle était leur position dans l'idéologie nazie mais disons que les "races" à détruire en priorité selon les nazis étaient les Juifs, les tziganes et les Slaves(qui sont Blancs pour rappel).
Mais il ne fait aucun doute que les nazis auraient aussi appliqué un plan d'extermination pour les Noirs si la guerre eût duré plus longtemps.


M.O.P Arrow je crois sincèrement que tu t'égares. Les mentalités n'ont pas changées eu égard à la guerre.
Hitler et la Shoah n'ont pas été des catalyseurs d'une prise de conscience collective.

Le déclic n'a eu lieu que dans les années 60, qui sonnent le glas des lois racistes aux USA, de la colonisation, etc...
Jusqu'alors les peuples non européens étaient considérés comme inférieurs, cf le statut des Arabes en Algérie.

Les Etats-Unis ont mené une guerre raciste et idéologique au Vietnam jusque dans les années 70.

Je ne saurait te dire quelles ont été les conditions de la prise de conscience, qui a permi la fin de l'ère coloniale ainsi que l'émancipation des Noirs, mais elles ne me semblent pas liées au nazisme.
_________________
Le titre du bouquin de Bilé c'est "Noirs dans les camps Nazis" pas "Noirs Nazi"^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mankwel
Grioonaute 1


Inscrit le: 01 Mar 2004
Messages: 178
Localisation: Libreville

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 16:15    Sujet du message: Répondre en citant

Quand on voit le comportement des skinheads ( qui sont des pro-nazis) envers les noirs dans les grandes villes européennes c'est assez malsain de reconnaître 1 quelconque apport positif dans l'action d'Hitler pour l'indépendance politique de l'Afrique... Shocked

Mais comme on dit à toute chose, malheur peut être bon...ainsi, du point de vue de l'historien pur ( sans etats d'âmes ) on peut même dire que ce sont les sionistes qui peuvent penser à élever 1 statue à Hitler vu qu'à cause de la Shoah les anglo-saxons ont accepté (et favorisé) l'idée de la création de l'Etat d'Israël et la diaspora juive d'entamer le grand retour vers la mère patrie Palestine...

En ce qui concerne Hitler proprement dit, je pense que son obsession de conquête était l'Europe et notament de l'Est ( l'expansion vers la Russie de Staline) et pas du tout l'Afrique qui était considéré uniquement comme 1 terrain de bataille secondaire face aux forces Anglo-Américaines....
C pure spéculation que de penser qu'il voulait conquerir le monde, car même l'Angleterre il ne voulait pas l'envahir.
N'oubliez pas que pour 1 allemand, l'Anglais est son égal...d'ailleurs la famille royale anglaise a ses origines en Allemagne...

En tant qu'être humain, Hitler ne mérite absolument pas de considération ... humaine tant beaucoup de crimes et d'atrocités ont été commises en son nom et à cause de sa doctrine Mein Kampf...

Enfin,

François a écrit:
Pourquoi le genocide des hereros n'est pas commemoré internationalement?

Parcequ'il sont noirs.


Mon cher, je crois que le proverbe "la charité bien ordonné, commence par soi-même" doit exister dans tous les peuples de la Terre...
Je pense que c'est aux 1ers concernés donc les africains de se battre pour que ce génocide soit reconnu comme il se doit internationalement...

Cool Cool Cool
_________________
Que la sagesse et la sérénité soient tes guides sur le chemin tortueux du bonheur...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
M.O.P.
Super Posteur


Inscrit le: 11 Mar 2004
Messages: 3171

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

Je constate tout simplement que le mot Hitler ou Nazi bloque tout raisonnement et toute reflexion chez vous, dommage.

Ou ai-je parle d'hitler et d'amour pour le noir ?

Nulle part, mais vous le ramernez a chaque fois.

Skelter quand tu ecris:

Skelter a écrit:

L'idéologie nazie est fondée sur la supériorité de la race aryenne, en résumé la race nordique(Allemands, Scandinaves, Flamands, etc...) sur les autres.
En tant que telle les nazies considéraient donc que leur destin étaent d'asservir les autres peuples.


Il ne te vient meme pas l'esprit de te dire, heureusement, sinon on aurait eu mal a patir, tous ces leucodermes surarmes en plus dopes par un hitler dans tous ses etats, qu'en serait il de nous aujourd'hui si ses choix etaient restes les memes que jusqu'alors, c.a.d. s'en prendre aux non-leucodermes dont les noirs ?

Skelter a écrit:
En fait les Juifs n'ont pas été exterminés parce qu'inférieurs aux yeux des nazis. C'est beaucoup plus complexe que cela:


Ah bon ?
quand ils utilisaient les rats dans leurs films de propagande pour parler des juifs, ou de la protuberance de leurs nez, ou de la vermine juive, ce fut pour les paralles d'attributs de superiorite avec ces rongeurs (les rats) ?

Skelter a écrit:
Les Juifs était nombreux en europe, ils étaient organisés, intelligents et disposaient de la main mise sur les secteurs financiers.
Les nazis les considéraient en fait comme leur étant égaux. De ce fait l'idéologie nazie partait du principe qu'un seul peuple pouvait donc dominer le monde.
Il fallait faire un choix: les Aryens ou les Juifs.


Une these necessitant discussion.

Skelter a écrit:
En gros les nazis ont éliminés les Juifs pensant que ces derniers les auraient éliminé, suivant le principe de la loi du plus fort.

La figure du Juif reste l'enemi principal des néo-nazis même si ces derniers ont élargi leur action à tout ce qui constitue un autre: Noirs, Turcs, Arabes, etc...


Que fais tu des welsh francais, des slaves etc ?

Skelter a écrit:
Pour ce qui est des Noirs je ne sais pas exactement quelle était leur position dans l'idéologie nazie


Curieux pour quelqu'un avec autant de conviction de connaissance sur l'ideologie nazie, sinon j'en ai parle ici:
http://www.grioo.com/forum/viewtopic.php?t=1902

Par un exemple ou il etait proscrit dans l'ideologie nazie de faire travailler des soldats noirs par exemple.

Mais je me demande ce que vous avez tous, ne lisez vous pas avant de repondre ?
L'ideologie nazie n'est pas une ideologie sortie de nulle part par generation spontanee, mais comme beaucoup l'ont dit, n'est qu'une version adaptee aux besoins du moment.

Skelter a écrit:
je crois sincèrement que tu t'égares. Les mentalités n'ont pas changées eu égard à la guerre.
Hitler et la Shoah n'ont pas été des catalyseurs d'une prise de conscience collective.


Ah bon,

deja j'ai jamais parle de conscience collective !!!

- Tout ce que j'ai cite depuis le debut: ONU et organisme, Tribunaux de guerre, notion de crime contre l'humanite, blabla, blabla.

J'ai parle de standard qui sont des contraintes ...

Bref relis ce que j'ai ecris.

Skelter a écrit:
Les Etats-Unis ont mené une guerre raciste et idéologique au Vietnam jusque dans les années 70.


Si tu pouvais completer ton texte en nous disant pourquoi precisement ils ne sont pas alle jusqu'au bout, pourquoi ce sont ils retires, pourquoi n'ont ils pas utilise la bombe atomique ?

Skelter a écrit:
Je ne saurait te dire quelles ont été les conditions de la prise de conscience, qui a permi la fin de l'ère coloniale ainsi que l'émancipation des Noirs, mais elles ne me semblent pas liées au nazisme.


Quel raisonnement !!!

Tu ne peux dire ....,
mais t'es certain qu'elles ne sont pas lie au nazisme.
Et ceci est ton seul argument, tes certitudes ?

Pourtant j'ai argumente plus haut, si tu pouvais remettre en question mes arguments alors tout ceci aurait plus de sens.


Dernière édition par M.O.P. le Mar 22 Mar 2005 16:42; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Skelter
Grioonaute régulier


Inscrit le: 14 Mar 2005
Messages: 417

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 16:33    Sujet du message: Répondre en citant

mankwel a écrit:

En ce qui concerne Hitler proprement dit, je pense que son obsession de conquête était l'Europe et notament de l'Est ( l'expansion vers la Russie de Staline).


La "Conquête de l'Est" s'explique surtout pour 2 raisons:

-la première consiste en la volonté de réunifaction de l'Empire Allemand qui comprenait l'Autriche et une partie de la Pologne.
-La seconde est que les Slaves étaient considérés comme étant inférieurs.

Pour ce qui est de la Russie c'est surtout la haine d'Hitler pour Staline qui a motivé l'ouverture d'un front en URSS en 1941, ce qui a constitué le tournant de la guerre.

Le but des nazis étaient à terme la domination du monde.
L'idéologie nazie étant empreinte de mysticisme néo-paganiste, les idéologues SS pensaient que la race nordique était d'essence divine, et par là même avait vocation à régner sur le monde.

C'est pour cela que les nazis ont entrepris des recherches pour retrouver les reliques chrétiennes, arche d'alliance, St Graal, qui selon eux contenaient la clé de leur nature divine.

Cette folie mystique à aussi conduit les nazis à chercher leurs origines dans la cité disparue d'Atlandide dont ils pensaient être les descendants.
Pour étayer leurs propos, les "scientifiques" nazis ont mené des fouilles archéologiques en Amérique du Sud, d'où ils sont exhumé des crânes à la forme bizarre qu'ils ont assimilé à des Atlantes.

En vérité ces crânes étaient amérindiens, dont on sait aujourd'hui qu'ils déformaient la boite craniènne des nouveaux nés.
_________________
Le titre du bouquin de Bilé c'est "Noirs dans les camps Nazis" pas "Noirs Nazi"^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Riko972
Grioonaute


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 8

MessagePosté le: Mar 22 Mar 2005 19:23    Sujet du message: Répondre en citant

Je m'étonne de la façon de lire de certains d'entre nous...qui semblent lire qu'Hitler aimait les Noirs....J'ai beau lire et relire, je ne vois nullement une telle mention. Hitler a été le paroxysme du racisme occidental...Il le fruit putréfié de la civilisation occidentale et de ses vices cachés dès les origines (paradigme de la pureté et de l'impureté, du christianisme comme nouveau critère d'élection de Dieu contre les Juifs, les anciens élus). Hitler n'est pas un accident, il était inéluctable dans le contexte européen, Napoléon ayant été son ébauche...Mais une compréhension sytémique de l'histoire amène à se poser des questions,....notamment celle du rôle d'hitler dans le fait d'avoir casser la bonne conscience raciste des occidentale...

Lidée même de décolonisation était étrangère aux masses européennes avant la deuxième guerre, nulle manifestation anti-colonisation de la gauche ni de l'extreme gauche, tant la domination raciale allait de fait...

En revanche les luttes de décolonisation, eurent des supporter parmis les franges progressistes des nations occidentales, pour une raison simple, le pardigme de la race supérieure était désormais insupportable car il portait déormais la marque d'Hitlert...

Hitler monstre absolu (100% europeen) a généré une contre ideologie à celle qu'il vénérait, l'idéologie du blanc supérieur nourri durant des siècles par le christianisme, les galton, gobineau, chamberlain et autres auteurs bien pensants et racistes.. (dont jules Ferry)

Avant donc de s'enflammer, nos amis de ce forum, devraient lire, cogiter et ensuite répondre, c'est comme ça que nous parviendrons à avoir une perspective originale (impossible à avoir sur les plateaux de lci ou de france 2)...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
kiwi1
Grioonaute 1


Inscrit le: 02 Fév 2005
Messages: 134

MessagePosté le: Mer 23 Mar 2005 17:15    Sujet du message: Répondre en citant

SI LE PAPE OU Napoléeon avait commis le même crime envers les occidentaux seraient ils toujours divinisés glorifiés ou diabolisés???
si HITLER n'avait pas touché aux blancs il aurait surement eu son heure de gloire!

Le jour où le Vatican décida d’exterminer la race Noire !
EN 1454, LE VATICAN MIT EN OEUVRE UN PLAN DIABOLIQUE POUR EXTERMINER LA RACE NOIRE DE LA SURFACE DE L’AFRIQUE À TRAVERS UNE BULLE PAPALE QUI RESTE L’ACTE DÉCLENCHEUR DE LA TRAITE. MAIS N’ÉTAIT-CE PAS AVEC LA COMPLICITÉ DES ROIS EUROPÉENS !
Comme les écrits sont la meilleure preuve de notre argumentation, je vous laisse apprécier cet extrait officiel de cette fameuse Bulle Papale de 1454 qui en dit long sur la philosophie à peine cachée de la chrétienté. Chrétienté qui d’ailleurs aujourd’hui s’accommode sans mal avec l’Euro alors que ses représentants africains crevent la dalle avec le Franc CFA (franc des colonies d’Afrique). Mais bon, les voies du diable sont elles aussi impénétrables !
Extrait de la Bulle du Pape Nicolas V, 8 janvier 1454.
"Nous avions jadis, par de précédentes lettres, concédé au Roi Alphonse, entre autres choses, la faculté pleine et entière d’attaquer, de conquérir, de vaincre, de réduire et de soumettre tous les sarrasins (c-a-d les Nègres), païens et autres ennemis du Christ où qu’ils soient, avec leurs royaumes, duchés, principautés, domaines, propriétés, meubles et immeubles, tous les biens par eux détenus et possédés, de réduire leurs personnes en servitude perpétuelle (...) de s’attribuer et faire servir à usage et utilité ces dits royaumes, duchés, contrés, principautés, propriétés, possessions et biens de ces infidèles sarrasins (nègres) et païens (...) Beaucoup de Guinéens et d’autres Noirs qui avaient été capturés, certains aussi échangés contre des marchandises non prohibées ou achetées sous quelque autre contrat de vente régulier, furent envoyés dans les dits Royaumes "

Plus d’infos…

http://www.africamaat.com/article.php3?id_article=220
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Makaveli
Bon posteur


Inscrit le: 15 Mar 2004
Messages: 674

MessagePosté le: Sam 26 Mar 2005 22:15    Sujet du message: Répondre en citant

zingh2005 a écrit:
alors Hitler démon ou sauveur du peuiple Noir?
ça c'était la problématique de départ, si la répnse de certains c'est que
Hitler n'était pas un démon pour le peuple Noir, mais pour le peuple Juif et Leucoderme(indirectement) je crois que là dessus tout le monde est d'accord, les plus grands démons qui ont saigné le peuple kémit ne sont pas Hitler(...). Mais entre ça et affirmer que Hitler a été le sauveur du peuple Noir y'a un fossé, que dis-je, un canyon que je refuse catégoriquement d'enjamber....
J'avoue etre tout à fait d'accord avec ça, qui d'ailleurs n'est pas frontalement opposé à ce qu'expose MOP. Moi même ça fait bien longtps que je dis aux afros que l'équation Hitler=le mal absolu n'est pas pr moi, ni pour nous. Je leur ai tjs dit d'arreter de regarder l'histoire récente comme si le peuple noir n'existait pas.

Quant au "sauveur du peuple noir, il n'est pas encore arrivé...
_________________
The african holocaust continues...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Muana Kongo
Super Posteur


Inscrit le: 09 Mar 2004
Messages: 1776

MessagePosté le: Sam 26 Mar 2005 22:42    Sujet du message: Répondre en citant

Hilter n'était pas le démon des noirs, ni celui de qui que ce soit. Fondamentalement, il n'a en rien été pire pour l'Homme, que les puissances négrières.
Il sert surtout de masque à l'incommensurable sauvagerie de ces puissances coloniales. A titre d'exemple, Napoléon pouvait pendre un blanc qui parlerait de liberté de ses nègres, hitler recevait volontiers des recommendations de juifs de la part de ses conseillers et des personnes influentes en Allemagne...
Hitler n'a rien inventé, les philosophes des lumières, si, et aucun chercheur européen n'a posé à (ma connaissance) de remise en cause profonde des fondements des disciplines touchant aux sciences humaines/sociales, "naturelles", etc., qui sont pourtant les fondements même sur lesquels s'est appuyé hitler.

C'est à dire ces acquis selon lesquels il y aurait un monde plus que parfait, le monde du blanc et des lumières issues de la grèce antique"; et un monde sous-développé, noir, primitif etc.; tous ces acquis n'ont jamais été remis en question par les européens, et nous sommes en 2005, 50 ans après la fin de la "guerre mondiale" et du "plus jamais ça" (plus jamais ça ... à l'encontre des blancs).
Hitler n'a rien apporté aux noirs, il a eu une action monstrueuse, mais il n'était ni le pillier, ni l'élément fondamental, ni l'instigateur de la doctrine qui a appelé, légalisé et banalisé la sauvagerie contre l'Homme.
Il n'était qu'un dirigeant d'une puissance coloniale comme un autre, ni plus, ni moins.
Par contre, il a considérablement affaibli les autres nations européennes et peut-être que cet affaiblissement a-t-il eu une part importante dans la décollonisation sur papier, sur laquelle nous pouvons construire une véritable décolonisation.
De plus, il a montré le véritable visage de la philosophie européenne, et surtout, que nous ne sommes pas à l'abri d'un autre sursaut de ce genre.

Sous lui, il n'y avait pas d'explosion de violence en public, de lynchage ou autre chose, il y avait une culture de la sauvagerie plus "raffinée", celle du "nous savons mais nous ne savons pas"; et c'est un sujet de méditation profonde pour nous autres qui devons encore asseoir notre autonomie et imposer notre souveraineté, notre humanité, comme des évidences.
_________________
----«Le Jeune Africain Moderne sera armé de savoirs, pas de fusils importés.»
Si vous partagez ce rêve, aidez-nous à en faire une réalité. Soutenez l'initiative Vitu, sur :
http://igg.me/at/vitu
A ne manquer pour rien au monde:
-------->http://www.youtube.com/watch?v=24ZO1HlvmpQ
---> http://www.youtube.com/watch?v=CjDua-fqSUg
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sergio Lafrikain
Grioonaute 1


Inscrit le: 26 Mai 2004
Messages: 189
Localisation: Ile de France

MessagePosté le: Sam 26 Mar 2005 23:39    Sujet du message: Répondre en citant

Salut

Citation:
Hitler n'a rien inventé, les philosophes des lumières, si, et aucun chercheur européen n'a posé à (ma connaissance) de remise en cause profonde des fondements des disciplines touchant aux sciences humaines/sociales, "naturelles", etc., qui sont pourtant les fondements même sur lesquels s'est appuyé hitler.


C'est là que se trouve l'un des problèmes majeurs, sinon le problème majeur. A ma connaissance, UN philosophe a essayé de remettre en cause la prétention européenne à l'universalité et à la supériorité : F. Nietzsche. Ironie du sort : une fois devenu fou, sa soeur Foerster-Nietzsche, mariée à un riche homme d'affaire antisémite, a repris et modifié ses écrits. Certains de "ses" écrits connus sous "la volonté de puissance" qui ne sont pas de Nietzsche ont inspiré directement Hitler; la canne du philosophe fut même remise à Hitler par sa soeur. C'est de cet ouvrage qu'a été tiré le concept de "supériorité blanche aryenne".

Effectivement, il faut remettre à plat le fondement des sciences humaines et sociales qui explosent à partir du XIXè siècle. Notamment l'anthropologie et ethnologie. Ces deux sciences sont nées pour "connaître", "approcher conceptuellement" l'Afrique, l'Océanie et l'Amérique. En fait leur base est une échelle humaine dans laquelle le Noir se trouve au plus bas. Autrement dit, pour que ces deux disciplines existent, il fallait poser comme postulat les Non Blancs comme primitifs et sauvages.


Citation:
C'est à dire ces acquis selon lesquels il y aurait un monde plus que parfait, le monde du blanc et des lumières issues de la grèce antique"; et un monde sous-développé, noir, primitif etc.; tous ces acquis n'ont jamais été remis en question par les européens, et nous sommes en 2005, 50 ans après la fin de la "guerre mondiale" et du "plus jamais ça" (plus jamais ça ... à l'encontre des blancs).


Même lorsque certains européens essaient de les remettre en question, ils n'échappent au problème de base. Je pense à Levi strauss et à Mauss. Finalement, on sent toujours un eurocentrisme inconscient ou latent dans leurs productions et leurs écrits.
Ce sont les bases même et l'objectif de ces disciplines qu'il faut changer.
_________________
Si tu ne sais pas où tu vas, tâche au moins de te souvenir d'où tu viens !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet       grioo.com Index du Forum -> Politique & Economie Africaines Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Powered by phpBB © 2001 phpBB Group